Vous êtes sur la page 1sur 4

TP03 : Vérification Du Théorème De Bernoulli

But :
Le but de manipulation est de vérification du théorème de Bernoulli.
Principe :
Le principe de cette manipulation consiste à mesurer le débit d’une conduite en utilisant le
venturi.
Lorsque le fluide circule dans la conduite, la vitesse de l’écoulement augmente dans un
convergent, et la vitesse diminue en fonction du débit, alors on peut déduire la valeur de débit.
Donc pour plusieurs valeurs de débit on relève les valeurs de Δh indiquées sur les tubes
piézoélectriques.
Description de l’installation :
L’appareil est constitué d’une conduite test «  convergent-divergent » fabriquée avec un matériau
très lisse (pertes dues aux frottements sont négligeables.) La conduite est fixée au reste de
l’installation par deux et elle est équipée de 7 manomètres dont une prise de pression totale réglable
(manomètre no.4).

Ban de l’essai : Collecteur


valve

Tubes
piézométriques

Vanne de réglage
de débit

Venturi Vers le réservoir de


Alimentation
mesure de débit
76,08
15, 8 64,46 Diamètres :
7, 4 1 : 25,0
2 : 10,0
2, 9 5
3 : 13,9
4 : 11,8
5 : 10,7
6 : 25,0

61,08 10 40,40

Théorie :
Le théorème de Bernoulli énonce que l’énergie mécanique totale du fluide en écoulement
demeure constante en l’absence des pertes d’énergie. En d’autres termes, ceci peut être
littéralement formulé d’une manière analytique comme suit :

2 2
V 1 P1 V P
+ + z 1= 2 + 2 + z 2
2 g ρg 2 g ρg (1)

Dans la présente expérimentation on a :

(Pi /ρg)=hi +(Pair/ρairg) pour i=1..6 (2)

En substituent l’équation (2) dans (1) et prenant la référence horizontale au niveau de l’axe
de la conduit (i.e.Zi= 0), on tire :

Hthi = Hi +( V²i/2g) pour i=1..6 (A)


Avec α =1.25

Vi =4Q/πdi pour i=1..6 (B)

P0

P0
h2
h1
Mode opératoire:
1. Ajustez l’appareil dans le plan horizontal sur le banc hydraulique.
2. Branchez l’appareil à l’alimentation et remplissez d’eau les manomètres de telle sorte à
chasser toutes les bulles d’air.
3. Fermez le robinet d’alimentation et le robinet de réglage et faites descendre le niveau
d’eau dans les manomètres en se servant éventuellement de la pompe à main,
4. Réglez le débit maximum en fonction de la lecture maximale dans les manomètres en
manipulant les robinets d’alimentation et celui de réglage,
5. Enregistrez le débit, les niveaux d’eau dans les six manomètres, le niveau d’eau dans le
manomètre no.7 pour les 6 sections et portez les valeurs sur le tableau 1,
6. Reprenez le point (5) pour différents débits en manipulant le robinet de réglage.

Calculs et résultats :
1-Remplir le tableau :

Lecture Calcul
(1) (2) (3) (4) (5) (6) (7) (8) (5)+(8)
Q Section X D H Htexp Vrel V²/2g HthEq.A
(l/s) (mm) (mm) (m) (m) Eq.B (m) (m)
(m/s)
1 0 25 287 295 0.434 9.6 296.6
2 60.28 13.9 225 288 0.89 40.37 265.37
9.7 3 68.68 11.8 158 287 1.047 55.87 213.87
4 73.18 10.7 76 280 1.155 67.99 143.99
5 81.08 10.0 22 275 1.236 77.86 99.86
6 141.54 25.0 88 166 0.434 9.6 97.6
1 0 25 240 243 0.414 8.74 248.74
2 60.28 13.9 195 240 0.744 28.21 223.21
8.12 3 68.68 11.8 150 238 0.877 39.20 189.20
4 73.18 10.7 95 236 0.967 47.66 142.66
5 81.08 10.0 55 234 1.034 54.49 109.49
6 141.54 25.0 96 154 0.414 8.74 104.74
1 0 25 187 186 0.254 3.29 190.29
4.99 2 60.28 13.9 168 185 0.457 10.65 178.65
3 68.68 11.8 150 185 0.539 14.81 164.81
4 73.18 10.7 130 184 0.594 17.98 147.98
5 81.08 10.0 113 182 0.636 20.62 133.62
6 141.54 25.0 120 155 0.254 3.29 123.29
3.4 1 0 25 167 168 0.173 1.53 168.53
2 60.28 13.9 160 167 0.312 4.96 164.96
3 68.68 11.8 150 167 0.367 6.86 156.86
4 73.18 10.7 139 166 0.405 8.36 147.36
5 81.08 10.0 131 164 0.433 9.56 140.56
6 141.54 25.0 134 162 0.173 4.96 138.96

3- Commentaires :

Non ; la charge total théorique elle n’est pas la même pour chaque section que celle
mesurée expérimentalement par le manomètre no.7

Les estimations théoriques et expérimentales sont différentes car dans l’équation de Bernoulli
on considère que Hth dépende de deux facteurs Hi et Vi, alors pour Hi on ne peut rien dire car
la perte de charge n’influe pas de dans.

Mais pour Vi et d’après l’équation B cette dernier dépend de la surface et ça se voie quand on
a des différentes diamètres alors ça qui va influencer sur le Hth .et pour résoudre se problème
on doit ajouter( V²i/2g) dans un coefficient α =1.25 car la perte de la charge qui est due au
frottements et aussi la section et petite donc se coefficient α remplace la perte de charge.

On ajoute aussi que se coefficient α si on le multiplié avec la pression idéals calculé on trouve
la valeur de la valeur expérimental mesurés.

4-Discutions de la validité de l’équation de Bernoulli  :

D’après tout nous graphes on voient clairement que Hthqui est calculer à partir de l’eq
(A),et divergent alors c’est due toujours aux pertes de charges dues au frottements , on voie
pour ça tellement dans les deux premier graphes du tableau 1 et 2 mais dans le graphe du
tableau 3 on voie qu’il ya une grand divergence entre la courbe de Hthet la courbe Hexp .en plus
ça nous donne un point de vue réel sur se qui se passe entre la section 1 et 2 par exemple car la
pression elle n’est pas la même et c’est due aussi au perte des charge.

Conclusion:
Ce TP nous à aider de bien comprendre le phénomène qui est représenté avec le théorème
de Bernoulli dans la hydrodynamique .
Il existe une perte charge entre chaque section et c’est ça qui influe sur les résultats trouver
théoriquement.

Remarque :
on n’a pas ajouter le coefficient α dans les calcul pour pouvoir commenter le phénomène.