Vous êtes sur la page 1sur 55

Hydrogéologie quantitative

Emmanuel Ledoux, Patrick Goblet


Centre de Géosciences
Ecole des Mines de Paris
Hocine Bendjoudi
UMR Sisyphe
emmanuel.ledoux@ensmp.fr
patrick.goblet@ensmp.fr
hocine.bendjoudi@upmc.fr
Support de cours:
http://www.master.sduee.upmc.fr/S_ech/P_hydro/hydr/marsily/gdm-
hydrogeologie.pdf

CENTRE de GEOSCIENCES
Emmanuel Ledoux ECOLE DES MINES
DE PARIS
Hydrogéologie quantitative

Emmanuel Ledoux
Centre de Géosciences
Ecole des Mines de Paris
emmanuel.ledoux@ensmp.fr

Support de cours: http://www.cig.ensmp.fr/~hhgg/hydr/marsily/gdm-


hydrogeologie.pdf

CENTRE de GEOSCIENCES
Emmanuel Ledoux ECOLE DES MINES
DE PARIS
L’échelle mégascopique:
le réservoir aquifère

100%

Saturation
Zone non saturée

Frange capillaire

Aquifère

Substratum

CENTRE de GEOSCIENCES
Emmanuel Ledoux ECOLE DES MINES
DE PARIS
Les systèmes aquifères

zone non saturée surface


piézométrique
aquifère eau libre
=
solide
zone saturée
nappe = eau

• Aquifère: corps de roches perméables


• Nappe: eau souterraine occupant la zone saturée

CENTRE de GEOSCIENCES
Emmanuel Ledoux ECOLE DES MINES
DE PARIS
les systèmes aquifères
carte piézométrique

80

le relevé du niveau d'eau des


puits et forages qui touchent
70 lig une nappe permet de tracer
ne une carte altimétrique du
gradie

de sommet de la nappe, cette


60 co carte est appelée carte
u
ra
piézométrique
n

nt
t 40 m

50
les cartes piézomètriques
/40 km

permettent de déterminer la
direction d'écoulement de la
40 nappe (perpendiculairement
aux courbes) et de calculer le
=

gradient hydraulique de la
0,1%

nappe
30 10 km

CENTRE de GEOSCIENCES
Emmanuel Ledoux ECOLE DES MINES
DE PARIS
Carte piézométrique
Les sables éocènes du Bassin aquitain

CENTRE de GEOSCIENCES
Emmanuel Ledoux ECOLE DES MINES
DE PARIS
Exemples de systèmes aquifères

• Nappes superficielles: nappes phréatiques


– Nappes libres
– Nappes captives

• Nappes profondes
– Nappes captives
– Systèmes multicouches

CENTRE de GEOSCIENCES
Emmanuel Ledoux ECOLE DES MINES
DE PARIS
Les systèmes aquifères
superficiels nappe de vallée

surface de suintement

ligne de courant

rivière

na ppe
crue au
nive

étiage

CENTRE de GEOSCIENCES
Emmanuel Ledoux ECOLE DES MINES
DE PARIS
Les systèmes aquifères
superficiels sous climat aride

CENTRE de GEOSCIENCES
Emmanuel Ledoux ECOLE DES MINES
DE PARIS
Les systèmes aquifères
superficiels nappe perchée
cal. d'Etampes-arg. à meulières
sables de Fontainebleau
source
surface libre
source
marnes à huîtres

calcaire de Brie

Beauregard
NNW champs de captage SSE alluvions - Quaternaire
Marlotte

chateaux Cal. Etampes - Stampien


d’eau
D 104

alt.
aqueduc

le Loing

D 40
m Sable et Grès de Fbleau

canal
- Stampien
gravières

100 Calc. de Brie - Sannoisien


Marnes Vertes- Sannoisien
Calcaire de Château-Landon
– Eocène sup.
sables et argiles – Eoc. inf.
50 Craie - Crétacé
1 km niveau piézométrique

CENTRE de GEOSCIENCES
Emmanuel Ledoux ECOLE DES MINES
DE PARIS
Les systèmes aquifères superficiels
nappe artésienne des Cressonnières

m
150

100
puits artésien cressonnières Essonnes

50

alluvions - Quaternaire Calc. de Brie - Sannoisien 1 km


Cal. Etampes - Stampien Marnes Vertes- Sannoisien
niveau piézométrique
Sable et Grès de Fbleau Calcaire de Château-Landon
- Stampien – Eocène sup. libre captif
CENTRE de GEOSCIENCES
Emmanuel Ledoux ECOLE DES MINES
DE PARIS
Nappes superposées

drainance

CENTRE de GEOSCIENCES
Emmanuel Ledoux ECOLE DES MINES
DE PARIS
Un système aquifère régional
La nappe de Beauce

Orléans Corbeil
Loire 25 km Juine Seine
SSW Sables de Sables de Lozère NNE
Sologne
m
Marnes à 120
Argiles vertes
huitres
Calc. de Beauce 80
Sables de Fontainebleau
Calc. de Brie 40
Calc. de Champigny
Calc. de Chateau Landon 0
Eocène moyen Eoc. inf.

formations sableuses grès de Fontainebleau Argiles vertes (oligocène) niveau piézométrique


formations calcaires craie Argiles Plastiques (Eocène inf.) nappe (formations noyées)

la nappe de Beauce est alimentée par les pluies, l'eau infiltrée


s'écoule au sein de la nappe vers les points bas des
paysages, les vallées, qui constituent les exutoires de la
nappe (sources)
CENTRE de GEOSCIENCES
Emmanuel Ledoux ECOLE DES MINES
DE PARIS
Les aquifères superficiels sont liés
aux eaux de surface

plaine inondable niveau des crues


source
rivière mare zone humide lac, gravière
surface libre

nappe aquifère

CENTRE de GEOSCIENCES
Emmanuel Ledoux ECOLE DES MINES
DE PARIS
Les systèmes aquifères profonds
nappe captive/artésienne

nappe captive

puits artésien

source

CENTRE de GEOSCIENCES
Emmanuel Ledoux ECOLE DES MINES
DE PARIS
Nappe libre devenant captive
Mines de Bauxite du Var

CENTRE de GEOSCIENCES
Emmanuel Ledoux ECOLE DES MINES
DE PARIS
Les nappes profondes

CENTRE de GEOSCIENCES
Emmanuel Ledoux ECOLE DES MINES
DE PARIS
Forage du puits de Grenelle 1833-1841
550 m

CENTRE de GEOSCIENCES
Emmanuel Ledoux ECOLE DES MINES
DE PARIS
Jaillissement du puits de Grenelle

CENTRE de GEOSCIENCES
Emmanuel Ledoux ECOLE DES MINES
DE PARIS
Un forage moderne à l’Albien
quartier de Breteuil à Paris

CENTRE de GEOSCIENCES
Emmanuel Ledoux ECOLE DES MINES
DE PARIS
Les principales formations aquifères du
Bassin parisien

CENTRE de GEOSCIENCES
Emmanuel Ledoux ECOLE DES MINES
DE PARIS
Les formations semi-perméables
Lias supérieur et Callovo-Oxfordien

CENTRE de GEOSCIENCES
Emmanuel Ledoux ECOLE DES MINES
DE PARIS
Le laboratoire souterrain de l’Andra

CENTRE de GEOSCIENCES
Emmanuel Ledoux ECOLE DES MINES
DE PARIS
Piézométrie actuelle de l’Albien

CENTRE de GEOSCIENCES
Emmanuel Ledoux ECOLE DES MINES
DE PARIS
L’aquifère géothermal du Dogger

CENTRE de GEOSCIENCES
Emmanuel Ledoux ECOLE DES MINES
DE PARIS
Salinité du Dogger (g/l NaCl)

CENTRE de GEOSCIENCES
Emmanuel Ledoux ECOLE DES MINES
DE PARIS
Failles majeures du bassin
parisien
• faille de la Seine-Sancerre
• faille de Bray-Vittel

CENTRE de GEOSCIENCES
Emmanuel Ledoux ECOLE DES MINES
DE PARIS
Validation du modèle
d’écoulement
Transfert du C14
Période radioactive 5730 ans

CENTRE de GEOSCIENCES
Emmanuel Ledoux ECOLE DES MINES
DE PARIS
Modèle géologique stochastique

CENTRE de GEOSCIENCES
Emmanuel Ledoux ECOLE DES MINES
DE PARIS
L’alimentation des nappes
le bassin versant

pluie

surface du sol

écoulement de surface
infiltration

niveau de la éco
u lem
nappe ent
de
éco sub
u lem sur
e nt s fac
oute e
rrai
n

débit à l'exutoire

CENTRE de GEOSCIENCES
Emmanuel Ledoux ECOLE DES MINES
DE PARIS
L’aquifère se recharge sous l’effet
des précipitations

Pluie Neige

CENTRE de GEOSCIENCES
Emmanuel Ledoux ECOLE DES MINES
DE PARIS
Modèle conceptuel à réservoir

CENTRE de GEOSCIENCES
Emmanuel Ledoux ECOLE DES MINES
DE PARIS
Equation de diffusivité en non-saturé
• Equation de Richards : l’air reste à la pression atmosphérique


div (ρV ) + (ρθ ) = 0
θ = ε Sw
∂t K(θ) ψ=pair-p

∂θ
div (V ) + =0
∂t
θ θ
V = − K (θ ) grad ( h )
perméabilité succion
∂θ ∂θ ∂ψ ∂θ ∂p  ∂θ  ∂h
= =− = − ρg   Capacité capillaire, variable
∂t ∂ψ ∂t ∂ψ ∂t  ∂ψ θ ∂t

 ∂θ  ∂h
div ( K (θ ) grad (h ) = − ρg  
 ∂ψ
CENTRE de GEOSCIENCES
Emmanuel Ledoux
θ ∂t ECOLE DES MINES
DE PARIS
Profil d’humidité dans le sol
une conséquence de la pression capillaire

cote z

0 surface du sol
à l’équilibre
grad(h) = 0
zone non saturée
p = -ρgz
θ = θ(p)
p frange capillaire
surface libre
zone saturée

teneur en eau
θ = f(z)

CENTRE de GEOSCIENCES
Emmanuel Ledoux ECOLE DES MINES
DE PARIS
Mesure de la teneur en eau

• Neutron
• résistivité

CENTRE de GEOSCIENCES
Emmanuel Ledoux ECOLE DES MINES
DE PARIS
Mesure de la succion

• tensiomètre

CENTRE de GEOSCIENCES
Emmanuel Ledoux ECOLE DES MINES
DE PARIS
La pluie: un phénomène variable
dans l’espace et dans le temps

45,0

40,0

35,0
30,0

25,0

20,0
15,0

10,0

5,0
0,0
1 31 61 91 121 151 181 211 241 271 301 331

CENTRE de GEOSCIENCES
Emmanuel Ledoux ECOLE DES MINES
DE PARIS
Ecoulement en zone non saturée
Profil d’humidité statique

Perméabilité = 10-5 m/s ; porosité = 30%


Surface du sol
Loi de Pression capillaire: Van Genuchten

1
Sr =
[1 + (αϕ ) ]
k l

S − Sm
Sr = Profil de saturation en absence d'infiltration
ZNS

SM − Sm
12

10 m 10

l = 1 −1/ k 8

Cote
6

Paramètres:
4

α=3 2

l=2
Surface libre 0
0 0,2 0,4 0,6

Saturation
0,8 1 1,2

CENTRE de GEOSCIENCES
Emmanuel Ledoux ECOLE DES MINES
DE PARIS
Ecoulement en zone non saturée
Profils d’humidité statiques

Sans infiltration Avec infiltration (10-8m/s)

Profil de saturation en absence d'infiltration Profil de saturation en présence d'infiltration

12 12

10 10

8 8

Cote
Cote

6 6

4 4

2 2

0 0
0 0,2 0,4 0,6 0,8 1 1,2 0 0,2 0,4 0,6 0,8 1 1,2
CENTRE de GEOSCIENCES
Saturation
Saturation Emmanuel Ledoux ECOLE DES MINES
DE PARIS
Ecoulement en zone non saturée
Profil d’infiltration dynamique: réponse à une pluie

Phase d’infiltration
Durée 5 h
Infiltration cumulée = 8,3 cm
Intervalle entre courbes: 1 h

Vitesse du front:
VDarcy / (porosite*saturation en air)
=> distance = 8,3 / (0,7*0,3) = 40 cm

CENTRE de GEOSCIENCES
Emmanuel Ledoux ECOLE DES MINES
DE PARIS
Ecoulement en zone non saturée
Profil d’infiltration dynamique: réponse à une pluie

•Phase de redistribution « naturelle »


sur 100 jours

Infiltration = 10-8m/s
Durée: 100 j
Intervalle entre courbes:
Infiltration: 1 h
Redistribution: 10j

CENTRE de GEOSCIENCES
Emmanuel Ledoux ECOLE DES MINES
DE PARIS
Ecoulement en zone non saturée
Profil d’infiltration dynamique: réponse à une pluie

1 cycle infiltration - évaporation


Durée des phases: 6 h
Infiltration = 10 cm
Intervalle entre courbes: 1 h

CENTRE de GEOSCIENCES
Emmanuel Ledoux ECOLE DES MINES
DE PARIS
Ecoulement en zone non saturée
Profil d’infiltration dynamique: réponse à une pluie

10 cycles infiltration - évaporation


Durée des cycles: 6 h
Infiltration = 10 cm par cycle
Intervalle entre courbes: 2 h

Débit à la base de la colonne

5,00E-03

4,50E-03

4,00E-03

3,50E-03

3,00E-03
Débit (m3/s)

2,50E-03 Série1

2,00E-03

1,50E-03

1,00E-03

5,00E-04

0,00E+00
0,00E+00 5,00E+01 1,00E+02 1,50E+02 2,00E+02 2,50E+02 3,00E+02 3,50E+02
Temps (h)

Evolution du débit à la surface libre


CENTRE de GEOSCIENCES
Emmanuel Ledoux ECOLE DES MINES
DE PARIS
Humidification, infiltration, ruissellement

cote z cote z
la pluie mouille pellicule d'eau
0 le sol 0 surface du sol
lalepluie
sol est
s'est
mouillé en
arrêtée zone non saturée
la lame d'eau
profondeur
s'enfonce
l'eau de pluie
p départ la p surface de la nappe
a alimenté
sol sec
nappe zone saturée
teneur en eau

CENTRE de GEOSCIENCES
Emmanuel Ledoux ECOLE DES MINES
DE PARIS
Profils d’humidité dans le sol

• au cours d’une pluie

• en été, en hiver

CENTRE de GEOSCIENCES
Emmanuel Ledoux ECOLE DES MINES
DE PARIS
L’alimentation n’est pas permanente
exemple: la nappe alluviale du Rhin
mm eau
potentiel evapotranspiration (ETP)

déficit hydrique

précipitations
recharge

J F M A M J J A S O N D

CENTRE de GEOSCIENCES
Emmanuel Ledoux ECOLE DES MINES
DE PARIS
Il y a des régions déficitaires

CENTRE de GEOSCIENCES
Emmanuel Ledoux ECOLE DES MINES
DE PARIS
Le captage de l’eau souterraine

CENTRE de GEOSCIENCES
Emmanuel Ledoux ECOLE DES MINES
DE PARIS
L'exploitation des nappes effet du pompage
ligne de partage
zone d'influence des eaux
cône de rabattement
puits de
pompage

zone désaturée

zone saturée

le pompage provoque le rabattement de la surface piézométrique selon


un cône de rabattement ... si une forte densité de pompage existent
sur un secteur, c'est le niveau général de la nappe qui peut être
rabaissé

CENTRE de GEOSCIENCES
Emmanuel Ledoux ECOLE DES MINES
DE PARIS
Puits en gros diamètre: nappe superficielle

CENTRE de GEOSCIENCES
Emmanuel Ledoux ECOLE DES MINES
DE PARIS
Forage: nappe profonde

CENTRE de GEOSCIENCES
Emmanuel Ledoux ECOLE DES MINES
DE PARIS
Equipement du forage

Crépines

CENTRE de GEOSCIENCES
Emmanuel Ledoux ECOLE DES MINES
DE PARIS
CENTRE de GEOSCIENCES
Emmanuel Ledoux ECOLE DES MINES
DE PARIS
CENTRE de GEOSCIENCES
Emmanuel Ledoux ECOLE DES MINES
DE PARIS
La suite au prochain numéro

CENTRE de GEOSCIENCES
Emmanuel Ledoux ECOLE DES MINES
DE PARIS