Vous êtes sur la page 1sur 15

ENP Oran ˝Maurice Audin˝ Mardi 30 janvier 2018

Département de génie civil


Filière : BD (1er année)

Examen : Mécanique des sols


Durée : 2 h + 15min
Exercice 2 : 5 pts
Deux sols différents ont été présélectionnés pour construire une plate forme d’un projet de
construction par compactage. Afin de choisir un sol adéquat, des échantillons ont été prélevé in-situ pour
ces sols et des essais de caractérisation on été effectués sur ces échantillons. Les résultats d’essais sont :
Sol 1 : ρd = 1,500 g/cm3 / ρh = 1,650 g/cm3 / ρsat = 1,934 g/cm3 / ρw =1 g/cm3
Sol 2 : e = 70% / W = 12% / Wsat = 25,74%.
Questions :  1,5pts
 Calculer les caractéristiques physiques du sol 1 suivantes : W, n, e, Gs.
 Calculer les caractéristiques physiques du sol 2 suivantes : Gs, Gd.

On a compacté ces échantillons au laboratoire à l’OPN en ajoutant une quantité d’eau pour faciliter
l’opération. Pour les deux sols, le compactage résulte une diminution des vides avec une augmentation
de la masse volumique sèche par rapport l’état initial.
La quantité d’eau ajoutée est égale :
 Sol 1 50% de la quantité d’eau existante initialement dans l’échantillon du sol 1.
 Sol 2  10% de la quantité d’eau existante initialement dans l’échantillon du sol 2.
La diminution de l’indice des vides obtenue est égale :
 Sol 1   e =38,41% de l’indice des vides initial de l’échantillon du sol 1.
 Sol 2   e =44,25% de l’indice des vides initial de l’échantillon du sol 2.
Questions :  3,5pts
 Calculer la diminution proportionnelle de volume (∆V/V) obtenue par le compactage pour les
deux échantillons compactés.
 Calculer les deux caractéristiques physiques pour ces sols après avoir le compactage : Gd, Sr.
 Choisissez le bon sol selon les conditions suivantes :
 Grande densité sèche après le compactage.
 Faible porosité.

Exercice 3 : 5 pts


On a un échantillon du sol argileux. Dans cet échantillon :
 Le volume de vides (Vv) = 267,61% le volume d’air (Va).
 La masse de la matière solide (Ms)= 12,953. ρw .Va.
 La densité sèche (Gd) =1,70.
 La masse volumique d’eau (ρw) =1 g/cm3.
Questions :  2pts
 Calculer les caractéristiques physiques du sol suivantes : Sr, W, e, Gs.

Cet échantillon présente une augmentation de volume (gonflement) suite à l’augmentation de leur
quantité d’eau de 20% de la quantité qui existe initialement. L’augmentation de volume est d’environ de
18,1% de son volume initial.
P1
Questions :  3pts
 Calculer les caractéristiques physiques du sol gonflé suivantes : Gd, e, W, Sr.
 Montrer l’effet de gonflement sur le comportement mécanique du sol (résistance).

Exercice 4 : 5 pts


Un sol naturel (nommé sol A) a été sélectionné pour construire une plate forme d’un projet de
construction. Pour cet objet, on a prélevé un échantillon en place puis on a effectué une analyse
granulométrique. Les résultats d’essais sont présentés sur la figure 1.
Questions :  2pts
 Déterminer la composition granulométrique de ce sol ?
 Calculer le coefficient d’uniformité (Cu) et le coefficient de courbure (Cc) pour ce sol ?
 Faire une description de la courbe granulométrique de ce sol?
Les caractéristiques granulométriques rendez ce sol inapte à l’utilisation. Dans le but de réutiliser ce
sol, la solution de corriger leur composition granulométrique par l’ajout d’un sol B a été sélectionnée. La
courbe de l’analyse granulométrique du sol B de la correction est présentée sur la figure 1.
Questions :  3pts
 Déterminer la composition granulométrique du sol B de la correction.
 Calculer le pourcentage massique du sol B (X%) à ajouter au sol A pour que le pourcentage du sable
dans le sol A corrigé (nommé sol C) égale 50%.
Sol C (sol A corrigé)= Sol A + Sol B avec Sol B = X%. Sol A
 Déterminer la composition granulométrique du sol C.

Exercice 5 : 5 pts


Un massif du sol de 4 m d’épaisseur contient d’une argile limoneuse humide (Fig. 2). Ce sol est
caractérisé par une masse volumique sèche ρd égale 1810 kg/m3, e0 = 0,65, W = 21,55%, Cc = 0,15, Cs =
0,05, σ’pc= 80 kPa. Une charge uniforme carrée (fondation : 2m x 2m) a été posée sur la surface de ce
massif du sol.
Question :

 Calculer la valeur maximale de la force à appliquer sur cette fondation pour que le tassement total
maximal du massif de sol chargé ne dépasse pas 4,5 cm ? g(accélérateur de pesanteur) =10m/s2, ρw =1 g/cm3
2m

2m
4m

Sol

Figure 2: Schéma descriptive du terrain d’étude


Exercice 6: 5 pts
Un terrain naturel de 6 m d’épaisseur constitue de deux couches de sols différents reposées sur un
massif rocheux dur (Fig. 3). Ce terrain contient une nappe d’eau phréatique située à 2 m de profondeur
par rapport à la surface du terrain.
Ce terrain comporte :
P2
 Couche supérieure, d’épaisseur de 2 m, constitue d’un sol limoneux humide. Ce sol est caractérisé par :
W=12,5% / ρd = 1,6 g/cm3 / e0(1) = 0,65 / Cs(1) = 0,5 Cs(2) / Cc(1) = 1.Cs(2) / σ’pc= 80 kPa
 Couche inférieure, de 4 m d’épaisseur, constitue d’une argile saturée en eau. Ce sol est caractérisé par :
ρsat = 1,25. ρh (sol limoneux) / e0(2) = 0,70 / Cs(2) / Cc(2) = 1,7. Cs(2) / σ’pc = 100 kPa
Question:  1pt
 Calculer les contraintes totales (σ v) pressions d’eau (µ) et contraintes effectives (σ v’) au milieu de
chaque couche de sol ? g (accélérateur de pesanteur) =10 m/s2.

Une charge uniforme carré (4m x 4m) égale 100 kPa est mise sur la surface du terrain. Une étude
géotechnique réalisée montre que la variation dans l’indice des vides de sol après long duré dans le point
M (Z = 4m, sous un sommet du carré de la charge, voir le dessin) est égale 1,1%.
Questions :  4pts
 Calculer les contraintes effectives après long duré d’application de cette charge pour maximum
d’influence de la charge et au milieu de différentes couches de sol ?
 Calculer les paramètres de compressibilité de différents sols ?
 Calculer le tassement total maximal de terrain ?

Charge
2m

Sol limoneux
Nappe d’eau
2m
4m

Sol argileux M

Massif rocheux

Figure 3 : Description du terrain de l’étude

P3
100

90 Sol A Sol B

80

70

60
passant (%)

50

40

30

20

10

0
10 1 0,1 0,01 0,001
Dimension (mm)

Figure 1 : Courbe d’analyse granulométrique du sol A et du sol B

P4
P5
Correction EMD 1 : Mécanique des sols 1 (spécialité BD)

Solution d’exercice 2:

1. Calcul les caractéristiques physiques à l’état initial  :


Sol 1 :  1 pts
 Calcul de la teneur en eau : 0,25 pt
ρh 1 , 65
ρh =(1+ w) ρd ⇒ wρd = −1= −1=10 %
ρd 1,5
 Calcul de la porosité n : 0,25 pt
(e +Gs ). ρ w e Gs ρ
ρsat = =( + ). ρw =(n+ ρd ). ρw ⇒ n= sat −ρd =1 , 934 /1−1 ,500=43 , 40 %
(1+ e ) 1+e 1+e ρw
 Calcul de l’indice des vides : 0,25 pt
e n 0 , 434
n= ⇒ e= = =76 ,68 %
1+e 1−n 1−0 . 434
 Calcul de la densité de la matière solide Gs : 0,25 pt
Gs
Gd = ⇒Gs=ρd / ρw . (1+e )=1 ,500 .(1+76 , 68 %)/1=2 , 65
1+e
Sol 2 :  0,5pts
 Calcul de la densité de la matière solide Gs : 0,25 pt
Sr . e=Gs .W
A l’état de saturation : Sr =100% et W = Wsat.
e
e=Gs .W sat ⇒Gs= =0 ,70 / 0 ,2574=2 , 72
W sat
 Calcul de la densité sèche du sol Gd : 0,25 pt
Gs 2 ,72
Gd = = =1,6
1+e' 1+0 ,70
2. Calcul la diminution proportionnelle de volume obtenue par le compactage :
Sol 1 :  0,5pts
On note V’ est le volume de l’échantillon compacté, e’ est l’indice des vides de l’échantillon
compacté.
Compactage → diminution de e de 38,41%.

V '=V −ΔV ⇒ ΔV =V −V '


ΔV V −V ' V'
= =1−
V V V
V =(1+e). Vs V '=(1+e' ).Vs

ΔV (1+e ' ). Vs 1+e' e−e' Δe 0 ,3841 . 0 ,7668


=1− =1− = = = =16 , 67 %
V (1+e). Vs 1+e 1+e 1+e 1+0 ,7668

Sol 2 :  0,5pts


Compactage → diminution de e de 44,25%.
ΔV Δe 0, 4425 .0,7
= = =18, 22 %
V 1+e 1+0,7

P6
3. Calcul les caractéristiques physiques après compactage :
Sol 1 :  1pt
 Calcul du degré de saturation : 0, 5 pt
Ms ne change pas par le compactage → W’ =1,5 W =1,5*10% = 15%
e' = e - e =0,7668 - 0,3841 . 0,7668 = 47,22%
w. Gs 0 ,15 . 2, 65
Sr . e=w . Gs ⇒ Sr= = =84 ,18 %
e 0 , 4722
 Calcul de la densité sèche du sol Gd : 0, 5 pt
Gs 2 , 65
Gd '= = =1,8
1+e' 1+0, 4722
Sol 2 :  1pt
 Calcul du degré de saturation : 0, 5 pt
Ms ne change pas par le compactage → W’ =1,1 W =1,1*12% = 13,2%
e' = e - e =0,70 - 0,4425 . 0,70 = 39,03%
w. G s 0 ,132 .2 , 72
Sr . e=w . Gs ⇒ Sr= = =92 %
e 0 ,3903
 Calcul de la densité sèche du sol Gd : 0, 5 pt
Gs 2,72
Gd '= = =1,956
1+e' 1+0,3903
4. Choix du sol :  0,5pt
On constate que  la masse volumique sèche du sol 2 compacté est supérieure à celle du sol 1
compacté. Donc, on choix le sol 2 pour préparer cette plate forme.

P7
Solution d’exercice 3:

1. Calcul les caractéristiques physiques du sol à l’état initial :  2 pt


Vv = 267,61% Va
Ms =12,953. ρw .Va
 Calcul du degré de saturation : 0, 5 pt
Vv =Vw + Va = 267,61% Va  Vw =267,61% Va – Va =167,61% Va.
Vw 167 ,61 .Va
Sr= = =62 , 63%
Vv 267 ,61 . Va
 Calcul de la teneur en eau : 0, 5 pt
Mw ρw.Vw 167 ,61% .Va
W= = = =12 ,94 %
Ms 12,953. ρw.Va 12,953 .Va
 Calcul de l’indice des vides : 0, 5 pt

{ Sr . e=W .Gs ¿ ¿ ¿ ¿ ¿
¿
 Calcul de la densité de la matière solide: 0, 5 pt
Gs=(1+e).Gd =(1+54 , 14 %).1,7=2,62
Sr .e 62, 63 %. 54 ,14 %
Sr . e=W .Gs=Gs= = =2,62
W 12, 94 %
2. Calcul les caractéristiques physiques du sol gonflé  :  2 pt
Sol + Mw (20% Mw0 initial) = gonflement (V =18,1%V0)
Mw0 = la quantité d’eau existe dans l’échantillon du sol à l’état initial (W0 =12,94%).
V0 = le volume initial de l’échantillon du sol à l’état initial.
V’ = volume de l’échantillon du sol après gonflement.
V=V’-Vo.
Ms n’est pas change  Vs reste constante.
Une partie de volume d’eau est remplie par l’eau.
Le volume augmente  augmentation de volume des vides V= 18,50%Vo.
 Calcul de la densité sèche : 0, 5 pt
ρd ' Ms Ms 1 Ms 1 1
Gd '= = = = . = .G d = .1,7=1 , 44
ρw V ' . ρw ρw .(Vo+18 , 1% Vo) 1 ,181 ρw. Vo 1 ,181 . 0 1 , 181
 Calcul de l’indice des vides : 0, 5 pt
Gs Gs 2 ,62
Gd '= ⇒ e '= −1= −1=81 , 95 %
1+e ' Gd ' 1 , 44
 Calcul de la teneur en eau : 0, 5 pt
Mw’=MW0 +20%MW0 =1,2 MW0
Mw 1,2 . Mw o
W '= = =1,2. W 0 =1,2 .12 , 94 %=15 , 53 %
Ms Ms

P8
 Calcul du degré de saturation : 0, 5 pt
W ' .Gs 15,53% .2,62
Sr ' .e'=W ' .Gs⇒ Sr '= = =49,65%
e' 81,95
3. Effet du gonflement sur le comportement mécanique du sol :  1 pt
Etat initial : Gd =1,7 & e = 54,14% & n= 35,12%
Après gonflement : Gd =1,44 & e = 81,95% & n= 45,04%
On constate que la porosité augmente avec le gonflement mais la densité sèche diminue. Ceci indique
que le sol gonflé contient plus des vides et donc, la résistance mécanique est faible par la diminution
du frottement inter-granulaire. En conclusion, le gonflement à un effet négative sur le comportement
mécanique des sols.

P9
Solution d’exercice 4:
1. Détermination de la composition granulométrique du sol A :  2pts
% de cailloux [20mm - 200mm] : % de limon [0,002mm – 0,02mm] :
Passant (%) à T 200mm = 100% Passant (%) à T 0,02mm = 40%
Passant (%) à T 20mm=100 % Passant (%) à T 0,002mm =6%
% gravier = 100% - 100% = 0% % limon = 40 % - 6% = 34%
% de gravier [2mm - 20mm] : % de l’argile [<0,002mm] :
Passant (%) à T 2mm = 60% Passant (%) à T 0,002mm =6%
Passant (%) à T 20mm=100 % % argile = 6 %
% gravier = 100% - 60% = 40%
% de sable [0,02mm - 2mm] :
Passant (%) à T 2mm = 60%  1pts
Passant (%) à T 0,02mm =40%
% sable = 60 % - 40% = 20%
2. Détermination des coefficients Cu et Cc:
Calcul les coefficients Cu et Cc
Cu > 2 → granulométrie est étalé
d10 0,0027
Cc < 1 → granulométrie est discontinu
d30 0,01
Sol étalé mal gradué
d60 2
Cu 740,74
 1pts
Cc 0,02

3. Détermination de la composition granulométrique du sol B :  1pts


% de cailloux [20mm - 200mm] : % de limon [0,002mm – 0,02mm] :
Passant (%) à T 200mm = 100% Passant (%) à T 0,02mm = 10%
Passant (%) à T 20mm=100 % Passant (%) à T 0,002mm =0%
% gravier = 100% - 100% = 0% % limon = 10 % - 0% = 10%
% de gravier [2mm - 20mm] : % de l’argile [<0,002mm] :
Passant (%) à T 2mm = 100% Passant (%) à T 0,002mm =0%
Passant (%) à T 20mm=100 % % argile = 0 %
% gravier = 100% - 100% = 0%
% de sable [0,02mm - 2mm] :
Passant (%) à T 2mm = 100%  1pts
Passant (%) à T 0,02mm =10%
% sable = 100 % - 10% = 90%

4. Détermination le pourcentage massique du sol B à ajouter :  1pts


Sol C = Sol A + Sol B avec Sol B = X. Sol A
Pour une masse M : Msol C = MSol A+ M’Sol B =MSolA + X%.MSol A.
Composition Sol B = X%.MSol A.
Sol A Sol C
granulométriqu
e % Masse % Masse (Masse)
Caillaux Ac = 0% Ac . M Sol A =0% Bc =0% Bc . X%.M Sol A = 0 0 + 0 =0
Gravier Ag = 40% Ag . M Sol A Bg =0% Bg . X%.M Sol A = 0 40% . M Sol A + 0
Sable As =20% As . M Sol A Bs = 90% Bs . X%.M Sol A 20% . M Sol A + 90% . X%.M Sol A
Limon Al = 34% Al . M Sol A Bl = 10% Bl . X%.M Sol A 34%. M Sol A + 10% . X%.M Sol A
Argile Aa = 06% Aa . M Sol A Ba = 0% Ba . X%.M Sol A =0 6% . M Sol A + 0
Ac, Ag, As, Al, Aa sont respectivement pourcentages de cailloux, de gravier, de sable, de limon et de l’argile dans le sol A.
Bc, Bg, Bs, Bl, Ba sont respectivement pourcentages de cailloux, de gravier, de sable, de limon et de l’argile dans le sol B.
 Masse du sable dans le sol C corrigé = As . M Sol A + Bs . X%.M Sol A

P10
 Masse totale du sol C Msol C = MSolA + X%.MSol A.
 Cs : pourcentage du sable dans le sol C
Masse du sable As . M Sol A + Bs . X%. M Sol A ( As + Bs . X% ). M Sol A (As + Bs . X%)
Cs⇒ = = =
M solC M sol C=(1+X% )M Sol A (1+X%). M Sol A (1+X% )
(As + Bs . X%)
=50 %⇒ 50 %(1+X%)=(As + Bs . X%)⇒50%+50%. X%=As + Bs . X%
(1+X% )
50%-As
50%+50% . X%=As + Bs . X% ⇒X% (Bs-50% )=50%-As⇒ X%+ =75 %
(Bs-50%)
5. Détermination la composition granulométrique du sol C :  1pts
Cc, Cg, Cs, Cl, Ca sont respectivement pourcentages de cailloux, de gravier, de sable, de limon et de l’argile dans le sol C.
 Pourcentage des cailloux :
Masse des caillous ( Ac + Bc . X% )
Cc ⇒ = =0 %
M solC (1+X%)
 Pourcentage du gravier :
Masse du gravier (Ag + Bg . X%) 40 % +0 %. 75 %
Cg⇒ = = =22 , 86 %
M solC (1+X% ) 1+75 %
 Pourcentage du limon :
Masse du lim on ( Al + Bl . X%) 34 %+10 % . 75 %
Cl ⇒ = = =23 , 71 %
M solC (1+X% ) 1+75 %
 Pourcentage de l’argile :
Masse d 'arg ile (Aa + Ba . X%) 6 %+0 %.75 %
Ca⇒ = = =3 , 43 %
M solC (1+X% ) 1+75 %

Sol C =0% cailloux + 22,86% gravier +50% sable +23,71% limon +3,43% argile

P11
Solution d’exercice 5:

1. Contrainte effective au milieu de massif de sol avant l’application de la charge :


1.1 Calcul le poids volumique humide de sol  : 0,5 pt

ρh ρh =(1+w). ρd 3
γ h= 3 γ h =22 kN /m
ρw ρh =(1+21 , 55).1810=2200 kg /m
2.2 Calcul les contraintes : 1 pt
A z = 2m
σ v=γ h . z σ v=22 . z σ v=22 . 2=44 kPa
μ=0 kPa μ=0 kPa μ=0 kPa
σ ' v=σ v −μ=γ h . z σ ' v=σ v −μ=22 . z σ ' v=σ v −μ=44 kPa

2. Contrainte effective au milieu de massif de sol après l’application de la charge :

σ v=γ h . z +Δσ qM q fondation=F / A σ v=44+I M . F/ A


μ=0 kPa A=2 x 2=4 m2 μ=0 kPa
q
σ ' v=σ v −μ=γ h . z +Δσ M σ ' v=44+I M . F / A

2.1 Calcul le coefficient d’influence : 1 pt


Maximum influence → axe de la charge → point M se trouve à l’axe de carré à profondeur z =2m.
Le carré de la charge (2m x 2m) se subdivise à 4 sous carré (1m x 1m).
IM = 4.I1 (b=1m, a=1m) 1m
b=1, a= 1, z =2 → b/z =1/2 =0,5 et a/z =1/2 =0, 5 → I1= 0,084
IM = 4.I1 = 4. 0,084 = 0,336
1m

F
σ v=44+ 0 ,336 .
A
μ=0 kPa
F
σ ' v=44+ 0 ,336 .
A

3. Calcul Fmax → ∆Hmax ≤ 4,5cm 2,5pt


Puisque σvf inconnue → On calcul le tassement (∆H référence) pour σ’f = σ’pc et on le compare avec ∆H
admissible (4,5cm)
→ Si ∆H référence ≥ ∆H admissible → calcul de ∆H est en fonction de Cs.
→ Si ∆H référence < ∆H admissible → calcul de ∆H est en fonction de Cs et Cc.

3.1 Calcul le tassement (∆H référence) : σ’vf = σ’pc


σ’v0 = 44 kPa → σ’vf = σ’pc = 80 kPa
H0 σ ' =σ ' pc 400 80
ΔH référence= .(Cs . log( vf )= . 0 , 05 . log =3 , 147 cm
1+e 0 σ 'v 0 1+0 , 65 44
∆H référence =3,147 cm < ∆H max = 4,5 cm → σ’vf > σ’pc → calcul de ∆H est en fonction de Cs et Cc
H0 σ' σ'
ΔH = .(Cs . log( pc )+Cc . log( vf ))
1+e0 σ 'v 0 σ ' pc
H0 σ ' pc σ ' vf σ ' vf
max 400 max
ΔH max = .(Cs . log( )+Cc . log( ))=3 ,147+ . 0 , 15. log( )
1+e0 σ'v0 σ ' pc 1+0 , 65 80

P12
ΔH max ≤ΔH admissible
400 σ'
3 ,147+ .0 , 15 . log( vf max )≤4,5
1+0 , 65 80
60 σ' σ ' vf 1 ,65
.log( vf max )≤1,353 log( )≤1 , 353 .
1+0 ,65 80 80 60
σ ' vf 1 , 65 σ ' vf
ln x=2,3 . log x ⇒ ln( )/2,3≤1 ,353 . ln( )≤0,08557725
80 60 80
σ ' vf σ ' vf
≤e 0,08557725 ≤1,0893457 σ ' vf ≤87,1477
80 80
F max
44 +0 , 336 ≤87 , 1477 kPa⇒ F max ≤(87 , 1477−44 ). A (=4 )/0 ,336
A
F max≤513,67 kN

P13
Solution d’exercice 5:
1. Calcul les contraintes aux milieux de deux couches de sol :
Milieu de la couche 1 : z = 1m → (0, 5pt)
3 3
ρh =(1+W ). ρ d =1,8 g / cm ⇒ γ h=18 kN /m
1 '
σ v=γ h . H 1 / 2=18 kPa μ=0 σ v= σ v − μ=18 kPa
Milieu de la couche 2 : z = 4m → (0, 5pt)
1 3 3
ρsat =1 ,25 . ρh =1 ,25 . 1,8=2 , 25 kg /cm ⇒ γ sat =22 , 5 kN /m
1 1
σ v=γ h . H 1 +γ sat
. H 2 / 2=18 . 2+22 ,5 . 2=81 kPa
μ=γ w . H 2 /2=10 . 2=20 kPa
'
σ v= σ v − μ= 81−20= 61 kPa
2. Calcul les contraintes effectives après long duré d’application de la charge aux milieux de deux
couches de sol:

σv mf =σv m0 + Δσ mq
Maximum d’influence de la charge → axe de la charge
I m=4 . I m (a =2 et b=2)
Milieu de la couche 1 : z = 1m → (0, 5 pt)

I M 1 =4 . I M 1 (a =2 et b=2) a/z =2 & b/z =2 → IM =0,2325 donc : IM1 = 4 x0,2325 = 0,930


M1 M1
∆σq =I . q = 0,93 *100 = 93 kPa
M1 M1
σ v'f = 18 + ∆σq =18 + 93 = 111kPa

Milieu de la couche 2 : z = 4m → (0,5 pt)

a
M2 M
I =4 . I (a =2 et b=2) z { } =0,5 ¿ ¿ {}⇒I M =0,0840
donc I M 2=4 x0,0840=0,336
Δσ Mq 2 =I M 2 . q=0 , 336∗100=33 , 6 kPa σv fM 2=61+ Δσ qM 2 =94 , 60 kPa

3. Calcul les paramètres de compressibilité de différents sols :


Calcul Cc et Cs de sol argileux (couche 2) :
2
e0= 0,70. σv 0 =61 kPa≺σ pc=100 kPa
ΔH 2 Δe
=
H2 1+e 20
Au point M: Δe résultante de l’application de la charge = 0,0195

Calcul σvfM :

σv fM =σv 0M + Δσ qM
M est situe sous un des soumis de carré de la charge
a
I M =I M (Z=4 m , a =4 m et b=4m)
M M
z { } =1 ¿ ¿ {}⇒ I M =0,1752
Δσ q =I . q=0 , 1752∗100=17 , 52kPa σv M =61+Δσ Mq =78 ,52 kPa

P14
σ =78 , 52 kPa≺σ pc =100 kPa
vf M
ΔH 2 Δe ΔH 2 1 2 σv M
f
= = 2
. Cs . log
H 2 1+e 20 H2
1+e 0 σv M
& 0
M
2 σv f Δe 0 , 011
Δe=Cs . log M
⇒ Cs2 = = =0 , 10
σv 0 σv fM log
78 ,52
log 61
σv 0M
Cc et Cs de sol argileux (couche 2) :
Cs(2) = 0,10→ (0, 5 pt)
Cc(2) = 1,7. Cs(2) = 1,7.0,10 = 0,17→ (0, 25 pt)
Cc et Cs de sol limoneux(couche 1) :
Cs(1) = 0,50. Cs(2) = 0,50 . 0,10 = 0,05→ (0, 25 pt)
Cc1) = 1. Cs(2) = 1.0,10 = 0,10→ (0, 25 pt)
4. Calcul le tassement maximal total de différentes couches de sol:
Tassement maximal →maximum d’influence de la charge
ΔH T =∑ ΔH = ΔH 1 + ΔH 2
Tassement de sol 1 : → (0.75 pt)
1 1
σv 0 =18 kPa≺σ pc=80 kPa∧σv f =111 kPa≻σ pc =80 kPa
1 1
H1 1 σv pc 1 σv f 200 80 111
ΔH 1= 1
.(Cs . log +Cc . log )= (0 , 05 . log +0 , 10 . log )=5 ,59 cm
1+e 0 σv 10 σv 1pc 1+0 ,65 18 80
Tassement de sol 2 : → (0.75 pt)
2
σv 0 =61 kPa≺σ pc=100 kPa σ 2 =94 ,6 kPa≺σ pc =100 kPa
vf
H2 σv 2f 400 94 ,6
ΔH 2= 2
.(Cs2 . log )= ( 0 , 10. log )=4 , 484 cm
1+e 0 σv 20 1+ 0 ,70 61

Tassement total du terrain : → (0,25 pt)


ΔH T =5,585+4 ,484=10,07 cm

P15