Vous êtes sur la page 1sur 2

o Dans le domaine agricole, des plantes génétiquement

modifiées, telles que le maïs, la betterave et le colza


possèdent des propriétés de résistance à des insectes
ravageurs des   cultures, et de tolérance à certains herbicides,
permettant alors d’en utiliser moins et de  façon plus
raisonnée ou d’utiliser des produits plus respectueux de
l’environnement. En outre, le génie génétique ouvre de
nouvelles possibilités, jusqu’alors peu exploitées, en termes
d’adaptation des plantes à des conditions extrêmes telles que
la sécheresse, la salinité, le froid ou les maladies (résistance
au doryphore de la pomme de terre, par exemple). Le génie 
génétique pourrait également permettre d’éliminer des
substances toxiques produites naturellement par certaines
plantes. Les OGM permettraient également d’avoir des
animaux    ou des plantes plus productifs.

o  Résistant aux insectes nuisibles car ils produisent eux-mêmes


leurs agent insecticides les OGM permettent de réduire les
besoins en produits chimiques pour la  protection des cultures.

o   Grace à leurs propriétés exceptionnelles, es OGM sont déjà


utilisés dans le secteur pharmaceutique et médical,
notamment dans la fabrication des vaccins.  

o    Avec le meilleur rendement des plantes transgéniques, les


agriculteurs pourraient limiter les surfaces cultivées et reposer
ainsi le sol. 

o    Dans le domaine médical, le génie génétique pourra, par


exemple, permettre de lutter contre certaines maladies et de
mettre en œuvre de nouveaux procédés d’obtention de
produits thérapeutiques tels que des anticorps permettant de
traiter certains cancers.

o   Dans le domaine environnemental, on pourra envisagera


l’avenir d’utiliser des plantes ou des micro-organismes
permettant de dépolluer les sols contaminés et plus
généralement d’éliminer les contaminants de l’environnement.
Des plantes pourront ainsi être utilisées comme pièges à
nitrates pour dépolluer les sols. Ces applications sont encore
au stade de recherche.

Les OGM seraient moins nocifs pour l’environnement : l’utilisation


des plantes transgéniques, plus résistantes aux maladies, aux
insectes ou aux herbicides pourrait autoriser une réduction des
traitements chimiques sur les cultures et permettrait l’emploi de
produits moins nocifs pour l’environnement.

o   Des avantages pour la médecine : les OGM permettraient des


vaccins sans piqures ! En effet ; le génie génétique permit, par
la modification du patrimoine génétique de plante, de leur
faire synthétiser des substances  vaccinanttes. Il s’agitera alors
simplement de manger une banane pour être vacciné contre
telle maladie. Des testes très positifs ont déjà été  effectué sur
des souris. Quoi qu’il en soit, cela présente un intérêt,
notamment pour les pays du tiers monde. En effet les
chercheurs prévoient déjà d’utiliser des bananiers
génétiquement modifiés pour produire ces vaccins actuels. Si
on ajoute à cela que ce type de vaccination permettra une
aide alimentaire en plus d’une aide médicale, on peut trouver
cette  perspective très intéressante !!

o    Des résistances aux conditions climatique extrême : une


grande partie de la surface de la planète est impropre à
l’agriculture du fait de condition défavorable (froid,
sècheresse, salinité…) les biotechnologies pourront apporter
une réponse aux pays en voie de développement en créant de
nouvelles espèces adaptées à ces  conditions .les résistances
des cultures contre la sècheresse permettait notamment une
économie d’utilisation de l’eau pour l’irrigation.