Vous êtes sur la page 1sur 10

République Algérienne Démocratique Populaire

Ministre de l’Enseignement Supérieur et de Recherche


Scientifique
Université M’Hamed BOUGARA boumer des

Faculté d’Hydrocarbure et de la chimie


Département : Tronc Commun

TP 3:L’OSCILLOSCOPE

Date : 16/05/2020

Membres de groupe :
➢ ATTABA Mohamed amine /Email : amineattaba395@gmail.com

➢ SALIM Haithem ammar /Email : salimamar651@gmail.com

Groupe : 07
Section : 02

2019/2020
I-But de TP :
Le but de cette manipulation est :

• se familiariser avec l’utilisation de l’oscilloscope en tant


qu’instrument de mesures.
• Mesure de déphasage.

II- Partie théorique :


Rappel: Utilisation de l’oscilloscope :
Utilisé aussi bien au laboratoire que dans l’industrie, l’oscilloscope
permet essentiellement l’étude des phénomènes oscillants. Il visualise
les variations d’une tension en fonction d’une autre, celle-ci pouvant être
l’image d’autres grandeurs (temps, courant, flux magnétique, variation
mécanique, etc.)

Mesure de tensions :
Soit une tension alternative 𝑈(𝑡)=𝑈𝑚 𝑠𝑖𝑛(𝜔𝑡+𝜑) L'oscilloscope
permet de mesurer l'amplitude ou tension maximale Um (appelée
aussi valeur crête) de la tension appliquée à ses bornes.
𝑈𝑐𝑐
𝑈𝑚 =
2

Tension efficace Ueff:


• pour le signal sinusoïdal: 𝑈𝑒𝑓𝑓=𝑈𝑚/√2
• pour le signal carré: 𝑈eff=Umax
• pour le signal triangulaire: 𝑈𝑒𝑓𝑓=𝑈𝑚/√3

Mesure de déphasage entre deux signaux de même


fréquence :
On considère deux tensions sinusoïdales de même pulsation
𝑈1=𝑈1𝑚𝑠𝑖𝑛(𝜔𝑡+𝜑1)
𝑈2=𝑈2𝑚𝑠𝑖𝑛(𝜔𝑡+𝜑2)
2𝜋
Sachant que : 𝜔=2𝜋𝑓=
𝑇

Il ya deux méthodes pour mesurer le déphasage entre deux


signaux :
1) Méthode directe :

En remplaçant𝜔=2𝜋𝑓et f=1/T le déphasage sera :

|𝜑|=|𝜑2−𝜑1|=2π𝒕𝑇
2) Méthode Lissajous :
La courbe de Lissajous est une ellipse et le déphasage entre les deux
signaux se mesure de la manière suivante :|𝑠𝑖𝑛(𝜙)|=𝑎/𝑏=𝑐/𝑑.

III- Partie expérimentale :


Matériels utilisés :

• Résistances, condensateurs
• Générateur de basses fréquences (GBF).
• Voltmètre, ampèremètre et multimètre.
• Oscilloscope.

Manipulation :
Partie1: Réglage de l’oscilloscope :
Partie 2: Mesure de tension :
1) Mesure d’une tension continue :

Remplir le tableau suivant :


La tension choisie V= 7.5v

Calibre 1V/cm 2V/cm 5V/cm

V(volts) 4.00 7.4 7.5

∆V(volts) 0.1 0.2 0.5


𝑣 = 𝑦. 𝑐𝑎𝑙𝑖𝑏𝑟𝑒 donc : 𝑣 = 1.5 × 5 = 7.5
∆𝑣 = ∆𝑦 × 𝑐𝑎𝑙𝑖𝑏𝑟𝑒 Donc : ∆𝑣 = 0.1 × 5 = 0.5

Le calibre qui donne la valeur la plus précise est : 5v/cm

2) Mesure de la tension et de la fréquence d’un signale délivré par un


G.B.F :

On a sélectionné le mode « signaux sinusoïdaux » sur le GBF et fixer une


fréquence F=504.12 HZ
On adopte le calibre de l’oscilloscope a une valeur de 1V /cm 1V/

Division
On mesurer la valeur maximal de la courbe dans l’axe de sensibilité verticale
(Vmax) on trouve Vmax=2V
Avec : Vcc=2Vmax on trouve pour le cas de calibre (1v/division) Vcc=2× 2 =
4𝑉𝑜𝑙𝑡𝑠.
On change le calibre de l’oscilloscope a les valeurs suivants 2V/cm et 5V/cm
On trouve les valeurs suivantes :

Pour 2V/cm Vcc=2× 1 = 2𝑣𝑜𝑙𝑡𝑠


Pour 5V/cm Vcc=2× 0.4 × 0.2 = 0.16𝑣𝑜𝑙𝑡𝑠
On suppose que l’incertitude de lecture sur lecture sur l’écran est : ∆L=1mm
On a la relation suivante : ∆Vcc = ∆L×(le calibre).

Sinusoïdale (SIN) Carré (CRE) Triangle (TRI)


Le signal
Calibre (v/div) 1v/cm 2v/cm 5v/cm

Vcc (volts) 4 2 0.16

∆𝑉𝑐𝑐(𝑣𝑜𝑙𝑡𝑠) 0.1 0.2 0.5

Veff (volts) 1.41 2 0.23

∆Veff (volts) 0.186 0.073 0.183.


• pour le signal sinusoïdal: 𝑈𝑒𝑓𝑓=𝑈𝑚/√2
• pour le signal carré: 𝑈eff=Umax
• pour le signal triangulaire: 𝑈𝑒𝑓𝑓=𝑈𝑚/√3

On a utilisé le voltmètre pour mesurer la tension efficace Veff


Pour mesuré ∆Veff ont utilisé la relation suivante :
∆Veff=∆Vexp+∆Vsys

𝑐𝑎𝑙𝑖𝑏𝑟𝑒
∆𝑉𝑒𝑥𝑝 = 0.5𝑑𝑖𝑣 ×
𝑛𝑏 𝑡𝑜𝑡𝑎𝑙𝑒 𝑑𝑒 𝑑𝑖𝑣𝑖𝑠𝑖𝑜𝑛

𝑐𝑎𝑙𝑖𝑏𝑟𝑒
∆𝑉𝑠𝑦𝑠𝑡 = 2 × Tapez une équation ici.
100

f(Hz) du GBF 100 500 1000 2000

Calibre (ms/div) 1 2 5 10
T(ms) 10 12 7.5 10

∆T 0.1 0.2 0.5 1

f 1000 1200 1400 1600

∆f 40 48 56 64

T=nombre de division × 𝑐𝑎𝑙𝑖𝑏𝑟𝑒


Pour 1ms/div T=10
Pour 2ms/div T=12
Pour 5ms/div T=7.5
Pour 10ms/div T=10
∆T(cm)=0,1 x (le calibre)
On adopte une précision de 4% pour le GBF et l’oscilloscope (C’est-à-
dire∆F/f =4% = 0,04 →∆F=0,04F)

3) Partie 3: Mesure de déphasage :


Mesure le déphasage des deux signaux par la méthode directe :

t = 0.04ms et t 𝜑
T 3600 Avec : T=3.3× 0.2 = 0.66𝑚𝑠

360°
𝜑 = 0.04 × ( )
0.66
𝜑 = 21.82°
Refaire le calcul en utilisant la méthode de Lisajoux :
𝑎
𝑠𝑖𝑛∅ =
𝑏
𝑎
∅ = arcsin ( )
𝑏
1.2
∅ = arcsin ( )
3
∅ = 23.58°
• Les deux résultats sont presque la même

IV-Conclusion :

• Les valeurs de ∅ sont compatibles par les deux méthodes.