Vous êtes sur la page 1sur 5

Chapitre 5 : Etude d’un projet de création d’entreprise

5.1. Introduction
L’étude d’un projet de création d’entreprise demande au promoteur l’effort de prévoir et d’écrire
en détail les phases et les démarches qu’il devra effectuer pour arriver à faire démarrer son
affaire.
5.2. Etude de marché
L’étude de marché est la première étape de la création d’entreprise. 
Trop souvent négligée, elle est pourtant le socle de la réussite du projet. Bien menée, elle
peut constituer un excellent tremplin pour le lancement d’une offre, tout en gagnant du
temps et en diminuant les risques. Une étude de marché consiste à recueillir des
informations et à les analyser en vue d’identifier les caractéristiques et les enjeux d’un
marché. L’étude de marché s’intéresse aux différentes composantes du marché : la
demande, l’offre (la concurrence et les produits), les circuits de distribution,
l’environnement et les tendances…
On distingue :
 l’étude quantitative : il s’agit de rassembler des informations chiffrées sur les
caractéristiques, comportements, attentes et habitudes d’achat des individus ou
organisations formant le marché en question. Ces chiffres peuvent être obtenus
par questionnaire ou sondage à grande échelle sur le terrain ou encore par téléphone. La
méthode de l’échantillonnage peut être utilisée. L’étude quantitative permet récupérer et de
croiser différents types de données : âge, sexe, lieu de résidence, catégorie socio-
professionnelle, loisirs, habitudes, opinions, etc.
 l’étude qualitative : il s’agit de plonger plus en profondeur dans l’analyse des acheteurs et
de leur comportement. L’étude qualitative peut être réalisée par des entretiens individuels
ou collectifs, ou encore par des observations de terrain (enquête terrain).
Au final, l’objectif de l’étude de marché est de montrer qu’il y a un potentiel de marché et
d’amener à la détermination d’un positionnement commercial et à la rédaction d’un plan
marketing : choix d’un positionnement produit, d’un positionnement prix, d’un réseau de
distribution et d’une politique de communication.

Mme ELMASCRI .S
RESPONSABLE DE LA MATIERE : PPGE 3ème année Licence Travaux Publics Page 1
Chapitre 5 : Etude d’un projet de création d’entreprise

Méthode
La première question à se poser est : quel est mon marché ? Il s’agit de définir
précisément le marché à étudier et son étendue. Pour les commerces, on parle de zone de
chalandise.
Ensuite, l’étude de marché peut être menée de différentes manières :
 l’étude documentaire consiste à utiliser des documents ou des études déjà
existantes (sources externes),
 L’étude terrain consiste à mener soi-même une étude de marché quantitative ou
qualitative (source interne).
Dans tous les cas, il conviendra de privilégier le terrain, afin de récupérer des données
réelles et parlantes.
Parmi les meilleures méthodes d’étude de marché, on notera :
 l’étude par questionnaire,
 l’étude par observation,
 l’étude métier, qui consiste à approcher des professionnels du secteur sur une zone
de chalandise différente,
 l’étude de la concurrence,
 l’étude des fournisseurs, qui permet d’aborder la filière,
 l’étude des prescripteurs,
 l’étude des tendances et des mots-clés.

5.3. Le plan de l’étude de marché


Le plan de l’étude de marché peut être découpé en 4 parties principales :
1) Le marché:
Détermination du marché et de son périmètre.
Caractéristiques du marché : taille, évolution, tendances, segments, composantes.
2) La demande:
Il s’agit de décrire les caractéristiques de la demande : âge, sexe, lieu d’habitation, style de
vie, revenus, motivations d’achat, freins à l’achat, période et fréquence d’achat, attentes et
besoins. Il est conseillé de classifier les consommateurs en différents segments homogènes.

Mme ELMASCRI .S
RESPONSABLE DE LA MATIERE : PPGE 3ème année Licence Travaux Publics Page 2
Chapitre 5 : Etude d’un projet de création d’entreprise

3) L’offre:
 Il s’agit de décrire la concurrence, la politique commerciale des concurrents, ainsi que
les réseaux de distribution. Combien de concurrents ? Quels sont les plus puissants ? Qui
sont les concurrents directs et indirects? Quels sont les prix pratiqués ? Quelle est la
politique de communication des concurrents ?
4) L’environnement:
L’analyse de l’environnement et de son influence sur le marché peut être menée selon la méthode
PESTEL :
Environnement politique : stabilité des gouvernements et des politiques, contexte
politique, tendances fiscales…
Environnement économique : cycle économique, taux de croissance, pouvoir
d’achat, taux d’intérêt, monnaie, inflation, chômage…
Environnement socio-culturel : démographie, composition socio-culturelle de la
population et tendances, mobilité sociale, modes de consommation, éducation,
travail, loisirs…
Environnement technologique : politique publique de R&D, tendances
d’innovation, dépenses privées de R&D…
Facteurs environnementaux : lois sur l’écologie et l’énergie,
Environnement légal : lois, droit du travail, réglementation et normes de sécurité…

5.4. Etude technique


L’étude technique constitue l’une des étapes de la conception et de l’analyse de faisabilité d’un
projet. Elle représente un préalable dans le sens où elle jette les premières bases du projet.
Toutefois, elle est amenée à évoluer en fonction des différentes informations et des conseils qui
seront reçus tout au long de la préparation du projet.
Elle doit apporter une clarification à un ensemble d’interrogations d’ordre technique telles que :
En quoi consiste votre projet ?lieu d’implantation, besoins en matériels et machines,
capacité en production, ...
L’étude technique permet de mieux cerner le projet et de passer d’une idée à quelque chose de
plus concret et mieux maîtrisé.

Mme ELMASCRI .S
RESPONSABLE DE LA MATIERE : PPGE 3ème année Licence Travaux Publics Page 3
Chapitre 5 : Etude d’un projet de création d’entreprise

5.5. Etude financière


L’étude financière va permettre de traduire, en termes financiers tous les éléments déjà réunis et
de vérifier la viabilité du projet.
Il s’agit d’un processus itératif qui permet progressivement de faire apparaître tous les besoins
financiers de l’entreprise en activité et les possibilités de ressources qui y correspondent.
Un créateur doit être un bon gestionnaire c’est-à dire avoir une bonne perception des chiffres et
des équilibres de sa société. Avant de demander des prêts ou des prises de participations, le
créateur doit s’interroger sur la structure de son exploitation.
Elle est traduite par le schéma d’investissement et de financement, le plan de financement, le
compte de résultat et le bilan.
Chiffre d’affaires :
Par définition, le chiffre d’affaires représente le montant des affaires réalisées par une
entreprise avec les tiers, dans le cadre d’une activité normale et courante.
Sont calcul est généralement imposé dans le cadre de l’établissement de déclarations fiscale et
d’un compte de résultat. C’est un indicateur financier indispensable pour le dirigeant : il est
le premier outil de mesure des performances des ventes d’une entreprise.
Quand calculer un chiffre d’affaires ?
A toutes les étapes de vie d’une entreprise, le calcul du chiffre d’affaires s’impose :
 Lors d’une création d’entreprise : le chiffre d’affaires permet à l’entrepreneur de
vérifier que sont projet est solide et qu’il saura faire face à toutes les charges qu’il va
rencontrer.
 Lors d’une reprise d’entreprise : le chiffre d’affaires donne une indication sur le
niveau de l’activité et sur les variations qu’elle a connues au cours des dernières
années.
 En cours d’existence et à la clôture de l’exercice : le chiffre d’affaires est un outil
de comparaison essentiel entre entreprise du même secteur d’activité. Il permet à
tout entrepreneur de se situer par rapport à ses concurrents et peut permettre, par
exemple, d’analyser les causes de certains écarts.

Mme ELMASCRI .S
RESPONSABLE DE LA MATIERE : PPGE 3ème année Licence Travaux Publics Page 4
Chapitre 5 : Etude d’un projet de création d’entreprise

Charges salariales
Les charges salariales (ou charges salariées) sont les cotisations et contributions sociales
dues par le salarié. Leur montant, servant au financement de prestations sociales, apparaît
sur la fiche de paie du salarié à côté des charges patronales.
A travers son étude des obligations fiscales et sociales, l’entrepreneur peut déterminer les
conséquences sociales et fiscales du choix opéré du statut juridique ainsi que les coûts de
ses obligations. Ces éléments vont permettre de préparer les documents prévisionnels et de
mieux cerner les impératifs dans le cadre de la trésorerie d’une entité juridique.

Mme ELMASCRI .S
RESPONSABLE DE LA MATIERE : PPGE 3ème année Licence Travaux Publics Page 5

Vous aimerez peut-être aussi