Vous êtes sur la page 1sur 22

Le moulage des polymères techniques semi-cristallins

Diagnostique des défauts de moulage

Daniel AYGLON & Xavier BROUWERS


Genève – 19 août 2010

®Marque déposée de DuPont de Nemours The Miracles of science™ est une marque de DuPont de Nemours
22

Diagnostique des défauts de moulage des


pièces techniques en polymères semi-cristallins

Avant-propos

Les informations ici fournies sont établies sur la base des meilleures données en notre possession. Ces informations
sont communiquées à titre indicatif et dans le seul but de vous aider à mener à bien les essais qu'il vous appartient
de conduire pour déterminer l'adaptation de nos produits à l'usage spécifique auquel vous les destinez. Ces
informations sont susceptibles d'être modifiées au fur et à mesure de l'acquis de nouvelles connaissances ou
expériences. En l'absence de contrôle sur les conditions particulières d'utilisation de ses produits, DuPont n'assume
aucune obligation de résultat ni responsabilité quelconque concernant l'utilisation des présentes informations. Par
ailleurs, la présente publication ne saurait constituer une license d'utilisation, pas plus qu'elle ne saurait être
destinée à suggérer des moyens de violation de tous droits de brevets existants. Attention : Ce produit ne doit pas
être utilisé comme implant humain permanent. Pour les autres applications médicales, consultez l'avertissement de
DuPont se référant aux applications médicales" H-50102.

24/08/2010 DUPONT Copyrights


33

Diagnostique des défauts de moulage des


pièces techniques en polymères semi-cristallins

Les impératifs et la réalité

Le passé :
•Petites pièces
•Poids de pièces mini pas encore impératif
•Marges confortables pour le transformateur
•Expérience des « anciens » …

24/08/2010 DUPONT Copyrights


44

Diagnostique des défauts de moulage des


pièces techniques en polymères semi-cristallins

Les impératifs et la réalité

Le PRESENT :
•Grandes pièces multifonctions ( technique + esthétique )
•Poids de pièces mini impératif
•Marges réduites pour le transformateur
•Zéro défauts
•Prix et délais minimums
•Ultra réactivité demandée
•Expériences non transmises…

24/08/2010 DUPONT Copyrights


55

Diagnostique des défauts de moulage des


pièces techniques en polymères semi-cristallins

Les impératifs et la réalité

Un problème survient :
•Pour le MOULEUR :  MATIERE
•Pour le FOURNISSEUR :  MOULEUR

24/08/2010 DUPONT Copyrights


66

Diagnostique des défauts de moulage des


pièces techniques en polymères semi-cristallins

Bon à savoir

• Les propriétés mécaniques publiées sont


• celles des matières SANS colorants ( Allongements & impacts peuvent être
affectés )

• Issues de test d’éprouvettes en configuration idéalisées ( renf. verre )


• La matière semi-cristalline a toujours tendance à revenir à
un état d’équilibre au dessus du Tg
• La stabilité dimensionnelle est principalement liée :
• À la vitesse de refoidissement (t° moule pr au TG)
• Aux conditions d’utilisation (t° pr au TG)
• Le phénomène de fluage est INDEPENDANT des conditions
de moulage
24/08/2010 DUPONT Copyrights
77

Donnée Matière = f (direction d’écoulement)


Example
Contrainte of an
90
σ [MPa] anistropic
material
45
0

0
45
in flow
100 x 100
σi 90 plaque ISOCHRONES

Ei D éf . Module sécant (E ) i
εi ε [%] σ i
Ei = [MPa]
1.5 mm Plaque
3.0 mm Plaque
ε i

Original slide from M.Renaud


24/08/2010 DUPONT Copyrights
88

Diagnostique des défauts de moulage des


pièces techniques en polymères semi-cristallins

Bon à savoir (2)

• Dans le cas des matières renforcées en fibre de verre, les


déformations sont dues PRINCIPALEMENT :
• À l’anisotropie de la matière ( ligne de soudure ,..)
• à la géométrie de la pièce,
• à l’emplacement du ( des ) point(s) d’injection
• TOUS les polymères NON renforcés sont très sensibles aux
angles vifs
• Pour les polymères, les endroits les + fragiles sont situés
• au point d’injection
• aux lignes de soudure ( pour les renforcés )
24/08/2010 DUPONT Copyrights
99

Diagnostique des défauts de moulage des


pièces techniques en polymères semi-cristallins

Bon à savoir (3)

• En cas d’utilisation de rebroyé :


• sa qualité est PRIMORDIALE ( taille proche des granulés, absence de
poussières, dégradation, séchage si utilisation différée ),
• sa quantité maxi est secondaire,
• petit impact sur la cristallisation mais pas sur la vitesse
• La taille des fibres de verre peut être réduite
• Les colorants comme les rebroyés ont des effets similaires.
• La dégradation thermique dépend du couple
TEMPS/TEMPERATURE ( et humidité pour l’hydrolyse )

24/08/2010 DUPONT Copyrights


10
10

Diagnostique des défauts de moulage des


pièces techniques en polymères semi-cristallins

Conception de la pièce

•Rayons

24/08/2010 DUPONT Copyrights


11
11

Diagnostique des défauts de moulage des


pièces techniques en polymères semi-cristallins

Diagnostique : les bonnes questions


•Est ce une nouvelle pièce provenant du moulage ?
•Est ce une nouvelle pièce provenant de l’assemblage ?
• Si 1 ou 2 : Changements ?
• Tests
• Conditions de moulage ?
• Après entretien moule ?
• Ligne d’assemblage
• Nouvelle matière, nouveau lot ?
• Taux de rebut en % ou ppm
• Corrélation : problème vs cavité
•Vient elle de chez le client ?
• Environnement et âge ?
24/08/2010 DUPONT Copyrights
12
12

Diagnostique des défauts de moulage des


pièces techniques en polymères semi-cristallins

Diagnostique : les bonnes questions


•Corrélation : problème vs cavité

Original slide from AL & AG


24/08/2010 DUPONT Copyrights
13
13

Diagnostique des défauts de moulage des


pièces techniques en polymères semi-cristallins

Les moyens de contrôle

•Identification
• IR : fct chimique, type de polymère ( ABS, PC, PA …)
• DSC ( pour semi-cristallins ) : détermination type ( de PA , de
Polyesters )
• Identif. Modifiants comme T par examen courbe et enthalpie…

•Qualité
• Viscosité ( dégradations )
• DSC
• Pour polym. Semi-crist. à cristallisation lente ( → cristallisation fct t° moule…)
• Microtome

24/08/2010 DUPONT Copyrights


14
14

Diagnostique des défauts de moulage des


pièces techniques en polymères semi-cristallins

Les moyens de contrôle - Identification

•Identification
• DSC :

Courbe DSC de l’acetal homopolymère DELRIN® 100NC010


Vitesses de chauffage et de refroidissement sont de 10°C/min
24/08/2010 DUPONT Copyrights
15
15

Diagnostique des défauts de moulage des


pièces techniques en polymères semi-cristallins

Les moyens de contrôle de la Qualité

•Mesures de viscosité granulés/pièces


• Polyamides : viscosité en solution ( -20% acceptable ) (1)
• Polyesters PBT et PET : MFI comparatifs granulés/pièce :
• Diminution de 50% ( pour les non renf. )
• Pour les renforcés: de 100 à 200% de diminution tolérable = limite mais à vérifier (1)

(1)Remarque importante : il n’y a pas de règles particulières concernant les tolérances acceptables en matière
de chute de viscosité après transformation et une étude au cas par cas est toujours recommandée.

24/08/2010 DUPONT Copyrights


16
16

Diagnostique des défauts de moulage des


pièces techniques en polymères semi-cristallins

Les moyens de contrôle de la qualité

•Coupes microtomes
• Inefficacité du maintien en pression
• Cristallisation non compensée

24/08/2010 DUPONT Copyrights


17
17

Diagnostique des défauts de moulage des


pièces techniques en polymères semi-cristallins

Les moyens de contrôle de la qualité

•Coupes microtomes
• Hétérogénéité de la matière
• Dispersion colorants Ici : présence d’infondus
• Lignes de soudures

DELRIN® acetal homopolymer


24/08/2010 DUPONT Copyrights
18
18

Diagnostique des défauts de moulage des


pièces techniques en polymères semi-cristallins

Les moyens de contrôle de la qualité

•Coupes microtomes
• Homogénéité de la matière
• Dispertion colorants
• Lignes de soudures

DELRIN® acetal homopolymer


24/08/2010 DUPONT Copyrights
19
19

Diagnostique des défauts de moulage des


pièces techniques en polymères semi-cristallins

Les moyens de contrôle de la qualité

•Coupes microtomes
• Homogénéité de la matière
fibres & ligne de soudure
• Dispersion colorants
• Lignes de soudures

RYNITE® polyester
24/08/2010 DUPONT Copyrights
20
20

Diagnostique des défauts de moulage des


pièces techniques en polymères semi-cristallins

Les moyens de contrôle de la qualité

•Coupes microtomes
• Homogénéité de la matière
• Dispersion colorants
• Lignes de soudures
• Eventation (manque)

Ligne de soudure et
cassure due à un
manque d’éventation

DELRIN® acetal homopolymer


24/08/2010 DUPONT Copyrights
21
21

Diagnostique des défauts de moulage des


pièces techniques en polymères semi-cristallins

Les moyens de contrôle ( maxi de cristallinité )

•Analyse thermique différentielle

24/08/2010 DUPONT Copyrights


22
22

Diagnostique des défauts de moulage des


pièces techniques en polymères semi-cristallins

Les moyens de contrôle - résumé

•Dégradations : viscosité
•Cristallinité maxi : Analyse thermique différentielle
•Homogénéité : coupe microtome

24/08/2010 DUPONT Copyrights

Vous aimerez peut-être aussi