Vous êtes sur la page 1sur 7

TP 04 adsorption du bleu de méthylène par la sciure de bois

Introduction :

L’adsorption est un phénomène de surface par lequel des molécules de gaz ou


de liquides se fixent sur les surfaces solides des adsorbants. Les molécules ainsi
adsorbées constituant l'adsorbat, en surface, des forces non équilibrées par suite des
dissymétries dans la répartition des atomes : la formation d'une couche de molécules
adsorbées compense en partie ce déséquilibre [12]. Ce phénomène spontané provient
de l’existence à la surface du solide de forces non composées, qui sont de nature
physique ou chimique. Ces forces conduisent respectivement à deux types
d’adsorption : la chimisorption et la physisorption[13].

Bleu de méthylène Le BM (colorant cationique) (figure 1), pris comme polluant


modèle est utilisé sans aucune purification préalable. Les solutions sont préparées en
dissolvant les quantités du colorant dans de l‟eau ultra pureLe procédé d'adsorption
résulte des interactions entre la surface de l'adsorbant (la sciure de bois) et l'adsorbat
(BM). En se basant sur l'analyse XRF[14]. L'adsorption du bleu de méthylène est
utilisée depuis longtemps en vue d'évaluer les performances du charbon actif avant son
emploi dans une installation d'épuration des eaux. C'est une molécule qui est utilisée
aussi pour tester les pouvoir adsorbants des solides, et pour déterminer leur surface
spécifique [16]

[15]

OBJECTIFS 
- Réaliser une technique de séparation des mélanges qui est l’adsorption.
- Détermination de l’isotherme d’adsorption de bleu de méthylène sur la sciure
de bois.
TP 04 adsorption du bleu de méthylène par la sciure de bois

1. Matériel et méthodes de manipulation


1.1. Matériel

Erlenmeyer, chronomètre, pipette, bicher, papier filtre, spectrophotomètre,


thermomètre

1.2. Produit

Bleu de méthylène, eau distillée, sciure de bois

1.3. Mode opératoire


 On mesure l’absorbance des solutions de BM préparés à des concentrations
égales à 2, 5, 8, 10, 15 mg/l
 On prélève un volume de 30 ml de ces solutions
 On verse les volumes prélevés dans un bécher, on ajoute une masse de sciure
de bois égale à 0,5 g et on agite les mélanges obtenus pendant 30 min
 On laisse reposer ces mélanges ensuite on prélève de chaque solution un
volume suffisant à fin de pouvoir mesurer son absorbance après filtration
 On note la température de l’expérience

Le montage de notre travail


2.Résultat
TP 04 adsorption du bleu de méthylène par la sciure de bois

2.1. Tableau  : les valeurs de l’absorbance des solutions

C (ppm) 2 5 8 10 15
A 0,576 0.787 1.691 1.957 1.354
2.2. Tableau  : les valeurs de l’absorbance après filtration

C (ppm) 2 5 8 10 15
A 0.013 0,038 0,042 0,050 0,012

La température de l’expérience : 22°c

2. Discussion et interprétation des résultats


3.1.La concentration à l’équilibre et la quantité adsorbée :
 La quantité adsorbée qe à l’aide de la formule :

Qe=(C0–Ce)(V/m) …………………(9)

 La concentration d’équilibre

Ce=Ae/ε …………………(10)

Tels que

ε=A/C avec L=1cm ……………….… .(11)

 Tous les calculs sont présentés dans le tableau suivant

C0 (mg/l) 2 5 8 10 15
A0 0,576 0.787 1.691 1.957 1.354
Ae 0,013 0,038 0,042 0,050 0,012
ε (mg-1Lcm-1) 0,288 0.1574 0,211 0,1957 0.090
Ce (mg/L) 0.0451 0.2414 0.1990 0.2554 0.1333
Qe (mg/g) 0,117 0,285 0,468 0,584 0.892
TP 04 adsorption du bleu de méthylène par la sciure de bois

 La courbe de qe en fonction de Ce :

0.7

0.6

0.5

0.4

0.3

0.2

0.1

0
0.5 1 1.5 2 2.5 3 3.5 4 4.5 5 5.5

Fig- La courbe de qe en fonction de Ce 

 La courbe 1/qe en fonction de 1/Ce :


TP 04 adsorption du bleu de méthylène par la sciure de bois

1/qe 8.547 3.508 2.136 1.712 1.121


1/Ce 22.22 4.14 5.02 3.921 7.518

9
8
f(x) = 0.35 x + 0.4
7 R² = 0.82
6
5
4
Linear ()
3
Linear ()
2
1
0
0 5 10 15 20 25

Fig- La courbe 1/qe en fonction de 1/Ce 

 La capacité de la monocouche qm :

D’après le graphe on on l’équation suivante :

y=a∗x +b ………….. (12)

 Calcul de la capacité de la monocouche qe :

On a l’équation de Langmuir :
1
∗1
1 1 b∗qe …………………. (13)
= +
q e qm Ce

Par analogie de la relation (4) avec la relation (5) on trouve que :


1
a= =0.3504
b∗q m

1
Et b= =0.4033
qm

la somme de a et b, on obtient :
1+ b
=0.7537
b
TP 04 adsorption du bleu de méthylène par la sciure de bois

1=0.7537∗b−b=1

−1
b=
0.2463

Alors ; b= - 4.0600

On remplaçe la valeur de( b) dans l’expression de la pente(a) :


1
a= =0.3504
b∗q m

−1
Donc ; q m=
4.06∗0.3504

D’où la capacité de la monocouche :

qm = 0.7029 mg/g

 Les caractéristiques physiques d’un adsorbant qui lui permettre de fixer les
molécules polluants sont :
-L’adsorption se fait en milieu basique .
-Il faut qu’il ait une grande surface de contact.
-Les expériences d’adsorption ont été effectuées en régime statique dans un réacteur
agité .
-La sciure de bois offre une grande surface sur laquelle peuvent se fixer les polluants
-porosité interne C .
-masse volumique de la particule .
-masse volumique vraie .

 Le BM est une molécule organique colorée en raison de la présence d’un


nombre important de liaisons doubles conjuguées => la molécule absorbe
dans le visible.

 à cause de sa couleur bleu et il est ça forme oxydée.


3. Conclusion
TP 04 adsorption du bleu de méthylène par la sciure de bois

La quantité d’un adsorbat dépend de sa pureté, et son homogénéité .

L’adsroption augmente avec la surface spécifique de l’adsorbant.

La relation entre la concentration et la quantité adsorbée est proportionnel,avec la


diminution de la consternation on obtient une diminution de la quantité adsorbée.

L’isotherme obtenue est de type I de Langmuir .