Vous êtes sur la page 1sur 166

BOSHA

Rachid IRZOUNI 1
BOSHA

R.IRZOUNI 2
BOSHA

Cours présenté par:


Rachid IRZOUNI
HSE Manager et expert
Consultant en HSE

0550 463 463


Tel /Fax : 021 32 84 46

boshalgerie@yahoo.com
www.bosha-algerie.com
R.IRZOUNI 3
BOSHA

1: Caractéristiques d´un incendie


2: Notions
3: Classes de feu
4: Moyens d´extinction
5: Appareils d´extinction
6: Que faire en cas d´incendie?
7: Signalisation
8: Prévention
R.IRZOUNI 4
BOSHA

R.IRZOUNI 5
BOSHA

Feu et incendie = Phénomène naturel

R.IRZOUNI 6
BOSHA

Ils sont présents dans notre


quotidien, que ce soit d´une façon
positive (ex : le chauffage) ou
négative (ex : feu de forêt ou
explosion suite à une fuite de gaz).
Nous allons voir que plusieurs
conditions sont requises pour
l´apparition d´un incendie et qu´il en
existe différents types selon leurs
caractéristiques et dangers
spécifiques.
R.IRZOUNI 7
BOSHA

Incendie = Réaction chimique

de 3 éléments:
1. Matière combustible
2. Oxygène
3. Source d’énergie

R.IRZOUNI 8
BOSHA

Fire triangle

R.IRZOUNI 9
BOSHA

Tétraèdre du feu Chaîne de réaction

Combustible

R.IRZOUNI 10
BOSHA

Combustible = Matière inflammable


• Solide

• Liquide

ACETYLENE

PROPANE
• Gazeuse

R.IRZOUNI 11
BOSHA

Une matière inflammable est une


matière qui peut prendre feu. De
très nombreuses matières, qu´elles
soient sous forme solide, liquide
ou gazeuse, sont inflammables.
Précisons que ce sont les vapeurs
et les gaz émis par la chaleur qui
brûlent et non la matière elle- gaz

même.

R.IRZOUNI 12
BOSHA

• Dans l’air
• Indispensable
O
pour avoir du feu ²
L´oxygène est un composant indispensable dans l´air qui
nous permet de respirer. Sans oxygène, il n´y aurait pas
de vie sur terre. Il n´est également pas possible d´avoir du
FEU en l´absence d´oxygène.

R.IRZOUNI 13
BOSHA

La source d’énergie.
C’est une source d’inflammation
capable de produire assez de
chaleur pour initier la
combustion : la flamme, point
chaud, étincelle électrique ou
électrostatique, choc ou
frottement.

R.IRZOUNI 14
BOSHA

• Flamme

• Etincelle

• Chaleur
R.IRZOUNI 15
BOSHA

Pour que la réaction chimique d´un feu


se produise, il faut de l´énergie.
Cette énergie peut se présenter sous
différentes formes : étincelle, court-
circuit, flamme d´une allumette, mégot
de cigarette, etc...
La chaleur est également une forme
d´énergie qui peut provoquer des
incendies.

R.IRZOUNI 16
BOSHA

Incendie

• Incontrôlable
• Désordonné

R.IRZOUNI 17
BOSHA

Incendie

R.IRZOUNI 18
BOSHA

Un incendie est par définition une


réaction d´inflammation
incontrôlable et désordonnée,
contrairement à d´autres
processus qui dégagent de la
chaleur et qui sont contrôlables (ex
: le moteur d´une voiture, sur base
d´un processus de combustion,
libère de l´énergie pour la
transformer en énergie de
mouvement)
R.IRZOUNI 19
BOSHA

Il existe plusieurs
processus de
combustion selon
la vitesse

R.IRZOUNI 20
BOSHA

Plusieurs processus de combustion selon la vitesse

R.IRZOUNI 21
BOSHA

La combustion lente
On parle de combustion lente lors d´une réaction à basse
température pour laquelle il n´y a pas de formation de
flamme. Exemple : fermentation (processus de combustion
lent) du foin et de l´herbe en présence d´humidité.
La digestion illustre ce type de
combustion : notre organisme
transforme le combustible, que
nous recevons via la nourriture, en
énergie à l´aide de l´oxygène que
nous respirons par les poumons.
R.IRZOUNI 22
BOSHA

Combustion lente
La température est
insuffisante pour provoquer
une émission de lumière.
Exemple : fermentation
(processus de combustion
lent) du foin et de l´herbe
en présence d´humidité.

R.IRZOUNI 23
BOSHA

Combustion normale
On parle de combustion normale
lorsque la réaction est sous
contrôle (ex : faire de la lumière
ou faire chauffer de l´eau avec
une cuisinière au gaz). Ce type
de combustion est utilisé
quotidiennement par l´être
humain.

R.IRZOUNI 24
BOSHA

Explosion
On parle d´explosion lorsque le
processus de combustion est très
rapide. Combustion instantanée: la
vitesse de propagation est
supérieure à celle du son (+333m/s).
Les explosions peuvent produire une
puissance à effet destructeur mais
peuvent également être utilisées
comme source d´énergie (ex :
moteur automobile à explosion).
R.IRZOUNI 25
BOSHA

Explosion
Dans certaines conditions, lorsque les
produits combustibles sont mélangés à l’air
sous forme de gaz, de vapeurs, de
brouillard ou de poussières, la réaction de
combustion peut être extrêmement rapide,
violente et libérer en un court instant une
quantité d’énergie élevée : c’est
l’explosion .
Elle ne peut se produire que si coexistent
une source d’inflammation et un mélange
explosif.
R.IRZOUNI 26
BOSHA

L’explosion
Les produits combustibles mélangés à l’air ne sont
explosifs que dans un domaine de concentration
déterminé compris entre:
La limite Inférieure d’Explosivité (LIE) et
la Limite Supérieure d’Explosivité (LSE.).

R.IRZOUNI 27
BOSHA

Les limites d’explosivité

L.I.E L.S.E

Trop peu de comburant


Trop peu de combustible PAS D’EXPLOSION
PAS D’EXPLOSION EXPLOSION

R.IRZOUNI 28
BOSHA

Détonation
Une détonation est une
explosion dont la combustion
se produit à une vitesse de
propagation excessivement
élevée, accompagnée d´une
augmentation de la pression
qui peut avoir un effet
destructeur.
R.IRZOUNI 29
BOSHA

R.IRZOUNI 30
BOSHA

R.IRZOUNI 31
BOSHA

Le triangle du feu doit être fermé pour donner


naissance à un feu.

Chaleur Carburant

FEU

Comburant O2
R.IRZOUNI 32
BOSHA

Cependant si les trois


éléments du triangle sont
mal combinés, le risque
d´incendie diminue. Par
exemple, un gaz qui
s´échappe d´une conduite
ne s´enflammera pas s´il
s´est suffisamment dilué
dans l´air. Il en va de même
si la température n´est pas
assez élevée.
R.IRZOUNI 33
BOSHA

Facteur primordial dans l´apparition


d´un incendie. Notons que chaque
matière combustible a d´une part une
température minimale à laquelle
s´amorce la combustion (Point d´éclair)
et d´autre part une température
minimale à laquelle elle s´enflamme
d´elle-même (Point d´auto
inflammation).
R.IRZOUNI 34
BOSHA

(Température minimale à laquelle


une matière inflammable peut
s´enflammer).
Le combustible dégage
suffisamment de vapeur pour
former avec l’air présent, un
mélange inflammable.
R.IRZOUNI 35
BOSHA

Le point d´éclair est un facteur important surtout pour les matières


liquides. C´est pourquoi on distingue les matières :

Produits Point d’éclair Exemples


Extrêmement Moins de 0°C, Essence,
inflammables Benzène,
Méthanol,
Ether
Facilement Entre 0° et 21°C Acétone,
inflammables Ethanol,
Toluène
Inflammables Entre 21° et 55°C Xylène
Combustible Supérieur à 55°C Coton, papier.
R.IRZOUNI 36
BOSHA

Température d’inflammation
C’est la température nécessaire pour
faire démarrer le processus de
combustion.

R.IRZOUNI 37
BOSHA

Par simple élévation de


la température, une
matière inflammable
peut prendre feu
spontanément. On parle
de ´point d´auto
combustion´ ou ´ point
d´auto inflammation´.

R.IRZOUNI 38
BOSHA

Il est connu pour chaque matière


(ex : l´essence prend feu
beaucoup plus vite que le bois ou
le papier) et les matières dont le
point d´auto-inflammation est très
bas sont les plus dangereuses.
Quelques exemples:
- Ether : 160° C
- Essence : 220° C
- Diesel : 250° C
R.IRZOUNI 39
BOSHA

Relation
Pour que le triangle du feu
soit fermé, la relation entre
le combustible et l´oxygène
doit également être
adéquate. Si la combinaison
est trop élevée ou trop
faible, le risque d´incendie
disparaît.
R.IRZOUNI 40
BOSHA

Il y a en général 21% d´oxygène dans l´air que nous


respirons.
• S´il n´y a que 18% d´oxygène, nous rencontrons des
difficultés respiratoires
• S´il n’y a que17% d´oxygène, le
feu s´atténue.
• S´il n’y a que 14% d´oxygène ou
moins le feu meurt, il s´éteint
complètement.
• S´il y a plus de 21% d´oxygène,
le feu est plus intense et violent.
R.IRZOUNI 41
BOSHA

Les produits combustibles


mélangés à l’air ne sont explosifs
que dans un domaine de
concentration déterminé compris
entre la Limite Inférieure
d’Explosibilité (LIE) et la Limite
Supérieure d’Explosibilité (LSE).

R.IRZOUNI 42
BOSHA

Relation oxygène gaz/vapeur doit être adéquate


Domaine d’explosion = Entre
Limite inférieure d’explosivité
et
Limite supérieure d’explosivité

Il doit y avoir suffisamment d’oxygène


dans l’air pour qu’un gaz ou une vapeur
s’enflamme ou explose. Il faut également que la concentration présente
dans l’air se situe entre la limite inférieure et la limite supérieure
d’explosivité. On parle alors du domaine d’explosion. C’est dans cette
zone oxygène/gaz vapeur que le risque d’explosion apparaît. En dehors
de ces deux limites le risque disparaît.
R.IRZOUNI 43
BOSHA

Relation combustible / oxygène


Dans la relation combustible/oxygène nous avons vu que les gaz et
les vapeurs jouent un rôle essentiel en matière de risque d’incendie.
Un autre facteur également très important est la concentration ou (la
quantité) la répartition volumique (la surface) du combustible solide.
En effet il est plus difficile de mettre
le feu à un bloc de bois massif qu’à
la même quantité de bois découpé
en copeaux. Ceci est du à la
proportion de mélange air/combustible
qui est bien meilleure dans le cas des
copeaux que de celle du bois en bloc.

R.IRZOUNI 44
BOSHA

Les gaz (ex: l´acétylène) ou les vapeurs


qui ont une limite inférieur d´explosivité
(LIE) très basse et une large étendue
d´inflammabilité, sont les plus dangereux
car une très petite concentration peut se
révéler fatale, d´autant plus que la limite
supérieure d´explosivité est très élevée.
La règle à appliquer est donc la suivante:
Dès que la concentration d´un gaz ou
d´une vapeur atteint 10% de la LIE,
l´alarme doit être donnée.
R.IRZOUNI 45
BOSHA

Produits Limite Inférieure Limite Supérieure

Propane 2,4 9,5


Butane 1,8 8,4
Vapeurs d’essence 1 6
Kérosène 1 6
Hydrogène 4,1 74
Ammoniac 16 28
Acétylène 2,5 80
Benzène 1,4 6,7
Acétone 3 11
Gaz naturel (environ) 5 15
Pétrole brut (environ) 1 6

R.IRZOUNI 46
BOSHA

R.IRZOUNI 47
BOSHA

La densité d´un gaz est un facteur important qui


permet de savoir s´il y a un risque d´explosion
puisqu´elle indique la tendance d´un gaz à monter
ou à s´accumuler vers le bas. Si un gaz est plus
lourd que l´air, il va descendre et se concentrer à
hauteur du sol et dans les conduits d´écoulement.
Le risque d´explosion est donc plus élevé. Dans un
bâtiment où l´on travaille dans des caves, on évite
d´utiliser des gaz plus lourds que l´air. Si un gaz
est plus léger que l´air, il monte et se mélange à
l´air. Mais s´il s´accumule à hauteur du plafond, la
concentration peut se révéler dangereuse.
R.IRZOUNI 48
BOSHA

Pour rappel, certains procédés


de fabrication ajoutent des
catalyseurs au processus de
combustion pour favoriser son
activation.
Mais cela peut aussi s´avérer
dangereux car sous l´influence
d´un catalyseur, une matière
ignifuge peut malgré tout
s´enflammer.
R.IRZOUNI 49
BOSHA

Un catalyseur négatif est une substance qui ralentit


ou stoppe le processus de combustion.
Les extincteurs à poudre contiennent
essentiellement ce type de substance de telle sorte
qu´après l´effet refroidissant et étouffant de la
poudre, le catalyseur négatif intervient pour éteindre
le feu.

R.IRZOUNI 50
BOSHA

ATTENTION :
Certaines matières peuvent
s´enflammer d´elles-mêmes.
Lorsque leur température
augmente, elles libèrent davantage
d´oxygène et peuvent de cette
manière déclencher violemment un
incendie. Exemples de matières
auto inflammables : le peroxyde et
le perchlorate.
R.IRZOUNI 51
BOSHA

Propagation
Le feu se propage par:
• Conduction
• Convection
• Rayonnement
• Projection
En schématisant, un rôti sur une
broche cuit par rayonnement, un
radiateur chauffe l’air par convection et un bifteck cuit dans une poêle
par conduction.
R.IRZOUNI 52
BOSHA

Conduction
Phénomène par lequel la chaleur est
transmise par contact direct entre solides
ou fluides en repos, des parties chaudes
vers les parties froides, jusqu’à
uniformisation de la température.

la chaleur passe par les solides


Ex: Queue de la casserole

R.IRZOUNI 53
BOSHA

Convection
Les échanges de chaleur par
convection se font essentiellement à
partir des gaz de combustion vers l’air
ambiant.

L'air chaud monte et se détend


exemple de la cheminée

R.IRZOUNI 54
BOSHA

Convection
La convection est un transport
de gaz chaud

Propagation de l'incendie par


la convection de fumée

R.IRZOUNI 55
BOSHA

Une porte coupe-feu empêche la propagation de fumée et donc


de l'incendie, et protège les personnes contre l'intoxication

R.IRZOUNI 56
BOSHA

Rayonnement
Plus un matériau a une température élevée, plus il émet
d’énergie sous la forme de rayonnement électromagnétique
(rayonnement infrarouge).
Ce rayonnement est absorbé, et se transforme en chaleur
dans l’élément récepteur qui sera susceptible de
s’enflammer à son tour.
La chaleur est transmise dans
l'espace exemple du soleil

R.IRZOUNI 57
BOSHA

Projection

Des objets enflammés ou incandescents


peuvent voyager dans l'air, soit emportés
par le vent s'ils sont légers (par exemple
feuilles d'arbre ou de papier) soit être
projetés par une explosion. Ces objets
peuvent créer de nouveaux foyers
distants.

R.IRZOUNI 58
Les différents modes de
BOSHA

propagation d’un incendie


CONDUCTION La chaleur dégagée par un
matériau qui brûle se transmet de
proche en proche aux autres
matériaux en contact.
CONVECTION La chaleur dégagée par un
matériau qui brûle se transmet par
les mouvements de l’air.

RAYONNEMENT La chaleur dégagée par un


matériau qui brûle se transmet par
les rayonnements.

R.IRZOUNI 59
BOSHA

R.IRZOUNI 60
BOSHA

R.IRZOUNI 61
BOSHA

R.IRZOUNI 62
BOSHA

Classes
Selon la nature du combustible,
on distingue différentes classes
de feu.
Cette distinction est importante
car chaque feu a un impact
spécifique.

R.IRZOUNI 63
BOSHA

Feux de classe A

Sont des feux de matières


solides (bois, papier, etc.) à
l´exception des métaux ! Ceux-ci
forment une classe à part,
dénommée classe D - Feux de
métaux.

R.IRZOUNI 64
BOSHA

Feux de classe B

Feux de matières liquides


inflammables. Il s´agit entre
autres de l´essence, l´alcool,
l´huile, le vernis, la peinture
mais aussi la graisse.

R.IRZOUNI 65
BOSHA

Feux de classe C sont des feux de gaz,


comme le propane, le butane, le gaz naturel.
Quelques exemples de gaz inflammables :
• Propane
• Butane
• Méthane
• Gaz naturel
• Hydrogène
• Acétylène
• ...
R.IRZOUNI 66
BOSHA

Pour éteindre ce type de feu, il faut d´abord


couper l´alimentation de gaz, éteindre le feu
avec de la poudre et ensuite arroser
l´environnement pour le refroidir et garder
sous contrôle la température des bonbonnes,
citernes, réservoirs, etc. qui se trouvent à
proximité. De cette manière, on réduit le
risque de voir la bonbonne se fendre et
d´avoir un incendie ou une explosion. Le
mode d´extinction utilisé pour éteindre les
feux de gaz est la poudre.

R.IRZOUNI 67
BOSHA

Feux de classe D
Sont des feux de métaux
inflammables, tels le sodium,
le magnésium et les limailles
de fer.

Pour éteindre des feux de la classe D,


il faut utiliser des poudres spéciales

R.IRZOUNI 68
BOSHA

Feux de classe E:
Sont des feux impliquant
des installations électriques.
Ex: Armoire électrique,
ordinateur, imprimante,
photocopieuse ou fax qui à la
suite d´un court-circuit ou
d´une surchauffe de la prise
sont à l´origine d´un incendie.

R.IRZOUNI 69
BOSHA

Classes de feux Types de feux Combustibles

Feux secs EX :Carton, papier,


A bois, tissu, paille,
charbon
Feux gras EX :Essence, alcool,
B huile

Feux de gaz EX :Butane, gaz de ville


C propane acétylène

Feux de métaux EX : Magnésium,


D aluminium
R.IRZOUNI 70
BOSHA

R.IRZOUNI 71
BOSHA

R.IRZOUNI 72
BOSHA

Eteindre un feu chaleur O2

Pour éteindre un feu, on peut utiliser


différents moyens de lutte qui vont carburant
dépendre de la nature de feu et de
son intensité.
Nous allons dès à présent nous y
intéresser et voir comment il est
possible de briser le triangle du feu.

R.IRZOUNI 73
BOSHA

Rompre le triangle du feu


Etant donné que pour avoir un feu,
les trois éléments du triangle du
feu doivent être réunis -
combustible, oxygène, source
d´inflammation - il suffit d´intervenir
sur un des éléments pour éteindre
un incendie. Lorsque l´on éteint un
feu de bois avec de l´eau, on
intervient sur l´élément ´énergie´.
R.IRZOUNI 74
BOSHA

Rompre le triangle du feu


Lorsqu´une conduite de gaz est en
feu, on peut intervenir sur l´élément
´combustible´ en coupant
l´alimentation de gaz.
On peut également intervenir sur
l´élément ´oxygène´ en mettant par
exemple une couverture anti-feu sur
un vêtement qui brûle pour qu´il ne
soit plus en contact avec l´oxygène.

R.IRZOUNI 75
BOSHA

Eteindre
Pour éteindre un feu en toute sécurité, il est
important de connaître la classe de feu à
laquelle on a à faire. S´agit-il de combustible
solide, liquide ou gazeux? L´incendie est-il
dû à un court-circuit électrique ou s´agit-il
d´un feu de métaux? Chaque type de feu a
un mode d´extinction spécifique. Il convient
dont d´utiliser la méthode de lutte adéquate
pour éviter des conséquences
désastreuses, comme par exemple éteindre
un combustible liquide avec de l´eau.
R.IRZOUNI 76
BOSHA

EAU
L´eau est le moyen d´extinction le plus utilisé et
est très efficace pour éteindre des feux secs
(matières solides).
Avantages:
 Bon marché et disponible.
 Action de refroidissement
 Evite la propagation du feu
 Vapeur émise élimine l’oxygène
Inconvénients:
 Dégâts occasionnés importants
 Eau conductrice d’électricité
 Réaction violente à son contact par certaines matières

R.IRZOUNI 77
BOSHA

EAU
Mais l´eau a également
des inconvénients. Les
dégâts occasionnés sont
importants et de plus,
comme l´eau est
conductrice d´électricité,
certaines matières
peuvent réagir violemment
à son contact.
R.IRZOUNI 78
BOSHA

Le sable
Action d’étouffement.
Il a aussi une action refroidissante et
est très efficace pour éteindre par
exemple des feux de liquides répandus
sur le sol.
Pour rappel, on ne peut JAMAIS
éteindre des matières inflammables
liquides avec de l´eau !

R.IRZOUNI 79
BOSHA

La poudre
Poudre contenue dans les
extincteurs peut être utilisée
pour presque tous les types
de feu.
Action d’étouffement et
provoque une réaction de
catalyse négative.

R.IRZOUNI 80
BOSHA

La mousse
La mousse contient de l’eau et un
agent moussant (émulseur).
Lors de l´extinction d´un incendie,
la mousse a pour effet de faire
flotter l´eau sur le combustible en
feu, ce qui stoppe l´arrivée
d´oxygène et éteint le feu. Un
inconvénient majeur de la mousse
est qu´il s´agit d´un polluant pour
l´environnement.
R.IRZOUNI 81
BOSHA

Le CO2
• Gaz incolore plus lourd que l´air.
• Action d’étouffement:
Evite l’arrivée de l’oxygène.
Il est efficace pour éteindre par exemple une
armoire électrique en feu ou un ordinateur
sans causer trop de dégâts et de saleté.
• Action de refroidissement
(neige carbonique).
Un inconvénient du CO2 est qu´il est
indispensable de bien aérer l´endroit après
son utilisation.

R.IRZOUNI 82
BOSHA

Résumé

Ce schéma illustre les différents moyens d´extinction et


types de feu
R.IRZOUNI 83
BOSHA

R.IRZOUNI 84
BOSHA

R.IRZOUNI 85
BOSHA

R.IRZOUNI 86
BOSHA

Les appareils d’extinction


Selon le type de feu et son intensité, on
utilise différents appareils d´extinction.
Les plus connus sont l´extincteur et la
lance à incendie

R.IRZOUNI 87
BOSHA

Les appareils d´extinction


En Algérie les extincteurs sont
toujours portables, de couleur rouge
pour les extincteurs à eau, à poudre
ou à mousse et de couleur grise pour
les extincteurs CO2.
L´étiquette obligatoire apposée sur
l´extincteur précise toujours son
contenu.
R.IRZOUNI
88
BOSHA

Les appareils d´extinction

R.IRZOUNI 89
BOSHA

 EAU

 POUDRE

 CO2

R.IRZOUNI 90
BOSHA

 Agent extincteur: EAU


 Effet: Refroidissement.
 Feux de classe A: Bois, papier, tissu
 DANGER de choc électrique si
utilisé sur des circuits alimentés!

R.IRZOUNI 91
BOSHA

Utilisé pour les feux de type A.


En lui ajoutant un produit
mouillant il peut être utilisé sur les
feux de type B.
Il agit par refroidissement.

R.IRZOUNI 92
BOSHA

 Efficace pour tout type de feux:


Classe A B et C
 Effet: Etouffement et interruption
de la chaîne de réaction chimique.
 Réduit le risque de re-ignition.
 Portée: 2m à 5m.

R.IRZOUNI 93
BOSHA

Il est utilisé pour les feux de types A,


B et C.
La poudre est un mélange de
bicarbonate de soude, de terre
infusion et de sable fin.
Il peut être utilisé sur feu électrique
Il agit par étouffement.

R.IRZOUNI 94
BOSHA

 Efficace pour feux de classe “C”:


Feux d’origine électrique.
 Agent extincteur : CO2
 Effet: Étouffement et
refroidissement

R.IRZOUNI 95
BOSHA

Il est utilisé pour les feux de type B


et C.
Il convient parfaitement pour les
feux électriques.
Il agit par soufflage,
refroidissement et étouffement.

R.IRZOUNI 96
BOSHA

 Facilement transportable
 Poids ne dépassant pas 12 kgs
 Capacité - 0.8 à 9 kgs.
d’agent extincteur

 Portée - 1.5 à 5 mètres

 Durée - Décharge du contenu


entre 5 à 30 secondes!

R.IRZOUNI 97
BOSHA

 Goupille de sécurité
 Gâchette
 Indicateur de pression
 Fiche d’instructions:
 Type (Eau, C02, Poudre)

 Classification (A, B, C)

 Instructions d’utilisation ou mode


opératoire
 Diffuseur

R.IRZOUNI 98
BOSHA

Rachid IRZOUNI 99
BOSHA

Hydrant
Un hydrant est une bouche
d´incendie, raccordée à une
conduite d´eau, utilisée en cas
d´incendie par les pompiers ou un
personnel formé.
Les conduites des hydrants
peuvent être sous terre
ou en surface

R.IRZOUNI 100
BOSHA

Couverture anti-feu
Une couverture anti-feu est très
efficace pour éteindre par
exemple les vêtements en feu
d´une personne. En empêchant
l´arrivée d´oxygène, la
couverture en matière
ininflammable éteint le feu.

R.IRZOUNI 101
BOSHA

Couverture anti-feu
On trouve une couverture anti-feu
(pliée) dans un contenant rond ou
carré, de couleur rouge de
préférence, accroché au mur.
Celle-ci existe en différents
formats.
ATTENTION : lisez toujours et très
attentivement les consignes d´utilisation pour
ne pas vous brûler.
R.IRZOUNI 102
BOSHA

Couverture anti-feu

R.IRZOUNI 103
BOSHA

Dévidoir
Un dévidoir se compose d´un
tuyau enroulé sur un tambour,
relié à une conduite d´eau.
On l´utilise uniquement pour
éteindre des feux de matières
solides
MAIS jamais pour éteindre
entre autres un ordinateur en
feu !
R.IRZOUNI 104
BOSHA

R.IRZOUNI 105
BOSHA

R.IRZOUNI 106
BOSHA

Rapidité
En cas d´incendie, la
vitesse d´intervention est
déterminante pour sauver
des vies humaines.

R.IRZOUNI 107
BOSHA

Rapidité

Les pompiers disent souvent:


Pour éteindre un feu après une
minute un verre d´eau suffit,
après 2 minutes un seau d'eau,
après 3 minutes une tonne
d´eau !

R.IRZOUNI 108
BOSHA

Avertir
En tout premier, veillez à vous
mettre en sécurité. Avertissez les
services de secours, le
responsable ou appuyez sur le
bouton d´urgence. Aidez votre
entourage à se mettre en
sécurité. Et surtout: restez calme

R.IRZOUNI 109
BOSHA

Avertir
Lorsque vous donnez l’alerte téléphonique,
mentionnez clairement :
- Le lieu,
- La cause éventuelle ou le produit qui brûle ,
- Et éventuellement le nombre de victimes ou des
personnes prisonnières du feu,
Le rôle joué par l´équipe de première intervention consiste à
essayer de maîtriser le feu et d´indiquer aux pompiers l´endroit
du sinistre. Si nécessaire, elle donne l´alarme d´évacuation.

R.IRZOUNI 110
BOSHA

En cas d’alarme
 Garder votre calme
 Fermez les fenêtres et les portes pour
éviter que le feu ne se propage
 Suivez les pictogrammes qui indiquent
les sorties de secours.

 S´il y a de la fumée dans le bâtiment, restez le plus près possible du


sol car l´air à cet endroit est encore respirable.
N´utilisez JAMAIS l´ascenseur mais prenez les escaliers.

R.IRZOUNI 111
BOSHA

Si vous ne pouvez pas emprunter la sortie habituelle de


par la fumée ou le feu, suivez les pictogrammes indiquant
les sorties de secours. S´il y a de la fumée dans le
bâtiment
Restez le plus près possible du sol car l´air
à cet endroit est encore respirable.
N´utilisez JAMAIS l´ascenseur mais prenez
les escaliers. Quittez le bâtiment et
rendez-vous à l´endroit indiqué.
Conseil : Evacuez toujours dans la direction
opposée au vent pour éviter que les fumées
ou les flammes ne vous rattrapent.
R.IRZOUNI 112
BOSHA

R.IRZOUNI 113
BOSHA

Situation dangereuse Événement déclencheur


L’opérateur fait une soudure au Il manipule à coté d’un produit
chalumeau inflammable

Phénomène Opérateur
dangereux
Des étincelles sont
émises

Dommage
Début d’incendie
R.IRZOUNI 114
BOSHA

Produit qui brûle Entretient la combustion

nécessaire au démarrage de la combustion


R.IRZOUNI 115
BOSHA

Situation n° 1 Situation n° 3
Solvant Oxygène

Carton, Oxygène
engrais,
plastique
Chalumeau chaud

Situation n° 2 Électricité

Moquette Oxygène

Mégot
R.IRZOUNI 116
BOSHA

Suppression du combustible :
ISOLEMENT
Fermer l’arrivée
du gaz.
Éloigner le
bidon d’essence
ou les ballots de
paille.

R.IRZOUNI 117
BOSHA

Suppression du comburant :
ETOUFFEMENT

Étouffer le feu
avec du sable
Taper sur les
flammes avec
une
couverture

R.IRZOUNI 118
BOSHA

Suppression de la source de chaleur :


REFROIDISSEMENT
Refroidir en
arrosant
avec de
l’eau

R.IRZOUNI 119
BOSHA

Supprimer le Supprimer Supprimer


combustible le comburant la source d’énergie

Fermer l’arrivée du Étouffer le feu avec Refroidir en arrosant


gaz du sable avec de l’eau
Éloigner le bidon Taper sur les
d’essence ou les flammes avec une
ballots de paille couverture

R.IRZOUNI 120
BOSHA

Faire appel aux services de secours est un devoir qui s’impose à tout témoin d’un sinistre

Dans la 1ere minute Dans la 2eme minute Dans la 3eme minute

Un verre d’eau suffit à Un seau d’eau peut Une tonne d’eau est nécessaire
éteindre l’incendie éteindre l’incendie à éteindre l’incendie

R.IRZOUNI 121
BOSHA

R.IRZOUNI 122
BOSHA

Téléphoner
au 14

R.IRZOUNI 123
BOSHA

18
ALERTE
des secours
Ces deux actions doivent
êtres SIMULTANEES
ATTAQUER le feu avec
extincteurs et RIA (robinet
EVACUATION du public
EVACUATION d’incendie armé) dans la
Regroupement et comptage de mesure du POSSIBLE
votre reprise
R.IRZOUNI 124
BOSHA

Attendre les secours à


l’entrée pour les GUIDER

R.IRZOUNI 125
BOSHA

Renseigner les pompiers sur :


• La localisation et la nature de l’incendie
• La présence ou non de personnes restées à l’intérieur
• La présence de risques particuliers (cuve de fioul, gaz…)
• La priorité à donner aux opérations d’extinction (à définir par le
chef d’établissement en liaison avec le chef de détachement )

R.IRZOUNI 126
BOSHA

Comment éteindre un feu?


• Dos derrière la direction du
vent
• Attaquez la base des flammes
• De l’extérieur vers l’intérieur.

R.IRZOUNI 127
BOSHA

1 TIRER la goupille

R.IRZOUNI 128
BOSHA

2 VISER la base du feu


Orienter vers la
base des flammes

R.IRZOUNI 129
BOSHA

3 PRESSER la gâchette

R.IRZOUNI 130
BOSHA

4 BALAYER l’agent extincteur

D’un coté à l’autre

R.IRZOUNI 131
BOSHA

Se Rappeler:
Tirer
1) Se positionner
dos vers sortie
d évacuation, Viser

2) Se rapprocher de la
base du feu (2m à Presser
2.5 m),

3) Ensuite >>: Balayer

R.IRZOUNI 132
BOSHA

Et la suite…?
 Contrôler la zone
 Si le feu se déclenche de
nouveau, répéter l’opération
d’extinction!
 Si vous estimez que vous ne pouvez lutter contre le
feu, QUITTER les lieux immédiatement
 Appeler la protection civile pour inspection!

 Recharger ou remplacer tout extincteur utilisé!


R.IRZOUNI 133
BOSHA

R.IRZOUNI 134
BOSHA

Les signaux de sécurité doivent être conformes à la forme,


à la couleur et au dessin réglementaire. A une certaine
couleur correspond une certaine signification.

RECT

Obligation
Information ATTENTION

R.IRZOUNI 135
BOSHA

R.IRZOUNI 136
BOSHA

R.IRZOUNI 137
BOSHA

Sur tous les récipients utilisés pour des substances


dangereuses se trouve une étiquette avec un pictogramme.
Cette étiquette doit satisfaire aux normes légales en ce qui
concerne la forme, l’information, l’endroit de l’information et
l’endroit où cela doit être apposé.
L’étiquette doit comprendre 4 rubriques :
• le nom du produit,
• la description des risques,
• les mesures de prévention à prendre et les symboles de
danger.
R.IRZOUNI 138
BOSHA

R.IRZOUNI 139
BOSHA

Les 7 symboles de danger.

R.IRZOUNI 140
BOSHA

Les matières corrosives sont des matières qui peuvent


attaquer la peau en profondeur.

Des matières toxiques sont des matières qui par


l’inhalation, la voie orale ou la peau peuvent entraîner des
dommages corporels. Si les valeurs limites sont
dépassées, cela peut même entraîner la mort.
Matières nocives et irritantes. Elles peuvent par voie orale,
l’inhalation ou par contact avec la peau causer des dégâts
au corps. Les matières irritantes peuvent causer des
lésions de la peau ou des dégâts aux yeux.
R.IRZOUNI 141
BOSHA

Des matières explosives sont des matières qui peuvent


exploser en cas de choc, de frottement, de feu, …

Matières inflammables : les matières solides gaz qui


peuvent s’auto - enflammer ou qui sont inflammables après
un contact de courte durée avec une source d’inflammation,
Les matières comburantes sont des matières qui, au contact
avec d’autres substances inflammables, peuvent provoquer
un incendie ou une explosion.
Les matières dangereuses pour l’environnement sont celles
qui immédiatement ou après un certain temps peuvent
causer un danger pour l’environnement.
R.IRZOUNI 142
BOSHA

Ils interdisent des actes qui peuvent


provoquer un incendie ou une explosion.
Ex: Dans des entrepôts pour liquides
inflammables, dans les cabines de peinture
au pistolet et dans les locaux où des
batteries sont chargées.
Ne pas éteindre le feu avec de l’eau.
Ex: Incendie dans des installations électriques : l’eau est un bon
conducteur électrique et le courant va vers la personne qui éteint
l’incendie et à proximité de produits chimiques qui en en réaction
avec l’eau pourraient s’enflammer ou être nocifs.

R.IRZOUNI 143
BOSHA

1. ON SIGNALE L’INCENDIE

2. On utilise suivant le cas :

Signalé par

R.IRZOUNI 144
BOSHA

Le vert et le blanc

R.IRZOUNI 145
BOSHA

Où sont les premiers secours ?

Suivez les
flèches !

R.IRZOUNI 146
BOSHA

Civière

Téléphone pour le
Douche de sauvetage et premier
sécurité secours

Rinçage
des yeux

R.IRZOUNI 147
BOSHA

Sorties

Direction Emplacement

R.IRZOUNI 148
BOSHA

Directions d’une sortie de secours

R.IRZOUNI 149
BOSHA

R.IRZOUNI 150
BOSHA

Premiers secours
 En cas de brûlures, faites couler
de l´eau froide sur la blessure
pendant minimum 15 minutes.
 Si les blessures sont
importantes, placez la victime
sous la douche.
 N´essayez pas d´enlever les
habits qui sont collés dans la
brûlure, attendez les secours.
R.IRZOUNI 151
BOSHA

Prévention est basée


en éliminant un des
cotés du “Triangle de Feu”.

R.IRZOUNI 152
BOSHA

Eléments de prévention

• Identification des risques


d’incendie
• Stratégie de prévention
• Training

R.IRZOUNI 153
BOSHA

Identification des risques d’incendie


Déchets, débris, poussières…
 Accumulation augmente le risque d’incendie.
 Sous certaines conditions la formation de
poussières du bois, plastique ou certains matériaux
peut déclencher un feu ou produire une explosion.

R.IRZOUNI 154
BOSHA

Identification des dangers


 Combustible
Combustible Ordinaire, papier, carton, bois et
tout produit fabriqué à partir de ces éléments
présente un risque d’incendie en cas de
stockage inapproprié ou accumulation de
déchets.

R.IRZOUNI 155
BOSHA

Principales causes d’incendie

R.IRZOUNI 156
BOSHA

Matières inflammables
La mauvaise manipulation, le stockage inapproprié et les
fuites sont les sources principales d’incendies et
d’explosion.
Les bouteilles de butane et propane sont des exemples
communs et ne doivent en aucun cas être stockées à
proximité d’une source de chaleur.

R.IRZOUNI 157
BOSHA

Electricité
 Les rallonges et les prises multiples ne doivent
être utilisées que pour des opérations temporaires.
 Les câbles électriques endommagés, les prises
et les circuits défectueux sont risques d’incendie.
 Electricité statique.

R.IRZOUNI 158
BOSHA

R.IRZOUNI 159
BOSHA

Travaux à chaud
Toute opération nécessitant
l’usage de flammes nues
présente un risque
d’incendie.

Procédure de permis de
travail doit être appliquée.

R.IRZOUNI 160
BOSHA

Machines et équipements
Machines non proprement
lubrifiées peuvent chauffer et
déclencher un feu.

Problèmes et défauts électriques


des équipements peuvent aussi
mener à un incendie.

R.IRZOUNI 161
BOSHA

Interdiction de fumer
Fumer ou usage de flamme nue doit être interdit
dans les lieux où il y a présence de matières
inflammables.

R.IRZOUNI 162
BOSHA

Ordre et propreté
L’accumulation de matières combustibles
(cartons, magazines, et papier) doit être
interdite.
Les matières inflammables ne doivent
pas être stockées à moins de 36” des
installations de chauffage ou lampes
électriques.

R.IRZOUNI 163
BOSHA

Savez-vous qu’un incendie sur


trois est d’origine électrique ?

Les principales causes sont :


• la surcharges des câbles électriques
• le court-circuit dû aux fils mal isolés
• des contacts défectueux entraînant une
résistance anormale et un réchauffement.
•Electricité statique.

R.IRZOUNI 164
BOSHA

Film

R.IRZOUNI 165
BOSHA

QUESTIONS

M E R C I
R.IRZOUNI 166

Vous aimerez peut-être aussi