Vous êtes sur la page 1sur 55
= a UFR des Sciences Economiques et Développement(UFR SED) Examen de : THEORIES ET MODELES DE CROISSANCE ‘Session : 1 ‘Semestre: 1 ‘Année Universitaire : 2018-2019 Niveau: Licence 3 ECONOMIE Durée : 1h30 CCharpé du cous : Professeur AKA Béiia F. idertion’ | Aucun dociimerit n'est autorisé 3 esa I. QUESTIONS THEORIQUES M le CAGE A,Questions de cours S points 1, Expliquez intutivement pourquoi dans le contexte du modéle de Ramsey, une augmentation de la ‘consommation finale publique générée par la taxe a entrainé une augmentation du capital privé et lune augmentation de la production expliquez. également le mécanisme de transition -L~*satisfait-elle toute les conditions d?Inada ? les ¥ 2.,La fonction de production Cobb-Douglas Y inputs sont-ils nécessaires ? \ 3, En quoi les concepts de «richesse humaine » et « capital humain » differenti ? 4. Quelle est la différence entre « les modéles de eroissance exogine » et « les modéles de croissance endogéne » ? B. Questions & chote multiple (OCM) S points 1. Le taux de croissance économique renscigne sur la réalisation des objectifs de la politique économi Vrai o& Fawe Les Gearts de revenus entre les pays s"expliquent par : Les différences dans le rythme de la croissance économique cap Leur situation géographique et Ia langue de travail Les différences de tauox d’investissement et de scolarisation ale Le régime politique : socialisme, capitalisme, communisme, keynésianisme 3, Selon Harrod(1939) et Domar(1946), a. Le taut de croissance augmente, ceteris paribus, lorsque le tawe d’épargne baisse 1, Le taued’épargne et le coefficient de capital sont constants @, Le capital se déprécie a taux constant dans le temps. 4, Tout ce qui précéde est juste. Page 1 sur2 ee ae =z UFR des Sciences Economiques et Développement(UFR SED) 4, A Pétat stationnaire de Solow : a. Le tate de croissance du capital est la somme du tau de croissance naturelle de ta population et de celui du progrés technique Le tau de croissance du PIB est identique & ceux du capital et du travail efficient » Liéconomie converge vers un sentier de croissance équilibrée le long duguel les différentes variables caractéristiques croissent d un méme tans. Ceest le progrés technique qui explique laccroissement soutenu du revenu individuel. a o& Selon le modéle de Solow : Is Mya Convergence des économies &l'échelle internationale et disparition & long terme des disparités internationales de niveau de vie <2. Les pays pauvres en capital devraient voir leur intensité capitalistique crotire et les pays @ forte accumulation voir leur intensité capitalistique diminuer. O 600) = (20 La fonction de demande inverse est P(Y) = 1 — Y avec ¥ la production totale c’est-a- dire ¥ = yi + Ye- 1) Dans Phypothése d’une entrée, déterminer le niveau de production y, sachant y;. A quelle condition entre-t-elle sur le marché ? 2) Dans l’hypothése d'une entrée ou pas de l’entrant potentiel, exprimez le profit de Pentreprise installée en fonction de sa propre production. Déterminez le prix limite SOR0 SONNLKAN OLIVIER UNIVERSITE ALASSANE OUATTARA (Année Universitaire 2018-2019) UER des Sciences Economiques et de Gestion Licence 3 Travaux dirigés d'Econot le Exercice 1 M. le 2 A GE Considérons une firme A en place faisant face 4 une menace dentrée d'un concurrent E. La firme Ea deux stratégies possibles: Entrer sur le marché ou renoncer & entrer. La firme en place peut adopter deux attitudes face & cette menace d'entrée: Soit une stratégie de prédation (prix faible en cas d'entrée), soit une stratégie accommodante (prix élevé en cas dentrée). En absence d'entrée, A reste en monopole et obtient son profit de monopole. Considérons les profits suivants associés 4 chacune des combinaisons stratégiques (Ie premier re correspond au profit de la firme en place et le second chiffre au profit de la firme E) Finme E Profit en MF Entrée Pas entrée Fime A Pprgdation G2) [eo ‘Accommodation Gay ~ | .0) 1) En quoi les profits de la firme A et de la firme E associés aux différentes combinaisons de stratégies n’ont rien de surprenant? Expliquez. b) Représentez le jeu sous forme d'arbre et déterminez I'ssue erédible de ce jeu stratégique (Véquilibre de sous jeu parfait) c) Quels enseignements peut-on tirer de ce jeu par rapport aux stratégies de prédation sur un marché? 4) Sous quelles conditions la prédation peut-elle devenir une stratégie profitable sur un marché? Exercice 2 On considére deux firmes 1 et 2 dont les fonctions de cofit sont données par: CQ) = 4-40, + QF C2(Q2) = 1002 — 407 + Q2 La demande sur le marché est donnée par : P=12-(Q+Q) On considére que l’entreprise 1 est initialement en situation de monopole et que la firme 2 désire entrer sur le marché, La firme I va réagir en adoptant un prix qui interdit cette entrée. On s’intéresse ici aux caractéristiques de ce comportement. On admettra que la firme 2 n’entrera sur le marché que si elle pense pouvoir y réaliser un profit positif. On Supposera également que le monopole qui annonce sa décision de production en début de période s’y tiendra quelle que soit I’attitude de la firme concurrente. 1) calculer la production minimale acceptable par la firme 2. A quel prix cette offre est- elle optimale ? 2) définir l’offre de la firme | telle que la production minimale de 2 s'accompagne d’un profit nul. Calculer le prix le plus élevé pratiqué par le monopole | qui interdirait entrée de la firme 2. 3) quel sera le comportement optimal du monopole ? Exercice 3 Considérons un marché représenté par un segment de longueur I sur lequel les consommateurs sont uniformément distribués. Nous supposons que deux entreprises A et B sont présentes sur ‘ce marché et localisées & chacune des extrémités du segment (A est située en 0 et B en 1). Par commodité, nous supposons que les firmes ont un cotit de production nul. Par ailleurs, sur ce marché, les consommateurs subissent une désutilité ou un eovit égal 8 1(d?) (Cott quadratique) oti d correspond & la distance entre le consommateur et l'entreprise auprés de laquelle il achéte son bien. Sur ce marché les entrepfises A et B sont supposées choisir simultanément leurs prix (PA et PB. respectivement) dans lobjectif de maximiser leurs profits. Compte tenu des prix choisis par A 2 eB, les consommateurs décident d'acheter une unité de bien soit auprés de A soit auprés de B (nous supposons que le marché est complétement couvert). a) A quelle forme de concurrence a-t-on affaire? Comment peut on interpréter le coat ou la dgsutilité t supportée par les consommateurs? b) Déterminez fa localisation 6 [0,1] du consommateur indifférent entre acheter auprés de entreprise A (localisée en 0) et acheter auprés de lentreprise B (localisée en1). Rappelons que XP -¥? =(X+YNX-) ©) En déduire Ia demande s‘adressant & chacune des entreprises et écrire le profit des deux entreprises. 4d) Montrez. que les fonctions de meilleure réponse des firmes A et B s'écrivent respectivement +t Patt 2 ©) En déduire les prix d'équilibre de Nash sur ce marché et les profits d'équilibre. Comment MR,(2,) = 72" ef MRAP, évoluent les prix et les profits en fonction de t? Commentez. 1) Comparez ces profits qu‘obtiendraient ces mémes entreprises en cas de libre entrée sur le yn d'un nombre tes élevé de firmes et conduisant & une marché permettant installa concurrence a la Bertrand, : Considérons maintenant que les prix des deux entreprises sont rigides et égaux a P, En revanche les entreprises ont la possibilité de choisir librement leur localisation sur le marché. Soit /, la localisation de l'entreprise | et /, la localisation de l'entreprise 2 avec/, Shy. Les consommateurs subissent comme précédemment une désutilité ou un coat égal & ¢(d*) ot d ance entre le consommateur et I'entreprise auprés de (coiit quadratique) correspond & la aquelle il achate son bien. Enfin, les deux entreprises ont un cod de production nul, g) Montrez que la localisation 0 €[0,1] du consommateur indifférent entre acheter auprés de Vontreprise A (localisée en /,) et acheter auprés de lentreprise B (localisée en /, ) est égale & hh) En déduire la demande s'adressant a chacune des entreprises et écrire le profit des deux entreprises. ’) Montrez que le profit de A est croissant en /, et que le profit de 2 est déeroissant en/, . En déduire les localisations d'équilibre sur ce marché et les profits ¢'équilibre. Commentez. Exercice 4 Supposons quiune entreprise décide de lancer un nouveau produit dont la_qualité n'est ‘observable _par_les clients que si_ces demniers achétent et consomment le produit. Les ‘consommateurs, qui sont au nombre de M, pensent a priori que le produit est de bonne qualité avec une probabilité de x et de mauvaise qualité avec une probabilité de (I—x). Par ailleurs, n unitaire les consommateurs savent que le produit est de bonne qualité, son coat de product sera de ¢y pour lentreprise et que si le produit est de mauvaise qualité, son cofit de production unitaire sera de cy aveecy, > cy. Par ailleurs, la disposition & payer des consommateurs si le produit est de bonne qualité est R, > Oct leur disposition a payer si le produit est de mauvaise qualité est Re <0 . a) Comment peut-on définir un tel produit ? b) Nous supposons que les consommateurs ont la possibilité de faire des achats répétés de ce produit sur une période indéfinie, Expliquez pourquoi s*ils découvrent lors de leur premier achat que le produit est de mauvaise qualité, ils n’achéteront plus jamais ce produit, alors que s'ils découvrent que le produit est de bonne qualité, ils continueront d'acheter le produit tant que le prix du produit sera infétieur & Ry ©) Supposons que le produit lancé par l'entreprise soit réellement de bonne qualité et que Ventreprise décide de lancer une campagne publicitaire pour en convaincre les consommateurs, tout en décidant de fixer un prix égal & R, . Par ailleurs, le facteur d'actualisation de cette entreprise est égal 6 . Montrez pourquoi le montant F que l'entreprise consacte & sa campagne (Ry = Cy) M4. publicitaire doit étre compris entre (Ry —C,)M et » si elle veut signaler de maniére crédible Ia bonne qualité de son produit 4) Quel pourrait étre V'intérét pour la compagnie d’investir dans une campagne publicitaire importante pour lancer son produit ? Que pouvez-vous conseiller dautres aux responsables 1g de cette compagnie pour assurer le succés de ce nouveau produit? OVER UNIVERSITE ALASSANE OUATTARA DE BOUAKE UFR des Sciences Economiques et de Développement Licence 3 — Sciences économiques ie THEORIE DES J EUX!' Le SAG EXAMEN FINAL — Premiere session Durée: 1h30mn Chargé du cours : Dr SANGARE M. I. Définitions des concepts (3 points en raison de 1 pt par bonne réponse) — Stratégie contingente — Equilibre de Nash — Stratégie mixte IL REPONDRE PAR VRAI (V) OU FAUX (F) (1 pt en raison de 0,25 pt/réponse juste) 7 1) Un équilibre de Nash Pareto-domine nécessairement tous les autres résultats possibles du jeu. » x2) Un jeu n’aboutit pas nécessairement a un ou plusieurs équilibres. « 3) Un jeu évolutionnaire repose sur les propriétés de la stabilité et de fa rationalité. \.4) Dans un jeu statique, tout optimum de Pareto n’est pas nécessairement un équilibre auquel aboutit le jeu. TI. QUESTIONS DE COURS (6 points) 1) Montrez en quoi le jeu collaboratif se distingue-t-il du jeu coopératif? (1 point) 2) Dites en quoi la situation d’interaction stratégique est-elle différente d'un jeu stratégique. (1 point) 3) Citez au moins 4 des 7 conditions que doit remplir la décision d’ une entreprise pour qu'elle soit qualifige de stratégie ou de stratégique? (2 points) 4) Expliquez le contexte dans lequel Ia rationalité individuelle entre en conflit avec la rationalité collective. (Vous pouvez vous servir d'une mat ) de gain pour étayer vos explications) (2 poit IV. PROBLEMES (10 points) Exercice 1 (4 points) Deux entreprises A et B exergant sur un méme marché et produisant des biens complémentaires ont la possibilité soit de « coopérer » soit de « ne pas coopérer », Le jeu auquel ces entreprises sont engagées est décrit par la matrice de gains suivante : “OMG | Ro4z Examen d'introduction & 'économétrie Durée: 1H 30. mn Cocher, In ow les réponses justes. Attention Plusicurs réponses correctes sont possibles . M Le SAGE ies situations qui donnent lieu a la collecte de données en coupe transversale & lewps Question Coche: 9+ Etude de inflation de 2000 8 2015 en Céte d'ivoire SEE “7° Xe Anolyse du comportement des industries pétroliéres de la Céte d'ivoire Ye _ Feds comparative des compagnies de transport de Bouaké ‘ude de la performance des économies de 'UEMOA au cours dela période 1994 ~ 2002. Question2: ta corrél ‘ion linéaire entre deux variables X et Y 3 Ne peut étre négative car les variances sont toujours positives fo Est le carté de ta covariance Xo Fat égole & la division de la covariance par le produit des écart-type des deux variables I, < ~ teaue grace a la formule : See A — nue @ Var@war) 6 Question 3 Meet bee 4 ; ? jae haat STA t Les variabies binaires nee = J G Pezmettent 6'exclure ls observations aberrantes Peuvent prendre plus de deux valeurs ye? Peuvent etre appelées variables dichotomniques veo! Ne pronnent que 2 valeurs Question ia régression li simale avec constante, la pente de la régression ~ Indique de rombien de pourcent croit ¥ lorsque X croit de 3% \or.que multipliée per la valeur de la variable explicative permet d’obtenir la valeur prédite de * voriable ¥ © Reprisen Félastieité de ¥en X YX Indique de combien croit ¥ lorsque X eroit d'une unité Ouestion 5 Sioui ou nan x cause ¥ XK be La qualité de ajustement de te régression linéaire © Laproportion des variations de ¥ expliquée par le modéle d+ Sioui ou non la variance résiduelle est supérieure & ia variance totale Question: t fn veerque KC isant 143 observations, supposons que vous estimic2 une fonction de régressicn simp Vestimateur de la pente soit 0,04 avec un cart typ de 0,01, Vous voulez tester si oul ou not estimation est statistiquement significative. La ou les quelle(s) des décisions suivantes est ox sont { € correcte(s) ? a+ Vous décider le coctficient est faible et donc probablement égal 8 zero Xb- La pante est statistiquement significative puisque qu'elle est supérieure 8 1,96 Ye Le variation de ¥sulte 8 une variation de X sera éconorniquement grand donc le pente © statistiquement significative ce Pui isque Ia ponte est faible, te R* le sera également Question 7 Dans un mosile de régres on linéaite multiple le R? ajusté a> Ne peut tre négat't jornafs plus élevé que R* 2 2 carré du coefficient de corrélation ¢ qu'on ajoute une varieble explicative supplémentaire nce dune forte colingarité ent-e ceux cu plusieurs variables explicatives aura pour effat de biaiser les paramittres estimés « b. Lamatrice de corrélation entre les vari bles explicatives sufit détecter la présence de multicolinéerité. {Sion supprime une des vorables expicativescolinéaies, estimation des autres paraméires Pn, core pas affect, jude Plus ly 2 de colinéarté entee les variables explicatives et moins estimation és paremétees précise, Question S Considére... $= 69989 2,28% (20,4) (0.52) Les valeurs entre parentheses représentent les é.art-typse des coefficients de la régressicn Le tcaleulé (t de student) de la pente est approxi:nativement égale : b- 67,20 0,52 41,76 ONER Dey YOUAN dt Examen diintroduction a ’économétrie Durée : 1H 30 mn Cocher, la ou les réponses justes. Attention Plusicurs réponses correctes sont possibles M, Le SAGE 1u la collecte de données en coupe transversale Question 1: Cochez les situations qui donnent a+ Etude de Inflation de 2000 8 2015 en Céte d'ivoire -b- Analyse du comportement des industries pétroliares de la Céte d'ivoire c Etude comparative des compagnies de transport de Bouaké d+ Etude de la performance des économies de 'UEMOA au cours de la p Question 2: La corrélation linéaire entre deux variables X et Y a Ne peut étre négative car les variances sont toujours positives be Est le carré de la covariance = Est égale & la division de la covariance par le produit des écart-type des deux variables cov (X31) dst obtenue grace a la formule : RET Question 3 Les variables binaires a+ Permettent d'exclure les observations aberrantes be Peuvent prendre plus de deux valeurs -¢ Peuvent étre appelées variables dichotomiques = d- Ne prennent que 2 valeurs Question 4 Dans la régression linéaire simple avec constante, la pente de la régression a Indique de combien de pourcent croit ¥ lorsque X croit de 1% b+ Lorsque multipliée par la valeur de la variable explicative permet d’obtenir la valeur prédite de lavariable¥ c Représente I'élasticité de ¥ en X d- Indique de combien croit ¥ lorsque X croit d'une unité Question 5 Le R mesure a Sioui ou non X cause ¥ ~ b- La qualité de I'ajustement de la régression linéaire & La proportion des variations de Y expliquée parle madéle & Sloui ou nom la variance résiduelle est supérieure ala variance totale Question 6: poutllisant 143 observations, supposons que vous estimiez une fonction de régression simple et que estimateur de la pente soit o, 04 avec un écart type de 0,01. Vous vouler tester si oui ou non estimation est statistiquement significative. La ou les quelle(s) des décsionssuvantes est ou sont correcte(s) ? Vous décidez le coefficient est faible et donc probablement égal A zero be La pente est statistiquement si ~ Lavariation de Y suite & une vz statistiquement significative Puisque la pente est faible, le R? le sera également Question 7 ignificative puisque que la valeur du t-calculé est supérieure 2 1,96 aration de X sera économiquement grand donc la pente est e Dans un modele de régression linéaire multiple le R? ajusté 2 Ne peut étre négatif ~ b- Nest jamais plus élevé que R? & Egale au carré du coefficient de corrélation r d+ Nfaugmente pas lorsqu’on ajoute une variable explicative supplémentaire Question 8 Cochez les assertions qui sont correctes 3. La présence d'une forte colinéarité entre deux ou plusieurs variables explicatives aura pour effet de biaiser les parametres estimés, ~b. Lamatrice de corrélation entre les variables explicatives suffit & détecter la présence de multicolinéarité, Sion supprime une des variables explicatives colinéaires, estimation des autres paramatres ne sera pas affectée, Plus ily a de colinéarité entre les variables explicatives et moins estimation des paramétres sera précise. Question 9 Considérons I'estimation suivante d 98,9 — 2,28 avec R?=0,051 (204) (0,52) Les valeurs entre parenthéses représentent les écart-types des coefficients de la régre: Le t-calculé (t de student) de la pente est approximativement égal 4,38 b-67,20 0,52 41,76 ONER Question 10 M. Le SAGE Soit le modele linéaire ¥ = fy + B,Xe + ue - Ol ¥ représente la quantité offerte de pommes et Xr le prix. On donne les informations suivantes : 7 = 5 et ¥=3 Aprés estimation, on a la droite de régression suivante : f = ly + ixXe. Connaissant le couple ( X=2) par lequel passe cette droite de régression, (fo; (i) est égal -8 (2,552,5) b- (2,5 5-25) (255-25) 46;3) Question 11 La demande dun bien au cours de année t, notée ¥, est fonetion lin prix unitaire d'un bien substituable Xap: Ye = Bo + BiXse + BiXoe + te On suppose vérifige les hypothtses classiques de Ia méthode des moindres carrés ordinaires. On dispose de n=25 observations, qui ont fourm les résultats numériques suivants: de son pris unitaire Xye et du as 56) pzaas vxe[F to 3] aer-[ fats] ryan 2 8 al Lire fi po a1 ns ON teresilimt 38 1GLutilité marginale du loisie L est: -le changement et Putilité d'une heure additionnelle de loisir L, la consommation étant constante b«DL/DUY C e-teponses a et b d-aianib * 16) Le taux marginal de substitution: a-diminue Best définie comme | UmL/UmC | xGest cgnle au e-lout ce qui précdde 12 suppos mnesurge en fel 1) ou le toi 1.8, supp 150 fel ps 1). L°6q uation de Ia contrai c- C=1080-6L d-C=1080-6H e-tien de ce qui précéde A-réduit Ia demande de travailleurs par les entreprises de salaire w si le consommateur est & l"équil tu fur ot & mesure que la quantité de loisir consommé croft ec & In valeur absolue de la pente de la courbe d’indifférence re et travail S-due le taux de salaire (ww) de Kouia est 500 fefa "heure, Ja consommation C est a. Je revenu non salariale (V) est 100fefi par jour et qu’il dispose de 16 heures par jours (L).la pente de In contrainte budeéta sons que le tau de salaire de Nari (w) est 60 feft Pheure, son revenute non salariale (V) est ar jour, la consommation C est en {eft et il dispose de 18 heures par jour sour le travailler te budeétaire est: les des entreprises: BB. est entiérement supportée par les travailleurs si ’offre de travail est parfaitement inélastique C. réduit a quantité de travailleurs loués si Pofire de travail est parfuitement inélastique D, réponses (A) et (B). E. tout ce qui précéde L.ifta charge fiscal est A. entiérement supportée par les travailleurs si offre de travail est parfaitement lastique \B. entiérement supportée par les travailleurs si Poffie de travail est parfaitencentinélastique. C. repartie entre les travailleurs et les entreprises si les élasticités de demande ct d'ofire de tvavail sont comprises entre zéro et Pinfini D. réponses (A) et (C). E. réponses (B) et (C). siélasticité sé de la dema B- le wravail et le capital sont des substituts parfaits ise KISSI est de 0,4 clots: accroissement du cod du capital de 40% entraine une baisse de la demande de travail d= 16% ‘C- une baisse du prix du capital de 40% entraine une hausse de la demande de travail de 16% < D-le travail ot le capital sont des conipléments parfaits J-PROBLEM! a awn M. Le SA GE Mr et Mme ALFY viennent juste d'avoir un bébé nommé BIJOUX et souhaitent restora a (CHDa att Sen occuper. Pour ce faire, ils ont décidé d'ouvrir un centre de soins tle jour {CHEZBUOUX) a deux pas de leur domicile. comme les ALFYS résident chez ous maleré lent entreprise, les charges @exploitaions comprennent uniquement les salaites pays tan ATFYS. La fonction de production du nombre ’heure de soins de jour pout enfants q est ka fuivante :q = 20E - 2, avec E étant le nombre d’heures par jour, passé conjointement par les ALFYS a gérer CHEZBUOUX. Les ALFYS se demandent combien heures ils doivent qansacrer & (ravailler, Le prix horaire des soins de jour pour enfants (p) est de 4000 fea, le [ius de salaire courant (wW) payé conjointement aux travailleurs de jour est de 8000 feta par heure (4000 fofa a chacun des ALFYS). Melle Touré Celia économiste du travail consultée & Voceasion se propose de solutionner leur probléme en suivant les étapes suivantes unités croissantes de E (allant de zero 2.1-Partant d'un tableau (12lignes-Scolones) reliant cl 4 dix) et les caractéristiques de la production, Melle Touré caleule: a i, Le produit total du travail (q(E)=PTE) ii, La zecette totale (RT=p*q) fii, Le produit marginal du travail (PME) iv. La valeur du produit marginal du travail (VPME) v. Le salaire horaire (w) vi. Le coat total (CT-w*E) vii, Le profit ([]=RT-CT) 2.2-Déterminer le nombre d'heure de travail qui maxiinise le profit. En comparant la V PME ctw expliquer comment Ia VPME peut étre utilisée pour maximiser le profit 23-Supposant que la pente de fonction de production est égale & 20 - 2E, tracez avee Melle Touré la demande de travail des ALFYS. Expliquez comment Touré dérive leur demante de travail. BONNE CHANCE A TOUS Doc Troupa Sery Guy Flavien, Université Alassane Ouattara de Bouaké Svoupa@yahoo.fi/ cel 03-86-25-25 - OVER Université Alassane Ouattara -UFR SED -Année universitaire 2018-19 amen d’Economie du travai net [hema - bot A . Le SAGE kK STION A CHOIX MULTIPLE (11 points) : (cot ier les réponses dé tableau 4 double ‘entrée ..de 2 lignes 11 colonnes....LA NOTE DE ZERO SERA ATTRIBUEE A TOUT ETUDIANT UI NE RESPECTERA PAS CETTE CLAUSE ET QUI RECOPIERA LES QUESTIONS.) 1.1. si 'élasticité prix eroisé de la demande de travail de l’entreprise KISSI & C.O est de -0.4 alors: 1 a-un aceroissement du coft du capital de 40% entraine une baisse de la demande de travail de 16% +: le travail et le capital sont des substituts parfaits une baisse du prix du capital de 40% entraine une hausse de la demande de travail de 16% + dle travail et le capital sont des compléments parfaits. 1.2, [élasticité de substitution du capital au travail de Mentreprise Ndi & C.O: s-est positive car il faut relativement plus de capital qu’avant quand la main d’ceuvre devient plus hare qu’avant. b- est positive car il faut plus de capital qu’avant quand la main d’ceuvre devient relativement plus here qu’avant . + ¢-est positive car il faut relativement plus de capital qu’avant quand la main d’ceuivre relativement devient plus chére qu’avant «Lest compris entre 0 et 1 quand le capital et le travail sont des sub: ts ou compléments parfaits 1.3-élasticité de substitution du capital au travail pour des substituts parfaits est égal a Punité : a-car il ne sert rien de gaspiller les ressources en achetant des machines additionnelles pour un niveau minimum nécessaire donné de main d’euvre. +b- pour toute courbe d’indifférence dont fa pente est infinie - pour toute courbe d’indifférence dont la pente est nulle, dreponse a et ¢ * e-aucune des réponses ci-dessus 1.4. Pélasticité de substitution du capital au travail pour des compléments_parfaits est égal A zéro -a-car il n’existe qu’ une seule recette (Ko, Lo) donnée pour produit ’b- pour toute courbe d’indifférence dont le TMS est infinie ¢ pour toute courbe d’indifférence dont le TMS est nulle. d-reponse a et e-auicune des réponses ci-dessus tun niveau qo donné d’output 1.5- selon Melle Turkson en CPP, sie taux de iveau d’équilibre a- Pemploi augmente si la demande est inélasti b-lemploi baisse forcement c-Vemploi baisse sila demande de travail est élastique +d-emploi baisse si la demande est inélastique 1.6 soit lentreprise de Ngolibessé & Co_produisant du miel en utilisant du capital k et des travailleurs E pour produire un niveau d’output qo, Supposons qw’une épidémie réduit de moiti lat abeilles destinées a la production du miel. ~acd Court terme la demande de travail de Ngolibessé & Co se deplace vers la gauche pour tout niveau de taux de salaire donné b- & Court terme la demande de travail de Ngolibessé & Co se deplace vers la droite pour tout niveau. de taux de salaire donné -c-& Court terme le nombre de travailleurs désiré par Ngolibessé & Co diminue et le taux de salaire augmente d- Court terme le nombre de travailleurs désiré par Ngolibessé & Co diminue pour tout taux de salaire donné e-aucune des réponses ci dessus 17 soit eonomie Amanat ikro composé dune population active dont 70% d*hommes_et 30% de sons que pour on ne sat qu'elle razon la maitis. ymmes perde jot pour le tava a-Voffre de travail se déplace vers la droite pour tout niveau de salaire donné bVoffie de travail se déplace vers la gauche pour tout niveau de salaire donné .¢- Poffre de travail va diminuer et le taux de salaire va diminuer d+ Poffre de travail va augmenter et le taux de salaire va augmenter e-reponses aet d 1.8..0n peut dire que dans une industrie compétitive, le niveau de_ maximisation du profit : acde output correspond 3 li oit le cot marginal égal & fa recette marginale sb-du travail correspond a la oti le P*PmE est égale A Pofire de travail parfaitement élastique ~¢- du travail correspond a i oi la valeur de la productivité marginale (VPME) est égale au gain ‘marginale du travail d-réponses act b e- réponses bet ¢ 1.9. supposons que pour le demier travailleur recruté, PME=4, P= 2fefa et w=10fefa. Selon cette information, une entreprise en régime de compétition pure et parfaite: a devrait réduire l'emploi be devrait accroitre Pemploi ¢- devrait maintenir l'emploi inchangé -d- sans information sur la Valeur de la productivité marginale VPME, il est impossible de se prononcer ~ 1.10. le coat de production d’un niveau donné d’output est minimise ‘a-sur la portion inélastique de la courbe de demande de long terme bla ol fe ratio du prix des inputs est égal au taux marginal de substitution technique 1a ot le taux de salaire est égal a la pente de Pisoquant ‘i le ratio du prix des inputs est égal la pente de I'iso cotit 4 IL QUESTION THEORIQUE (10 POINTS) 2.1-Faites 1 graphique travail-loisir, commentaires & l'appui, retragant les conséquences dune chute ddu taux de salaire (mise en évidence de ER, ES et ET) lorsque: le loisir est un bien inférieur (c-a-d offre de travail ayant une pente positive) 2.2--Expliquez brigvement, graphique en appui pourquoi la demande de travail de long terme une pente négative Bonne chance a tous ONER AIGLATS ECONOMLALE — Nevewwher OAL La Duration : 1h 30 mn i Add an affix or prefix (dis- ness-less-un-mis-fs'!) to the following words p. Understood Gutusioned Mle SAGE . Polite nc7> Understauding . Kind 1? M8. Predictable . Mother 9. Money (2 Spoon (. 10, Fruit? vVaeNs II- Write down an appropriate response to complete the exchanges N.B. Copy the sentences 5pts Ex: Have a good night —* Thanks. You too your new computer? ! J Oh no! I’m married. 3) Do you mind if I drink a glass of beer? 4) Sorry, I broke your glass Syi s Il_- Composez 5 phrases en mettant dans le bon ordre les éléments des colonnes B et C N.B. Copy the sentences Spts A B ic 1 1Cut Herself ——~—_| on the television 2 | Tomand Suzy enjoyed | Himself in the mirror 3 | The queen saw x Myself NZ at the party 4 | Welookedat —/ pent A into the river ; /™ He threw ourselves “ * with a knife IV - What is advertising or publicity? Is it important for producers or consumers or for both of them? Has advertising got any disadvantages? (05 to 10 lines. 5 pts) fy S59 = OVER UFR des Sciences Economiques et Développement(UFR SED) ANNEE ACADEMIQUE 2018-2019 Examen de : Economie de la Santé et de I’Education ‘Session : 1 ‘Semestre: 1 Niveau : Licence 3 ECO Mole NB : Une rature annule le point. I Questions & choix directs : (5 pts) ° Répondre par « Vrai» si la proposition vous semble vraie et « Faux » si la proposition vous semble fausse. + 1-Larrareté des ressources productives veut dire que la situation est précaire. 2 La santé n'est pas en elle-méme quelque chose qui peut étre acheté ou vendu. 3 - En économie de la santé, loffre des soins médicaux et la demande des soins se confrontent et déterminent le prix d’équilibre sur le marché. 4 Le coat aconomique dela santé est aussi un codt d’opportunité, 5 - L’approvisionnement et I"équipement est un coit direct d'une maladie, 6 = Le codt de traitement des effets secondaires et complication d'une maladie est un codt indirect dune maladie. + 7- La porte de la qualité de vie est un coat direct d’une maladie. *8- Le codit de traitement des maladies pendant les années supptémentaires de vie est qual 49 Les revenus des consommateurs est un facteur d’évolution de offre de santé, 10 - Les habitudes de consommation liges a l'éducation et a la culture: est un facteur dévolution de demande de santé. 18 de direct. T1-Questions 4 choix multiples (QCM) ; Cochez la ou les réponse justes: (15points) Consigne concernant les OCM : Si vous estimes que les trois premidres réponses sont justes ou fausses, vous cochez la réponse (d) ss sont rares signifie que : 1) Les ressources producti 1) La situation est précaire ; +b) Les besoins sont nombreux et illimités ; +c) Les ressources ne suffisent pas pour répondre a la demande ; +d) Tout ce qui précéde est juste 2) La santé n'a pas de prix, elle a un coat signifie que : +a) La santé n’est pas une marchandise qu‘on peut acheter ou vendre sur le marché des biens et services ; 4b) Aucune somme dargent ne peut ramener la vie ; sc) La santé n'est pas un bien marchandables ; 4) Tout ce qui précéde est juste. 13 «Tous contre la tricherie » (FRESE = UR des Sciences Economiques et Développement(UFR SED) 3) La santé, selon 'OMS, est 2 Un dat complet de bie mena ot soil 1b) Un état de bien-étre physique, mental et social ; . S)Ltenoe dete: Le SAGE +4) tout ce qui précéde est juste 4) Le PIB (Produit intérieur brut) est : +a) Un indicateur économique ; ) Un agrégat qui mesure la production gl année ; +4) Un agrégat qui mesure Ia production globale de tous les entreprises sur le terrtoire national pendant une année 5 4) Tout ce qui précéde est juste. lobale de tous les nationaux d’un pays donné pendant une '5) L*évaluation médico-économique consiste 1a) Considérer les cotts et les résultats dune intervention +b) Rapprocher les colts aux résultats dans une analyse intégré 5 ) Une analyse cott-efficacité ; codt-utiité et codt-bénétice ; 4) Tout ce qui précide est juste. 6) Le cofit opportunité est : a) Le fait que les ressources utilisées dans w +b) De renoncer a une activité au profit de l'autre 5 ) Le manque & gagner en réalisant une activité ; 4) Tout ce qui précéde est faux. ne activité peuvent aussi servir & une autre ; 7) Les colits réeurrents sont : a) Les dépréciations du matériels qu'on amorit; +b) Les coats qui arivent souvent ; 6) Les coats qui arrivent régultérement ; 4) Tout ce qui prévéde est juste 8) Liédueation est : 1) L’apprentissage des non initiges ; ») Une action de formation uniquement donnée par I’école conventionnelle ; +a) L’enseignement regu dans la société ; d) Tout ce qui précéde est juste 9) L’éducation est un investissement a) Selon Mincer et Schultz ; b) Selon Bronstein E. 3 +0) Aghion et Howitt ; 4d) Tout ce qui précéde est faux. 10) La rentabilité non marchande de ’éducation est : a) La non rémunération du travailleur +b) La satisfaction que l'on retire de fa formation ; 6) La libération et la valorisation des capacités humaines et la cohésion sociale ; 'd) Tout ce qui préctde est juste. «Tous contre la tricherie » UFR des Sciences Economiques et Développement(UFR SED) 11) La qualité interne du systéme édueatif correspond : ) Aunon redoublement des apprenants ; b) A Pabondance des infrastructures scolaires uniquement ; +e) A organisation rigoureuse des heures d’enseignement ; 16) A l’évaluation objective des éléves de fagon régulitre. 12) Lrefficacité externe des systtmes éducatifs correspond : a) A la taille réduite des salles de classes ; »b) A la qualité de la richesse des ressources pdagogiques par éleve ; +6) A un taux de chOmage réduit dans le pays ; 4) Tout ce qui prévéde est juste 13) L’opacité du capital humain veut dire que : a) L'entrepreneur est rassuré de la compétence du diplémé qu'il va embaueher ; +b) L*entrepreneur ne sait pas & priori la compétence du diplémé qu'il va embaucher ; {1¢) Le diplome est un signal qui reflate la compétence du travailleur ; 4) Tout ce qui précéde est faux. 14) Les acquisitions eognitives des éléves sont influeneées par: -a) Des facteurs propres aux maitres fel que absentéisme, e sexe et Ia motivation ; ’b) Des facteurs familiaux : Ie revenu, Péducation des parents, la taille de la famille, ©) Des facteurs propre & enfant : les aptitudes naturelles, assiduité le temps pass 44) Tout ce qui précéde est faux. Studie, Ie sexe 5 15) L’éducation des femmes : 4) influence leur fertlité ; +b) Influence leur fEcondité ; 0) Influence la ferilité de leur maris, 4) Tout ce qui préctde des juste, 33 «Tous contre la tricherie » UFR des Sciences Economiques et Développement(JFR SED) _ Examen de :Economie de la santé et de I’éducation | Session:2 ‘Semestre: 1 Niveau: Licence Economie Durée: 1430 M. Le SAGE : (10 points) 1 - Questions a choix directs Spotadie par « Eva » si la proposition vous semble vraie et « Faux » si la proposition vous | £4 santé n'est pas en elle-méme quelque chose qui peut étre acheté ou vendu. “J En économie de la santé, offre des soins médicaux ct la demande des soins se confrontent ot deéterminent le prix d?équilibre sur le marche. } = Le cotit «économique de la santé est aussi un cod d’opportuni le rapport incrémentiel coit-efficacité est le cout supplémentaire de la production d'une unite supplémentaire de résultat par le méme programme. - Les eeonomistes classent parfois les interventions en tables de catégories de QALY par ordre croissant ou déeroissant, selon le coat de intervention par QALY gagnée. covisionnement et equipement est un cottt direct d’une maladie. © colit de traitement des effets secondaires et complication d’une maladie est un coiit indice dane maladie, | a perte de la qualité de vie est un coit direet d’une maladie. mmatcurs est un facteur d’évolution de loftre de santé. Les revenus des cons prix des medicaments et leur aux de remboursement influencent l'offre de santé dans ens d'une surconsommation médicale ou d'une modération, H-SUJET DE REFLEXION (10 points) Donnez les arguments de la contribution de l'éducation a la cohésion sociale. (10 Lignes maximum) BONNE CHANCE !! «Tous contre la tricherie » 550 UNIVERSITE ALASSANE OUATTARA * Decembre 2018 Pi UF R_DES SCIENCES ECONOMIQUES ET DEVELOPPEMENT EXAMEN DE COMMERCE INTERNATI (Licence d'Economie, 2*"° Semestre 2014-15, 1" Session} Durée: 1h30min ¥V QUESTIONS DE COURS (8 points) M 1, SAGE tions suivantes et justifiez votre réponse. Répondez par vrai ou faux aux \-La loi de l’avantage comparatif de Ricardo a été accepiée par les né classiques & cause de la théorie de la valeur travail. 2-11 y a équivalence entre avantage comparatif et cofit d’opportunité 3-Selon le théoréme de Stolper-Samuelson, un pays a avantage Ja production du bien qui utilise intensivement le facteur abond de 4-Selon le théoréme Hecksher-Ohlin, une hausse du prix relatif d’uv ‘ine une hausse de la rémunération relative et réelle du facteur gui v ement dans la production de ce bien aux dépens de l’autre facteur de nération relative et réelle baisse. int chaque réponse sera notée par 2 points ou zéro. Les justifications 4 4 lignes ne seront pas prises en compte. i’ PROBLEME (12 points) Les fonctions de demande (D,) et d’ofire (Oq) de riz d’un peti 300-20P ; Ox=60+20P ou P représente le prix du riz. iculer Je prix, la quantité déquilibre et Ie surplus so pays A est-il importateur ou exportateur de riz sur le aes inte (iustifiez votre réponse). UNIVERSITE ALASSANE OUATTARA Décembre 2018 UFR DES SCIENCES ECONOMIQUES ET DEVELOPPEMENT EXAMEN DE COMMERCE INTERNATIONAL, EXAMEN DE COMMERCE INTERNATIONAL (Licence d'Economie, 2 Semestre 2017-18, I* Session) Darée: 1h 15 min » Mle SAGE Pondez par vrai ou faux aux assertions suivantes et justifiez votre réponse. V QUESTIONS DE COURS (8 pei ns di Péchange d'un pays sont d'autant plus grands que les termes de l’échange international sont distants de son propre rapport d’échange interne, ‘lon les théories classiques du commerce international, il y a patité technologique entre “es tions, on, les ‘théories classiques du commerce intemational, ouverture & Péchange ional améliore le bien étre de chaque agent économique dans le pays. 4-L'imposition par un petit pays d’un tarif sur ses importations entraine une augmentation des recettes douanires du gouvemement, et tine baisse des surplus des consommateuts et des producteurs nationaux, 1/ PROBLEME (12 points) Soient deux pays I et 1] qui produisent les biens X et Y a partir des facteurs travail et capital. Les dotations en facteurs de production sont données dans le tableau ci-dessous. Le bion X est relativement intensif en travail. Capital | Travail st | 200 | 300 (Pays 1400-700 1) Péerminer la structure de production et de commerce sur la base du théoréme Heckscher- Ohlin, + en situation d’échange, l'effet d'une augmentation du prix du bien X sur a ration des facteurs de production dans chaque pays. 2) Indiqui (NA UNIVERSITE ALASSANE OUATTARA Novembre 2019 id UFR DES SCIENCES ECONOMIQUES ET DEVELOPPEMENT EXAMEN DE COMMERCE INTERNATION. (Licence 3 d'Economie, 2" Semestre 2018-19, 1* Session) Durée: 1h 15 min I/ QUESTIONS DE COURS (8 points) M le SAGE Répondez par vrai ou faux aux assertions suivantes et justifiez votre réponse. 1- Un pays a avantage comparatif dans 1a production d’un bien signifie qu’il peut le produire avec moins de ressources que tout autre pays (2 points). 2 — Les pays A et B produisent les biens X et Y. Le pays A est abondant en capital, tandis que la production du bien Y est intensive en travail. On en déduit que le pays B importe le bien Y. (2 points). 3 —La pente de la courbe des possibilités de production illustre la notion de cotit opportunité (2 points). 4 — Soient la Céte d’Ivoire et le Mali qui produisent deux biens, le riz et le Le tableau suivant retrace les cotits unitaires de production en hommes- Cl_| Mali , 7 LY Riz__| 100 | 90 ->LY Coton] 120 | 80 La Cl dispose d’un avantage comparatif dans la production de coton. (2 points). I/ PROBLEME (12 points) Les fonctions d’offre et de demande du bien X pour les pays A, B et C, sont résumées dans le tableau suivant: A B c Demande | X=15-2P | X=6 X=28-2P Offre X=242P | X=2+2P [X=6+5P. P est le prix du bien X. 1-Déterminer Iélasticité de la demande de X par rapport au prix international dans le pays A. Peut-on dire que cette demande est élastique au prix intemational? 2-Déterminer le(s) pays qui importe(nt) le bien X. ONER Ae" EPREUVE DE BANQUES ET MARCHES FINANCIERS L3ECO. © Premed DURE : 1H30MNS SUSET M, Le SAGE CHRIS-ROY DANIEL ET ARTHUR DAVY SONT DEUX ETUDIANTS AMIS, INSCRITS EN LICENCES DE SCIENCES ECONOMIQUES A L'UNIVERSITE ALASSANE OUATTARA DE BOUAKE AU DEPARTEMENT DES SCIENCES ECONOMIQUES ET DEVELOPPEMENT. LES DEUX ETUDIANTS ENGAGENT UNE DISCUSSION ‘COMME A LEUR HABITUDE SUR LE COURS DE BANQUES ET MARCHES FINANCIERS POUR CHRIS-ROY, DES ETABLISSEMENTS BANCAIRES DYNAMIQUES ET UN SYSTEME FINANCIER FORT ET EFFICACE CONSTITUENT LA SEULE CONDITION POUR ASSURER A UN PAYS UNE EMERGENCE ECONOMIQUE REUSSIE, ARTHUR DAVY NE PARTAGE PAS TOTALEMENT LA REFLEXION DE SON AMI CAR POUR LUI EMERGENCE ECONOMIQUE D’UN PAYS NE SAURAIT SE RESUMER A CETTE SEULE CONDITION QUI SELON LUI EST TROP RESTRICTIVE, EN TANT QUE SPECIALISTE DES QUESTIONS BANCAIRES ET FINANCIERES, ON VOUS DEMANDEDE DEPARTAGER LES DEUX AMIS PAR RAPPORT A CE DEBA: N.B 1: VOTRE REPONSE DEVRA S‘ARTICULER AUTOUR D'UNE INTRODUCTION, D’UN DEVELOPPEMENT ET D'UNE CONCLUSION. N.8 2: TOUTE ARGUMENTATION LAPIDEE SERA SANCTIONNEE PAR UNE NOTE EGALEMENT LAPIDEE. N.8 3; LE VOISIN OU LA VOISINE N’A PAS NECESSAIREMENT LA BONNE REPONSE DONC HALTE A LA TRICHERIE. OVER IVERSITE ALASSANE QUATTARA ANNEE ACADEMIQUE: 2017-2018 UFR DES SCIENCES ECONOMIQUES DEPARTEMENT DES SCIENCES ECONOMIQUES SPECIALITE: ECONOMIE DU DEVELOPPEMENT M NIVEAU: SBE | CENCE 3 ve SAGE Dr PRAO YAO SERAPHIN EXAMEN DE DE THEORIES ET STRATEGIES DE DEVELOPPEMENT DUREE:1Heure 30 Questions de cours 1) Quelle est Laplace des institutions danse développement? 2) Présentez brigvement les strategies introverties et extraverties de développementet leurs limites. we 3) Quels sont les obstacles au développement des pays en développement? 4) Quelles sont les conditions de réussite de la stratégie d'industrialisation de ~~ substitution aux importations? ax dal ate 5) Quelles sont les caractéristiques du sous-développement? ~ 6) Commentez ‘affirmation de Pierre Drouin: « le sous-développement n'est pas un retard de développement mais un produit du développement». | as ” Léchange international peu-iltoujours étre considéré comme unfacteur de rattrapage?! ‘ 8) Quels sont les origines::la «crise dela dette », ? kote Bonne chance! UNIVERSITE ALASSANE OUATTARA EXAMEN D'ECONOMIE DE DEVELOPPEMENT ANNEE : 2014-2015 NIVEAU : LICENCE 3 DUREE : 2 HEURES ENSEIGNANT : Dr. PRAO YAO SERAPHIN M, Le SAGE QUESTIONS DE COURS 1) Quelie est la différence entre la croissance et le développement °X~ 2) Quelles sont les mesures de la croissance économique ? 3) Présentez briévement les stratégies introverties et exiraver développement et leurs limites. 4) Quelles sont les stratégies des ticrs-mondistes pour s développement? 5) Quelle est la place des institutions dans le développement ? 6) Les économies afticaines peuvent-elles se développer su: extérieure ? 7) Pourquoi les pays afticains n'arrivent pas 4 décoller écono:ieys depuis les indépendances ? 8) Quelles sont les conditions de réussite de la stratégie d’in substitution aux irnportations (ISI) Bonne chance !! “MINISTERE OE L'ENSEGNEMENT SUPERIEUR Cia #7 DE LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE UNIVERSITE ALASSANE QUATTARA ‘DES SCIENCES ECONOMMIQUES PPRMENT M. Le SAGE Examen : Economie des marchés agricoles - En quoi l’offre agricole peut-étre considérée comme une variable & la fois indépendante et motrice ? est le prix qui commande le volume de l’offre a; grie. n quoi le volume de l’offre agricole peut-il diverger du de la production agricole ? BONNE CHANCE | ONER = “UFR des Sciences Economiques et de Développement(UFR SED) Examen d’Economie numérique Session : 2 Semestre: 1 Niveau : Licence 3 Sciences Economiques Durée: 1h30 \ Exereice 1: M. le SAGE 4 Montrons que dans un graphe complet ordre n,122, le nombre d’arétes A, est égal & n(n-l) Exercice 2: Le conseil municipal d'une ville comprend 6 commissions, qui obéissent aux régles suivantes: Régle 1 : tout conseiller municipal fait partie de 2 commissions exactement. Régle 2 : deux commissions quelconques ont exactement un conseiller en commun; il de membres dans le conseil municipal ? Exercice 3: Résoudre le programme linéaire suivant par la méthode des tableaux: [MAX] Z= 8xr#8x2 3xrt4x2s360 Sxr+2x23320 2xrhxas130 x1, X20 \Exercice 4 Une societé spécialisée dans I'hotellerie envisage d'installer une station-service et un hétel-restaurant sur une aire de repos de Mautoroute du nord. La société dispose de 100 millions de frane CFA. La politique de financement adoptée par la société prévoit un autofinancement & hauteur de 80% maximum pour hétel-restaurant ot de 259% maximum pour Ia station-service. Le montant maximum empruntable est de 120 millions de frane CFA. La construction de ensemble ne devra pas exeéder 180 millions de franc CFA. Les taux de rentabilité prévus sont de 16% pour l'hotel service, On veut déterminer les montants des financements qui permettront doptimiser I-proposer une solution graphique 2-verifier les résultats par la méthode du simplexe. \Bxercice 5: ‘La construction d’un entrepét se décompose en dix tiches. L’entrepreneur obtient le tableau des enchainements des différentes activités ‘Activités ‘Activités prérequises | Durée(jout ‘Acceptation des plans par le proprigtaire 4 Préparation du terrain ‘Commande des matériaux Creusage des fondations ‘Commande des portes et fendires Livraison des matériau Coulage des fondations ivraison des portes et fenétres Pose des murs, de la charpente, du toit ‘Mise en place des portes et fenéires Déterminer -le temps minimum de réalisation du projet -le chemin critique -la marge totale a 2 1 1 2 2 2 i 4 1 =lofalslol>[>|>1 Eo Sole) Tous ensemble contre la tricherie » «Cherchez et vous trouverez. Matthieu 7-7. ONER Université de Bounké Année universitaire 2017-2018 M Le SAGE sicence 3 sciences Eoonomiques EXAMEN D’ECONOMETRIE DES SERIES TEMPORELLES 5 décembre 2018 Durée: 130 mn Aucun document autorisé ‘Toutes les étapes d'un calcul doivent Egurer sur la copie t ©u tableau de Buys-Ballot, relatif aux ventes trimestrielles d’un produit, du 1 Wimesiie de 2014 au demier trimesire de 2016 est présenté ci-dessous. Le cumul des ventes sur ies 3 années s"éleve 4 180, __| trim Trim 2 Tri [Trim + ‘Moyenne_| ~ [10 29 18 12 28 10 145 8 13 32 in 16 8,66 I [29,67 . Soit.x ct y désignant le volume des ventes, respectivement au trimestre 2 et au trimestre 4 de Vannge 214, Ces deux quantités sont liges par la relation 2x — 3y On détinir fa variance 5a r Su variance période ; Vx = 54, la variance année et Vq = —— St —, 1) Effeetuer Le test de détection de saisonnalité a partir de analyse de la variance, 008 Banos tare aie Gn donne FSS = 3,37; FGI = 3,86; et FE% = 4,76, 2) Présenter la série des moyennes mobiles d’ordre 4. 3) Si lo série initiale est saisonniére, présenter dans un tableau la série désaisonnalisée par les moyennes mobiles d'ordre 4 (CVSi14). 4) Quelle est lutilité de la désaisonnalisation, relativement Iapplication de la méthodologie de Box et Jenkins ? 5) Etuclier Jes conditions de stationnarité du processus x; = xp_1 + &,, avec xp = 0 6) En quoi ’hypothese de est utile dans la prévision des séries temporelles ? jonnari BONNE CHANCE GORO SONNIKAN OLIVIER eet £8 Bop Université de Bouaké Année universitaire 2018-2019 Mle SAGE Licenee 3 Sciences économiques DEVOIR D’ECONOMETRIE DES SERIES TEMPORELLES NB : Toutes les étapes, d'un calcul doivent figurer sur la copie. Les ratures et les fautes Posthographe seront sanctionnées. Ne pas écrire dans la marge. La premiére page est réservée 4 Ia présentation de la copie, comprenant les noms et prénoms des membres du groupe, présentés par ordre alphabétique. Chaque responsable de groupe devra remetire au délégué dans un délai de 2 jours un fichier Word donnant la liste des membres, présentée par ordre alphabétique. Sur cette base un numéro devra étre attribué 4 chaque groupe. Les copies doivent étre rendues au plus tard le Mardi 24 septembre 2019 A i2h. Exercice 1 Les ventes trimestrielles d’un produit sont présentées dans le tableau tev bet Trimestre 1 Trimestre2 | Trimestre3__| Trimestre 4 2010 i2 iseceaeT0 31 2011 ot HW | 29 2012 | 2 2 30 2013 108m 15 I 13 as On note V’ Ja série des ventes et ¢ Je temps. On suppose que la série des ventes se décompose ‘chéma additif, ct on donne cov(2¥, 3t) = 67,2, Les résultats des calculs doivent suivant Gare présentés avec trois décimales significatives. On définit : respectivement la somme des carrés et la variance période, 2 etl =n Sp = PY y— respectivement la somme des carrés et la variance année, DEC, — x)? ot Vy 2 Ao | Did (xy a4. xy +x.) et Ve = Goer Fespectivement la sorame des carrés et la varisnce résiduelle. Sr +S, + Sp et Vp = =", respectivement a somme des carrés et la variance totale. = aa 1) Effectuer le test de détection de saisonnalité & partir de l’analyse de la variance. 005 04 5 FGS) = 3,86; et FAG) = 4,76. ‘On donne Fes) = 2) Présenter la série des moyennes mobiles d’ordre 4. 3) Donner l’analogie d'une part, et la différence d’autre part, entre la désaisonnalisation par régression sur le temps et la désaisonnalisation par les moyennes mobiles. 4) Démontrer que cov(aX, bY) = ab.cov(X,¥), ot X et ¥ désignent des variables, a et b étant des constantes. 5) Si la série initiale est saisonniére, présenter dans deux tableaux différents la série désaisonnalisée par régression sur le temps (CVSq) et la série désaisonnalisée par les moyennes mobiles d’ordre 4 (CVSw4)- ! 6) Si la série initiale est saisonniére, mettre en évidence Peffet réducteur de la variance de Ie désaisonnalisation, Exercice Z 1) En quoi consistent les moindres carrés généralisés ? Coniment ils permettent de régler le probleme posé par la corrélation des termes dune série temporelle ? 2) Expliquer pourquoi la non limitation de la mémoire dun processus est un fucteur <éfavorable au traitement des séries temporelles ? 3) Quelle est lutilité de Ia désaisonnalisation, relativement & application de la méthodologie de Box et Jenkins ? BONNE CHANCE 2/2 Université de Bouaké Licence 3 Sciences Economiques nt le SAGE EXAMEN D*ECONOMETRIE DES SERIES TEMPORELLES 18 novembre 2019 Durée: 1h 30 mn Aucun document autorisé Toutes les étapes dun calcul doivent figurer sur la coy Les ventes trimestrielles d'un produit, du 1® trimestre de 2015 au dernier trimestre de 2017 sont présentées ci-dessous. V; désigne la série des ventes et ¢ le temps. Tim) (Trim? [Tim3 | Trim4 2015, Hx 2 Ab 9 2016 de 13 2 10 2017 10 14 35 13 ’ x ety désignant les moyennes des ventes, respectivement du trimestre | et de l'année 00. Arrondir les résultats au 100° pris. Si 2015. On donne x — y = ~6 et 2x+ Sy = On définit : 2 , , re Sp=NE(xj—x,) ety respectivement la somme des carrés et la variance période. 7a 2 Sa : : : Sa = DL iCH, — x)? et Va = 4, respectivement la somme des carrés et la variance année, a Su : : Sa = LiL, (%y ~~ XX) et Va = Gr Slqrap Hespectivement la somme des carrés et ka variance résidu. Sr = Sy + Sa+ Sq 81 Vp = set respectivement la somme des carrés et la variance totale, 1) Effectuer le test de detection de saisonnali On donne F¢35 = 337: Fe) a partir de analyse de la variance. 4,76 et FAS) = 3,86. 2) Estimer I’équation de la tendance % = Gp + @.t 3) Si la série initiale est saisonnidre, présenter dans un tableau la série désaisonnalisée par régression sur le temps (CVS). 4) Quel est le réle des fonctions d'autocortélation dans la mise en ceuvre de la méthodologie de Box et Jenkins ? BONNE CHANCE UAO; UFR-SED; 2017-2018 OVER Département : Economie Domaine : Sciences économiques Mention : économie Parcours : ECONOMIE Grade : LICENCE re 6. Matitre : CRITIQUE DES THEORIES ECONOMIQUES M. le SAGE EXAMEN DE TERE SESSION | Documents interdits, Durée 01H. cst capable d'assurer ordre et le bien-étre social tour seul, sans intervention de march PRtat Quien pensez-vous ? Propose7 une introduction, le plan détaillé et une conclusion Université de Bouaké Année universit Licence 3 Sciences économiques DEVOIR D’ INTRODUCTION A L’ECONOMIE PUBLIQUE NB: Toutes les étapes d’un calcul et tous les calculs imermédiaires doivent figurer sur i copie. Les copies doivent étre rendues au plus tard le Samedi 12 septemre 2015 2 Exercice 1 Me le SAGE sine qui produit de I’inox (usine 1) se localise a c6té d'une laverie (1.). En predvisant’ nox, usine I rejette des poussiéres noires dans !'atmosphére. Supposons que Cosine. doit faire face un prix de marché de p = 40. La fonction du coat s*écrit C(x) = x? , ott x est Ja quantité d’inos produite. Les poussiéres noires produites par I'usine I ont pour conséquence cle salir les Vinges de la laveric, et donc, 4 ooliger la responsable de 1a laverie a nettoyer plusicurs fois te mérne linge, Lecodtde production est ainsi plus importent. La fonction de coiit de Ie laverie.