Vous êtes sur la page 1sur 18

TRAVAUX PRATIQUES DE TOPOGRAPHIE TOPOMETRIE III

TRAVAIL PRATIQUE N°I

1. La polygonale dite usuelle n’exige pas une précision des


opérations topographiques, il en est de même de plan topo.
qui doit être son résultat. Toutes fois l’échelle de la rédaction
de ce plan est influencée par cette précision .que pensez-
vous ?

Réponse :

C’est vrai n’exige pas la précision et l’échelle est influencée


par cette précision

2. La reconnaissance et l’implantation d’une ossature de base


pour l’établissement d’un plan topographique sont deux
étapes distinctes poursuivant un seul objectif, réduire au
maximum les erreurs et fautes lors des mesurages linéaires
et angulaires. Que pensez-vous de cette affirmation ?

Réponse :
Oui, l’implantation d’une ossature de base…réduire au
maximum les erreurs et fautes lors des mesurages linéaires et
angulaire

3. Démontrer graphiquement quand une polygonale ouverte


peut être considéré comme tendue ou quelconque.

T
Réponse: S N4
N2

N1
N3 N5
4. Quel’ est l’avantage de la formule EFA=VD-VC dans la
résolution d’un problème topographique ?

Réponse :
Déterminer la valeur de l’écart trouver pour le calcul d’une
polygonale ouverte.

TRAVAIL PRATIQUE N°II

1. Quelle différence peut-on établir entre la planimétrie et


l’orographie ?

Réponse :

La planimétrie est la représentation sur le plan horizontal des


tout les détails du surface terrestre tandisque l’orographie est
l’étude de relief creux et bosses.

2. Quel est point commun entre l’orographie et la planimétrie ?

Réponse :

Le point commun est la surface

3. L’altimétrie est une opération qui différencie la planimétrie à


l’orographie.

Réponse :

Vraie

4. La topographie est une opération qui regroupe l’orographie, la


planimétrie et l’altimétrie

Réponse :

Vraie

5. Un degré égal à un grade égal à 1/360° égal à 1/400, cette


relation se justifie suivant le type d’appareil utilisé pour une
pour opération topographique sur le terrain. Quel est votre
avis ?

Réponse :

Faux,

6. Une très grande échelle et une petite échelle n’influence point


l’unité de mesure prélevé et représentée sur les deux plans
topographiques établis. quel est votre considération ?

Réponse :

C’est faux,

7. Un cheminement ou une polygonation est une ligne brisée


dirigée et orientée par une succession des segments de droite
d’où, l’on connait parfaitement leurs distances et les angles
qu’ils forment entre eux , quelque soit la présence ou
l’absence de direction de départ ou celle d’arrivée. Quel est
votre considération ?

Réponse :

Il est obligé de connaitre une direction de départ pour


caractériser une polygonation.

8. Suivant la finalité d’un plan topographique, l’ossature de base


des opérations topographiques matérialisée sur le terrain
influence beaucoup la précision de cette représentation
graphique à l’échelle, quel est votre jugement ?

Réponse :

positive.
TRAVAIL PRATIQUE N°III

1. Quelle est l’importance d’une polygonale dans les opérations


topométriques ?
Réponse : encercler la bonne réponse

1. Est de permettre les calculs des coordonnées pour


réaliser un bon report des mesurages effectuées sur
terrain.
2. Est de déterminer les altitudes des points matérialisés sur
le terrain
3. Est de permettre une bonne coordination des opérations
topo.sur terrain
4. Aucune bonne réponse.
2. Quel est l’avantage d’une polygonale dans les opérations
topographiques ?

Réponse : encercler la bonne réponse


1. est de calculer les coordonnées des sommets de la
polygonale.
2. Est de calculer les altitudes des sommets de la polygonale.
3. Est de permettre une bonne coordination des opérations
sur terrain.
4. Est de réduire sensiblement les erreurs et fautes des
mesurages sur terrain.
5. Toutes les réponses sont bonnes
6. Aucune bonne réponse.

3. La forme d’une ossature topographique est déterminée par :


Réponse : encercler la bonne réponse

1. La position d’ensemble des sommets matérialisés sur le


terrain
2. Les distances des cotés et la position des sommets
matérialisée
3. La position de l’orientation vers le gisement de départ et le
gisement d’arriver.
4. Toutes les réponses sont bonnes
5. Aucune bonne réponse.

4. Il est recommandé une densité minimum d’un point pour


cent hectares d’une superficie de la surface terrestre. de quel
point fait-on allusion ?
Quelles sont ces caractéristiques ?
Réponse :
On doit faire allusion à des points des précisions qui
sont les points Géodésiques, ses point sont caractérisés
par des coordonnées planimétriques X, Y et altimétrique
Z, les points de précision.

R12
5. Considérons la polygonale ouverte ci-après :
P1 P3 P5
R6

A ? P2
N
P4

Quelle est l’expression mathématique de


Gisement P2P3 et gisement P4P3 et l’angle P4

Réponse :
a. Le gisement P2P3

V P 2 P 3=V P 1 P 2−≮ P2 ± 20 0 v

b. Le gisement P4P3
V P 4 P 3 =V P 3 P 4 ±200
V P 4 P 3 =V P 2 P 3+ ≮ P3 ±200

V P 4 P 3 =V P 2 P 3+ ≮ P3 ±200 ± 200

c. L’angle P4
≮ P 4=400−¿ ¿ )
TRAVAIL PRATIQUE N°IV

I. L’élaboration d’un plan topographique d’une concession


spacieuse a exigé la matérialisation d’une polygonale fermée
illustrée par le croquis suivant. Rendre réversible la dite
polygonale de base sachant que ea=20’’ et le gisement de
départ AB4 est de 251.3024 ;

1. A 1
2

N4 B4 N1

N3 N2

Résolution de la polygonale

A1=341.1501
A2=340.9581
N1=251.0032
N2=290.5668
N3=286.7222
N4=289.6006

VAB4=251.3024
VB4A=51.3024
Ea=20’’
1. Les angles observés sont de gauche
2. Formule de transmission de gisement pour les angles de
gauche
V B =V A + AG ± 200

3. Tableau de calcul
St ≮ non C ≮ G V. des gisements
s comp comp comp
B4        
      51.3024
A1 341.1501  -1’’ 341.150  
0
        194.452
4
N1 251.0032 - 2’’ 251.003  
0
        243.455
4
N2 290.5668  -2’’ 290.566  
6
        334.022
0
N3 286.7222  -2’’ 286.722  
0
        20.7440
N4 289.6006 - 2’’ 289.600  
4
        110.344
4
A2 340.9581  -1’’ 340.958  
4. 0 Calcul d’EFA
251.302
        4
B4        
1400.001  - 1400.00
 ∑ 0 10’’ 0 EFA=0
EFA= (N+2) x200-∑≮ G = (5+2) x200-1400.0010 = 1400.0000 –
1400.0010
EFA= -0.0010 ≈−¿10’’
5. Tolérance
T= 2.7ea√ N = 2.7x20√ 5 T=121’’

6. Verification de la relation |EFA|≤|T|


|EFA|<|T||10|<|121|
7. Conclusion
La relation étant vérifié, alors l’écart de fermeture angulaire
peut être compensé
8. Compensation
−EFA −10 ' '
C= N
=
5
=−2' '

2. Une polygonale ouverte de 10 sommets et 2 repères est


matérialisé sur un terrain, l’EFA calculé après mesurages
angulaires est de 150’’, l’appareil utilisé est un T2 WILD dont la
tolérance des mesurages est de 550’’. Quelle est votre
appréciation sur cet appareil et sur les mesurages angulaires
effectués sur ce terrain ?

Les réponses proposées sont :


1. Bon appareil et bonne évaluation angulaire
2. Bon appareil et mesurages angulaires non acceptables
3. Mauvais appareil et mesurages angulaire non acceptables
4. Mauvais appareil et évaluation angulaires acceptables
5. Bon appareil et évaluation angulaire acceptable
6. Aucune bonne réponse.
TRAVAIL PRATIQUE N°V

I.

N1 Observer avec beaucoup d’attention cette


polygonale dépendante matérialiser
dans une concession. En utilisant
les angles appropriés, rendre
B0 réversible cette ossature en
considérant le Gt BoN1=5.1080 ;
Bo=194.5348 ; B1.2=90.2500 ;
B1.3=169.4994 ; S1=300.0010 ;
B1.2 B1.1
S2=297.9984 ; S3=310.0524 ;
S4=149.7458 ; S5=245.0048 ;
B1.3 S6=131.7303 ;
S1
S7= 293.9141
S7

V BON 1 =5.1080 S2
ea=20' '
V N 1 BO=205.1080
S6
S3

S5 S4

Après avoir calculé correctement, On vous demande


(d’encercler la bonne réponse)
1. EFA avant la réversibilité : 14’’,20’’,16’’, 11’’ ; Aucune bonne
réponse.
2. EFA après la réversibilité : 2’’ ; 0’’ ; 10’’ ; toute les réponses
sont bonnes
3. Gt de fermeture comp =5.1080 ; 205.1080 ; 405.1080 ; ABR.
4. Gt S2S3 comp=150.8239 ; 252.8240 ; 152.8239 ; ABR.
5. Gt S7B12 comp=120. 3201 ; 120.3100 ; 20.3210 ; ABR
6. Gt B12BO comp=0.5702 ; 10.5700 ; 10.5602 ; ABR
7. Gt S5S6 comp=358.1360 ; 358.1459 ; 358.2359 ; ABR
8. Gt S4S5 comp=310.1308 ; 313.1309 ; 13.1310 ; ABR
NB : tableau de calcul exigé

SOLUTION

1. Angles observés

Les angles observés sont disposé comme suite après les


petits calculs faites

B0=205.4622
B1.1=140.2506
S1=300.0010
S2=102.0016
S3=310.0524
S4=250.2542
S5=245.0048
S6=268.2697
S7=293.9141
B1.2=90.2500
2. Formule de transmission de gisement pour les angles de
gauche
V B =V A + AG ± 200

3. tableau de calcul des gisements


Sts ≮ Gnon C ≮ G V.
comp comp comp
N1        
      205.108
0
B0 205.4622  
      210.570
2
B1. 140.2506  +1’’ 140.250
1 7
    150.820
9
S1 300.0010 + 2’’ 300.001
2
    250.822
1
S2 102.0016  +2’’ 102.001
8
    152.828
3
S3 310.0524 + 2’’ 310.052
6
    262.876
5
S4 250.2542  +2’’ 250.254
4
313.130
    9
245.005
S5 245.0048  +2’’ 0
358.135
    9
268.269
S6 268.2697 + 2’’ 9 4. Calcul d’EFA
    26.4058
293.914
S7 293.9141  +2’’ 3
120.320
    1
B1.
2 90.2500 +1’’ 90.2501
    10.5702
B0  
   
1400.001  +16’ 1400.00
∑  0 ’ 0 EFA=0
EFA= (N+2) x200-∑≮ G = (8+2) x200-1999.9984 = 2000.0000 –
1999.9984
EFA= +0.0016 +16’’
5. Tolérance
T= 2.7ea√ N = 2.7x20√ 8 T=153’’

6. Verification de la relation |EFA|≤|T|


|EFA|<|T||16|<|153|
7. Conclusion
La relation étant vérifié, alors l’écart de fermeture angulaire
peut être compensé
8. Compensation
+ EFA +16 ' '
C= N
=
8
=+2' '
TRAVAIL PRATIQUE N°V SUITE
II.
0
0
0 R1 0 0 R2

S3
S1 01

PK1 S2

Les lectures moyennes

R1 = 25.3640 S1=332.2645 S3=295.4047

PK1 S2 01

S1= 107.8526 S3=85.3722 R2=42.6315

PK1= 307.7938 S2=285.3927

S1 S3

S2= 132.2645 01=95.4083

 Sachant que VPK1R1= 26.5060 et VO1R2=43.8106


 Sachant que ea de l’appareil est de 10’’
 Suivant les étapes des calculs et le tableau d’usage, rendre
réversible cette polygonale ouverte dont les angles ont été
déclinés et calculer la direction définitives pour chaque coté ;
SOLUTION

1. Tableau de lectures angulaires

Sts P.V Moy. ∆L


Ang.
R1 25.3640 LAV

PK
1 S1 107.852 LAV
PK1 6 LAR
307.793
S1 S2 8 LAV
S1 LAR
132.263
6
S2 S3 332.264 LAV
S2 5 LAR

S3 01 85.3722 LAV
S3 285.392 LAR
7

01 R2 LAV
95.4083
295.404
7

42.6315
2. Formule de calcul de Vo de départ et d’arrivée
V PK 1 R 1=V O PK 1+ L PK 1 R 1
V O PK 1=V PK 1 R 1−LPK 1 R 1
¿ 26.5060−25.3640

V O PK 1=1.1420

V O O1=V 01 R 2 + LO 1 R 2
¿ 43.8106−42.6315

V O O1=1.1791

3. Tableau de calcul des gisements

Sts  -LAR  +LAV ∆L C Von Vn Vn n+1 Sts


non comp
comp
R1              
        226.506
  0  
PK1 307.793       1.142
8 0 1.1420  
       +0.058 -3’’ 108 . 9946  
+0.0585
8
S1 332.264  107.852   1.200  
5 6 8 1.2005
       --0.0012 -3’’ 133.464  
0.0009 1
S2 285.392  132.263   1.999  
7 6 9 1.1993
       --0.0208 -3’’ 86 . 5715  
0.0205
S3 295.407  85.3722   1.179  
4 4 1.1785
       +0.000 -3’’ 95 . 5868  
+0.0006
9
01  95.4083     1.179  
+1.1803
1 1.1791
          43.810  
  6
R        
               
 -
 ∑       12’’ EFA=0    

1. Calcul d’EFA
EFA= VoAD-VoAC = 1.1791-1.1803
EFA= -0.0012’’ ≈ -12’’
2. Tolérance
T= 2.7ea√ N = 2.7x10√ 5 T=60’’

3. Verification de la relation |EFA|≤|T|


|EFA|<|T||12|<|60|
4. Conclusion
La relation étant vérifié, alors l’écart de fermeture angulaire
peut être compensé
5. Compensation
−EFA −12 ' '
C= N
=
4
=−3' '