Vous êtes sur la page 1sur 7

Capacité thermique

NM ISO 13786
INDEX

1.- DONNÉES GÉNÉRALES.................................................................................................. 3

2.- RÉSULTATS OBTENUS POUR CHAQUE ÉLÉMENT CONSTRUCTIF:................................... 4

3.- ZONE COMMUNE........................................................................................................... 7


Capacité thermique

1.- DONNÉES GÉNÉRALES


Les capacités thermiques, Cm, expriment l'aptitude d'un élément constructif à accumuler l'énergie sur ses
deux faces lorsque la température correspondante varie de façon périodique. La capacité thermique
surfacique, km, d'un élément constructif pour la face considérée est évaluée par:

Où:

A: Aire [m²]

Cm: Capacité thermique sur la face 'm' [J/K]

km: Capacité thermique surfacique sur la face 'm' [J/(m²·K)]

T: Période des variations 86.400[s]

Zmn: Composantes de la matrice de transfert thermique d'un élément

La matrice de transfert thermique d'un élément constructif lie les amplitudes complexes de la température
et de la densité de flux thermique d'un côté du composant aux amplitudes complexes de la température et
de la densité de flux thermique de l'autre côté. Elle est calculée à partir des matrices de transfert de
chaque couche homogène de matériau selon l'expression:

Où Z1, Z2, Z3, ..., ZN, sont les matrices de transfert des différentes couches du composant, en commençant
par la couche 1. À titre de convention pour les composants de l'enveloppe du bâtiment, la couche 1 doit
être la couche la plus à l'intérieur.
La matrice de transfert d'ambiance à ambiance au travers du composant est:

Où Zs1 et Zs2 sont les matrices de transfert des couches limites, données par

Rs étant la résistance thermique de la couche limite.


La matrice de transfert de chaque couche du composant est calculée selon:

Où:

Page 3 - 7
Capacité thermique

Avec:

ξ: Rapport de l'épaisseur d'une couche et de la profondeur de pénétration [sans dimension]

δ: Profondeur de pénétration périodique d'une onde thermique dans le matériau [m]

T: Période des variations 86.400[s]

c: Capacité thermique spécifique [J/(kg·K)]

d: Épaisseur de la couche de matériau [m]

λ: Conductivité thermique de calcul [W/(m·K)]

ρ: Densité [kg/m³]

2.- RÉSULTATS OBTENUS POUR CHAQUE ÉLÉMENT CONSTRUCTIF:


Façade paroi ext 20. (Surface A = 100.35m²)

ο Capacité thermique surfacique sur la face intérieure

% k1 = 45.00 [kJ/(m²·K)]

ο Rsi = 0.13 [(m²·K)/W]

ο Rse = 0.04 [(m²·K)/W]

Capacité Rapport
Profondeur de
Épaisseur Conductivité thermique Densité épaisseur/profondeur
Couche pénétration
d [m] λ [W/(m·K)] spécifique ρ [kg/m³] de pénétration
δ [m]
c [kJ/K] ξ
Plâtre "gâché
serré" ou "très
serré", masse 0.015 0.560 1000 1350 0.107 0.140
volumique
nominale 1300

Page 4 - 7
Capacité thermique

Capacité Rapport
Profondeur de
Épaisseur Conductivité thermique Densité épaisseur/profondeur
Couche pénétration
d [m] λ [W/(m·K)] spécifique ρ [kg/m³] de pénétration
δ [m]
c [kJ/K] ξ
Bloc de pierre
ponce 630 0.200 0.196 1000 600 0.095 2.110
490x290x240
Plâtre "gâché
serré" ou "très
serré", masse 0.015 0.560 1000 1350 0.107 0.140
volumique
nominale 1300

Cloison paroi int 14. (Surface A = 69.20m²)

ο Capacité thermique surfacique sur la face intérieure

% k1 = 49.02 [kJ/(m²·K)]

ο Rsi = 0.13 [(m²·K)/W]

Capacité Rapport
Profondeur de
Épaisseur Conductivité thermique Densité épaisseur/profondeur de
Couche pénétration
d [m] λ [W/(m·K)] spécifique ρ [kg/m³] pénétration
δ [m]
c [kJ/K] ξ
Plâtre "gâché
serré" ou
"très serré",
masse 0.015 0.560 1000 1350 0.107 0.140
volumique
nominale
1300
Brique rouge
3 trous
0.140 0.277 760 925 0.104 1.346
(0.210
W/(m·K))
Plâtre "gâché
serré" ou
"très serré",
masse 0.015 0.560 1000 1350 0.107 0.140
volumique
nominale
1300

Cloison paroi int 5. (Surface A = 184.63m²)

ο Capacité thermique surfacique sur la face intérieure

% k1 = 34.88 [kJ/(m²·K)]

ο Rsi = 0.13 [(m²·K)/W]

Page 5 - 7
Capacité thermique

Capacité Rapport
Profondeur de
Épaisseur Conductivité thermique Densité épaisseur/profondeur de
Couche pénétration
d [m] λ [W/(m·K)] spécifique ρ [kg/m³] pénétration
δ [m]
c [kJ/K] ξ
Plâtre "gâché
serré" ou
"très serré",
masse 0.015 0.560 1000 1350 0.107 0.140
volumique
nominale
1300
Brique rouge
3 trous
0.050 0.277 760 925 0.104 0.481
(0.210
W/(m·K))
Plâtre "gâché
serré" ou
"très serré",
masse 0.015 0.560 1000 1350 0.107 0.140
volumique
nominale
1300

Dallage plancher 1. (Surface A = 109.56m²)

ο Capacité thermique surfacique sur la face intérieure

% k1 = 61.48 [kJ/(m²·K)]

ο Rsi = 0.17 [(m²·K)/W]

ο Rse = 0.04 [(m²·K)/W]

Capacité Profondeur Rapport


Épaisseur Conductivité thermique Densité de épaisseur/profondeur
Couche
d [m] λ [W/(m·K)] spécifique ρ [kg/m³] pénétration de pénétration
c [kJ/K] δ [m] ξ
Résineux légers 0.020 0.130 1600 218 0.101 0.197
Mortier (Masse
volumique sèche 0.040 1.800 1000 2500 0.141 0.284
2300)
Béton (Bétons
pleins, masse
0.040 2.000 1000 2450 0.150 0.267
volumique
nominale 2500)
Plancher
unidirectionnel
20+5 cm 0.250 1.316 1000 1327 0.165 1.514
(Entrevous en
béton)

Page 6 - 7
Capacité thermique

Toiture terrasse toit. (Surface A = 109.56m²)

ο Capacité thermique surfacique sur la face intérieure

% k1 = 111.72 [kJ/(m²·K)]

ο Rsi = 0.10 [(m²·K)/W]

ο Rse = 0.04 [(m²·K)/W]

Capacité Rapport
Profondeur de
Épaisseur Conductivité thermique Densité épaisseur/profondeur de
Couche pénétration
d [m] λ [W/(m·K)] spécifique ρ [kg/m³] pénétration
δ [m]
c [kJ/K] ξ
Bitume pur 0.010 0.170 1000 525 0.094 0.106
Dalle pleine
0.200 2.500 1000 2500 0.166 1.206
20 cm
Plâtre "gâché
serré" ou
"très serré",
masse 0.020 0.560 1000 1350 0.107 0.187
volumique
nominale
1300

3.- ZONE COMMUNE

Surface totale Capacité thermique Capacité thermique spécifique


Élément constructif
A [m²] km [kJ/(m²·K)] Cm [kJ/K]
paroi ext 20 100.35 45.00 4515.48
TOTAL 4515.48
paroi int 14 69.20 49.02 3392.25
paroi int 5 184.63 34.88 6439.73
TOTAL 9831.98
plancher 1 109.56 61.48 6735.22
TOTAL 6735.22
toit 109.56 111.72 12239.68
TOTAL 12239.68
TOTAL 33322.37

Page 7 - 7