Vous êtes sur la page 1sur 41

citons Hugo !

anthologie de citations classées par thèmes

Ce recueil de citations présente les contributions des internautes qui étaient


invités à envoyer, tout au long de l’année 2002, leurs citations préférées. Ces
citations ont toutes été vérifiées par l’équipe de la coordination avec le concours
d’universitaires spécialistes de Hugo avant leur mise en ligne et regroupées
autour des thématiques suivantes :

Victor Hugo et l’amour p. 2


Victor Hugo et l’art p. 4
Victor Hugo et Dieu p. 9
Victor Hugo et l’enfance p. 10
Victor Hugo et les femmes p. 11
Victor Hugo et les hommes p. 13
Victor Hugo et l’instruction p. 14
Victor Hugo et la justice p. 16
Victor Hugo et la liberté p. 18
Victor Hugo et la morale p. 20
Victor Hugo et la nature p. 25
Victor Hugo et la peine de mort p. 26
Victor Hugo et la politique p. 28
Victor Hugo et les religions p. 31
Victor Hugo et la vieillesse p. 32
Divers p. 34 à 41

Coordination du bicentenaire :
Reine Prat, chargée de mission auprès du comité national
Séverine David, assistante
Marie-Laure Andréani, secrétariat

La rubrique interactive Citons Hugo ! était confiée à


Stricto Senso, éditeur de citationsdumonde.com
Victor Hugo et l’amour

Oh ! L’amour d’une mère ! - amour que nul n’oublie ! (...)


Chacun en a sa part, et tous l’ont tout entier !
Victor Hugo : Extrait de Les Feuilles d’automne

L'ange gardien de la femme aimée, c'est la conscience de l'homme qui aime.


Victor Hugo : Extrait de L'Homme Qui Rit

Vous voulez la paix : créez l’amour.


Victor Hugo : Extrait de Choses vues

Oui, aimer, voilà le vrai fond de penser, cette loi est la mienne.
Victor Hugo : Extrait de Carnet

La chanson la plus charmante


Est la chanson des amours.
Victor Hugo : Extrait de Les Contemplations

Aime celui qui t'aime, et sois heureuse en lui.


Victor Hugo : Extrait de Les Contemplations

Une affection est une conviction.


Victor Hugo : Extrait de Les Misérables

Quand je suis triste, je pense à vous, comme l'hiver on pense au soleil, et quand je suis gai,
je pense à vous, comme en plein soleil on pense à l'ombre.
Victor Hugo : Extrait d’une Lettre à Juliette - 7 mars 1834

On ne souffre jamais que du mal que nous font ceux qu'on aime. Le mal qui vient d'un
ennemi ne compte pas.
Victor Hugo : Extrait de Philosophie prose

Dis-moi qui tu aimes, je te dirai qui tu es.


Victor Hugo : Extrait de Océan prose

Aimez et pensez librement. Le reste regarde Dieu.


Victor Hugo : Extrait de Choses vues

Croyez pour être forts. Aimez pour être heureux.


Victor Hugo : Extrait de Océan prose

Gardez-vous un amour pour vos jours de vieillesse.


Allumez de bonne heure un feu pour votre hiver.
Victor Hugo : Extrait de Océan prose

Il y a deux choses sacrées : en religion, la foi, en union, l’amour.


Croyez, aimez. Ceci est toute la loi.
Victor Hugo : Extrait de Choses vues

ce document est extrait du portail d’actualité du bicentenaire www.victorhugo.culture.fr 2


Je resterai jusqu'à la mort le protestant de la liberté d’aimer.
Victor Hugo : Extrait de Choses vues

Voyez
Ma prière toujours dans vos cieux comme un astre,
Et mon amour toujours comme un chien à tes pieds.
Victor Hugo : Extrait de Les Contemplations

Vous aimez un homme autre que votre mari. Eh bien allez à lui. Celui que vous n’aimez pas,
vous êtes sa prostituée, celui que vous aimez vous êtes sa femme. Dans l’union des sexes,
le coeur est la loi. Aimez et pensez librement.
Victor Hugo : Extrait de Océan prose, 1864

Vous avez raison. Il faut s'aimer, et puis il faut se le dire, et puis il faut se l'écrire, et puis il
faut se baiser sur la bouche, sur les yeux et ailleurs.
Victor Hugo : Extrait de Lettre à Juliette - 7 mars 1834

L'amour, c'est l'absolu, c'est l'infini ; la vie, c'est le relatif et le limité. De là tous les secrets
et profonds déchirements de l'homme quand l'amour s'introduit dans la vie. Elle n'est pas
assez grande pour le contenir.
Victor Hugo : Extrait de Moi, l'amour, la femme

Chose étrange, après dix-huit siècles de progrès la liberté de l'esprit est proclamée ; la
liberté de cœur ne l'est pas.Et pourtant aimer n'est pas un moins grand droit de l'homme
que penser.
Victor Hugo : Extrait de Choses vues

Voici comment le problème du mariage est posé : le mari attend et veut la paix, le calme plat
et l'épuisement ; la femme rêve les émotions du commencement, les joies de l'âme, le mois
d'avril, l'aube ! l'un veut dormir, l'autre s'éveille.
Victor Hugo : Extrait de Faits et croyances

Je n'ai point d'autre affaire ici-bas que d'aimer.


Victor Hugo : Extrait de L'Art d'être grand-père

Ce dilemme, perte ou salut, aucune fatalité ne le pose plus inexorablement que l'amour.
Victor Hugo : Extrait de Les Misérables

C'est une étrange prétention des hommes de vouloir que l'amour conduise quelque part.
Victor Hugo : Extrait de Les Misérables

Les vieillards ont besoin d'affections comme de soleil. C'est de la chaleur.


Victor Hugo : Extrait de Les Misérables

Et puis, chose bizarre, le premier symptôme de l'amour vrai chez un jeune homme, c'est la
timidité, chez une jeune fille, c'est la hardiesse.
Victor Hugo : Extrait de Les Misérables

L'amour est la grande victime de la société telle qu'elle est faite


Victor Hugo : Extrait de Moi, l'amour, la femme

En amour, il arrive quelquefois que l'oiseau prend l'oiseleur.


Victor Hugo : Extrait de Moi, l'amour, la femme

ce document est extrait du portail d’actualité du bicentenaire www.victorhugo.culture.fr 3


La mémoire est la tourmenteuse des jaloux.
Victor Hugo : Extrait de Notre-Dame de Paris

En amour, tel mot, dit tout bas, est un mystérieux baiser de l'âme à l'âme.
Victor Hugo : Extrait de Océan prose

L'affection réciproque n'a pas ce degré de sensibilité ardente qui fait que le moindre pli est
un supplice. Les vieux amis s'aiment avec des plis.
Victor Hugo : Extrait de Océan prose

Aucune vertu ne peut se loger dans la haîne.


Victor Hugo : Extrait de Philosophie prose

On aime une femme comme on découvre un monde, en y pensant toujours.


Victor Hugo : Extrait de Tas de pierres

Tout le temps est perdu que l’amour ne prend pas.


Victor Hugo : Extrait de Tas de pierres

Veux-tu qu’on t’aime ? Ne t’aime pas.


Victor Hugo : Extrait de Tas de pierres

Les négateurs ne sont pas des critiques. Une haine n'est pas une intelligence. Injurier n'est
pas discuter.
Victor Hugo : Extrait de William Shakespeare

Victor Hugo et l’art

Les mots sont les passants mystérieux de l'âme.


Victor Hugo : Extrait de Les Contemplations

Le beau n'a qu'un type ; le laid en a mille.


Victor Hugo : Extrait de Cromwell

En littérature, je suis pour le grand contre le petit, et, en politique, je suis pour les petits
contre les grands.
Victor Hugo : Extrait de Moi, l'amour, la femme

L'architecture est le grand livre de l'humanité, l'expression principale de l'homme à ses


divers états de développement, soit comme force, soit comme intelligence.
Victor Hugo : Extrait de Notre-Dame de Paris

Admirons les grands maîtres ; ne les imitons pas.


Victor Hugo : Extrait des Odes et ballades

Le poète ne doit avoir qu'un modèle, la nature ; qu'un guide, la vérité.


Victor Hugo : Extrait des Odes et ballades

La poésie, c'est tout ce qu'il y a d'intime dans tout.


Victor Hugo : Extrait de Odes et ballades

ce document est extrait du portail d’actualité du bicentenaire www.victorhugo.culture.fr 4


Il faut des monuments aux cités de l'homme, autrement où serait la différence entre la ville
et la fourmilière ?
Victor Hugo : Extrait de Choses vues

Le drame tient de la tragédie par la peinture des passions et de la comédie par la peinture
des caractères. Le drame est la troisième grande forme de l'art.
Victor Hugo : Extrait de la Préface de Ruy Blas

Tout est sujet ; tout relève de l'art ; tout a droit de cité en poésie (...) le poète est libre.
Victor Hugo : Extrait de la Préface des Orientales

En art point de frontière.


Victor Hugo : Extrait de Tas de pierres

Je ne fais pas la petite bouche, je suis le Gargantua du beau.


Victor Hugo : Extrait de Tas de pierres

On n’a jamais plus parlé du romantisme que depuis qu’on dit : “le romantisme est mort”.
Victor Hugo : Extrait de Tas de pierres

Le talent suit des règles ; le génie suit des lois.


Victor Hugo : Extrait de Faits et croyances

Un acteur sur la scène, c'est une buche dans le feu. Quand la flamme du dialogue le quitte,
il doit lui rester la braise de la situation. Mauvais bois qui s'éteint dès qu'il ne flambe plus.
Faut-il donc que le poëte souffle toujours dessus ?
Victor Hugo : Extrait de Faits et croyances

D'ailleurs, parce que le vent, comme on dit, n'est pas à la poésie, ce n'est pas un motif pour
que la poésie ne prenne pas son envol. Tout au contraire des vaisseaux, les oiseaux ne
volent bien que contre le vent. Or la poésie tient de l'oiseau.
Victor Hugo : Extrait de Les Feuilles d'automne

Vous prenez un livre. Tout à coup vous vous sentez saisi, votre pensée semble ne plus être
à vous, votre distraction s'est dissipée, une sorte d'absorption, presque une sujétion, lui
succède, vous n'êtes plus maître de vous lever et vous en aller.
Victor Hugo : Extrait de Du génie - Proses philosophiques de 1860-65

La vraie et grande éloquence est celle dans laquelle, même aux moments calmes, on sent le
grondement d'une foudre.
Victor Hugo : Extrait de Choses vues

Le meilleur du talent de l'orateur lui vient de la foule ou de l'assemblée. Pour que l'orateur
soit grand et puissant, il faut que l'auditoire fasse la moitié du chemin.
Victor Hugo : Extrait de Choses vues

Je m'intéresse fort au progrès que peut faire cette petite architecture intérieure qu'on
appelle l'ameublement.
Victor Hugo : Extrait de Choses vues

ce document est extrait du portail d’actualité du bicentenaire www.victorhugo.culture.fr 5


Que d'éternelles et incurables douleurs dans la gaieté d'un bouffon ! Quel lugubre métier
que le rire !
Victor Hugo : Extrait de Choses vues

Car le mot, qu'on le sache, est un être vivant.


La main du songeur vibre et tremble en l'écrivant
Victor Hugo : Extrait de Les Contemplations

Tout bruit écouté longtemps devient une voix.


Victor Hugo : Extrait de Faits et croyances

Les mots sont des vases en effet. Des vases qui contiennent la pensée. Faits par Dieu,
pleins de l'homme.
Victor Hugo : Extrait de Faits et croyances

Tout grand écrivain frappe la prose à son effigie.


Victor Hugo : Extrait de Faits et croyances

Je suis fâché que les acteurs, qui ont en général du bon sens et de l'esprit, aient adopté le
mot artiste pour échapper au mot comédien.
Victor Hugo : Extrait de Faits et croyances

Une pièce de théâtre, une comédie, une tragédie, un drame cela doit être une sorte de
personne ; cela doit penser, cela doit agir, cela doit vivre.
Victor Hugo : Extrait de Faits et croyances

Une pièce de théâtre, c'est quelqu'un. C'est une voix qui parle, c'est un esprit qui éclaire,
c'est une conscience qui avertit.
Victor Hugo : Extrait de Faits et croyances

Qui que tu sois, si tu es pensif en lisant, c'est à toi que je dédie mes œuvres.
Victor Hugo : Extrait de L'Homme qui rit

Un poète est un monde enfermé dans un homme.


Victor Hugo : Extrait de La Légende des siècles

Ce ne serait pas une haine intelligente que la haine du luxe. Cette haine impliquerait la haine
des arts.
Victor Hugo : Extrait de Les Misérables

Lire haut, c'est s'affirmer à soi-même sa lecture.


Victor Hugo : Extrait de Les Misérables

Il était bon par-dessus tout ; et, chose toute simple pour qui sait combien la bonté confine à
la grandeur, en fait de poésie il préférait l'immense.
Victor Hugo : Extrait de Les Misérables

Inspirons, s'il est possible, à la nation l'amour de l'architecture nationale. C'est là, l'auteur le
déclare, un des buts principaux de ce livre ; c'est là un des buts principaux de sa vie.
Victor Hugo : Extrait de Notre-Dame de Paris

ce document est extrait du portail d’actualité du bicentenaire www.victorhugo.culture.fr 6


Les plus grands produits de l'architecture sont moins des œuvres individuelles que des
œuvres sociales ; plutôt l'enfantement des peuples en travail que le jet des hommes de
génie.
Victor Hugo : Extrait de Notre-Dame de Paris

Le grand symbole de l'architecture, Babel, est une ruche.


Victor Hugo : Extrait de Notre-Dame de Paris

Il est de règle que l'architecture d'un édifice soit adaptée à sa destination de telle façon que
cette destination se dénonce d'elle-même au seul aspect de l'édifice.
Victor Hugo : Extrait de Notre-Dame de Paris

Ainsi, durant les six mille premières années du monde, […], l'architecture a été la grande
écriture du genre humain.
Victor Hugo : Extrait de Notre-Dame de Paris

Jusqu'à Gutenberg, l'architecture est l'écriture principale, l'écriture universelle.


Victor Hugo : Extrait de Notre-Dame de Paris

L'invention de l'imprimerie est le plus grand événement de l'histoire.


Victor Hugo : Extrait de Notre-Dame de Paris

Ainsi voyez comme à partir de la découverte de l'imprimerie, l'architecture se dessèche peu


à peu, s'atrophie et se dénude.
Victor Hugo : Extrait de Notre-Dame de Paris

L'architecture ne sera plus l'art social, l'art collectif, l'art dominant. Le grand poème, le
grand édifice, la grande œuvre de l'humanité ne se bâtira plus, elle s'imprimera.
Victor Hugo : Extrait de Notre-Dame de Paris

Un roman naît, d'une façon en quelque sorte nécessaire, avec tous ses chapitres.
Victor Hugo : Extrait de Notre-Dame de Paris

Un livre est quelqu'un. Ne vous y fiez pas.


Un livre est un engrenage.
Victor Hugo : Extrait de Du génie - Proses philosophiques de 1860-65

Il est impossible d'admirer un chef-d'œuvre sans éprouver en même temps une certaine
estime de soi.
Victor Hugo : Extrait de Du génie - Proses philosophiques de 1860-65

Tout un art complet, la musique, admirable en Italie et plus admirable encore en Allemagne,
appartient au rêve.
Victor Hugo : Extrait de Promontorium Somnii - Proses philosophiques de 1860-65

Le fond, c'est la forme.


Victor Hugo : Extrait de Utilité du beau - Proses philosophiques de 1860-65

C'est une erreur de croire qu'une idée peut être rendue de plusieurs façons différentes.
Victor Hugo : Extrait de Utilité du beau - Proses philosophiques de 1860-65

ce document est extrait du portail d’actualité du bicentenaire www.victorhugo.culture.fr 7


Une idée n'a qu'une expression. C'est cette expression là que le génie trouve.
Victor Hugo : Extrait de Utilité du beau - Proses philosophiques de 1860-65

Car la poésie est l'étoile


Qui mène à Dieu rois et pasteurs.
Victor Hugo : Extrait de Les Rayons et les ombres

Quel artiste que l'abîme !


Victor Hugo : Extrait de Les Travailleurs de la Mer

L'idéal des architectes est parfois singulier ; l'architecte de la rue de Rivoli a eu pour idéal la
trajectoire d'un boulet de canon.
Victor Hugo : Extrait de Quatre-vingt-treize

La vérité légendaire est d'une autre nature que la vérité historique. La vérité légendaire,
c'est l'invention ayant pour résultat la réalité.
Victor Hugo : Extrait de Quatre-vingt-treize

Quand le poète peint l'enfer, il peint sa vie.


Victor Hugo : Extrait de Les Voix intérieures

La musique [...] est la vapeur de l'art. Elle est à la poésie ce que la rêverie est à la pensée, ce
que le fluide est au liquide, ce que l'océan des nuées est à l'océan des ondes.
Victor Hugo : Extrait de William Shakespeare

Le nombre se révèle à l'art par le rythme, qui est le battement du cœur de l'infini.
Victor Hugo : Extrait de William Shakespeare

La beauté de l'art, c'est de n'être pas susceptible de perfectionnement.


Victor Hugo : Extrait de William Shakespeare

La poésie est élément. Elle est irréductible, incorruptible et réfractaire. Comme la mer, elle
dit chaque fois tout ce qu'elle a à dire.
Victor Hugo : Extrait de William Shakespeare

Ces génies qu'on ne dépasse point, on peut les égaler. Comment ? En étant autre.
Victor Hugo : Extrait de William Shakespeare

Les inspirés, chose bizarre, méconnaissent l'inspiration.


Victor Hugo : Extrait de William Shakespeare

Les chefs-d'œuvre ont cela d'immense qu'ils sont éternellement présents aux actes de
l'humanité.
Victor Hugo : Extrait de William Shakespeare

L'homme attentif qui lit les grands livres éprouve parfois au milieu de la lecture de certains
refroidissements subits suivis d'une sorte d'excès de chaleur.
Victor Hugo : Extrait de William Shakespeare

Le poëte a charge d'âmes.


Victor Hugo : Extrait de William Shakespeare

ce document est extrait du portail d’actualité du bicentenaire www.victorhugo.culture.fr 8


Le beau n'est pas dégradé pour avoir servi à la liberté et à l'amélioration des multitudes
humaines.
Victor Hugo : Extrait de William Shakespeare

Il faut traduire, commenter, publier, imprimer, réimprimer, clicher, stéréotyper, distribuer,


crier, expliquer, réciter, répandre, donner à tous, donner à bon marché, donner au prix de
revient, donner pour rien, tous les poëtes, tous les philosophes […]
Victor Hugo : Extrait de William Shakespeare

Victor Hugo et Dieu

L'homme aujourd'hui sème la cause,


Demain Dieu fait mûrir l'effet.
Victor Hugo : Extrait de Les Chants du crépuscule

Rien ne dompte la conscience de l'homme, car la conscience de l'homme c'est la pensée de


Dieu.
Victor Hugo : Extrait de Châtiments

Le génie est le phare. Dieu est l’étoile.


Victor Hugo : Extrait de Choses vues

Enfer chrétien, du feu. Enfer païen, du feu. Enfer mahométan, du feu. Enfer hindou, des
flammes. A en croire les religions, Dieu est né rôtisseur.
Victor Hugo : Extrait de Choses vues

Dieu, c'est l'incompréhensible incontestable.


Victor Hugo : Extrait de Choses vues

Il y a deux choses sacrées : en religion, la foi, en union, l’amour.


Croyez, aimez. Ceci est toute la loi.
Victor Hugo : Extrait de Choses vues

La liberté est. Elle a cela de commun avec Dieu qu'elle exclut le pluriel.
Victor Hugo : Extrait de Actes et paroles

Le progrès, c'est le pas même de Dieu.


Victor Hugo : Extrait de Actes et paroles

L'athée dresse contre Dieu un Procès-verbal de carence.


Victor Hugo : Extrait de Faits et croyances

Dieu fait les questions pour que l'enfant réponde.


Victor Hugo : Extrait de La Légende des siècles

Dieu, dont on croit parfois entrevoir le fantôme,


Dépense à chaque instant l'infini pour l'atôme.
Victor Hugo : Extrait de Moi, l'amour, la femme

ce document est extrait du portail d’actualité du bicentenaire www.victorhugo.culture.fr 9


Dans les temps de peu de croyance, où les religions à force de fautes ont fini par ébranler
Dieu dans l'âme humaine, le premier devoir du penseur, c'est de faire des actions
affirmantes.
Victor Hugo : Extrait de Philosophie prose

Manifester la conscience, c'est presque montrer Dieu.


Victor Hugo : Extrait de Philosophie prose

N'est pas athée qui croit l'être. […] les grands athées sont rares.
Victor Hugo : Extrait de Philosophie - Proses philosophiques de 1860-65

La conscience, c’est Dieu présent dans l’homme.


Victor Hugo : Extrait de Tas de pierres

Par Dieu, - fixons encore le sens de ce mot, -nous entendons l'infini vivant.
Victor Hugo : Extrait de William Shakespeare

Parler tout haut et tout seul, cela fait l'effet d'un dialogue avec le dieu qu'on a en soi.
Victor Hugo : Extrait de L'Homme qui rit

Sur ce, vous pouvez croire en Dieu de deux façons, ou comme la soif croit à l'orange, ou
comme l'âne croit au fouet.
Victor Hugo : Dit par Ursus dans L'Homme qui rit

Le diable est la nuit de Dieu. Qu'est-ce que la nuit ? La preuve du jour.


Victor Hugo : Dit par Ursus dans L'Homme qui rit

Victor Hugo et l’enfance

Il y a des hommes qui sont faits pour la société des femmes ; moi, je suis fait pour la
société des enfants.
Victor Hugo : Extrait de Choses vues

Moi j'admire, ébloui, la grandeur des petits.


Victor Hugo : Extrait de L'Art d'être grand-père

Je crois aux enfants comme on croyait aux apôtres.


Victor Hugo : Extrait de L'Art d'être grand-père

Un immense besoin d'étonnement, voilà


Toute l'enfance, et c'est en songeant à cela
Que j'applaudis, nature, aux géants que tu formes ;
Victor Hugo : Extrait de L'Art d'être grand-père

Dieu fait les questions pour que l'enfant réponde.


Victor Hugo : Extrait de La Légende des siècles

La jeunesse est le sourire de l'avenir devant un inconnu qui est lui-même.


Victor Hugo : Extrait de Les Misérables

ce document est extrait du portail d’actualité du bicentenaire www.victorhugo.culture.fr 10


Un réveil d'enfants, c'est une ouverture de fleurs.
Victor Hugo : Extrait de Quatre-vingt-treize

Les enfants ont la mémoire courte, mais ils ont le souvenir rapide.
Victor Hugo : Extrait de Quatre-vingt-treize

De telles innocences dans de telles ténèbres, une telle pureté dans un tel embrassement,
ces anticipations sur le ciel ne sont possibles qu'à l'enfance, et aucune immensité
n'approche de cette grandeur des petits.
Victor Hugo : Extrait de L'Homme qui rit

Lorsque l’enfant paraît, le cercle de famille applaudit à grands cris.


Victor Hugo : Extrait de Les Feuilles d’automne

Oh ! L’amour d’une mère ! - amour que nul n’oublie ! (...)


Chacun en a sa part, et tous l’ont tout entier !
Victor Hugo : Extrait de Les Feuilles d’automne

Enfants, vous êtes l'aube et mon âme est la plaine


Victor Hugo : Extrait de Les Feuilles d'automne

Victor Hugo et les femmes

Oh ! N'insultez jamais une femme qui tombe !


Qui sait sous quel fardeau la pauvre âme succombe !
Victor Hugo : Extrait de Les Chants du crépuscule

Les femmes aiment fort à sauver qui les perd.


Victor Hugo : Dit par Don Salluste dans Ruy Blas

Dieu s'est fait homme ; soit ! Le diable s'est fait femme !


Victor Hugo : Dit par Don Guridan dans Ruy Blas

Quand tout se fait petit, femmes vous restez grandes.


Victor Hugo : Extrait de Châtiments

Une moitié de l'espèce humaine est hors de l'égalité, il faut l'y faire rentrer : donner pour
contre-poids au droit de l'homme le droit de la femme.
Victor Hugo : Extrait de Actes et paroles

Hommes et citoyens, nous avons dit plus d’une fois dans notre orgueil : -Le XVIIIe siècle a
proclamé le droit de l’homme ; le XIXe proclamera le droit de la femme ;-mais il faut
l’avouer, citoyens, nous ne nous sommes point hâtés…
Victor Hugo : Extrait de Actes et paroles

Le socialisme est vaste et non étroit. […] Il proclame le droit de la femme, cette égale de
l’homme.
Victor Hugo : Extrait de Actes et paroles

ce document est extrait du portail d’actualité du bicentenaire www.victorhugo.culture.fr 11


Vous aurez dans l’avenir l’auréole auguste de la femme qui a protégé la Femme. Votre
admirable œuvre tout entière est un combat ; et ce qui est combat dans le présent est
victoire dans l’avenir.
Victor Hugo : Extrait de Actes et paroles

J’ajoute que tout mon théâtre tend à la dignification de la femme. Mon plaidoyer pour la
femme est, vous le voyez, ancien et persévérant, et n’a pas eu de solution de continuité.
Victor Hugo : Extrait de Actes et paroles

Dans notre législation telle qu’elle est, la femme ne possède pas, elle n’este pas en justice,
elle ne vote pas, elle ne compte pas, elle n’est pas. Il y a des citoyens, il n’y a pas de
citoyennes. C’est là un état violent : il faut qu’il cesse.
Victor Hugo : Extrait de Actes et paroles

On en viendra, espérons-le, à comprendre qu’une société est mal faite quand […] la femme
est maintenue sans initiative
Victor Hugo : Extrait de Actes et paroles

et l’on reconnaîtra que, même au point de vue de notre égoïsme, il est difficile de composer
le bonheur de l’homme avec la souffrance de la femme.
Victor Hugo : Extrait de Actes et paroles

Dans notre société telle qu’elle est faite, les femmes subissent et souffrent ; elles ont raison
de réclamer un sort meilleur.
Victor Hugo : Extrait de Actes et paroles

Je ne me lasserai pas de le redire, le problème est posé, il faut le résoudre ; qui porte sa
part du fardeau doit avoir sa part du droit ; une moitié de l’espèce humaine est hors de
l’égalité, il faut l’y faire rentrer.
Victor Hugo : Extrait de Actes et paroles

Par moments, dans l’humanité, une certaine sublimité de la femme apparaît ; aux heures où
l’histoire devient terrible, on dirait que l’âme de la femme saisit l’occasion et veut donner
l’exemple à l’âme de l’homme.
Victor Hugo : Extrait de Actes et paroles

La femme contient le problème social et le mystère humain. Elle semble la grande faiblesse,
elle est la grande force.
Victor Hugo : Extrait de Actes et paroles

Dans ce siècle qui a pour loi d’achever la révolution française et de commencer la


révolution humaine, l’égalité des sexes faisant partie de l’égalité des hommes, une grande
femme était nécessaire.
Victor Hugo : Extrait de Actes et paroles

L’homme a sa loi ; il se l’est faite à lui-même ; la femme n’a pas d’autre loi que la loi de
l’homme. La femme est civilement mineure et moralement esclave. […] Une réforme est
nécessaire.
Victor Hugo : Extrait de Actes et paroles

George Sand est un coeur lumineux, une belle âme, un généreux combattant du progrès,
une flamme dans notre temps. C’est un bien plus vrai et bien plus puissant philosophe que
certains bonshommes plus ou moins fameux du quart d’heure que nous traversons.
Victor Hugo : Extrait de Actes et paroles

ce document est extrait du portail d’actualité du bicentenaire www.victorhugo.culture.fr 12


Avec cette vente qu’on appelle la dot et ce tyran qu’on appelle l’époux, l’adultère n’est autre
chose qu’une protestation de la première et de la plus sainte des libertés, la liberté d’aimer,
contre l’esclavage de la femme et le despotisme du mariage.
Victor Hugo : Extrait de Océan prose, 1850

La femme obligée de choisir entre acheter un homme, ce qui s’appelle le mariage, ou se


vendre aux hommes, ce qui s’appelle la prostitution.
Victor Hugo : Extrait de Océan prose, 1854

Traite des nègres : l’esclavage.


Traite des blanches : le mariage.
Victor Hugo : Extrait de Océan prose, 1856

Que de pas restent à faire ! La femme pauvre est aussi bien esclave et vendue en orient
qu’en occident. Seulement elle a de plus la flétrissure et la misère. Le lupanar n’est autre
chose qu’un sérail en commun.
Victor Hugo : Extrait de Océan prose, 1858

Vous aimez un homme autre que votre mari. Eh bien allez à lui. Celui que vous n’aimez pas,
vous êtes sa prostituée, celui que vous aimez vous êtes sa femme. Dans l’union des sexes,
le coeur est la loi. Aimez et pensez librement.
Victor Hugo : Extrait de Océan prose, 1864

Voici comment le problème du mariage est posé : le mari attend et veut la paix, le calme plat
et l'épuisement ; la femme rêve les émotions du commencement, les joies de l'âme, le mois
d'avril, l'aube ! l'un veut dormir, l'autre s'éveille.
Victor Hugo : Extrait de Faits et croyances

Victor Hugo et les hommes

Les hommes sont des anges stagiaires.


Victor Hugo : Extrait de Faits et croyances

Une moitié de l'espèce humaine est hors de l'égalité, il faut l'y faire rentrer : donner pour
contre-poids au droit de l'homme le droit de la femme.
Victor Hugo : Extrait de Actes et paroles

Il [l’homme] se croit roi du globe, il en est le bourgeois.


Victor Hugo : Extrait de L'Ane

L'homme manque à sa tâche divine :


Je cherche un édifice et trouve une ruine.
Victor Hugo : Extrait de L'Ane

L'homme c'est l'impuissant fécondant l'inutile.


Victor Hugo : Extrait de L'Ane

Songeur ! Qu'est-ce que l'homme ? Un entre-deux d'abîmes !


Victor Hugo : Extrait de Toute la lyre

ce document est extrait du portail d’actualité du bicentenaire www.victorhugo.culture.fr 13


Il y a des hommes qui sont faits pour la société des femmes ; moi, je suis fait pour la
société des enfants.
Victor Hugo : Extrait de Choses vues

Voici comment le problème du mariage est posé : le mari attend et veut la paix, le calme plat
et l'épuisement ; la femme rêve les émotions du commencement, les joies de l'âme, le mois
d'avril, l'aube ! l'un veut dormir, l'autre s'éveille.
Victor Hugo : Extrait de Faits et croyances

L'homme est un puits où le vide toujours


Recommence
Victor Hugo : Extrait de Les Contemplations

Dieu n’avait fait que l’eau, mais l’homme a fait le vin.


Victor Hugo : Dit par Pantalon dans Les Contemplations

L’homme est forcé de faire ; la femme peut se contenter d’être.


Victor Hugo : Extrait de Océan prose

L’homme qui n’aime pas ne vit pas ; la femme qui n’aime pas n’est pas.
Victor Hugo : Extrait de Océan prose

C'est pourquoi l'idéal de l'homme est d'être aveugle,


Ténébreux, vil, féroce, ignorant, odieux,
Afin d'être aussi près que possible des dieux.
Victor Hugo : Extrait de Les Quatre vents de l'esprit

Victor Hugo et l’instruction

Toute question a son idéal. Pour moi, l'idéal de cette question de l'enseignement, le voici :
L'instruction gratuite et obligatoire. Obligatoire au premier degré seulement, gratuite à tous
les degrés.
Victor Hugo : Extrait de l’Assemblée législative contre la loi Falloux, 15 janvier 1850

Dans "connaître", il y a "naître".


Victor Hugo : Extrait de Carnet

Savoir, penser, rêver. Tout est là.


Victor Hugo : Extrait de Océan prose

Lire, c'est boire et manger. L'esprit qui ne lit pas maigrit comme le corps qui ne mange pas.
Victor Hugo : Extrait de Faits et croyances

La liberté commence où l'ignorance finit.


Victor Hugo : Extrait de Océan prose

Chaque enfant qu’on enseigne est un homme qu’on gagne. L’ignorance est la nuit qui
commence l’abîme.
Victor Hugo : Extrait de Les Quatre vents de l’esprit

ce document est extrait du portail d’actualité du bicentenaire www.victorhugo.culture.fr 14


Eclairer, c’est assainir. Le soleil ne donne pas seulement le jour, il donne l’exemple.
Victor Hugo : Extrait de Tas de pierres

La lumière est dans le livre. Ouvrez le livre tout grand. Laissez-le rayonner, laissez-le faire.
Victor Hugo : Extrait de Discours d’ouverture du congrès littéraire, 1878

Qui que vous soyez qui voulez cultiver, vivifier, édifier, attendrir, apaiser, mettez des livres
partout.
Victor Hugo : Extrait de Ouverture du congrès littéraire international de 1878

La vérité ajustée aux erreurs, voilà le péril.


Victor Hugo : Extrait de Actes et paroles

La pensée est plus qu'un droit, c'est le souffle même de l'homme.


Victor Hugo : Extrait de Actes et paroles

L'éducation, c'est la famille qui la donne ; l'instruction, c'est l'Etat qui la doit.
Victor Hugo : Extrait de Actes et paroles

Je voulais résorber le bagne par l'école.


Victor Hugo : Extrait de Les Contemplations

Les livres sont des amis froids et sûrs.


Victor Hugo : Extrait de Les Misérables

La société est coupable de ne pas donner l’instruction gratis ; elle répond de la nuit qu’elle
produit.
Victor Hugo : Extrait de Les Misérables

L’égalité a un organe : l’instruction gratuite et obligatoire.


Victor Hugo : Extrait de Les Misérables

Toutes les révolutions de l'avenir sont incluses, amorties, dans ce mot : Instruction Gratuite
et Obligatoire.
Victor Hugo : Extrait de William Shakespeare

Qu'on ne l'oublie pas, le socialisme, le vrai, a pour but l'élévation des masses à la dignité
civique, et pour préoccupation principale, par conséquent, l'élaboration morale et
intellectuelle.
Victor Hugo : Extrait de William Shakespeare

Lire, c'est voyager ; voyager, c'est lire.


Victor Hugo : Extrait de Choses vues

C'est une des choses les plus difficiles et les plus nécessaires de la vie que d'apprendre à
dédaigner. Le dédain protège et écrase. C'est une cuirasse et une massue.
Victor Hugo : Extrait de Choses vues

La science est obscure - peut-être parce que la vérité est sombre.


Victor Hugo : Extrait de Faits et croyances

ce document est extrait du portail d’actualité du bicentenaire www.victorhugo.culture.fr 15


Mes amis, retenez ceci, il n'y a ni mauvaises herbes ni mauvais hommes. Il n'y a que de
mauvais cultivateurs.
Victor Hugo : Dit par M. Madeleine dans Les Misérables

Seulement, comme les animaux ne sont que des ombres, Dieu ne les a point faits éducables
dans le sens complet du mot
Victor Hugo : Extrait de Les Misérables

Voyager, c'est naître et mourir à chaque instant.


Victor Hugo : Extrait de Les Misérables

Je veux dire que l'homme a un tyran, l'ignorance.


Victor Hugo : Extrait de Les Misérables

Penser importe plus que savoir ; combien de savants ne pensent pas ? Savoir du reste est
nécessaire, mais savoir quoi ? ceci est la question.
Victor Hugo : Extrait de Océan prose

Je ne sais pourquoi je trouve du charme à regarder un champ inculte. Cela représente le


possible.
Victor Hugo : Extrait de Philosophie prose

Parce que. Cette réponse de celui qui ne sait rien est aussi la réponse de celui qui sait tout.
Victor Hugo : Extrait de Quatre-vingt-treize

L'homme attentif qui lit les grands livres éprouve parfois au milieu de la lecture de certains
refroidissements subits suivis d'une sorte d'excès de chaleur.
Victor Hugo : Extrait de William Shakespeare

Nous voudrions voir dans les villages une chaire expliquant Homère aux paysans.
Victor Hugo : Extrait de William Shakespeare

Le beau n'est pas dégradé pour avoir servi à la liberté et à l'amélioration des multitudes
humaines.
Victor Hugo : Extrait de William Shakespeare

Qui que tu sois, si tu es pensif en lisant, c'est à toi que je dédie mes œuvres.
Victor Hugo : Extrait de L'Homme qui rit

Il faut traduire, commenter, publier, imprimer, réimprimer, clicher, stéréotyper, distribuer,


crier, expliquer, réciter, répandre, donner à tous, donner à bon marché, donner au prix de
revient, donner pour rien, tous les poëtes, tous les philosophes […]
Victor Hugo : Extrait de William Shakespeare

Victor Hugo et la justice

L'inviolabilité de la vie humaine est le droit des droits.


Victor Hugo : Extrait de Actes et paroles

ce document est extrait du portail d’actualité du bicentenaire www.victorhugo.culture.fr 16


Le droit et la loi, telles sont les deux forces : de leur accord naît l'ordre, de leur antagonisme
naissent les catastrophes.
Victor Hugo : Extrait de Actes et paroles

Hommes et citoyens, nous avons dit plus d’une fois dans notre orgueil : -Le XVIIIe siècle a
proclamé le droit de l’homme ; le XIXe proclamera le droit de la femme ;-mais il faut
l’avouer, citoyens, nous ne nous sommes point hâtés…
Victor Hugo : Extrait de Actes et paroles

J’ajoute que tout mon théâtre tend à la dignification de la femme. Mon plaidoyer pour la
femme est, vous le voyez, ancien et persévérant, et n’a pas eu de solution de continuité.
Victor Hugo : Extrait de Actes et paroles

Dans notre législation telle qu’elle est, la femme ne possède pas, elle n’este pas en justice,
elle ne vote pas, elle ne compte pas, elle n’est pas. Il y a des citoyens, il n’y a pas de
citoyennes. C’est là un état violent : il faut qu’il cesse.
Victor Hugo : Extrait de Actes et paroles

et l’on reconnaîtra que, même au point de vue de notre égoïsme, il est difficile de composer
le bonheur de l’homme avec la souffrance de la femme.
Victor Hugo : Extrait de Actes et paroles

Dans notre société telle qu’elle est faite, les femmes subissent et souffrent ; elles ont raison
de réclamer un sort meilleur.
Victor Hugo : Extrait de Actes et paroles

Je ne me lasserai pas de le redire, le problème est posé, il faut le résoudre ; qui porte sa
part du fardeau doit avoir sa part du droit ; une moitié de l’espèce humaine est hors de
l’égalité, il faut l’y faire rentrer.
Victor Hugo : Extrait de Actes et paroles

Dans ce siècle qui a pour loi d’achever la révolution française et de commencer la


révolution humaine, l’égalité des sexes faisant partie de l’égalité des hommes, une grande
femme était nécessaire.
Victor Hugo : Extrait de Actes et paroles

L’homme a sa loi ; il se l’est faite à lui-même ; la femme n’a pas d’autre loi que la loi de
l’homme. La femme est civilement mineure et moralement esclave. […] Une réforme est
nécessaire.
Victor Hugo : Extrait de Actes et paroles

Que le mal détruise ou bâtisse,


Rampe ou soit roi,
Tu sais bien que j'irai, justice,
J'irai vers toi !
Victor Hugo : Extrait de Les Contemplations

Il est effrayant de penser que cette chose qu'on a en soi, le jugement, n'est pas la justice. Le
jugement, c'est le relatif. La justice, c'est l'absolu. Réfléchissez à la différence entre un juge
et juste.
Victor Hugo : Extrait de L'Homme qui rit

Le droit, c'est le cœur même de l'ordre.


Victor Hugo : Extrait de Choses vues

ce document est extrait du portail d’actualité du bicentenaire www.victorhugo.culture.fr 17


Chose étrange, après dix-huit siècles de progrès la liberté de l'esprit est proclamée ; la
liberté de cœur ne l'est pas. Et pourtant aimer n'est pas un moins grand droit de l'homme
que penser.
Victor Hugo : Extrait de Choses vues

Voici deux voleurs. Celui-ci est pauvre, et vole les riches.[…] Cet autre est riche et vole les
pauvres.
Victor Hugo : Extrait de Choses vues

Ceux qui ont faim ont droit.


Victor Hugo : Extrait de Les Misérables

On peut avoir une certaine indifférence sur la peine de mort, ne point se prononcer, dire oui
et non, tant qu'on n'a pas vu de ses yeux une guillotine.
Victor Hugo : Extrait de Les Misérables

La première égalité, c'est l'équité.


Victor Hugo : Extrait de Les Misérables

Les galères font le galérien.


Victor Hugo : Extrait de Les Misérables

Certains hommes, législateurs, juges, philosophes, honnêtes gens, disent : nous marchons
dans la justice. / - Oui, comme les voleurs dans le grand chemin.
Victor Hugo : Extrait de Océan prose

Un juge est plus et moins qu'un homme ; il est moins qu'un homme, car il n'a pas de cœur ;
il est plus qu'un homme, car il a le glaive.
Victor Hugo : Extrait de Quatre-vingt-treize

J'ai dit l'égalité. Je n'ai pas dit l'identité.


Victor Hugo : Extrait de Quatre-vingt-treize

Il faut que le droit entre dans la loi.


Victor Hugo : Extrait de Quatre-vingt-treize

La loi ignore presque le droit.


Victor Hugo : Extrait de L'Homme qui rit

Il se passera du temps encore avant que la justice des hommes ait fait sa jonction avec la
justice.
Victor Hugo : Extrait de L'Homme qui rit

Tout le monde a droit de vie ici-bas, et la mort de faim est un crime social.
Victor Hugo : Extrait de Tas de pierres

Victor Hugo et la liberté

Un peuple qui a la liberté, doit aussi avoir la volonté.


Victor Hugo : Extrait de Actes et paroles

ce document est extrait du portail d’actualité du bicentenaire www.victorhugo.culture.fr 18


La liberté est. Elle a cela de commun avec Dieu qu'elle exclut le pluriel.
Victor Hugo : Extrait de Actes et paroles

Aimez et pensez librement. Le reste regarde Dieu.


Victor Hugo : Extrait de Choses vues

Je resterai jusqu'à la mort le protestant de la liberté d’aimer.


Victor Hugo : Extrait de Choses vues

Et de l’union des libertés dans la fraternité des peuples naîtra la sympathie des âmes,
germe de cet immense avenir où commencera pour le genre humain la vie universelle et que
l’on appellera la paix de l’Europe.
Victor Hugo : Extrait de Choses vues

Je veux que la République ait deux noms : qu’elle s’appelle Liberté, et qu’elle s’appelle
chose publique.
Victor Hugo : Extrait de Choses vues

Un petit peuple libre est plus grand qu'un grand peuple esclave.
Victor Hugo : Extrait de Choses vues

Les écrivains ont mis la langue en liberté.


Victor Hugo : Extrait de Les Contemplations

Chose étrange, après dix-huit siècles de progrès la liberté de l'esprit est proclamée ; la
liberté de cœur ne l'est pas. Et pourtant aimer n'est pas un moins grand droit de l'homme
que penser.
Victor Hugo : Extrait de Choses vues

Il n'avait pas de gîte, pas de pain, pas de feu, pas d'amour ;


mais il était joyeux parce qu'il était libre.
Victor Hugo : Extrait de Les Misérables

Au point de vue politique, il n'y a qu'un seul principe, la souveraineté de l'homme sur lui-
même. Cette souveraineté de moi sur moi s'appelle Liberté.
Victor Hugo : Extrait de Les Misérables

La liberté commence où l'ignorance finit.


Victor Hugo : Extrait de Océan prose

Tout est sujet ; tout relève de l'art ; tout a droit de cité en poésie (...) le poète est libre.
Victor Hugo : Extrait de la Préface des Orientales

Les révolutions ont un besoin de liberté, c'est leur but, et un besoin d'autorité, c'est leur
moyen.
Victor Hugo : Extrait de Paris

Aujourd'hui, je suis reine. Autrefois j'étais libre.


Victor Hugo : Dit par la Reine dans Ruy Blas

Qui n'est pas libre, n'est pas homme.


Victor Hugo : Extrait de William Shakespeare

ce document est extrait du portail d’actualité du bicentenaire www.victorhugo.culture.fr 19


Victor Hugo et la morale

Mais si l’on ne peut pardonner, cela ne vaut pas la peine de vaincre.


Victor Hugo : Extrait de Quatre-vingt-treize

Mieux vaudrait encore un enfer intelligent qu'un paradis bête.


Victor Hugo : Extrait de Quatre-vingt-treize

La taquinerie est la méchanceté des bons.


Victor Hugo : Extrait de Choses vues

Une affection est une conviction.


Victor Hugo : Extrait de Les Misérables

La véritable indulgence consiste à comprendre et à pardonner les fautes qu'on ne serait pas
capable de commettre.
Victor Hugo : Extrait de Philosophie prose

On ne souffre jamais que du mal que nous font ceux qu'on aime. Le mal qui vient d'un
ennemi ne compte pas.
Victor Hugo : Extrait de Philosophie prose

Il vaut mieux faire le bien avec les coquins que le mal avec les honnêtes gens.
Victor Hugo : Extrait de Moi, l'amour, la femme

La pensée est plus qu'un droit, c'est le souffle même de l'homme.


Victor Hugo : Extrait de Actes et paroles

On pourrait reconnaître aisément cette vérité à peine entrevue par le penseur, que, depuis
l'huître jusqu' à l'aigle, depuis le porc jusqu'au tigre, tous les animaux sont dans l'homme et
que chacun d'eux est dans un homme.
Victor Hugo : Extrait de Les Misérables

Quel champ de bataille que l'homme ! Nous sommes livrés à ces dieux, à ces monstres, à
ces géants, nos pensées.
Souvent ces belligérants terribles foulent aux pieds notre âme.
Victor Hugo : Extrait de Quatre-vingt-treize

Dans ce moment de panique, je n'ai peur que de ceux qui ont peur.
Victor Hugo : Extrait de Choses vues

Ce qui est honteux, c'est de changer d'opinion pour son intérêt et que ce soit un écu ou un
galon qui vous fasse brusquement passer du blanc au tricolore, et vice versa.
Victor Hugo : Extrait de Choses vues

Il y a quelque chose de plus grand pourtant que d'appartenir au monde, c'est de


s'appartenir à soi-même.
Victor Hugo : Extrait de Choses vues

Une fois ceux que j'aime en sûreté, qu'importe le reste : un grenier, un lit de sangle, une
chaise de paille, une table et de quoi écrire, cela me suffit.
Victor Hugo : Extrait de Choses vues

ce document est extrait du portail d’actualité du bicentenaire www.victorhugo.culture.fr 20


et je dis que l'Humanité a un synonyme : Egalité
Victor Hugo : Extrait de Choses vues

Voici deux voleurs. Celui-ci est pauvre, et vole les riches.[…]


Cet autre est riche et vole les pauvres."
Victor Hugo : Extrait de Choses vues

Je mourrai peut-être dans l'exil, mais je mourrai accru.


Victor Hugo : Extrait de Choses vues

Il y a des gens qui vous laissent tomber un pot de fleurs sur la tête d'un cinquième étage et
qui vous disent : je vous offre ces roses.
Victor Hugo : Extrait de Faits et croyances

Le hasard bavarde, le génie écoute.


Victor Hugo : Extrait de Faits et croyances

Bon et Grand, même mot.


Victor Hugo : Extrait de Faits et croyances

La bonne action qu'on fait n'est pas toujours celle qu'on croit faire.
Victor Hugo : Extrait de Faits et croyances

Un soleil n'éclipse pas un soleil. Un soleil n'est jamais éclipsé que par des lunes.
Victor Hugo : Extrait de Faits et croyances

Je prétends regarder face à face le gouffre.


Victor Hugo : Extrait de L'Art d'être grand-père

Je suis sans épouvante étant sans convoitise.


Victor Hugo : Extrait de L'Art d'être grand-père

Le pardon, quel repos !


Victor Hugo : Extrait de L'Art d'être grand-père

Le propre de la vérité, c'est de manquer de complaisance.


Victor Hugo : Extrait de Les Misérables

Le vrai nom du dévouement, c'est désintéressement.


Victor Hugo : Extrait de Les Misérables

Il y a toujours dans la pensée une certaine quantité de rébellion intérieure.


Victor Hugo : Extrait de Les Misérables

Le bonheur veut tout le monde heureux.


Victor Hugo : Extrait de Les Misérables

Comme, étant en possession du faux but de la vie, le bonheur, on oublie le vrai but, le
devoir !
Victor Hugo : Extrait de Les Misérables

ce document est extrait du portail d’actualité du bicentenaire www.victorhugo.culture.fr 21


La conscience, […] Chose sombre que cet infini que tout homme porte en soi et auquel il
mesure avec désespoir les volontés de son cerveau et les actions de sa vie !
Victor Hugo : Extrait de Les Misérables

Les grands dangers sont au dedans de nous.


Victor Hugo : Extrait de Les Misérables

Penser, voilà le triomphe vrai de l'âme.


Victor Hugo : Extrait de Les Misérables

Contempler, c'est labourer ; penser, c'est agir. Les bras croisés travaillent, les mains jointes
font.
Victor Hugo : Extrait de Les Misérables

N'être pas écouté, ce n'est pas une raison pour se taire.


Victor Hugo : Extrait de Les Misérables

C'est une chose étrange à quel point la sécurité de la conscience donne la sécurité du reste.
Victor Hugo : Extrait de Les Misérables

Il y a des bravoures opiniâtres et ignorées qui se défendent pied à pied dans l'ombre contre
l'envahissement fatal des nécessités et des turpitudes.
Victor Hugo : Extrait de Les Misérables

Nobles et mystérieux triomphes qu'aucun regard ne voit, qu'aucune renommée ne paye,


qu'aucune fanfare ne salue.
Victor Hugo : Extrait de Les Misérables

Comme à tous les bons cœurs, le malheur lui avait ôté l'amertume.
Victor Hugo : Extrait de Les Misérables

L'intolérance des tolérants existe, de même que la rage des modérés.


Victor Hugo : Extrait de Les Travailleurs de la Mer

Penser importe plus que savoir ; combien de savants ne pensent pas ? Savoir du reste est
nécessaire, mais savoir quoi ? ceci est la question.
Victor Hugo : Extrait de Océan prose

Aucune vertu ne peut se loger dans la haîne.


Victor Hugo : Extrait de Philosophie prose

Le dédain est la générosité du mépris.


Victor Hugo : Extrait de Philosophie prose

Ne confondez pas le sombre avec l'obscur. L'obscur accepte l'idée de bonheur ; le sombre
accepte l'idée de grandeur.
Victor Hugo : Extrait de Philosophie prose

La vanité est la plus petite des petitesses.


Victor Hugo : Extrait de Philosophie prose

ce document est extrait du portail d’actualité du bicentenaire www.victorhugo.culture.fr 22


Dans tout fanfaron il y a un fuyard.
Victor Hugo : Extrait de Philosophie prose

Il est toujours bon d'être bon.


Victor Hugo : Extrait de Philosophie prose

Chose étrange, ce que nous aurons donné, c'est là ce qui nous restera.
Victor Hugo : Extrait de Philosophie prose

Nous avons notre ancre en nous-mêmes.


Victor Hugo : Extrait de Philosophie prose

Monsieur, j'ai pour principe, écoutez bien cela,


d'admirer l'admirable et de m'en tenir là.
Victor Hugo : Extrait de Philosophie prose

Tout corps traîne son ombre et tout esprit son doute.


Victor Hugo : Extrait de Philosophie prose

Est-ce que le droit de se pardonner à soi-même n'existe pas ?


Victor Hugo : Extrait de Quatre-vingt-treize

Les préjugés sont des ligatures.


Victor Hugo : Extrait de Quatre-vingt-treize

La logique ne s'attendrit pas.


Victor Hugo : Extrait de Quatre-vingt-treize

La naïveté est le visage de la vérité.


Victor Hugo : Extrait de William Shakespeare

Les négateurs ne sont pas des critiques. Une haine n'est pas une intelligence. Injurier n'est
pas discuter.
Victor Hugo : Extrait de William Shakespeare

L'indécision en effet est une solitude. Vous n'avez même pas votre volonté avec vous.
Victor Hugo : Extrait de William Shakespeare

Qui n'est pas libre, n'est pas homme.


Victor Hugo : Extrait de William Shakespeare

Le poëte a charge d'âmes.


Victor Hugo : Extrait de William Shakespeare

Le beau n'est pas dégradé pour avoir servi à la liberté et à l'amélioration des multitudes
humaines.
Victor Hugo : Extrait de William Shakespeare

Où est la pensée, là est la puissance.


Victor Hugo : Extrait de William Shakespeare

ce document est extrait du portail d’actualité du bicentenaire www.victorhugo.culture.fr 23


Tout le poème de Job est le développement de cette idée : la grandeur qu'on trouve au fond
de l'abîme.
Victor Hugo : Extrait de William Shakespeare

Le calme, c'est la tenaille du bourreau.


Victor Hugo : Extrait de L'Homme qui rit

Il est quelquefois plus difficile d'être le second que le premier. Il faut moins de génie, mais
plus de courage.
Victor Hugo : Extrait de L'Homme qui rit

La coïncidence d'un affaiblissement avec un agrandissement, tout homme a pu l'observer


en soi.
Victor Hugo : Extrait de L'Homme qui rit

Injurier n'est pas nuire. Voilà ce que les ennemis ignorent. Ils ne peuvent pas ne point
insulter, et c'est là leur utilité.
Victor Hugo : Extrait de L'Homme qui rit

Le suicide de l'âme, c'est de penser mal.


Victor Hugo : Extrait de L'Homme qui rit

Il ne s'agit pas d'être ému, il s'agit de faire face.


Faire face à l'incident, c'est le devoir de quiconque n'est pas imbécile.
Victor Hugo : Extrait de L'Homme qui rit

Qui ne possède pas sa pensée ne possède pas son action.


Victor Hugo : Extrait de L'Homme qui rit

Victor Hugo et la nature

On pourrait reconnaître aisément cette vérité à peine entrevue par le penseur, que, depuis
l'huître jusqu' à l'aigle, depuis le porc jusqu'au tigre, tous les animaux sont dans l'homme et
que chacun d'eux est dans un homme.
Victor Hugo : Extrait de Les Misérables

L'animal, c'est de l'ombre errant dans les ténèbres ;


On ne sait s'il écoute, on ne sait s'il entend ;
Il a des cris hagards, il a des yeux funèbres ;
Une affirmation sublime en sort pourtant.
Victor Hugo : Extrait de L'Art d'être grand-père

Seulement, comme les animaux ne sont que des ombres, Dieu ne les a point faits éducables
dans le sens complet du mot
Victor Hugo : Extrait de Les Misérables

Il est très difficile, quand on vit dans la familiarité bourrue de la mer, de ne point regarder le
vent comme quelqu'un et les rochers comme des personnages.
Victor Hugo : Extrait de Les Travailleurs de la Mer

ce document est extrait du portail d’actualité du bicentenaire www.victorhugo.culture.fr 24


La continuité des grands spectacles nous fait sublimes ou stupides. Dans les Alpes, on est
aigle ou crétin.
Victor Hugo : Extrait de Philosophie prose

Je ne sais pourquoi je trouve du charme à regarder un champ inculte. Cela représente le


possible.
Victor Hugo : Extrait de Philosophie prose

Les mathématiques ne sont pas une moindre immensité que la mer.


Victor Hugo : Extrait de Philosophie - Proses philosophiques de 1860-65

Par Dieu, - fixons encore le sens de ce mot, -nous entendons l'infini vivant.
Victor Hugo : Extrait de William Shakespeare

La poésie est élément. Elle est irréductible, incorruptible et réfractaire. Comme la mer, elle
dit chaque fois tout ce qu'elle a à dire.
Victor Hugo : Extrait de William Shakespeare

Pas de bête qui n'ait un reflet d'infini.


Victor Hugo : Extrait de La Légende des siècles

O triste mer ! sépulcre où tout semble vivant !


Victor Hugo : Extrait de La Légende des siècles

Dieu n’avait fait que l’eau, mais l’homme a fait le vin.


Victor Hugo : Dit par Pantalon dans Les Contemplations

Que peu de temps suffit pour changer toutes choses !


Nature au front serein, comme vous oubliez !
Victor Hugo : Extrait de Les Rayons et les ombres

Admirons les grands maîtres ; ne les imitons pas.


Victor Hugo : Extrait des Odes et ballades

C'est par le réel qu'on vit ; c'est par l'idéal qu'on existe. Or, veut-on se rendre compte de la
différence ? Les animaux vivent, l'homme existe.
Victor Hugo : Extrait de William Shakespeare

Victor Hugo et la pauvreté

Au banquet du bonheur bien peu sont conviés.


Victor Hugo : Extrait de Pour les pauvres

Qui donne au pauvre prête à Dieu.


Victor Hugo : Extrait de Pour les pauvres

Donnez, riches ! L'aumône est soeur de la prière.


Victor Hugo : Extrait de l’épigraphe du poème Pour les pauvres

ce document est extrait du portail d’actualité du bicentenaire www.victorhugo.culture.fr 25


Je vous dénonce la misère, cette longue agonie du pauvre qui se termine par la mort du
riche.
Législateurs, la misère est la plus implacable des lois.
Victor Hugo : Extrait d'un Projet de discours, 17 juillet 1851

Le vrai secours aux misérables, c'est l'abolition de la misère.


Victor Hugo : Extrait de Actes et paroles

La misère ne s'empreint pas seulement sur les vêtements ; elle s'empreint sur la beauté.
Cela se mêle au point qu'on pourrait dire que le vêtement devient maigre et le visage
pauvre.
Victor Hugo : Extrait de Choses vues

Voici deux voleurs. Celui-ci est pauvre, et vole les riches.[…] Cet autre est riche et vole les
pauvres.
Victor Hugo : Extrait de Choses vues

C'est de l'enfer des pauvres qu'est fait le paradis des riches.


Victor Hugo : Extrait de L'Homme qui rit

Il faut que la queue du diable lui soit soudée, chevillée et vissée à l'échine d'une façon bien
triomphante pour qu'elle résiste à l'innombrable multitude de gens qui la tirent
perpétuellement.
Victor Hugo : Extrait de Lucrèce Borgia

Ceux qui ont faim ont droit.


Victor Hugo : Extrait de Les Misérables

L'insurrection confine à l'esprit, l'émeute à l'estomac.


Victor Hugo : Extrait de Les Misérables

La vie, le malheur, l'isolement, l'abandon, la pauvreté, sont des champs de bataille qui ont
leurs héros ; héros obscurs plus grands parfois que les héros illustres.
Victor Hugo : Extrait de Les Misérables

Tout le monde a droit de vie ici-bas, et la mort de faim est un crime social.
Victor Hugo : Extrait de Tas de pierres

Vous voulez les misérables secourus, moi je veux la misère supprimée.


Victor Hugo : Extrait de Quatre-vingt-treize

Victor Hugo et la peine de mort

Ô peuples, détrônez l’échafaud !... Lève-toi, sainte émeute de la vie contre la mort !
Victor Hugo : Extrait de Choses vues

Il déclare donc, ou plutôt il avoue hautement que le Dernier Jour d'un Condamné n'est autre
chose qu'un plaidoyer, direct ou indirect, comme on voudra, pour l'abolition de la peine de
mort.
Victor Hugo : Extrait de la préface de Le Dernier jour d'un condamné

ce document est extrait du portail d’actualité du bicentenaire www.victorhugo.culture.fr 26


Aussi ne connaîtrait-il pas de but plus élevé, plus saint, plus auguste, que celui-là :
concourir à l'abolition de la peine de mort.
Victor Hugo : Extrait de la préface de Le Dernier jour d'un condamné

L'infâme machine [la guillotine] partira de France, nous y comptons, et, s'il plaît à Dieu, elle
partira en boitant, car nous tâcherons de lui porter de rudes coups.
Victor Hugo : Extrait de la préface de Le Dernier jour d'un condamné

Dans les états modèles, où la peine de mort est abolie, la masse des crimes capitaux suit
d'année en année une baisse progressive.
Victor Hugo : Extrait de la préface de Le Dernier jour d'un condamné

La peine de mort est une amputation barbare.


Victor Hugo : Extrait de Claude Gueux

L'abolition de la peine de mort, cette haute leçon donnée par une république née hier aux
vieilles monarchies séculaires, est un fait sublime.
Victor Hugo : Extrait de Correspondance (1848 - À Lamartine)

La peine de mort est le signe spécial et éternel de la barbarie.


Victor Hugo : Extrait de Actes et Paroles

Partout où la peine de mort est prodiguée, la barbarie domine ; partout où la peine de mort
est rare, la civilisation règne.
Victor Hugo : Extrait de Actes et Paroles

Le dix-huitième siècle, c'est là une partie de sa gloire, a aboli la torture ; le dix-neuvième


siècle abolira la peine de mort.
Victor Hugo : Extrait de Actes et Paroles

Je vote l'abolition pure, simple et définitive de la peine de mort.


Victor Hugo : Extrait de Actes et Paroles

Si Louis XVI eût aboli la peine de mort, comme il avait aboli la torture, sa tête ne serait pas
tombée.
Victor Hugo : Extrait de Actes et Paroles

La peine de mort, glorieusement abolie par la République en 1848, odieusement rétablie par
Louis Bonaparte, reste abolie pour nous, abolie à jamais.
Victor Hugo : Extrait de Actes et Paroles

Il y a une divinité horrible, tragique, exécrable, païenne. Cette divinité s'appelait Moloch
chez les Hébreux et Teutatès chez les Celtes ; elle s'appelle à présent la Peine de Mort.
Victor Hugo : Extrait de Actes et Paroles

Depuis dix ans, il y a un recul apparent de civilisation : Venise enchaînée, la Hongrie


garrottée, la Pologne torturée ; partout la peine de mort.
Victor Hugo : Extrait de Actes et Paroles

L'échafaud est l'ami de l'esclavage.


Victor Hugo : Extrait de Actes et Paroles

ce document est extrait du portail d’actualité du bicentenaire www.victorhugo.culture.fr 27


Tant que la peine de mort existera, on aura froid en entrant dans une cour d'assises, et il y
fera nuit.
Victor Hugo : Extrait de Actes et Paroles

Une constitution qui, au dix-neuvième siècle, contient une quantité quelconque de peine de
mort, n'est pas digne d'une république.
Victor Hugo : Extrait de Actes et Paroles

Victor Hugo et la politique

Vous voulez la paix : créez l’amour.


Victor Hugo : Extrait de Choses vues

Mais si l’on ne peut pardonner, cela ne vaut pas la peine de vaincre.


Victor Hugo : Extrait de Quatre-vingt-treize

Les guerres ont toutes sortes de prétextes, mais n’ont jamais qu’une cause : l’armée. Otez
l’armée, vous ôtez la guerre.
Victor Hugo : Extrait de Actes et paroles

Les galères font le galérien.


Victor Hugo : Extrait de Les Misérables

Au point de vue politique, il n'y a qu'un seul principe, la souveraineté de l'homme sur lui-
même. Cette souveraineté de moi sur moi s'appelle Liberté.
Victor Hugo : Extrait de Les Misérables

Et de l’union des libertés dans la fraternité des peuples naîtra la sympathie des âmes,
germe de cet immense avenir où commencera pour le genre humain la vie universelle et que
l’on appellera la paix de l’Europe.
Victor Hugo : Extrait de Choses vues

Il faut des monuments aux cités de l'homme, autrement où serait la différence entre la ville
et la fourmilière ?
Victor Hugo : Extrait de Choses vues

Le plus excellent symbole du peuple, c'est le pavé. On marche dessus jusqu'à ce qu'il vous
tombe sur la tête.
Victor Hugo : Extrait de Choses vues

Je veux que la République ait deux noms : qu’elle s’appelle Liberté, et qu’elle s’appelle
chose publique.
Victor Hugo : Extrait de Choses vues

L’énergie d’un côté, la douceur de l’autre ; voilà les deux armes que je veux mettre dans les
mains de la République.
Victor Hugo : Extrait de Choses vues

La République affirme le droit et impose le devoir.


Victor Hugo : Extrait de Choses vues

ce document est extrait du portail d’actualité du bicentenaire www.victorhugo.culture.fr 28


J'ai essayé, selon la mesure de mes forces, d'introduire dans ce qu'on appelle la politique la
question morale et la question humaine.
Victor Hugo : Extrait de Lettre à Alphonse Karr, 1874

En littérature, je suis pour le grand contre le petit, et, en politique, je suis pour les petits
contre les grands.
Victor Hugo : Extrait de Moi, l'amour, la femme

La révolution littéraire et la révolution politique ont fait en moi leur jonction.


Victor Hugo : Extrait de Tas de pierres

La Révolution, soleil dans le brouillard,


Après avoir refait l’homme, refaisait l’art.
Victor Hugo : Extrait de Océan prose

Il n'y a qu'une nécessité, la vérité ; c'est pourquoi il n'y a qu'une force, le droit.
Victor Hugo : Extrait de Actes et paroles

La Démocratie, c'est la grande Patrie.


Victor Hugo : Extrait de Actes et paroles

L'éducation, c'est la famille qui la donne ; l'instruction, c'est l'Etat qui la doit.
Victor Hugo : Extrait de Actes et paroles

Nous aurons ces grands Etats-Unis d'Europe, qui couronneront le vieux monde comme les
Etats-Unis d'Amérique couronnent le nouveau.
Victor Hugo : Extrait de Actes et paroles

Les tyrans s'éteindront comme des météores.


Victor Hugo : Extrait de Châtiments

Le droit et la loi, telles sont les deux forces : de leur accord naît l'ordre, de leur antagonisme
naissent les catastrophes.
Victor Hugo : Extrait de Actes et paroles

La vraie et grande éloquence est celle dans laquelle, même aux moments calmes, on sent le
grondement d'une foudre.
Victor Hugo : Extrait de Choses vues

Le meilleur du talent de l'orateur lui vient de la foule ou de l'assemblée. Pour que l'orateur
soit grand et puissant, il faut que l'auditoire fasse la moitié du chemin.
Victor Hugo : Extrait de Choses vues

Nous en étions à ce point dans la crise européenne qu'une révolution de plus, c'était une
guerre de moins.
Victor Hugo : Extrait de Choses vues

Il est de l'essence de l'émeute révolutionnaire, qu'il ne faut pas confondre avec les autres
sortes d'émeutes, d'avoir presque toujours tort dans la forme et raison dans le fond.
Victor Hugo : Extrait de Choses vues

ce document est extrait du portail d’actualité du bicentenaire www.victorhugo.culture.fr 29


Nous devons proportionner le châtiment, non au crime qui est grand, mais au criminel qui
est petit.
Victor Hugo : Extrait de Choses vues ( Lors du procès de Joseph Henry )

Ce qui est honteux, c'est de changer d'opinion pour son intérêt et que ce soit un écu ou un
galon qui vous fasse brusquement passer du blanc au tricolore, et vice versa.
Victor Hugo : Extrait de Choses vues

C'était un homme sage, prudent, pas dévot, car les évêques en sont dispensés comme les
généraux sont dispensés d'être vaillants […]
Victor Hugo : Extrait de Choses vues

L'amnistie était une mesure de puissance. C'était la porte de la clémence ouverte par la
force.
Victor Hugo : Extrait de Choses vues

Les minorités ont le droit d'avoir tort, elles sont violentes, pourquoi ? Parce qu'elles sont
faibles. Les majorités sont condamnées à avoir toujours raison.
Victor Hugo : Extrait de Choses vues

Le parti vainqueur ne vit qu'à la condition de faire ce que le parti vaincu avait promis.
Victor Hugo : Extrait de Choses vues

La classe dite moyenne tient dans l'Etat la place que tient le ventre dans le corps humain :
le milieu. Il y a des hommes qui sont le cerveau du progrès. Il y en a d'autres qui en sont les
pieds.
Victor Hugo : Extrait de Choses vues

Un petit peuple libre est plus grand qu'un grand peuple esclave.
Victor Hugo : Extrait de Choses vues

Mais l'isolement n'est pas possible en temps d'élections, pas plus que la solitude au milieu
d'un champs de bataille.
Victor Hugo : Extrait de Choses vues

Bourgeois parvenus qui tirent l'échelle après eux et ne veulent pas laisser monter le peuple.
Victor Hugo : Extrait de Choses vues

L'insurrection est l'accès de fureur de la vérité.


Victor Hugo : Extrait de Les Misérables

Parfois, insurrection, c'est résurrection.


Victor Hugo : Extrait de Les Misérables

L'insurrection confine à l'esprit, l'émeute à l'estomac.


Victor Hugo : Extrait de Les Misérables

Une insurrection qui éclate, c'est une idée qui passe son examen devant le peuple.
Victor Hugo : Extrait de Les Misérables

Une insurrection est un enthousiasme.


Victor Hugo : Extrait de Les Misérables

ce document est extrait du portail d’actualité du bicentenaire www.victorhugo.culture.fr 30


C'est que la révolution ne peut être vraiment vaincue.
Victor Hugo : Extrait de Les Misérables

N'importe, et quoi qu'on en dise, la Révolution française est le plus puissant pas du genre
humain depuis l'avénement du Christ.
Victor Hugo : Extrait de Les Misérables

N'être pas écouté, ce n'est pas une raison pour se taire.


Victor Hugo : Extrait de Les Misérables

Entre la logique de la révolution et sa philosophie il y a cette différence que sa logique peut


conclure à la guerre, tandis que sa philosophie ne peut aboutir qu'à la paix.
Victor Hugo : Extrait de Les Misérables

Rien n'est stupide comme vaincre ; la vraie gloire est convaincre.


Victor Hugo : Extrait de Les Misérables

Révolution est précisément le contraire de révolte.


Victor Hugo : Extrait de Les Misérables

Les révolutions sortent, non d'un accident, mais de la nécessité.


Victor Hugo : Extrait de Les Misérables

L'intolérance des tolérants existe, de même que la rage des modérés.


Victor Hugo : Extrait de Les Travailleurs de la Mer

Aujourd'hui, je refais ainsi la définition de la Révolution :


Une grande lumière mise au service d'une grande justice.
Victor Hugo : Extrait de Moi, l'amour, la femme

Vous voulez les misérables secourus, moi je veux la misère supprimée.


Victor Hugo : Extrait de Quatre-vingt-treize

Les négateurs ne sont pas des critiques. Une haine n'est pas une intelligence. Injurier n'est
pas discuter.
Victor Hugo : Extrait de William Shakespeare

Victor Hugo et les religions

Historiquement le prêtre est haïssable. Socialement il est nécessaire.


Victor Hugo : Extrait de Choses vues

Il y a deux choses sacrées : en religion, la foi, en union, l’amour.


Croyez, aimez. Ceci est toute la loi.
Victor Hugo : Extrait de Choses vues

Enfer chrétien, du feu. Enfer païen, du feu. Enfer mahométan, du feu. Enfer hindou, des
flammes. A en croire les religions, Dieu est né rôtisseur.
Victor Hugo : Extrait de Choses vues

ce document est extrait du portail d’actualité du bicentenaire www.victorhugo.culture.fr 31


Toutes les religions sont fausses par la surface qui est le dogme, et vraies par le fond qui
est Dieu.
Victor Hugo : Extrait de Philosophie prose

C'était un homme sage, prudent, pas dévot, car les évêques en sont dispensés comme les
généraux sont dispensés d'être vaillants […]
Victor Hugo : Extrait de Choses vues
Dans les plis de leur dogme ils ont la sombre nuit.
Victor Hugo : Extrait de L'Art d'être grand-père

Dans les temps de peu de croyance, où les religions à force de fautes ont fini par ébranler
Dieu dans l'âme humaine, le premier devoir du penseur, c'est de faire des actions
affirmantes.
Victor Hugo : Extrait de Philosophie prose

Victor Hugo et la vieillesse

Qui de bonne heure est vieux restera longtemps jeune.


Victor Hugo : Extrait de Choses vues

Je crois que la vieillesse arrive par les yeux, et qu'on vieillit plus vite à voir toujours des
vieux !
Victor Hugo : Dit par Casilda dans Ruy Blas

Nous sommes tous les deux près du ciel, Madame,


Puisque vous êtes belle et puisque je suis vieux.
Victor Hugo : Extrait de Toute la lyre

Quand les vieillards croient gémir sur leur temps, ils se trompent ; ils ne gémissent que sur
leur âge.
Victor Hugo : Extrait de Faits et croyances

La vieillesse bien comprise est l'âge de l'espérance.


Victor Hugo : Extrait de Philosophie prose

Les vieilles gens sont volontiers avares. Ils appellent cela prudence. Ils craignent que la
terre leur manque. Et pourtant c’est la seule chose qui ne leur manquera pas.
Victor Hugo : Extrait de Faits et croyances

A mesure que l'homme avance dans la vie, il arrive à une sorte de possession invétérée des
idées et des objets, qui n'est autre chose qu'une profonde habitude de vivre. Il devient à lui-
même sa propre tradition.
Victor Hugo : Extrait de Choses vues

Être, c'est être la somme de tout ce qu'on a été.


Victor Hugo : Extrait de Choses vues

Être, pour la créature intelligente, c'est comparer perpétuellement ce qu'on a été avec ce
qu'on est.
Victor Hugo : Extrait de Choses vues

ce document est extrait du portail d’actualité du bicentenaire www.victorhugo.culture.fr 32


Il est plus facile de renoncer à l'avenir qu'au passé. De là, la puissance indomptable du moi.
Victor Hugo : Extrait de Choses vues

Je mourrai peut-être dans l'exil, mais je mourrai accru.


Victor Hugo : Extrait de Choses vues

La vie est passée avant qu’on ait pu vivre.


Victor Hugo : Extrait de La Légende des siècles

Il y a on ne sait quelle aurore dans une vieillesse épanouie.


Victor Hugo : Extrait de Les Misérables

En vieillissant, elle avait gagné ce qu'on pourrait appeler la beauté de la bonté.


Victor Hugo : Extrait de Les Misérables

Les vieillards ont besoin d'affections comme de soleil. C'est de la chaleur.


Victor Hugo : Extrait de Les Misérables

Ce n'est rien de mourir ; c'est affreux de ne pas vivre.


Victor Hugo : Extrait de Les Misérables

Selon que vous serez fou ou sage, vous composerez les rêves de votre vieillesse des
regrets de votre jeunesse ou des espérances de l'éternité !
Victor Hugo : Extrait de Philosophie prose

Un vieil homme est une ruine pensante.


Victor Hugo : Extrait de L'Homme qui rit

divers

Tu es blanche et je suis noir ; mais le jour a besoin de s'unir à la nuit pour enfanter l'aurore
et le couchant, qui sont plus beaux que lui !
Victor Hugo : Extrait de Bug-Jargal

Ma vie se résume en deux mots : Solitaire - Solidaire.


Victor Hugo : Extrait de Carnet
Ceux qui vivent sont ceux qui luttent.
Victor Hugo : Extrait de Châtiments

Dans l’excès de bonheur, il y a peut-être quelque chose de pris à quelqu’un.


Victor Hugo : Extrait de Choses vues

Il n’y a sous le ciel qu’une chose devant laquelle on doive s’incliner : le génie, et qu’une
chose devant laquelle on doive s’agenouiller : la bonté.
Victor Hugo : Extrait de Choses vues

Il reconnut qu’être parfait, c’est être incomplet. N’ayant que des qualités, il résolut de se
donner des défauts.
Victor Hugo : Extrait de Choses vues

ce document est extrait du portail d’actualité du bicentenaire www.victorhugo.culture.fr 33


Les peuples ne doivent jamais désespérer. Aucune société n’est irrémédiable, aucun moyen
âge n’est définitif. Si épaisse que soit la nuit, on aperçoit toujours une lumière.
Victor Hugo : Extrait de Choses vues

Que mes descendants n’autorisent pas d’oeuvres choisies. Tout choix dans un esprit est un
amoindrissement. L’eunuque est un homme dans lequel on a choisi.
Victor Hugo : Extrait de Choses vues

Notre siècle s'interprète mal lui-même et par moments ne se comprend pas.


Il s'appelle le siècle du progrès et il se croit le siècle de l'utile. S'il était l'un il ne serait pas
l'autre.
Victor Hugo : Extrait de Choses vues

La confiance en soi fait le sot ; la foi en soi fait le grand homme.


Victor Hugo : Extrait de Choses vues

Une pensée contient toujours deux sortes de choses, celles qui y sont venues par
inspiration et celles qui y sont venues par alluvion.
Victor Hugo : Extrait de Choses vues

Sans la moindre métaphore et dans toute l'acceptation du mot, vivre, c'est brûler.
Victor Hugo : Extrait de Choses vues

Les souvenirs sont nos forces. Quand la nuit essaie de revenir, il faut allumer les grandes
dates, comme on allume des flambeaux.
Victor Hugo : Extrait de Commémoration de l’anniversaire du 24 février 1848

Un sot est un imbécile dont on voit l'orgueil à travers les trous de son intelligence.
Victor Hugo : Extrait de Faits et croyances

Il y a des hommes qui sont sources.


Victor Hugo : Extrait de Faits et croyances

J'aime tout de la France, excepté cette chose souvent inqualifiable qu'on est convenu
d'appeler l'esprit français.
Victor Hugo : Extrait de Faits et croyances

Je regrette l'Y de l'ancienne orthographe du mot abîme. Car Y était du nombre de ces lettres
qui ont un double avantage : indiquer l'étymologie et faire peindre la chose par le mot :
ABYME.
Victor Hugo : Extrait de Faits et croyances

La bêtise et la brutalité n'outragent pas ; l'insulte intelligente est la seule insulte.


Victor Hugo : Extrait de Faits et croyances

Or il n'est pas de grande pensée qui ne puisse se résoudre, pour la commodité de la


circulation et pour le besoin des applications vulgaires, en une certaine quantité d'idées
tout simplement utiles.
Victor Hugo : Extrait de Faits et croyances

L'éclat de rire est la dernière ressource de la rage et du désespoir.


Victor Hugo : Extrait de Faits et croyances

ce document est extrait du portail d’actualité du bicentenaire www.victorhugo.culture.fr 34


Où vais-je ? je ne sais. Mais je me sens poussé
D'un souffle impétueux, d'un destin insensé.
Victor Hugo : Extrait de Hernani

Hier était le monstre et


Demain sera l'ange ;
Le point du jour blanchit nos fronts.
Victor Hugo : Extrait de La Légende des siècles

On a beau tout rêver, tu dépasses le rêve.


Victor Hugo : Extrait de La Légende des siècles

Le présent est l'enclume où se fait l'avenir.


Victor Hugo : Extrait de L'Année terrible

Les mots manquent aux émotions.


Victor Hugo : Extrait de Le Dernier jour d'un condamné

Depuis six mille ans, la guerre


Plaît aux peuples querelleurs,
Et Dieu perd son temps à faire
Les étoiles et les fleurs.
Victor Hugo : Extrait de Les Chansons des rues et des bois

Non, l'avenir n'est à personne !


Sire, l'avenir est à Dieu !
A chaque fois que l'heure sonne,
Tout ici-bas nous dit adieu.
Victor Hugo : Extrait de Les Chants du crépuscule

Oh ! Demain, c'est la grande chose !


De quoi demain sera-t-il fait ?
Victor Hugo : Extrait de Les Chants du crépuscule

Nous ne voyons jamais qu'un seul côté des choses.


Victor Hugo : Extrait de Les Contemplations

Sans cesse le progrès, roue au double engrenage,


Fait marcher quelque chose en écrasant quelqu’un.
Victor Hugo : Extrait de Les Contemplations

Que la création est une grande roue


Qui ne peut se mouvoir sans écraser quelqu’un.
Victor Hugo : Extrait de Les Contemplations

Commencer à "foule" et finir à "solitude", n'est-ce pas, les proportions individuelles


réservées, l'histoire de tous ?
Victor Hugo : Extrait de Les Contemplations

Les siècles devant eux poussent, désespérées,


Les révolutions, monstrueuses marées,
Océans faits des pleurs de tout le genre humain.
Victor Hugo : Extrait de Les Contemplations

ce document est extrait du portail d’actualité du bicentenaire www.victorhugo.culture.fr 35


La vague inquiétude
Qui fait que l'homme craint son désir accompli.
Victor Hugo : Extrait de Les Feuilles d'automne

Rêver, c'est le bonheur ; attendre, c'est la vie.


Victor Hugo : Extrait de Les Feuilles d'automne

Nos chimères sont ce qui nous ressemble le mieux.


Victor Hugo : Extrait de Les Misérables

Dompter la matière, c'est le premier pas; réaliser l'idéal, c'est le second.


Victor Hugo : Extrait de Les Misérables

La philosophie ne doit pas être un encorbellement bâti sur le mystère pour le regarder à son
aise, sans autre résultat que d'être commode à la curiosité.
Victor Hugo : Extrait de Les Misérables

Soit dit en passant, c'est une chose assez hideuse que le succès. Sa fausse ressemblance
avec le mérite trompe les hommes.
Victor Hugo : Extrait de Les Misérables

Il y a des instincts pour toutes les rencontres de la vie.


Victor Hugo : Extrait de Les Misérables

Les soupçons ne sont autre chose que des rides.


Victor Hugo : Extrait de Les Misérables

Les petits détails, nous croyons l'avoir dit, sont, pour ainsi parler, le feuillage des grands
événements et se perdent dans le lointain de l'histoire.
Victor Hugo : Extrait de Les Misérables

La philosophie est le microscope de la pensée.


Victor Hugo : Extrait de Les Misérables

L'odorat, le mystérieux aide-mémoire, venait de faire revivre en lui tout un monde.


Victor Hugo : Extrait de Les Misérables

La vérité, ce jour de l'âme humaine.


Victor Hugo : Extrait de Les Misérables

La pensée est le labeur de l'intelligence, la rêverie en est la volupté.


Victor Hugo : Extrait de Les Misérables

Remplacer la pensée par la rêverie, c'est confondre un poison avec une nourriture.
Victor Hugo : Extrait de Les Misérables

Qu'est-ce qu'un fleuve sans sa source ? Qu'est-ce qu'un peuple sans son passé ?
Victor Hugo : Extrait de Les Pyrénées

ce document est extrait du portail d’actualité du bicentenaire www.victorhugo.culture.fr 36


L'homme est le travailleur du printemps, de la vie,
De la graine semée et du sillon creusé,
Et non le créancier livide du passé.
Victor Hugo : Extrait de Les Quatre vents de l'esprit

Parler, c' est abuser ; penser, c'est usurper.


La voix sert à se taire et l'esprit à ramper.
Le monde est à plat ventre, et l'homme, altier naguère,
Doux et souple aujourd' hui, tremble. -Paix ! dit la guerre.
Victor Hugo : Extrait de Les Quatre vents de l'esprit

Ce livre est écrit beaucoup avec le rêve, un peu avec le souvenir. Rêver est permis aux
vaincus ; se souvenir est permis aux solitaires.
Victor Hugo : Extrait de Les Quatre vents de l'esprit

Nous nous réveillons tous au même endroit du rêve ;


Tout commence en ce monde, et tout finit ailleurs.
Victor Hugo : Extrait de Les Rayons et les ombres

Le rêve est l'aquarium de la nuit.


Victor Hugo : Extrait de Les Travailleurs de la mer

Ne soyez pas sorcier ; mais si vous l'êtes, faites votre métier.


Victor Hugo : Extrait de Les Travailleurs de la Mer

Mais être sobre, ce n'est une qualité que lorsqu'on en a d'autres.


Victor Hugo : Extrait de Les Travailleurs de la Mer

Etre populaire le touchait moins qu'être nécessaire.


Victor Hugo : Extrait de Les Travailleurs de la Mer

Il existe une connivence tacite, non voulue, mais réelle, entre ceux qui font peur et ceux qui
ont peur.
Victor Hugo : Extrait de Les Travailleurs de la Mer

La curiosité d'avoir peur existe.


Victor Hugo : Extrait de Les Travailleurs de la Mer

Une idée est un météore.


Victor Hugo : Extrait de Les Travailleurs de la Mer

Avoir menti, c'est avoir souffert.


Victor Hugo : Extrait de Les Travailleurs de la Mer

Un hypocrite est un patient dans la double acceptation du mot ; il calcule un triomphe et


endure un supplice.
Victor Hugo : Extrait de Les Travailleurs de la Mer

Les opiniâtres sont les sublimes.


Victor Hugo : Extrait de Les Travailleurs de la Mer

ce document est extrait du portail d’actualité du bicentenaire www.victorhugo.culture.fr 37


L'obstiné dans le vrai a la grandeur.
Victor Hugo : Extrait de Les Travailleurs de la Mer

Presque tout le secret des grands coeurs est dans ce mot : Perseverando.
Victor Hugo : Extrait de Les Travailleurs de la Mer

Le possible est une matrice formidable.


Victor Hugo : Extrait de Les Travailleurs de la Mer

La mélancolie, c’est le bonheur d’être triste.


Victor Hugo : Extrait de Les Travailleurs de la mer

Le seul vrai lecteur, c'est le lecteur pensif. C'est à lui que ce livre est adressé.
Victor Hugo : Extrait de L'Homme qui rit

Se suffire, c'est être puissant.


Victor Hugo : Extrait de L'Homme qui rit

La langue française, dès cette époque, commençait à être choisie par les peuples comme
intermédiaire entre l'excès de consonnes du nord et l'excès de voyelles du midi.
Victor Hugo : Extrait de L'Homme qui rit

Le monologue est la fumée des feux intérieurs de l'esprit.


Victor Hugo : Extrait de L'Homme qui rit

L'immobile, c'est l'inexorable.


Victor Hugo : Extrait de L'Homme qui rit

L'inconvénient des mots, c'est d'avoir plus de contour que les idées.
Victor Hugo : Extrait de L'Homme qui rit

Toutes les idées se mêlent par les bords ; les mots, non.
Victor Hugo : Extrait de L'Homme qui rit

Se sentir pas écouté fait qu'on parle.


Victor Hugo : Extrait de L'Homme qui rit

L'oubli n'est autre chose qu'un palimpseste.


Victor Hugo : Extrait de L'Homme qui rit

La mort, c'est l'élargissement dans l'infini.


Victor Hugo : Extrait de L'Homme qui rit

La nudité, c'est de se voir nu.


Victor Hugo : Extrait de L'Homme qui rit

La parole intérieure démange.


Victor Hugo : Extrait de L'Homme qui rit

ce document est extrait du portail d’actualité du bicentenaire www.victorhugo.culture.fr 38


Il y a du consentement dans le sourire, tandis que le rire est souvent un refus.
Victor Hugo : Extrait de L'Homme qui rit

L'expression a des frontières, la pensée n'en a pas.


Victor Hugo : Extrait de L'Homme qui rit

L'abîme appelle l'abîme.


Victor Hugo : Extrait de L'Homme qui rit

Servir la patrie est une moitié du devoir, servir l'humanité est l'autre moitié.
Victor Hugo : Extrait de Mes fils

Un mort désencombre ; on lui en sait gré.


Victor Hugo : Extrait de Moi, l'amour, la femme
Il faut dire à l'avantage des premiers que les idées sont toujours des actions, tandis que
rarement les actions sont des idées.
Victor Hugo : Extrait de Moi, l'amour, la femme

Je n'ai jamais répondu aux injures, les injures prouvant quelquefois contre ceux qui les
disent, et jamais contre ceux à qui elles sont dites.
Victor Hugo : Extrait de Moi, l'amour, la femme

Il faut que je me défasse de la mauvaise habitude de vouloir toujours être écouté.


Victor Hugo : Extrait de Moi, l'amour, la femme

Un grand penseur est un bienfaiteur public.


Victor Hugo : Extrait de Moi, l'amour, la femme

Je crois à l'unité, à la persistance, à la logique, à l'adhésion d'hier avec demain.


Victor Hugo : Extrait de Moi, l'amour, la femme

Une ville finit par être une personne.


Victor Hugo : Extrait de Moi, l'amour, la femme

Il y a souvent plus de choses naufragées au fond d'une âme qu'au fond de la mer.
Victor Hugo : Extrait de Moi, l'amour, la femme

Sous la forme imprimerie, la pensée est plus impérissable que jamais ; elle est volatile,
insaisissable, indestructible.
Victor Hugo : Extrait de Notre-Dame de Paris

Quand il s'agit d'éclairer et d'être éclairé, il faut regarder où est le devoir et non où est le
péril.
Victor Hugo : Extrait de Nouvelles Odes

L’orgueil a cela de bon qu’il préserve de l’envie.


Victor Hugo : Extrait de Océan prose

Sot riche, pauvre homme. Il faut beaucoup d’esprit pour porter beaucoup d’argent.
Victor Hugo : Extrait de Océan prose

ce document est extrait du portail d’actualité du bicentenaire www.victorhugo.culture.fr 39


Après tout, l'antagonisme fait saillir l'être.
Victor Hugo : Extrait de Océan prose

La créature a deux états possibles : être et vivre. Être est l'état passif, vivre est l'état actif.
Victor Hugo : Extrait de Océan prose

Vivre, c'est avoir la conscience d'être.


Victor Hugo : Extrait de Océan prose

L'idée est aussi réelle que la chose.


Victor Hugo : Extrait de Océan prose

Vouloir toujours ; c'est le fait de Paris.


Victor Hugo : Extrait de Paris

[...] qu'on interroge et qu'on remue jusqu'au fond les Archives de France, et, de quelque
façon que la fouille soit faite, pourvu que ce soit de bonne foi, la même histoire
incorruptible en sortira.
Victor Hugo : Extrait de Paris

Autour de cette ville, la monarchie a passé son temps à construire des enceintes, et la
philosophie à les détruire. Comment ? Par la simple irradiation de la pensée. Pas de plus
irrésistible puissance. Un rayonnement est plus fort qu'une muraille.
Victor Hugo : Extrait de Paris

La vie est une phrase interrompue.


Victor Hugo : Extrait de Philosophie prose

L'axiôme doit être simple. Doit-il être clair ? Pas nécessairement. Simplicité et clarté, c'est
deux.
Victor Hugo : Extrait de Philosophie prose

Ce qui caractérise essentiellement l'axiôme, ce n'est pas d'être clair, c'est d'être fécond.
Victor Hugo : Extrait de Philosophie prose

Toute affirmation n'est pas un axiôme.


Victor Hugo : Extrait de Philosophie prose

Les exemples que nous donnons sont inévitablement, plus tard, nos ennemis ou nos
auxiliaires ; au jour du danger, ils se lèvent et ils combattent pour nous ou contre nous.
Victor Hugo : Extrait de Pour la liberté de la presse, 11 octobre 1848

On tient pour suspectes l'induction et l'intuition ; l'induction, le grand organe de la logique ;


l'intuition, le grand organe de la conscience.
Victor Hugo : Extrait de Proses philosophiques de 1860-65

L'égoïsme est la rouille du moi.


Victor Hugo : Extrait de Proses philosophiques de 1860-65

Abîmes, abîmes, abîmes. C'est là le monde.


Victor Hugo : Extrait de Proses philosophiques de 1860-65

ce document est extrait du portail d’actualité du bicentenaire www.victorhugo.culture.fr 40


Dans l'homme, il y a l'abîme.
Victor Hugo : Extrait de Proses philosophiques de 1860-65

Pour l'esprit, être en travail, c'est être en extase.


Victor Hugo : Extrait de Proses philosophiques de 1860-65

Or le défaut supprime la perfection, et l'excès ne supprime pas la grandeur. Loin de là, il la


constate.
Victor Hugo : Extrait de Proses philosophiques de 1860-65

Une traduction est une annexion.


Victor Hugo : Extrait de Proses philosophiques de 1860-65

C'était par-dessus tout un opiniâtre. Il se servait de la méditation comme on se sert d'une


tenaille ; il ne se croyait le droit de quitter une idée que lorsqu'il était arrivé au bout ; il
pensait avec acharnement.
Victor Hugo : Extrait de Quatre-vingt-treize

La popularité ? C'est la gloire en gros sous.


Victor Hugo : Extrait de Ruy Blas

Quand la bouche dit : oui, le regard dit peut-être.


Victor Hugo : Extrait de Ruy Blas

N’imitez rien ni personne. Un lion qui copie un lion devient un singe.


Victor Hugo : Extrait de Tas de pierres

Admirer est une bonne action.


Victor Hugo : Extrait de Tas de pierres

J’aime tous les soleils et toutes les patries


Je suis le combattant des grandes rêveries.
Victor Hugo : Extrait de Tas de pierres

Ne vous croyez ni grand ni petit ! Contemplez.


Victor Hugo : Extrait de Toute la lyre

Soyons respectueux devant le possible, dont nul ne sait la limite.


Victor Hugo : Extrait de William Shakespeare

Il y a le possible, cette fenêtre du rêve ouverte sur le réel.


Victor Hugo : Extrait de William Shakespeare

L'histoire a été presque toujours écrite jusqu'à présent au point de vue misérable du fait ; il
est temps de l'écrire au point de vue du principe.
Victor Hugo : Extrait de William Shakespeare

ce document est extrait du portail d’actualité du bicentenaire www.victorhugo.culture.fr 41