Vous êtes sur la page 1sur 22

République Algérienne Démocratique et Populaire

Ministère de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique


UniversitéLarbi Tébessi – Tébessa.

Faculté des Sciences et Technologie


Projet de fin de cycle

Présenté pour l’obtention du diplôme de Licence L.M.D

En : Génie Électrique
Spécialité : Télécommunications.

Thème : Multiplexage Temporel (TDM) de 4 Signaux


Analogique

Réalisé Par :

CHABACA Mouhamed Salah


BAKKOUCHE Youssef
AYACHI Aymen Fouad Eddine
HOURIA Mohamed Seghir

Encadré par :
Dr : MAAMRI Mahmoud

Promotion : 2019/2020
Remerciement :

Nous tenons tout d’abord à remercier Dieu le tout puissant et miséricordieux, qui nous a
donné la force et la patience d’accomplir ce Modeste travail. Nous tenons à remercier et
exprimer nos profonde reconnaissance à Messieurs les professeurs MAAMRI Mahmoud qui est
su encadrer et diriger ce travail pour nous aider à le mener à bien et pour nous ont fait l’honneur
d’accepter de lire et de juger ce rapport.

Nous remercions aussi tous ceux qui sont contribué à ce travail de prés ou de loin. Nous ne
serons terminer sans remercier nos familles qui nous ont aidé et supporté durant ces dernières
années, l’ensemble des nos collègues et nos amis Un grand merci à vous tous.
Sommaire

Sommaire

Introduction……………………………………………………………………….3

Chapitre 01: Notions et généralités sur le multiplexage.…………………….…4

1.1. Introduction…….………………………………………………………….…4

1.2.Le multiplexeur………………………………...……………….……………..4

1.3.Le multiplexage……………………………...………………………….……..5

1.4. Le demultiplexage …...………………………………………………………5

1.5. Les types de Multiplexage…………………………………………………....6

Chapitre 02 : Partie théorique…………………………...……………………….9

2.1. Le rôle d’un Multiplexeur……………………………………………………9

2.2. Caractéristique d’un Multiplexeur ...……………………………………….9

2.3. Principe de fonctionnement ... …………...………………………………….9

2.4. Le circuit UTC 4052- Multiplexeur Analogique duel, 4:1 :….………..…11

Chapitre 03: Partie pratique….…………………………...……………………12

3.1. Objectif de ce projet………………………………………………………...12


Sommaire

3.2. Composants utilisé………………………..…………………………………12

3.3. Le circuit UTC 4052….…………………………….……………………….12

3.4. Le circuit CD4520B…………………………………….….……………….13

3.5.Le circuit NE555…………………………………………………………….13

3.6. Schéma de circuit …………………………………………………………..15

3.7. le TDM a l’aide de MATLAB………………………………………………16

3.8-Résultat de script…………………………………………………………..17

Conclusion……………………………………………………………………….19

Références…..…………………………………………………………………..20
Introduction

Introduction

Dans notre projet de fin de cycle nous avons eu l’opportunité de simuler les connaissances
théoriques avec celle de la pratique, ceci permet également de l’entrer dans la vie active et de
découvrir plus précisément de milieu professionnel.
Ce projet consiste à découvrir le multiplexage TDM, c’est une technique de transmission
permettant de véhiculer plusieurs signaux indépendants a travers un seul support dans des
créneaux temporels distincts.
Dans une première étape on présente notre projet dans une partie théorique, ensuite la
partie pratique de la réalisation de projet.

3
Chapitre 01: Notions et généralités sur le multiplexage.

1.1- Introduction:
En effet, à partir du moment où plusieurs utilisateurs se partagent un seul support de
transmission, il nécessite de définir le principe de partage du canal de transmission.
L'opération qui consiste pour permettre des plusieurs signaux d'entrées d'accéderer à un canal
de transmission unique s'appelle le multiplexage.
L'opération inverse s'appelle le démultiplexage, et elle permet en sortie du canal unique de
séparer les différents signaux en leur affectant à chacun une sortie Le multiplexage a
commencé avec les systèmes de télégraphie au XIXe siècle.
À la fin de ce siècle et au début des années 1900, il a commencé de développer pour devenir
ce qu'il est aujourd'hui, le but de l’inventer était de réduire le nombre des « fils » nécessaires et
éviter l’encombrement.

1.2- Le multiplexeur :
Un multiplexeur est un circuit permettant de concentrer sur une même voie de transmission
différents types de liaisons (informatique, télécopie, téléphonie, télétex) en sélectionnant une
entrée parmi N.
Il possédera donc une sortie et N entrées, ainsi qu'une entrée de commande de log2 N bits
permettant de choisir quelle entrée sera sélectionnée.

Figure(1) : le principe de multiplexeur.

1.3-Le Multiplexage :
4
Chapitre 01: Notions et généralités sur le multiplexage.

Le multiplexage est une technique qui consiste à faire passer plusieurs informations à
travers un seul support de transmission. Elle permet de partager une même ressource entre
plusieurs utilisateurs.

Figure (2) : schéma de principe d'un commutateur multiplexeur (8 vers 1)

1.4-Le Démultiplexage :
C'est l’action de restituer les signaux originaux à partir d'un signal composite obtenu par
multiplexage (technique inverse du multiplexage). Il distribue à différents récepteurs des
informations qui ont circulé sur une ligne. Le démultiplexage est aussi appelé « des
sérialisation ».

Figure (3) : schéma de principe d'un commutateur démultiplexeur (1 vers 8)

5
Chapitre 01: Notions et généralités sur le multiplexage.

1.5- Les types de Multiplexage :


 1.5.1-Multiplexage Fréquentiel FDM :
(Frequency Division Multiplexing) est une technique de Multiplexage par répartition de
fréquence (MRF). Elle est utilisée pour accroître les débits sur paires torsadées et plus
particulièrement des lignes libres (propagation dans le vide ou l’air).Le multiplexage
fréquentiel consiste à partager la bande de fréquence disponible en un certain nombre
de canaux ou sous-bandes plus étroites et à affecter en permanence chacun de ces
canaux à un utilisateur.

Figure (4) :le principe de Multiplexage Fréquentiel

 1.5.2-Multiplexage temporel TDM :


Le multiplexage TDM (Time Division Multiplexing) ou MRT(Multiplexage à répartition
dans le temps) consiste à affecter à un utilisateur unique la totalité de la bande passante
pendant un court instant et à tour de rôle pour chaque utilisateur.
Le multiplexage TDM permet de regrouper plusieurs canaux de communications à bas
débits sur un seul canal à débit plus élevé.

Figure (5) : le principe de Multiplexage temporel

6
Chapitre 01: Notions et généralités sur le multiplexage.

 1.5.3-Multiplexage temporel statique STDM :


Le multiplexage statistique reprend les caractéristiques du multiplexage par répartition
dans le temps, à la différence qu'il ne transmet sur le canal à haute vitesse que les canaux
à faible vitesse contenant des données . STDM a été développé pour remédier à cette
lacune. Il utilise une longueur de tranche de temps variable permettant à des canaux de
convoiter les espaces disponibles.

Figure (6) : le principe de Multiplexage temporel statique STDM

 1.5.4-Multiplexage Code division multiple Access CDMA :


Le CDMA appartient à la classe des multiplexages dits à étalement de spectre. En effet,
comme nous allons le voir, chaque utilisateur émet sur toute la largeur de bande du canal
de communication. Le principe est le suivant : à chaque utilisateur correspond une clé (ou
code) à l’aide de laquelle son message est codé avant d’être émis.
Il existe deux principales variétés de CDMA :
 FH-CDMA (Frequency Hop) :
Dans ce système, on fait de l’évasion de fréquence : la clé de chaque utilisateur
code pour une suite de fréquences qui feront alternativement office de porteuse.
Ce système ressemble à un multiplexage fréquentiel dans lequel l’attribution des
fréquences varierait rapidement (par rapport au débit d’informations à
transmettre).

 DS-CDMA (Direct Séquence) :


7
Chapitre 01: Notions et généralités sur le multiplexage.

C’est à ce type de CDMA qu’on fait généralement référence quand on parle de


CDMA, et c’est celui que nous avons étudié aussi bien théoriquement
qu’expérimentalement. Ici, on multiplie directement le message à transmettre par
une le code (séquence pseudo-aléatoire).

Figure (7) : le principe de Multiplexage Code division multiple Access

8
Chapitre 02 : Partie théorique
2.1- Le rôle d’un Multiplexeur:
Comme ce qui a été dit précédemment, le multiplexeur permet de regrouper en série sur une
voie les signaux venant de n voies en parallèles. Par contre le démultiplexeurs permet d’aiguiller
vers n voies en parallèle les signaux venant en série d’une voie. Il va accepter les informations
multiplexées, les séparer et les délivrer sur les lignes de sortie.

2.2- Caractéristique d’un Multiplexeur:


Les principales caractéristiques d’évaluation des performances d’un multiplexeur sont :

- L’efficacité.
- son aptitude à mélanger les messages de données de type différent.
- le transfert de voies.
- la transmission des signalisations dans la bande ou hors bande.

2.3- Principe de fonctionnement :


2.3.1- Multiplexage:
Les multiplexeurs possèdent :
- N=2n entrées d’information.
- n entrées d’adresses.
- Une sortie S.
- Une entrée de validation .

1- L’entrée de validation :elle permet d’autoriser ou non le fonctionnement du


multiplexeur. Lorsque le fonctionnement du multiplexeur n’est pas autorisé alors la sortie
S est fixée à un niveau logique fixe.
2- Les entrées d’adresses :elles permettent de sélectionner l’entrée d’information qui
doit être transmise à la sortie. Par exemple pour sélectionner l’entrée d’information D3il
faudra imposer le nombre décimal 3codé en binaire sur les entrées d’adresses soit 0011.

9
Chapitre 02 : Partie théorique

Figure (1): Exemple d’un multiplexeur

2.3.2- Démultiplexage:
On sélectionne une sortie par les entrées d’adresses. Pour sélectionner la sortie S3il
faudra imposer le nombre décimal 3codé en binaire sur les entrées d’adresses soit 0011.

Figure(2) : Example d’un démultiplexeur

2.4- Le circuit UTC 4052- Multiplexeur Analogique duel, 4:1 :


10
Chapitre 02 : Partie théorique
L’UTC4052 est un multiplexeur analogique différentiel À 4 canaux doté de deux entrées de
commande binaires, A et B, et d’une entrée d’inhibition. Les deux signaux d'entrée binaires
sélectionnent l'une des 4 paires de canaux à activer et connectent les entrées analogiques aux
sorties.Lorsque la logique 1 est présente à la borne d'entrée d'inhibition, tous les canaux sont
désactivés.

2.4.1- Fonctionnement et configuration des Pins :

Figure(3) : Diagramme de fonctionnemt d’ UTC4052

2.4.2- Tableau de vérité :

Y : voie désactivées

0 : poids faible , 1 : poids fort

11
Chapitre 03 : Partie Pratique.

3.1- Objectif de ce projet :


Ce projet est réalisé afin d’étudier un système de multiplexage temporel ( TDM ) de 4 signaux
analogiques de différent types et récupérer ces signaux après un opération de démultiplexage

3.2- Composants utilisés :


- Le circuit UTC 4052
- Le circuit Le CD4520B :
- Le circuit NE555 .
- Filtre passe-bas : nous l’utilisons pour récupérer notre signaux dans les sorties du
Demux .

3.3 -Le circuit UTC 4052 :


 Description :
le UTC4052 est un multiplexeur Analogique(4/1) il se fonctionne comme un mux
d’un coté et un demux (1/4) d’autre coté, l’appareille dispose de deux entrées de
commande binaires e d’une entrée d’inhibitionn , ce dernier se fonctionne de 3V à
18V.
 Configuration des Pins :

12
Chapitre 03 : Partie Pratique.

3.4- Le circuit Le CD4520B :


 Description :
le CD4520B est un dual compteur / diviseur à oscillations à 4 étages compteur avec :
- fonctionnement a vitesse moyen de 6MHZ dans la 10 V.
- Courant d’éntrée maximal de 1µA a 18v sur toute la plage.
 Configuration de Pin :

 Tableau vérité :

1 : poids fort
0 :poids faible
X : voie désactivées

3.5- Le circuit NE555 :


 Description : est un circuit intégré utilisé pour la temporisation ou en mode multivibrateur
monostable et stable , nous l’utilisons pour générer une horloge .

Le NE555 contient 23 transistors, 2 diodes et 16 résistances qui forment 4 éléments :

- deux amplificateurs opérationnels de type comparateur

13
Chapitre 03 : Partie Pratique.

-une porte logique de type inverseur et une bascule SET-RESET.

 Configuration des Pins :

# Nom Description

1 GND Masse

2 TRIG Gâchette, amorce la temporisation - Détecte lorsque la tension est inférieure à 1/3 de VCC

3 OUT Signal de sortie

4 RESET Remise à zéro, interruption de la temporisation

5 CONT Accès à la référence interne (2/3 de VCC)

6 THRES Déclenche la fin de la temporisation, lorsque la tension atteint 2/3 de VCC, en montant

7 DISCH Borne servant à décharger le condensateur de temporisation

8 VCC Tension d'alimentation, généralement entre 5 et 15V

14
Chapitre 03 : Partie Pratique.

 Tableau de vérité :

RESET TRIG THRES OUT DISCH

0 X X 0 Actif

<1/3
1 X 1 Inactif
Vcc

>1/3 >2/3
1 0 Actif
Vcc Vcc

>1/3 <2/3 Valeur


1
Vcc Vcc précédente

3.6-Schéma de circuit :
Le schéma a été dessiné a l’aide de OrCad 10 :

15
Chapitre 03 : Partie Pratique.

3.7-le TDM a l’aide de MATLAB :


Pour pour expliquer comment les signaux sont multiplexés et la forme de signal récupère
nous avons faire ca script :
clc; close all; clear all;
x=0:.25:4*pi;
t=4*pi;
sig1=8*sin(x);
l=length(sig1);
sig2=8*triang(l);
sig3=8*rectpuls(x,t);
sig4=8*cos(x);
figure(1)
subplot(2,2,1);
plot(sig1,'r','linewidth',2);
title('Signal Sinusoidale');
ylabel('Amplitude--->');
xlabel('Temps--->');
grid on
subplot(2,2,2);
plot(sig2,'g','linewidth',2);
title('Signal Triangulaire');
ylabel('Amplitude--->');
xlabel('Temps--->');
grid on
subplot(2,2,3);
plot(sig3,'black','linewidth',2);
title('Signal Rectangulaire');
ylabel('Amplitude--->');
xlabel('Temps--->');
grid on
subplot(2,2,4);
plot(sig4,'m','linewidth',2);
title('Signal Cosinusoidale');
ylabel('Amplitude--->');
xlabel('Temps--->');
grid on
figure(2)
subplot(2,2,1);
stem(sig1,'r','linewidth',2);
title('Signal SinusoidaleÉchantillonné');
ylabel('Amplitude--->');
xlabel('Temps--->');
grid on
subplot(2,2,2);
stem(sig2,'g','linewidth',2);
title('Signal TriangulaireÉchantillonné ');
ylabel('Amplitude--->');
xlabel('Temps--->');
grid on
subplot(2,2,3);
stem(sig3,'black','linewidth',2);
title('Signal RectangulaireÉchantillonné ');
ylabel('Amplitude--->');
xlabel('Temps--->');
grid on
subplot(2,2,4);
stem(sig4,'m','linewidth',2);
title('Signal CosinusoidaleÉchantillonné ');
ylabel('Amplitude--->');
xlabel('Temps--->');
grid on
l1=length(sig1);
l2=length(sig2);
l3=length(sig3);
l4=length(sig4);
fori=1:l1
sig(1,i)=sig1(i);
sig(2,i)=sig2(i);
sig(3,i)=sig3(i);
sig(4,i)=sig4(i);
end

16
Chapitre 03 : Partie Pratique.

tdmsig=reshape(sig,1,4*l1);
figure(3)
stem(tdmsig,'linewidth',2);
title('TDM Signal');
ylabel('Amplitude--->');
xlabel('Temps--->');
grid on
demux=reshape(tdmsig,4,l1);
fori=1:l1
sig5(i)=demux(1,i);
sig6(i)=demux(2,i);
sig7(i)=demux(3,i);
sig8(i)=demux(4,i);
end
figure(4)
subplot(2,2,1)
plot(sig5,'r','linewidth',2);
title('Signal Sinusoidalerécupéré');
ylabel('Amplitude--->');
xlabel('Temps--->');
grid on
subplot(2,2,2)
plot(sig6,'g','linewidth',2);
title('Signal Triangulairerécupéré');
ylabel('Amplitude--->');
xlabel('Temps--->');
grid on
subplot(2,2,3)
plot(sig7,'black','linewidth',2);
title('Signal Rectangulairerécupéré');
ylabel('Amplitude--->');
xlabel('Temps--->');
grid on
subplot(2,2,4)
plot(sig8,'m','linewidth',2);
title('Signal Cosinusoidalerécupéré');
ylabel('Amplitude--->');
xlabel('Temps--->');
grid on

3.8-Résultat de script
Après exécution de scripte il affichée 4 figure que explique le mux/demux temporel

Figure(1) : les 4 signaux d’entré

17
Chapitre 03 : Partie Pratique.

Figure (2) : les signaux échantillonnées

Figure (3) : signal multiplexé

Figure (4) : signal récupéré

18
Conclusion

Conclusion :

Tout d’abord, ce projet de fin de cycle permet a nous de réalisée nos études théoriques au
façon pratique pour avoir une expérience réelle dans le domaine de télécommunications ,
mais malheureusement à cause de pandémie de COVID19 nous avons raté la partie pratique.

L’objectif de ce travail était d’étudier et la réaliser un système de multiplexage de quatre


signaux analogiques et récupérer les signaux multiplexées grâce à démultiplexeur .

Après la réalisation et l’étude de ce projet, on déduire que cette technique (le TDM) est très
efficace et pratique , le TDM a contribué dans la révolution des systèmes de
télécommunications, la réduction de l’encombrement et de trafique des données est adaptée
a la chaine de transmission .

19
Références
 10.2.2 multiplexge temporale archive sur telecome.ulg.ac.be consulté le 28/11/2016
 http://www.ladepeche..fr/article/2012/08/29/1427570-geu-l-adsl-haut-debit archive
geu l’adsl haute debit en rade publié le 29/08/2012
 Linge ineligbiable a l’adsl : le multiplexegae en cause archive sur araise consulté le 5
aout 2020
 Faculté tebessa , dpt génie elctrique , cours téléphonique ,dr GATAL , p15.16.17
 Wikipedia.com/multiplexage
 Texas-industrie , datasheet CD 4520B ,p1 :2
 UNISONIC TECHNOLOGIES CO., LTD,datasheet, 4052,p1 :3
 IC_Texas_Instruments,datasheetNE555P,p :1 :7.

20