Vous êtes sur la page 1sur 34

1.

CHOIS DE PLANCHER :

Notre plancher et composé par des corps creux et une dalle de


compression ferraillé par des treillis soudé reposant sur des poutrelles en béton
armé coulée sur place. L’épaisseur de plancher est déterminé a partir des conditions
suivantes :

On a  :

A. Condition d’isolation acoustique ht≥16cm.


B. Condition de coupe feu ht=7cm pour 1heur de coupe feu.

ht=11cm pour 2heur de coupe feu.

C. condition de résistance ht≥ min (LX max, Ly max)/22.5

Avec
LX max=9.0m

Ly max=6.15m

ht ≥ 615/22.5 → ht≥ 27.33 cm

Donc d’après les conditions précédentes on prend ht =30 cm

Avec

25 cm pour les corps creux.

5 cm pour la dalle de compression.

33
2. LE TYPE DE CONTREVENTEMENT EST :

Selon le chapitre 3 de l’RPA (critères de classification) la structure st


entièrement en béton armé → le système de contreventement qu’on doit
choisir est un portique auto-stable en béton armé (poteaux-poutres) avec
remplissage en maçonnerie rigide, car notre ouvrage et en (2) niveaux (6.12m
> 8 m) en zone

3. SELON LE DTR .BC 2.2 LES CHARGES D’EXPLOITATIONS


SONT :

On a un bâtiment à usage scolaire donc

les différents constituants charges d'exploitations (KN/m2)


salle de classe 2,5

sanitaire collectif 2,5

escalier 4

salle d'attend + secrétariat 4


salle des enseignants 4
plancher terrasse inaccessible 1
plancher étage courant 2,5
cratère 1
maçonnerie /

33
4 LA DESCENTE DES CHARGES AU NIVEAU DE PLANCHER :

A - TERRASSE INACCESSIBLE :

Plancher terrasse :

protection gravillon (5cm) béton de pente (10cm)


Etanchéité Multicouche (2cm) Isolation thermique (4cm)

Papier kraft (2feuilles) Enduit platre (2cm)


plancher(25+5)

désignation masse volumique épaisseur charges


(KN/m3) (m) (KN/m2)
1 protection 16 0,05 0,8
gravillon
2 étanchéité 6 0,02 0,12
multicouche
3 papier kraft / 2 feuilles 0,5
4 forme de pente 22 0,1 2,2
en béton
5 isolation 0,4 0,04 0,016
thermique
6 enduit plâtre 10 0,02 0,2
7 plancher (25+5) / 0.30 4.0
GT 7.836 (KN/m2)
 Charges permanentes GT:

Surcharges d’exploitation :

33
B- ETAGE COURANT :

Plancher terrasse :

Enduit platre (2cm) mortier de pose (2cm)


plancher (25+5) revetement carrelage (2cm)
lit de sable (3cm) cloison en brique creuse

Charges permanentes Gec :

désignation masse épaisseur charges


volumique (m) (KN/m2)
(KN/m3)
1 revêtement 22 0,02 0,44
carrelage
2 mortier de pose 20 0,02 0,4
3 lit de sable 17 0,03 0,51
4 plancher (25+5) / 0.30 4.0
5 enduit plâtre 10 0,02 0,2
6 cloison en / 0,1 1
brique
Gec 6.55 (KN/m2)

Surcharges d’exploitation :

33
5 PRE-DIMENSIONNEMENT DES POUTRES :

Dans le pré-dimensionnement des poutres on prend en considération


une poutre isostatique.

POUTRE
POUTREISOSTATIQUE
ISOSTATIQUE

Les calcules se font selon les règles de BAEL 91, et une vérification
selon l’RPA 99/version 2003 et effectué.

Les règles sont :

(L/16) ≤ h ≤ (L/10)
BAEL 91 0.3h ≤ b ≤ 0.6h

1. selon le sens (OX) :

L x max = 9.0 m → (900/16) ≤ h ≤ (900/10)

→ 56.25 ≤ h ≤ 90……… (cm).

→ 0.3*(56.25) ≤ b ≤ 0.6* (90)

→ 16.88 ≤ b ≤ 54……… (cm).

33
2. selon le sens (OY) :

L y max = 6.15m → (615/16) ≤ h ≤ (615/10)

→ 38.44 ≤ h ≤ 61.5……… (cm).

→ 0.3*(38.44) ≤ b ≤ 0.6* (61.5)

→ 11.53 ≤ b ≤ 36.9……… (cm).

D’après les résultats précédents on retient les valeurs suivantes :

Selon (OX) on a :

h = 70 cm
b = 30 cm

Selon (OY) on a :

h = 50 cm
b = 30 cm

33
Vérification selon l’RPA 99/version 2003 :

Pour les (2) sens (OX) et (OY) on a :

h ≥ 30cm → on a h1= 70cm > 30cm …………….

h2 = 50cm > 30cm ...…………..

b ≥ 20cm → on a b1 = 30cm >20cm ...………… ..

b2 = 30cm > 20 cm ...…………..

h/ b ≤ 4 → on a h1 / b1 =2.33 < 4 ……………..

h2 / b2 =1.67 < 4 ……………..

Suivant l’axe (OX) La porte maximal et de L x max = 9.0 m et la longueur


totale du bâtiment et de L=21m.

Suivant l’axe (OY) La porte maximal et de L y max = 6.15m et la


longueur totale du bâtiment et de L=20,12m.

On conclu que le sens principale et selon (OX) et le sens secondaire et (OY).

Donc, pour un plancher a corps creux, la disposition des poutrelles et selon


(OY).

33
6 LA DESCENTE DES CHARGES AU NIVEAU DES MURES
EXTERIEUR ET L’ACROTERE:

A. murs extérieur :

induit exterieur (3cm)

induit interieur (2cm)


mortier de jonction

désignation masse épaisseu charges


volumique r (m) (KN/m2)
(KN/m3)
1 brique creuse du mur 9 0,15 1,35
extérieur
2 brique creuse du mur 9 0,1 0,9
intérieur
3 induit extérieur / 0,03 0,54
4 induit intérieur / 0,02 0,2
Gmur 2,99(KN/m2)

La hauteur des poteaux et de 3.06m. Donc la hauteur sous les poutres et de :

1. sens principale :

306-70 = 236 m
Donc le poids propre par ml et de

33
2.36* Gmur = 7.06 KN/ml

2. sens secondaire :

306-50 = 256 m
Donc le poids propre par ml et de

2.56 * Gmur = 7.65 KN/ml

Donc on prend en considération le sens secondaire.

ET on a
Gmur= 7.65(KN/ml)

B. L’ACORTÈRE:

L’acrotère et entièrement
En béton armé

Avec

ζbéton armé =25(KN/m3).


l'acrotère
Aire = 995.0000 cm2
Périmètre = 199.4012 cm
La surface de l’acrotère et :

Scro= (0.8*0.1) + (0.1*0.13)+((0.1*0.13)/2)

Scro = 0.0995 m2

Donc Gcrot = ζbéton armé * Scro → Gcrot = 25*0.0995

33
Gcrot = 2.48 KN/ml

7 PRE-DIMENSIONNEMENT DES POTEAUX :

D’après le plans de coffrage, la surface revenant a chaque poteau très


sollicite et :

Poteau central  (B3) :

SB3 = (3.75+4.5)*(1.875+1.875)

On majeur la section de 10% donc


SB3 = 30,94 m2

S’ B3 = 30,94*1.1 → S’ B3 = 34,03 m2

Donc pour un poteau central plus sollicité

S’ B3 = 34,03 m2

Poteau d’angle (G3) (G5) (poteau circulaire) :

SG3 = (2.25*1.36) → SG3 = 3.06 m2

Poteau de rive (B1) (E1) :

SB1 = (1.875+1.875) *3.75 → SB1 = 14.06 m2

33
Donc les surfaces des poteaux qu’on prend en considération sont :

Poteau central S’ B3 = 34,03 m2

Poteau de rive SB1 = 14.06 m2

Poteau d’angle SG3 = 3.06 m2 (poteau centrale)

Le pré-dimensionnement se fait en compression simple par la fameuse


formule :

K β Nu
Br ≥
Fbu 0.85
( )
0.9
+
100
( Fed)

Avec :

K = 1 , Lf = 0.707 * L0 λ = 35 , FC28 = 25MPA

β = 1+0.2 * (λ /35)2 FeE400 HA, Fbu = 14.17MPA

NU = 1.35*G +1.5* Q (à l’ELU) Fed = 348 MPA, L0 = 306 m

Supposant que (a) et la plus petite dimension, avec une section rectangulaire
(a*b)

Donc Iy = (b*a3 ) /12.

Et on a λ = Lf / (Iy/ B) → a = ((12)0.5 * Lf ) / λ

avec Lf = 2.1634 m

Donc a = 21.41 cm.

a ~ 3033
cm
La valeur retenu de a et de

Détermination de la valeur de b :

1. Pour les poteaux centraux :

D’après l’équation On a Br ≥ (NU / 15.58 MPA)


Et on a Br = (a-0.02)*(b-0.02) → Br = 0.28*b – 0.0056…... (m2)
Donc
b ≥ ((NU * 6,42.10-8 ) + 0.0056 )/0.28…..( m )

2. Pour les poteaux de rives :

On majeur le Br par 20% donc on obtient :

Br ≥ (NU / 12.98 MPA)

Et on a

b ≥ ((NU * 7,7.10-8 ) + 0.0056 )/0.28…..( m )

Ainsi que ; on prendra en considération pour les poteaux de rives les poids des
murs extérieures et l’acrotère.

a) Murs extérieurs :

NU = 1.35*Gm e → NU = 1.35*7.65 → NU = 10.33 KN/ML

33
Avec le poteau le plus sollicite en mètre linéaire et le (B5)

(B5) = 4.95 ml ; donc NU = 10.33*4.95

NU MURS = 51.13 KN/ml

b) L’acrotère :

NU = 1.35*Gcro + 1.5 Qcro → NU = 1.35*(2.48) + 1.5*(1)

NU = 4.85 KN/ML

(B5) = 4.95 ml ; donc NU = 4.85*4.95

NU CROT = 24 KN/ml

Donc NU = NU MURS + NU CROT

Qu’il faut ajouter au NU des poteaux de rives et


NU M +CR = 75.13 KN
d’angles

3. Pour les poteaux d’angles (poteaux circulaires) :

On a λ = Lf / (Iy/ B)

Avec

Iy = π* b4 /64

B = π* b2 / 4

→ λ = (4* Lf ) / b et on a les conditions suivantes :


Br
b≥ √ π
+ 2cm
33
4∗Lf
b≥
λ
TERASSE ETAGE COURANT
INACCSSESIBL
E
G=1,1G (KN*M2) 1,1*7,84 = 8,62 6,55 * 1,1 = 7,205
Q (KN*M2) 1 2,5
G CUMULLE (KN*M2) / 8,62+7,205=15,83

Q CUMULLE (KN*M2) / 1+2,5=3,5


NU = 1,35 G + 1,5 Q / 26,62
(KN*M2)
PC NU = NU * S / PC NU= 26,62*34,03=905,88
PR NU = NU* S + PR
NCRO+MUR NU = 26,62*14,06+75.13=449.04
b / PC b = 26,91 cm
PR b = 14,36 cm

P C : poteau central.

P R : poteau de rive.

Pour le poteau d’angle (circulaire) on a :

NU = NU* S + NCRO → 26.62*3.06+24

NU = 105.46 KN.

Donc après calcul on trouve que :

Br = 77.13 cm2 Pour un poteau circulaire

33
Br
Donc on a b≥
√ π
+ 2cm → b ≥ 6.47 cm
4∗Lf
Et on b ≥ λ → b≥ 24.72 cm

Puisque on a trouve que, les valeurs de (b) et plus petite que (a) alors on
prend en considération des dimensions de (30*30) Pour des poteaux
rectangulaires ou circulaires et on vérifier la relation de Br.

P C : Br = (a-2)*(b-2)=784 cm2 ¿ 581.43 cm2 ……….

P R : Br = (a-2)*(b-2)=784 cm2 ¿ 342.15 cm2 ………..

8 LES DIMENSIONS DE LA CAGE D’ESCALIER :

Dans tous nos calcule on se base sur la formule de blondel

60 cm ≤ 2*H +G ≤ 64 cm

Avec

H : et la hauteur de la marche.

G : et le girant H
Et on a

16.5 cm ≤ H ≤17.5 cm

27 cm≤ G ≤ 30 cm

1. Calcule de (H) :

33
La hauteur à franchir de l’étage et de 3.06 m
Donc pour un escalier d’étage, on choisit un escalier de (2) volées avec un
palier intermédiaire

étage 2

palier

étage 1

La hauteur moyenne d’une marche pour ce type d’escalier et de 17 cm.

306
Donc il faudra =18 hauteur de marche franchir.
17

Puisque on a (2) volées il est préférable de prendre (2) volées


identiques.

18
Donc on a 2 =9 hauteursqu’il faut prendre par volée avec une hauteur de
marche de 17 cm.

2. Calcule de girant (G):

Le nombre de G et de (H-1) donc on a (8) girant.

On a G + 2H = 64 cm
153

G = 30 cm
Donc on a le schéma suivant :
153

33
240
L
L’épaisseur de la paillasse (e) et de e=
35
Avec

L = longueur de la paillasse. L = 284.62 cm.


L 284.62 e = 10 cm
e = 35 e= 35
e = 8.13 cm donc on prend

On prend pour l’emmarchement L =2.15m car L ≥ 1.2 m

Pour le palier on prend l ≥ 1.2 L l ≥ 2.58 m

On prend l = 2.6 m
On prend pour l jour 20 cm.

On obtient le schéma suivant :


150 375
VUE EN PLANS :
215

450
20
215

260 240 10
33
510

DIMENSIONS DE LA CAGE D'ESCALIER


VUE EN ELEVATION :

30
17

153
153
240 260

Vue en 3D :

33
3. LA DESCENTES DES CHARGES AU NIVEAU DES ESCALIERS :

a) Palier :

Le palier est entièrement en béton armé avec ζbéton armé =25(KN/m3).

et une épaisseur de 10 cm.

épaisseur mass volumique charges


(m) ρ (KN/m3) (KN/m2)
poids propre 0,1 25 2,5
lit de sable 0,03 17 0,51
chap. de ciment 0,03 20 0,6
revêtement 0,02 22 0,44
enduit de plâtre 0,02 10 0,2
Gpal = 4,25 (KN/m2)

b) Paillasse :
G

H e
â

G*COS(â) =
e*9 ba
33
G
H
Poids propre tg (α )=
G

ρ ba∗e
G= Avec α =29.54
cos(α )

Poids propre des marches

épaisseur (m) mass charges


volumique ρ (KN/m2)
(KN/m3)
poids propre 0,1 25 2,5 *
cos(29,54)-1 =
2,87
poids propre des H/2 = 0,085 22 1,87
marches
chap. de ciment 0,02 20 0,4

revêtement 0,02 22 0,44

poids propre de / / 0,2


garde corps
Gpallia = 5,78 (KN/m2)
ρ beton∗H
G= 2

Donc la descente des charges au niveau de l’escalier et

33
Gescal = G pali + G pailla Gescal = 4.25+5.78

GESC = 10.03 KN/m2

9. CALCULE DE LA MASSE CONCENTREE AU NIVEAU DE


CHAQUE PLANCHER :

A. plancher de RDC :

Désignation Surface WG =S*GEC WQ = S*QEC β WI= WG+ β WQ


(m2) (KN) (KN) (KN)
Salle 8 et 9 2*62.2 814.82 311 0.3 908.12
=124.4
Salle7 63.86 418.28 159.65 0.3 466.175
Salle 63.56 416.32 254.24 0.3 492.59
d’enseignement
Hall 63.505 415.96 254.02 0.6 568.372
Salle d’attend 15.17 99.36 60.68 0.3 117.56
Secrétariat 17.15 112.33 42.875 0.2 120.905
Poutres / 833.5 0 0.6 833.5
Poteaux / 192.78 0 0.6 192.78
Maçonneries / 622.3 0 0.6 622.3
Galerie 34 222.7 85 0.6 273.7
Escalier 23.625 10.03*23.625 94.5 0.6 293.65
=236.95
TOTALE WI = 4, 889 (MN)

B. plancher de 1ier étage :

Désignation Surfac WG =S*GEC WQ = S*QEC β WI= WG+ β WQ


e (m2) (KN) (KN) (KN)

33
Plancher 394.65 3092.48 394.65 0.6 3329.27
terrasse
L’acrotère / 218.25 87.3 0.6 271
Poutres / 833.15 / 0.6 833.5
TOTALE WI = 4,433(MN)

10. DETERMINATION DE CENTRE DE MASSE ET DE RIGIDITE :

a) CENTRE DE MASSE :

Désignation MI (KN) Xi (m) Yi (m) MI* Xi MI* Yi


(KN m) (KN m)
Salle 8 et 9 908,12 3,75 4,5 3405,45 4086,54
15,9 14439,108
Salle7 466,175 12 5,25 5594,1 2447,41875
Salle 492,59 12 15,15 5911,08 7462,7385
d’enseignement
Hall 320,67 8,25 10,2 2645,5275 3270,834
247,69 18,75 8,325 4644,1875 2062,01925

Salle d’attend 117,56 18,75 13,275 2204,25 1560,609

Secrétariat 120,905 18,75 17,025 2266,96875 2058,40763


Poutres 833,5 10,5 10,81 8751,75 9010,135
Poteaux 192,78 10,5 10,81 2024,19 2083,9518
Maçonneries 622,3 10,5 10,81 6534,15 6727,063
Galerie 273,7 14,25 20,26 3900,225 5545,162
Escalier 293,65 18,75 2,625 5505,9375 770,83125
totale 4889,64 53387,8163 61524,8182

33
1) RDC

Donc pour trouve les coordonnée de centre de masse :

X=
∑ Xi∗mI y=
∑ yi∗mI
∑ mi ∑ mi

Donc Cm RDC (10,92 ; 12,58) m

2. TERRASSE INACCESSIBLE :

Désignation MI (KN) Xi (m) Yi (m) MI* Xi MI* Yi


plancher 3329,27 10,26 10,04 34158,3102 33425,8708
terrasse
l'acrotère 271 10,26 10,04 2780,46 2720,84
poutres 833,5 10,5 10,2 8751,75 8501,7
totale 4433,77 45690,5202 44648,4108

X=
∑ Xi∗mI y=
∑ yi∗mI
∑ mi ∑ mi
Donc
Cm terr (10,30 ; 10.07)
750
m450 450 450

y G
272

F
b) centre de rigidité :
375

E
300 450
375

D
240

C
375

B
375

1 2 3 4 5 6

33

Schémas représentatif
x
( ) represente les noeuds
Pour calcule le centre de rigidité on applique les relations suivantes :

n n

∑ Rit xi ∑ Ril yi
Xcj = i=1
n , Ycj = i=1
n

Avec
∑ Rit ∑ R il
i=1 i=1

n n

∑ ak∗12 E Ik , ∑ ak∗12 E Ik
Rit= i=1 Ril= i=1
( he ) 3 ( he ) 3

E = 11000√ Fc 28
3

Raideur des poteaux :

Les dimensions prise en compte sont de (30*30), donc

Poteaux rectangulaire :
I pot
Kpot = He Kpot = (0.3)4 / 12* he

Kpot = 2,205.10-4 m3

Poteaux circulaire :

33
Kpot = 1.298.10-4 m3 Avec Icirc = π*b4/64

Raideur des poutres


I pout
Kpou = L avec L : est la porté de la poutre

1. Sens longitudinale (principale) :


Les dimensions sont (b = 30, h = 70)

Poutre Porté (m) bh3 K (m3)


I= (m4)
12 * 10-3
* 10-3
1-2 3.00 8,575 2,858
2-3 4.50 8,575 1,905
3-4 4.50 8,575 1,905
4-5 4.50 8,575 1,905
5-6 4.50 8,575 1,905
1-3 7.50 8,575 1,143
3-5 9.00 8,575 0,952

1. Sens transversal (secondaire) :


Les dimensions sont (b =30, h = 50)

Poutre Porté (m) bh3 K (m3)


I= (m4)
12 *10-4
*10-3
A-B 3.75 3.125 8,333
B-C 3.75 3.125 8,333
C-D 2.40 3.125 13,02
D-E 3.75 3.125 8,333
E-F 3.75 3.125 8,333

33
F-G 2.72 3.125 11,50
B-D 6.15 3.125 5,081
D-F 7.50 3.125 4,167

Les portiques identiques sont :

Sens longitudinale (principale) : (3-3), (5-5)

(1-1), (2-2), (4-4), (6-6) non identiques

Sens transversal (secondaire) : (E-E) (F-F) (A-A), (B-B)

(C-C), (D-D) (G-G) non identiques

Les calcules de Ḱ est aK sont résumé dans les tableaux suivants :

1. Sens transversale :

niveau portiques file de Ḱ aK ai∗12 E Ik R= ∑ ri*


poteau ri = *
( he ) 3 (106)
(106)
(A-A), 1 5,183 0,791 7,192 31,078
(B-B) 3 9,504 0,869 7,902
5 12,96 0,899 8,174
6 8,639 0,859 7,81
(E-E) 1 5,183 0,791 7,192 39,996
(F-F) 3 13,823 0,905 8,228
4 17,279 0,922 8,383
RDC 5 17,279 0,922 8,383
6 8,639 0,859 7,81
0.5+ ḱ
aK = (D-D) 1 12,961 0,899 8,174 49,643
2+ ḱ
2 21,6 0,936 8,51
3 17,279 0,922 8,383
4 17,279 0,922 8,383

33
5 17,279 0,922 8,383
6 8,639 0,859 7,81
(C-C) 1 12,961 0,899 8,174 41,26
2 21,6 0,936 8,51
3 17,279 0,921 8,383
4 17,279 0,922 8,383
5 8,639 0,859 7,81
(G-G) 3 14,676 0,910 8,274 33.86
4 29,353 0,952 8,656
5 29,353 0,952 8,656
6 14,676 0,910 8,274

niveau portiques file de Ḱ aK ai∗12 E Ik R= ∑ ri*


poteau ri = *
( he ) 3 (106)
(106)
(A-A), 1 5,183 0,722 6,564 29,331
(B-B) 3 9,504 0,826 7,51
(E-E) 5 12,96 0,866 7,874
6 8,639 0,812 7,383
(F-F) 1 5,183 0,722 6,564 38,178
Etage
3 13,823 0,873 7,937
courant 4 17,279 0,893 8,147
5 17,279 0,896 8,147

aK = 6 8,639 0,812 7,383
2+ ḱ 0,866
(D-D) 1 12,961 7,874 48,017
2 21,6 0,915 8,319
3 17,279 0,896 8,147
4 17,279 0,896 8,147
5 17,279 0,896 8,147
6 8,639 0,812 7,383
(C-C) 1 12,961 0,866 7,874 39,87
2 21,6 0,915 8,319
3 17,279 0,896 8,147
4 17,279 0,896 8,147
5 8,639 0,812 7,383

33
2. Sens longitudinale :

NIVEAU PORTIQUE FILE DE Ḱ ak ai∗12 E Ik R= ∑ ri*


S POTEAU ri = *
( he ) 3 (106)
(106)
(3-3) A 3.779 0.740 6.728 53.601
(5-5) B 7.558 0.843 7.665
C 9.683 0.872 7.929
D 9.683 0.872 7.929
E 7.558 0.843 7.665
F 8.995 0.863 7.847
G 8.859 0.862 7.838
(1-1) A 3.779 0.740 6.728 44.644
B 7.558 0.843 7.665
RDC C 9.683 0.872 7.929
0.5+ ḱ D 9.683 0.872 7.929
aK = E 7.558 0.843 7.665
2+ ḱ
F 3.779 0.740 6.728
(2-2) C 5.905 0.810 7.365 14.73
D 5.905 0.810 7.365
(4-4) C 5.905 0.810 7.365 38.644
D 9.683 0.872 7.929
E 7.558 0.843 7.665
F 8.995 0.863 7.847

33
G 8.859 0.862 7.838
(6-6) A 3.779 0.740 6.728 44.882
B 6.083 0.814 7.402
D 6.083 0.814 7.402
E 7.558 0.843 7.665
F 8.995 0.863 7.847
G 8.859 0.862 7.838

NIVEAU PORTIQUE FILE DE Ḱ ak ai∗12 E Ik R= ∑ ri*


S POTEAU ri = *
( he ) 3 (106)
(106)
(3-3) A 3.779 0.654 5.946 42.844
(5-5) B 7.558 0.791 7.192
C 9.683 0.829 7.538
D 9.683 0.829 7.538
E 7.558 0.791 7.192
F 8.995 0.818 7.438
Etage
courant (1-1) A 3.779 0.654 5.947 41.353
B 7.558 0.791 7.192
ḱ C 9.683 0.829 7.538
aK = D 9.683 0.829 7.538
2+ ḱ
E 7.558 0.791 7.192
F 3.779 0.654 5.946
(2-2) C 5.905 0.747 6.792 13.584
D 5.905 0.747 6.792
(4-4) C 5.905 0.747 6.792 21.11
D 7.795 0.795 7.228
F 7.105 0.780 7.092

(6-6) A 3.779 0.654 5.946 34.27


B 6.083 0.753 6.847
D 6.083 0.753 6.847

33
E 7.558 0.791 7.192
F 8.995 0.818 7.438

On obtient les résultats suivants :

RDC
C rigidité (13.928, 14.505)…m

C masses (10.91, 12.89)…m

ETAGE COURANT

C rigidité (13.332, 12.540)…m

C masses (10.300, 10.070)…m

Donc la distance entre les centre de rigidité et centre de masse et

RDC
161,5

CR
CM

301,8

33
ETAGE COURANT

RDC

CR
247

CM

303,2

11 CLASSIFICATION DU BATIMENT :

A. classification selon l’usage :

Notre ouvrage et a usage scolaire, donc il est un ouvrage courant.

B. Classification selon l’importance :

L’ouvrage et classe en groupe 1B car c’est un ouvrage d’une grande


importance.

C. classification selon la configuration :

 régularité en plans :

 L’ouvrage représente une symétrie sensible vis-à-vis les deux sens


orthogonaux.
 On a
Pour le RDC
dx=│13.928-10.91│ → dx=3.018 m

33
dy=│14.505-12.890│ → dy=1.615 m

dx 3.018
Donc Lx
=¿
21
=14.42% < 15% ………..OK

dy 1.615
=¿ =7.92% < 15% ………..OK
Ly 20.4

Pour l’étage courant :

dx=│13.332-10.30│ → dx=3.032 m

dy=│12.540-10.070│ → dy=2.470 m

Donc
dx 3.032
=¿ =14.44 % < 15% ………..OK
Lx 21

dy 2.47
=¿ =12.1 % < 15% ………..OK
Ly 20.4

 RDC

2040

122

150

33
l1+l 2 122+150
On a = =13.33 %< 25 %....................OK
L 2040

 ETAGE COURANT :

2040

150 150

l1+l 2 150+150
On a = =14.71 % <25 %....................OK
L 2040

 On a seulement l’ouverture des escaliers au niveau 1


Donc
Souver = 5.25*4.5 → Souver = 23.625 m2

Stot = 21*20.4 → Stot = 428.4 m2

Donc

S ouve 23.625
= =5.51 %<15 % .................OK
S tot 428.4

On voit que tous les conditions sont vérifier donc l’ouvrage et régulier en
plans.

33
 régularité en élévation :

 le système de contreventement (poteau – poutres) ne comporte pas des


éléments discontinus
 la masse des différents niveaux diminuent progressivement

Étage 1 → W = 4.88 MN

Terrasse → W = 4.43 MN

Donc on a toutes les conditions sont vérifier → l’ouvrage et régulier en


élévation.

En conclusion on peut dire que la construction et régulière en plans


et en élévation.

 REMARQUE :

La suite de l’étude de ce projet va se continu en semestre 2.

33