Vous êtes sur la page 1sur 3

ENREGISTREMENT ET TABLEAU D’ENREGISTREMENT

EXERCICE 1 :
Ecrire un programme qui demande à l’utilisateur de saisir les informations d’un étudiant puis
les affiches.
Pour faire simple, on va supposer qu’un étudiant est caractérisé par un numéro matricule du
type entier, nom du type chaine, prénom du type chaine, la classe du type chaine.

EXERCICE 2 :
Soit complexe, une structure formée de deux attributs a et b du type entier.
L’attribut a représenté la partie réel du nombre complexe et b sa partie imaginaire.
Et soient deux variables Z1 et Z2 du type complexe.
Ecrire un le code qui permet de déclarer la structure complexe et les deux variables Z1 et Z2.
Ecrire le code qui demande à l’utilisateur de saisir les valeurs Z1 et Z2 puis affiche le résultat
de leur somme.

EXERCICE 3:
Soit TAB_EMP un tableau du personnel d’une société de la place dont chaque enregistrement
réduit à la structure suivant :
MATRI NOM PREN ADR SM QP DNAISS
JOUR MOIS ANNEE

MATRI : désigne le matricule de l’employé


NOM : désigne le nom de l’employé
PREN : désigne le prénom de l’employé
ADR : désigne l’adresse de l’employé
SM : désigne la situation matrimoniale de l’employé

C : si l’employé est célibataire


SM : M : s’il est marié
D : s’il est divorcé

QP : désigne la qualification professionnelle de l’employé


M : pour agent de maitrise
QP : C : pour cadre
E : pour agent d’exécution
ENREGISTREMENT ET TABLEAU D’ENREGISTREMENT

DNAISS : désigne la date de naissance de l’employé, qui sera définit sous la forme d’une
structure
TAF :
Écrire l’algorithme POURCENT qui permet de:
Créer le tableau TAB_EMP:
Déterminer le pourcentage PC, PM et PE respectivement d’employé cadres, d’agents de
maitrise et agent d’exécution.
Déterminer le pourcentage PCM, PMD et PEC respectivement d’employé cadres mariés,
d’agents de maitrise divorcés et des agents d’exécution célibataire

EXERCICE 4 :
soit TAB_ET un tableau de N étudiants. Chaque étudiant enregistré à la structure suivante.
MATRI NOM PRENOM ADR MATIERE1 MATIERE2 MATIERE3
NOTE1 COEF1 NOTE2 COEF2 NOTE3 COEF3

NOTE1, NOTE2, NOTE3 : les trois notes prises en considération pour chaque étudiant.
COEF1, COEF2, COEF3 : les coefficients correspondants.
Pour être admis en classe supérieure, il faut :
Ne pas avoir de note éliminatoire dans la MATIERE1, N1 étant la note éliminatoire.
Avoir une moyenne générale supérieur à 10.
TAF :
Il vous est demandé d’écrire un programme RESULTAT qui liste le matricule, le nom,
prénom et la moyenne des étudiants admis en année supérieure.

EXERCICE 5 :
soit TAB_ET un tableau de N étudiants. Chaque étudiant enregistré à la structure suivante.
MATRI NOM PRENOM ADR MATIERE1 MATIERE2 MATIERE3
NOTE1 COEF1 NOTE2 COEF2 NOTE3 COEF3

NOTE1, NOTE2, NOTE3 : les trois notes prises en considération pour chaque étudiant.
COEF1, COEF2, COEF3 : les coefficients correspondants.
Les Zones MATIERE1, étant considéré comme étant fondamentale, tout étudiant ayant une
note NOTE1<N1 est exclu, N1 étant la note éliminatoire.
La moyenne MOY de l’étudiant est calculée ainsi :
ENREGISTREMENT ET TABLEAU D’ENREGISTREMENT

MOY= (NOTE1* COEF1+ NOTE2* COEF2+ NOTE3* COEF3) / (COEF1+ COEF2+


COEF3)
Le passage, le redoublement ou l’exclusion d’un étudiant est décidé en fonction des notes
obtenues dans les trois matières jugées principales.
Si MOY<7, l’étudiant est exclu,
Si MOY>=7 et MOY<=10, l’étudiant redouble s’il n’a pas de note éliminatoire
Si MOY>=10, l’étudiant est admis s’il n’a pas de note éliminatoire
TAF :
Créer le tableau TAB_ET puis Afficher le matricule, le nom, prénom et la moyenne des
étudiants admis en année supérieure.

Bon succès