Vous êtes sur la page 1sur 32

QUI FAIT

LA VOLONTÉ DE JÉHOVAH ?
QUI SOMMES-NOUS ?
LES T ÉMOINS DE J ÉH OVAH
Parties 1 à 4
Présents dans plus de 240 pays et territoires,
nous venons de tous horizons ethniques et culturels.
Qu’est-ce qui nous a réunis ? Qui sommes-nous ?

NOS ACTIVIT ÉS
Parties 5 à 14
Nous prêchons, c’est bien connu. Mais ce n’est pas
tout. En plus, nous nous réunissons dans nos Salles
du Royaume pour étudier la Bible et adorer Dieu.
Comment se déroulent nos réunions ? Qui peut
y assister ?

NOTRE ORGANISATION
Parties 15 à 28
C’est une organisation religieuse internationale,
qui n’a pas pour but de faire des profits financiers.
Elle se compose de personnes qui veulent servir Dieu.
Comment est-elle structurée, dirigée et financée ?
Fait-elle vraiment la volonté de Jéhovah ?

Ce document ne peut être vendu. Sa diffusion s’inscrit dans le cadre d’une œuvre mondiale
d’enseignement biblique rendue possible par des offrandes volontaires. MODE D’EMPLOI
Si vous souhaitez faire un don, rendez-vous sur donate.jw.org.
Sauf indication contraire, les citations de la Bible sont tirées de la version en français moderne
DE CETTE BROCHURE
La Bible. Traduction du monde nouveau.
Qui fait la volonté de Jéhovah ? Prenez quelques minutes chaque
Who Are Doing Jehovah’s Will Today?
Décembre 2018 semaine pour en examiner une
French ( jl-F)
˘ 2012, 2014 partie et répondre aux questions
WATCH TOWER BIBLE AND TRACT SOCIETY OF PENNSYLVANIA
Dépôt légal : juin 2012 de révision. De plus, comme le
Éditeurs :
« Éditions les Témoins de Jéhovah de France » (ass. 1901), 11, rue de Seine, 92100 Boulogne-Billancourt
suggèrent les encadrés « Allez plus
Watchtower Bible and Tract Society of New York, Inc. Wallkill, loin... », essayez de vous familiari-
New York, U.S.A. ser avec nous et nos activités, et
Made in the United States of America
´ ´ ´
Imprime aux Etats-Unis d’Amerique observez notre organisation à
l’œuvre.
Quelle est la volonté de Dieu ?
Dieu veut que les humains vivent éternellement heureux
et en paix sur une terre transformée en paradis.
« Impossible ! » direz-vous. Mais la Bible affirme que ce sera
possible grâce au royaume de Dieu. Dieu veut que tous les
humains en sachent plus sur sa volonté et sur son royaume
(Psaume 37:11, 29 ; Isaïe 9:7).

Dieu veut notre bien.


Un bon père souhaite ce qu’il y a de mieux pour ses enfants.
De même, notre Père céleste veut que nous soyons éternel-
lement heureux (Isaïe 48:17, 18). Il promet : « Celui qui fait
la volonté de Dieu vivra pour toujours » (1 Jean 2:17).

Dieu veut que nous ‘suivions ses sentiers’.


La Bible révèle que notre Créateur désire nous ‘faire connaî-
tre ses chemins’ pour que nous ‘suivions ses sentiers’ (Isaïe
2:2, 3). Il a organisé « un peuple pour son nom », afin que
sa volonté soit connue sur toute la terre (Actes 15:14).

Dieu veut que nous l’adorions dans l’unité.


Le vrai culte ne divise pas les gens ; il les unit par un amour
sincère (Jean 13:35). Aujourd’hui, qui apprend à toutes
sortes d’hommes et de femmes à servir Dieu dans l’unité ?
Découvrez la réponse dans cette brochure.

ALLEZ PLUS LOIN...


Étudiez la Bible avec nous. Demandez une publication. Visitez notre site.
Le faites-vous déjà ? Sinon, Adressez-vous à un Témoin de Vous pouvez lire la Bible et
aimeriez-vous bénéficier d’un Jéhovah ou rendez-vous dans un consulter ou imprimer quantité
cours personnalisé ? C’est gra- de nos lieux de culte, appelés de nos publications en plus
tuit. Vous verrez, c’est un excel- Salles du Royaume, pour obte- de 900 langues sur notre site
lent moyen de vous rapprocher nir gratuitement une publica- officiel.
de Dieu. tion dans votre langue qui vous
aidera à comprendre la Bible.
www.jw.org/fr
1 Qui sont les
Témoins de Jéhovah ?
Combien de Témoins de Jéhovah connaissez-vous ? Peut-
être des voisins, des collègues, des camarades. Ou bien
certains qui vous ont abordé pour discuter de la Bible.
Qui sommes-nous vraiment ? Pourquoi parlons-nous à
tous de nos croyances ?
Nous sommes comme tout le monde. Nous venons de
différents contextes sociaux et culturels. Certains d’entre
nous pratiquaient une autre religion, alors que d’autres
ne croyaient pas en Dieu. Mais, tous, nous avons pris le
temps d’examiner soigneusement les enseignements bibli-
ques (Actes 17:11). Ce que nous avons appris nous a con-
Danemark
vaincus. Nous avons donc décidé personnellement d’ado-
rer Jéhovah Dieu.
Notre étude de la Bible nous apporte beaucoup. Nous
avons des problèmes et des faiblesses comme tout le
monde. Mais, en nous efforçant d’appliquer quotidien-
nement les principes bibliques, nous avons constaté une
nette amélioration de notre qualité de vie (Ps. 128:1, 2).
Taïwan C’est entre autres pour cela que nous parlons des belles
choses que nous avons découvertes dans la Bible.
Nos valeurs nous viennent de Dieu. Ces valeurs, conte-
nues dans la Bible, favorisent le bien-être, le respect des
autres et des qualités comme l’honnêteté et la gentillesse.
Elles forment des citoyens productifs et équilibrés, et en-
couragent l’unité familiale et une bonne moralité. Con-
vaincus que « Dieu n’est pas partial », nous nous considé-
rons comme une famille internationale, sans frontières
politiques ou raciales, unie par nos croyances. Nous som-
mes des gens ordinaires, mais, à nous tous, nous formons
Vénézuéla
un peuple hors du commun (Actes 4:13 ; 10:34, 35).
˛ Sous quels rapports les Témoins sont-ils comme tout le monde ?
˛ Quelles valeurs les Témoins ont-ils apprises dans la Bible ?

Inde
Pourquoi le nom 2
« Témoins de Jéhovah » ?
Avant 1931, nous portions le nom « Étudiants de la Bi- Noé
ble ». Depuis, nous nous appelons Témoins de Jéhovah.
Beaucoup pensent que c’est le nom d’une nouvelle reli-
gion. Pourtant, il y a plus de 2 700 ans, le seul vrai Dieu
appelait déjà ses serviteurs ses « témoins » (Isaïe 43:10-
Abraham
12). et Sara
Il montre qui est notre Dieu. Le nom de Dieu, Jéhovah,
figurait des milliers de fois dans les manuscrits anciens de
la Bible. Mais beaucoup de traductions l’ont remplacé par
des titres tels qu’Éternel ou Seigneur. Or, le vrai Dieu s’est
révélé à Moïse par son nom, Jéhovah, précisant : « C’est là
mon nom pour toujours » (Exode 3:15). Il se différenciait
ainsi de tous les faux dieux. Nous sommes fiers de porter Moïse
le saint nom de Dieu.
Il indique notre mission. Une longue lignée d’hommes et
de femmes fidèles, commençant par Abel, ont eu foi en Jé-
hovah et lui ont rendu témoignage. Au fil des siècles, Noé,
Abraham, Sara, Moïse, David et d’autres ont rejoint cette
« grande nuée de témoins » (Hébreux 11:4–12:1). Un té-
moin peut attester l’innocence de quelqu’un devant un Jésus Christ
tribunal. Quant à nous, nous tenons à faire connaître
la vérité sur Dieu.
Jésus est lui aussi un témoin. La Bible l’appelle le « té-
moin fidèle et véridique » (Révélation 3:14). Il a dit lui-
même avoir fait connaître le nom de Dieu et rendu « té-
moignage à la vérité » (Jean 17:26 ; 18:37). Ses disciples
doivent par conséquent porter et faire connaître le nom
divin. C’est ce que s’efforcent de faire les Témoins de
Jéhovah.
˛ Pourquoi les Étudiants de la Bible ont-ils pris le nom « Témoins de
Jéhovah » ?
˛ Depuis combien de temps Jéhovah a-t-il des témoins sur terre ?
˛ Qui est le plus grand Témoin de Jéhovah ? ALLEZ PLUS LOIN...
Cherchez à mieux connaître les
membres de notre assemblée
en leur demandant pourquoi
ils sont devenus Témoins de
Jéhovah.
3 Comment la vérité biblique
a-t-elle refait surface ?
La Bible avait annoncé qu’après la mort de Christ, de
faux enseignants apparaîtraient parmi les premiers chré-
tiens et déformeraient la vérité biblique (Actes 20:29, 30).
Et c’est exactement ce qui s’est passé. Les enseignements
de Jésus ont été mélangés à des idées non chrétiennes, ce
qui a abouti à une contrefaçon du christianisme (2 Timo-
thée 4:3, 4). Alors, comment être sûr que notre compré-
hension actuelle de ce qu’enseigne réellement la Bible est
correcte ?
Années 1870, Étudiants de la Bible.
Le moment était venu. « Au temps de la fin », avait
prédit Jéhovah, « la vraie connaissance deviendra abon-
dante » (Daniel 12:4). En 1870, un petit groupe de per-
sonnes en quête de vérité ont compris que de nombreux
enseignements religieux étaient contraires à la Bible. Elles
ont donc cherché à comprendre ce que celle-ci enseignait
à l’origine. Jéhovah les a aidées.
Une étude approfondie de la Bible. Les Étudiants de la
Bible utilisaient une méthode d’étude dont nous nous ser-
vons encore aujourd’hui : Ils examinaient la Bible sujet par
sujet. Quand ils avaient du mal à comprendre un passage,
ils cherchaient d’autres versets pouvant l’expliquer. Une
fois arrivés à une conclusion qui collait avec le reste de la
1879, première Tour de Garde en anglais. Bible, ils l’écrivaient. En laissant ainsi la Bible s’expliquer
par elle-même, ils ont retrouvé la vérité sur le nom de
Dieu, sur son royaume, sur sa volonté pour la terre et les
humains, sur la condition des morts et sur l’espoir de la
résurrection. Leurs recherches les ont libérés de nombreu-
ses fausses croyances et pratiques (Jean 8:31, 32).
En 1879, les Étudiants de la Bible ont compris que le mo-
ment était venu de faire largement connaître la vérité. Ils
ont donc commencé à éditer La Tour de Garde annonce le
Royaume de Jéhovah, une revue que nous publions encore
de nos jours. Aujourd’hui, nous communiquons la vérité
biblique dans plus de 240 pays et territoires et en plus de
900 langues. Jamais la vraie connaissance n’a été si abon-
dante !
˛ Aprss la mort de Christ, qu’est-il arrivé à la vérité biblique ?
˛ Comment cette vérité a-t-elle refait surface ?

La Tour de Garde aujourd’hui (en grec).


Pourquoi la Traduction 4
du monde nouveau ?
Pendant des dizaines d’années, nous avons utilisé, im-
primé et diffusé plusieurs versions de la Bible. Puis nous
avons ressenti le besoin d’éditer une nouvelle traduction
pour aider chacun à découvrir la « connaissance exacte de
la vérité », comme le veut Dieu (1 Timothée 2:3, 4). C’est
ainsi qu’en 1950 la Traduction du monde nouveau en anglais
a commencé à paraître par volumes. Cette Bible a été
traduite avec fidélité et exactitude, dans un langage
moderne, en plus de 160 langues.
Une version facile à comprendre. Les langues évoluant,
beaucoup de traductions contiennent des expressions peu
connues ou hors d’usage, difficiles à comprendre. Par ail- Congo (Kinshasa)
leurs, la découverte de manuscrits plus anciens, et donc
plus exacts et plus proches des originaux, a abouti à une
meilleure compréhension de l’hébreu, de l’araméen et du
Rwanda
grec bibliques.
Une traduction fidèle au message de Dieu. Par souci de
fidélité, les traducteurs de la Bible devraient s’interdire de
prendre des libertés avec les écrits originaux inspirés par
Dieu. Pourtant, la plupart des versions de la Bible n’utili-
sent pas le nom divin, Jéhovah.
Une Bible qui honore son Auteur. (2 Samuel 23:2.)
La Traduction du monde nouveau utilise le nom divin aux
quelque 7 000 endroits où il apparaît dans les plus an-
ciens manuscrits de la Bible, comme celui de la photo ci-
dessous (Psaume 83:18). Résultat d’années de recherches ALLEZ PLUS LOIN...
approfondies, cette Bible qui transmet clairement la pen- Lisez la préface de la Traduction
sée de Dieu se lit avec plaisir. Que vous ayez ou non cette du monde nouveau et répondez à
traduction dans votre langue, nous vous encourageons à cette question : « Quelle respon-
prendre l’habitude de lire chaque jour la Parole de Jého- sabilité le comité de traduction
a-t-il prise au sérieux ? » Puis
vah (Josué 1:8 ; Psaume 1:2, 3). comparez le rendu des versets
suivants avec ceux d’autres tra-
˛ Pourquoi fallait-il une nouvelle traduction de la Bible ?
ductions : Matthieu 5:3 ; 11:12 ;
˛ Quelle habitude permet de connaître la volonté de Dieu ? 23:5 ; Actes 2:34 ; 16:35 ; 1 Co-
rinthiens 11:24 ; Colossiens 3:9.

Le nom divin en Psaume 69:31,


version de Symmaque
(III e ou IV e siècle de notre ère).

ÖNB/Wien, G 39777
5 Qu’apportent
nos réunions chrétiennes ?
Beaucoup ne vont plus aux offices religieux parce qu’ils
n’y trouvent ni direction spirituelle ni réconfort. Pourquoi
donc assister aux réunions organisées par les Témoins de
Jéhovah ? Qu’en retirerez-vous ?
La joie d’être en bonne compagnie. Les chrétiens du
I er siècle étaient organisés en assemblées. Ils tenaient des
réunions pour adorer Dieu, étudier les Écritures et s’en-
courager (Hébreux 10:24, 25). Dans une atmosphère
pleine d’amour où chacun se souciait des autres, ils se
rassemblaient avec de vrais amis, leurs frères et sœurs spi-
rituels (2 Thessaloniciens 1:3 ; 3 Jean 14). Nous suivons
Argentine leur exemple, ce qui nous procure une joie semblable.
Une formation pour appliquer les principes bibliques.
Comme aux temps bibliques, hommes, femmes et enfants
se réunissent ensemble. Des enseignants qualifiés se ser-
vent de la Bible pour nous aider à discerner comment
appliquer ses principes dans notre vie de tous les jours
(Deutéronome 31:12 ; Néhémie 8:8). Chacun peut expri-
Sierra Leone mer sa foi et son espérance en participant à des discus-
sions et en chantant (Hébreux 10:23).
Le bonheur d’avoir une foi plus forte. L’apôtre Paul a
Belgique
dit aux membres d’une assemblée de son époque : « Je
désire vivement vous voir pour [...] que nous nous encou-
ragions les uns les autres par notre foi, la vôtre comme la
mienne » (Romains 1:11, 12). Nous réunir régulièrement
avec d’autres Témoins de Jéhovah renforce notre foi et
notre détermination à vivre en chrétiens.
Cela vous dirait-il d’assister à la prochaine réunion de
notre assemblée pour profiter de tous ces avantages ?
Vous y serez bien accueilli ! Nos réunions sont gratuites ;
ALLEZ PLUS LOIN... il n’y a jamais de quête.
Demandez à un Témoin de ˛ Quel exemple suivons-nous pour ce qui est de nos réunions ?
Jéhovah de vous faire visiter ˛ Qu’apportent nos réunions ?
notre Salle du Royaume si
vous voulez la voir avant
d’assister à une réunion.

Malaisie
Que nous apporte la fréquentation 6
d’autres Témoins de Jéhovah ?
Pour assister régulièrement à nos réunions, nous sommes
prêts à nous frayer un chemin dans la jungle ou à affron-
ter un climat rude. Les difficultés de la vie ou la fatigue Madagascar
d’une journée de travail ne nous empêchent pas de fré-
quenter d’autres Témoins de Jéhovah. Quelle est la
récompense de ces efforts ?
Un sentiment de bien-être. L’apôtre Paul a invité les
membres des assemblées à ‘se soucier les uns des autres’
(Hébreux 10:24). Par cette expression, il nous encourage
à apprendre à nous connaître. En apprenant à connaître
d’autres membres de l’assemblée, nous nous rendons
compte qu’ils ont réussi à surmonter des difficultés sem-
blables à celles que nous avons. Ils peuvent donc nous ai-
der à venir à bout des nôtres.
Des amitiés durables. Lors de nos réunions, nous ne
retrouvons pas de simples connaissances, mais des amis. Norvège
En d’autres occasions, nous passons du temps ensemble
dans des divertissements convenables. Que procure ce
genre de fréquentations ? Nous apprenons à nous appré-
cier les uns les autres, ce qui renforce nos liens d’amour.
Ainsi, lorsque l’un de nous rencontre des problèmes, nous
l’aidons volontiers, car de solides liens d’amitié ont été
noués (Proverbes 17:17). En fréquentant tous les membres
de notre assemblée, nous montrons que nous ‘nous sou-
cions les uns des autres’ (1 Corinthiens 12:25, 26).
Nous vous encourageons à choisir pour amis ceux qui
font la volonté de Dieu. Vous trouverez de tels amis parmi
les Témoins de Jéhovah. Que rien ne vous retienne de vous Liban
joindre à nous !
˛ Pourquoi nous est-il profitable de nous retrouver lors de nos
réunions ?
˛ Quand aimeriez-vous faire connaissance avec notre
assemblée ?

Italie
7 Que recevons-nous
à nos réunions ?
Les réunions des chrétiens du I er siècle n’étaient pas des
cérémonies. Au programme figuraient principalement des
chants, des prières ainsi que la lecture et la discussion de
versets des Écritures (1 Corinthiens 14:26). C’est égale-
Nouvelle-Zélande ment le cas de nos réunions.
Un enseignement concret fondé sur la Bible. Le week-
end, chaque assemblée se réunit pour écouter un discours
biblique de 30 minutes montrant l’utilité des Écritures
pour notre vie et notre époque. Tous sont encouragés à
prendre dans leur bible les versets cités. Après ce discours,
l’assemblée est invitée à participer à l’étude de « La Tour de
Garde ». Cette discussion d’une heure sur un article de
l’édition d’étude de la revue appelée La Tour de Garde nous
Japon aide à appliquer les principes bibliques dans notre vie. Le
même article est examiné dans chacune de nos plus de
120 000 assemblées du monde entier.
Une formation pour enseigner. Nous nous retrouvons
aussi un soir de la semaine pour un programme en trois
parties intitulé Vie chrétienne et ministère, et basé sur
les matières fournies dans le Cahier pour la réunion Vie
chrétienne et ministère. Ce programme débute par les Joyaux
de la Parole de Dieu, dont le but est de nous familiariser
Ouganda avec une portion de la Bible que l’assemblée a lue à
l’avance. Ensuite, dans la partie Applique-toi au minis-
tère, nous assistons à des démonstrations sur la façon de
parler de la Bible aux autres. Un conseiller fait quelques
Lituanie remarques pour nous aider à améliorer notre façon de
lire et de parler (1 Timothée 4:13). Finalement, la partie
Vie chrétienne montre comment appliquer des principes
bibliques dans la vie de tous les jours. Elle contient une
discussion par questions et réponses visant à approfondir
ALLEZ PLUS LOIN... notre compréhension de la Bible.
Demandez le programme La qualité de l’enseignement biblique que nous recevons
de nos prochaines réunions. lors de nos réunions ne manquera pas de vous impres-
Repérez ce qui pourrait vous
être utile dans votre vie.
sionner (Isaïe 54:13).
˛ Comment se déroulent nos réunions ?
˛ À laquelle de nos réunions aimeriez-vous venir en premier ?
Pourquoi nous habillons-nous bien 8
pour nos réunions ?
Avez-vous remarqué sur les photos de cette brochure que
les Témoins de Jéhovah s’habillent bien pour assister à
leurs réunions ? Pourquoi accordons-nous tant d’impor-
tance à notre tenue ?
Par respect pour Dieu. Il est vrai que Dieu ne s’arrête
pas aux apparences (1 Samuel 16:7). Mais, lorsque nous
l’adorons en groupe, nous désirons sincèrement avoir du
respect pour lui et ceux avec qui nous nous réunissons. Si
Islande
nous devions passer devant un juge, par respect pour sa
position, nous ferions attention à notre tenue. De même,
lors des réunions, notre tenue indique notre respect pour
« le Juge de toute la terre », Jéhovah Dieu, et pour le lieu
où nous l’adorons (Genèse 18:25).
Par respect pour nos valeurs. La Bible encourage les chré-
tiens à s’habiller « avec modestie et bon sens » (1 Timo-
thée 2:9, 10). S’habiller « avec modestie » signifie ne pas
attirer l’attention par des vêtements tape-à-l’œil, provo-
cants ou suggestifs. Quant au « bon sens », il nous aide à
choisir de beaux vêtements, qui ne sont ni débraillés ni
excentriques. Ces principes laissent toutefois la place à
une grande variété de choix personnels. Sans ouvrir la
bouche, nous pouvons « rehausser en tout la beauté de
l’enseignement de notre Sauveur » et « glorifier Dieu » par Mexique
une tenue de bon goût (Tite 2:10 ; 1 Pierre 2:12). Ainsi,
en nous habillant bien pour nos réunions, nous donnons
une bonne image de notre culte pour Jéhovah.
Mais que vos habits ne vous retiennent pas d’assister à
nos réunions ! Des vêtements n’ont pas besoin d’être
chers ou chics pour être convenables, propres et
présentables.
˛ Pourquoi notre tenue est-elle importante lorsque nous adorons Guinée-Bissao
Dieu ?
˛ Quels principes nous guident dans le choix de notre tenue ?

Philippines
9 Comment bien se préparer
pour les réunions ?
Si vous étudiez la Bible avec un Témoin de Jéhovah, vous
vous efforcez certainement de vous préparer avant chaque
cours. Il est bien de faire de même avant d’assister à une
réunion, pour en profiter au maximum. L’idéal est d’avoir
un bon programme.
En choisissant un bon moment et un bon endroit. À quel
Cambodge
moment vous concentrez-vous mieux ? Le matin avant de
commencer à travailler, ou le soir une fois les enfants cou-
chés ? Même si vous ne pouvez pas étudier très long-
temps, décidez combien de temps vous consacrerez à
l’étude et, autant que possible, ne laissez rien perturber
votre programme. Cherchez un endroit calme et écartez
toute source de distraction en éteignant radio, télévision
et téléphone. Priez avant d’étudier, cela aide à mettre de
côté les soucis de la journée pour se concentrer sur la
Parole de Dieu (Philippiens 4:6, 7).
En soulignant les idées importantes et en préparant des
commentaires. Commencez par vous faire une vue d’en-
Ukraine semble du sujet. Réfléchissez au titre de l’article ou du
chapitre, cherchez le rapport entre ce titre et chaque
intertitre. Regardez les illustrations. Lisez les questions de
révision, qui concernent les points principaux. Ensuite, li-
sez chaque paragraphe et cherchez la réponse à la ques-
tion. Lisez les versets donnés en référence et cherchez le
lien qu’ils ont avec le sujet traité (Actes 17:11). Après avoir
trouvé la réponse à la question du paragraphe, soulignez
ou surlignez quelques mots ou expressions qui vous aide-
ront à vous en souvenir. Si vous le souhaitez, pendant la
réunion, vous pourrez lever la main pour donner un bref
commentaire dans vos propres termes.
En analysant les différents sujets étudiés chaque semaine
ALLEZ PLUS LOIN... aux réunions, vous ajouterez de nouvelles perles à votre
Suivant la méthode décrite dans trésor de connaissance biblique (Matthieu 13:51, 52).
cette partie, préparez l’étude de
La Tour de Garde ou l’étude bibli- ˛ Quel programme pourriez-vous établir pour préparer les réunions ?
que de l’assemblée. Demandez à ˛ Comment pouvez-vous préparer un commentaire pour une réunion ?
la personne qui vous enseigne la
Bible de vous aider à préparer un
commentaire
pour la prochaine
réunion.
Qu’est-ce que 10
le culte familial ?
Depuis des milliers d’années, Jéhovah souhaite que les Corée
membres de chaque famille passent du temps ensemble du Sud
à renforcer leurs liens avec Jéhovah et entre eux (Deutéro-
nome 6:6, 7). C’est pour ça que les Témoins de Jéhovah se
réservent un moment dans la semaine pour l’adorer en fa-
mille : Ils discutent dans un cadre détendu de questions
spirituelles spécifiques à leurs besoins. Même si vous vivez Brésil
seul, vous pouvez consacrer du temps à Dieu en étudiant
un sujet biblique de votre choix.
Un moment pour se rapprocher de Jéhovah. « Approchez-
vous de Dieu, et il s’approchera de vous » (Jacques 4:8). On
apprend à mieux connaître Jéhovah lorsqu’on découvre sa
Australie
personnalité et ses actions dans les pages de sa Parole
écrite. Un moyen simple de mettre en place un culte familial
est de lire ensemble la Bible à voix haute, peut-être en sui-
vant le programme de la réunion Vie chrétienne et ministère
pour la semaine. Chaque membre de la famille peut en lire
une partie. Après, tous peuvent dire ce qu’ils ont appris.
Un moment pour se rapprocher de sa famille. Lorsque mari
et femme, et parents et enfants, étudient la Bible ensemble,
leurs liens se renforcent. Ce devrait être un moment joyeux
et paisible, que tous attendent avec impatience. Des parents Guinée
choisissent des sujets de discussion utiles à leurs enfants en
fonction de leur âge, comme une difficulté rencontrée à
l’école et la façon de la résoudre. Ils se servent par exemple
de rubriques de La Tour de Garde ou de Réveillez-vous !, ou
encore de notre site Web, jw.org. Ou alors, ils regardent
un programme sur JW Télédiffusion (tv.jw.org), et ensuite
ils en discutent ensemble. Certains aiment s’entraîner à
chanter les cantiques pour les réunions, et trouvent agréable
de boire ou de manger quelque chose après le culte familial.
Ce bon moment passé chaque semaine à adorer Jéhovah ALLEZ PLUS LOIN...
aidera toute la famille à prendre plaisir à étudier la Bible.
Interrogez des membres de
Dieu ne manquera pas de bénir vos efforts en ce sens l’assemblée sur ce qu’ils font
(Psaume 1:1-3). lors de leur culte familial. De-
mandez quelles publications
˛ Pourquoi réserver du temps pour le culte familial ? sont disponibles à la Salle du
˛ Comment les parents peuvent-ils rendre ce moment agréable pour Royaume pour aider vos en-
toute la famille ? fants à connaître
Jéhovah.
11 Mexique

Pourquoi avons-nous
de grands rassemblements ?
Pourquoi ces gens sont-ils si joyeux ? Parce qu’ils sont à
l’un de nos grands rassemblements. Comme les serviteurs
de Dieu du passé, à qui il était demandé de se regrouper
trois fois par an, nous attendons avec impatience nos
Allemagne
grands rassemblements (Deutéronome 16:16). Nous en
avons aussi trois par an : deux assemblées de circonscription
d’un jour et une assemblée régionale de trois jours. Que
nous apportent-ils ?
Ils resserrent nos liens fraternels. Tout comme les
Israélites se réjouissaient de glorifier Jéhovah ‘dans un
grand rassemblement’, c’est avec joie que nous l’adorons
ensemble lors de nos assemblées de circonscription ou ré-
gionales (Psaume 26:12 ; 111:1). Celles-ci nous donnent
l’occasion de rencontrer ou de retrouver des Témoins
d’autres assemblées locales, ou même d’autres pays.
Botswana Nous restons ensemble pour la pause du midi, ce qui
ajoute à l’ambiance amicale (Actes 2:42). Lors de ces
Nicaragua évènements spirituels, nous ressentons personnellement
l’amour qui unit « toute la communauté des frères » dans
le monde (1 Pierre 2:17).
Ils nous font progresser spirituellement. Les Israélites
Italie se réjouissaient aussi d’avoir « compris les paroles » des
Écritures qui leur avaient été expliquées (Néhémie 8:8,
12). Comme eux, nous aimons l’enseignement biblique
que nous recevons à nos grands rassemblements. Chacun
d’eux a un thème tiré de la Bible. Par des discours et des
mises en scène, nous apprenons comment faire la volonté
de Dieu dans notre vie. De plus, les témoignages de ceux
qui arrivent à mener une vie chrétienne en ces temps dif-
ficiles nous encouragent. Lors des assemblées régionales,
ALLEZ PLUS LOIN... des films font revivre des récits bibliques et nous ensei-
Si vous voulez mieux nous connaî- gnent des leçons. À chaque grand rassemblement, des
tre, venez à notre prochain grand baptêmes sont organisés pour ceux qui veulent montrer
rassemblement. La personne qui
vous enseigne la Bible peut vous publiquement qu’ils ont offert leur vie à Dieu.
montrer un programme pour que
˛ Pourquoi sommes-nous heureux d’assister à nos grands rassemble-
vous ayez une idée des thèmes ments ?
abordés. Notez sur votre calen-
˛ Que vous apporterait un grand rassemblement ?
drier où et quand se tiendra le
prochain grand
rassemblement,
et assistez-y si
vous le pouvez.
Quelles sont nos méthodes 12
de prédication ?
Peu avant sa mort, Jésus a annoncé : « Cette bonne nou-
velle du Royaume sera prêchée dans toute la terre, en té-
moignage pour toutes les nations, et alors viendra la fin »
(Matthieu 24:14). Mais comment cette prédication mon-
diale serait-elle accomplie ? En suivant le modèle laissé
par Jésus (Luc 8:1). Espagne

Le porte-à-porte. Jésus a appris à ses disciples à prê-


cher la bonne nouvelle de maison en maison (Matthieu
Biélorussie
10:11-13 ; Actes 5:42 ; 20:20). Les premiers chrétiens
avaient un territoire précis dans lequel ils devaient évangé-
liser (Matthieu 10:5, 6 ; 2 Corinthiens 10:13). De même
aujourd’hui, notre prédication est bien organisée : chaque
assemblée a une zone précise à parcourir. Nous pouvons
ainsi remplir la mission que Jésus nous a confiée : prêcher
et donner un témoignage complet (Actes 10:42).
D’autres formes de témoignage. Jésus prêchait dans les
lieux publics partout où il trouvait du monde, que ce soit
sur une plage ou près d’un puits (Marc 4:1 ; Jean 4:5-15).
Nous suivons son exemple en engageant des conversa-
tions sur la Bible partout où nous le pouvons : dans la Hong Kong
rue, sur le lieu de travail des gens, dans les parcs, etc.
Nous utilisons aussi le téléphone. Et quand l’occasion s’y
prête, nous donnons un témoignage à nos voisins, à nos Pérou
collègues, à nos camarades et aux membres de notre fa-
mille. Grâce à tous ces efforts, des millions de personnes
par toute la terre ont entendu « la bonne nouvelle du sa-
lut » (Psaume 96:2).
À qui aimeriez-vous annoncer la bonne nouvelle du
royaume de Dieu et ce qu’elle signifie pour l’avenir ? Ne
gardez pas ce message d’espoir pour vous, parlez-en dès
que possible !
˛ Quelle « bonne nouvelle » doit être annoncée ?
˛ Quelles méthodes de Jésus suivons-nous ? ALLEZ PLUS LOIN...
Demandez à la personne qui vous
enseigne la Bible de vous montrer
comment expliquer avec gentil-
lesse à une de vos connaissances
quelque chose
que vous avez ap-
pris dans la Bible.
13
Qu’est-ce qu’un pionnier ?
Le mot « pionnier » s’emploie en général pour désigner
quelqu’un qui explore un nouveau domaine et qui ouvre
Canada la voie à d’autres. On peut dire que Jésus a été un pion-
nier, puisqu’il a été envoyé sur terre pour commencer à
prêcher un message de vie et ouvrir aux humains la possi-
bilité d’être sauvés (Matthieu 20:28). De nos jours, ses
disciples l’imitent en consacrant autant de temps que
possible à faire d’autres disciples (Matthieu 28:19, 20).
Certains ont pu entreprendre ce que nous appelons le
service de pionnier.
Quelqu’un qui prêche à plein temps. Tous les Témoins
de Jéhovah proclament la bonne nouvelle. Mais certains
se sont organisés pour être pionniers permanents, c’est-à-
Porte-à-porte.
dire prêcher 70 heures par mois. Pour y parvenir, ils se
contentent souvent d’un travail à temps partiel. D’autres,
envoyés comme pionniers spéciaux dans des endroits man-
quant de prédicateurs, prêchent au moins 130 heures par
mois. Les pionniers se satisfont d’un mode de vie simple,
confiants que Jéhovah leur donnera ce dont ils ont besoin
(Matthieu 6:31-33 ; 1 Timothée 6:6-8). Ceux qui ne sont
pas en mesure de prêcher à plein temps ont la possibilité
d’être pionniers auxiliaires, en prêchant 30 ou 50 heures au
Cours biblique.
cours d’un mois.
Quelqu’un qui est motivé par l’amour pour Dieu et les
gens. Comme Jésus, nous constatons que beaucoup de
personnes auraient vraiment besoin de connaître Dieu
(Marc 6:34). Or, ce que nous savons peut les aider dès
maintenant et leur donner une espérance solide. Par
amour pour les gens, un pionnier donne généreusement
de son temps et de son énergie pour leur faire connaître
la bonne nouvelle (Matthieu 22:39 ; 1 Thessaloniciens
Étude individuelle. 2:8). En retour, sa foi se fortifie, il se rapproche de Dieu
et a beaucoup de joie (Actes 20:35).
˛ Comment définir ce qu’est un pionnier ?
˛ Qu’est-ce qui motive les pionniers ?
14
Quels cours sont proposés aux pionniers ?
La formation théocratique est depuis longtemps une particu-
larité des Témoins de Jéhovah. Ceux qui se consacrent à plein
temps à la prédication peuvent bénéficier de cours spéciaux
pour pouvoir ‘accomplir pleinement leur ministère’ (2 Timo-
thée 4:5). États-Unis
L’École des pionniers. À la fin de sa première année de service
à plein temps, le pionnier permanent suit un cours de six jours
qui se tient en général dans une Salle du Royaume proche de
chez lui. Ce cours a pour but d’aider le pionnier à se rappro-
cher encore plus de Jéhovah, à gagner en efficacité dans tous
les aspects de la prédication et à poursuivre fidèlement son
service.
L’École pour évangélisateurs du Royaume. Ce cours de École de Galaad,
deux mois est conçu pour former des pionniers expérimentés Patterson (New York).
prêts à quitter leur région pour servir dans tout endroit où ils
seraient utiles. En quelque sorte, ils disent : « Me voici ! En-
voie-moi ! », à l’exemple du plus excellent Évangélisateur que
la terre ait porté, Jésus Christ (Isaïe 6:8 ; Jean 7:29). Partir loin
de chez soi nécessite parfois de simplifier son mode de vie. La
culture, le climat et la nourriture peuvent être complètement
différents de ce dont on avait l’habitude. Il faut peut-être
même apprendre une nouvelle langue. Cette école aide des frè-
res et sœurs célibataires ou mariés, ayant entre 23 et 65 ans, à
cultiver les qualités spirituelles dont ils auront besoin dans
leur affectation et les aptitudes qui leur permettront d’être uti-
lisés plus pleinement par Jéhovah et son organisation.
L’École biblique de Galaad. En hébreu, « Galaad » signifie
« tas [servant de] Témoin ». Depuis son ouverture en 1943,
cette école a envoyé plus de 8 000 missionnaires pour qu’ils
témoignent efficacement « jusqu’aux extrémités de la terre »
(Actes 13:47). Quand des Galaadites sont arrivés au Pérou, il
n’y avait aucune assemblée dans ce pays. Aujourd’hui, il y en a
plus de 1000. Le Japon comptait moins de dix Témoins quand
nos missionnaires ont commencé à y prêcher. Il en compte
aujourd’hui plus de 200 000. Le cours de 5 mois comprend Panama
une étude approfondie de la Parole de Dieu. Cette école invite
des pionniers spéciaux, des missionnaires, des béthélites et des
responsables de circonscription et leurs femmes à recevoir une
formation intensive dont le but est de contribuer à affermir et
à fortifier l’œuvre mondiale.
˛ Quel est l’objectif de l’École des pionniers ?
˛ Qui peut bénéficier de l’École pour évangélisateurs du Royaume ?
15 Quel est le rôle
des anciens ?
Nos anciens ne forment pas un clergé. Ils ne sont pas
payés pour ce qu’ils font dans l’assemblée. Comme au
I er siècle, ce sont des hommes très proches de Jéhovah,

Finlande
désignés pour être des bergers pour l’assemblée (Actes
20:28). Ils remplissent les conditions requises pour prési-
der et prendre soin de l’assemblée, « non par contrainte,
mais de bon cœur devant Dieu ; non par amour d’un gain
malhonnête, mais avec empressement » (1 Pierre 5:1-3).
Que font-ils pour nous ?
Ils prennent soin de nous et nous protègent. Les anciens
guident, protègent et aident l’assemblée à rester proche
de Jéhovah. Comprenant que c’est Dieu qui leur a confié
ce rôle important, ils ne dominent pas sur nous ; ils con-
Enseignement. tribuent plutôt à notre bien-être et à notre joie (2 Corin-
thiens 1:24). Tout comme un berger prend bien soin de
Aide individualisée. chacune de ses brebis, ils s’efforcent de connaître chaque
membre de l’assemblée (Proverbes 27:23).
Ils nous enseignent à faire la volonté de Dieu. Chaque se-
maine, les anciens président les réunions de l’assemblée
afin de fortifier notre foi (Actes 15:32). Ces hommes dé-
voués sont aussi des prédicateurs exemplaires, qui nous
accompagnent et nous forment dans toutes les facettes
de la prédication.
Évangélisation. Ils nous encouragent. Pour aider chacun de nous à avoir
de meilleures relations avec Jéhovah, les anciens discutent
avec nous à la Salle du Royaume ou nous rendent visite
chez nous. Leur but est de nous aider et de nous réconfor-
ter avec la Bible (Jacques 5:14, 15).
En plus de leur activité dans l’assemblée, la plupart
des anciens ont un emploi et des responsabilités familiales
qui leur demandent temps et attention. Ces frères « qui
travaillent dur » méritent notre respect (1 Thessaloniciens
ALLEZ PLUS LOIN... 5:12, 13).
Lisez 1 Timothée 3:1-10, 12 et
˛ Quel est le rôle des anciens ?
Tite 1:5-9 pour savoir sur quels
˛ Quelle aide individualisée nous apportent-ils ?
critères les anciens et les assis-
tants sont choisis.
Quel est le rôle 16
des assistants ?
La Bible parle de deux groupes de chrétiens qui assument
des responsabilités dans l’assemblée : les « responsables »
et les « assistants » (Philippiens 1:1). En principe, chaque Birmanie
assemblée en compte plusieurs. Que font les assistants
pour nous ?
Ils aident les anciens. Qu’ils soient jeunes ou âgés, les
assistants sont proches de Jéhovah, dignes de confiance et
appliqués. Dans l’assemblée, ils s’occupent d’affaires cou-
rantes, mais importantes, concernant des questions ma-
térielles et d’organisation. Cela permet aux anciens de se
concentrer sur leurs responsabilités d’enseignants et de
bergers.
Ils se rendent utiles. Des assistants sont chargés de Exposé.
l’accueil lors des réunions. D’autres s’occupent de la
sonorisation, tiennent la comptabilité ou remettent des
publications et des territoires de prédication aux mem-
bres de l’assemblée. Ils participent à l’entretien de la Salle
du Royaume. Les anciens leur demandent parfois d’aider
des chrétiens âgés. Quelles que soient leurs responsabili-
tés, les assistants les assument volontiers, ce qui leur vaut
le respect de tous (1 Timothée 3:13).
Ils donnent un bon exemple. Les assistants sont choisis Réunion
pour leurs qualités chrétiennes. Aux réunions, leurs expo- pour la prédication.
sés fortifient notre foi. En prédication, leur zèle stimule le Entretien de la Salle
nôtre. Leur coopération avec les anciens favorise la joie et du Royaume.
l’unité (Éphésiens 4:16). Avec le temps, ils peuvent remplir
les critères pour être anciens.
˛ Quelles qualités doivent avoir les assistants ?
˛ Que font-ils pour que l’assemblée fonctionne bien ?

ALLEZ PLUS LOIN...


À chaque réunion, faites
la connaissance d’un ancien
ou d’un assistant, jusqu’à ce
que vous les connaissiez tous,
eux ainsi que
leurs familles.
17 Quel est le rôle
des responsables de circonscription ?
Les Écritures grecques chrétiennes mentionnent souvent
Barnabé et l’apôtre Paul, des responsables itinérants qui
rendaient visite aux assemblées du I er siècle. Pourquoi le
faisaient-ils ? Ils se souciaient sincèrement du bien-être
des autres chrétiens. Paul a déclaré : « Retournons à pré-
sent voir les frères [...] pour voir comment ils vont » (Ac-
Malawi tes 15:36). Il était disposé à parcourir des centaines de
kilomètres pour aller les fortifier. Les responsables itiné-
rants de notre époque ont le même objectif.
Ils viennent nous encourager. Les responsables de
circonscription s’occupent chacun d’une vingtaine d’as-
semblées locales ; ils passent une semaine avec chacune
d’elles deux fois l’an. Leur expérience et celle de leurs fem-
mes (s’ils sont mariés) nous sont très utiles. Ils aiment ap-
Réunion
pour la prédication. prendre à connaître jeunes et moins jeunes et nous ac-
compagner dans la prédication et les cours bibliques. Ils
apportent une aide individualisée à des membres de l’as-
semblée en leur rendant visite avec des anciens. Ils don-
nent des discours encourageants aux réunions et aux as-
semblées de circonscription ou régionales (Actes 15:35).
Prédication. Ils s’intéressent à tous. Les responsables de circonscrip-
tion aident les membres des assemblées à avoir de meil-
leures relations avec Jéhovah. Ils se réunissent avec les an-
Réunion d’anciens.
ciens et les assistants pour faire le point sur les progrès
réalisés et leur donner des conseils sur la façon d’assumer
leurs responsabilités. Ils aident les pionniers à obtenir de
bons résultats dans la prédication. Ils ont plaisir à faire la
connaissance des nouveaux et se tiennent au courant de
leurs progrès. Chacun d’eux donne volontiers de lui-
même, se considérant comme ‘un collaborateur pour
ALLEZ PLUS LOIN... nos intérêts’ (2 Corinthiens 8:23). Leur foi et leur atta-
Pour ne pas manquer les discours chement à Dieu sont pour nous de bons exemples à imiter
du responsable de circonscription (Hébreux 13:7).
dans votre assemblée, notez sur
votre calendrier sa prochaine ˛ Pourquoi les responsables de circonscription vont-ils dans
visite. Si vous souhaitez mieux le les assemblées ?
connaître, lui ou sa femme, de- ˛ Comment pouvez-vous profiter de leurs visites ?
mandez à la personne qui vous
enseigne la Bible de l’inviter à
votre cours cette
semaine-là.
Faisons-nous 18
de l’humanitaire ?
En cas de catastrophe, nous nous organisons immédia-
tement pour secourir les Témoins de Jéhovah en détresse.
Ces efforts sont l’expression de notre sincère amour fra-
ternel (Jean 13:34, 35 ; 1 Jean 3:17, 18). Comment appor-
tons-nous notre aide ?
Nous donnons de l’argent. Au I er siècle, les chrétiens
d’Antioche ont envoyé de l’argent à ceux de Judée, tou- République dominicaine
chés par une grande famine (Actes 11:27-30). Aujour-
d’hui, nous apprenons parfois que quelque part des
Témoins sont dans le besoin. Nous faisons alors, par l’in-
termédiaire de notre assemblée, des dons pour les aider
matériellement (2 Corinthiens 8:13-15).
Nous organisons des secours. Les anciens se trouvant sur
le lieu d’une catastrophe recherchent chaque membre de
leur assemblée pour savoir si tous sont sains et saufs. Un
comité de secours coordonne l’aide médicale et l’approvi-
sionnement en nourriture, en eau potable, en vêtements
et en abris. De nombreux Témoins ayant des compétences
particulières se déplacent volontairement à leurs propres
frais pour participer aux opérations de secours ou réparer
les maisons et Salles du Royaume endommagées. Étant
unis et habitués à travailler ensemble, nous nous mobili-
sons vite quand c’est nécessaire. Nous secourons « ceux
Japon
qui sont nos frères et sœurs dans la foi », mais également,
si possible, d’autres personnes, quelle que soit leur reli-
gion (Galates 6:10). Haïti
Nous consolons avec la Bible et apportons une aide
affective. Les victimes de catastrophes ont particulière-
ment besoin d’être consolées. Dans ces moments-là, nous
puisons de la force auprès de Jéhovah, « le Dieu de toute
consolation » (2 Corinthiens 1:3, 4). En parlant aux per-
sonnes en détresse des promesses bibliques, nous les as-
surons que le royaume de Dieu mettra bientôt fin aux dra-
mes, aux douleurs et aux souffrances (Révélation 21:4).
˛ Pourquoi arrivons-nous à vite nous mobiliser en cas de
catastrophe ?
˛ Comment consolons-nous les victimes de catastrophes ?
19
Qui est « l’esclave fidèle et avisé » ?
Peu avant sa mort, Jésus a eu une conversation avec qua-
tre de ses disciples — Pierre, Jacques, Jean et André. Il leur
a parlé du ‘signe de sa présence’, qui se produirait dans
les derniers jours, et a posé une question importante :
« Quel est donc l’esclave fidèle et avisé que son maître a
établi sur ses domestiques, pour leur donner leur nourri-
ture au bon moment ? » (Matthieu 24:3, 45 ; Marc 13:3,
4). Par « nourriture », il faut comprendre ici une nourri-
ture spirituelle, la connaissance à propos de Dieu. Jésus,
le « maître », promettait à ses disciples de désigner ceux
qui leur donneraient cette connaissance en abondance au
temps de la fin. Qui serait cet « esclave » ?
C’est un petit groupe de chrétiens oints. « Oints » veut
dire choisis par l’esprit de Dieu. Cet « esclave » est le
Collège central des Témoins de Jéhovah. Il donne la nour-
riture spirituelle aux autres adorateurs de Jéhovah. Nous
dépendons de lui pour recevoir notre « part de nourriture
au bon moment » (Luc 12:42).
Il gère la « maison de Dieu » (1 Timothée 3:15). Jésus a
confié à cet « esclave » la grande responsabilité de gérer
les ressources de la partie terrestre de l’organisation de Jé-
Nous recevons tous hovah ainsi que ses activités : la prédication et l’enseigne-
une bonne nourriture ment dans nos assemblées. Pour nous donner ce dont
spirituelle. nous avons besoin, au moment où nous en avons besoin,
« l’esclave fidèle et avisé » diffuse la nourriture spirituelle
au moyen des publications que nous utilisons pour prê-
cher et au moyen de l’enseignement présenté à nos ré-
unions et à nos grands rassemblements.
Cet « esclave » est « fidèle » aux vérités bibliques et à sa
mission de prêcher la bonne nouvelle, et il est « avisé »
pour ce qui est de bien gérer les intérêts de Christ sur la
terre (Actes 10:42). Jéhovah le bénit en lui accordant ac-
croissement et abondance de nourriture spirituelle (Isaïe
60:22 ; 65:13).
˛ Qui Jésus a-t-il désigné pour nourrir spirituellement ses disciples ?
˛ Pourquoi peut-on dire que « l’esclave » est « fidèle » et « avisé » ?
20
Qu’est-ce que le Collège central ?
Au I er siècle, à Jérusalem, « les apôtres et les anciens » for-
maient un collège (ou petit groupe) central, en ce sens
qu’ils prenaient des décisions importantes pour tous les
chrétiens oints de l’époque (Actes 15:2). Ils arrivaient à se
mettre tous d’accord pour prendre des décisions. Pour
cela, ils examinaient les Écritures et se laissaient guider
par l’esprit de Dieu (Actes 15:25). Il en va de même pour
le Collège central aujourd’hui.
Un groupe de chrétiens que Dieu utilise pour faire sa
volonté. Les chrétiens oints formant le Collège central se
passionnent pour la Parole de Dieu. Ils sont très expéri-
mentés dans la gestion de questions pratiques et religieu-
ses. Le Collège central se réunit chaque semaine pour exa-
Le collège central
miner les besoins des Témoins du monde entier. Comme
du I er siècle.
au I er siècle, il donne des instructions basées sur la Bible,
notamment par des lettres et au moyen des responsables
itinérants. Cela favorise une belle unité de pensée et d’ac-
tion dans le peuple de Dieu (Actes 16:4, 5). Le Collège
central encourage à la prédication et s’occupe de la pré-
paration de la nourriture spirituelle ainsi que de la nomi-
nation de frères pour qu’ils assument des responsabilités.
Un groupe de chrétiens qui se laisse guider par l’esprit
de Dieu. Le Collège central cherche la direction de Jého-
vah, le Souverain de l’univers, et de Jésus, le Chef de
l’assemblée (1 Corinthiens 11:3 ; Éphésiens 5:23). Ses
membres ne se considèrent pas comme les chefs du
peuple de Dieu. Avec tous les autres chrétiens oints, ils
« continuent à suivre l’Agneau [Jésus] où qu’il aille » (Ré-
vélation 14:4). Le Collège central nous est reconnaissant
pour nos prières en sa faveur.
Lecture d’une lettre
˛ Au I er siècle, qui composait le collège central ? du collège central.
˛ Comment le Collège central moderne cherche-t-il la direction de
Dieu ?
ALLEZ PLUS LOIN...
Lisez Actes 15:1-35 pour voir
comment le collège central du
I er siècle a examiné et r ésolu un
problème à l’aide des Écritures
et grâce à l’esprit
saint.
21
Qu’est-ce que le Béthel ?
En hébreu, Béthel signifie « maison de Dieu » (Genèse
28:17, 19, note). C’est un nom approprié pour désigner
les locaux depuis lesquels, un peu partout dans le monde,
la prédication des Témoins de Jéhovah est organisée et
soutenue. Depuis le siège mondial situé aux États-Unis
(État de New York), le Collège central supervise l’activité
États-Unis des sièges nationaux, ou filiales, établis dans de nombreux
(service artistique) pays. Ceux qui s’activent dans ces filiales forment la « fa-
mille du Béthel ». Comme une famille, les béthélites vivent
et mangent ensemble, collaborent et étudient la Bible
dans l’unité (Psaume 133:1).
Un endroit tout particulier pour donner de soi dans une
grande « famille ». Dans chaque Béthel, des Témoins,
hommes et femmes, se consacrent à plein temps à faire la
volonté de Dieu et à favoriser les intérêts du Royaume
(Matthieu 6:33). Aucun d’eux n’est payé, mais tous sont
logés et nourris et reçoivent une aide pour leurs dépenses
Allemagne personnelles. Chacun a une tâche à accomplir, que ce soit
dans un bureau, à la cuisine, à la salle à manger, à l’impri-
merie, sur une chaîne de reliure, au ménage, à la buande-
rie, à la maintenance, etc.
Un endroit où l’on s’active à soutenir la prédication.
L’objectif principal de chaque Béthel est de rendre les véri-
tés bibliques accessibles à autant de personnes que possi-
ble. Cette brochure en est un exemple. Elle a été rédigée
sous la direction du Collège central, transmise électroni-
quement à des centaines d’équipes de traduction des
quatre coins du monde, imprimée sur des rotatives à
Kenya grande vitesse dans différents Béthels et expédiée à plus
de 120 000 assemblées. À chacune de ces étapes, la « fa-
Colombie mille du Béthel » apporte un soutien essentiel à la plus
importante de toutes les activités : la prédication de la
bonne nouvelle (Marc 13:10).
˛ Qui sont les béthélites, et sont-ils payés ?
˛ Quelle activité importante chaque Béthel soutient-il ?
22
Que fait un siège national ?
Les différents services d’un siège national, aussi appelé Îles Salomon
Béthel ou filiale, s’occupent de la prédication dans un
ou plusieurs pays : traduction, impression, reliure,
expédition des publications, production de supports
audio-vidéo, etc.
Il organise nos activités par l’intermédiaire d’un comité
de filiale. Le Collège central confie la gestion de chaque
siège national à un comité de filiale, composé d’au moins
trois anciens très expérimentés. Ce comité informe le
Collège central des progrès de l’activité dans chaque pays
dont il s’occupe et de toute éventuelle difficulté. Ses rap-
ports permettent au Collège central de déterminer les thè-
mes à aborder dans les prochaines publications, réunions
et assemblées de circonscription ou régionales. Des repré-
sentants du Collège central visitent régulièrement les siè-
ges nationaux pour aider les comités de filiale à assumer
leurs responsabilités (Proverbes 11:14). Lors d’une ré-
union spéciale, le représentant du siège mondial donne
un discours d’encouragement pour les Témoins du pays. Canada
Il soutient les assemblées locales. Au siège national, des
frères sont chargés de valider la formation d’assemblées
Afrique du Sud
locales, de gérer l’activité des pionniers, des missionnaires
et des responsables de circonscription, d’organiser de
grands rassemblements, de coordonner la construction
de Salles du Royaume et de veiller à ce que les publica-
tions soient expédiées aux assemblées pour combler leurs
besoins. Tout ce qui est accompli dans un siège national
contribue à ce que la prédication se fasse avec ordre
(1 Corinthiens 14:33, 40).
˛ Comment les comités de filiale aident-ils le Collège central ? ALLEZ PLUS LOIN...
˛ De quoi s’occupe un siège national ? Venez visiter l’un de nos sièges na-
tionaux. Des visites guidées y sont
organisées du lundi au vendredi.
Vous serez bien accueilli. Habillez-
vous comme pour une réunion.
Votre foi sera renforcée par la
visite d’un Béthel.
23 Comment nos publications
sont-elles rédigées et traduites ?
Dans un souci d’annoncer la « bonne nouvelle » à « toute
nation, et tribu, et langue, et peuple », nous produisons des
publications en plus de 900 langues (Révélation 14:6).
Comment réalisons-nous cet exploit ? Grâce à une équipe
États-Unis (service de la rédaction)
internationale de rédacteurs et à un groupe de traducteurs
dévoués, tous Témoins de Jéhovah.
Le texte original est préparé en anglais. Au siège mondial,
le Collège central chapeaute l’activité du service de la rédac-
tion. Ce service coordonne les tâches des rédacteurs se trou-
vant au siège mondial et dans certaines filiales. Le fait
d’avoir une équipe internationale permet d’aborder des thè-
mes multiculturels qui intéressent des gens de tous pays.
Le texte est envoyé aux traducteurs. Après avoir été re-
Corée du Sud touché et approuvé, le texte est envoyé électroniquement à
nos traducteurs du monde entier, qui, en équipe, traduisent,
puis révisent et corrigent leurs traductions. Ils s’efforcent de
choisir des « paroles de vérité qui soient exactes », autre-
ment dit qui expriment dans leur langue le sens exact de
l’anglais (Ecclésiaste 12:10).
Les ordinateurs font gagner du temps. Un ordinateur ne
peut pas remplacer un rédacteur ou un traducteur. Par
contre, des dictionnaires électroniques ainsi que des logiciels
de recherche et d’aide à la traduction font gagner du temps.
De plus, les Témoins ont mis au point un système électroni-
que d’édition multilingue (MEPS) qui permet de traiter des
textes dans des centaines de langues, de les associer à des
Arménie
illustrations et de les composer pour impression.
Pourquoi tous ces efforts, même pour des langues parlées
par quelques milliers de personnes seulement ? Parce que la
volonté de Jéhovah est « que toutes sortes de gens soient
Burundi sauvés et parviennent à une connaissance exacte de la vé-
rité » (1 Timothée 2:3, 4).
˛ Comment nos publications sont-elles rédigées ?
˛ Pourquoi traduisons-nous en autant de langues ?

Sri Lanka
Comment est financée 24
notre activité mondiale ?
Nous publions et distribuons gratuitement des centaines de
millions de bibles et d’autres publications chaque année.
Nous construisons et entretenons des Salles du Royaume et
des Béthels. Nous prenons en charge des milliers de béthéli-
tes et de missionnaires, et apportons de l’aide humanitaire.
Vous vous demandez donc peut-être : « Comment tout cela
est-il financé ? »
Nous ne demandons ni dîme ni cotisation et ne faisons pas
de quête. Bien que notre activité mondiale ait un coût élevé,
nous ne réclamons pas d’argent. Il y a plus d’un siècle, le
deuxième numéro de La Tour de Garde affirmait que, croyant
que Jéhovah est notre soutien, nous ne demanderions ni ne Népal
solliciterions jamais l’appui des hommes. Et nous avons tenu
parole ! (Matthieu 10:8).
Nos activités sont soutenues par des offrandes volontaires.
Beaucoup apprécient notre œuvre d’enseignement biblique
et font des offrandes en sa faveur. Les Témoins eux-mêmes
sont heureux de donner temps, forces, argent et autres res-
sources pour que la volonté de Dieu soit faite par toute la
terre (1 Chroniques 29:9). À la Salle du Royaume ainsi que
là où nous nous réunissons pour nos grands rassemble-
ments, ceux qui le désirent peuvent déposer quelque chose
dans des boîtes à offrandes. La plus grande partie de l’ar-
gent reçu vient de donateurs aux moyens modestes, un peu Togo
comme la veuve pauvre dont Jésus a parlé en bien parce
Grande-Bretagne
qu’elle avait offert deux petites pièces pour le trésor du Tem-
ple (Luc 21:1-4). Ainsi, chacun peut régulièrement ‘mettre
quelque chose de côté’ pour donner « comme il l’a décidé
dans son cœur » (1 Corinthiens 16:2 ; 2 Corinthiens 9:7).
Nous sommes convaincus que Jéhovah continuera d’inciter
ceux qui le souhaitent à l’honorer ‘avec ce qu’ils ont de
meilleur’, à soutenir l’œuvre du Royaume, pour que sa
volonté soit faite (Proverbes 3:9).
˛ Qu’est-ce qui nous rend différents des autres religions ?
˛ quoi servent les offrandes volontaires ?
25 Pourquoi et comment bâtissons-nous
nos Salles du Royaume ?
Comme leur nom l’indique, les Salles du Royaume sont
des lieux où l’on donne un enseignement biblique centré
sur le royaume de Dieu : le thème de la prédication de
Jésus (Luc 8:1).
Ce sont des centres du vrai culte. La prédication de la
bonne nouvelle est organisée localement à partir de ces
centres de proximité (Matthieu 24:14). Les Salles du
Royaume n’ont pas toutes la même taille ni le même style,
Bolivie
mais toutes sont simples. Elles accueillent souvent plus
d’une assemblée. Ces dernières années, afin de répondre
à l’accroissement des assemblées, nous en avons construit
des dizaines de milliers (en moyenne cinq par jour). Com-
ment est-ce possible ? (Matthieu 19:26).
Elles sont construites grâce à des offrandes faites à
un fonds commun. Ces offrandes sont envoyées au siège
national pour être fournies à des assemblées ayant besoin
de construire ou de rénover une Salle du Royaume.
Elles sont construites par des bénévoles de tous hori-
Nigéria zons. Dans de nombreux pays, des équipes de construction
(avant et après)
de Salles du Royaume (composées de ce qu’on appelle des
volontaires et serviteurs à la construction de Salles du
Royaume) se déplacent d’une assemblée à l’autre, même
dans des endroits isolés, pour aider leurs coreligionnaires
à construire leurs lieux de culte. Ailleurs, des Témoins
qualifiés sont chargés d’organiser la construction et la
rénovation des Salles du Royaume d’une région donnée.
Bien que de nombreux Témoins professionnels venant de
la région offrent leurs services sur chaque chantier, ce
sont les Témoins locaux qui effectuent le gros des travaux.
Tout cela est possible grâce à l’esprit de Jéhovah et aux ef-
forts soutenus de son peuple (Psaume 127:1 ; Colossiens
3:23).
˛ Pourquoi nos lieux de culte s’appellent-ils Salles du Royaume ?
˛ Comment bâtissons-nous des Salles du Royaume dans le monde
entier ?
Tahiti
Comment entretenons-nous 26
nos Salles du Royaume ?
Le saint nom de Dieu est inscrit sur toutes les Salles du
Royaume des Témoins de Jéhovah. Les garder propres,
présentables et en bon état est donc pour nous un hon-
neur et une partie importante de notre culte. Chacun
peut y participer. Estonie

En étant volontaires pour faire le ménage après une ré-


union. Après chaque réunion, des Témoins font volontiers
un nettoyage léger de leur Salle du Royaume. Une fois par
semaine, un nettoyage plus complet est fait. Un ancien ou
un assistant coordonne l’entretien, généralement en se
servant d’une liste de tâches à effectuer. Suivant les be-
soins, certains se portent volontaires pour balayer, aspi-
rer, passer la serpillière, faire les poussières, réaligner les
chaises, nettoyer les toilettes, les vitres et les miroirs, vider
les poubelles ou entretenir les extérieurs. Au moins une Zimbabwe
fois par an, un jour est réservé à un nettoyage général. En
faisant participer nos enfants, nous leur apprenons à res-
pecter nos lieux de culte (Ecclésiaste 5:1).
En faisant des réparations. Tous les ans, l’intérieur et
l’extérieur de chaque Salle du Royaume sont contrôlés.
Sur cette base, des travaux de maintenance sont régulière-
ment faits pour la garder en bon état, ce qui évite des dé-
penses inutiles (2 Chroniques 24:13 ; 34:10). Une Salle du
Royaume propre et en bon état est un lieu digne pour
adorer Dieu. En participant à ces travaux, nous montrons
à quel point nous aimons Jéhovah et notre lieu de culte
(Psaume 122:1). Cela donne aussi un bon témoignage
dans le voisinage (2 Corinthiens 6:3).
˛ Pourquoi ne devons-nous pas négliger notre lieu de culte ?
˛ Comment nos Salles du Royaume sont-elles entretenues ? Mongolie

Porto Rico
27 À quoi sert la bibliothèque
de la Salle du Royaume ?
Aimeriez-vous faire des recherches pour mieux connaître la
Bible ? Aimeriez-vous en savoir plus sur un verset, ou sur un
personnage, un endroit ou une chose mentionnés dans la
Bible ? Vous êtes-vous déjà demandé si la Parole de Dieu
Israël peut vous aider concernant un de vos soucis ? Si oui, utili-
sez la bibliothèque de la Salle du Royaume.
Elle contient de bons outils de recherche. Vous n’avez pro-
bablement pas toutes les publications bibliques des Té-
moins de Jéhovah dans votre langue. Mais la bibliothèque
de la Salle du Royaume contient la plupart des publications
récentes, et peut-être différentes versions de la Bible, un
bon dictionnaire et d’autres livres de référence. Avant et
après les réunions, n’hésitez pas à vous en servir. Si un
ordinateur est disponible, vous pourrez utiliser le logiciel
Watchtower Library. C’est une bibliothèque électronique qui
contient beaucoup de nos publications et qui est équipée
d’un moteur de recherche facile d’utilisation pour se rensei-
République gner sur un sujet, un mot ou un verset.
tchèque
Elle est utile aux élèves de la réunion Vie chrétienne et
ministère. La bibliothèque de la Salle du Royaume vous
aidera peut-être à préparer un exposé. C’est le responsable
de la réunion Vie et ministère qui gère la bibliothèque. Il
veille à ce qu’elle soit bien rangée et à ce que les dernières
publications y soient. Lui ou le Témoin qui vous enseigne
Bénin
la Bible peut vous montrer comment trouver ce dont vous
avez besoin. Mais aucun livre de la bibliothèque ne doit
être emporté hors de la Salle du Royaume. Bien sûr, nous
faisons attention à ne pas abîmer ces livres et n’écrivons
Îles pas dedans.
Caïmans
La Bible explique que, pour ‘trouver la connaissance de
Dieu’, il faut la chercher « comme des trésors cachés »
ALLEZ PLUS LOIN... (Proverbes 2:1-5). La bibliothèque de la Salle du Royaume
peut vous y aider.
Pour avoir une bibliothèque per-
sonnelle, demandez quelles publi-
˛ Que trouve-t-on à la bibliothèque de la Salle du Royaume ?
cations vous pouvez obtenir à la
˛ Qui peut vous aider à bien utiliser cette bibliothèque ?
Salle du Royaume. Le Témoin qui
vous enseigne la Bible peut vous
conseiller sur celles à demander
en premier.
Que trouve-t-on sur 28
notre site Internet ?
Jésus Christ a dit à ses disciples : « Que votre lumière
brille devant les hommes, pour qu’ils voient vos belles ac-
tions et rendent gloire à votre Père qui est au ciel » (Mat-
thieu 5:16). À cette fin, nous utilisons des technologies mo-
dernes, y compris Internet. Le site officiel pour s’informer
sur les croyances et les activités des Témoins de Jéhovah est
jw.org. Qu’y trouve-t-on ?
France
La réponse de la Bible à des questions que beaucoup
se posent. Vous pouvez y trouver la réponse à certaines
des questions les plus importantes de l’existence. Par
exemple, les tracts Les souffrances cesseront-elles un jour ?
et Les morts revivront-ils un jour ? sont disponibles en ligne
en plus de 800 langues. Sur ce site, vous trouverez aussi
la Traduction du monde nouveau dans plus de 160 langues,
des manuels d’étude biblique comme Que nous enseigne la
Bible ?, ainsi que les derniers numéros de La Tour de Garde et
de Réveillez-vous ! Il est possible de lire ou d’écouter en ligne
bon nombre de ces publications ou de les télécharger sous
les formats courants suivants : MP3, PDF ou EPUB. Vous Pologne
pouvez même imprimer quelques pages dans une autre lan-
gue pour quelqu’un qui s’intéresse à la Bible. Des vidéos
existent dans quantité de langues des signes. Et faites-vous Russie
plaisir en téléchargeant des lectures bibliques théâtrales,
des films et de belles musiques.
Des renseignements sur les Témoins de Jéhovah. Notre site
propose également des informations récentes et des vidéos
sur notre activité mondiale, sur des évènements concernant
les Témoins de Jéhovah et sur nos opérations humanitaires.
Vous y trouverez les coordonnées de nos sièges nationaux et
des renseignements sur nos grands rassemblements.
De cette façon, nous faisons briller la lumière de la vérité
jusque dans les régions les plus reculées de la terre. En ef- PRUDENCE !
fet, des habitants de tous les continents, même de l’Antarc-
tique, visitent notre site. Nous prions pour que « la parole Des gens qui s’opposent à nous
de Jéhovah continue à se répandre » sur toute la terre, à la se servent de sites Internet pour
raconter des mensonges à notre
gloire de Dieu (2 Thessaloniciens 3:1). sujet. Leur but est d’éloigner les
gens de Jéhovah. Méfiez-vous de
˛ Quel rôle joue jw.org pour faire découvrir la vérité biblique ?
ces sites ! (Psaume 1:1 ; 26:4 ;
˛ Qu’aimeriez-vous consulter sur notre site ?
Romains 16:17).
Ferez-vous la volonté de Jéhovah ?
Merci d’avoir pris le temps d’examiner cette brochure
pour vous familiariser avec nous, nos activités et notre
organisation. Nous espérons qu’elle vous aura permis de
vous rendre compte que nous sommes ceux qui font la
volonté de Jéhovah. Nous vous encourageons à continuer
d’apprendre à connaître Dieu, à parler à votre famille et à
vos amis de ce que vous apprenez et à assister régulièrement
à nos réunions (Hébreux 10:23-25).
Plus vous en saurez sur Jéhovah, plus vous constaterez à
quel point il vous aime. Cela vous motivera alors à faire tout
votre possible pour l’aimer en retour (1 Jean 4:8-10, 19).
Mais comment montrer au quotidien que c’est votre désir ?
Pourquoi est-il dans votre intérêt de suivre ses normes mo-
rales ? Qu’est-ce qui vous donnera envie de faire la volonté
de Dieu à nos côtés ? La personne qui vous enseigne la Bible
sera heureuse de vous aider à répondre à ces questions,
afin que votre famille et vous puissiez « rester dans l’amour
de Dieu » tout en espérant « la vie éternelle » (Jude 21).
Nous vous invitons chaleureusement à continuer vos
progrès dans le chemin de la vérité en étudiant ce livre :

Restez dans
l’amour de Dieu

s
181206
jl-F

Vous aimerez peut-être aussi