Vous êtes sur la page 1sur 60

L O G I C I E L S C A N A L I S

Procédure d’adaptation et de traduction

de l'outil CanBRASS

Objectif : Décrire les fichiers et les procédures pour traduire l'outil CanBRASS puis les adapter à l’offre d’un pays.
Ce document s’applique à partir de la version 6.3 de l’outil CanBRASS.

Domaine d’application : Adaptation et traduction des logiciels Canalis par les pays.

• Etat du document : Draft Validé

• Version du document : 1.5

• Responsabilité :
Fonction Nom Signature Date
Rédigé par Rédacteur Fabrice Konarski
Approuvé par Responsable logiciel David Guébet
Validé par Chef de projet Daniel Duc
• Diffusion pour utilisation :
Diffusion Fonction Nom
Pour action Responsable déploiement logiciel Dirk Van-Crombrugge
pays Responsable de chaque pays
Pour information Chef de projet Daniel Duc

• Note de révision :
Version Date Auteur Commentaire Sections modifiées
0.1 06/02/2006 Fabrice Konarski Création du document
1.0 17/03/2006 Fabrice Konarski Mise à jour du document suite à la revue Petites modifications dans
par Dirk Van-Crombrugge tout le document
1.1 14/06/2006 Fabrice Konarski Mise à jour du document suite à la seconde Nouveau chapitre 12 et
revue Par Dirk Van-Crombrugge modifications mineures sur
quelques autres chapitres
1.2 04/08/2006 Fabrice Konarski Mise à jour du document pour compléter 10.10, 14.2
l'explication du paramètre KDPdoc et la
modification de l'icône de l'outil
1.3 12/03/2007 Fabrice Konarski Mise à jour du document pour prendre 3, 4, 5, 9.2.2.1, 9.2.3.1 et
comme base d’adaptation le fichier ini du 10.1, 10.14
répertoire d’installation et non celui
installé sur le PC. Ajout du paragraphe
10.14 sur la gestion du KBL dans le guide
d’études
1.4 18/12/2008 Grégory Julliand Mise à jour pour CanBRASS 6.3 Suppression des références
à CanFAST. Mise à jour
des infos pour CanBRASS
1.5 06/11/2009 Fabrice Konarski Mise à jour après relecture du document Document entier et ajout
du chapitre 10.18

Page 1 / 60
SOMMAIRE

1 DOCUMENTS DE REFERENCE.........................................................................................................................................4
2 INTRODUCTION .............................................................................................................................................................4
3 ABREVIATIONS, ACRONYMES.......................................................................................................................................4
4 LISTE DES FICHIERS A ADAPTER OU A TRADUIRE .........................................................................................................4
5 MARCHE A SUIVRE POUR TRADUIRE ET ADAPTER LES OUTILS .....................................................................................5
6 TRADUCTION DE L’OUTIL .............................................................................................................................................7
6.1 Présentation ................................................................................................................................................................................ 7
6.2 Intégration d’une nouvelle langue.............................................................................................................................................. 7
6.2.1 Mise en œuvre ................................................................................................................................................................. 7
6.2.2 Présentation du fichier..................................................................................................................................................... 8
6.2.2.1 Section [LANG] .............................................................................................................................................................................. 8
6.2.2.2 Section [MSG] ................................................................................................................................................................................ 9
7 PERSONNALISATION DU FICHIER ARTICLE.DBU ..........................................................................................................10
7.1 Présentation .............................................................................................................................................................................. 10
7.2 Importation des libellés des références et mise à jour du tarif................................................................................................. 10
7.2.1 Mise en œuvre ............................................................................................................................................................... 10
7.3 Ajout de nouvelles références locales ...................................................................................................................................... 14
7.4 Définition d’une remise pour une référence donnée ................................................................................................................ 15
8 PERSONNALISATION DE L’OUTIL CANBRASS EN MODE LINEAIRE ............................................................................17
8.1 Paramétrage du chiffrage au mètre linéaire ............................................................................................................................. 17
8.1.1 Présentation ................................................................................................................................................................... 17
8.1.2 Mise en œuvre ............................................................................................................................................................... 17
8.1.3 Gestion des priorités entre gammes .............................................................................................................................. 17
8.1.4 Gestion des choix par défaut ......................................................................................................................................... 18
9 PERSONNALISATION DE L’OUTIL CANBRASS EN MODE REFERENCE ........................................................................19
9.1 Paramétrage du chiffrage d’une ligne Canalis ......................................................................................................................... 19
9.1.1 Présentation ................................................................................................................................................................... 19
9.1.2 Mise en œuvre ............................................................................................................................................................... 19
9.1.3 Les caractéristiques de la ligne Canalis ........................................................................................................................ 20
9.1.3.1 Paramètre OPT : Les options disponibles.................................................................................................................................... 20
9.1.3.2 Paramètre CALMAX : Le calibre d’une ligne Canalis ................................................................................................................ 21
9.1.4 Les types d’éléments disponibles d’une ligne Canalis.................................................................................................. 22
9.1.4.1 Paramètre ALIM : Le choix du type d’alimentation d’une ligne Canalis .................................................................................... 22
9.1.4.2 Paramètre DROIT : Le choix du type d’éléments droits d’une ligne Canalis.............................................................................. 23
9.1.4.3 Spécificité du paramètre DROIT pour la gamme KBA ................................................................................................................ 24
9.1.4.4 Spécificité du paramètre DROIT pour la gamme KBB ................................................................................................................ 25
9.1.4.5 Paramètre COMPL : Le type d’éléments de compléments d’une ligne Canalis .......................................................................... 26
9.1.4.6 Paramètre FIX : Le mode de fixation de la canalisation à la structure....................................................................................... 27
9.1.4.7 Paramètre FIXL : Le mode de suspension des luminaires à la canalisation ............................................................................... 28
9.1.4.8 Paramètre SUPPL : Le matériel supplémentaire ......................................................................................................................... 29
9.1.4.9 Paramètre CHOIXLUM : Le type de luminaires monté sous la canalisation .............................................................................. 29
9.1.4.10 Paramètre CHOIX4D : Le nombre de dérivations par mètre .................................................................................................... 30
9.1.4.11 Paramètre MC10 : Eléments de connectiques KDP - Raccordement des luminaires ................................................................ 31
9.1.4.12 Paramètre FC : Eléments de connectiques KDP - Raccordement sur connecteurs................................................................... 31
9.1.4.13 Paramètre FM : Eléments de connectiques KDP - Raccordement entre luminaires ................................................................. 32
9.1.4.14 Paramètre BA12 : Eléments de connectiques KDP par pontage – Répartiteur en té (1 entrée / 2 sorties) ............................... 33
9.1.4.15 Paramètre BA15 : Eléments de connectiques KDP en étoile – Répartiteur en té (1 entrée / 5 sorties)..................................... 34
9.1.4.16 Paramètre CHOIXCONN : La sélection par défaut du type de connecteurs de dérivation ....................................................... 35
9.1.4.17 Paramètre FERM1 : La présence d’embout de fermeture pour l’alimentation d’une ligne Canalis......................................... 36
9.1.4.18 Synthèse des paramètres utilisés pour chaque gamme dans le fichier ref_conf.cfg ................................................................... 37
9.2 Personnalisation du comparatif éclairage................................................................................................................................. 37
9.2.1 Méthode de calcul du comparatif .................................................................................................................................. 37
9.2.1.1 Présentation .................................................................................................................................................................................. 37
9.2.1.2 Mise en œuvre ............................................................................................................................................................................... 38
9.2.1.3 Présentation de la solution S1 ...................................................................................................................................................... 39
9.2.2 Activer la demande de comparatif avec une solution classique.................................................................................... 41
9.2.2.1 Présentation .................................................................................................................................................................................. 41
9.2.2.2 Mise en œuvre ............................................................................................................................................................................... 41
9.2.3 Définition des prix et de la main d’œuvre d’une solution traditionnelle ...................................................................... 41
9.2.3.1 Présentation .................................................................................................................................................................................. 41

Page 2 / 60
9.2.3.2 Mise en œuvre ............................................................................................................................................................................... 41
9.3 Personnalisation de l’offre connecteurs et coffrets de dérivation ............................................................................................ 42
9.3.1 Définition des types de connecteurs.............................................................................................................................. 43
9.3.1.1 Présentation .................................................................................................................................................................................. 43
9.3.1.2 Mise en œuvre ............................................................................................................................................................................... 43
9.3.1.3 Les caractéristiques du fichier...................................................................................................................................................... 43
9.4 Personnalisation des devis........................................................................................................................................................ 45
9.4.1 Présentation ................................................................................................................................................................... 45
9.4.2 Mise en œuvre ............................................................................................................................................................... 46
9.4.3 Caractéristiques d’un fichier modèle ............................................................................................................................ 46
10 PERSONNALISATION DU FICHIER CNB.INI ..................................................................................................................46
10.1 Présentation .............................................................................................................................................................................. 46
10.2 Mise en œuvre .......................................................................................................................................................................... 46
10.3 Prise en compte de la langue d’affichage................................................................................................................................. 47
10.4 Choix du site Internet ............................................................................................................................................................... 47
10.5 Désignation des répertoires de sauvegarde .............................................................................................................................. 48
10.6 Définition des caractéristiques de l’utilisateur......................................................................................................................... 48
10.7 Préférences sur le regroupement des quantités indivisibles..................................................................................................... 49
10.8 Préférences sur la langue d’affichage des libellés des références............................................................................................ 49
10.9 Préférences sur l’affichage d’une fenêtre d’aide sur l’outil ..................................................................................................... 50
10.10 Affichage à une date prédéterminée de la gamme KDP ....................................................................................................... 51
10.11 Affichage d’un document promotionnel ou informatif......................................................................................................... 51
10.12 Remises par famille............................................................................................................................................................... 52
10.13 Préférence sur le regroupement des références identiques ................................................................................................... 52
10.14 Verrouillage d’un mode de l’outil CanBRASS..................................................................................................................... 53
10.15 Gestion du KBL avec le KBB dans le guide d’études .......................................................................................................... 54
11 MODIFICATION DE L’IMAGE D’ACCUEIL AU LANCEMENT DE L’APPLICATION ............................................................54
12 TRADUCTION DE L’UTILITAIRE ARTICLE.EXE .............................................................................................................55
12.1 Présentation .............................................................................................................................................................................. 55
12.2 Intégration d’une nouvelle langue............................................................................................................................................ 55
12.2.1 Mise en œuvre ............................................................................................................................................................... 55
13 ADAPTATION DE L’AIDE .............................................................................................................................................56
13.1 Mise en œuvre .......................................................................................................................................................................... 56
13.2 Traduction et adaptation des fichiers sources de l’aide ........................................................................................................... 56
13.3 Génération du fichier d'aide ..................................................................................................................................................... 57
14 ADAPTATION DE LA PROCEDURE D’INSTALLATION ....................................................................................................58
14.1 Composition du programme d’installation............................................................................................................................... 58
14.2 Changement de l’icône de l’outil CanBRASS ......................................................................................................................... 59
14.3 Changement du nom et de la version de l’outil CanBRASS ................................................................................................... 59
14.4 Création d’une procédure d’installation................................................................................................................................... 59

Page 3 / 60
1 DOCUMENTS DE REFERENCE

Index Nom, version Description


Ancienne procédure d’adaptation des outils CanFAST et
[A] Comment_personnaliser_CanBRASS et CanFAST FR.doc
CanBRASS
[B] Adaptation_Devis_CanBRASS_FR.doc Procédure de personnalisation des modèles de devis

2 INTRODUCTION
Ce document constitue la procédure d’adaptation de l'outil CanBRASS permettant de chiffrer des lignes Canalis.
Il fournit les moyens nécessaires pour adapter les caractéristiques des outils au contexte local d’un pays (langage, prix, catalogue,
normes ou critères techniques) et sert de base au pays pour réaliser l’adaptation et la traduction des outils.

L’architecture du document présente un résumé des fichiers à adapter ou à traduire puis décrit l’ensemble des tâches qu’il est possible
de mener sur les outils pour qu’ils soient déployés dans un pays, à savoir :
• Traduction de l’outil
• Traduction des libellés des références et mise à jour des tarifs et des remises, ajout de référence locales
• Personnalisation du chiffrage au mètre linéaire
• Personnalisation du chiffrage par référence
• Paramétrage du chiffrage
• Personnalisation du comparatif éclairage
• Personnalisation de l’offre connecteurs et coffrets de dérivation
• Personnalisation des devis
• Autres personnalisations
• Adaptation de l’aide
• Adaptation de la procédure d’installation

3 ABREVIATIONS, ACRONYMES
Ce chapitre présente l’ensemble des abréviations ou acronymes utilisés dans tout le reste du document.
Certains sigles sont caractérisés par le fait qu’ils sont notés entre crochets et que leurs caractères sont en petites majuscules.

Ci-joint la liste des sigles :

Sigle Description
Répertoire d'installation de l'outil. Par défaut, la procédure d’installation propose
[INSTALL_DIR] le répertoire c:\Program Files\Schneider Electric\CanBRASS <numéro de version
de l’outil>
Répertoire où sont installés les fichiers de configuration de l'outil. Généralement
[APPDATA_DIR]
il s’agit du répertoire c:\Documents and Settings\<user>\Application Data\CNB63
[CP_DIR] Répertoire « COPY » du programme d’installation

Quand le sigle apparaît, cela signifie qu’un exemple, une remarque ou une
Remarque, suggestion, exemple
suggestion permet à l’utilisateur de mieux appréhender l’information traitée.

4 LISTE DES FICHIERS A ADAPTER OU A TRADUIRE


La liste récapitulative des fichiers à adapter ou à traduire est présentée ci-dessous.

Pour information :
• La colonne « Nom du fichier en Français (en anglais) » indique le nom du fichier en français puis en anglais entre
parenthèse. Si le nom du fichier est le même en anglais et en français, le nom du fichier en anglais n’est pas affiché.
• La colonne « Localisation » indique où se trouve le fichier une fois installé.

Page 4 / 60
• La colonne « Logiciel servant à traduire le fichier » précise quel logiciel il faut utiliser pour adapter ou traduire le
fichier.
• La colonne « Trad. » indique si le fichier est à traduire ou pas.
• La colonne « Adapt. » indique si le fichier est à adapter ou pas.
• La colonne « Fichier doit être renommé » indique si le fichier doit être renommé après sa traduction ou son adaptation.
• La colonne « Action » indique le type d’action de traduction ou d’adaptation à faire sur un fichier.
• La colonne « Nom du fichier après renommage » indique quel est le nouveau nom du fichier après sa traduction ou son
adaptation.

Fichier Action
Nom du fichier en Français Logiciel servant à Nom du fichier après
Localisation Trad. Adapt. doit être (cf.
(en anglais) traduire le fichier renommage
renommé chap. 5)
CNB_033.txt Notepad ou logiciel CNB_<code téléphonique
[INSTALL_DIR]\DBF Oui Non Oui 1
(CNB_044.txt) de même type du pays>.txt
Notepad ou logiciel 5, 6, 20,
de même type 21, 23,
29, 30,
31, 32,
CNB.INI [APPDATA_DIR] Non Oui Non
33, 34,
35, 36,
37, 38,
39, 40
Notepad ou logiciel
Lin_conf.cfg [APPDATA_DIR] Non Oui Non 7
de même type
Help_033.chm Word, HTML Help Help__<code téléphonique
[INSTALL_DIR] Oui Oui Oui 43, 44
(Help_044.chm) Workshop du pays>.chm
Notepad ou logiciel
Article.cfg [INSTALL_DIR] Oui Non Non 42
de même type
CNB<version>.ico [CP_DIR] Logiciel de dessin Non Oui Non 45
Install.exe du
Répertoire de langue du
Setup.dat programme d’installation
programme Non Oui Non 46
d’installation
Article.exe fourni
article.DBU [INSTALL_DIR]\BD avec l’outil Oui Oui Non 2, 3, 4, 5
CanBRASS
Notepad ou logiciel 8, 9, 10,
de même type 11, 12,
Ref_conf.cfg [APPDATA_DIR] Non Oui Non 13, 14,
15, 16,
17, 18
Ref_comp.dbf [INSTALL_DIR]\DBF Excel Non Oui Non 19
Ref_coff.dbf [INSTALL_DIR]\DBF Excel Non Oui Non 22
Splash.jpg [INSTALL_DIR] Logiciel de dessin Non Oui Non 41
Info.jpg [INSTALL_DIR] Logiciel de dessin Non Oui Non 41
Modele_Impression_Rapide.xls Excel
24, 25,
Modele_Impression_Schneider.xls
[INSTALL_DIR]\MODELS Oui Oui Non 26, 27,
(Fast_printing_model.xls)
28
(Schneider_printing_model.xls)

5 MARCHE A SUIVRE POUR TRADUIRE ET ADAPTER LES OUTILS


Ce chapitre présente la liste des actions de traduction et d’adaptation à réaliser pour mener à bien une adaptation.

C’est le chapitre principal du document.

Il y a 2 manières d’aborder ce document pour adapter et traduire un outil :

1. Parcourir le document séquentiellement, déterminer ce que l’on souhaite adapter et réaliser les actions d’adaptation ou de
traduction souhaitées

2. Parcourir le tableau ci-dessous définissant la liste des actions de traduction et d’adaptation, et en fonction de l’action
souhaitée, consulter le chapitre correspondant dans le document pour mener à terme cette action

Pour informations, toutes les actions ne sont pas à traiter obligatoirement.

Page 5 / 60
Ci-joint la liste des actions de traduction ou d’adaptation à réaliser par ordre croissant:

Action
Action Description de l’action Chapitre à consulter
obligatoire
1 Traduction de l’outil Oui Chapitre 6 page 7 pour ce qu’il y a à faire
Importation des libellés des références Chapitre 7.2 page 10 pour ce qu’il y a à faire
2 Oui
Chapitre 7.1 page 10 pour plus d’explications
Mise à jour des tarifs Chapitre 7.2 page 10 pour ce qu’il y a à faire
3 Oui
Chapitre 7.1 page 10 pour plus d’explications
Ajout de références locales Chapitre 7.3 page 14 pour ce qu’il y a à faire
4 Non
Chapitre 7.1 page 10 pour plus d’explications
Définition d’une remise par référence ou groupe de Chapitre 7.4 page 15 pour ce qu’il y a à faire
5 Non
référence donné Chapitre 7.1 page 10 pour plus d’explications
Affectation d’une remise par famille de produit Chapitre 10.12 page 52 pour ce qu’il y a à faire
6 Non
Chapitre 10.1 et 10.2 page 46 pour plus d’explications
Paramétrage du chiffrage au mètre linéaire Chapitre 8.1.3 et 8.1.4 page 17 pour ce qu’il y a à faire
7 Non
Chapitre 8.1.2 page 17 pour plus d’explications
Les options disponibles Chapitre 9.1.3.1 page 20 pour ce qu’il y a à faire
8 Non Chapitre 9.1.1, 9.1.2 page 19 et 9.1.4.18 page 37 pour plus
d’explications
Le calibre Chapitre 9.1.3.2 page 21 pour ce qu’il y a à faire
9 Non Chapitre 9.1.1, 9.1.2 page 19 et 9.1.4.18 page 37 pour plus
d’explications
Le choix du type d’alimentation Chapitre 9.1.4.1 page 22 pour ce qu’il y a à faire
10 Non Chapitre 9.1.1, 9.1.2 page 19 et 9.1.4.18 page 37 pour plus
d’explications
Le choix du type d’éléments droits et du type Chapitre 9.1.4.2, 9.1.4.3, 0 page 23 et 9.1.4.5 page 26 pour ce qu’il y
d’éléments de compléments a à faire
11 Non
Chapitre 9.1.1, 9.1.2 page 19 et 9.1.4.18 page 37 pour plus
d’explications
Le mode de fixation de la canalisation à la structure Chapitre 9.1.4.6 page 27 pour ce qu’il y a à faire
12 Non Chapitre 9.1.1, 9.1.2 page 19 et 9.1.4.18 page 37 pour plus
d’explications
Le mode de suspension des luminaires Chapitre 9.1.4.7 page 28 pour ce qu’il y a à faire
13 Non Chapitre 9.1.1, 9.1.2 page 19 et 9.1.4.18 page 37 pour plus
d’explications
Le matériel supplémentaire Chapitre 9.1.4.8 page 29 pour ce qu’il y a à faire
14 Non Chapitre 9.1.1, 9.1.2 page 19 et 9.1.4.18 page 37 pour plus
d’explications
Le type de luminaires monté sous la canalisation Chapitre 9.1.4.9 page 29 pour ce qu’il y a à faire
15 Non Chapitre 9.1.1, 9.1.2 page 19 et 9.1.4.18 page 37 pour plus
d’explications
Le nombre de dérivations par mètre Chapitre 9.1.4.10 page 30 pour ce qu’il y a à faire
16 Non Chapitre 9.1.1, 9.1.2 page 19 et 9.1.4.18 page 37 pour plus
d’explications
Les éléments de connectique KDP Chapitre 9.1.4.11 à 9.1.4.15 page 31 à 34 pour ce qu’il y a à faire
17 Non Chapitre 9.1.1, 9.1.2 page 19 et 9.1.4.18 page 37 pour plus
d’explications
La présence d’embout de fermeture pour Chapitre 9.1.4.17 page 36 pour ce qu’il y a à faire
18 l’alimentation d’une ligne Canalis Non Chapitre 9.1.1, 9.1.2 page 19 et 9.1.4.18 page 37 pour plus
d’explications
Définition de la méthode de calcul du comparatif Chapitre 9.2.1 page 37 pour ce qu’il y a à faire
19 Non
éclairage
20 Demande d’un comparatif avec une solution classique Non Chapitre 9.2.2 page 41 pour ce qu’il y a à faire
Définition des prix et de la main d’œuvre d’une Chapitre 9.2.3 page 41 pour ce qu’il y a à faire
21 Non
solution classique
22 Définition des types de connecteurs Non Chapitre 9.3.1 page 43 pour ce qu’il y a à faire
Sélection d’un type de connecteurs Chapitre 9.1.4.16 page 35 pour ce qu’il y a à faire
23 Non
Chapitre 9.1.2 page 19 pour plus d’explications
Traduction du texte d’un modèle existant Chapitre 9.4 page 45 pour ce qu’il y a à faire
24 Non
documentation [B] pour plus d’explications
Choix des colonnes à imprimer pour le chiffrage Chapitre 9.4 page 45 pour ce qu’il y a à faire
25 Non
documentation [B] pour plus d’explications
Détermination des données gérées par l’outil et à Chapitre 9.4 page 45 pour ce qu’il y a à faire
26 Non
imprimer dans le devis documentation [B] pour plus d’explications
Ajout d’une nouvelle page dans le modèle Chapitre 9.4 page 45 pour ce qu’il y a à faire
27 Non
documentation [B] pour plus d’explications
Suppression d’une page existante dans le modèle Chapitre 9.4 page 45 pour ce qu’il y a à faire
28 Non
documentation [B] pour plus d’explications

Page 6 / 60
Prise en compte de la langue d’affichage au lancement Chapitre 10.3 page 47 pour ce qu’il y a à faire
29 Non
de l’outil Chapitre 10.2 page 46 pour plus d’explications
Choix du site Internet à lancer Chapitre 10.4 page 47 pour ce qu’il y a à faire
30 Non
Chapitre 10.2 page 46 pour plus d’explications
Désignation des répertoires de sauvegarde Chapitre 10.5 page 48 pour ce qu’il y a à faire
31 Non
Chapitre 10.2 page 46 pour plus d’explications
Choix de regrouper les références identiques Chapitre 10.13 page 52 pour ce qu’il y a à faire
32 Non
Chapitre 10.2 page 46 pour plus d’explications
Définition des caractéristiques par défaut de Chapitre 10.6 page 48 pour ce qu’il y a à faire
33 Non
l’utilisateur Chapitre 10.2 page 46 pour plus d’explications
Choix de regrouper les quantités indivisibles d’une Chapitre 10.7 page 49 pour ce qu’il y a à faire
34 Non
référence Chapitre 10.2 page 46 pour plus d’explications
Choix de la langue d’affichage des libellés des Chapitre 10.8 page 49 pour ce qu’il y a à faire
35 Oui
références
Affichage d’une fenêtre d’aide sur l’utilisation de Chapitre 10.9 page 50 pour ce qu’il y a à faire
36 Non
l’outil Chapitre 10.2 page 46 pour plus d’explications
Affichage à une date prédéterminée de la gamme KDP Chapitre 10.10 page 51 pour ce qu’il y a à faire
37 Non
Chapitre 10.2 page 46 pour plus d’explications
Affichage d’un document promotionnel ou informatif Chapitre 0 page 51 pour ce qu’il y a à faire
38 Non
Chapitre 10.2 page 46 pour plus d’explications
Verrouillage d’un mode de l’outil CanBRASS Chapitre 10.14 page 53 pour ce qu’il y a à faire
39 Non
Chapitre 10.2 page 46 pour plus d’explications
Gestion du KBL avec le KBB dans le guide d’études Chapitre 10.15 page 54 pour ce qu’il y a à faire
40 Non
Chapitre 10.2 page 46 pour plus d’explications
Modification de l’image d’accueil au lancement de Chapitre 11 page 54 pour ce qu’il y a à faire
41 Non
l’outil
42 Traduction de l'utilitaire article Non Chapitre 12 page 55 pour ce qu’il y a à faire
43 Traduction et adaptation des fichiers sources de l’aide Non Chapitre 13.2 page 56 pour ce qu’il y a à faire
44 Génération du fichier d’aide Non Chapitre 13.3 page 57 pour ce qu’il y a à faire
45 Changement de l’icône de l’outil Non Chapitre 14.2 page 59 pour ce qu’il y a à faire
46 Changement du nom et de la version de l’outil Non Chapitre 14.3 page 59 pour ce qu’il y a à faire
47 Création d’une procédure d’installation Oui Chapitre 14.4 page 59 pour ce qu’il y a à faire

6 TRADUCTION DE L’OUTIL
Le but de ce chapitre est de traduire l’ensemble des chaînes de caractères affichées dans une nouvelle langue.

Ces chaînes de caractères comprennent les menus, les boutons, les informations affichées dans les différentes fenêtres.
Les données de l’outil (libellés des références) ne sont pas prises en compte dans ce chapitre.

6.1 Présentation
Toutes les chaînes de caractères d’un outil sont regroupées dans un seul fichier texte d’extension txt.
Le fichier se nomme CNB_<code pays>.TXT où <code pays> représente le code téléphonique (indicatif téléphonique) du pays sur
trois caractères. Il se trouve dans le répertoire [INSTALL_DIR]\DBF.
Le fichier peut être ouvert avec n’importe quel éditeur de texte de type Notepad de Windows.

L’indicatif téléphonique pour la France est le 33. Le fichier se nomme donc CNB_033.txt pour la France.

Il existe autant de fichiers que de langue utilisée. Mais le logiciel ne gère qu’un seul fichier à la fois.

6.2 Intégration d’une nouvelle langue


6.2.1 Mise en œuvre
Les fichiers CNB_033.txt pour la langue française et CNB_044.txt pour la langue anglaise sont toujours livrés et installés.

Pour que l’outil puisse gérer une nouvelle langue, il faut :


• Recopier dans le même répertoire l’un de ces 2 fichiers avec l’explorateur de Windows. Si le fichier en français est
recopié, la traduction se fera à partir du texte français. Si le fichier en anglais est recopié, la traduction se fera à partir du
texte anglais.

• Renommer le fichier copié en fonction de l’indicatif téléphonique du pays. Si on réalise une traduction en allemand, le
fichier sera renommé en CNB_049.txt car le numéro 49 est l’indicatif téléphonique de l’Allemagne.

• Ouvrir le fichier renommé avec un éditeur de texte de type Notepad de Windows et traduire les chaînes de caractères
contenues dans le fichier.

Page 7 / 60
• Enregistrer les modifications

Pour qu’une modification du contenu du fichier soit prise en compte dans l’outil, il faut relancer l’outil.

Une fois que le fichier a été traduit, cela ne signifie pas que l’outil va utiliser ce nouveau fichier de langue.
Il est nécessaire de l’indiquer à l’outil. Pour réaliser cette opération, se reporter au chapitre 10.3 ci-dessous.

Il est possible de supprimer les fichiers en français ou en anglais pour ne conserver que le fichier traduit.

6.2.2 Présentation du fichier


Pour traduire correctement les chaînes de caractères, il est nécessaire de présenter le format du fichier.
Le fichier est découpé en 2 parties :
• La section LANG
• La section MSG

6.2.2.1 Section [LANG]


Deux lignes constituent cette section. Il s’agit de :
00000=<texte> , où <texte> représente le nom de la langue
CHARS=<def> , où <def> représente le type d’alphabet utilisé par la langue du fichier.

Le but de cette section est de définir le nom de la langue utilisée :


• Pour la ligne « 00000=<texte> », Seule la partie à droite du signe "=" est à modifier pour mettre le nom de la langue du
pays.
On peut vérifier que la valeur est prise en compte en appelant la fenêtre suivante par le menu Fichier/Environnement
utilisateur.

L’affichage du drapeau dépend du nom du fichier


et surtout de l’indicatif téléphonique contenu dans
le nom du fichier.
Dans l’exemple, le drapeau français apparaît car
l’indicatif téléphonique de la France est le 33 et le
fichier se nomme CNB_033.txt.
Si il n’existe pas de drapeau associé à l’indicatif
du pays, aucun drapeau ne s’affiche.

[LANG]
00000=Français
CHARS=LATIN
• Pour la ligne « CHARS=<def> », seule la partie à droite du signe "=" est à positionner selon la langue. Les valeurs
possibles sont définies dans le fichier lui-même et sont :

• LATIN Pour les pays utilisant le même type d’alphabet que la France, le Royaume-Uni, etc…
• EASTEUROPE Pour les pays d’Europe de l’est
• CYRILLIC Pour les pays utilisant l’alphabet cyrillique
• GREEK Pour les pays utilisant l’alphabet grec
• TURKISH Pour les pays utilisant l’alphabet turc
• BALTIC Pour les pays de l’Europe du nord
• CHINESE Pour la Chine
• CHINESE SIMPLIFIED Pour la Chine
• JAPANESE Pour le Japon

La valeur permet de sélectionner l’alphabet souhaité (si il existe dans le système Windows) et d’afficher l’ensemble des
caractères composant cet alphabet.
Les valeurs possibles sont très explicites pour faire le choix d’un alphabet (par exemple, la valeur GREEK permet de
prendre l’alphabet grec).

Page 8 / 60
Le moyen de s’assurer que la valeur est bonne est de lancer l’outil et de vérifier que les caractères affichés sont
conformes à ce que l’on attend.

6.2.2.2 Section [MSG]


Cette section permet de traduire tous les messages présents dans l’outil. Chaque message est noté sur une ligne et chaque ligne est de
la forme :
• <code> = <texte> [MSG] Exemple
où : 00014=Devis
• <code> représente l’identificateur du message. Il ne doit jamais être changé. 00300=&Fichier
• <texte> est le texte à traduire dans la langue du pays.
Ne pas changer
A traduire

La ligne avec le code 00016 représente le nom du fichier Excel qui servira de modèle par défaut pour l’impression du
devis par l’intermédiaire du menu Impression.
Le nom du fichier que l’on traduit doit toujours se terminer par les caractères « .xls » et le fichier doit exister dans le
répertoire [INSTALL_DIR]\MODELS.

Autre exemple

[MSG]
00016=modele_Impression_rapide.xls

Les termes « Ctrl+N », « Ctrl+O », « Ctrl+P » et « Ctrl+S » ne sont pas à traduire.

Le signe & indique que la lettre qui suit sera soulignée. Cela signifie que l’utilisateur pourra accéder au menu principal
en appuyant sur la touche ALT et la touche correspondante à la lettre suivant le signe &. Par exemple, accéder au menu
« &Fichier » peut se faire en appuyant sur la touche ALT et la touche F.
Pour accéder directement à un sous-menu, il suffit d’appuyer sur la touche correspondante à la lettre soulignée du menu.

La position du signe & peut être changée mais il est conseillé qu’elle soit unique pour le menu principal et chaque
sous-menu d’un menu. Voir l’exemple ci-dessous :

Traduction du Français en
anglais ou inversement
00300=&Fichier 00300=&File
08050=&Impression 08050=&Printing
00340=&Vue 00340=&View
00380=&Aide 00380=&Help

Les signes \t, %APP, \n, %1, %2, %3, *.*, ne sont pas à traduire.

La ligne avec le code 00015 représente le nom du fichier d’aide de l’outil.


Le nom du fichier doit toujours se terminer par les caractères « .chm » et le fichier doit exister dans le répertoire
[INSTALL_DIR]. C’est ce fichier qui sera affiché quand l’utilisateur appelle l’aide de l’outil par le menu Aide ou par la
touche F1.

Page 9 / 60
7 PERSONNALISATION DU FICHIER ARTICLE.DBU
Il est possible d’importer les libellés des références et de mettre à jour les tarifs, d’ajouter des nouvelles références et/ou de
positionner une remise pour une référence donnée.

7.1 Présentation
Tous les libellés des références ainsi que les tarifs et les remises associées sont regroupés dans un seul fichier d’extension dbu.
Le fichier se nomme article.DBU et se trouve dans le répertoire [INSTALL_DIR]\BD. Il peut être ouvert avec Excel, mais il est
nécessaire d’utiliser un logiciel propriétaire Schneider appelé article.exe pour traduire les libellés des références (logiciel fourni avec
l’outil CanBRASS).

7.2 Importation des libellés des références et mise à jour du tarif


7.2.1 Mise en œuvre
Pour importer les libellés et les prix des références, il faut :
1. Disposer du logiciel article.exe fourni avec l’outil CanBRASS. Le pré-requis est donc d’installer cet outil. Une fois installé, le
logiciel article.exe se trouve dans le répertoire [INSTALL_DIR] de l’outil CanBRASS.

2. Disposer d'un fichier Excel source définissant les références utilisées par l’outil (codes références, libellés, prix, etc…) dans la
langue du pays. Puis il faut avoir sauvegardé ce fichier au format texte (.txt) avec Excel (format « Texte (séparateur : tabulation)
(*.txt) »).

3. Lancer le logiciel article.exe par l’intermédiaire de l’explorateur de Windows en double-cliquant sur son nom

4. Une fois le logiciel lancé, ouvrir le fichier article.dbu en sélectionnant le menu


Base de donnée/Ouvrir.

Si la fenêtre qui apparaît est en langue française, il est possible de modifier le


langage par le menu Affichage/Langue.

Page 10 / 60
5. Dans la fenêtre d’ouverture d’un fichier, sélectionner le fichier article.dbu et cliquer sur le bouton
Ouvrir

6. La fenêtre d’ouverture de fichier se ferme et le résultat apparaît de la forme suivante :

7. Cliquer sur l’onglet « Tarifs », puis sélectionner la première ligne de la liste. A faire uniquement pour la mise à jour du tarif.

Page 11 / 60
8. Saisir le nom du tarif et de la monnaie en bas de l’écran, puis cliquer sur le bouton « Valider ». A faire uniquement pour la
mise à jour du tarif.

9. Le nom du tarif et de la monnaie sont enregistrés dans le fichier article.dbu et les valeurs s’affichent
comme dans la fenêtre suivante. A faire uniquement pour la mise à jour du tarif.

10. Cliquer sur le menu Base de données / Importer une mise à jour…

11. Sélectionner votre fichier texte source (stocké sur votre disque dur) qui apparaît dans la fenêtre ci-dessous
et cliquer sur le bouton Ouvrir. Par exemple, le fichier « Tarif France 2005_2.txt » est sélectionné.

Page 12 / 60
12. La fenêtre ci-dessous apparaît. Dans celle-ci, faire la correspondance entre les colonnes de votre fichier texte source (partie gauche
de la fenêtre présentant les codes références, leurs libellés et leurs prix) et celles du fichier article.dbu (partie droite de la fenêtre),
et cliquer sur le bouton OK. Cela a pour effet d’importer les libellés des références et les prix dans le fichier article.dbu.
Titre des colonnes de votre fichier texte source
Dans notre exemple, pour le fichier texte source :
Titre des colonnes du fichier article.dbu Le titre de la 1ière colonne est « REF » pour le code référence
Celui de la 2ième colonne est « DESIGNATION » pour leur libellé
Celui de la 3ième colonne est « PRIX UNIT. » pour leur prix.

Dans le fichier texte source, le titre de la colonne


correspondant aux références (ici « REF »)doit toujours
correspondre à la colonne « Référence » du fichier article.dbu..
Il en est de même pour la colonne des libellés (ici « DESIGNATION »)
correspondant à la colonne « Désignation 1 » et la colonne des prix (ici
« PRIX UNIT. ») correspondant à la colonne des prix « Tarif 2006 »)
dans notre exemple.

Le nombre de colonnes à importer avec l'outil est limité à 10.

Le fait d’importer vers la colonne « Désignation 1 » du fichier article.dbu importe les libellés des références.

Le fait d’importer vers la première colonne tarif (« Tarif 2006 » dans notre exemple) du fichier article.dbu importe les
prix des références.

Le fichier Excel définissant les références utilisées par l’outil doit toujours commencer par la colonne présentant les
références.

Par conséquent, le fichier Excel sauvegardé au format texte aura aussi comme première colonne les codes références.

Lors de l’importation des libellés dans le fichier article.dbu, si tous les éléments du fichier article.dbu sont identiques
aux éléments du fichier texte à importer, rien ne se passe.

13. Quand l’importation des données est terminée, La fenêtre ci-dessous apparaît. Cliquer sur le
bouton OK.

Page 13 / 60
14. Fermer le logiciel article.exe

7.3 Ajout de nouvelles références locales


Les références locales ne sont utilisées que par l’outil CanBRASS en mode graphique.
Pour ajouter de nouvelles références locales, il faut :

1. Disposer du fichier Excel définissant les références locales qui seront utilisées par l’outil (codes références, libellés, prix, etc…).
Puis il faut avoir sauvegardé ce fichier au format texte (.txt) avec Excel (format « Texte (séparateur : tabulation) (*.txt) »).
Soit dans notre exemple, le fichier « Ref local.txt ». La première colonne doit toujours commencer par le titre « Référence » avec
en dessous le code des références à ajouter.

Pour ajouter une référence locale, il


faut mettre le signe « + » devant le
code de la référence.

Pour supprimer une référence locale


existante, il faut mettre le signe « - »
devant le code de la référence.

2. Lancer le logiciel article.exe et ouvrir le fichier article.dbu (voir le chapitre précédent pour savoir comment utiliser l’outil
article.exe)

3. Cliquer sur le menu Base de données / Importer une mise à jour…

4. Sélectionner votre fichier texte (stocké sur votre disque dur) et cliquer sur le bouton Ouvrir. Dans notre exemple, le fichier « Ref
local.txt » est à sélectionner.

5. La fenêtre ci-dessous apparaît. Dans celle-ci, faire la correspondance entre les colonnes de votre
fichier texte (partie gauche de la fenêtre présentant les codes références, leurs libellés et leurs prix)
et celles du fichier article.dbu (partie droite de la fenêtre), et cliquer sur le bouton OK.
Cela a pour effet d’importer les libellés des références et les prix dans le fichier article.dbu.

Titre des colonnes de votre fichier texte source

Titre des colonnes du fichier article.dbu

Le nom du tarif peut être modifié dans


les outils.
Pour CanBRASS, il n’y a pas de
restriction car l’outil permet de choisir
un tarif parmi plusieurs.

6. Une fois l’importation terminée, les nouvelles références locales sont visualisables dans l’onglet « local » de l’outil article.exe.

Dans notre exemple, les références locales


KBA_1, KBA_2 et KBA_3 ont été créées dans
l’onglet « local ».

Page 14 / 60
7. Fermer le logiciel article.exe

7.4 Définition d’une remise pour une référence donnée

Il existe 2 modes pour définir des remises :


• Remise par famille
• Remise par référence

Pour positionner le mode « remise par référence », il faut :


• Fermer l’outil
• Positionner dans le fichier CNB.INI le paramètre UseTC à 1 dans la section Database.
• Enregistrer les modifications [Database] Exemple
UseTC=1
Pour positionner le mode « remise par famille », il faut
• Fermer l’outil
• positionner dans le fichier CNB.INI le paramètre UseTC à 0 dans la section Database ou supprimer la ligne où se trouve
ce paramètre.
• Enregistrer les modifications

Les 2 modes de calcul des remises ne peuvent pas être utilisés en même temps.

Le mode « remise par famille » est décrit plus loin dans le document au chapitre 10.12 ci-dessous.
Le mode « remise par référence » est décrit ci-dessous.

Ce mode fait appel à l’utilisation de l’outil article.exe pour enregistrer les remises par référence dans le fichier article.dbu.

Pour créer des remises par référence, il faut d’abord créer les codes remises avec le taux de remise désiré, puis affecter ce code remise
à une référence ou à un groupe de référence.

Pour définir des codes de remises par références, il faut :


1. Lancer le logiciel article.exe et ouvrir le fichier article.dbu (voir le chapitre précédent pour savoir comment utiliser l’outil
article.exe)

2. Cliquer sur l’onglet « code remises », et appuyer sur la touche « F9 » pour dégriser le menu Article/ ajouter.

2. Cliquer sur le menu "Article / ajouter" pour afficher la zone de saisie d’un code remise. Il est possible alors de saisir le code
remise, sa désignation, son taux de remise compris entre 0 et 1. Pour rappel un taux de 0.8 équivaut à une remise de 20%.
Puis valider la saisie en cliquant sur le bouton « Valider ». Le code remise est alors créé.

Page 15 / 60
3. Cliquer sur l’onglet Base, choisir une référence sur laquelle on souhaite appliquer le code remise. Saisir le code remise et cliquer
sur le bouton valider

4a. Si il y a peu de références auxquelles il faut appliquer un code de remise, recommencer l’étape 3 pour toutes ces références

4b. Si il y a beaucoup de références auxquelles il faut appliquer un code de remise, il est conseillé de :
• Créer un fichier Excel avec une colonne Référence et une autre colonne pour le code remise. Et sauvegarder ce fichier au
format texte (format « Texte (séparateur : tabulation)(*.txt) ».

A la place de créer un fichier Excel, il est possible


d'exporter le fichier article.dbu avec l'outil article.exe
par le menu "Base de données / Exporter au format texte"
et de saisir les codes remises dans le fichier texte exporté.

Les titres « REF » et « Code remise »


sont des exemples.

• Cliquer sur le menu Base de données / Importer une mise à jour… dans l’outil article.exe
• Sélectionner votre fichier texte (stocké sur votre disque dur) et cliquer sur le bouton Ouvrir. Dans notre exemple, le fichier
« code_remise.txt » est à sélectionner.
• La fenêtre ci-dessous apparaît. Dans celle-ci, faire la correspondance entre les colonnes de votre fichier texte (partie gauche de
la fenêtre présentant les codes références, le code remise) et celles du fichier article.dbu (partie droite de la fenêtre), et cliquer
sur le bouton OK.
Cela a pour effet d’importer les libellés des références et les codes remise dans le fichier article.dbu.

Titre des colonnes de votre fichier texte source


Titre des colonnes du fichier article.dbu

Page 16 / 60
• Une fois l’importation terminée, les codes remises sont affectés aux références dans l’onglet « Base » de l’outil article.exe.

Pour afficher la colonne


Remise, cliquer sur le
menu Affichage / Champs
/ Remise

• Fermer le logiciel article.exe

8 PERSONNALISATION DE L’OUTIL CANBRASS EN MODE LINEAIRE


8.1 Paramétrage du chiffrage au mètre linéaire
8.1.1 Présentation
Le paramétrage du chiffrage est décrit dans le fichier lin_conf.cfg qui se trouve dans le répertoire [APPDATA_DIR].
Le fichier est un fichier texte et peut être ouvert avec n’importe quel éditeur de texte de type Notepad de Windows.

Le fichier de paramétrage lin_conf.cfg permet de :


• Gérer les priorités entre gammes (ex : prendre par défaut le KV plutôt que le KS en colonne montante….),
• Forcer par défaut certains choix : Il est possible de choisir par défaut un jeu de clinquants et le capot souple lorsque
l’utilisateur choisit un raccordement traditionnel en KT (c’est une façon de favoriser l’offre package en LTT).

8.1.2 Mise en œuvre


Pour paramétrer le fichier, il faut :
• Fermer l’outil CanBRASS

• Ouvrir le fichier lin_conf.cfg avec un éditeur de texte.

• Positionner les valeurs souhaitées pour chaque famille de produit soit modifier les valeurs par défaut comme présenté dans
les paragraphes suivants en fonction des paramètres (chapitre 8.1.3 ci-dessous et 8.1.4 ci-dessous).

• Enregistrer les modifications dans le fichier lin_conf.cfg.

8.1.3 Gestion des priorités entre gammes


Ces priorités sont fixées par applications (Transport/Liaison, Distribution d'étages, Distribution de puissance, Distribution
d'éclairage). Ensuite les priorités s’effectuent pour un calibre donnée.

Le fichier a la forme suivante pour l’exemple de la distribution de puissance :


;----------------------------------------------------------------
; Distribution de puissance
; Power distribution
;----------------------------------------------------------------
[2]

KNA=1
KSA=2
KTA=3
KHF=4

Dans cet exemple, KNA est prioritaire sur KSA (pour un calibre de 100 A, KN et KS sont possible mais « KNA 100A » apparaîtra en
premier choix et « KSA 100A » en second et ainsi de suite).

Page 17 / 60
Pour que KSA soit prioritaire sur KNA, il faut :
;----------------------------------------------------------------
; Distribution de puissance
; Power distribution
;----------------------------------------------------------------
[2]
KNA=2
KSA=1
KTA=3
KHF=4

Pour supprimer une offre de l’outil, il faut mettre un point-virgule devant chaque radical (exemple sur l’offre KT) :
;----------------------------------------------------------------
; Distribution de puissance
; Power distribution
;----------------------------------------------------------------
[2]
KNA=1
KSA=2
;KTA=3
KHF=4

8.1.4 Gestion des choix par défaut


Les paramètres suivant peuvent être personnalisés :

[x] où x peut prendre les valeurs 0, 1, 2 ou 3. (0 = Transport/Liaison, 1 = Distribution d'étages, 2 = Distribution de


puissance, 3 = Distribution d'éclairage) : voir chapitre précédent.
K??=1 Ordre de préférence pour chaque produit proposé
;K??= Produit masqué (si tout est masqué, alors l’application l’est aussi)

[KT-x] Pour chaque application du KT où x représente le numéro d’application (x peut prendre les valeurs 0, 1 ou 2)
PACK=0 / 1 Raccordement amont sur transformateur Trihal + option KT
TRF=0 / 1 Raccordement amont sur transformateur sec
TRF1=0 / 1 Raccordement amont sur transformateur immergé
PACK1=0 / 1 Raccordement amont sur tableau Okken option KT
TBL=0 / 1 Raccordement amont sur tableau
CBL=0 / 1 Raccordement amont par câbles
TRESS=0 / 1 Accessoire de raccordement sur tableau (visualisable quand TBL vaut 1) : Ensemble de tresses amont
CLINQ=0 / 1 Accessoire de raccordement sur tableau (visualisable quand TBL vaut 1) : Ensemble de clinquants amont
CAP=0 / 1 Accessoire de raccordement sur tableau (visualisable quand TBL vaut 1) : Capotage amont
PACK2=0 / 1 Raccordement aval sur interface Package (tableau Okken option KT)
TBL2=0 / 1 Raccordement aval sur autre tableau
TRESS2=0 / 1 Accessoire de raccordement sur tableau (visualisable quand TBL2 vaut 1) : Ensemble de tresses aval
CLINQ2=0 / 1 Accessoire de raccordement sur tableau (visualisable quand TBL2 vaut 1) : Ensemble de clinquants aval
CAP2=0 / 1 Accessoire de raccordement sur tableau (visualisable quand TBL2 vaut 1) : Capotage aval coché

[KV-x] Pour chaque application du KV où x représente le numéro d’application (x peut prendre les valeurs 0 ou 1)
TBL=0 / 1 Raccordement amont sur tableau
CBL=0 / 1 Raccordement amont par câbles
TBL2=0 / 1 Raccordement aval sur tableau
CBL2=0 / 1 Raccordement aval par câbles

[KS-x] Pour chaque application du KS où x représente le numéro d’application (x peut prendre les valeurs 1 ou 2)
TBL=0 / 1 Raccordement amont sur tableau
CBL=0 / 1 Raccordement amont en bout par câbles
CTRL=0 / 1 Raccordement amont central par câbles
TRANSP=1 description de la ligne (partie rampante). La fonction "Longueur de la partie rampante" pour les colonnes
montantes KS uniquement est présente ou absente quand il y a un point-virgule devant la ligne.

[KH-2] Pour une application de KH en distribution de puissance


TBLAC=0 / 1 Raccordement sur tableau, barres dans l’axe
TBLAK=0 / 1 Raccordement sur tableau, barres perpendiculaires
CBL=0 / 1 Raccordement amont par câbles
BARR=0 / 1 Accessoire de raccordement (visualisable quand TBLAC ou TBLAK vaut 1) : Jeu de barres souples

Page 18 / 60
CAP=0 / 1 Accessoire de raccordement (visualisable quand TBLAC vaut 1) : Capotage

[KN-2] Pour une application de KN en distribution de puissance


CBL=0 / 1 Raccordement amont en bout par câbles
CTRL=0 / 1 Raccordement amont central par câbles
CHOIXTRAP=1 / 2 Choix du nombre de trappes par défaut (1 = 1 tous les 1m et 2 = 2 tous les 1m)

[KB-3] Pour une application du KBA-KBB en distribution d’éclairage


CBL=0 / 1 Raccordement amont par câbles (coché par défaut si = 1)
CHOIXTRAP=1 / 2 Choix du nombre de trappes par défaut sur l’élément droit KBA (1 = 1 tous les 1,5m et 2 = 1 tous les 1m)
;CHOIXTRAP= Possibilité de masquer le choix des trappes en KBA (alors = 2)

[KD-3] Pour une application de KDP en distribution d’éclairage


CBL=0 / 1 Raccordement amont par câbles
CHOIXTRAP=1 / 2 Choix du nombre de trappes par défaut sur l’élément droit (1 = 1 tous les 1,5m et 2 = 1 tous les 3m)

Le chiffrage au mètre linéaire permet de cocher ou non, par défaut, toutes les cases à cocher présentes dans les écrans.

Pour tous les paramètres sauf CHOIXTRAP,


Si le paramètre vaut 0, la case à cocher n’est pas cochée par défaut
Si le paramètre vaut 1, la case à cocher n’est pas cochée par défaut

Exemple 1 sur KT en distribution de puissance :


[KT-2]
TBL=0
TRESS=0
CLINQ=0
CAP=0
CBL=0

Exemple 2 sur KT en distribution de puissance :


[KT-2]
TBL=1
TRESS=0
CLINQ=1
CAP=0
CBL=0

9 PERSONNALISATION DE L’OUTIL CANBRASS EN MODE REFERENCE


9.1 Paramétrage du chiffrage d’une ligne Canalis
9.1.1 Présentation
Le paramétrage du chiffrage est décrit dans le fichier ref_conf.cfg qui se trouve dans le répertoire [APPDATA_DIR].
Le fichier est un fichier texte et peut être ouvert avec n’importe quel éditeur de texte de type Notepad de Windows.

Par l’intermédiaire de ce fichier, il est possible de configurer pour chaque famille de produit (KNA, KDP, etc – voir la synthèse au
chapitre 9.1.4.18) :
• Les caractéristiques de la ligne Canalis (calibre, etc…)
• Les types d’éléments disponibles (éléments droits, fixations, etc…)

9.1.2 Mise en œuvre


Pour paramétrer le fichier, il faut :
• Fermer l’outil CanBRASS

Page 19 / 60
• Ouvrir le fichier ref_conf.cfg avec Notepad.

• Positionner les valeurs souhaitées pour chaque famille de produit soit modifier les valeurs par défaut comme présenté dans
les paragraphes suivants en fonction des paramètres.
• Le paramètre OPT qui représente les options disponibles pour le produit (chapitre9.1.3.1).
• Le paramètre CALMAX qui représente le calibre maximum autorisé pour le produit (chapitre 9.1.3.2).
• Le paramètre ALIM qui représente le choix du type d’alimentation (chapitre 9.1.4.1).
• Le paramètre FERM1 qui détermine si des embouts de fermeture pour les alimentations sont disponibles ou pas
(chapitre 9.1.4.17).
• Le paramètre DROIT qui représente le choix du type d’éléments droits (chapitre 9.1.4.2, 9.1.4.3 et 0).
• Le paramètre COMPL qui représente le type d’éléments de compléments (élément de 2m) - (chapitre 9.1.4.5).
• Le paramètre FIX qui représente le mode de fixation de la canalisation à la structure (chapitre 9.1.4.6).
• Le paramètre FIXL qui représente le mode de fixation des luminaires à la canalisation (chapitre 9.1.4.7).
• Le paramètre SUPPL qui représente le matériel supplémentaire (chapitre 9.1.4.8).
• Le paramètre CHOIXLUM qui représente le type de luminaires montés sur la canalisation (chapitre 0).
• Le paramètre CHOIX4D qui représente le nombre de dérivation par mètre (chapitre 9.1.4.10).
• Le paramètre MC10 qui représente le raccordement des luminaires (chapitre 9.1.4.11).
• Le paramètre FC qui représente le raccordement des connecteurs (chapitre 9.1.4.12).
• Le paramètre FM qui représente le raccordement entre luminaires (chapitre 9.1.4.13).
• Le paramètre BA12 qui représente la présence ou pas d’un répartiteur en T (chapitre 9.1.4.14).
• Le paramètre BA15 qui représente la présence ou pas d’un répartiteur en étoile (chapitre 9.1.4.15).
• Le paramètre CHOIXCONN qui représente la sélection par défaut d’un type de connecteur (chapitre 9.1.4.16).

• Enregistrer les modifications dans le fichier ref_conf.cfg et fermer le fichier.

9.1.3 Les caractéristiques de la ligne Canalis


Pour chaque famille de produit, les caractéristiques de la ligne Canalis sont gérées par deux paramètres qui sont :
• Le paramètre OPT qui représente les options disponibles pour le produit.
• Le paramètre CALMAX qui représente le calibre maximum autorisé pour le produit.

Les caractéristiques de la ligne sont représentés dans l’outil dans la partie gauche de la fenêtre de saisie affiché lors d’une création
d’une ligne Canalis. Ces caractéristiques sont toujours situées au même endroit dans la fenêtre principale de l’outil.

La figure suivante donne un exemple pour bien situer le bandeau à l’écran :

9.1.3.1 Paramètre OPT : Les options disponibles


Les options disponibles sur un produit sont gérées par le mot OPT.
Chaque produit a ses propres options qui sont indépendants des autres.

Une option est définie de la forme suivante : OPT<num>=<select>


où <num> représente le numéro de l’option,

Page 20 / 60
<select> représente l’état de l’option lors de la création d’une ligne Canalis
• La valeur 0 indique que l’option n’est pas sélectionnée
• La valeur 1 indique le contraire.

Si le chiffre représentant l’état de sélection d’une option (mot <select>) est le même pour toutes les options d’un produit,
alors l’option OPT0 est sélectionnée par défaut.

Le tableau suivant présente l’ensemble des options disponibles pour chaque produit :
Option disponible Valeur associée à cette option (valeur affichée dans l’outil)
Pour la gamme KDP
OPT0 Aucune
Pour la gamme KBA
OPT0 Aucune
OPT1 Peinture
OPT2 Bus
OPT3 Peinture + bus
Pour la gamme KBB
OPT0 Aucune
OPT1 Peinture
OPT2 Bus
OPT3 Peinture + bus
OPT4 Terre propre
Pour la gamme KNA
OPT0 Aucune
OPT1 Bus (non valable pour le calibre 160A)
Pour la gamme KSA
OPT0 Aucune
Pour la gamme KBX
OPT0 Aucune
Actions possibles :
• Supprimer une option. Cela se réalise en supprimant la ligne correspondante dans le fichier ref_conf.cfg. Il est aussi possible de
mettre la ligne du fichier en commentaire par l’ajout d’un point-virgule au début de la ligne du fichier.
• Sélectionner une option par défaut. Afin de sélectionner une option par défaut lors de la création d’une ligne Canalis, il faut
positionner à 1 la valeur de <select>. Par exemple, si on a OPT3=1, l’option OPT3 sera sélectionnée par défaut.

Exemple de déclaration d’option pour la famille de produit KBA.

[KBA] La valeur OPT1 (« Peinture »)


OPT0=0 n’est plus proposée.
;OPT1=0
OPT2=0
OPT3=1

9.1.3.2 Paramètre CALMAX : Le calibre d’une ligne Canalis


Le calibre d’une ligne Canalis par produit est gérés par le mot CALMAX.
En fait, le mot CALMAX définit le calibre maximum autorisé pour chaque produit.

Un calibre est défini de la forme suivante : CALMAX=<val_max>


où <val_max> représente le calibre maximum autorisé

Le tableau suivant présente l’ensemble des calibres disponibles pour chaque produit :
calibre disponible
Pour la gamme KDP
20 (valeur fixée et non modifiable dans l’outil)
Pour la gamme KBA
25, 40
Pour la gamme KBB
25, 40
Pour la gamme KNA
40,63,100, 160

Page 21 / 60
Pour la gamme KSA
100, 160, 250, 400, 500, 630, 800, 1000
Pour la gamme KBX
25 (valeur fixée et non modifiable dans l’outil)

Il n’est pas possible d’ajouter de nouveaux calibres à un produit car ceux-ci sont définis par le catalogue Schneider.
Cependant, il est possible de réduire l’éventail de calibre proposé pour chaque produit.

Actions possibles :
• Supprimer un calibre. Cela se réalise en initialisant la valeur de CALMAX à une valeur inférieure au calibre à supprimer.
• Supprimer le paramètre CALMAX en mettant un point-virgule au début de la ligne. La famille de produit n’est plus affichée dans
l’outil et il est impossible de créer une ligne Canalis sur ce type de famille. Il en est de même si CALMAX vaut zéro.

Exemples de déclaration de calibre pour la famille de produit KSA.

[KSA] [KSA] Seuls les calibres 100,


CALMAX=1000 Tous les calibres CALMAX=300 160 et 230A sont
sont disponibles. disponibles.

9.1.4 Les types d’éléments disponibles d’une ligne Canalis


Ces caractéristiques de la ligne sont représentées dans l’outil lors d’une création d’une ligne Canalis.

9.1.4.1 Paramètre ALIM : Le choix du type d’alimentation d’une ligne Canalis


Le choix du type d’alimentation d’une ligne Canalis par produit est géré par le mot ALIM.

Le type d’alimentation est défini de la forme suivante : ALIM<num>=<val>


où <num> représente le numéro de l’alimentation,
<val> peut prendre les valeurs :
0 pour dire que la valeur n’est pas sélectionnée par défaut,
1 pour dire que la valeur est sélectionnée par défaut,
2 pour dire que la valeur n’est pas sélectionnée par défaut et pour autoriser des ascenseurs sur la saisie des quantités,
3 pour dire que la valeur est sélectionnée par défaut et pour autoriser des ascenseurs sur la saisie des quantités,

Si toutes les valeurs d’une alimentation sont à 0, alors la première ligne ALIM du fichier ref_conf.cfg est sélectionnée
par défaut pour une famille de produit donnée.

Page 22 / 60
Il n’est pas possible d’ajouter de nouveaux choix à un produit car ceux-ci sont définis par le catalogue Schneider.
Cependant, il est possible de :
• Réduire l’éventail d’alimentation proposée pour chaque produit en mettant un point-virgule devant la ligne,
• Modifier la sélection des éléments dans la fenêtre de choix

Exemples de déclaration d’alimentation pour la famille de produit KBA.

[KBA]
ALIM1=1
ALIM2=0

[KBA]
ALIM1=2
ALIM2=3

Spécificité pour la gamme KSA.


ALIM0 vaut « embout d’alimentation (100A) quand le calibre vaut 100A uniquement
ALIM1 vaut « en bout » quand le calibre est inférieur ou égal à 250A
ALIM1 vaut « en bout à gauche » quand le calibre est strictement supérieur à 250A
ALIM2 vaut « centrale » pour tous les calibres
ALIM3 vaut « en bout à droite » quand le calibre est strictement supérieur à 250A

9.1.4.2 Paramètre DROIT : Le choix du type d’éléments droits d’une ligne Canalis
Le choix du type d’ éléments droits d’une ligne Canalis par produit est géré par le mot DROIT.

Le type d’éléments droits est défini de la forme suivante : DROIT<num>=<val>


où <num> représente le numéro de l’élément droit,
<val> peut prendre les valeurs :
0 pour dire que la valeur n’est pas sélectionnée par défaut,
1 pour dire que la valeur est sélectionnée par défaut,
2 pour dire que la valeur n’est pas sélectionnée par défaut et pour autoriser des ascenseurs sur la saisie des quantités,
3 pour dire que la valeur est sélectionnée par défaut et pour autoriser des ascenseurs sur la saisie des quantités,

Si toutes les valeurs d’un élément droit sont à 0, alors la première ligne DROIT du fichier ref_conf.cfg est sélectionnée
par défaut pour une famille de produit donnée.

Il n’est pas possible d’ajouter de nouveaux choix à un produit car ceux-ci sont définis par le catalogue Schneider.
Cependant, il est possible de :
• Réduire l’éventail d’élément droit proposé pour chaque produit en mettant un point-virgule devant la ligne,
• Modifier la sélection des éléments dans la fenêtre de choix

Page 23 / 60
Exemples de déclaration d’élément droit pour la famille de produit KDP.

[KDP]
DROIT1=0
DROIT2=0
DROIT3=0
DROIT4=0
DROIT5=0
DROIT6=0

[KDP]
DROIT1=0
DROIT2=0
DROIT3=0
DROIT4=1 Par défaut
DROIT5=0
DROIT6=0

9.1.4.3 Spécificité du paramètre DROIT pour la gamme KBA


Dans cette gamme, les éléments droits sont définis par 4 valeurs qui sont DROIT0, DROIT1, DROIT2 et DROIT3.
Mais ces valeurs sont regroupées en 2 groupes :
• Le premier contient la valeur DROIT0.ce groupe est disponible (et affichée dans l’outil) uniquement quand il n’y a
qu’un seul luminaire tous les 6 m de ligne minimum.
• Le deuxième contient les valeurs DROIT1, DROIT2 et DROIT3. Ce groupe est toujours utilisé et affiché dans l’outil. La
seule restriction porte sur la valeur DROIT1 (« 2 dérivations par élément ») qui est disponible quand le calibre vaut 25A.

Il faut donc distinguer 2 groupes pour afficher les valeurs possibles d’éléments droits.

• 1ier groupe :
DROIT0 vaut « 3 m - 0 dérivations ».
les valeurs sont :
0 pour dire que la valeur « Ne pas optimiser » est sélectionnée par défaut.
1 pour dire que la valeur « Utiliser les éléments sans dérivation » est sélectionnée par défaut.
Une valeur de 2 ou 3 pour DROIT0 revient à la valeur 1 avec en plus l’affichage d’ascenseurs pour incrémenter la
quantité.

• 2ième groupe :
DROIT1 vaut « 2 dérivations par élément ».
DROIT2 vaut « 3 dérivations par élément ».
DROIT3 vaut « 5 dérivations par élément ».
les valeurs sont :
0 pour dire que la valeur n’est pas sélectionnée par défaut,
1 pour dire que la valeur est sélectionnée par défaut,
2 pour dire que la valeur n’est pas sélectionnée par défaut et pour autoriser des ascenseurs sur la saisie des quantités,
3 pour dire que la valeur est sélectionnée par défaut et pour autoriser des ascenseurs sur la saisie des quantités,

Page 24 / 60
Ci-joint un exemple illustrant cette particularité :
Fichier ref_conf.cfg
Avec Donne
[KBA]
DROIT1=0
DROIT2=1
DROIT3=0

DROIT0=1

La même configuration de fichier avec une longueur de ligne de 5 m au lieu de 6 m donne la boite de dialogue suivante où DROIT0
(ce qui correspond au message « 3 m – 0 dérivations ») a disparu car il n’y a pas 1 luminaire tous les 6 m de ligne :

Si un point-virgule est positionné en début de la ligne DROIT0 dans le fichier ref_conf.cfg, le message
« 3 m – 0 dérivations » n’apparaît jamais.

9.1.4.4 Spécificité du paramètre DROIT pour la gamme KBB


Dans cette gamme, les éléments droits sont définis par 2 valeurs qui sont DROIT0 et DROIT2.
Mais ces valeurs sont regroupées en 2 groupes :
• Le premier contient la valeur DROIT0.ce groupe est disponible (et affichée dans l’outil) uniquement quand il n’y a
qu’un seul luminaire tous les 6 m de ligne minimum.
• Le deuxième contient la valeur DROIT2. Ce groupe est toujours utilisé et affiché dans l’outil.

Il faut donc distinguer 2 groupes pour afficher les valeurs possibles d’éléments droits.
• 1ier groupe :
DROIT0 vaut « 3 m – 0 dérivations»
les valeurs sont :
0 pour dire que la valeur « Ne pas optimiser » est sélectionnée par défaut.
1 pour dire que la valeur « Utiliser les éléments sans dérivation » est sélectionnée par défaut.
Une valeur de 2 ou 3 pour DROIT0 revient à la valeur 1 avec en plus l’affichage d’ascenseurs pour incrémenter la
quantité.

• 2ième groupe :
DROIT2 vaut « 3 m – 3 dérivations» impliquant 3 dérivations par élément de 3 m.
les valeurs sont :
0 pour dire que la valeur n’est pas sélectionnée par défaut,
1 pour dire que la valeur est sélectionnée par défaut,
2 pour dire que la valeur n’est pas sélectionnée par défaut et pour autoriser des ascenseurs sur la saisie des quantités,
3 pour dire que la valeur est sélectionnée par défaut et pour autoriser des ascenseurs sur la saisie des quantités,

Page 25 / 60
Ci-joint un exemple illustrant cette particularité :
Fichier ref_conf.cfg Avec Donne

[KBB]
DROIT2=0

DROIT0=1

La même configuration de fichier avec une longueur de ligne de 5 m au lieu de 6 m donne la boite de dialogue suivante où DROIT0
(ce qui correspond au message « 3 m – 0 dérivations ») a disparu car il n’ y a pas 1 luminaire tous les 6 m de ligne :

Si un point-virgule est positionné en début de la ligne DROIT0 dans le fichier ref_conf.cfg, le message
« 3 m – 0 dérivations » n’apparaît jamais.

9.1.4.5 Paramètre COMPL : Le type d’éléments de compléments d’une ligne Canalis


Le type d’éléments de compléments pour les éléments droits d’une ligne Canalis par produit est géré par le mot COMPL.

Le type d’éléments de compléments est défini de la forme suivante : COMPL<num>=<val>


où <num> représente le numéro de l’élément de complément,
<val> peut prendre les valeurs :
0 pour dire que la valeur n’est pas sélectionnée par défaut,
1 pour dire que la valeur est sélectionnée par défaut,
2 pour dire que la valeur n’est pas sélectionnée par défaut et pour autoriser des ascenseurs sur la saisie des quantités,
3 pour dire que la valeur est sélectionnée par défaut et pour autoriser des ascenseurs sur la saisie des quantités,
Si toutes les valeurs d’un élément droit sont à 0, alors la première ligne COMPL du fichier ref_conf.cfg est sélectionnée
par défaut pour une famille de produit donnée.

Il est juste possible de supprimer la présence de l’élément de complément proposé pour chaque produit en mettant un
point-virgule devant la ligne.

Exemples de déclaration d’élément de complément pour la famille de produit KBB.

[KBB]
COMPL1=0

[KBB]
;COMPL1=0

Page 26 / 60
Spécificité pour la gamme KBA
COMPL1 indique un élément droit de 2 m avec 2 dérivations si le calibre est de 25A et sans option.
COMPL2 indique un élément droit de 2 m avec 3 dérivations dans les autres cas.
Le message à l’écran (« complément 2 m ») est le même pour toutes les caractéristiques. Seule la référence va changer.

9.1.4.6 Paramètre FIX : Le mode de fixation de la canalisation à la structure


Le mode de fixation par produit est géré par le mot FIX.

Le mode est défini de la forme suivante : FIX<num>=<val>


où <num> représente le numéro du mode de fixation,
<val> peut prendre les valeurs :
0 pour dire que la valeur n’est pas sélectionnée par défaut,
1 pour dire que la valeur est sélectionnée par défaut,
2 pour dire que la valeur n’est pas sélectionnée par défaut et pour autoriser des ascenseurs sur la saisie des quantités,
3 pour dire que la valeur est sélectionnée par défaut et pour autoriser des ascenseurs sur la saisie des quantités,

Si toutes les valeurs d’un mode de fixation sont à 0, alors la première ligne FIX du fichier ref_conf.cfg est sélectionnée
par défaut pour une famille de produit donnée.

Il n’est pas possible d’ajouter de nouveaux choix à un produit car ceux-ci sont définis par le catalogue Schneider.
Cependant, il est possible de :
• Réduire l’éventail de mode de fixation proposé pour chaque produit en mettant un point-virgule devant la ligne,
• Modifier la sélection du mode de fixation dans la fenêtre de choix

Signification des paramètres FIX selon les gammes


Pour KBA / KBB Pour KDP
FIX1= Par tige filetée FIX1 = Chemin de câble en tôle perforée
FIX2 = Par câble acier 3 m (fourni) FIX2 = Chemin de câble en treillis soudé
FIX3 = Par chaînette FIX3 = Charpente métallique
FIX4 = Murale et faux-plafond FIX4 = Bois ou béton
FIX5 = Réglable pour tige filetée FIX5 = Aucune fixation (support VDI) Pour KN
Pour KS FIX1 = Tous modes de montage
FIX1 = Tous modes de montage FIX2 = Murale (entraxe max de 2m)
FIX5 = Réglable pour tige filetée

Exemples de déclaration de mode de fixation de la canalisation pour la famille de produit KBB.

[KBB]
FIX1=0
FIX2=0
FIX3=0
FIX4=0
FIX5=0

FIX2 (« par cable acier 3m »)


[KBB] a disparu du choix.
FIX1=2
;FIX2=2
FIX3=2
FIX4=3 Par défaut
FIX5=2

Page 27 / 60
Spécificité pour la gamme KDP
le choix « Aucune fixation (support VDI) » ne peut jamais être sélectionné par défaut. En d’autres mots, il n’y a pas de
paramètre FIX5 pour la gamme KDP.

9.1.4.7 Paramètre FIXL : Le mode de suspension des luminaires à la canalisation


Le mode de suspension par produit est géré par le mot FIXL.

Le mode est défini de la forme suivante : FIXL<num>=<val>


où <num> représente le numéro du mode de suspension,
<val> peut prendre les valeurs :
0 pour dire que la valeur n’est pas sélectionnée par défaut,
1 pour dire que la valeur est sélectionnée par défaut,
2 pour dire que la valeur n’est pas sélectionnée par défaut et pour autoriser des ascenseurs sur la saisie des
quantités,
3 pour dire que la valeur est sélectionnée par défaut et pour autoriser des ascenseurs sur la saisie des
quantités,

Si toutes les valeurs d’un mode de suspension sont à 0, alors la première ligne FIXL du fichier ref_conf.cfg est
sélectionnée par défaut pour une famille de produit donnée.

Il n’est pas possible d’ajouter de nouveaux choix à un produit car ceux-ci sont définis par le catalogue Schneider.
Cependant, il est possible de :
• Réduire l’éventail de mode de suspension proposé pour chaque produit en mettant un point-virgule devant la ligne,
• Modifier la sélection du mode de suspension dans la fenêtre de choix

Signification des paramètres FIX selon les gammes


Pour KBA / KBB
FIXL1= Directement fixée
FIXL2 = Directement suspendu
FIXL3 = Suspendue par chaînette

Exemples de déclaration du mode de suspension des luminaires pour la famille de produit KBB.

[KBB]
FIXL1=0
FIXL2=0
FIXL3=0

[KBB]
FIXL1=0
FIXL2=0
FIXL3=1

Page 28 / 60
9.1.4.8 Paramètre SUPPL : Le matériel supplémentaire
Le matériel supplémentaire par produit est géré par le mot SUPPL.

Le mode est défini de la forme suivante : SUPPL=<val>


où <val> peut prendre les valeurs :
1 pour dire que tout le matériel peut être choisi par l’utilisateur,
0 pour dire que juste une sélection du matériel supplémentaire est disponible (choix restreint)

Il est juste possible de supprimer la présence du matériel supplémentaire proposé pour chaque produit en mettant un
point-virgule devant la ligne.

Il n’est pas possible de choisir le type de matériel supplémentaire que l’on veut sélectionner quand on est en choix restreint

Exemples de déclaration du matériel supplémentaire pour la famille de produit KBB.

[KBB]
SUPPL=1

[KBB]
SUPPL=0

9.1.4.9 Paramètre CHOIXLUM : Le type de luminaires monté sous la canalisation


Le type de luminaires par produit est géré par le mot CHOIXLUM.

Le mode est défini de la forme suivante : CHOIXLUM=<val>


où <val> peut prendre les valeurs :
1 pour sélectionner par défaut les tubes fluorescents,
2 pour sélectionner par défaut les luminaires de type ballons

N’importe quelle autre valeur de <val> fera prendre la valeur 1 précisant que les tubes fluorescents seront pris par défaut.

Il est juste possible de sélectionner une valeur par défaut.

Ce paramètre n’est valable que pour les gammes KBA et KBB.

Page 29 / 60
Exemples de déclaration du type de luminaires pour la famille de produit KBB.

[KBB]
CHOIXLUM=1

[KBB]
CHOIXLUM=2

9.1.4.10 Paramètre CHOIX4D : Le nombre de dérivations par mètre


Le nombre de dérivation par mètre par produit est géré par le mot CHOIX4D.

Le mode est défini de la forme suivante : CHOIX4D=<val>


où <val> peut prendre les valeurs :
1 pour sélectionner par défaut la valeur 2, soit 2 dérivations par mètre,
2 pour sélectionner par défaut la valeur 4, soit 4 dérivations par mètre

N’importe quelle autre valeur de <val> fera prendre la valeur 1 précisant que 2 dérivations par mètre seront prises par défaut.

Il est juste possible de sélectionner une valeur par défaut.

Ce paramètre n’est valable que pour la gamme KSA.

Exemple de déclaration du nombre de dérivations par mètre pour la famille de produit KSA.

[KSA]
CHOIX4D=2

Page 30 / 60
9.1.4.11 Paramètre MC10 : Eléments de connectiques KDP - Raccordement des luminaires
Le raccordement des luminaires d’une ligne Canalis par produit est géré par le mot MC10 (connecteur mâle).

Le raccordement des luminaires est défini de la forme suivante : MC10=<val>


où <val> peut prendre les valeurs :
0 pour dire que la quantité est non modifiable et fixée à 0,
2 pour dire que la quantité est modifiable et fixée à 0, et pour autoriser des ascenseurs sur la saisie des
quantités,

N’importe quelle autre valeur que la valeur 2 revient à prendre la valeur 0 pour ne pas modifier la quantité et la fixer à 0.

Il est juste possible de sélectionner une valeur par défaut.

Ce paramètre n’est valable que pour la gamme KDP avec une alimentation des luminaires par pontage ou en étoile en
connectique préfabriquée.

La prise en compte de ce paramètre se fait dans la fenêtre « Connectique préfabriquée » en choisissant la combo-box « Liaison
répartiteur / luminaire traditionnel ».

Exemples de déclaration de raccordement des luminaires pour la famille de produit KDP (par pontage ou en étoile).

[KDP]
MC10=0

[KDP]
MC10=2

9.1.4.12 Paramètre FC : Eléments de connectiques KDP - Raccordement sur connecteurs


Le raccordement sur connecteur d’une ligne Canalis par produit est géré par le mot FC (connecteur femelle).

Le raccordement sur connecteur est défini de la forme suivante : FC<num>=<val>


où <num> représente les différents choix de connecteur et prend les valeurs 10, 30, 50
<val> peut prendre les valeurs :
0 pour dire que la quantité est non modifiable et fixée à 0,
2 pour dire que la quantité est modifiable et fixée à 0, et pour autoriser des ascenseurs sur la saisie des
quantités,

N’importe quelle autre valeur que la valeur 2 revient à prendre la valeur 0 pour ne pas modifier la quantité et la fixer à 0.

Page 31 / 60
Il n’est pas possible d’ajouter de nouveaux choix à un produit car ceux-ci sont définis par le catalogue Schneider.
Cependant, il est possible de :
• Réduire l’éventail de choix des raccordements sur connecteur en mettant un point-virgule devant la ligne,
• Modifier la valeur par défaut de chaque choix de raccordement sur connecteur.

Ce paramètre n’est valable que pour la gamme KDP avec une alimentation des luminaires par pontage ou en étoile en
connectique préfabriquée.

La prise en compte de ce paramètre se fait dans la fenêtre « Connectique préfabriquée » en choisissant la combo-box « Liaison
connecteur Canalis / prise mâle ».

Exemples de déclaration de raccordement sur connecteur pour la famille de produit KDP (par pontage ou en étoile).

[KDP]
FC10=2
FC30=2
FC50=2

[KDP]
FC10=0
FC30=2
;FC50=2

La longueur de 5 m
n’est plus proposée

9.1.4.13 Paramètre FM : Eléments de connectiques KDP - Raccordement entre luminaires


Le raccordement entre luminaire d’une ligne Canalis par produit est géré par le mot FM (connecteur femelle - mâle).

Le raccordement entre luminaire est défini de la forme suivante : FM<num>=<val>


où <num> représente les différents choix de raccordement et prend les valeurs 20, 30, 40, 50, 70, 90
<val> peut prendre les valeurs :
0 pour dire que la quantité est non modifiable et fixée à 0,
2 pour dire que la quantité est modifiable et fixée à 0, et pour autoriser des ascenseurs sur la saisie des
quantités,

N’importe quelle autre valeur que la valeur 2 revient à prendre la valeur 0 pour ne pas modifier la quantité et la fixer à 0.

Il n’est pas possible d’ajouter de nouveaux choix à un produit car ceux-ci sont définis par le catalogue Schneider.
Cependant, il est possible de :
• Réduire l’éventail de choix des raccordements en mettant un point-virgule devant la ligne,
• Modifier la valeur par défaut de chaque choix de raccordement entre luminaire.

Ce paramètre n’est valable que pour la gamme KDP avec une alimentation des luminaires par pontage ou en étoile en
connectique préfabriquée.

Page 32 / 60
La prise en compte de ce paramètre se fait dans la fenêtre « Connectique préfabriquée » en choisissant la combo-box « Liaison
répartiteur / Luminaire Wieland où Té / Té ».

Exemples de déclaration de raccordement entre luminaires pour la famille de produit KDP (par pontage ou en étoile).

[KDP]
FM20=2
FM30=2
FM40=2
FM50=2
FM70=2
FM90=2

La longueur de 5 m
[KDP] n’est plus proposée
FM20=0
FM30=2
FM40=2
;FM50=2
FM70=2
FM90=2

9.1.4.14 Paramètre BA12 : Eléments de connectiques KDP par pontage – Répartiteur en té (1 entrée / 2 sorties)
La présence d’un répartiteur en té est gérée par le mot BA12.

La présence d’un répartiteur en té est définie de la forme suivante : BA12=<val>


où <val> peut prendre les valeurs :
0 pour dire que la quantité est non modifiable et fixée à 0,
2 pour dire que la quantité est modifiable et fixée à 0, et pour autoriser des ascenseurs sur la saisie des
quantités,

N’importe quelle autre valeur que la valeur 2 revient à prendre la valeur 0 pour ne pas modifier la quantité et la fixer à 0.

Il est juste possible de sélectionner une valeur par défaut.

Ce paramètre n’est valable que pour la gamme KDP avec une alimentation des luminaires par pontage en
connectique préfabriquée.

Il est possible de masquer l’alimentation des luminaires en KDP par pontage en mettant un point-virgule au début de la
ligne BA12 dans le fichier ref_conf.cfg.

La prise en compte de ce paramètre se fait dans la fenêtre « Connectique préfabriquée » en choisissant la combo-box « Liaison
répartiteur / luminaire Wieland ou Té / té ».

Page 33 / 60
Exemples de déclaration de raccordement des luminaires pour la famille de produit KDP (par pontage).

[KDP]
BA12=0

[KDP]
;BA12=2 L’alimentation par
pontage est masquée

9.1.4.15 Paramètre BA15 : Eléments de connectiques KDP en étoile – Répartiteur en té (1 entrée / 5 sorties)
La présence d’un répartiteur en té est gérée par le mot BA15.

La présence d’un répartiteur en té est définie de la forme suivante : BA15=<val>


où <val> peut prendre les valeurs :
0 pour dire que la quantité est non modifiable et fixée à 0,
2 pour dire que la quantité est modifiable et fixée à 0, et pour autoriser des ascenseurs sur la saisie des
quantités,

N’importe quelle autre valeur que la valeur 2 revient à prendre la valeur 0 pour ne pas modifier la quantité et la fixer à 0.

Il est juste possible de sélectionner une valeur par défaut.

Ce paramètre n’est valable que pour la gamme KDP avec une alimentation des luminaires en étoile en
connectique préfabriquée.

Il est possible de masquer l’alimentation des luminaires en KDP étoile en mettant un point-virgule au début de la
ligne BA15 dans le fichier ref_conf.cfg.

Page 34 / 60
La prise en compte de ce paramètre se fait dans la fenêtre « Connectique préfabriquée » en choisissant la combo-box « Liaison
répartiteur / luminaire Wieland ou Té / té ».

Exemples de déclaration de raccordement des luminaires pour la famille de produit KDP (en étoile).

[KDP]
BA15=0

[KDP]
;BA15=2

L’alimentation en
étoile est masquée

9.1.4.16 Paramètre CHOIXCONN : La sélection par défaut du type de connecteurs de dérivation


Le type de connecteur sélectionné par défaut par produit est géré par le mot CHOIXCONN.

Le mode est défini de la forme suivante : CHOIXCONN=<val>


où <val> peut prendre les valeurs :
0 pour ne rien sélectionner et afficher une check-box à coté du nom du groupe
1 pour sélectionner le groupe 1 et un connecteur de ce group, et afficher une check-box à coté du nom du
groupe,
2 pour sélectionner le groupe 2 et un connecteur de ce groupe, et afficher une check-box à coté du nom du
groupe

N’importe quelle autre valeur de <val> fera prendre la valeur 0 précisant qu’aucun connecteur ne sera sélectionné.

Il est possible de :
• Supprimer la sélection d’un type de connecteur en mettant un point-virgule devant la ligne CHOIXCONN, ou en
positionnant le paramètre à la valeur 0,
• Modifier la sélection par défaut d’un connecteur.

Page 35 / 60
Exemples de déclaration de sélection d’un type de connecteur pour la famille de produit KBB.

[KBB]
CHOIXCONN=0

Aucune check-box n’est sélectionnée

[KBB] Par défaut


CHOIXCONN=2

9.1.4.17 Paramètre FERM1 : La présence d’embout de fermeture pour l’alimentation d’une ligne Canalis
La présence d’embout de fermeture pour l’alimentation d’une ligne Canalis par produit est gérée par le mot FERM1.

Elle est définie de la forme suivante : FERM1=0

Ce paramètre ne s’applique que pour la gamme KSA.

Il est juste possible de supprimer la présence de l’embout d’alimentation proposé pour chaque produit en mettant un
point-virgule devant la ligne.

Exemples de déclaration d’embout de fermeture pour la famille de produit KSA.

[KSA]
ALIM0=1
ALIM1=0
ALIM2=0
ALIM3=0
FERM1=0

[KSA]
ALIM0=1
ALIM1=0
ALIM2=0
ALIM3=0 L’embout de
;FERM1=0 fermeture a disparu

Page 36 / 60
9.1.4.18 Synthèse des paramètres utilisés pour chaque gamme dans le fichier ref_conf.cfg
Le tableau ci-joint fournit l’ensemble des paramètres du fichier ref_conf.cfg et leur utilisation pour gamme de produit :
Paramètre Gamme
KDP KDP par KDP en
Nom Utilisation KSA KNA KBB KBA
direct pontage étoile
Définition des options disponibles pour une
OPT X X X X X X X
gamme
CALMAX Choix du calibre maximum d’une ligne Canalis X X X X X X X
Le choix du type d’alimentation d’une ligne
ALIM X X X X X X X
Canalis
La présence d’embout de fermeture pour
FERM1 X
l’alimentation d’une ligne Canalis
Le choix du type d’éléments droits d’une ligne
DROIT X X X X X X X
Canalis
Le type d’éléments de compléments d’une
COMPL X X X
ligne Canalis
Le mode de fixation de la canalisation à la
FIX X X X X X X X
structure
Le mode de suspension des luminaires à la
FIXL X X
canalisation
SUPPL Le matériel supplémentaire X X X X X X X
Le type de luminaires monté sous la
CHOIXLUM X X
canalisation
CHOIX4D Le nombre de dérivations par mètre X
Eléments de connectiques KDP -
MC10 X X
Raccordement des luminaires
Eléments de connectiques KDP -
FC X X
Raccordement sur connecteurs
Eléments de connectiques KDP -
FM X X
Raccordement entre luminaires
Eléments de connectiques KDP par pontage –
BA12 X
Répartiteur en té
Eléments de connectiques KDP en étoile –
BA15 X
Répartiteur en té
Choix du type de connecteurs et sélection d’un
CHOIXCONN X X X
connecteur par défaut

Quand un paramètre n’est pas usité pour une gamme, la cellule est grise.
Quand un paramètre est utilisé pour définir une gamme, une croix est présente dans la cellule correspondante.

Pour rappel, il est inutile de définir des paramètres pour une gamme alors que, par défaut à la livraison d’une version de
l’outil, ces paramètres ne sont pas définis.

9.2 Personnalisation du comparatif éclairage


Ce chapitre s’applique à l’outil CanBRASS en mode référence.

Il est possible de réaliser 3 actions :


• Changer les règles de calcul énoncés sous la colonne « QTE » du fichier ref_comp.dbf
• Supprimer un item IT (soit une ligne d’une solution indiquant une caractéristique rentrant en ligne de compte dans le
comparatif, par exemple une boite d'alimentation 25A. Voir les pages suivantes pour plus d'informations) sous Excel
impliquant la suppression de l’élément dans le comparatif
• Activer ou pas la demande d’affichage du comparatif pour les gammes KBA et KDP

9.2.1 Méthode de calcul du comparatif


9.2.1.1 Présentation
Le paramétrage de l’offre connecteurs et coffrets de dérivation est décrit dans le fichier ref_comp.dbf qui se trouve dans le répertoire
[INSTALL_DIR]\DBF.
Le fichier est au format Dbase mais peut être ouvert avec Excel.

Ce fichier regroupe un ensemble de solutions d’installation classiques (avec du câble) et sert de base à un comparatif de ces solutions
Page 37 / 60
avec la solution Canalis. Ce comparatif permet ainsi de se rendre compte du coût d’installation d’une canalisation Canalis et d’une
solution classique par chemin de câble.

Par l’intermédiaire de ce fichier, il est possible de modifier les solutions d’installation classiques et leurs formules utilisées.
Ce comparatif n’est réalisé que sur les gammes KBA et KDP.
Quand l’utilisateur veut chiffrer une gamme KDP ou KBA et une fois qu’il a saisi la longueur de la ligne et le nombre de luminaires
ou de connections, un message demande à l’utilisateur de lancer le comparatif Canalis / solution traditionnelle pour la distribution
d’éclairage. En cliquant sur le bouton « Oui », la fenêtre affichant le comparatif s’affiche. Les informations affichées s’appuient sur le
fichier ref_comp.dbf.

Sauf besoin spécifique (cas extrême par exemple où les prix dans un pays ferait que le comparatif ne serait pas assez intéressant de
prendre une solution Canalis), il n’est pas nécessaire de modifier ce fichier.

9.2.1.2 Mise en œuvre


Pour paramétrer le fichier, il faut :
• Fermer l’outil CanBRASS

• Ouvrir le fichier ref_comp.dbf avec Excel.

• Positionner les valeurs souhaitées pour chaque solution, c’est-à-dire :


• Changer les règles de calcul énoncées sous la colonne « QTE » du fichier ref_comp.dbf
• Supprimer une ligne d’une solution (supprimer un item IT) sous Excel impliquant la suppression de l’élément
dans le comparatif.
Ne pas changer le reste des informations, ni ajouter de nouvelles
solutions ou des lignes Excel supplémentaires à une solution existante.

• Enregistrer les modifications dans le fichier ref_comp.dbf sous le format « DBF4 (dBASE IV) ».

Le tableau suivant explique les différentes colonnes du fichier :

Nom de la
colonne Valeurs possibles Explications
sous Excel
PROD KBA Cette colonne définit la gamme à laquelle la
KDP (toutes les solutions KDP) solution sera comparée.
KDP1 (KDP direct) Ex. : si KBA alors les solutions apparaîtront
KDP2 (KDP pontage) au moment d'un chiffrage en KBA
KDP3 (KDP étoile)
Il est possible de faire des combinaisons :
• KDP1-KBA (pour KDP direct et KBA)
• KDP2-KDP3 (pour KDP pontage et
étoile)
SOLUTION S1 Solution concernée. Les libellés de ces
S2 solutions correspondent aux messages S1 à
…S10 S10 du fichier CNB_<code téléphonique>.txt

Note : les cellules dont leur contenu est du


type « * <texte> * » sont des cellules de
commentaire et ne sont pas lues par l’outil.
PARAM LNPE Permet de différencier un item et/ou une
3LNPE formule en fonction de la polarité.

Page 38 / 60
LIB IT01 Item concerné. Les libellés de ces items
IT02 correspondent aux messages IT01 à IT40 du
…IT40 fichier CNB_<code téléphonique>.txt

QTE Les opérateurs autorisés sont : Formule de calcul pour la quantité d'items
« + », « - », « * », « / », « = » en fonction des paramètres de la ligne.
Les paramètres autorisés sont :
[length] Longueur de la ligne en m Ne pas saisir de parenthèses, le signe « = »
(saisi par l’utilisateur) permet de forcer une priorité (ex: 3+1=*2
[step] entraxe de fixation de la ligne en m vaut 8)
• Saisi par l’utilisateur en KBA (par défaut 3 m) saisi avec la
longueur de la ligne par le bouton « … » Le résultat est arrondi par défaut à la valeur
• Défini à 0.5 m en KDP entière la plus proche, sauf si l'on rajoute
[tapoff] Nb de connexions ou dérivations explicitement le signe « % » en fin de
• C’est le nombre de luminaire saisi par l'utilisateur en KBA formule (ex : Qté au mètre linéaire)
et KDP direct
• C’est le nombre de connections saisi par l'utilisateur en KDP
(pontage ou étoile)
[lampfix] Nb de fixations par luminaires (défini par l’outil)
• Défini à 2 fixations en KBA
• Non utilisé en KDP
[lamp] • Nb de luminaires
Non utilisé en KBA et KDP direct
• C’est le nombre total de luminaire saisi par l'utilisateur en
cliquant sur le bouton « définir les zones d’éclairage ». Cela
représente la somme des luminaires de chaque zone.
[te] Nb de connecteur en té
• Non utilisé en KBA et KDP direct
• C’est le nombre de connecteur en té déduit du nombre de
luminaires par zone en KDP par pontage.
• Si il y a plusieurs lampes dans une zone, cela représente
le nombre de luminaires de la zone moins 1.
• Si il n’y a qu’un luminaire défini pour la zone, il y a
zéro connecteur en té car cela n’est pas utile.
• Le nombre de connecteur en té est fixé à 1 en KDP en étoile
TYP U Information sur l'item : quantité unitaire ou
ml au mètre linéaire
VAL Références Canalis Pour les solutions Canalis, l'item
correspond à une référence. Le prix et le
temps de pose seront récupérés dans la base
prix courante (fichier article.dbu).
(vide) Pour les solutions traditionnelles, le champ
est laissé vide par défaut. Le prix de chaque
item est renseigné depuis l'application, dans
la boîte de dialogue "Autres prix" du
comparatif.
IT?? Le prix de cet item peut être le même que
celui d'un autre. Seuls les libellés seront
différents.
Step=? Valeur en mètres de l'entraxe de fixation de
la ligne, telle qu'elle est utilisée dans les
formules.

9.2.1.3 Présentation de la solution S1


Prenons l’exemple de la solution S1 pour mieux appréhender le fichier et relever les informations clés de ce fichier.

Page 39 / 60
L’extrait du fichier ref_comp.dbf pour cette solution est :

Grâce à la colonne « PROD », on voit que cette solution ne s’applique que dans le cas d’un chiffrage d’une ligne KBA.
Après avoir saisi les informations sur la ligne, comme suit :

Le paramètre Length du fichier ref_comp.dbf représente cette valeur.

Le paramètre TapOff du fichier ref_comp.dbf représente cette valeur.

Il suffit de cliquer sur le bouton « Continuer » puis sur le bouton « Oui » en réponse à la question ci-dessous :

La fenêtre correspondante au comparatif apparaît alors :

Libellé de S1

Libellé de IT01
Libellé de IT02
Libellé de IT04
Libellé de IT24
Libellé de IT05
Libellé de IT06
Libellé de IT07

Page 40 / 60
9.2.2 Activer la demande de comparatif avec une solution classique
Nous venons de voir que le comparatif pouvait être présenté pour les gammes KDP et KBA. A ce moment-là, l’outil demande à
l’utilisateur de confirmer si il veut ou pas afficher le comparatif d’une solution Canalis avec une solution traditionnelle. C’est le
traitement par défaut.
Mais ce traitement peut être paramétrable.

9.2.2.1 Présentation
La demande d’afficher le comparatif avec une solution traditionnelle est décrit dans le fichier CNB.INI qui se trouve dans le
répertoire [CP_DIR] (uniquement pour test, on peut vérifier avec celui du répertoire [APPDATA_DIR]).
Le fichier est au format texte et peut être lu avec n’importe quel éditeur de texte de type Notepad de Windows.

9.2.2.2 Mise en œuvre


Pour paramétrer la demande, il faut :
• Fermer l’outil CanBRASS

• Ouvrir le fichier CNB.INI avec Notepad.

• Positionner le paramètre Disabled de la section Comp à la valeur suivante :


• 0 pour que l’outil demande à l’utilisateur si le comparatif doit être affiché ou pas.
• 1 pour que l’outil ne demande pas à l’utilisateur si le comparatif doit être affiché ou pas.

• Enregistrer les modifications dans le fichier CNB.INI.

Exemple

Fichier CNB.INI

[Comp]
Disabled=0

Fichier CNB.INI
La question n’est plus posée à l’utilisateur
[Comp]
Disabled=1

9.2.3 Définition des prix et de la main d’œuvre d’une solution traditionnelle


Il est possible de définir le prix net unitaire et la main d’œuvre par défaut d’une solution traditionnelle.
Quand l’outil vient d’être installé, ces valeurs sont fixées à zéro. Et l’utilisateur peut à tout moment les modifier.

9.2.3.1 Présentation
La définition des prix et de la main d’œuvre d’une solution traditionnelle est décrit dans le fichier CNB.INI qui se trouve dans le
répertoire [CP_DIR] (uniquement pour test, on peut vérifier avec celui du répertoire [APPDATA_DIR]).
Le fichier est au format texte et peut être lu avec n’importe quel éditeur de texte de type Notepad de Windows.

9.2.3.2 Mise en œuvre


Pour paramétrer la demande, il faut :
• Fermer l’outil CanBRASS

• Ouvrir le fichier CNB.INI avec Notepad.

• Positionner les paramètres suivants de la section Comp :


• IT19
• IT20
• IT21
• IT22
• IT23
• IT24
• IT25
• IT26

Page 41 / 60
• IT27
• IT29
• IT30
• IT31
• IT33
• IT35
• IT37
• MO

• Enregistrer les modifications dans le fichier CNB.INI.

Pour que les modifications soient prises en compte, il faut, si besoin, fermer et relancer l’outil car le fichier
CNB.INI est lu par l’outil à son lancement.

Les paramètres IT19 à IT37 sont définis de la manière suivante : <param>=<prix> ;<mo>
Où <param> représente le nom du paramètre,
<prix> représente le prix net unitaire en centimes (par ex. la valeur 100 vaut 1 euro en considérant que la monnaie est
l’euro).
<mo> représente la main d’œuvre en heure divisé par 100 (par ex. la valeur 80 vaut 0.8 heure de main d’œuvre).

Pour savoir à quoi correspond le paramètre IT, il suffit de rechercher dans le fichier de langue
CNB_<code téléphonique>.txt la valeur de ce paramètre.

Par exemple, IT19 correspond à « Câble U1000R02V 3 x 1,5 mm² ».


Donc, quand on a « IT19=500 ;10 » et que la monnaie est l’euro, cela signifie que 1 mètre de câble coûte 5euros et
nécessite 0.1 heure pour être installé.

le paramètre MO est défini de la manière suivante : MO=<taux>


où <taux> représente le taux horaire d’une heure de main d’œuvre.

Les valeurs des paramètres sont affichées dans l’outil par la fenêtre « Prix net et temps de pose des solutions
traditionnelles » quand on clique sur le bouton « Autres prix » de la fenêtre « Comparatif Canalis / Solutions
traditionnelles.

Fichier CNB.INI

[Comp]
MO=1000

IT19=500;10
IT20=400;20
IT21=300;30
IT22=200;40
IT23=100;50
IT24=600;60
IT25=700;70
IT26=800;80
IT27=900;90
IT29=1000;100
IT37=1100;110

9.3 Personnalisation de l’offre connecteurs et coffrets de dérivation


L’offre connecteurs et coffrets de dérivation peut être personnalisée en :

Page 42 / 60
• Définissant les types de connecteurs
• Sélectionnant un type de connecteurs par défaut

Elle s’applique à l’outil CanBRASS en mode mètre linéaire et par référence.

9.3.1 Définition des types de connecteurs


9.3.1.1 Présentation
La personnalisation de l’offre est décrite dans le fichier ref_coff.dbf qui se trouve dans le répertoire [INSTALL_DIR]\DBF.
Le fichier est au format Dbase mais peut être ouvert avec Excel.

Par l’intermédiaire de ce fichier, il est possible de configurer pour chaque famille de produit (KNA, KDP, etc…) les coffrets et les
connecteurs de dérivation.

9.3.1.2 Mise en œuvre


Pour paramétrer le fichier, il faut :
• Fermer l’outil CanBRASS

• Ouvrir le fichier ref_coff.dbf avec Excel.

• Positionner les valeurs souhaitées pour chaque gamme, c’est-à-dire :


• Changer si besoin les caractéristiques d’un connecteur (texte descriptif des colonnes TYP1 ou TYP2
représentant la description du connecteur)
• Supprimer un coffret ou une gamme de coffret (suppression d’un groupe ou sous-groupe) en supprimant le ou
les lignes correspondantes sous Excel. Cela implique alors la suppression du connecteur de l’offre.
• Supprimer le deuxième calibre sur les 2 proposés, soit pour le coffret sélectionné mettre à vide les cellules des
colonnes CAL2, IP2, TYP2, REF2.
• Supprimer le premier calibre sur les 2 proposés, soit pour le coffret sélectionné recopier les valeurs des cellules
des colonnes CAL2, IP2, TYP2, REF2 dans CAL1, IP1, TYP1, REF1 et mettre à vide les cellules des colonnes
CAL2, IP2, TYP2, REF2.
Ne pas changer le reste des informations ou
ajouter des lignes Excel supplémentaires

• Enregistrer les modifications dans le fichier ref_coff.dbf sous le format « DBF4 (dBASE IV) ».

Pour l’outil CanBRASS, les coffrets locaux doivent être ajoutés dans le fichier article.dbu (coffrets visibles après
importation dans l’onglet « Local » en exécutant article.exe (voir le chapitre 7.3 ci-dessus pour plus d'explications).

9.3.1.3 Les caractéristiques du fichier


Le fichier se présente sous la forme suivante avec 12 colonnes :

Le titre et la description de chaque colonne du fichier sont détaillés ci-dessous :


• Colonne PROD : Elle Indique la gamme de produit concernée par le coffret (KBA, KDP, KN ou KS)

• Colonne PARAM : Elle spécifie l'outil concerné par le connecteur ou le coffret.


Les valeurs possibles sont :
• Lin. Dans ce cas, l’offre est réservée pour le chiffrage au mètre linéaire
• Ref. Dans ce cas, l’offre est destinée pour le chiffrage à la référence.
• (vide). Dans ce cas, l’offre est destinée à l’outil CanBRASS.
• ***. Dans ce cas, aucun outil n'utilise ce coffret.

Page 43 / 60
Les valeurs à retenir sont les valeurs « Ref » et aucune valeur (cellule vide).

• Colonne POS : Elle définit l’ordre d’affichage des coffrets dans les boites de dialogues « connecteurs et coffrets » de
l’outil, avec la syntaxe d-s.
• Le premier chiffre d, de 1 à 4, spécifie l’ordre d’affichage du groupe de coffrets pour chaque gamme
• Le deuxième chiffre s, de 1 à 3, spécifie l’ordre d’affichage du sous-groupe pour chaque groupe dans la combo-
box, ou est égal à 0 s’il n’y a pas de sous-groupe associé.

1ier chiffre d de 1 à 4 :

Groupe de coffrets numéro 1


Groupe de coffrets numéro 2
Groupe de coffrets numéro 3
Groupe de coffrets numéro 4

2ième chiffre s de 1 à 3 :

Sous-groupe numéro 1
Sous-groupe numéro 2
Sous-groupe numéro 3

Si le numéro de sous-groupe est à 0, la combo-box


n’est pas affichée.

• Colonne FCT : Elle identifie le coffret par un numéro de fonction. Ces numéros sont uniques pour chaque gamme de
produit.

• Colonne POL : Elle identifie les différents types de polarité à afficher dans l’outil pour chaque numéro de groupe et de
sous-groupe.

Page 44 / 60
• Colonne IP1 ou IP2: Elle précise l’indice de protection du coffret à afficher dans l’outil pour chaque numéro de groupe
et de sous-groupe (2 choix possibles).

• Colonne CAL1 ou CAL2 : Elle précise le calibre du coffret à afficher pour respectivement l’IP1 ou l’IP2 dans l’outil
pour chaque numéro de groupe et de sous-groupe.

• Colonne TYP1 ou TYP2 : Elle précise la description du coffret à afficher pour respectivement l’IP1 ou l’IP2 dans
l’outil pour chaque numéro de groupe et de sous-groupe.

Descriptif de
chaque coffret :
1 ligne par coffret.

• Colonne REF1 ou REF2 :: Elle définit la référence du coffret à prendre en compte pour le chiffrage de la ligne Canalis
pour respectivement l’IP1 ou l’IP2.

Le descriptif de chaque coffret est affiché dans l’ordre où ils sont définis dans le fichier ref_coff.dbf pour chaque
groupe et sous-groupe.

Les chaînes de caractères correspondant au choix des connecteurs et coffrets peuvent être modifiés dans le fichier
CNB_<code téléphonique>.txt

9.4 Personnalisation des devis


9.4.1 Présentation
L’impression d’un devis est réalisée à partir d’un fichier Excel servant de modèle en utilisant le logiciel Excel de Microsoft.

Par défaut à l’installation de l’outil, les fichiers modèle suivants sont proposés :
• En français :
• Modele_Impression_Rapide.xls
• Modele_Impression_Schneider.xls

Page 45 / 60
• En anglais :
• Fast_printing_model.xls
• Schneider_printing_model.xls

L’ensemble de ces fichiers sont des fichiers Excel au format « Classeur Microsoft Excel 2000 » qui se trouve dans le répertoire
[INSTALL_DIR]\MODELS.

Par l’intermédiaire de ces fichiers, il est possible de configurer et de personnaliser l’impression d’un devis :
• En modifiant le contenu des fichiers modèles existants.
• En créant de nouveaux fichiers modèles à partir des modèles existants.

9.4.2 Mise en œuvre


Pour personnaliser le contenu d’un fichier modèle, il faut :
• Ouvrir un des fichiers modèle existant avec Excel.

• Modifier son contenu en :


• Traduisant le texte du devis modèle contenu dans le fichier
• Choisissant les colonnes à imprimer dans le chiffrage
• Déterminant les données gérées par l’outil que l’on souhaite imprimer sur le devis
• Ajoutant une nouvelle page dans le devis
• Supprimant une page existante

• Enregistrer les modifications dans le fichier modèle.

Pour créer de nouveaux fichiers, il est nécessaire de repartir du fichier existant Modele_Impression_Rapide.xls en français ou
Fast_printing_model.xls en anglais puis d’adapter et/ou traduire.
La marche à suivre est donc de :
• Recopier l’un de ces 2 fichiers puis le renommer avec l’explorateur de Windows.
• Appliquer la marche à suivre détaillé ci-dessus pour personnaliser le contenu d’un fichier modèle.

Pour modifier un fichier modèle, il est nécessaire que l’outil CanBRASS ne soit pas lancé.

De même et inversement, avant de lancer l’outil, il faut s’assurer que le fichier modèle est bien fermé sous Excel et que
Excel est fermé.

9.4.3 Caractéristiques d’un fichier modèle


L'adaptation complète des fichiers modèles de devis est expliquée dans le document Adaptation_Devis_CanBRASS_FR.pdf

10 PERSONNALISATION DU FICHIER CNB.INI


10.1 Présentation
Le paramétrage de l’outil CanBRASS est décrit dans le fichier CNB.INI qui se trouve dans le répertoire [CP_DIR] (uniquement pour
test, on peut vérifier avec celui du répertoire [APPDATA_DIR]).
Le fichier est un fichier texte et peut être ouvert avec n’importe quel éditeur de texte de type Notepad de Windows.

10.2 Mise en œuvre


Pour paramétrer le fichier, il faut :
• Fermer l’outil CanBRASS

Page 46 / 60
• Ouvrir le fichier CNB.INI avec un éditeur de texte.

• Réaliser les actions suivantes si besoin :


• Prise en compte la langue d’affichage.
• Choix du site Internet
• Désignation des répertoires de sauvegarde des fichiers générés
• Préférence sur le regroupement des références identiques
• Définition des caractéristiques de l’utilisateur
• Préférences sur le regroupement des quantités indivisibles
• Préférences sur l’affichage d’une fenêtre d’aide sur l’outil
• Affichage à une date prédéterminée de la gamme KDP
• Affichage d’un document promotionnel ou informatif
• Remises par famille
• Changement de la SplashScreen au lancement de l’outil

• Enregistrer les modifications dans le fichier CNB.ini.

10.3 Prise en compte de la langue d’affichage


Une fois que le fichier CNB_<code téléphonique du pays>.txt a été créé, on peut spécifier que l’outil utilise dès son lancement ce
fichier plutôt que celui en français ou en anglais.

Pour cela, il faut positionner le paramètre ID à la valeur correspondant au code téléphonique du pays dans la section Language.

Exemple de personnalisation de la langue d’affichage

Fichier CNB.INI

[Language]
ID=33

Fichier CNB.INI
Pour rappel :
[Language] Le drapeau est défini par la valeur de ce paramètre ID.
ID=41
Le texte "English UK" se trouve dans le fichier texte
CNB_<code téléphonique du pays>.txt sous la forme :
[LANG]
00000=English UK

10.4 Choix du site Internet


Dans l’outil, le menu Aide / Site web permet de lancer un explorateur Internet sur une adresse Internet par défaut (le site Schneider est
choisi par défaut).
Pour modifier cette adresse Internet par défaut, il faut positionner le paramètre Web à la valeur du site web souhaité dans la section
Language.
Exemple de personnalisation du site web

Fichier CNB.INI

[Language]
Web= www.schneider-electric.com

Page 47 / 60
10.5 Désignation des répertoires de sauvegarde
Les répertoires de sauvegarde représentent l’endroit par défaut sur le disque où vont être enregistrés les fichiers représentant les
différents projets (fichiers d’extension .ref) et les fichiers de génération des devis au format xls, csv et xml.

Il est possible de fixer ces répertoires dans CanBRASS en :


• Positionnant le paramètre Projects à la valeur correspondant au répertoire de sauvegarde des fichiers .ref, .xls et .csv dans
la section Database.

Pour que les répertoires de sauvegardes définis dans le fichier CNB.INI soient pris en
compte, il faut que ces répertoires existent sur l’ordinateur où est installé l’outil, sinon l'outil reprend les valeurs par
défaut définies dans l’outil lui-même.

En aucun cas, l’outil va créer des répertoires si ils n’existent pas.

Par défaut au premier lancement de l’outil, les paramètres Projects définis dans le fichier
CNB.INI ne sont pas écrits dans le fichier et l’outil prend les valeurs par défaut définis
dans l’outil lui-même.

Ce n’est qu’à la modification des répertoires de sauvegarde que les paramètres sont écrits dans le fichier
CNB.INI

Exemple de personnalisation des répertoires de sauvegarde par défaut

Fichier CNB.INI

[Database]
Projects=C:\Program Files\CanBRASS\Mes devis

10.6 Définition des caractéristiques de l’utilisateur


Les caractéristiques de l’utilisateur permettent d’identifier la personne qui utilise l’outil. ces informations s’affichent dans l’outil
CanBRASS et en sélectionnant le menu Fichier / Environnement utilisateur puis l’onglet utilisateur.

Pour positionner des valeurs par défaut, il faut :


• Positionner le paramètre Name à la valeur correspondant au nom de la personne dans la section User.
• Positionner le paramètre Dept à la valeur correspondant au nom du service où travaille la personne dans la section User.
• Positionner le paramètre Phone à la valeur correspondant au numéro de téléphone de la personne dans la section User.
• Positionner le paramètre Fax à la valeur correspondant au numéro de fax de la personne dans la section User.
• Positionner le paramètre EMail à la valeur correspondant à l’adresse mail de la personne dans la section User.

Par défaut au premier lancement de l’outil, seul le paramètre Name défini dans le fichier
CNB.INI est écrit dans le fichier. Les autres valeurs restent vides.

Ce n’est qu’à la modification de ces valeurs que les paramètres sont écrits dans le fichier CNB.INI

Page 48 / 60
Exemple de personnalisation des caractéristiques de l’utilisateur

Fichier CNB.INI

[User]
Name=Schneider Electric
Dept=Service 1
Phone=07.12.11.12.13
Fax=07.12.11.12.14
Email=name@schneider.com

10.7 Préférences sur le regroupement des quantités indivisibles


L’outil permet de commander une référence par quantités indivisibles ou pas. On parle de regrouper les quantités indivisibles.

Pour définir le regroupement, il faut :


• Positionner le paramètre Packaging à la valeur correspondante au regroupement ou pas des quantités indivisibles dans la
section Database.
• La valeur 0 ne regroupe pas les quantités indivisibles pour une référence.
• La valeur 1 les regroupe.

Par défaut au premier lancement de l’outil, le paramètre Packaging et la section Database définis dans le fichier
CNB.INI n’est pas écrit dans le fichier et l’outil prend la valeur 0 comme la valeur par
défaut.
Ce n’est qu’à la modification de la valeur dans l’outil que le paramètre est écrit dans le fichier CNB.INI

Exemple de personnalisation du regroupement des quantités indivisibles pour une référence

Fichier CNB.INI

[Database]
Packaging=0

10.8 Préférences sur la langue d’affichage des libellés des références


Le logiciel affiche dans le chiffrage d’une ligne les références et leurs libellés. Ces libellés peuvent être affichés dans 3 langues
différentes :
• Local (indiquant que les libellés sont affichés dans la langue du pays où sera distribué l’outil)
• Anglais (indiquant que les libellés sont affichés en langue anglaise)
• En option (indiquant que les libellés sont affichés dans une deuxième langue du pays où sera distribué l’outil)

L’option “Locale” correspond au titre de la colonne “Désignation 1” dans la fenêtre article.exe.


L’option “Anglais” correspond au titre de la colonne “Désignation 2” dans la fenêtre article.exe.
L’option “En option” correspond au titre de la colonne “Désignation 3” dans la fenêtre article.exe.

Pour définir la langue d’affichage des libellés des références, il faut :

Page 49 / 60
• Positionner le paramètre LANG_DESIGN à la valeur correspondante au langage à afficher dans la section Database.
• La valeur “LOCAL” vaut pour l’option “Local”.
• La valeur “UK” vaut pour l’option “Anglais”.
• La valeur “OPTION” vaut pour l’option “En option”.

Noter que ce chapitre est uniquement dédié au choix de la langue d’affichage des libellés des références.
La langue du logiciel CanBRASS reste la même quand la langue des libellés des références est modifiée.

Dans l’outil CanBRASS, quand une langue est choisi, le logiciel doit être fermé puis ré-ouvert pour prendre en compte
les modifications.

Exemple de personnalisation de la langue des libellés des références

Dans la fenêtre article.exe

Le libellé de la référence
KBA25ABG4 est défini dans 3
langues des colonnes “Désignation
1” à “Désignation 3”.

CNB.INI file

[Database]
LANG_DESIGN=LOCAL

CNB.INI file

[Database]
LANG_DESIGN=UK

CNB.INI file

[Database]
LANG_DESIGN=OPTION

10.9 Préférences sur l’affichage d’une fenêtre d’aide sur l’outil


L’outil permet d’afficher 2 types de fenêtres d’aide :
• Une fenêtre affichée au lancement de l’outil.
• Une fenêtre affichée quand on commence à créer une ligne Canalis quelque soit le type de ligne.

Pour définir l’affichage d’une fenêtre d’aide, il faut :


• Positionner le paramètre Hlp à la valeur correspondante à l’affichage de la fenêtre d’aide au lancement de l’outil dans la
section Ref pour CanBRASS mode par référence et dans la section Linear pour CanBRASS mode linéaire.
• La valeur 0 affiche la fenêtre d’aide.
• La valeur 1 ne l’affiche pas.

Page 50 / 60
• Positionner le paramètre Hlp2 à la valeur correspondante à l’affichage de la fenêtre d’aide à la création d’une ligne Canalis
dans la section Ref pour CanBRASS mode par référence et dans la section Linear pour CanBRASS mode linéaire.
• La valeur 0 affiche la fenêtre d’aide.
• La valeur 1 ne l’affiche pas.

Par défaut au premier lancement de l’outil, les paramètres Hlp et Hlp2 définis dans le fichier CNB.INI ou
ne sont pas écrits dans le fichier et l’outil prend la valeur 0 comme la valeur par défaut pour afficher
les fenêtres d’aide.
Ce n’est qu’à la modification de la valeur dans l’outil que le paramètre est écrit dans le fichier CNB.INI

Exemple de personnalisation de l’affichage d’une fenêtre d’aide

Fichier CNB.INI

[Ref]
Hlp=0
Hlp2=0

10.10 Affichage à une date prédéterminée de la gamme KDP


L’outil permet de masquer la gamme KDP jusqu’à une date définie pour CanBRASS mode référence.

Pour définir l’affichage de la gamme KDP, il faut :


• Positionner le paramètre KDPday à la valeur correspondant à la date d’affichage de la gamme KDP dans la section Ref. La
date doit être au format JJ/MM/AAAA.

Par défaut au premier lancement de l’outil, le paramètre n’est pas défini dans le fichier
CNB.INI, et la gamme est toujours affichée dans l’outil.

10.11 Affichage d’un document promotionnel ou informatif


Un document peut être affiché au lancement de l’outil à partir de la date affichée par le paramètre KDPday.
Le document est représenté par un nom de fichier qu’une tierce application lancera après avoir lancé l’outil. Tous les formats de
fichiers sont acceptés. Il suffit juste de s’assurer que l’application tierce qui affichera le document sera installée sur l’ordinateur où
l’outil sera installé.

Pour définir l’affichage du document à une date déterminée, il faut :


• Positionner le paramètre KDPdoc à la valeur correspondante au nom du fichier représentant le document dans la section
Ref. Le nom du fichier est écrit sans spécifier de disque et de répertoire.
• Positionner le paramètre KDPday à la valeur correspondant à la date d’affichage de la gamme KDP dans la section Ref. La
date doit être au format JJ/MM/AAAA.

Page 51 / 60
Pour que le fichier soit installé avec l’outil, il faut le positionner dans le répertoire « COPY » de la procédure
d’installation.

Après installation, le fichier se trouve dans le répertoire [INSTALL_DIR]

Par défaut au premier lancement de l’outil, le paramètre n’est pas défini dans le fichier
CNB.INI, et aucun document n’apparaît.

Quand le paramètre est présent, le fichier est affiché à chaque lancement de l’outil jusqu’à ce que la fenêtre d’aide
affichée à l’ouverture soit masquée par l’utilisateur.

10.12 Remises par famille


Il est possible de définir les remises par famille. Ces valeurs sont définies par défaut mais peuvent être modifiées par l’outil.
Les remises interviennent dans le calcul du prix de la manière suivante : Prix net = Prix Tarif x remise famille.

Pour définir des remises par famille, il faut :


• Positionner le coefficient de remises pour chaque famille de produit (soit KDP, KBA, KBB, KNA, KSA, KBX) dans la
section Ref pour CanBRASS mode référence et dans la section Linear pour CanBRASS mode linéaire.

Exemple de remise par famille pour CanBRASS mode référence

Fichier CNB.INI

[Ref]
KDP=0.25
KBA=0.5
KBB=0.4
KNA=0.25
KSA=1.0

10.13 Préférence sur le regroupement des références identiques


L’outil CanBRASS mode par référence permet de regrouper les références identiques ou pas.

Pour cela, il faut positionner le paramètre RefGrp à la valeur correspondant au regroupement ou pas des références dans la section
Ref :
• La valeur 0 ne regroupe pas les références.
• La valeur 1 les regroupe.

Par défaut au premier lancement de l’outil, le paramètre RefGrp défini dans le fichier CNB.INI n’est pas écrit dans le
f fichier et l’outil prend la valeur par défaut définie dans l’outil lui-même.

Ce n’est qu’à la modification de la valeur dans l’outil que le paramètre est écrit dans le fichier CNB.INI

Page 52 / 60
Exemple de personnalisation du regroupement des références pour CanBRASS mode référence

Fichier CNB.INI

[Ref]
RefGrp=1

10.14 Verrouillage d’un mode de l’outil CanBRASS


Il est possible de ne pas faire apparaître l’un des modes de fonctionnement de l’outil CanBRASS.

Pour cela, il faut :


• Positionner le paramètre NoML à la valeur souhaitée dans la section Database pour le mode linéaire
• La valeur 0 permet d’afficher le mode linéaire et de le sélectionner si besoin
• La valeur 1 supprime le mode linéaire de CanBRASS

• Positionner le paramètre NoRF à la valeur souhaitée dans la section Database pour le mode référence
• La valeur 0 permet d’afficher le mode référence et de le sélectionner si besoin
• La valeur 1 supprime le mode référence de CanBRASS

• Positionner le paramètre No3D à la valeur souhaitée dans la section Database pour le mode graphique
• La valeur 0 permet d’afficher le mode graphique et de le sélectionner si besoin
• La valeur 1 supprime le mode graphique de CanBRASS

Exemple de verrouillage de l’outil graphique

Fichier CNB.INI

[Database]
No3D=1

Le bouton pour le
mode graphique
n’est pas affiché.

Page 53 / 60
10.15 Gestion du KBL avec le KBB dans le guide d’études
Dans CanBRASS en mode référence, il est possible, quand un luminaire KBL est choisi, de ne pas faire apparaître la fenêtre de choix
entre la gamme KBA et KBB dans le guide d’études et donc d’associer le KBL uniquement à la gamme KBA.

Pour cela, il faut :


• Positionner le paramètre GDEGDC à la valeur souhaitée dans la section Ref
• La valeur 1 permet de faire le choix entre KBA et KBB quand un luminaire KBL est choisi
• La valeur 0 n’autorise que le KBA quand un luminaire KBL est choisi

Exemple de gestion du KBL dans le guide d’études

Fichier CNB.INI

[Ref]
GDEGDC=1

Fichier CNB.INI

[Ref]
GDEGDC=0

Accès direct à la création


d’une ligne KBA

11 MODIFICATION DE L’IMAGE D’ACCUEIL AU LANCEMENT DE L’APPLICATION


L’outil CanBRASS permet d'afficher une mire ou une splashScreen (image d'accueil) à l'ouverture de l’outil.
Cette image est une bitmap compressée (fichier d’extension .jpg).

Pour changer l’image à afficher, il faut :


• Créer un fichier jpg ou récupérer le fichier que l’on souhaite
• Le renommer en splah.jpg
• Le placer dans le répertoire « COPY » du programme d'installation

Après installation, ce fichier est placé dans le répertoire [INSTALL_DIR].

Page 54 / 60
12 TRADUCTION DE L’UTILITAIRE ARTICLE.EXE
Le but de ce chapitre est de traduire l’ensemble des chaînes de caractères affichées dans l'utilitaire article.exe dans une nouvelle
langue.

Ces chaînes de caractères comprennent les menus, les boutons, les informations affichées dans les différentes fenêtres.
Les données de l’outil (libellés des références) ne sont pas prises en compte dans ce chapitre.

Ce chapitre ne concerne que l'outil CanBRASS où l'utilitaire article.exe est fourni.

12.1 Présentation
Toutes les chaînes de caractères de l'utilitaire sont regroupées dans un seul fichier texte d’extension cfg.
Le fichier se nomme article.cfg. Il se trouve dans le répertoire [INSTALL_DIR].
Le fichier peut être ouvert avec n’importe quel éditeur de texte de type Notepad de Windows.

12.2 Intégration d’une nouvelle langue


12.2.1 Mise en œuvre
Pour que l’outil puisse gérer une nouvelle langue, il faut :
• Ouvrir le fichier article.cfg avec un éditeur de texte de type Notepad de Windows

• Créer une section [Lang3] en recopiant tout le contenu de la section [Lang1] si on traduit à partir du français, ou tout le
contenu de la section [Lang2] si on traduit à partir de l'anglais.
Si une section [Lang3] existe déjà, il faut alors créer une section [Lang4] et ainsi de suite.
Il

• Dans la zone "0000=<nom de la langue>", mettre le nom de la langue dans laquelle l'outil est traduit. Ce nom apparaît
dans l'outil dans le menu "Affichage / Langue".
Exemple avec le français
Il

Fichier article.cfg

[Lang1]
0000=Français
0001=33

• Dans la zone "0001=<code téléphonique du pays>", mettre le code téléphonique du pays dans lequel l'outil est traduit.

• Traduire les autres chaînes de caractères contenues dans le fichier.


Chaque ligne du fichier est de la forme "identificateur = texte à traduire". La zone "identificateur" ne doit pas
être modifiée.

[Lang1] Exemple
0160=Quitter
0200=Article

Ne pas changer
A traduire

• Initialiser le paramètre Lang de la section Config au numéro de la langue (se trouvant dans la section de langue) que l'on
souhaite voir afficher par défaut quand on lance l'utilitaire article.exe.

Page 55 / 60
Exemple avec le français sélectionné par défaut
Il
Fichier article.cfg

[Config]
Lang=1

[Lang1]
0000=Français
0001=33

• Enregistrer les modifications

Pour qu’une modification du contenu du fichier soit prise en compte dans l’utilitaire, il faut le relancer.

13 ADAPTATION DE L’AIDE
L’aide proposée par l’outil est au format CHM. Pour obtenir ce type de format, il est nécessaire d’utiliser un logiciel appelé HTML
Help Workshop, un freeware de Microsoft, qui lit et assemble tous les fichiers sources de l’aide en un seul fichier d’extension .chm.

Tous les fichiers utilisés dans l'aide ont été réalisés sous Word de Microsoft puis enregistrés au format HTML. Ce type de fichier
permet une plus grande adaptabilité et une meilleure lisibilité qu’un format RTF.

13.1 Mise en œuvre


Pour adapter et générer un fichier d’aide, il faut :
• Traduire et adapter les fichiers sources de l’aide créés avec le logiciel Word de Microsoft.

• Générer un nouveau fichier CHM.

Avant de commencer l’adaptation de l’aide, il faut avoir installé les logiciels Word et HTML Help Workshop de
Microsoft.

13.2 Traduction et adaptation des fichiers sources de l’aide


La marche à suivre pour traduire et adapter les fichiers d’aide est :
• Choisir à partir de quelle langue on va réaliser la traduction et l’adaptation.
Les fichiers sources de l’aide sont fournis en français et en anglais. La première action est donc de choisir à partir de
quelle langue on va réaliser la traduction des fichiers d’aide.
• Créer un répertoire qui accueillera tous les fichiers source de l’aide dans la langue choisie
• Pour chaque fichier source (au format HTML et ayant comme extension htm) :
• Ouvrir le fichier source avec le logiciel Word.
• Vérifier les signets utilisés dans la version origine et surtout leur position dans le document source HTML (voir
le schéma à la fin de ce chapitre pour savoir comment faire).
• Traduire les textes contenus dans le fichier.
• Créer les signets (un signet est un ensemble de mots utilisés comme une référence) en :
• Sélectionnant les mots qui vont former le signet.
• Cliquant sur le menu Signet dans le menu Insertion.
• Tapant le nom du signet dans la zone « Nom du signet ».
• Cliquant sur le bouton "Ajouter"
• Créer les liens hypertexte (Texte en couleur souligné qui renvoie, sur simple clic, vers un fichier ou un
emplacement au sein d'un fichier, ici les liens renvoient vers les signets) en :
• Sélectionnant le texte à afficher en tant que lien hypertexte
• Cliquant sur le menu Insertion / Lien hypertexte.
• Saisissant dans la zone « Fichier ou URL » le chemin d'accès du fichier auquel le lien hypertexte doit

Page 56 / 60
renvoyer (on peut aussi cliquer sur le bouton « Parcourir » pour sélectionner le fichier dans la liste des
fichiers). Si le lien est dans le même fichier, laisser la zone vide.
• Saisissant dans la zone "emplacement dans le fichier" le nom du signet que l'on veut atteindre par le
lien hypertexte.
• Cliquant sur le bouton OK.
• Insérer les nouveaux schémas en remplacement de ceux existants si nécessaire. Certains schémas sont affichés
dans la langue française ou anglaise fournie par défaut avec l’outil. L’insertion de ces nouveaux schémas
permet d’avoir des copies d’écran de l’outil dans la langue du pays.
• Enregistrer le fichier source au format « HTML document ».

Quand tous les fichiers source ont été adaptés et traduits, il reste à générer le fichier d’aide au format CHM.

Pour voir les signets existants dans un fichier, il faut cliquer sur le menu Insertion / Signet, puis sélectionner un nom de
signet dans la liste et cliquer sur le bouton « Atteindre ». Le texte correspondant au signet sera alors sélectionné dans le
document Word.

13.3 Génération du fichier d'aide


Pour générer le fichier, il faut :
• Lancer le logiciel HTML Help Workshop.
• Ouvrir le fichier d’extension hhp.
• Double-cliquer sur la ligne « compiled file » et changer le nom du fichier chm dans la zone de saisie « compiled file » de
la fenêtre « Options » et cliquer sur le bouton Ok.

Page 57 / 60
• Double-cliquer sur la ligne « navigation » et dans le texte « Help - <nom et version de l’outil> - March 2006 » affiché
dans la zone de saisie « title bar text » de la fenêtre « Window Types » :
• Traduire le texte ci-après en gras « Help - <nom et version de l’outil> - March 2006 »
• Si besoin, mettre votre nom d’outil et la version souhaités dans la zone de saisie « language » de la fenêtre
« Options »
• Cliquer sur le bouton Ok.

• Compiler le fichier (menu File / Compile). Le fichier d'aide créé s'appelle « Help_<code téléphonique du pays>.chm »

14 ADAPTATION DE LA PROCEDURE D’INSTALLATION


L’outil est conçu pour être adapté localement de manière simple et autonome. Et il est possible ensuite de créer un CD d’installation.

Avant de créer une nouvelle procédure d’installation de l’outil, il est nécessaire de présenter la composition du programme
d’installation

14.1 Composition du programme d’installation


Le programme d’installation est constitué d’un répertoire de langue, d’un répertoire « COPY » et de 2 fichiers (ci-joint l’exemple en
français) :

Remarque :
• Il existe par défaut 2 répertoires de langue : Les répertoires English et Français correspondant aux langues d’installation
respectifs de l’outil CanBRASS.
• Le répertoire COPY correspond au répertoire contenant tous les fichiers qui ont été traduits et / ou adaptés pour le pays
(se reporter au paragraphe Liste des fichiers à adapter ou à traduire 4 ci-dessus).
• Le fichier Install.exe est le fichier exécutable qui permet de lancer l’installation du logiciel.
• Le fichier autorun.inf est un fichier texte et permet de lancer automatiquement le fichier Install.exe quand on insère le
CD contenant le programme d’installation.

Page 58 / 60
Les différents répertoires de langue (English, etc…) représentent la langue dans lequel l’outil sera installé,
c’est-à-dire que les messages et fenêtres du programme d’installation seront dans la langue sélectionnée au début de
l’installation parmi les langues possibles.

Il ne faut pas confondre la langue utilisée par le logiciel d’installation de l’outil et la langue utilisée par l’outil.

14.2 Changement de l’icône de l’outil CanBRASS


Il est possible de changer l’icône des outils.

Pour cela, il faut :


• Créer un fichier ico ou récupérer le fichier que l’on souhaite
• Renommer le fichier en CNB<version>.ico (ex. CNB63.ico pour CanBRASS version 6.3)

En fait, le nom du fichier doit être le même que celui de l'exécutable sans l'extension.
Par exemple, on doit avoir le fichier CNB63.ico car on a le fichier CNB63.exe pour CanBRASS.

• Placer ce fichier dans le répertoire « COPY » pour qu’il soit pris en compte par le programme d’installation.

Restriction sous Windows Vista : L’icône du logiciel dans le menu Démarrer de Windows n’est pas modifiée,
mais est modifié dans la barre d’outils listant les programmes en cours de fonctionnement sur le PC.

14.3 Changement du nom et de la version de l’outil CanBRASS


Il est possible de changer le nom et la version des outils.
Pour cela, il faut :
• Dans l'explorateur Windows, recopier le fichier setup.dat situé dans le répertoire de langue de CanBRASS dans le
répertoire où se trouve le fichier install.exe
• Dans l'explorateur Windows, faire glisser le fichier setup.dat recopié sur le fichier Install.exe. Le programme Install.exe
autorise alors la modification directe du nom de l'application et de la version et affiche la fenêtre suivante
.

• Cliquer sur le bouton Modify


• Changer le nom de l’application et sa version
• Cliquer sur le bouton Apply
• Cliquer sur le bouton Exit
• Dans l'explorateur Windows, couper le fichier setup.dat situé dans le répertoire où se trouve le fichier install.exe pour le
coller dans le répertoire de langue de CanBRASS

Le changement du nom et de la version de l’outil intervient dans le nom du raccourci dans le menu démarrer, dans la
boite à propos de l’outil et dans la barre de titre de l’outil, dans la fenêtre « Ajout/suppression de logiciel » de Windows.

14.4 Création d’une procédure d’installation


Une fois que tous les fichiers ont été traduits ou adaptés, il reste à définir une nouvelle procédure d’installation prenant en compte ces
fichiers adaptés et traduits.

Page 59 / 60
Pour réaliser une nouvelle procédure, il faut :
• Recopier tous les fichiers traduits et / ou adaptés durant la phase d’adaptation dans le répertoire COPY (se reporter au
paragraphe Liste des fichiers à adapter ou à traduire 4 ci-dessus).

• Mettre la nouvelle procédure sur n’importe quelle forme de support et le déployer.

Si la procédure d’installation ne dispose que d’un seul répertoire de langue, le choix de la langue à utiliser pour
l’installation n’est pas demandé à l’utilisateur et l’installation de l’outil est lancée immédiatement quand on exécute le
fichier Install.exe.

ooOoo

Page 60 / 60