Vous êtes sur la page 1sur 4

qwertyuiopasdfghjklzxcvbnmqwertyuio

pasdfghjklzxcvbnmqwertyuiopasdfghjk
lzxcvbnmqwertyuiopasdfghjklzxcvbnm
Interrogation du 1er semestre
Décrire , définir et expliquer la transfixion de
qwertyuiopasdfghjklzxcvbnmqwertyuio
Malek Haddad dans le roman « je t’offrirai une
gazelle »

pasdfghjklzxcvbnmqwertyuiopasdfghjk
Groupe : 01

lzxcvbnmqwertyuiopasdfghjklzxcvbnm
qwertyuiopasdfghjklzxcvbnmqwertyuio
pasdfghjklzxcvbnmqwertyuiopasdfghjk
lzxcvbnmqwertyuiopasdfghjklzxcvbnm
qwertyuiopasdfghjklzxcvbnmqwertyuio
pasdfghjklzxcvbnmqwertyuiopasdfghjk
lzxcvbnmqwertyuiopasdfghjklzxcvbnm
qwertyuiopasdfghjklzxcvbnmqwertyuio
pasdfghjklzxcvbnmrtyuiopasdfghjklzxc
vbnmqwertyuiopasdfghjklzxcvbnmqwe
rtyuiopasdfghjklzxcvbnmqwertyuiopas
dfghjklzxcvbnmqwertyuiopasdfghjklzx
Introduction  :
L’auteur algérien Malek Hadad avait tout les talents ,l’imagination et la
sensibilité pour devenir un romanesque d’après sa biographie et tout les
information posté un peu par tout sur internet et dans les livres qui parle de lui et
selon l’information que cet auteur a toujours rêve de devenir écrivain déduit de
sont intéressante pour la littérature française ,anglaise et russe et parmi l’une de
ces meilleurs œuvres « je t’offrirai une gazelle »  un livre de 165 pages avec un
préface écrite avec Yasmina Khadra qui est aussi un écrivain algérien ,ce livre
a était publier en 1959 . Malek Hadad annonce dans la préface de son roman
« je t’offrirai une gazelle  » qu’il s’agit d’une histoire ou la fonction et un de ces
caractéristiques mais lorsque les première lignes de l’œuvres présente ou montre
le contraire ce qui laisse place dans la tète des lecteurs une question : pourquoi
l’auteur annonce t’il la fiction alors que les débuts de l’histoire paraissent bien
plus réel et montre une impression de narration d’une histoire réaliste? Quesque
c’est que la fiction et comment peut on décrire définir et expliquer le phénomène
entre l’annonce de l’auteur sur la fiction et la remarque faite des premières
lignes du roman ?
Développement  :
Une fiction est une histoire fondée plus souvent sur des faits imaginaire que sur
des faits réels ,les personnages qui y sont décrit sont « des personnages fictifs»
une œuvres de fiction peut êtres orale ou écrite ,du domaine de la littérature ,du
cinéma, du théâtre ou de l’audiovisuel la lumière est tourné vers le domaine de
la littérature ,les écrivains utilisent la fiction dans leurs écrits alors que parfois
,ils paraissent beaucoup plus réaliste ,par exemple dans la citation du livre
Malek Haddad « je t’offrirai une gazelle » écrite par yasmina Khadra « Malek
est mort à l’instant ou il à renoncé a la féerie des mots . Il a rendu l’âme en
rendant l’encrier, ainsi finissent les légende au pays des charlatans  » p.09
(préface de je t’offrirai une gazelle) un charlatan est une personne de
l’imposture ou un jeu de dupe envers autrui ce qui veut dire trompé les autres
pour gagner son propre intérêt. Une personne dans le but de son intérêt pourrait
faire travailler son imagination et sa ruse à son profit et donc utilisé la fiction qui
emboite une partie d’une réalité afin de faire croire sa version des choses et si
c’est le cas de Malek Haddad dans son roman «  je t’offrirai une gazelle »
l’auteur essaye de raconter une histoire réel en ajoutant une touche de lui-même
ou il a voulut la retoucher . Selon quelque article trouver sur les sites internet et
parmi l’un d’eux l’article de Mounir Hamouda sur la fiction de l’auteur Malek
Haddad, «  l’anthropologie au aveux de l’histoire à travers l’œuvre romanesque
de Malek Haddad  ». Dans lequel il utilise la citation de Claude Duchet de son
livre intitulé (lecture sociocritique, paris, Nathan, p.217) :

«Ce qui fonde un monde social [...] c'est la relation dialectique entre le
monde et le roman, à travers laquelle la fiction se saisit [...] Le roman
est ainsi un espace imaginaire dont l'organisation relève de techniques
narratives spécifiques, mais aussi (et en même temps) un microcosme
social dont tous les éléments réfractent la totalité d'une unité
culturelle, elle-même insérée dans le monde du réel. C'est même dans
la mesure où le roman fonctionne comme une société, où il fait appel à
une expérience de la socialité, qu'il atteint à la cohérence d'une
pratique, et par là sans doute accède aussi à la littérarité »
Ce qui veut transmettre qu’il se trouve une relation entre la société et l’auteur du
roman et qu’il y a un reflet entre l’histoire écrite qui est le contenue intérieure du
roman, de la société et l’entourage de son écrivain et si les recherches son faîte
pour comprendre l’intérieure de l’écrit il faut passer par le monde extérieur, ou
l’auteur a-t-il pus s’inspirer. Car la société dans tout cet aspect peut être une
source d’inspiration comme il est le cas de Malek Haddad. L’auteur essaye
effectivement d’unifier deux histoires : un réel et une fictif. Le coter réaliste de
l’histoire c’est l’exil de Malek Haddad dans l »époque de guerre franco-
algérienne dans les années 40, 50 et 60 et sa situation d’artiste et d’homme  de
bilingues et biculturel. Une histoire qui essaye de combiner dans « l’auteur »
comme personnage dans le roman écrivain du manuscrit qu’il lui raconte une
histoire d’amour entre Moulay et la demoiselle Touareg Yaminata comme le
montre Djamouni Feteh dans son mémoire de master a l’université de hadj
lakhdar a Batna ,année 2011/2012

« Il s’agit en effet de deux histoire emboitées, un récit cadre un autre, un auteur
algérien exilé à paris pendant la guerre de libération dépose chez un éditeur, un
manuscrit qui raconte l’histoire amoureuse entre un homme du sud Moulay et
une femme Yaminata. Gisel Duroc femme de l’éditeur, très intriguée par
l’histoire raconté dans le manuscrit, décide des lors de rencontrer l’auteur .elle
découvre aussitôt, un être plus captivant qui va bouleverse sa vie .ils nouent très
vite une relation amoureuse mais dans le contexte de la guerre cela est
impossible ».

Conclusion  :
un écrivain ne peut vivre que dans ces sentiment et puisqu'il s’inspire de la
société o des ses propre expériences vécu qu’il ne peut raconter de façon direct
dans ces roman car chaque auteur ou écrivain et comme tout personne dans le
monde a certainement des secret qui voudrait garder pur lui-même et ne jamais
le raconter a personne qui est tout a fait de plein droit ,ils utilisent donc leur
imagination dans le coté fictif pour écrire leur roman