Vous êtes sur la page 1sur 16

SANTéUNE PUBLICATION DE L’UNION FÉDÉRALE DES CONSOMMATEURS–QUE CHOISIR

EXPERT • INDÉPENDANT • SANS PUBLICITÉ


3,90 €

SEPTEMBRE 2020

52
2-3 ACTUALITÉ
Diabète de type 2
Une rémission
via le régime
AVC D’inégales
chances de survie

4-7
DOSSIER
Chuter n’est pas
une fatalité

8-9
HISTOIRE DE SANTÉ
« Je suis devenue
maman malgré
la mucoviscidose »

10
Chuter n’est DÉCRYPTAGE
Covid-19 Pourquoi

pas une fatalité


les essais cliniques
sont essentiels

11-12
NINI LA CAILLE

MIEUX SE CONNAÎTRE
POUR SE SOIGNER
Cystite Ne pas se
tromper de traitement
DOSSIER
  Si vous êtes tombé au cours de l’année dernière, sans trop
Emmanuelle Billon-Bernheim de conséquences espérons-le, mauvaise nouvelle : un antécédent
de chute prédit souvent de nouvelles chutes. Le risque peut être
13 MÉDICAMENTS
Toxiques pour
multiplié par 4. Mais bonne nouvelle : des solutions existent. Une étude anglaise a montré les oreilles
que les personnes de plus de 60 ans qui avaient chuté et bénéficié d’une prise en charge
préventive tombaient deux fois moins par la suite que les autres personnes. Au programme :
des exercices d’équilibre et de renforcement musculaire, une évaluation des dangers suivie
14-15 COURRIER

d’une adaptation de leur habitat, une réévaluation des médicaments consommés, un bilan
visuel et auditif, des conseils de santé et nutritionnels, une modification de certains de leurs
16 GROS PLAN
Champignons
comportements. Alors, pas d’hésitation, passez à l’action ! suite page 4
 Non aux intoxications

Septembre 2020 - N °152 - QUE CHOISIR SANTé  1


Perrine Vennetier
Rédactrice en chef
Actualité
 

édito

A. LECOMTE
A
nnoncé comme « le premier traitement contre le Covid-19 », le remdésivir ( Veklury) a reçu
le 3 juillet une autorisation conditionnelle au niveau européen, à l’issue d’une procédure
accélérée. Dans le même temps, les États-Unis annonçaient, sans vergogne, se réserver
l’essentiel du stock de ce médicament. Quant à son fabricant et principal investigateur, le
laboratoire Gilead, il se fendait d’une lettre ouverte pour expliquer que le prix demandé serait d’environ
2 000 euros (pour les 6 flacons de traitement) – à prendre ou à laisser. Ce faisceau d’éléments ferait
croire que l’on a enfin devant nous, miracle et lendemains qui chantent, le remède tant attendu. La
réalité est bien plus amère. Comme nous l’avions déjà

Remdésivir, parfait évoqué, le remdésivir a réduit, au cours d’un seul essai,


la durée de la maladie chez des patients hospitalisés. Une
réduction de 4 malheureux jours, qui n’a même pas été

mauvais exemple observée chez tous les malades : ni chez les moins atteints
(hospitalisés mais sans oxygène) ni chez les plus atteints
(hospitalisés sous respirateur). La mortalité, donnée pour-
tant essentielle vous me l’accorderez, n’a visiblement pas été jugée digne de figurer dans le protocole
comme premier critère de jugement… Dans ces conditions, on se demande ce qui justifie un tel
engouement pour cette molécule déjà testée, puis recalée contre Ebola et qui, depuis lors, attendait
dans les tuyaux une seconde chance. La voilà, convoquant science bancale, industrie pharmaceutique
décomplexée, autorités sanitaires complaisantes et politique folle. n

COVID-19 Sur le front de la recherche


> L’embolie, un risque à connaître.  lisés les plus gravement atteints. Lors d’un essai
Pendant la pandémie de Covid-19, davantage de sur plus de 6 000 patients, elle a réduit la mortali-
personnes sont mortes chez elles. Une équipe té d’un cinquième chez les patients sous oxygène
parisienne de médecins légistes a voulu savoir et même d’un tiers chez les patients sous respira-
pourquoi en comparant les autopsies menées teur. En revanche, elle n’a pas eu d’effet chez les
Interventions lors du pic épidémique à celles de l’année passée. patients hospitalisés moins atteints. Idéalement,
déprogrammées La part des embolies pulmonaires est 3 à 4 fois il faudrait avoir confirmation de ces résultats par
Entre le 17 mars et le plus élevée (23 % contre 7 % en 2019), comme un second essai, mais il semble déjà raisonnable
11 mai, la majorité des celle des thromboses veineuses profondes (18 % d’utiliser la dexaméthasone à l’hôpital dans les
hospitalisations prévues contre 4 %). Le Covid-19 est probablement en cas graves. n
ont été annulées. Seule cause : les personnes examinées présentaient SOURCE : MEDRXIV, 22/06/20.
une minorité a été des symptômes d’infection. Or, le virus affecte le
reportée. Un retard système cardiovasculaire. S’ils étaient avertis du >  Fin des essais par manque de
alarmant. risque d’embolie et des premiers signes (douleur malades. La piste était prometteuse : trans-
thoracique d’un seul côté, difficultés respira- fuser du plasma de patients guéris du Covid-19
68 % toires, toux et crachats), les malades pourraient à des malades hospitalisés. Mais l’essai clinique
annulées appeler le Samu plus rapidement. n lancé en Chine pour évaluer son efficacité a dû
SOURCE : EUROPEAN JOURNAL OF HEART FAILURE, 26/05/20. s’arrêter plus tôt que prévu, faute de malades à
traiter. Seule la moitié de l’effectif a pu être recru-
tée. Les résultats sont, en outre, décevants : la
> Mortalité diminuée avec un corti­ transfusion n’a pas réduit la durée de la maladie
coïde. Contre le Covid-19, c’est un médicament ni celle de l’hospitalisation ni même la mortalité
20 % ancien qui constitue actuellement la meilleure à 28 jours. Bien d’autres études, dont certaines
12 % maintenues
reportées nouvelle thérapeutique. La dexaméthasone, de sur l’hydroxychloroquine, ont rencontré le même
SOURCE : UFC - QUE CHOISIR,
la famille des corticostéroïdes, vient de montrer écueil, ce qui limite la portée de leurs résultats. n
ENQUÊTE EN LIGNE, JUIN 2020. des effets bénéfiques chez les patients hospita- SOURCE : JAMA, 03/06/20. 

2  QUE CHOISIR SANTé - N° 152 - Septembre 2020


Actualité
 

DIABÈTE DE TYPE 2
Une rémission via le régime Moins de 30
minutes par jour :

U
ne fois le diabète déclaré, est-il possible Ce régime strict a également permis une rémission c’est le niveau
de revenir en arrière ? De nombreuses du diabète chez 61 % des patients. Seuls 12 % des
d’activité physique
études ont soulevé la question. L’une participants du groupe témoin y sont parvenus.
d’elles a obtenu de plutôt bons résultats après Mais cette réussite a un prix : la forte privation déclaré par 60 % des
avoir soumis une partie de ses participants, diabé- calorique s’est accompagnée de vertiges, troubles personnes suivies
tiques depuis peu de temps, à un régime intensif (1). gastro-intestinaux, chute de cheveux, fatigue et par Santé publique
Dans un premier temps, les patients ont arrêté leur davantage d’infections respiratoires. Sur le plan France pendant
traitement antidiabétique et n’ont mangé que des du diabète, en revanche, peu d’effets indésirables le confinement.
substituts de repas pendant 12 semaines. Légumes ont été observés : seul un patient a été hospitalisé La majorité ont réduit
crus et salade étaient permis en complément, sans en raison d’une hyperglycémie. Quatre autres l’ont leur activité totale.
dépasser 800 calories ingérées par jour. Puis les été du fait d’une tachycardie, de douleurs abdo- Seuls 18 % ont profité
aliments ont été progressivement réintroduits et minales ou d’une pneumonie. n du confinement
un programme d’activité physique a été ajouté. Un pour augmenter leur
(1) « Effect of intensive lifestyle intervention on bodyweight
an plus tard, ces participants avaient perdu 12 kg and glycaemia in early type 2 diabetes (DIADEM-I) », pratique sportive. 
en moyenne, contre 4 kg dans le groupe témoin. The Lancet Diabetes & Endocrinology, 01/06/20. SOURCE : COVIPREV, 06/20.

1,07 milliard
RISQUE D’ARTHROSE DU GENOU d’euros
Ne craignez pas l’exercice vigoureux d’économies

C
ourir, jouer au tennis, danser ou faire du reux n’a pas entraîné d’accroissement du nombre Tel est l’objectif de
ski, voilà qui fait grimacer ceux qui ont mal de nouveaux cas d’arthrose du genou par rap- l’assurance maladie en
aux genoux. Mais ces activités physiques port à une activité moindre. Cette conclusion est 2021. Pour y parvenir,
intenses ne semblent pas augmenter le risque rassurante pour ceux qui voudraient bénéficier elle compte optimiser le
d’arthrose. Pour arriver à cette conclusion, des des autres bienfaits (sur la santé osseuse, cardio- recours à certains médi-
chercheurs de l’école de médecine de Chicago vasculaire et mentale notamment) de l’exercice caments (antidiabétiques,
ont suivi une cohorte d’un millier de personnes à à intensité soutenue. Notons que celui-ci était hypolipémiants, etc.), lutter
risque (douleurs, surpoids, antécédents familiaux pratiqué à une fréquence modérée, d’environ contre la polymédication
ou plus de 70 ans) mais qui n’avaient pas encore 1 à 2 h par semaine. n des personnes âgées et
d’arthrose (confirmée par radio). Ils ont enregistré limiter le recours excessif
(1) « Association of long-term strenuous physical activity aux examens de biologie
leur niveau d’activité durant 8 années environ (1). and extensive sitting with incident radiographic knee
Au final, le fait de pratiquer des exercices vigou- osteoarthritis », JAMA Network Open, 04/05/20. ou d’imagerie. 
SOURCE : RAPPORT CHARGES ET
PRODUITS POUR 2021, 02/07/20.

AVC D’inégales chances de survie Manger sain,

T
outes les 4 minutes, un accident vasculaire succomber à un AVC, quelle que soit sa forme. Ces ça paye ! Ceux qui
cérébral (AVC) se produit en France. Face travaux n’analysent pas les causes de ces différences suivent le mieux
à cet incident grave, nous n’avons pas tous selon le sexe. Mais d’autres équipes ont creusé la un régime sain ont
les mêmes chances de survie (1). Si les formes question : les femmes ont tendance à contacter un risque réduit
hémorragiques touchent autant les femmes que plus tard le Samu lorsqu’elles présentent des de 20 % d’accident
les hommes, ça n’est pas le cas des formes isché- signes suspects (hémiplégie, perte de sensibilité cardiovasculaire par
miques (un caillot bouche une artère cérébrale) d’un membre, perte de la vision, difficultés à parler, rapport à ceux qui
qui affectent plus la gent féminine. De plus, leur troubles de l’équilibre ou de la vigilance, mal de le suivent peu. Fruits,
mortalité est plus élevée après un AVC ischémique : tête brutal). Ce retard de prise en charge diminue légumes, céréales
24 % contre 12 % chez les hommes. On remarque la chance que le traitement soit efficace. n complètes ou encore
aussi qu’elles sont plus âgées, de 4 à 9 ans, que légumineuses sont
ces messieurs au moment de l’accident. Cet écart (1) « Létalité à 28 jours après un accident vasculaire
cérébral selon l’étiologie et le sexe. Registre des AVC à privilégier. 
d’âge n’est pas sans conséquences car les personnes de Lille, 2008-2017 », Bulletin épidémiologique SOURCE : JAMA INTERNAL MEDICINE,
âgées (75 ans ou plus) sont plus nombreuses à hebdomadaire, 23/06/20. 15/06/20.

Septembre 2020 - N °152 - QUE CHOISIR SANTé  3


DOSSIER
 
Chuter n’est pas une fatalité

Travailler sa stabilité et ses réflexes 


- Faire des flexions de jambe (squats), recommandées pour muscler
 
suite de la page 1
les quadriceps.
- Pratiquer au moins 30 minutes d’exercices d’intensité moyenne

P
assé un certain âge, les chutes deviennent un phénomène par jour (marche, gymnastique, natation, randonnée, vélo, étire-
relativement commun et fréquent. Elles sont la première ments, monter l’escalier, etc.).
cause de mortalité par accident chez les plus de 65 ans. - Stimuler son équilibre par des exercices : 1. réduire la « base
Elles sont aussi l’une des premières causes de perte d’autonomie : d’appui » (se tenir debout les pieds joints ou avec un pied juste
40 % des personnes hospitalisées après une chute ne peuvent plus devant l’autre ou sur un seul pied) ; 2. effectuer des mouvements
vivre chez elles et doivent être accueillies en établissement. Le fait contrôlés de déplacement du centre de gravité (tendre le bras vers
de tomber a également un fort retentissement psychologique : l’avant en position debout en transférant le poids du corps d’une
peur de chuter à nouveau, perte de confiance en soi et parfois jambe sur l’autre) ; 3. diminuer le soutien apporté par les membres
dépression. Mais ce n’est pas une fatalité. Voici différentes solutions supérieurs, par exemple si vous avez besoin de vous appuyer sur
éprouvées pour diminuer le risque de tomber. une table, n’utilisez qu’un seul doigt plutôt que la main entière.
- Ne pas hésiter, si nécessaire, à utiliser des aides à la marche
RESTER ACTIF  comme une canne ou un déambulateur pour se déplacer.
- Intégrer un programme d’exercices ou des ateliers équilibre
La sédentarité est un facteur de risque de chute. De nombreuses proposés par de nombreuses associations (se renseigner auprès
études épidémiologiques soulignent le lien entre un faible niveau de sa mairie, de sa caisse de retraite, sur Internet, etc.).
d’activité physique et une augmentation du risque de chute. - Faire des séances encadrées par un professionnel (kinésithé-
Toutefois, la pratique d’une activité physique pour améliorer rapeute, coach sportif, etc.) et poursuivre les exercices en auto-
les performances motrices, travailler l’équilibre ou renforcer les rééducation entre et après les séances afin de prolonger les acquis
muscles expose aussi au risque de chute. La balance bénéfices- de la rééducation.
risques est donc complexe car évolutive dans le temps et propre - Essayer le taï chi. Des chercheurs chinois ont passé en revue des
à chaque personne. Cependant, la majorité des données observa- études de prévention des chutes par la pratique du taï chi chez les
tionnelles vont dans le sens d’une réduction du risque de chute personnes de plus de 60 ans. Il diminuerait à la fois la fréquence
à long terme chez les personnes actives. des chutes et le nombre de personnes qui tombent. Le degré de
prévention augmente avec la fréquence des exercices.
Suivre un programme adapté
Un programme d’activité physique bien conçu réduit d’un quart
environ le nombre de chutes. C’est la conclusion d’une revue ADAPTER SON LIEU DE VIE
d’études de la Collaboration indépendante Cochrane, réalisée par La majorité des accidents surviennent au sein du foyer. Des objets
une équipe de chercheurs australiens et anglais qui a analysé les du quotidien en sont les principales causes. Chaises, tapis, esca-
résultats de plus de 100 essais contrôlés randomisés, menés sur liers ou échelles reviennent régulièrement dans les déclarations.
plus de 23 000 participants dans 25 pays. Les programmes d’exer-
cices en groupe ou à la maison prescrits par un professionnel de Désencombrer l’espace 
santé (par exemple, un kinésithérapeute) ou par un entraîneur - Ne pas laisser d’objets au sol, dans le couloir, l’entrée d’une
qualifié étaient les plus efficaces, notamment les exercices ciblés pièce, l’escalier, etc.
sur l’équilibre (voir Q.C. Santé dossier n°119, septembre 2017) - Fixer au mur les câbles et les fils électriques (du téléphone, de
et le renforcement musculaire des jambes surtout au niveau des la télévision, des lampes, de l’ordinateur, etc.) ou bien utiliser
muscles assurant l’extension et la flexion du genou et de la cheville. des range-fils (boîtier de rangement des câbles).

Le lourd tribut des chutes


Un risque 55 %
45 %
450 000 76 000 9 300 croissant 35 %
personnes environ hospitalisations personnes avec l’âge
de plus de 65 ans  ont lieu pour décèdent
SOURCE : SPF

Pourcentage
tombent tous les ans  des fractures à la suite de chutes en
en France. du col du fémur. d’une chute.  fonction de l’âge 65-80 ans 80-90 ans > 90 ans

4  QUE CHOISIR SANTé - N° 152 - Septembre 2020


VIGILANCE Gare aux médicaments qui font tomber
Les psychotropes sont les champions toutes catégories des médicaments associés à un risque de chute.

Les plus coupables pour soigner certaines sortes de démences. Ce sont : par 4 chez les personnes qui
formes d’anxiété : cyamémazine (Tercian) prennent plus de 5 médi-
Les psychotropes sont alprazolam (Xanax) halopéridol (Haldol) caments différents par jour.
généralement classés en bromazépam (Lexomil) lévomépromazine
4 catégories en fonction clobazam (Urbanyl) (Nozinan) Comment réagir
de leur objectif thérapeu- clotiazépam (Vératran) olanzapine (Zyprexa)
tique. Le risque de chute clorazépate (Tranxène) sulpiride (Dogmatil) > S’assurer que le prescrip-
est d’autant plus élevé que diazépam (Valium) rispéridone (Risperdal)… teur a évalué le risque de
la prescription est récente lorazépam (Témesta) chute avant toute première
(inférieure à 15 jours), que oxazépam (Séresta)… Non à l’accumulation prescription de psychotropes.
la dose est importante ou > Les antidépresseurs, > Réexaminer régulièrement
que la prescription associe donnés dans les épisodes D’autres médicaments ont les ordonnances avec son
deux psychotropes ou dépressifs avérés : été mis en cause. Les plus ou ses médecins. Réduire,
plus. Ils doivent donc être amitriptyline (Elavil, cités sont des antidouleurs, en accord avec eux, autant
prescrits uniquement s’ils Laroxyl) des antihypertenseurs, des que possible la quantité de
sont indispensables et à dose amoxapine (Défanyl) diurétiques, des antihistami- traitements pris chaque jour
minimale. citalopram (Seropram) niques, des antiarythmiques, en fonction de leur balance
> Les somnifères ou fluoxétine (Prozac) des antidiabétiques, etc. bénéfices-risques.
hypnotiques, utilisés pour paroxétine (Deroxat) Ces traitements peuvent > Accepter une diminution
lutter contre les troubles sertraline (Zoloft) avoir des répercussions sur de la posologie, voire la
du sommeil : venlafaxine (Effexor)... l’équilibre et la vigilance. programmation d’un arrêt de
estazolam (Nuctalon) > Les neuroleptiques, Le nombre de médicaments certains médicaments pour
loprazolam (Havlane) prescrits pour réduire les constitue aussi un facteur diminuer la survenue d’effets
lormétazépam (Noctamide) symptômes liés à des mala- de risque. Ainsi, le risque indésirables comme les
nitrazépam (Mogadon) dies comme la schizophrénie. de tomber est multiplié chutes et leurs complications.
zopiclone (Imovane) Chez les personnes âgées,
zolpidem (Stilnox)… ils sont surtout utilisés pour bon à savoir Les médecins et les pharmaciens doivent
> Les tranquillisants ou calmer l’agitation dans la vous informer du risque de chute associé à la prise
de certains médicaments, notamment les psychotropes.
anxiolytiques, prescrits maladie d’Alzheimer ou toutes

- Se débarrasser des meubles et des chaises qui gênent le passage. - Réserver les emplacements en hauteur aux objets légers ou à
- Dans le jardin, garder les allées bien balayées, ranger les tuyaux ceux dont l’usage est peu fréquent.
d’arrosage, les plantes ou les outils de jardinage qui traînent. - Ne jamais monter sur un escabeau, une chaise ou un tabouret
pour attraper un objet. Utiliser un marchepied ou, mieux, une
Maintenir un bon éclairage pince de préhension.
- Multiplier les lampes, lampadaires et plafonniers dans les endroits - Se procurer un téléphone sans fil (où sont enregistrés en favoris
de passage. S’assurer qu’il n’y a pas de zone d’ombre. les numéros d’urgence et ceux des personnes à prévenir) et le
- Installer des interrupteurs à différents endroits de la pièce, garder près de soi.
notamment à côté du lit.
- Signaler le bord des marches d’escalier avec des bandes adhésives, Adapter son mobilier
antidérapantes et fluorescentes. - Vérifier la hauteur du lit. S’il est trop bas, se lever devient dif-
- Faciliter les déplacements nocturnes par un chemin lumineux ficile. Pour y remédier, installer une barre d’appui de lit ou le
(bandeau de LED) ou une veilleuse. rehausser avec de nouveaux pieds ou des cales spécifiques. S’il
est trop haut, le risque d’en tomber existe. Pour l’éviter, installer
Éviter les sols glissants  une barrière de lit.
- Supprimer tous les tapis, descentes de lit, les carpettes, etc., - S’équiper de fauteuils hauts, au dossier droit, ou de surélévateurs
surtout ceux aux bords relevés. Sinon, utiliser un adhésif double de chaises : élever de quelques centimètres un siège suffit pour
face pour les fixer ou poser dessous un antidérapant. limiter les efforts pour la levée ou l’assise.
- Ne pas cirer les sols. - Fixer au mur des barres d’appui ou de soutien aux endroits
stratégiques : dans le couloir, près du lit, etc. Il en existe différents
Améliorer l’accessibilité des objets modèles : barre d’appui à fixer ou à ventouses, barre de relèvement,
- Ranger toutes les affaires courantes à portée de main, en plaçant barre d’appui coudée, barre verticale sol-plafond, etc. Équiper
les objets lourds de préférence dans les meubles du bas. l’escalier d’une rampe, des deux côtés si possible.

Septembre 2020 - N °152 - QUE CHOISIR SANTé  5


DOSSIER
 
Chuter n’est pas une fatalité

Sécuriser la salle de bains et les toilettes doivent être en bon état et bien chaussés. Consulter un pédicure
Une erreur fréquente est de s’appuyer sur des objets podologue peut être utile. Il faut adopter un chaussage adapté et
dont la fixation n’est pas assez solide, comme un porte- facile à enfiler. La chaussure idéale (ou le chausson !) est assez large
serviettes, un porte-savon, etc. pour plus de stabilité, elle englobe bien le pied, elle est fermée de
- Dans les toilettes, installer une barre d’appui spéciale WC qui préférence (pas de mules ou tongs), suffisamment souple à l’avant
permet de s’asseoir et de se relever facilement ainsi qu’un rehaus- pour que les orteils aient de la place, elle a des semelles fines et
seur qui surélève le siège de 10 à 15 cm. antidérapantes. Éviter d’être pieds nus ou en chaussettes.
- Dans la salle de bains, poser une barre d’appui spécial baignoire et
un marchepied qui facilite l’entrée dans son bain. Utiliser un siège Bon œil 
pivotant ou une planche de bain pour s’asseoir dans la baignoire. Le fait de se plaindre d’une mauvaise vision, d’avoir une faible
- Dans la douche, poser un tabouret muni de ventouses ou, mieux, acuité visuelle de loin et une faible vision des contrastes est associé
fixer un siège au mur et une barre d’appui. à un risque de chute plus important. La vision permet de planifier
- Recouvrir le fond de la baignoire ou du bac de douche d’un les déplacements et de s’orienter, mais elle intervient également
revêtement antidérapant. dans le maintien de la posture. Un bilan ophtalmologique régulier
- Ne pas hésiter à appliquer des bandes adhésives antidérapantes sur est donc conseillé ainsi que le port des lunettes si elles vous ont
le sol de la salle de bains et éliminer les tapis de douche glissants. été prescrites.

GARDER SES SENS EN ALERTE Et bonne oreille


La perte d’acuité auditive est aussi un facteur de risque de chute.
La chute est souvent multifactorielle. Aussi, il convient de maintenir Une perte de 25 dB (équivalent d’un passage d’une audition
un bon fonctionnement des différents capteurs de notre corps. normale à une audition modérément altérée) serait associée à
un risque de chute multiplié par 3. Cette association entre la
Bon pied dégradation de l’audition et la prévalence des chutes pourrait
Les pieds constituent le point d’appui au sol et supportent le poids provenir d’une détérioration des organes vestibulaires ou d’une
du corps. Pour être bien stable sur ses deux jambes, les pieds perte des repères sonores qui contribuent à l’équilibre. Consulter
un ORL pour un bilan auditif est recommandé au moindre doute.
Si besoin, appareillez-vous sans tarder.
Quand la peur de tomber fait chuter
L es conséquences
d’une chute sont assez
immédiates, mais elles
restriction des activités. D’où
une augmentation de la
sédentarité, ce qui aboutit
COMBATTRE LA DÉNUTRITION 
Si les méfaits du surpoids ou de l’obésité font l’objet de grandes
se voient aussi sur le long à une perte de masse campagnes de prévention, la dénutrition des personnes âgées
terme. L’expérience de la musculaire. est un fléau encore mal connu (voir Q.C. Santé n°142, octobre
chute entraîne une peur 2019). Plus une personne vieillit et plus les risques de dénutrition
de tomber à nouveau et S’exercer à tomber
sont importants. De 4 à 10 % des personnes âgées vivant à leur
un manque de confiance. De nombreuses études ont
Appelée le syndrome post- établi une relation entre une
domicile seraient dénutries, un chiffre probablement en deçà de
chute, la peur de tomber forte appréhension à l’égard la réalité. Les conséquences d’une dénutrition sont nombreuses,
serait analysée comme de la chute et la présence telles une altération de l’état général et une augmentation du
un sentiment d’insécurité, de symptômes dépressifs risque de chute et de fracture. Les apports énergétiques conseil-
d’inquiétude ou d’anxiété à chez les personnes âgées. lés sont de l’ordre de 36 kcal/jour par kg de poids corporel, soit
l’égard de la chute, associé Pour contrer cette peur, environ 2 100 kcal/jour pour une personne de 60 kg. Pour couvrir
à un manque de confiance apprendre à tomber et à les besoins en vitamines et en minéraux, les apports énergétiques
dans son équilibre. se relever avec un kiné ou ne doivent en aucun cas être inférieurs à 1 500 kcal/jour.
Paradoxalement, les études un coach sportif spécialisé
prospectives révèlent que est efficace. Il existe des Ne pas oublier les protéines
cette peur est liée à une techniques très utiles à
À partir de 50 ans, la fabrication et le stockage des protéines au
augmentation du risque connaître avant de… chuter
de chute. L’hypothèse la involontairement et il faut
niveau des muscles commencent à diminuer. Il en résulte une
plus souvent évoquée pour s’exercer. Un soutien infime perte quotidienne de la masse musculaire. Après des
expliquer cette relation est psychothérapeutique peut années, cela peut se traduire par des kilos de muscles en moins !
que cette peur entraîne une aussi s’avérer utile. Pour éviter cette fonte musculaire, un apport en protéines suffisant
est primordial : il est de l’ordre de 1 g par kg de poids corporel et

6  QUE CHOISIR SANTé - N° 152 - Septembre 2020


Quand avoir recours à la téléassistance

L orsque le risque de chute


devient manifeste, il peut
être utile de se doter d’un
Selon la réponse ou en cas
d’absence de réponse, la
centrale contacte les proches
appelé bracelet antichute, ce
dispositif donne l’alerte, mais
n’évite pas à la personne qui
et 45 € par mois selon les
prestataires. En plus du prix
de l’abonnement, des frais
service de téléassistance. mentionnés dans le contrat le porte de tomber.  de dossier ou d’installation
Cela permet de demander comme susceptibles d’inter- sont parfois demandés. Faire
de l’aide 24 heures sur 24 venir rapidement (famille Comment en bénéficier  appel à un opérateur déclaré
et 7 jours sur 7. ou voisins). Si personne Il convient de souscrire au titre des services à la
ne répond ou ne peut se un abonnement auprès personne permet d’obtenir
Comment ça marche déplacer, le prestataire de d’un organisme (structures une réduction d’impôt égale
Une simple pression du doigt téléassistance appelle les associatives, sociétés privées, à 50 % de la dépense, dans
sur le bouton d’alarme situé secours.  certaines communes ou la limite du plafond autorisé.
sur un bracelet, un pendentif bon à savoir Certains départements, etc.). La mise Le coût de la téléassistance
ou un clip envoie un signal contrats proposent un en place ne nécessite, en peut être pris en charge
à une centrale d’écoute via dispositif intégrant un accélé- principe, aucune modification dans le cadre de l’APA
un boîtier installé à domicile romètre capable de détecter des installations électriques et (allocation personnalisée
(et non par téléphone). Un l’accélération, le choc et la téléphoniques existantes. d’autonomie). Souvent, les
téléopérateur répond à perte de gravité. En cas de   mairies participent, sous
l’alerte et dialogue avec la chute brutale, un signal est Combien ça coûte certaines conditions, aux
personne pour connaître la envoyé automatiquement à Le prix d’un service de télé- frais d’installation ou bien
raison du déclenchement. la centrale d’écoute. Parfois assistance se situe entre 20 € aux frais d’abonnement.

par jour. Une personne de 60 kg devra donc consommer 60 g de Un régime « équilibre »


protéines quotidiennement. Des chercheurs de l’Institut national Une alimentation insuffisante ou inadaptée peut provoquer des
de la recherche agronomique (Inrae) ont montré que l’apport faiblesses musculaires et des vertiges. Des apports adéquats sont
de protéines concentré sur le repas de midi serait plus efficace donc recommandés contre les chutes.
sur le gain de masse musculaire des seniors qu’une répartition - Adopter la diète méditerranéenne. Utiliser les huiles d’olive et
de l’apport alimentaire en protéines sur l’ensemble de la jour- de colza comme matière grasse. Accorder une large part aux fruits
née. Contrairement à une idée largement répandue en France, frais, légumes, fruits à coque, légumineuses et céréales complètes.
il n’est pas nécessaire de manger beaucoup de viande rouge - Pour faire le plein de protéines, penser au tofu (pâte de soja),
pour couvrir ses besoins en protéines. De nombreux aliments œufs, haricots rouges, pois chiches, lentilles, noisettes, etc.
en contiennent. Elles représentent 10 à 15 % de la matière sèche - Éviter les produits transformés, riches en graisses et en sucres
des céréales, 20 à 25 % de celle des légumes secs et 20 à 90 % de et pauvres en protéines (biscuits, sauces, desserts, panures, etc.).
celle des produits animaux. - Penser à boire régulièrement de l’eau. Surtout pendant et après
un effort et en cas de fortes chaleurs, la déshydratation pouvant
entraîner des vertiges et des pertes d’équilibre.
Suis-je à risque de chute ?
Vous reconnaissez-vous dans une ou plusieurs APPRENDRE À CHANGER 
des affirmations ci-dessous ? Le maître mot est « s’adapter ». Avec l’avancée en âge, accepter de
> Je prends plus de 5 médi- d’un déclin cognitif même modifier certains de ses comportements ou habitudes peut s’avé-
caments différents par jour.  modéré, voire léger (la rer payant. En prévision d’une chute éventuelle, l’apprentissage
> Je prends des capacité de rester debout des bons gestes pour se relever permet de réduire les consé-
psychotropes. dépend aussi des processus quences si l’accident arrive (Q.C. Santé n°83, mai 2014, à consulter
> Je suis obligé d’utiliser psychiques liés à l’esprit : sur quechoisir.org). Au quotidien, faire ses activités posément, se
mes mains pour me relever calculer jusqu’où lever le reposer si on se sent fatigué, se lever lentement du lit ou d’une
d’une chaise. pied pour éviter un obstacle, chaise afin d’éviter les étourdissements et les vertiges sont des
> Je n’arrive pas à tenir sur etc.), d’un syndrome
conseils de bon sens mais qui méritent d’être rappelés. S’asseoir
un pied plus de 5 secondes. parkinsonien ou d’arthrose.
> J’ai une mauvaise
pour certains gestes, par exemple mettre ses chaussures, est beau-
acuité visuelle et une vision coup plus pratique que de se livrer à une gymnastique acrobatique.
Plus vous avez de De même, inutile de se précipiter si le téléphone, la sonnette,
des contrastes altérée.
réponses affirmatives, l’interphone ou des coups à la porte se font entendre.
> Je suis déjà tombé.  plus votre risque de chu-
> J’ai des difficultés ter augmente. Parlez-en Il est conseillé de se décharger des tâches risquées. Ainsi, n’hési-
à marcher ou des troubles à votre médecin et mettez tez pas à demander de l’aide pour nettoyer vos vitres, par
moteurs ou de l’équilibre. d’autant plus en œuvre exemple, ou à confier à des professionnels les travaux de jardinage
> Je souffre de dépression, les conseils de ce dossier. en hauteur ou devenus trop pénibles. Bref, il est préférable de
savoir lever le pied pour ne pas tomber. n

Septembre 2020 - N °152 - QUE CHOISIR SANTé  7


Histoire de santé
 

Atteinte de mucoviscidose,
Delphine a pu bénéficier
d’une greffe pulmonaire il y a « Je suis devenue
maman malgré
10 ans. Un don d’organe qui
a exaucé son vœu le plus cher :
fonder une famille malgré

la mucoviscidose »
sa maladie génétique.
Anne-Laure Lebrun

L
a mucoviscidose est entrée dans la Dans son entourage familial et médical,
vie de Delphine Boulot et sa famille le sujet semble tabou. « J’ai été suivie en
sans s’annoncer. C’est à la maternité pédiatrie jusqu’à mes 18 ans. Mon méde-
que ses parents apprennent qu’elle en est cin n’a jamais évoqué le sujet. Peut-être
atteinte alors qu’ils participent à une étude craignait-il que je ne vive pas jusque-là ?
visant à évaluer l’efficacité du dépistage Dans ma famille, aucune allusion n’était
néonatal. Delphine n’a que quelques jours, faite non plus quand j’étais petite et que
ne présente aucun signe de cette maladie je jouais à la maman avec mes poupées »,
génétique grave et, pourtant, elle est dite se souvient­elle. Même si l’espérance de
condamnée. « À l’époque, les médecins esti- vie des malades a beaucoup augmenté ces
maient mon espérance de vie à 7 ans », glisse 30 dernières années, la maternité est encore
Appel à Delphine, qui fêtera bientôt ses 36 ans.
Aérosols, cures d’antibiotiques, kinésithé­
rare. Une quarantaine de femmes débutent
une grossesse chaque année. Environ deux
témoignages rapie respiratoire quotidienne et hospitali­
sations rythment l’enfance et l’adolescence
tiers d’entre elles aboutissent.

  Vous avez un jour pris une de la jeune Normande. « Malgré tous ces Une maternité
décision importante pour votre soins, mes parents ont toujours su me proté- qui semblait impossible
santé (changement d’hygiène de
ger. La maladie était présente, mais je n’étais Cela ne décourage pas Delphine. À peine
vie, recours à de nouvelles thérapies,
arrêt de médicaments, etc.).
pas la petite fille malade qu’on plaignait. J’ai arrivée dans l’unité adulte, elle confie son
Votre expérience nous intéresse. mené une vie quasi normale », raconte­t­elle. désir de grossesse. L’oreille des médecins
Chaque année est une victoire. Alors qu’elle est attentive, mais leurs mots sont prudents.
 
Écrivez-nous Que Choisir Santé grandit, étudie et devient une femme, Ils lui rappellent qu’elle et son compagnon
233, boulevard Voltaire, 75011 Paris Delphine se projette dans le futur. Surtout, devront réaliser un test génétique pour
Par e-mail : sante@quechoisir.org elle se voit fonder une famille. évaluer le risque de transmission du gène
malade à l’enfant. Ils lui expliquent aussi que
la mucoviscidose a une influence sur la ferti­
lité. Le recours à l’assistance médicale à la
procréation (AMP) est souvent nécessaire, à
La mucoviscidose, une maladie du mucus condition que l’état de santé de la mère soit

A vec 7 500 personnes le mucus. La molécule indispensables à la bon. Or, à ce moment­là, la fonction respira­
atteintes en France, est absente ou tronquée digestion et à l’absorption toire de Delphine se dégrade. Elle a besoin
la mucoviscidose est la et ne peut plus remplir des nutriments. d’oxygène au quotidien. Au printemps 2010,
plus fréquente des mala- sa fonction. Le mucus La personne malade a un pneumothorax vient noircir le tableau.
dies génétiques graves. devient alors visqueux, reçu de ses parents deux « J’étais très affaiblie et pesais 36 kg. Faire le
Près de 150 nouveau- encombre les bronches, gènes défectueux. Si on trajet entre la salle de bains et la chambre
nés sont diagnostiqués faisant le lit des infec- ne reçoit qu’un seul gène était devenu impossible. Mais je n’ai pas tout
chaque année. Elle est tions. Ce mucus épaissi malade, on est dit porteur
de suite pris conscience de la gravité de la
liée à une mutation obstrue aussi l’appareil sain. Environ 2 millions de
génétique altérant la digestif, notamment le personnes sont porteuses
situation. » Et pourtant elle l’est : Delphine
fabrication de la protéine pancréas qui n’arrive plus du gène de la mucovisci- est inscrite en urgence sur la liste d’attente
CFTR chargée de fluidifier à libérer les enzymes dose sans le savoir. pour une greffe pulmonaire. « Cela a été un
coup de massue », dit­elle. Par chance, un

8  QUE CHOISIR SANTé - N° 152 - Septembre 2020


Des thérapies qui connaissent des avancées majeures

E n 30 ans, le pronostic
des patients s’est consi-
dérablement amélioré.
la kinésithérapie et les
bronchodilatateurs se sont
perfectionnés, les enzymes
sement du mucus et
des obstructions qui en
découlent. Ces thérapies
médecine personnalisée
ne bénéficiait qu’à 2 % des
malades. Dans un futur
« Au début des années pancréatiques et l’alimen- utilisent des molécules proche, ils devraient être
1990, 20 % de patients tation adaptée permettent appelées modulateurs près de 85 %.
avaient plus de 18 ans, de lutter contre la dénu- de CFTR : « Elles stabilisent
ils sont aujourd’hui plus trition. La greffe pulmonaire, et soutiennent la protéine Une recherche 
de 55 % », rapporte le démarrée dans les années CFTR défectueuse, ce qui toujours active
Pr Pierre-Régis Burgel, 1990, a aussi été une belle lui permet de remplir son L’espoir d’un traitement
pneumologue au Centre avancée : en 2017, près rôle », explique le pneumo- curatif est fondé sur la thé-
de référence maladie rare de 900 patients vivaient logue. Résultat : les fonc- rapie génique qui pourrait
pour la mucoviscidose avec un organe greffé, tions respiratoires s’amé- réparer le gène défectueux.
à l’hôpital Cochin (Paris). soit 20 % des adultes liorent – certains patients Pour l’heure, les essais
atteints de mucoviscidose. sont sevrés de l’oxygène se sont avérés décevants.
Les symptômes et n’ont plus besoin de Reste que la recherche
mieux soulagés La protéine coupable greffe –, les exacerbations est toujours mobilisée.
Ces progrès sont liés à ciblée deviennent rares et le poids Plus de 70 projets de
un dépistage précoce de Depuis 10 ans, de nouvelles sur la balance grimpe. recherche ont pu être
la maladie et la mise en thérapies visent la cause Les traitements sont choisis financés grâce aux dons
place très tôt de traitements de la mucoviscidose : la en fonction des mutations collectés lors des Virades
efficaces. Les antibiotiques protéine CFTR anormale, génétiques présentées par de l’espoir organisés en
sont utilisés plus largement, responsable de l’épaissis- le patient. Il y a 8 ans, cette septembre chaque année.

donneur compatible est identifié en moins s’assurer que la greffe soit stabilisée et que je Son traitement immunosuppresseur qu’elle
de 15 jours. « Après ma greffe, je n’étais plus supporte bien mes immunosuppresseurs. » ne peut pas interrompre au risque de rejeter
essoufflée, je n’avais plus besoin de faire Delphine n’attendra pas un mois de plus : en le greffon entraîne une insuffisance rénale. À
de kiné, je reprenais du poids. C’était une février 2013, sans avoir recours à l’AMP, son la 33e semaine de grossesse, pneumologue,
renaissance », décrit­elle souriante. heureux événement est déjà là. Une annonce néphrologue et gynécologue décident de
qui fera la joie de sa famille et de ses proches, déclencher l’accouchement.
Un second souffle malgré quelques critiques. « Certains m’ont Aujourd’hui, Louis a 6 ans. La mère et l’en­
Un bouleversement qui renforce son désir de dit que j’étais égoïste de faire un enfant. Je fant se portent à merveille. « J’ai toujours une
devenir maman. À chaque bilan, elle presse m’attendais à ce jugement. » Bien sûr, la gros­ pensée pour mon donneur. Grâce à lui, j’ai
les médecins de questions. « Ils me répétaient sesse de cette maman atteinte de mucovis­ pu devenir maman. Je suis même capable
qu’il fallait attendre au moins 3 ans pour cidose et greffée ne sera pas de tout repos. de jouer avec mon fils dans le jardin. » n

Des patients très impliqués dans leur kiné

P our respirer, un
patient souffrant de
mucoviscidose doit réaliser
Actifs
Cela exige l’implication
active du malade. D’abord
kinésithérapeute. Le travail
quotidien d’étirement et
d’assouplissement du thorax
Exemples : souffler sur une
balle de ping-pong pour la
faire reculer ; effectuer des
d’importants efforts. Plus ses en suivant correctement ses est aussi indispensable pour exercices de respiration à
bronches sont encom- traitements par aérosol et libérer les poumons. » l’aide d’une sangle posi-
brées, plus sa lutte pour en buvant au moins 3 L d’eau tionnée autour des côtes.
l’oxygène est difficile. Il est par jour. Puis en pratiquant Autonomes « Apprendre aux familles
donc essentiel d’évacuer une activité physique. Ce n’est qu’après la réali- et aux patients à être auto-
le mucus. La kinésithé- « Aujourd’hui, un patient sation de tous ces soins que nomes est indispensable.
rapie respiratoire permet atteint de la mucoviscidose le drainage bronchique peut Certains ont besoin de
de réaliser ce drainage. peut courir plusieurs être efficace. Les manœuvres plusieurs séances par jour,
« Mais pour le décrocher, il dizaines de kilomètres de désencombrement sont c’est impossible de venir
faut le rendre mobilisable », ou soulever 40 kg en salle réalisées avec un kinésithé- au cabinet pour chacune.
explique Sophie Jacques, de sport. L’activité physique rapeute, mais peuvent être Cela leur simplifie aussi la
présidente de l’Association est impérative, car elle effectuées par les parents de vie quand ils partent
mucoviscidose et kinési- permet d’hydrater et de l’enfant malade et, plus tard, en vacances », commente
thérapie (AMK). fluidifier le mucus, indique la par le patient lui-même. Sophie Jacques.

Septembre 2020 - N °152 - QUE CHOISIR SANTé  9


Décryptage
 

Covid-19 Pourquoi les essais


cliniques sont essentiels
C
onvaincu des bienfaits de l’hydroxychlo- dans l’insuffisance cardiaque dès les années 1960
L’actu roquine contre le Covid-19, le Pr Didier
Raoult a commencé à traiter des patients
de peur qu’ils n’aggravent la pathologie. Quelque
30 ans plus tard, de larges essais ont montré qu’ils
Avec l’épidémie de sans mener d’essai clinique préalable (1). Selon lui, réduisent en fait le risque de décès de 35 %.
Covid-19, des tentatives
il n’était pas éthique de ne pas proposer un produit À l’inverse, un essai clinique bien fait peut amener
de traitements sont
apparues hors du
qu’il jugeait efficace en pleine épidémie. Certains à écarter un traitement plus dangereux qu’utile. Ce
champ des essais médecins ont suivi l’exemple sans attendre de fut le cas d’un antiarythmique (flécaïnide), prescrit
cliniques. Les équipes résultats concluants. après un infarctus dans les années 1970 suivant une
du Pr Didier Raoult théorie simple : les patients souffrent de troubles du
(IHU Méditerranée) Conviction n’est pas raison rythme, les traiter sera bénéfique. « Cette hypothèse
ont administré de Cette conviction de bien faire a longtemps été le était basée sur l’empirisme et l’accord professionnel.
l’hydroxychloroquine seul outil des soignants. « La médecine d’autrefois Des chercheurs ont voulu la tester. Ils ont rencontré
et de l’azithromycine. s’appuyait sur le partage d’expériences, l’adhésion à beaucoup de résistance, mais ils ont pu montrer que
Inspirés par cette certains traitements ainsi que la capacité à publier la flécaïnide augmente la mortalité d’un facteur de
démarche, trois géné- ses théories », souligne le Dr Jérémy Descoux, cardio- 3 à 4 », explique le Dr Descoux. Elle est maintenant
ralistes du Nord et
logue à Perpignan. Une approche empirique pas contre-indiquée. De même, des corticoïdes ont été
du Grand-Est ont testé
un mélange d’azithro-
toujours couronnée de succès. La saignée, par administrés après un traumatisme crânien sévère.
mycine, de zinc et de exemple, a été longtemps utilisée contre toutes Les médecins pensaient que limiter l’inflamma-
montélukast. sortes de maladies, puis abandonnée en raison de tion réduirait la mortalité. Un essai a montré le
son inefficacité, d’un grand nombre d’effets secon- contraire.
Le débat daires et de découvertes sur la circulation sanguine.
Elle n’est aujourd’hui justifiée que dans quatre mala- Et en cas d’épidémie ?
Ces tentatives sont
motivées par l’expé-
dies sanguines d’origine génétique. En période d’épidémie, on ne dispose pas d’autant
rience mais, surtout, par Lorsqu’il prescrit un médicament, un médecin de temps, avancent certains. Mener un essai clinique
l’intime conviction que espère qu’il sera efficace. « Le principe d’un essai n’est pas raisonnable face à la détresse des malades.
ces traitements seront clinique est de se mettre dans une position qui Mais, sans ce cadre, des traitements inefficaces
utiles. Hasardeuses, permette d’évaluer les choses le plus objectivement ou dangereux pourraient être donnés sans qu’on
ces démarches ne sont possible », résume le Dr Descoux. C’est le but de la puisse le mettre en évidence. « Contre la grippe espa-
pas sans risques.  médecine basée sur les essais cliniques (Evidence gnole, chaque médecin testait sa solution : certains
Les essais cliniques Based Medicine) : mettre à l’épreuve ses intimes créaient des abcès artificiels, d’autres donnaient du
permettent au contraire convictions selon une méthode précise, comme la rhum, de la quinine », illustre le Dr Descoux.
de mesurer avec création d’un groupe témoin ou la répartition aléa- Lors de l’épidémie de Covid-19, de très nombreux
certitude l’efficacité
toire des patients entre les groupes. Aujourd’hui, la essais ont été lancés pour trouver un traitement.
des traitements et
protègent ainsi patients
quasi-totalité des médicaments font l’objet d’essais Ceux-ci sont souvent de mauvaise qualité, ce qui
et médecins. cliniques avant d’être prescrits dans une indication. limite la portée des résultats obtenus. Il est impor-
tant de mener les recherches avec rigueur, car les
Au bénéfice du patient expériences individuelles risquent de retarder
« Cette méthode a permis d’avancer à grands pas l’accès à un médicament efficace, indiquent les
dans la connaissance des maladies et leur prise Académies des sciences, de médecine et de phar-
en charge », avance le Dr Descoux. Elle livre des macie dans un avis commun : « La transgression de
résultats solides et fiables, pouvant être reproduits ces principes ne favorise pas la découverte rapide
(1) Essai clinique : étude de dans différents milieux. Certains essais cliniques ont d’un traitement. Tout au contraire, elle peut aboutir
recherche scientifique menée
sur l’homme en vue d’établir les abouti à la prescription de médicaments d’abord à une confusion qui réduit les chances de trouver
effets thérapeutiques (efficacité écartés par crainte d’effets secondaires. Les bêta- des indications thérapeutiques irréfutables. » n
et sécurité) d’un traitement. bloquants, par exemple, ont été contre-indiqués  Audrey Vaugrente

10  QUE CHOISIR SANTé - N° 152 - Septembre 2020


Mieux se connaître pour se soigner
 
Fréquentes chez les femmes,
les infections urinaires sont

Cystite
souvent sans gravité. Parmi
elles, la cystite est la plus
courante. D’origine bactérienne,

Ne pas se tromper
elle se soigne efficacement
avec un antibiotique. Encore
faut-il que la molécule

de traitement
prescrite soit la bonne. 
Anne-Laure Lebrun

P
lus d’un tiers des femmes développe- affirmer le diagnostic. Un antibiogramme
ront au moins une fois dans leur vie est alors aussi obligatoire pour identifier la
une infection urinaire. Derrière ce bactérie responsable et sélectionner l’anti-
terme générique se cache un ensemble hété- biotique le plus efficace.
rogène de maladies. La plus fréquente est la
cystite, l’infection de la vessie ou de l’urètre. LES TRAITEMENTS 
Essentiellement bactérienne, la cystite est cau-
LES SYMPTÔMES sée dans 90 % des cas par Escherichia Coli.
ET LE DIAGNOSTIC Une bactérie de plus en plus résistante aux
Une envie d’uriner pressante et anormale- antibiotiques. Il est donc crucial de choisir
ment fréquente, une miction difficile et/ou la molécule la plus efficace et un traitement
douloureuse, les urines parfois colorées par le plus court possible. Or, de nombreuses
du sang (signe qui n’est pas synonyme de études montrent que les ordonnances des
gravité). Cette trilogie de symptômes carac- généralistes – premiers prescripteurs d’anti-
térise la cystite. biotiques en France – sont souvent inappro-
> Chez la femme jeune en bonne santé qui priées : ils oublient de prendre en compte la
n’est pas enceinte, on parle de cystite aiguë notion d’infection à risque de complication
simple. Le diagnostic est clinique, ce qui per- et optent pour la mauvaise molécule ou des
met aux femmes de s’autodiagnostiquer sans traitements trop longs.
avoir recours à des examens.
> Si ces signes apparaissent chez une femme Le bon antibiotique, le temps qu’il faut 
enceinte, une femme de plus de 65 ans, une Dans un cas sur deux, la cystite guérit spon-
insuffisante rénale ou une patiente immu- tanément en une ou plusieurs semaines.
nodéprimée, l’infection est dite à risque de Néanmoins, l’antibiotique soulage et permet
complication. Dans ces cas-là, la bandelette d’accélérer la guérison.
urinaire ou l’examen cytobactériologique > En cas de cystite simple, le traitement
des urines (ECBU) sont nécessaires pour est la fosfomycine trométamol (Monuril,
Uridoz) en une prise unique. L’infection guérit
habituellement en 3 jours. Si ce n’est pas le
cas, un ECBU et un antibiogramme sont réa-
lisés et une autre classe d’antibiotiques peut
L’infection urinaire au masculin être prescrite : pivmécillinam (Selexid) durant
5 jours, si la bactérie est résistante à la fosfo-
L es hommes sont
50 fois moins touchés
que les femmes par
Les infections urinaires
masculines sont, le
plus souvent, dues à un
celle-ci, favorisant ainsi
la prolifération bacté-
rienne. Une infection qui
mycine (moins de 5 % des cas).
> En cas de cystite à risque de compli-
cation, la fosfomycine n’est pas recomman-
les infections urinaires obstacle à l’écoulement peut aussi toucher la
basses. La raison est de l’urine (hypertrophie prostate. De ce fait, une
dée. Dans l’idéal, l’antibiogramme guide le
anatomique : leur urètre de la prostate, calculs, infection urinaire chez choix du prescripteur, mais cela implique
plus long prévient la malformation de l’appa- l’homme est toujours que la patiente puisse attendre 48 h.
migration des bactéries reil urinaire) qui entraîne considérée comme à - Si le traitement peut être différé, l’amoxi-
vers la vessie.  une stagnation de risque de complication. cilline (Clamoxyl) pendant 7 jours est le
traitement de première intention, suivi du

Septembre 2020 - N °152 - QUE CHOISIR SANTé  11


 
Mieux se connaître pour se soigner

pivmécillinam (7 jours), puis de la nitrofu- quoi l’infection rechute, mais des facteurs de >  Aller régulièrement faire pipi, s’essuyer
rantoïne (Furadantine) elle aussi pendant risque ont été identifiés : rapports sexuels, d’avant en arrière, ne pas utiliser de savons
7 jours sauf en cas d’insuffisance rénale. utilisation de spermicides, prolapsus vési- intimes, éviter de porter des vêtements
- Si le traitement ne peut pas être différé, cal, incontinence, résidus postmictionnels, trop serrés sont aussi des conseils que l’on
la nitrofurantoïne est le premier choix. En ménopause, etc. entend, même si aucune étude n’a réelle-
cas de contre-indication, elle peut être rem- Les femmes sujettes aux infections récidi- ment démontré leur efficacité.
placée par le céfixime (Oroken) pendant vantes sont amenées à devenir autonomes. >  La consommation de canneberge, aussi
7 jours. Ce traitement est adapté une fois Généralement, leurs médecins leur pres- appelée airelle ou cranberry, est souvent
les résultats de l’antibiogramme connus. crivent à l’avance un antibiotique qu’elles citée. L’efficacité de cette baie rouge serait
BON À SAVOIR Pour soulager la douleur, privi- peuvent prendre dès l’apparition des liée à la proanthocyanidine, à condition
légiez le paracétamol et évitez la prise d’aspi- symptômes. À partir de 2021, les pharma- d’utiliser un produit en contenant au moins
rine, d’ibuprofène et d’autres anti-inflamma- ciens devraient pouvoir délivrer des anti- 36 mg par prise. Mais elle est modeste : au
toires non stéroïdiens (AINS). Des travaux biotiques adaptés aux patientes n’ayant pas mieux, les femmes traitées avec de la can-
récents ont montré qu’ils sont associés à d’ordonnance. neberge font 5,5 épisodes annuels contre 7
un allongement de la durée des symptômes pour celles recevant un placebo, selon les
et qu’ils favoriseraient l’aggravation de la Prévenir la récurrence études disponibles, financées en grande
cystite en pyélonéphrite (voir ci-dessous). Toutefois, ces antibiotiques ne sont utiles majorité par les fabricants de ces complé-
qu’en cas de crises. Pour rompre le cercle ments alimentaires.
SI L’INFECTION RÉCIDIVE  infernal, il est essentiel d’adopter certains >  Quant aux probiotiques, la littérature
La cystite récidivante (définie comme telle à gestes simples au quotidien. montre qu’ils ne permettent pas d’espacer
partir de 4 épisodes par an) est fréquente : >  Boire 1,5 L d’eau par jour permet, par ou de prévenir les épisodes de cystite.
au moins un tiers des femmes ayant fait une exemple, de diviser par deux le nombre >  Présenté comme un traitement promet-
cystite est touché. On ignore encore pour- d’épisodes, à en croire les études. teur, le D-mannose est un sucre qui empê-
cherait l’adhésion de E. coli à la paroi de la
vessie. Une étude suggère que la prise quoti-
dienne de 2 g de D-mannose pendant 6 mois
Et la pyélonéphrite ? est aussi efficace que la prise de nitrofuran-
toïne en prophylaxie (traitement réservé aux

L a pyélonéphrite est urinant ou des mictions Les traitements  patientes ayant une cystite par mois). Ces
une infection des rapprochées sont sou- Cette infection urinaire résultats sont intéressants mais insuffisants
reins. Elle n’est que rare- vent associées. On parle est une urgence. Le pour recommander cette molécule.
ment la conséquence de pyélonéphrite aiguë traitement doit donc
d’une cystite mal soi- à risque de complication débuter immédia- NE PAS CONFONDRE
gnée. Celle-ci ne s’étend lorsqu’elle survient tement, sans attendre Avoir mal en urinant désigne le plus souvent
aux reins que dans chez les femmes les résultats de l’ECBU une cystite, mais pas toujours.
moins de 1 % des cas. présentant au moins un et de l’antibiogramme.
>  Chez la femme jeune, il faut aussi pen-
Les complications sont des facteurs de risque En première intention,
peu fréquentes mais (femme enceinte, de la ciprofloxacine ou
ser à l’urétrite, une infection sexuellement
potentiellement graves : plus de 65 ans, en l’ofloxacine par voie transmissible causée par la chlamydia et le
abcès rénaux ou septi- insuffisance rénale ou orale sont prescrites gonocoque. Les symptômes apparaissent
cémie. Il ne faut donc immunodéprimée). durant 7 jours. Dans progressivement, contrairement à la cystite,
pas tarder à consulter.  certains cas (femme et sont souvent moins forts.
Le diagnostic  enceinte, personne >  Il n’est pas rare qu’une vaginite (inflam-
Les symptômes Les examens, ECBU âgée, pyélonéphrite mation du vagin et/ou de la vulve) soit
La pyélonéphrite se notamment, doivent grave associée à une confondue avec une cystite. Il y a pourtant
manifeste par des dou- être réalisés systémati- septicémie, etc.), des des manifestations qui ne trompent pas :
leurs dans les lombaires quement. S’ajoutent, antibiotiques adminis- démangeaisons, irritations, pertes vaginales,
– généralement unilaté- chez les femmes à trables par intraveineuse
douleurs lors des rapports. Cette infection
rales et exacerbées à la risque de complication, ou en intramusculaire
palpation –, de la fièvre, un bilan sanguin ainsi sont préférables (céfo-
peut être bactérienne ou fongique.
des frissons, des nau- qu’un scanner ou une taxime, ceftriaxone). > Chez les femmes ménopausées, la séche-
sées et/ou des vomisse- échographie rénale afin L’hospitalisation resse vaginale, liée à un déficit d’estrogènes,
ments. Des brûlures en d’évaluer l’état des reins. est alors nécessaire.  peut induire des symptômes de cystite. Or
ces femmes sont souvent traitées à tort par
antibiotique. n

12  QUE CHOISIR SANTé - N° 152 - Septembre 2020


Médicaments
 

Toxiques pour les oreilles


P
lus d’une centaine
de médicaments ont Antibiotiques
été décrits pour leur Gentamicine, streptomycine, tobramycine (Nebcine) > Peuvent provoquer des acouphènes,
possible toxicité sur les des vertiges (parfois accompagnés de nausées et de vomissements) et une perte d’audition
structures de l’oreille souvent irréversible.
interne. Dits ototoxiques, Vancomycine > Administrée par voie injectable, elle peut entraîner des acouphènes, des vertiges
ils peuvent entraîner et des pertes d’audition, transitoire ou permanente, plus généralement quand elle est associée
à un autre médicament ototoxique.
des pertes d’audition et
des acouphènes (touchant Erythromycine (Egery, Ery, Erythrocine) > Peut provoquer des pertes d’audition, le plus souvent
réversibles et faisant suite à l’administration de doses élevées par voie intraveineuse.
généralement les deux
oreilles et survenant Minocycline (Mynocine) > Peut provoquer des vertiges et plus rarement des pertes d’audition.
progressivement ou Gouttes auriculaires : néomycine (Antibio Synalar, Framyxone, Panotile) > Peut, en cas
de manière brutale), de perforation préalable du tympan, provoquer des pertes d’audition, qui apparaissent
des vertiges et des troubles habituellement de manière progressive sur 6 à 10 mois.
de l’équilibre. Anticancéreux et immunosuppresseurs
> Les facteurs de risque.
Leur toxicité dépend de Cisplatine > Le plus ototoxique des anticancéreux. Peut provoquer des pertes d’audition,
généralement irréversibles, et des acouphènes. Les facteurs aggravants sont le jeune âge
la dose du médicament et
et l’irradiation du cerveau ou de la base du crâne.
de la durée d’exposition.
Le jeune âge ou le grand Carboplatine > Peut provoquer des pertes d’audition irréversibles, surtout avec de fortes doses.
âge, une déshydratation,
une insuffisance rénale Antipaludiques
et la prise concomitante de Quinine (Quinimax) > À dose élevée, elle engendre des pertes d’audition et des acouphènes
médicaments aux potentiels habituellement réversibles.
effets ototoxiques sont Chloroquine (Nivaquine, Savarine) > Peut provoquer des pertes d’audition potentiellement
les principaux facteurs de irréversibles, des acouphènes et des pertes d’équilibre. En général après un traitement prolongé.
risque. Les personnes les
plus exposées sont celles Médicament utilisé en rhumatologie
qui souffrent de maladies Hydroxychloroquine (Plaquenil) > Expose à des acouphènes et des pertes d’audition.
chroniques comme une
maladie cardiovasculaire Anti-inflammatoires non stéroïdiens (AINS))
l’hypertension ou le Aspirine > Les données sont contradictoires sur son caractère ototoxique.
diabète (1). Les coxibs (célécoxib/Celebrex, étoricoxib/Arcoxia), ibuprofène (Advil, Antarène, Nurofen),
>  En prévention. Informer naproxène (Apranax, Naprosyne) > Peuvent provoquer des pertes d’audition et des acouphènes
son médecin de problèmes réversibles. Le risque est accru en cas de prise de doses importantes sur une période prolongée.
auditifs préexistants et
rester attentif à l’apparition Antifongiques
d’une baisse de l’audition, Griséofulvine (Griséfuline), itraconazole (Sporanox), terbinafine (Fungster, Lamisil)
d’acouphènes ou de > Peuvent entraîner des pertes d’audition et des acouphènes, temporaires ou permanents.
vertiges restent les meilleurs
moyens de prévention. n Diurétiques
Oriane Dioux Bumétanide (Burinex), furosémide (Lasilix, Logirène) > Peuvent provoquer des pertes
Cette liste n’est pas exhaustive.

auditives, le plus souvent réversibles, quand ils sont utilisés en perfusions. Des pertes d’audition lors
(1) Journal of the American d’administration par voie orale ont cependant été rapportées avec le furosémide.
Association of Nurse Practitioners,
2018.
Médicaments de la dysfonction érectile
Sildénafil (Cetinor, Revatio, Viagra), tadalafil (Cialis), vardénafil (Levitra) > Exposent dès la
première prise à des surdités brutales, le plus souvent irréversibles et touchant une seule oreille. Ces
effets sont parfois accompagnés d’acouphènes et de vertiges.

Septembre 2020 - N °152 - QUE CHOISIR SANTé  13


Courrier
 
Pour nous écrire :
Que Choisir Santé
233, boulevard Voltaire

J’ai arrêté de fumer


75011 Paris
ou par e-mail
sante@quechoisir.org
N. B. : nous ne
du jour au lendemain
J
pouvons pas répondre
aux demandes
de conseils médicaux
personnels. ’ai commencé à fumer à 17 ans. À 25 ans, je fumais un paquet de
cigarettes et deux cigarillos par jour, et un paquet de tabac à pipe tous
les cinq jours. J’ai commencé à tousser le matin au lever et le soir au
coucher. Chaque hiver, j’attrapais des rhumes qui traînaient. Un jour d’hiver,
las d’une toux qui ne cessait pas, j’ai décidé d’arrêter du jour au lendemain.
Le souffle retrouvé, j’ai repris intérêt à l’effort physique. Dès lors, je me suis remis
au sport avec mes enfants. Mes épisodes de toux se sont espacés, puis ont
cessé. Aujourd’hui, à 74 ans, je continue à pratiquer le tir sportif en compétition
et je nage un kilomètre en 25 minutes, chaque semaine. Ma décision d’arrêter
le tabac est l’une des meilleures que j’ai prises au cours de ma vie.
Noël Fiefvet, Remigny (02) 

Les effets indésirables


d’un vaccin antigrippal A tteinte de la maladie de Parkinson, je
prends du Modopar (laboratoire Roche).
Son conditionnement est littéralement

C
impossible à ouvrir. Une aberration ! J’ai pris l’habitude
haque automne depuis 2016, je me
de demander à mon pharmacien d’ouvrir le flacon.
fais vacciner contre le virus de la
Hélas, confinement oblige, j’ai oublié de demander ce
grippe. Dans les jours qui suivent le
service à la personne qui faisait mes courses. Résultat,
vaccin, j’ai un peu de température, des palpi-
je n’ai pas pu prendre mon traitement.
tations et du mal à respirer pleinement. Ces
deux derniers symptômes durent longtemps, M.-C. D., par e-mail
au moins trois mois pour la respiration. Q.C. SANTé Le laboratoire Roche n’a manifestement pas réfléchi
Je n’avais jamais fait le lien avec le vaccin aux patients à qui s’adresse ce médicament. Pour retirer le
jusqu’à cette année. J’en ai parlé à mon bouchon sécurisé, il faut appuyer et tourner en même temps.
médecin généraliste et mon pneumologue, Un geste rendu difficile par la maladie de Parkinson. Vous êtes
qui m’ont écoutée poliment sans faire de
la victime de ce nouveau conditionnement, et vous n’êtes pas
la seule. L’association France Parkinson s’est fait l’écho de nom-
commentaire. Nicole Ucay, par e-mail
breuses plaintes et a écrit au fabricant début 2018. Les expli-
Q.C. SANTé Les effets secondaires le plus souvent cations apportées en réponse sont
associés au vaccin évoquent fortement la grippe :
céphalées, fatigue, douleurs musculaires ou articu- Un flacon de aimables : ce changement d’embal-
lage a pour objectif de protéger les
laires, fièvre, frissons, etc. Plus rarement, d’autres
manifestations sont relevées (réactions allergiques, médicament gélules de l’humidité, à l’aide d’un
flacon en verre ; l’ajout d’un bou-
atteintes nerveuses ou cutanées, etc.). Mais, entre les
effets secondaires observés lors des essais cliniques, bien mal conçu chon de sécurité protège les enfants
d’une ingestion accidentelle. Tout
portant sur un nombre restreint de volontaires, et la cela est bel et bon mais totalement
réalité, les choses peuvent évoluer. Dans le cas de inadapté au public qui reçoit ce traitement. Pourquoi n’avoir
l’Influvac, la liste indiquée sur la notice a été allon- pas proposé un conditionnement plus approprié dès le début ?
gée après la mise sur le marché du vaccin. Ce sont Face aux reproches, le laboratoire Roche a assuré être « en
les signalements des patients qui ont permis cette cours d’étude de faisabilité d’un nouveau changement de condi-
évolution. Insistez donc auprès de votre médecin afin tionnement ». Mais contacté par nos soins, il n’a pas répondu.
d’effectuer un signalement. Vous pouvez aussi le faire Depuis 2018, cette réflexion ne semble pas avoir avancé. Un
vous-même, sur le site signalement-sante.gouv.fr. délai dont les patients font les frais.

14  QUE CHOISIR SANTé - N° 152 - Septembre 2020


LES EXPERTS
interrogés pour le n ° 152 sont :

P
> Dr Didier Bouccara,
médecin ORL à Paris.
> Pr Pierre-Régis Burgel,
ourquoi faudrait-il laver les masques en tissu à 60 °C en pneumologue au Centre
de référence maladie rare
machine quand un lavage des mains à l’eau savonneuse pour la mucoviscidose de l’adulte
pendant 30 secondes suffit pour détruire le virus ? Ne peut- à l’hôpital Cochin (Paris).
> Dr Jérémy Descoux,
on pas laver son masque à la main, avec de l’eau et du savon ?  cardiologue, Perpignan.
Annie Geoffroy, Lagny-sur-Marne (77) > Dr Jean-Dominique Doublet,
urologue et membre du comité
Q.C. SANTé  En suivant la notice à la lettre, il faudrait laver son masque en d’infectiologie de l’Association
machine à 60 °C après chaque utilisation, le sécher au sèche-linge et le repasser. française d’urologie.
Mais soyons réalistes : nous ne respectons pas tous ce processus chaque jour. > Sophie Jacques,
présidente de l’Association
D’après un questionnaire envoyé auprès des abonnés à notre newsletter, 56 % mucoviscidose et kinésithérapie.
passent systématiquement le masque en machine. Plusieurs actions éliminent > Dr Sandra Sinno-Tellier,
le virus dans ce procédé : la chaleur et un agent épidémiologiste et responsable

Comment laver désinfectant (ici la lessive). Selon une étude qui de toxicovigilance à l’Anses.
a examiné chaque facteur indépendamment, L’intégralité des liens d’intérêts

son masque le SARS-CoV-2 ne survit que 5 minutes à une


température de 70 °C, ou 30 minutes à 56 °C.
est consultable sur le site
www.transparence.sante.gouv.fr

Mais si elle descend à 37 °C, la température de


l’eau chaude du robinet, il devient indétectable au bout de deux jours. C’est trop
long. Une solution : passer le tissu dans de l’eau à 70 °C, par exemple dans une
casserole d’eau fermée (pour éviter l’aérosolisation). Ajouter du savon, comme
SANTé
vous le suggérez, est une autre solution. Il faut alors tremper le masque dans
l’eau chaude pendant 15 minutes et frotter, comme l’explique le Dr Michaël UFC - Que Choisir
Association à but non lucratif
Rochoy, médecin généraliste et cofondateur du site Internet Stop postillons. 233, boulevard Voltaire, 75011 Paris
Toutefois, certaines levures et moisissures résistent à ces températures ou durées Tél. 01 43 48 55 48 - www.quechoisir.org

plus basses. Pensez donc à laver régulièrement les masques en machine, par Président et directeur
des publications : Alain Bazot
exemple avec le linge de maison, toutes les une à deux semaines. Directeur général délégué :
Jérôme Franck
Rédactrice en chef : Perrine Vennetier

Vitamine C et cancer : faut-il y croire ? Rédaction : Audrey Vaugrente


Assistante : Catherine Salignon
Ont collaboré à ce numéro :

U
n ami m’a parlé d’un traitement intraveineuse et orale. Plusieurs décennies Emmanuelle Billon-Bernheim,
Oriane Dioux, Nini La Caille,
du cancer par l’ozone et par plus tard, il est impossible d’affirmer que Anne-Laure Lebrun, Guillaume Long
perfusion de vitamine C à la vitamine C a un effet anticancer. Son uti- Directeur artistique :
Ludovic Wyart
haute dose. J’aimerais avoir votre avis lisation en soin de support, pour soulager Secrétaire de rédaction : Clotilde Chaffin
sur ces traitements, utilisés en Alle- les effets secondaires de la chimiothérapie, Maquette : Vincent Sainte Fare Garnot

magne et en Belgique, sur lesquels


n’est pas plus avérée et certaines études sug- Iconographie : Catherine Métayer
Documentation : Véronique Le Verge,
gèrent même un risque d’interaction néfaste. Stéphanie Renaudin
j’avoue être très dubitatif.  L’ozonothérapie n’est pas plus sérieuse. Diffusion : Thierry Duqueroy
Dominique Barrier,
Certains praticiens la proposent en avançant Service abonnés : 01 55 56 70 24
Le Mans (72) Tarif annuel d’abonnement : 42 €
qu’elle agit de manière sélective contre les
Commission paritaire : 0223 G 88754
Q.C. SANTé Ces deux méthodes alterna- cellules cancéreuses. Il s’agirait d’un traite- ISSN : 0033-5932
tives sont sans fondement. La piste de la ment d’appoint à combiner avec d’autres Dépôt légal : n ° 144
vitamine C a été ouverte par un prix Nobel méthodes alternatives. Pour l’Agence sani- Ce numéro comporte un encart de
4 pages, et, pour une partie du tirage,
de chimie, Linus Pauling. Celui-ci propo- taire américaine (FDA), c’est un gaz toxique un encart sous enveloppe collée
en 4 e de couverture.
sait d’en injecter de fortes doses par voies sans usage médical sûr démontré. Tous droits de reproduction
et d’adaptation réservés
Impression : SIEP, rue des Peupliers,
Les informations personnelles collectées font l’objet d’un traitement sous la responsabilité de l’UFC QUE CHOISIR 233, Boulevard Voltaire, 75011 PARIS, aux fins (I) de gérer
les abonnements et commandes de produits/services et leur suivi, (II) réaliser des statistiques, (III) d’effectuer du profilage pour adresser des offres personnalisées et
77590 Bois-le-Roi
(IV) les enrichir afin de mieux connaître ses interlocuteurs. Une partie des données provient des associations locales, de courtiers en données (données d’identification, Imprimé sur papier Ultra Mag Plus
coordonnées, information sur la demande etc.). Les données à caractère personnel peuvent être transmises à nos services internes, aux entités de l’UFC-Que Choisir, à Origine du papier : Allemagne
des partenaires organismes de presse français et associations caritatives dont une liste exhaustive figure dans notre politique de confidentialité accessible à l’adresse
suivante : https://quechoisir.org/dcp) ainsi qu’à des prestataires externes, dont certains hors UE. L’UFC Que Choisir s’assure, des garanties appropriées préalablement à Taux de fibres recyclées : 100 %
tout transfert et dont une copie peut être obtenue en écrivant à l’adresse ci-dessous. Vous pouvez exercer vos droits d’accès, de rectification, de portabilité, d’effacement Certification : PEFC
des données ainsi que d’opposition au traitement ou à sa limitation, et de définir des directives post-mortem via le formulaire https://quechoisir.org/dpo. Il est également
possible de formuler une réclamation auprès de la CNIL. Les données à caractère personnel sont conservées de trois ans à compter du terme du contrat, sans préjudice Eutrophisation : 333 kg CO2 / T papier
des dispositions législatives ou réglementaires propres à certaines catégories de données imposant une durée de conservation particulière ou leur suppression. Les
données seront archivées de manière sécurisée pour les durées nécessaires de conservation et/ou de prescription résultant des dispositions légales applicables. Le
traitement, suivant les finalités poursuivies, est nécessaire soit à l’exécution du présent Contrat (I), soit à la réalisation des intérêts légitimes de l’UFC Que Choisir (analyse
de son audience (II) et promotion de son activité [(III) et (IV)]), soit sur le consentement, qui peut être retiré à tout moment.

Septembre 2020 - N °152 - QUE CHOISIR SANTé  15


Gros plan
 

Champignons
Non aux intoxications
Amateurs de champignons sauvages, prudence !
Un millier d’intoxications survient chaque année.
Souvent légères, elles peuvent être mortelles. n 
Audrey Vaugrente

3. Dans la cuisine
Triez et cuisez chaque 20 à 30 min à la poêle ou
espèce séparément. Si vous 15 min à l’eau bouillante, en
ne consommez pas votre jetant l’eau de cuisson. Cela
cueillette en une seule fois, détruit parasites et bactéries.
1. Avant la récolte conservez-la au réfrigérateur,
2 jours maximum. 
Pour certains, cela les rend
comestibles (morilles, bolets). 
Choisissez le lieu de cueillette ramassés et évitez le plastique. Prenez une photo avant Limitez les risques en
avec soin, car les champi- Il doit être assez grand afin que cuisson, elle sera utile en cas mangeant des champignons
gnons absorbent les polluants les espèces ne se mélangent d’intoxication. sauvages en quantité raison-
auxquels ils sont exposés. pas et que l’air circule Enlevez toute trace de terre nable et pas tous les jours :
Bords de route, aires pour éviter les moisissures.  sur les champignons. 150 g à 200 g par adulte et
industrielles et décharges Renseignez-vous sur les Cuisez-les à chaque fois : par semaine.
mais aussi les pâturages structures qui vous aideront
sont à éviter.  à identifier une cueillette 4. En cas d’intoxication
Prévoyez un panier en osier en cas de doute : certains
ou un carton pour y déposer pharmaciens ou les Des symptômes digestifs champignons vénéneux.
les spécimens que vous aurez associations de mycologie. (vomissements, douleurs Certains ne sont comes-
abdominales, diarrhées) tibles que cuits (shiitake),
se font ressentir dans d’autres sont toxiques
2. Pendant l’immense majorité
des intoxications. Une
si consommés avec de
l’alcool. Et des champi-
la cueillette personne sur cinq souffre gnons comestibles peuvent
aussi de fatigue, frissons intoxiquer s’ils sont cueillis
Ne ramassez que ou de sueur. Ces signes en mauvais état, mal
les espèces que sont peu spécifiques et conservés ou porteurs de
vous connaissez parfois tardifs (plus de 12 h parasites ou de bactéries.
parfaitement. après le repas). Il est donc
Certains champi- important de dire quand
gnons comestibles vous avez mangé des
et vénéneux se res- champignons sauvages. 
semblent beaucoup. En cas d’urgence vitale,
Au moindre doute, le Samu doit toujours être
laissez-les en forêt.  contacté (15 ou 112). Les
Cueillez le cham- centres antipoison sont
pignon entier (cha- le meilleur interlocuteur
peau et pied) : toutes si les symptômes ne
ses parties servent sont pas sévères.  
à l’identification. Ne ramassez d’autres espèces et les vieux qui BON À SAVOIR
pas les jeunes spécimens qui risquent d’être abîmés ou colo- Les intoxications ne
GUILLAUME LONG

pourraient être confondus avec nisés par des vers ou insectes. se limitent pas aux

ATTENTION Les jeunes enfants, femmes enceintes et seniors sont plus fragiles en cas d’intoxication. Les plus âgés peuvent se déshydrater.