Vous êtes sur la page 1sur 3

1.

Architecture d’un système de téléconduite


La transmission des données entre les divers équipements matériels constituant
le système de téléconduite pour véhiculer les informations acquises ou les ordres
exécuter.

Schéma Architecture d’un système de téléconduite

1. 1. Centre de conduite de réseau (équipe dispatcheur)


On trouve dans le service de conduite l’équipe des dispatcheur (personnel formé
et qualifier), qui assure la gestion des réseaux électrique.
Cette équipe service assure la transmission, contrôler et détecter les défauts de
réseaux.
Le poste de conduite est constitué des plusieurs écrans, qui affichent l’état
dynamique des différents linge électriques de distribution. Chaque dispatcheur a
son propre mot de passe.
Une équipe d’ingénieur spécialiste dans le système SCADA, Télécommunication et
en informatique assure la configuration, La mise a jours du système SCADA et la
surveillance du fonctionnement des équipements.

Dispatcheur devant le PC

1. 2. Frontaux de communication :
Un frontal de communication peut designer une interface de communication
entre plusieurs applications hétérogènes ou un point d’entrée uniformisé pour
des services différents.
Il permet :
 De gérer la communication entre le micro et les organes
asservis ainsi que micros fixes, Les radios et RTU.
 L’unicité de télécommande des organes asservis.
 De gérer la commande et les boucles d’alarme.
 De convertir les protocoles de communications.
1.3. Ordinateurs principaux :
C’est le cerveau du système de commande, il gère et commande le réseau a
distance ainsi que les postes asservis et traite les informations reçues.
C’est l’élément ou réside la base de données du système (configuration de
fonctionnement).
Types des micros :

Micro Opérateur  :
 Envoyer des ordres d’ouverture et de fermeture des organes télécommandés.
 Acquittement des différentes alarmes.
 Recevoir les télésignalisations et les reconnaitre, ainsi que les télémesures.
 Visualiser l’Etat des IAT et IAT-CT.
 Recueille des informations (évènements, ordre …), et stocker dans une base de données
accessible en cas des besoins.
Micro ingénieur SCADA :
 Permet la mise a jour de la base des données SCADA .
Micro TIA  :
 A travers ce micro, l’opérateur TIA gère les réclamations des clients.
Micro d’archivage :
 Utilisés pour l’archivage des données.