Vous êtes sur la page 1sur 16

Fédération des Caisses Populaires Haïtiennes

(FECAPH/LE LEVIER)

Direction Appui Aux Caisses

Analyse des possibilités de développer le portefeuille de crédit agricole à la

KES LEVE KANPE DE MILOT

Siège et Comptoir de Grande-Rivière du Nord

KPLKM

Préparé par : James GUERRIER

Conseiller en Crédit Agricole

Janvier@2020

Contents

0|Page
I-Introduction...........................................................................................................................................2

II-Présentation de la zone d’étude......................................................................................................2

III-Contexte de l’intervention................................................................................................................4

IV-Présentation du portefeuille de crédit agricole de la KPLKM au 31 octobre 2019............5

V-Identifications des potentialités agricoles des sections communales de Grande-

Rivière-du-Nord et de Milot..................................................................................................................6

VI- Caractéristiques pédoclimatiques de Grande-Rivière-du-Nord et de Milot.......................7

VII- Identification des contraintes liées au développement du crédit agricole.....................12

VIII- Analyse des Forces, Faiblesses, Opportunités et Menaces (FFOM)...............................13

IX- Conclusion et remerciements.....................................................................................................14

X- Recommandations..........................................................................................................................14

I-Introduction
Afin d’assainir le portefeuille de crédit agricole du réseau LE LEVIER et de continuer à
appuyer les caisses membres en ce qui concerne le développement de leur portefeuille,
On a procédé à l’étude des possibilités de développement du portefeuille de crédit

1|Page
agricole au niveau des deux comptoirs de la Caisse PopulaireLeveKanpede Milot
(KPLKM) dans le département du Nord.

II-Présentation de la zone d’étude


 Grande-Rivière-du-nord
La commune porte le nom du cours d'eau qui la traverse, la Grande Rivière du Nord qui
a donné également son nom au massif montagneux de la chaîne de la Grande Rivière
du Nord. Elle est située à environ 24 km du Cap-Haïtien, le chef-lieu du Nord. Elle est
une zone montagneuse où il fait toujours frais et accuse une superficie de 128 km22.
La commune de la Grande Rivière du Nord est bornée au Nord par les communes :
Milot, Quartier-Morin et Limonade; à l'est, la commune de Sainte Suzanne; à l'Ouest,
Dondon. Elle touche aussi, au Sud, St Raphael en formant un quadrangulaire avec
Bahon-St Raphael-Dondon et Grande Rivière du Nord. Ce carré met au centre le Fort
Rivière sans oublier aussi Ste Suzanne qu’elle rejoint au sud-est.

Démographie
La commune est peuplée de 37 614 habitants(recensement par estimation de 2009).

Administration
La commune est composée de 6 sections communales :
 Grand Gilles
 Gambade
 Jolitrou

 Cormiers
 Solon
 Caracol

2|Page
 Milot
Milot est une commune d'Haïti située dans le département du Nord et dans
l'arrondissement d'Acul-du-Nord.

Localisation
La commune de Milot est distante d'une douzaine de kilomètres de la ville de Cap-
Haïtien.

Administration
La commune est composée de 3 sections communales :

 Perches-de-Bonnet
 Bonnet à l'Évêque
 Genipailler

III-Contexte de l’intervention
Cette intervention s’est réalisé les 27 et 28 novembre 2019 dans le souci d’appuyer la
KPLKM, dont le portefeuille de crédit agricole souffre du problème de développement.
Ce travail,consiste à :

 Présenter le portefeuille de crédit agricole au 31 Octobre 2019.

3|Page
 Identifier les potentialités agricoles des sections communales Grand Gilles,
Gambade,Jolitrou, Cormier, Solon, Caracol, Perches de Bonnet, Bonnet à
l’Evêque, et Génipailler.
 Présenter les caractéristiques pédoclimatiques de Grande-Rivière-du-Nord et de
Milot.
 Identifier les contraintes liées au développement du crédit agricole,
particulièrement au comptoir de Grande-Rivière-du-Nord.
 Réaliser l’analyse FFOM du crédit agricole.

IV-Présentation du portefeuille de crédit agricole de la KPLKM au 31 octobre 2019


Au 31 Octobre 2019, le Portefeuille en volume de la KPLKM est de 3, 388,287 gourdes
pour 45 crédits. Cependant, le PAR1 représente 26.13%, suivi des PAR30 et PAR90
qui sont respectivement 17.18% et 8.69%. De ce fait, pour mieux analyser le
portefeuille de crédit agricole de la KPLKM, regardons d’abord l’évolution du portefeuille
de crédit agricole pour les trois (3) derniers mois :

 Tableau de l’évolution du portefeuille de crédit agricole de la KPLKM

Mois Volume Nombre


Août 2019 3,010,092 53
Sep-19 3,196,560 53
Variation1 186,468 0
Oct-19 3,388,287 45
Variation2 191,727 -8

 Graphe

4|Page
Evolution du PFA
4,000,000
3,500,000
3,000,000
2,500,000 Volume
nombre
volume

2,000,000
1,500,000
1,000,000
500,000
0
Août 2019 Sep-19 Variation1 Oct-19 Variation2
-500,000

 Interprétation
En Aout 2019, le volume du portefeuille de crédit agricole est de 3, 010,092
gourdes pour 53 crédits. En septembre 2019, le portefeuille a connu une légère
croissance en volume de 6.19% avec une stagnation en nombre. En octobre
2019, le portefeuille en volume a augmenté de 6%, suivi d’une diminution de
15% en nombre.

V-Identifications des potentialités agricoles des sections communales de Grande-


Rivière-du-Nord et de Milot.
Les potentialités agricoles des sections communales de Grande-Rivière-du-Nord et de
Milot se trouvent dans les tableaux ci-dessous:

 Potentialités agricoles de Grande-Rivière-du-Nord

Grande-Rivière-du-Nord

Sections Principales productions végétales Elevage


communales
Grand Gilles Banane, haricot, cacao, orange, ignames bovin,
masòkò, maïs caprin,porcin,équin,
apicole
Solon Arachides,banane,ignamemasòkò,manio bovin, caprin,
c doux, haricot ovin,porcin,équin,
apicole
Caracol Banane, haricot, manioc doux, ignames bovin, caprin,
masòkò, maïs, arachides, maïs ovin,porcin,équin,
5|Page
apicole
Gambade Banane,arachide, haricot, maïs, ignames bovin, caprin,
masòkò, malanga, taro ovin,porcin,équin,
apicole
Jolitrou Arachide,haricot, ananas, orange,cacao, bovin, caprin,
bananes ovin,porcin,équin,
apicole
Cormiers Arachides, riz, banane,cacao, maïs bovin, caprin,
ovin,porcin,équin,
apicole

 Potentialités agricoles de Milot

Milot

Sections communales Principales productions Elevage


végétales
Perches de Bonnet Canne-à-sucre, maïs, bovin,
banane, pois inconnu, riz, caprin,porcin,équin,
patates apicole
Bonnet à l’Evêque Cacao, café, banane, bovin, caprin,
igname masòkò, maïs, ovin,porcin,équin, apicole
pois inconnu
Génipailler Canne-à-sucre, bananes, bovin, caprin,
manioc doux, maïs, pois ovin,porcin,équin, apicole
inconnu

VI- Caractéristiques pédoclimatiques de Grande-Rivière-du-Nord et de Milot

Grande-Rivière-du-Nord

 Climat
Grande Rivière du Nord a un climat tropical. De fortes averses s'abattent toute
l'année sur Grande Rivière du Nord. La commune affiche une température
annuelle moyenne de 25.3 °C. Les précipitations annuelles moyennes sont de
1644 mm.

6|Page
 Diagramme climatique de Grande-Rivière-du-Nord

Les précipitations moyennes les plus faibles sont enregistrées en Mars avec 86
mm seulement. Une moyenne de 213 mm fait du mois de Mai le mois ayant le
plus haut taux de précipitations.

 Tableau climatique de Grande-Rivière-du-Nord

Mois
Avri
Jan. Fév. Mars Mai Juin Juill. Août. Sept. Oct. Nov. Déc.
l
Composantes climatiques
Température moyenne °C 23 23.5 26 26.5 26.6 27 26.8 26.3 27 26.8 25.1 23.5
Température min °C 17.8 18.3 18.9 20.7 21.4 21.9 21.8 22.2 21.9 21.5 20.5 18.7
Température max °C 28.3 28.8 29.2 30.1 30.6 31.2 31.5 31.9 31.8 31.2 29.7 28.3
Précipitations (mm) 104 102 86 122 213 167 104 107 174 157 174 134
Source : climate-data.org

7|Page
Une différence de 127 mm est enregistrée entre le mois le plus sec et le mois le plus
humide. Une différence de 4.0 °C existe entre la température la plus basse et la plus
élevée sur toute l'année.

 Courbe de température de Grande-Rivière-du-Nord

Aout est le mois le plus chaud de l'année. La température moyenne est de 27.0 °C à
cette période. 23.0 °C font du mois de Janvier le plus froid de l'année.

Milot

 Diagramme climatique de Grande-Rivière-du-Nord

8|Page
Les précipitations moyennes les plus faibles sont enregistrées en Mars avec 79
mm seulement. Les précipitations records sont enregistrées en Mai. Elles sont
de 228 mm en moyenne.

 Tableau climatique de Milot

Mois
Jan Fév Mar Avr Ma Jui Juill Aoû Sep Oct Nov Déc
. . s il i n . t. t. . . .
Composantes climatiques
22. 24. 25. 25. 25. 25. 24. 22.
Température moyenne °C 3 23 23.7 7 1 6 9 26.3 26.1 6 3 8
17. 17. 19. 20. 21. 20. 19.
Température min °C 1 8 18.4 9 6 1 21 21.5 21.1 8 7 18
27. 28. 29. 29. 30. 30. 30. 27.
Température max °C 6 3 29 5 7 2 8 31.2 31.1 4 29 7
Précipitations (mm) 97 94 79 125 228 185 116 129 189 176 194 141
Source : climate-data.org

9|Page
La différence de précipitations entre le mois le plus sec et le mois le plus humide est
de 149 mm. La température moyenne au court de l'année varie de 4.0 °C.

 Courbe de température de Milot

Le mois le plus chaud de l'année est celui d’Aout avec une température moyenne de
26.3 °C. Le mois le plus froid de l'année est celui de Janvier avec une température
moyenne de 22.3 °C.

 Potentialités des sols du département du Nord

10 | P a g e
Le Massif du Nord est constitué de deux régions montagneuses tout juste
séparées par la plaine alluviale de la Grande Rivière du Nord. Dans sa partie
occidentale, le massif a des sols surtout calcaires quoique présentant quelques
sols plus profonds et moins rocailleux. Dans la zone de Plaisance, les sols qui
s’étalent le long de la vallée du même nom offrent, quand la topographie et la
nature rocailleuse du sol le permettent, d’excellentes possibilités pour les
cultures économiques variées. Les sols de la zone sont formés d’alluvions et de
calcaires stratifiés. Certaines aires vallonnées de la partie Centrale offrent de
bonnes caractéristiques pour la culture et l’élevage. Les vallées intra-
montagneuses sont de productivités variables. Outre les vallées, les sols des
zones montagneuses des communes de Plaisance, Pilate, Borgne, Port- Margot,
Limbé, Acul du Nord, Milot, Grande Rivière du Nord et Bahon sont d’épaisseur
variable et de pentes comprises entre 30- 60 % et plus, mais permettant en
certains cas une agriculture limitée. Les sols du Massif du Nord offrent un terrain
et un climat adéquat pour la production de café, cacao et pour l’arboriculture
fruitière.

11 | P a g e
Selon l’étude intitulée ‘’Agriculture et paysans du Nord et du Nord-est ‘’La vallée de la
Grande Rivière du Nord traverse un massif montagneux dioritique bordé au Nord par
une ceinture basaltique et surmonté à l’Ouest de couches calcaires sur- élevées
formant un plateau largement découpé. Les sols de la Grande Rivière du Nord-Bahon
se subdivisent en quatre types de sols:

A) Les terrasses alluviales de la rivière et les colluvions de piemorne sont des sols
alluviaux qui présentent des alternances de dépôts grossiers et de dépôts
liminoargileux. Les colluvions d’origine dioritique sont limono-sableux, au Nord ceux
d’origine Basaltique sont plutôt limono-argileux. Tous ces sols sont généralement
profonds, bien drainés, humifères et bénéficient de concentration d’eaux de
ruissellement.

B) Les sols des versants dioritiques (sections Caracol Bois Pins et piedmont bordant
la route Grande- Rivière, Bahon partant de la localité la Couronne) proviennent de la
décomposition de la diorite qui produit des sols sableux et friables sans stabilité
structurale. Ce sont donc des sols marqués par l’érosion, le lessivage et une faible
capacité de rétention mais souvent assez bien pénétrés par les racines.

C) Les sols du massif calcaire : (Sections : Montagne Noire, Bailly) proviennent de la


décomposition du calcaire qui produit des sols très argileux, très caillouteux, le plus
souvent très peu profond, sauf dans les dépressions Karstiques et les zones moins
pentues. Les phénomènes d’érosion sont très graves parce que rapidement
irréversibles lorsque la roche mère est mise à nu.

D) Les sols des versants basaltiques. (Sections : Grand Gilles, Cormiers, Jolitrou)
proviennent de la décomposition du basalte qui produit des sols de texture équilibré
(limono-argileuse ou limono-sableuse). Ils sont nettement moins friables que les sols
d’origine dioritique, et, si l’érosion est très importante, la profondeur du sol utilisable
reste généralement suffisante pour les cultures annuelles.

(Source : Eléments problématiques départementales du Nord, Vol. I)

VII- Identification des contraintes liées au développement du crédit agricole.


Le crédit agricole de la KPLKM fait face à de nombreuses contraintes internes et
externes. Lors de notre passage, nous avons pu inventorier quelques-unes capables de
nous permettre de mieux comprendre le non-développement du crédit agricole dans
son ensemble. Citons :

 Contraintes internes :
 Absence d’agents spécialisés.
 Manque de formations des membres
12 | P a g e
 Manque de formations des agents sur le crédit agricole
 Manque de diversification du portefeuille de crédit agricole
 Formulaire inadapté
 Manque de promotions
 Mauvaise analyse des dossiers

 Contraintes externes :
 Manque de formations des agriculteurs.
 Aléas climatiques
 Coût élevé des intrants agricoles.
 Manque d’accompagnement de l’Etat
 Méconnaissance du comptoir de Grande-Rivière-du-Nord due à un
manque de promotion et à une mauvaise historique de la zone en matière
de caisse populaire.

13 | P a g e
VIII- Analyse des Forces, Faiblesses, Opportunités et Menaces (FFOM)

Forces Faiblesses

 Demande pour le produit  Manque de savoir-faire des agents

 Taux d’intérêt relativement bas  Manque de promotions

 Dévouement du personnel  Non-maitrise du crédit agricole

 Appui technique de la fédération  Manque de diversification du


portefeuille de crédit agricole
 Forte demande pour le crédit
avicole (élevage de poulets de  Formulaire inadapté
chair)
 Manque d’accompagnement de
 Demande pour stockage de noix, l’Etat
maïs et haricot
 Manque de formation sur le crédit
 Demande de crédit pour la agricole
transformation de cacao, chadèque
et arachides

Opportunités Menaces
 Erosion
 Bonnes pluviométries annuelles de  Les aléas climatiques
Grande-Rivière-du Nord et de Milot.  Sols des terrasses alluviales
 Potentialités de sols de Grand
Gilles, Cormiers et Jolitrou
 Zones agro-forestières
 Cultures de rente : café et cacao
 Arboriculture fruitière

14 | P a g e
IX- Recommandations.
Pour un meilleur développement du crédit agricole au niveau de la KPLKM, il serait
souhaitable de :

 Promouvoir le crédit agricole dans les zones moins risqués sur le plan
pédoclimatique comme Grand Gilles, Cormiers, Jolitrou présentant des sols à
versant basaltique, très propice à la production agricole,
 Solliciter auprès de la fédération une formation sur le crédit agricole pour
l’agent de crédit de Grande-Rivière et de Milot pendant le deuxième (2e)
trimestre, puis recruter un agent de crédit spécialisé quand le portefeuille de
 Diversifier le portefeuille de crédit agricole en y combinant le crédit à la
production, à la commercialisation, à la transformation, à l’investissement et
au stockage pour une meilleure rentabilité,
 Promouvoir le crédit agricole dans les sections communales de Milot et
Grande-Rivière-du-Nord,
 Mener une campagne de sensibilisation continue afin de d’obtenir la
confiance de la population Rivanordaise vis-à-vis de la caisse,
 Former continuellement les membres sur les principes coopératifs,
 Identifier les producteurs ayant accès aux intrants agricoles, c’est-à-dire,
possédant le pouvoir d’achat pour octroyer du crédit agricole.

X- Conclusion et remerciements
Suite à ce travail organisé pour le compte de la KPLKM sous l’égide de la Fédération
LE LEVIER, nous avons pu déceler les freins liés au manque de développement du
crédit agricole tant internes à la caisse qu’externes. Au terme des échanges avec les
acteurs et des recherches documentaires effectuées sur le département du Nord , on a
compris que le développement du crédit au niveau de la caisse (Comptoir Grande-
rivière-du-Nord) est faisable, compte tenu du climat, de la pluviométrie annuelle, des
potentialités agricoles et des sols, moyennant l’application de certaines
recommandations. Juste avant de vous faire part de nos recommandations, permettez-
nous de remercier certains acteurs ayant rendu possible ce travail, citons :

 La Direction Appui aux Caisses de la FECAPH/LE LEVIER


 Le Conseil d’Administration de la KPLKM
 M. Jonas JOSEPH, Directeur de la KPLKM

Jean-Baptiste PIERRE, Conseiller en Gestion Sr.


15 | P a g e