Vous êtes sur la page 1sur 97

Stéphane Eicher - Déjeuner en Paix............................................. 36 Pink Floyd – Wish you were here ..................................................

69
Graeme Allright – La ligne Holworthen ........................................... 2 Jean Ferrat – La femme est l’avenir de l’homme .......................... 37 Michel Polnareff – Je suis un homme...........................................70
Graeme Allright – Ne laisse pas passer ta chance......................... 2 Nino Ferrer - Le sud ...................................................................... 38 Michel Polnareff – Dans la maison vide ........................................71
Graeme Allright – Jusqu'à la ceinture ............................................. 3 JJ Goldman - Elle a fait un bébé toute seule ................................ 39 Polnareff – Le château de Laze.....................................................72
Graeme Allright – Le jour de Clarté ................................................ 4 JJ Goldman – Je te donne ............................................................ 40 Michel Polnaref – Love me Please me ..........................................73
Graeme Allright – For Mother ......................................................... 5 Jean Jacques Goldman – Encore un matin .................................. 41 Michel Polnareff – L’amour avec toi ..............................................73
Akim – Ma louve.............................................................................. 6 Johnny Halliday - Quelque chose de Tennessee.......................... 42 Elvis Presley – Suspicious Mind....................................................74
Akim – Rebeu des Bois................................................................... 7 Johnny Halliday – Le Pénitencier.................................................. 43 Renaud & Axelle Red – Manhattan Kaboul ...................................75
Akim – Ma famille............................................................................ 8 Hit the Road Jack .......................................................................... 43 Rolling Stones – Brown Sugar.......................................................76
Dick Annegarn – Bruxelles.............................................................. 9 Imago – Marius.............................................................................. 44 Rolling Stones - Lady Jane - Aftermath, 1966...............................77
Antoine – Les élucubrations.......................................................... 10 Imago – Le Commissariat ............................................................. 45 Rolling Stones – Love in Vain........................................................78
Charles Aznavour – Je m’voyais déjà........................................... 11 Imago – La Mosquée..................................................................... 46 Rolling Stones - Sympathy For the Devil.......................................79
Daniel Balavoine – L’Aziza ........................................................... 12 Imago - Six heures et quart ........................................................... 47 Sansévérino – Frida.......................................................................80
Daniel Balavoine – Ma bataille...................................................... 12 Imago - Cocaïne............................................................................ 48 Compay Secundo – Buena Vista Social Club ...............................81
Daniel Balavoine – Tous les cris les SOS..................................... 13 Indochine - Bob Morane ................................................................ 49 Gilles Servat – La blanche hermine...............................................82
Daniel Balavoine – La vie ............................................................. 14 Indochine - J'ai demandé à la lune................................................ 49 The Servant – Orchestra ...............................................................83
Daniel Balavoine – Le Chanteur ................................................... 15 Bernard Lavilliers - Les mains d'or ................................................ 50 Alain Souchon – Allo Maman Bobo ...............................................85
Daniel Balavoine – Quand on arrive en ville................................. 16 Bernard Lavilliers – French Valley ................................................ 51 Alain Souchon – Foule sentimentale .............................................86
Barbara – L’Aigle Noir................................................................... 17 Bernard Lavilliers – La Samba ...................................................... 52 Téléphone – Un autre monde........................................................87
Michel Berger – Les Uns contre les Autres................................... 18 Bernard Lavilliers – On the Road Again........................................ 53 Téléphone – New york...................................................................88
Belle .............................................................................................. 19 Bernard Lavilliers – Capoera......................................................... 54 Téléphone – Cendrillon..................................................................89
Jacques Brel - Amsterdam............................................................ 20 Bernard Lavilliers – La Salsa......................................................... 55 Téléphone – Jean Louis Aubert - Temps à nouveau ....................90
Francis Cabrel – La Dame de Haute Savoie ................................ 21 Maxime Le Forestier - San Francisco ........................................... 56 Téléphone – Juste une illusion ......................................................91
Francis Cabrel – Bonne nouvelle.................................................. 22 Maxime Le Forestier – Le frère ..................................................... 57 Trust – Antisocial ...........................................................................92
Francis Cabrel – Les murs de poussière ...................................... 23 Maxime Le Forestier – Education Sentimentale ........................... 57 Boris Vian – Le déserteur ..............................................................93
Francis Cabrel – La cabane du pêcheur....................................... 24 Maxime Le Forestier – La Fugue .................................................. 58 Laurent Voulzy – Rock Collection..................................................94
Francis Cabrel – Marie.................................................................. 25 Maxime Le Forestier – Fontenay aux Roses ................................ 59 The Who – Behind Blue Eyes........................................................95
Calogero – En apesanteur ............................................................ 26 Georges Moustaki – Le métèque .................................................. 60 Neil Young – Harvest.....................................................................96
David Charvet – Au bout du monde.............................................. 27 Georges Moustaki – Sarah............................................................ 61 Neil Young – Heart of Gold............................................................97
Hervé Christiani - Il est libre max .................................................. 28 Eddy Mitchel – Bye bye Johnny B Goode..................................... 62
Joe Dassin - Les Champs Elysées, .............................................. 29 Eddy Mitchel – Pas de Boogie Woogie ......................................... 63
Jacques Dutronc – J’aime les filles............................................... 30 Eddy Mitchel – Le Rocker ............................................................. 64
Note : Les morceaux de Brassens
Jacques Dutronc – On nous cache tout… .................................... 31 Rita Mitsuko - Marcia Baila............................................................ 65 sont dans un fichier à part
Jacques Dutronc – L’Aventurier.................................................... 32 Rita Mitsuko – C’est comme cà..................................................... 66
Jacques Dutronc – Et moi et moi .................................................. 33 Moby - Natural Blues..................................................................... 67
Jacques Dutronc – Paris s’éveille................................................. 34 Claude Nougaro – Armstrong........................................................ 67
Eagles – Hotel California .............................................................. 35 Edith Piaf – La Foule ..................................................................... 68

V 31 - Page 1
Graeme Allright – La ligne Holworthen
(Am) Am Depuis les temps ont bien changé
Ted Holworth était un notable La Ligne Holworth a fait peau neuve
G Am Elle est très bien considérée
Dont l'argent venait de la mer Sa réussite est un chef d'œuvre (bis)
Tous les paroissiens respectables
Admiraient sa piété de fer (bis) Il n'y a plus de bagnards dans les cales
Mais les marins crient comme avant
Sans doute il ne confondait guère Sous son pavillon triomphal
Les affaires et les sentiments Elle transporte des émigrants (os).
Mais sa parole était sincère
C'est du moins ce que disaient les gens (bis). Graeme Allright – Ne laisse pas passer ta chance
C A D
Il avait tout d'un homme honnête
Ne laisse pas passer ta chance
Mais il faut vous dire la vérité
G C
Il était noir sous l'étiquette
Partir ton dernier sou
Et ses bateaux étaient damnés (bis)
C A D
Ne laisse pas partir ta chance
Ils transportaient aux antipodes G C
De' hommes attachés par le pied Bats-toi jusqu'au bout.
Bagnards de sang et de maraude
J'ai bourlingué partout dans ce vieux monde
Et criminels de majesté (bis).
Dormi dans des palais
Ils avaient offensé la Reine Et j'ai joué aux cartes avec le roi
Ou bien massacre pour voler La dame et son valet.
Mais ils tiraient à la même chaîne
J'ai rencontré pas mal de paresseux
Que des innocents humiliés (bis)
Un tas de gars flemmards
Ceux-là s'en allaient vers l'enfer Mais le plus fort n'avait
Pour un crime abominé C'est merveilleux
Ils n'avaient pas voulu se taire Pas le courage de s'asseoir.
Par amour de la vérité (bis).
Elle me serrait très fort
La coque était puante et noire Contre son sein
Les gardiens comme des loups Perdue dans les étoiles
Tant de misère, de désespoir Et moi je me demandais bien comment
Avaient de quoi vous rendre fou (bis). Je pourrais mettre les voiles.

Page 2
Graeme Allright – Jusqu'à la ceinture
Am G F E Dans la nuit soudain, un cri jaillit
En mille neuf cent quarante-deux Suivi d'un sinistre glou-glou
Am E - Am - E Et la casquette du capitaine
Alors que j'étais à l'armée Flottait à côté d'nous
Am G F E Le sergent cria - Retournez-vous
On était en manœuvre dans la Louisiane C'est moi qui commande à présent,,
Am E - Am - E On s'en est sorti juste à temps
Une nuit au mois de mai Le capitaine est mort maintenant.
Le capitaine nous montre un fleuve
Et c'est comme ça que tout a commencé Le lendemain on a trouvé son corps
Enfoncé dans les sables mouvants
On avait d'la flotte jusqu'aux genoux Il s'était trompé de cinq cents mètres
Et ce vieux con dit d'avancer. Sur le chemin qui mène au camp
Le sergent dit « Oh mon capitaine Un affluent se jetait dans le fleuve
Etes-vous sûr que c'est le chemin ? Où il croyait la terre tout près,
Sergent, j'ai traversé souvent On a eu de la chance de s'en tirer
Et je connais bien le terrain Quand ce vieux con dit d'avancer.
- Suivez-moi je marcherai devant
On n'est pas là pour s'amuser » La morale de cette triste histoire
Y'en avait jusqu'à la ceinture Je vous la laisse deviner
Et ce vieux con dit d'avancer. Mais vous avez peut-être mieux à faire
Le sergent dit -On est trop chargé Vous ne vous sentez pas concerné.
On ne pourra pas nager!,, Mais chaque fois que j'ouvre mon journal
Sergent ne sois pas si nerveux Je pense à cette traversée
Il faut un peu de volonté On avait d'la flotte jusqu'aux genoux
Allons soldats un peu de courage Et ce vieux con dit d'avancer.
Je n'aime pas les dégonflés Y'en avait jusqu'à la ceinture
-On avait d'la flotte jusqu'au cou Et ce vieux con dit d'avancer
Et ce vieux con dit d'avancer. On avait d'la flotte jusqu'au cou
Et ce vieux con dit d'avancer

Page 3
Graeme Allright – Le jour de Clarté 2 - On peut discuter sur les droits de l'homme
Em D Em On peut parler de fraternité
1 - On peut chanter tous les poèmes des Mais qu'les hommes
sages Soient jaunes ou blancs ou noirs
Em D Em Ils ont la même destinée
On peut parler de l'humilité Laissez vos préjugés
Em D C D Rejetez vos vieilles idées
Mais il faut s'unir pour abolir Apprenez seulement l'amitié,
Em B7 Pour que les affamés,
Injustice et pauvreté Et tous les opprimés
Em D Em Entendent tous l'appel
Les hommes sont tous pareils Le cri de la liberté
Em C B7 Toutes les chaînes brisées
Ils ont tous le même soleil Tomberont pour l'éternité.
Em D C B7
Il faut mes frères préparer 3 - On ne veut plus parler de toutes vos
- Em D Em guerres
Le jour de clarté Et on n'veut plus parler d'vos champs
- Em D Em d'honneur
Quand tous les affamés Et on n'veut plus rester les bras croisés
- Em D Em Comme de pauvres spectateurs
Et tous les opprimés Dans ce monde divisé
- Em B7 Em Il faut des révoltés
Entendront tous l'appel Qui n'auront pas peur de crier
- Em D Em Pour que les affamés
Le cri de liberté Et tous les opprimés
- Em Entendent tous l'appel
Toutes les chaînes brisées Le cri de la liberté
D Em C Em Toutes les chaînes brisées
Tomberont pour l'éternité. Tomberont pour l'éternité.

Page 4
Graeme Allright – For Mother
We saw the workshop all on fire
G
The flames rose up into the night
The melody is old
Am As from a funeral pyre
But the words are very new
D7 You said there's nothing i can do
I'm thinking of you now It’s all up to you
G
And singing this for you
Em
Mother help me on my way This song's for many
Am And this song's only for you
O help me to play
Oh please forgive me

I had to leave you For what i did to you

But Joss he had to stay Yes i know i did betray

I came back into this world I'm sorry today

Of sorrow and decay


But now i have you by my side And Marc came back and told me

Chasing my pride That he saw you lying there


On the seventeenth of November

I was loving tragedy You rose into the air


The bleeding fascinated me
And then you came into our heart
I loved my chains
But i was longing to be free Never to part
I had to travel many a mile
Till i saw you smile
And when that night
Page 5
Akim – Ma louve Celui que tu affrontais, ….
Am – Dm/Am - Am – Dm/Am Refrain puis Pont
E7 - E7 – F7 – F7 Em – Em – F – F
A7/Dm – B7/E7 - A7/Dm – B/E7 Dm – G – Am/G - F/Em
G7 - C7 - E7 - Am Am/G- F/Em – Am - Am
On s’est connu minette mon amour Puis j’ai ouvert les yeux, guéri du mal
T’étais une petite louve de velours T’avais soigné mon sang par des pétales
Tes yeux mystérieux et tout verts Et les esprits malins se sont enfuis
Ta voix, douce comme la rivière J’avais mon cœur léger à l’infini.
J’étais pied nu au bord de l’eau claire J’étais dans ton antre, fait de mille fleurs
A rendre à la forêt protégée par les elfes De feuilles d’oiseaux et d’arbres
Et toi que faisais-tu là toute seule De mille couleurs.
Enfant sauvage des bois Refrain
Ces secrets au fond de toi Tu as grandi toute seule parmi les arbres
Les loups qui te berçaient avec leurs fables
Refrain C – Em – Am – Dm/Am
Maintenant, tu chasses les âmes qui sont
C – Em – Am – G/Am mauvaises
Ma louve, ma louve, Qui veulent des forteresses sur ta falaise,
La lune m’entend mais pas toi Tu as sauvé la vie, t’es devenue ma passion
Ma louve, ma louve, Je dormirai aussi, telle sera ma raison
Les hommes veulent brûler le bois C’est la nature qui m’a poussé
Les feuillages ont bougé, tu t’es sauvée Depuis le temps que je marchais
J’ai eu pour te chercher où tu te caches Sans savoir où j’allais
Puis j’ai senti ton souffle ta présence Refrain
Comme une main fantôme, une chance, Puis refrain bis
Tout en gardant l’espoir de te revoir Ma louve, ma louve,
La forêt, les montagnes, et les renards Crois moi je suis avec toi
Ma louve, ma louve,
J’ai du être empoisonné
Les hommes veulent brûler le bois
Par le malin de la forêt
Page 6
Akim – Rebeu des Bois Il protège les opprimés Fraternité, un verre de thé
Em – F#7 – B7 – Em Et s’il est un peu périmé Reubeu des Bois c’est un héros
G – B7 – Am – B7 Un jour il sera bien primé Mais même lui il ne le sait pas
C/B – Em/A – C/B - Em Si des huissiers débarquent chez Encore plus fort que Colombo
Dans ce monde incertain toi Et pis Superman réuni
Où règne la loi du plus fort Prend’ ta dernière boite de p’tits Car c’est un mythe à lui tout seul
Alors qu’on avait bien besoin pois Un conte d’fée de réalité
D’un sauveur, d’un homme en or Il viendra sans foi ni loi Mais personne sait vraiment qui c’est
Un beau jour il a débarqué Pour les emmener dans les bois Même moi qui fait qu’me l’demander
D’un boat people d’affamés Puis il en fera du pâté Il est r’cherché par la flicaille
Sans s’être une seule seconde douté Pour les chiens et les cochons Mais ils ne le trouveront jamais
Quelle allait être sa destinée Mais ces derniers n’en voudront pas Car ils sont rentrés au bercail
Puis il est très vite devenu Car l’pâté d’huissier c’est nul à chier Pour pas s’frotter à cette racaille
L’ami d’la veuve et d’l’orphelin Mais c’est pas pire que l’ pâté d’flics Quand les hôpitaux sont en grève
Car trop d’injustice l’ont déçu Qui donne la colique aux femmes Que les fonctionnaires manifestent
Lui qu’a eu une vie de chien flics Que les ouvriers n’ont plus d’rêves
G – F#7/B7 – Em – D/G Mais elles en bouffent pour avoir Que les chm’inots redoutent la peste
Am – B7/Em – F#7 – B7/Em l’haleine Quand la France d’en bas crève la
Qui repoussera Reubeu des Bois dalle
C’est Reubeu des Bois
Sa bande des gueules de bois Quand l’président s’prend pour un Que tout l’monde fait l’dépot d’bilan
Ils volent les grands bourgeois roi Qu’les politiques n’y pigent que
L’premier ministre pour la mafia dalle
Et donne à ceux qui on froid
Sarkozy pour Napoléon Qu’ils font des promesses dans le
Vous avez un problème d’impôts
Qu’Jospin est à l’île d’Oléron vent
Quelqu’un en veut à votre peau
Faut amputer les députés Et quand le peuple qui turbine
Faite la queue avec un numéro
Au sécateur les sénateurs S’fait licencié dans les usines
Pour allez voir super bicot
Qui utilise la langue de bois Pour des dirigeants richissimes
Son Q.G c’est une épicerie
Et la déroule comme des menteurs Faut rétablir la guillotine
L’bois d’Sherwood une cité pourrie
Faut app’ler not’ super héros
Sa potion magique du bon shit
Pour faire régner la vraie justice
Et son mot d’passe raboule ton fric La liberté, l’égalité
Mais même quand il est déprimé
Page 7
Akim – Ma famille C’est dans cette bonne ambiance Mon père lui archi saoul
Em – A7 – B7 – Em bis Qu’j’ai passé mon enfance Passait son temps à l’engrosser
F#7 – B7 – F#7 – B7 La tête pleine d’insouciance A nous piquer nos sous
D7 – G7 – F#7 – B7 Pour cacher not’ malchance Et à nous traiter d’raté
Depuis des millénaires Une soeur sur le trottoir Mais finalement j’vous l‘dis
Les hommes vivent en famille Une autre faisant la manche m’ssieur dame
Les enfants et la mère Ma mère pillait des noirs On se marrait quand même
Le père le RMI On f’sait nos comptes le T‘façons il y’avait de quoi
C’est ainsi qu’le bon Dieu dimanche Car chez nous y’avait qu’des cas
Créa dans les cieux Mes frères étaient braqueurs Dans une famille d’misère
La vie les océans Mais n’avaient rien dans l’coeur Soit on s’tue soit on s’aime
Et tout c’bordel insignifiant Et puis côté cerveau Un jour l’un un jour l’autre
C’est dans c’monde idyllique C’était les derniers du troupeau Et comme ça y’a pas d’problème
Que je suis v’nu sur terre Mais j’les connaissais mal Mais quand mon père creva
D’un coup de trique biblique Vu qu’j’étais trop p’tit D’un dernier verre de trop
Mon père conçu ma chaire Pour leur rendre visite On s’est pris dans nos bras
Ma mère n’voulant pas d’moi Dans leur séjour en prison On a chialé 3 fois
M’a jeté à la seine Le jour de mes 8 jours Mais on n’se flingua pas
Une soeur étant plus saine Mon père me dit mon fils Pour un quelconque héritage
M’a r’pêché avec peine Maintenant que tu es grand Vu qu’il n’y en avait pas
Faudrait qu’tu fasses du Et c’est bien mieux comme ça
Refrain Em – A7 – B7 – Em
bénéfice Refrain
C’est ma famille Ma mère et son gros coeur
Ta pauv’ mère est malade
Mes frères sont des voleurs Nous aime à l’infini
Et nous n’avons plus d’fric
Et mes soeurs sont des filles C’est ma famille
Faut qu’j’lui achète d’la
C’est ma famille Et si tu la critiques
pommade
Mes pères sont des chômeurs On t’assomme à coup d’brique
Et tu sais qu’chuis alcoolique
Ma mère une infamie On t’passe à la chaise
Ma mère gonflait à vu d’oeil
Elle qu’était d’jà énorme électrique…
Elle était tel’ment grosse
Qu’on la voyait d’l’espace
Page 8
Dick Annegarn – Bruxelles Couplet:
Tous les accords sont avec barrés. ========
ex: E:079997 Michel te rappelles-tu de la détresse de la
kermesse
Intro: E B C#m B7 (ou B) de la gare de midi
====== Te rappelles-tu de ta Sophie
Qui ne t'avait même pas reconnu
Couplet: Les néons, les Léon, les noms de dieu
========= Sublime décadence la danse des panses,
E B Ministère de la bière artère vers l'enfer
Bruxelles ma belle Place de Brouckère
Bm A
Je te rejoins bientôt, Refrain:
G# ========
Aussitôt que Paris me trahit Bruxelles, attends- moi j'arrive
A#m D#m Fm Bientôt je prends la dérive
Et je sens que son amour aigrit et puis
Couplet:
Elle me soupçonne d'être avec toi le soir ========
Je reconnais c'est vrai tous les soirs dans ma Cruel duel celui qui oppose
tête Paris névrose et Bruxelles abrutie
C'est la fête des anciens combattants d'une Qui se dit que bientôt ce sera fini
guerre L'ennui de l'ennui
Qui est toujours à faire Tu vas me revoir Mademoiselle Bruxelles, á
Mais je ne serai plus tel que tu m'as connu
Je serai abattu courbatu, combattu
Refrain: Mais je serai venu
========
F#m E
Bruxelles, attends- moi j'arrive Refrain:
F#m E ========
Bientôt je prends la dérive Bruxelles attends, j'arrive
Bientôt je prends la dérive
F#m E
Paris je te laisse mon lit

Page 9
Antoine – Les élucubrations
A D
Ma mère m'a dit Antoine fais toi couper les
cheveux Le juge a dit à Jules "vous avez tué"
E A "Oui j'ai tué ma femme pourtant je l'aimais"
Je lui ai dis ma mère dans vingt ans si tu veux Le juge a dit à Jules "vous aurez vingt ans"
Je ne les garde pas pour me faire remarquer Jules a dit "quand on aime on a toujours vingt
Ni parce que j'trouve ça beau mais parce que ça ans"
plait
Oh, yeh Oh, yeh

L'aut' jour j'écoute la radio en me réveillant Si je porte des chemises à fleurs


C'était Yvette Horner qui jouait de l'accordéon C'est que je suis en avance de deux ou trois
"Ton accordéon me fatigue Yvette longueurs
Si tu jouait plutôt de la clarinette" Ce n'est qu'une question de saison
Les votre n'ont encore que des boutons
Oh, yeh
Mon meilleur ami si vous le connaissiez Oh, yeh
Vous ne pourriez plus vous en séparer
L'autre jour il n'était pas très malin J'ai reçu une lettre de la Présidence
Il a pris un laxatif au lieu de prendre le train Me demandant : "Antoine vous avez du bon sens
Comment faire pour enrichir le pays?"
Oh, yeh Mettez la pilule en vente dans les Monoprix
Avec mon petit cousin qui a dix ans
On regardait Gros Nounours à la télévision Oh, yeeeeehhhhhh
A Nounours il a dit bonne nuit mon bonhomme
Il est parti danser le jerk au Paladium

Oh, yeh

Page 10
Charles Aznavour – Je m’voyais déjà SOL7 DO
Mais au fond de moi je suis sûr au moins que j'ai du
Dom SOL7 talent
A dix-huit ans j'ai quitté ma province
DOm Ce complet bleu y'a trente ans que j'le porte
Bien décidé à empoigner la vie Et mes chansons ne font rire que moi
SOL7 J'cours les cachets je fais du porte à porte
Le coeur léger et le bagage mince Pour subsister je f'rai n'importe quoi
DOm Je n'ai connu que des succès faciles
J'étais certain de conquérir Paris Des trains de nuit et des filles à soldats
DO7 Les minables cachets les valises à porter
Chez le tailleur le plus chic j'ai fait faire Les p'tits meublés et les maigres repas
FAm
Ce complet bleu qu'était du dernier cri Je m'voyais déjà en photographie
DOm Au bras d'une star l'hiver sous la neige l'été au soleil
Les photos les chansons et les orchestrations Je m'voyais déjà racontant ma vie
RE SOL L'air désabusé à des débutants friands de conseils
Ont eu raison de mes économies J'ouvrais calmement les soirs de première
SOL7 DO Mille télégrammes de ce tout Paris qui nous fait si peur
Je m'voyais déjà en haut de l'affiche et mourant de trac devant ce parterre
SOL7 DO Entrer sur la scène sous les ovations et les projecteurs
En dix fois plus gros que n'importe qui mon nom s'étalait
LA7 REm J'ai tout essayé pourtant pour sortir de l'ombre
Je m'voyais déjà adulé et riche J'ai chanté l'amour j'ai fait du comique et d'la fantaisie
SOL7 Si tout a raté pour moi si je suis dans l'ombre
Signant mes photos aux admirateurs qui se bousculaient Ce n'est pas ma faute mais celle du public qui n'a
SOL7 DO rien compris
J'étais le plus grand des grands fantaisistes
SOL7 DO On ne m'a jamais accordé ma chance
Faisant un succès si fort que les gens m'acclamaient D'autres ont réussi avec peu de voix mais beaucoup
debout d'argent
LA7 REm Moi j'étais trop pur ou trop en avance
Je m'voyais déjà cherchant dans ma liste Mais un jour viendra je leur montrerai que j'ai du
RE7 SOL7 talent
DO
Celle qui pour un soir pourrait par faveur se pendre à mon
cou
MI7 LAm
Mes traits ont vieilli bien sûr sous mon maquillage
MI7 LAm
Mais la voix est là le geste est précis et j'ai du ressort
RE7 SOL
Mon coeur s'est aigri un peu en prenant de l'âge
RE7 SOL
Mais j'ai des idées j'connais mon métier et j'y crois
encore
SOL7 DO
Rien que sous mes pieds de sentir la scène
SOL7 DO
De voir devant moi le public assis j'ai le coeur battant
LA7 REm
On n'm'a pas aidé j'n'ai pas eu de veine

Page 11
Daniel Balavoine – L’Aziza Daniel Balavoine – Ma bataille
1-[A]Petite rue de [D]Casbah au milie[G]u de Casa Couplet C - Em - F - G - x2
[A] Am – G - F – C - x2
[A]Petite brune enro[D]ulée d'un drap court Ca fait longtemps que t'es parti maintenant
aut[G]our de moi [A] Je t'écoute démonter ma vie en pleurant
[A]Ses yeux remplis de pou[D]rquoi cherchent Si j'avais su qu'un matin je serai là,
un[G]e réponse en moi [A] sali, jugé sur un banc
E[A]lle veut vraiment que rie[D]n ne soit sûr dans Par l'ombre d'un corps que j'ai serré
tout [G]ce qu'elle croit
si souvent, pour un enfant
[A] Ta coul[A]eur et tes mots tout me va [Bm]
Que tu vi[G]ves ici ou là-bas [A] Tu leur dis que mon métier c'est du vent
Refrain:
Qu'on ne sait pas ce que je s'rai dans un an
[G] [A]Danse avec [Bm]moi S'ils savaient que pour toi avant, de tous les
Si tu c[G]rois que ta vie est là [A] chanteurs j'étais le plus grand
Ce n'est [E]pas un problème pour moi [Em7] [F#7] Et que c'est pour ça que tu voulais un enfant, devenu
L'A[Bm]ziza, Je te v[G]eux si tu veux de moi [A] grand
[D] [G]
2-[A]Et quand tu marches [D]le soir ne tre[G]mbles Refrain :
pas [A]ha- ha- Em/F – F/G# – G#/A# – A#/Eb – Eb/Dm – G
[A]Laisse glisser les mau[D]vais regards qui
pès[G]ent sur toi [A] Les juges et les lois
L'Aziza, [A]ton étoile jaune c'est t[D]a peau tu n'as Ca m'fait pas peur, c'est mon fils ma bataille
p[G]as le choix [A] Fallait pas qu'elle s'en aille oh oh oh
[A]Ne la porte pas comme on po[D]rte un fardeau Oh j'vais tout casser éh éh si vous touchez
Au fruit de mes entrailles
[G]ta force c'est ton droit [A]
Fallait pas qu'elle s'en aille
Ta couleur tes mots tout me va
Danse avec moi Bien sûr c'est elle qui l'a porté et pourtant
Que tu vives ici ou là-bas C'est moi qui lui construis sa vie lentement
Ce n'est pas un problème pour moi Tout ce qu'elle peut dire sur moi n'est rien à côté du
L'Aziza, Si tu crois que ta vie est là sourire qu'il me tend
Il n'y a pas de loi contre ça L'absence a des torts que rien ne défend, C'est mon enfant
L'Aziza, fille enfant de prophète roi
Ta couleur et tes mots tout me va

Page 12
Daniel Balavoine – Tous les cris les SOS Et dans un dernier espoir disparaissent
Couplet 1 Refrain 1 : Et je cours, ...
Am F Refrain 2
Comme un fou va jeter à la mer Dm E4 E
G Tous les cris les SOS, partent dans les airs
Des bouteilles vides et puis espère Am F
Em F Dans l'eau laissent une trace
Qu'on pourra lire à travers G Em7 F
Am F Dont les écumes font la beauté
SOS écrit avec de l'air Dm
G Pris dans leurs vaisseaux de verre
Pour te dire que je me sens seul E4 E Am F
Em F G Les messages luttent mais les vagues les
Je dessine à l'encre vide un désert ramènent
Refrain 1 G Em F
C G Am En pierres d'étoiles sur les rochers
Et je cours, je me raccroche à la vie
F C Couplet 2
Je me saoule avec le bruit Et j'ai ramassé les bouts de verre
G F J'ai recollé tous les morceaux
Des corps qui m'entourent Tout était clair comme de l'eau
G F/A (=Dm7/A) Contre le passé y'a rien à faire
Comme des lianes nouées de tresses Il faudrait changer les héros
G/B C Dans un monde où le plus beau
Sans comprendre la détresse Reste à faire
G F
Des mots que j'envoie Refrain 1
Couplet 2 Et je cours, ...
Difficile d'appeler au secours
Quand tant de drames nous oppressent Refrain 2 – 2 fois
Et les larmes nouées de stress Tous les cris les SOS, ...
Etouffent un peu plus les cris d'amour
De ceux qui sont dans la faiblesse
Page 13
Daniel Balavoine – La vie A ceux qui croient que mon argent endort ma tête
Sim Fa# Sim La Je dis qu’il ne suffit pas d’être pauvre pour être
Qui ose me dire qu’il peut m’apprendre les honnête
sentiments Et crois peut-être que la liberté s’achète
Ré Fa#7 Sim
Ou me montrer ce qu’il faut faire pour être grand Que reste-t-il des idéaux sous la mitraille
Mim La Quand leurs prêcheurs sont à l’abri de la bataille
Qui peut changer ce que je porte dans mon sang La vie des morts n'est plus sauvée par des médailles
Qui a le droit de m’interdire d’être vivant
De quel côté se trouvent les bons ou les méchants La vie ne m’apprend rien
Nos évangiles ont fait de moi un non croyant Je voulais juste un peu parler choisir un train
La vie ne m’apprend rien
La Mi Fa#m
J’aimerai tellement m’accrocher prendre un chemin
La vie ne m’apprend rien
Oh prendre un chemin
Si Sol
Je voulais juste un peu parler choisir un train
Mais je n’peux pas, je n’sais pas
La Mi Fa#m
Et je reste planté là
La vie ne m’apprend rien
Les lois ne font plus les hommes
Si Sol
Mais quelques hommes font la loi
J’aimerai tellement m’accrocher prendre un chemin
Mais je n’peux pas, je n’sais pas
La
Et je reste planté là
Oh prendre un chemin
La Ré
Réb Lab
Mais je n’peux pas, je n’sais pas
Fa#7 Sim
Mais je n’peux pas, je n’sais pas
Et je reste planté là
Et je reste planté là
Do
Les lois ne font plus les hommes
Les lois ne font plus les hommes
Mais quelques hommes font la loi
Sol
Mais je n’peux pas, je n’sais pas
Mais quelques hommes font la loi
Et je reste planté là
La Ré
Mais je n’peux pas, je n’sais pas
Fa#7 Sim Sim – Fa# - Sim -La/Ré
Et je reste planté là Ré - Fa#7 – Sim

G A

Page 14
Daniel Balavoine – Le Chanteur F# E
dans leurs rêves maudits
Intro F# - F
A D A Pont: A D
J'me présente je m'appelle Henri Puis après je f'rai des galas
A D A E A E mon public se prosternera devant moi
j'voudrais bien réussir ma vie, être aimé des concerts de cent mille personnes
Dsus4 ou même le tout Paris s'étonne
être beau gagner de l'argent et se lève pour prolonger le combat
F et partout dans la rue
puis surtout être intelligent
j'veux qu'on parle de moi
A
mais pour tout ça
que les filles soient nues
D Esus4 E Esus4 E qu'elles se jettent sur moi
il faudrait que j'bosse à plein temps qu'elles m'admirent, qu'elles me tuent
j'suis chanteur j'chante pour mes copains qu'elles s'arrachent ma vertu
j'veux faire des tubes puis quand j'en aurais assez
et que ca tourne bien de rester leur idole
tourne bien je remont'rai sur scène
j'veux écrire une chanson dans l'vent comme dans les années folles
un air gai chic et entraînant je f'rai pleurer mes yeux
pour faire danser dans les soirées de monsieur Durand
je ferai mes adieux
A D
et puis l'année d'après
et partout dans la rue
F#m je recommencerais
j'veux qu'on parle de moi et puis l'année d'après
D je recommencerais
que les Filles soient nues je me prostituerais
F#m pour la postérité
qu'elles se jettent sur moi les nouvelles de l'école
D diront que j'suis PD
qu'elles m'admirent qu'elles me tuent
que mes yeux puent l'alcool
F#m E
qu'elles s'arrachent ma vertu
que j' f'rai bien d'arrêter
D D
brûlerons mon auréole
pour les anciennes de l'école salirons mon passé
F#m alors je serais vieux
devenir une idole et je pourrai crever
D je me chercherai un dieu
j'veux que toutes les nuits pour tout me pardonner
F#m j'veux mourir malheureux
essoufflées dans leur lit pour ne rien regretter
D
j'veux mourir malheureux
elles trompent leur mari
Page 15
Daniel Balavoine – Quand on arrive en ville Quand on arrive en ville
Em On arrive de nulle part
Quand tout l’monde dort tranquille On vit sans domicile
C On dort dans les hangars
Dans les banlieues dortoirs Le jour on est tranquille
Am On passe incognito
C’est l’heure où les zonards Le soir on change de peau
B7 Et on frappe au hasard
Descendent sur la ville Alors préparez-vous pour la bagarre
Qui est-ce qui viole les filles Quand on arrive en ville
Le soir dans les parkings Refrain
Qui met l’feu au buildings ? Quand la ville souterraine
C’est toujours les zonards Est plongée dans le noir
Em F#7 B7 Les gens qui s’y promène
Alors c’est la panique sur les boul’vards Ressortent sur des brancards
B Em7 Em6 Em5 On agit sans mobile
Quand on arrive en ville Ça vous paraît bizarre
Tout l’monde change de trottoir C’est p’t-êt’ qu’on est débiles
On n’a pas l’air viril C’est p’t-êt’ par désespoir
Mais on fait peur à voir Du moins c’est c’que disent les journaux du soir
Des gars qui se maquillent Quand on arrive en ville
Ça fait rire les passants Refrain
Mais quand ils voient du sang Quand viendra l’an 2000
Sur nos lames de rasoir On aura 40 ans
Ça fait comme un éclair dans le brouillard Si on ne vit pas maintenant
Quand on arrive en ville Demain il s’ra trop tard
Refrain Qu’est-ce qu’on va faire ce soir
Em C On va p’t-êt’ tout casser
Nous, tout c’qu’on veut c’est être heureux Si vous allez danser
Em6 Ne rentrez pas trop tard
Etre heureux avant d’être vieux De peur
B Qu’on égratigne vos jaguars
On n’a pas le temps d’attendre d’avoir 30 ans Préparez vous pour la bagarre
Nous Tout c’qu’on veut c’est d’être heureux C’est la panique sur les boul’vards
Etre heureux avant d’être vieux Quand on arrive en ville
On prend tout c’qu’on peut prendre en attendant
Page 16
Barbara – L’Aigle Noir C#m G#
Intro: F, C, F, C Dans sa main il a glissé son cou
F C E B
Un beau jour, ou peut-être une nuit C'est alors que je l'ai reconnu
Gm D A
Près d'un lac, je m'étais endormie Surgissant du passé
Bb F G#4, G#
Quand soudain semblant crever le ciel Il m'était revenu
Eb A E
Et venant de nulle part Dis l'oiseau Oh! dis emmène moi
Gm D Bm F#
Surgit un aigle noir Retournons au pays d'autrefois
G D D A
Lentement ses ailes déployées Comme avant dans mes rêves d'enfant
Am E G
Lentement je le vis tournoyer Pour cueillir en tremblant
C G Bm F#
Près de moi dans un bruissement d'ailes Des étoiles, des étoiles
F B F#
Comme tombé du ciel Comme avant dans mes rêves d'enfant
Am E C#m G#
L'oiseau vint se poser Comme avant sur un nuage blanc
A E E B
Il avait les yeux couleur d'une île Comme avant rallumer le soleil
Bm F# A
Et des plumes aux couleurs de la nuit Etre faiseur de pluie
D A G#4 G#
A son front brillait de mille feux Et faire des merveilles
G Db Ab
L'oiseau roi couronné L'aigle noir dans un bruissement d'ailes
Bm F# Ebm Bb
Portait un diamant bleu Prit son vol pour regagner le ciel
B F# Db, Cb, Bb4, Bb
De son bec, il a touché ma joue Ah

Page 17
Michel Berger – Les Uns contre les Autres
Am
Am B7 E7 Am On se rend compte
On dort les uns contre les autres B7 E |
C B7 E7 Am E(BD) | E(BC) | E(BB)
On vit les uns avec les autres Qu'on est toujours tout seul au monde
D C B E
On se caresse, on se cajole
Am C B E Am B7 E7 Am
On se comprend, on se console On dort les uns contre les autres
C B7 E7 Am
Am B E7 On vit les uns avec les autres
Mais au bout du compte D C B E
Am On se caresse, on se cajole
On se rend compte Am C B E
B7 E | On se comprend, on se console
E(BD) | E(BC) | E(BB)
Qu'on est toujours tout seul au monde Am B E7
Mais au bout du compte
Am B7 E7 Am Am
On danse les uns avec les autres On se rend compte
C B7 E7 Am B7 E |
On court les uns après les autres E(BD) | E(BC) | E(BB)
D C B E Qu'on est toujours tout seul au monde
On se déteste, on se déchire
Am C B E
On se détruit, on se désire

Am B E7
Mais au bout du compte

Page 18
Belle Em A D
Semble soudain porter la croix du genre humain
Bm F# Bm
Belle O Notre-Dame, O laisse-moi rien qu'une fois
Em F# Bm Em F# Bm
C'est un mot qu'on dirait inventé pour elle Pousser la porte du jardin d'Esmeralda
Em F# Bm Em A Dm Gm C
Quand elle danse et qu'elle met son corps à jour tel Fm
Em F# Bm Belle
Un oiseau qui étend ses ailes pour s'envoler Bbm C Fm
Em F# Abm Malgré ses grands yeux noirs qui vous ensorcellent
Alors je sens l'enfer s'ouvrir sous mes pieds Bbm C Fm
La demoiselle serait-elle encore pucelle ?
C#m Eb Abm Bbm C Fm
J'ai posé mes yeux sous sa robe de gitane Quand ses mouvements me font voir monts et merveilles ?
C#m F# B Bbm C Dm
A quoi me sert encore de prier Notre-Dame Sous son jupon aux couleurs de l'arc-en-ciel
Abm C#m Eb Abm Gm A Dm
Quel est celui qui lui jettera la première pierre Ma dulcinée laissez-moi vous être infidèle
C#m F# B Gm C F
Celui-là ne mérite pas d'être sur terre Avant de vous avoir menée jusqu'à l'autel
Dm Gm A Dm
Eb Abm Quel, est l'homme qui détournerait son regard d'elle
O Lucifer, O laisse-moi rien qu'une fois Gm C F
C#m Eb Abm Sous peine d'être changé en statue de sel
Glisser mes doigts dans les cheveux d'Esméralda A Dm
C#m F# Bm Em A O Fleur-de-Lys, je ne suis pas homme de foi
Dm Gm A Dm
Belle J'irai cueillir la fleur d'amour d'Esméralda
Gm A Dm Gm C Fm Bbm C
Est-ce le diable qui s'est incarné en elle Dm Gm A Dm
Gm A Dm J'ai posé mes yeux sous sa robe de gitane
Pour détourner mes yeux du Dieu éternel Gm C F
Gm A Dm A quoi me sert encore de prier Notre-dame
Qui a mis dans mon être ce désir charnel Dm Gm A Dm
Gm A Bm Quel, est celui qui lui jettera la première pierre
Pour m'empêcher de regarder vers le Ciel Gm C F
Celui-là ne mérite pas d'être sur terre
Em F# Bm A Dm
Elle porte en elle le péché originel O Lucifer, O laisse moi rien qu'une fois
Em A D Gm A Dm
La désirer fait-il de moi un criminel Glisser mes doigts dans les cheveux d'Esméralda
Bm Em F# Bm Gm
Celle qu'on prenait pour une fille de joie une fille de A Dm
rien Esmeralda

Page 19
Jacques Brel - Amsterdam Dans le [Am]port d'Amsterdam
[Am][Am7][Am] Y a des [Em]marins qui dansent
Dans le [Am]port d'Amsterdam En se frot[F]tant la panse
Y a des [Em]marins qui chantent Sur la [E7]panse des femmes
Les rê[F]ves qui les hantent Et ils tour[Am]nent et il dansent
Au la[E7]rge d'Amsterdam Comme [Em]des soleils crachés
Dans le [Am]port d'Amsterdam Dans le son déchiré
Y a des [Em]marins qui dorment D'un accordéon rance
Comme [F]des ori[E7]flammes Ils se tordent le cou
Le long [Am]des berges mornes Pour mieux s'entendre rire
Dans le [C]port d'Amsterdam Jusqu'à ce que tout a coup
Y a des [G7]marins qui meurent L'accordéon expire
[E7]Pleins de [Am]bière et de drames Alors le geste grave
Aux pre[E7]mières lueurs Alors le regard fier
Mais dans [F]l'port d'Amsterdam Ils ramènent leur Batave
Y a des [Em]marins qui naissent Jusqu'en pleine lumière
Dans la [Dm7]chaleur é[E7]paisse Dans le port d'Amsterdam
Des lang[Am]ueurs océanes Y a des marins qui boivent
Dans le [Am]port d'Amsterdam Et qui boivent et reboivent
Y a des [Em]marins qui mangent Et qui reboivent encore
Sur [F]des nappes trop blanches Ils boivent a la santé
Des pois[E7]sons ruisselants Des putains d'Amsterdam
Ils vous [Am]montrent des dents De Hambourg ou d'ailleurs
A cro[Em]quer la fortune Enfin ils boivent aux dames
A dé[F]croisser la [E7]lune Qui leur donnent leur joli corps
A bou[Am]ffer des haubans Qui leur donnent leur vertu
Et ca [C]sent la morue Pour une pièce en or
Jusque [G7]dans le cœur des frites Et quand ils ont bien bu
[E7]Que leurs [Am]grosses mains invitent Se plantent le nez au ciel
A revenir [E7]en plus cuit Se mouchent dans les étoiles
Puis se [F]lèvent en riant Et ils pissent comme je pleure
Dans un [Em]bruit de tempête Sur les femmes infidèles
Refer[Dm7]ment leur [E7]braguette Dans le port d'Amsterdam
Et sortent [Am]en rotant Dans [C#m]le port d'[Bm]Ams[C#7]ter[F#m]dam.

Page 20
Francis Cabrel – La Dame de Haute Savoie Y a des guirlandes qui pendent du toit
E Et la nuit descend
Quand je serai fatigué Sur les sapins blancs
De sourire à ces gens qui m'écrasent Juste quand elle frappe des doigts
Quand je serai fatigué
B
De leur dire toujours les mêmes phrases Quand j'aurai tout donné
E Tout écrit quand je n'aurai plus ma place
Quand leurs mots voleront en éclats Au lieu de me jeter
A C Sur le premier Jésus-Christ qui passe
Quand il n'y aura plus que des murs en Je prendrai ma guitare avec moi
face de moi Et peut-être mon chien
E B E B S'il est encore là
J'irai dormir chez la dame de Haute Et j'irai dormir chez la dame de Haute
Savoie Savoie

Quand je serai fatigué


D'avancer dans les brumes d'un rêve
Quand je serai fatigué
D'un métier où tu marches ou tu crèves
Lorsque demain ne m'apportera
Que les cris inhumains d'une meute aux
abois
J'irai dormir chez la dame de Haute-
Savoie

Y a des étoiles qui coulent


Dans la neige autour
De son chalet de bois
Page 21
Francis Cabrel – Bonne nouvelle Bm | Bm | C7M | C7M | G | F | C7M | C7M
Couplet:Gm | Gm | Eb | Eb | Gm | Gm | Eb | Eb D | D | C | D | Em | Em | Em | Em
F | F | D7 | D7 | Eb7M | F | Gm | Gm Bm | Bm | C7M | C7M | G | F | C7M | C7M
Gm | Gm | Gm | Gm | D | D | C | D | D | D | D | D
Em | Em | C7M | C7M | Em | Em | C7M | C7M
Capo 3: Em | Em | C | C | Em | Em | C | C Refrain
D | D | B7 | B7 | C7M | D | Em | Em Je me battais comme tout le monde
Em | Em | Em | Em Pour quitter mes ombres profondes
1) Deux ou trois anges autour Des tunnels
Toujours en sentinelles Dans la grande course d'obstacles
Des papillons aux ailes lourdes, de cannelle Je t'attendais comme un miracle
Y'a pas de raison que ce soit confidentiel Un Noël
Chaque fois que je te vois, que je t'appelle Il est venu mon jour de chance
La vie me donne ce que j'attends d'elle Ni en retard, ni en avance
2) Dans chaque bar, chaque coin de rue Ponctuel
Chaque chapelle Quand t'as allumé ton sourire
Tout le monde voit bien que sans toi J'ai pu enfin m'entendre dire
Je dérive au diesel La vie me donne ce que j'attends d'elle
Toi t'as les clefs de tout, de la Tour Eiffel
C'est de là-haut que tu colores l'arc-en-ciel 4) Comme ça ce serait donc moi le gars aux yeux
C'est pour ça que je t'appelle "Bonne nouvelle" Pleins d'étincelles
3) J'entends les cuivres, les cordes, les cors Celui qui connaît toutes tes couleurs de rimmel
Les violoncelles, À chaque fois que nos doigts s'entremêlent
Je vois le monde loin, loin Est-ce que tu sens les nuages à tes semelles
Sous mes échelles Et si c'était éternel ...
La nature a beau faire le lait, le miel
Le grand, l'inestimable, l'Essentiel 5) Dans quelque temps, dans quelques tours
C'est toujours mieux sous ton ombrelle De carrousel
Bonne nouvelle Quand je t'écrirai des mots d'amour
Poivre et sel
Refrain Y'a pas de raison que ce soit confidentiel
Dm | Dm | Eb7M | Eb7M | Bb | Ab | Eb7M | Eb7M La vie me donne ce que j'attends d'elle
F | F | Eb | F | Gm | Gm | Gm | Gm
Dm | Dm | Eb7M | Eb7M | Bb | Ab | Eb7M | Eb7M La vie me donne ce que j'attends d'elle ...
Dm | Dm | Eb | F | F | F | F | F
Gm | Gm | Eb7M | Eb7M | Gm | Gm | Eb7M | Eb7M Refrain
Page 22
Francis Cabrel – Les murs de poussière Il a fait tout le tour de la terre
Intro Dm x2 Il a même demandé à Dieu
Couplet Bb G Dm Dm - Bb C Dm Dm - Bb G A A Il a fait tout l'amour de la terre
Dm Bb G Dm Il n'a pas trouvé mieux
Il rêvait d'une ville étrangère Il a croisé les rois de naguère
Bb C Dm Tout drapés de diamants et de feu
Une ville de filles et de jeux Et dans les châteaux des rois de naguère
Bb G A Il n'a pas trouvé mieux
Il voulait vivre d'autres manières Il n'a pas trouvé mieux,...- >Refrain
Dm Il a dit "Je retourne en arrière
Dans un autre milieu Je n'ai pas trouvé ce que je veux"
Il rêvait sur son chemin de pierres Il a dit "Je retourne en arrière"
"Je partirai demain si je veux Il s'est brûlé les yeux
J'ai la force qu'il faut pour le faire Il s'est brûlé les yeux, -> Refrain
Et j'irai trouver mieux" F A
G7 Sur son lopin de terre
Il voulait trouver mieux Asus4 A Dm G
Refrain : F A Dm G Bb C Sur son vieil arbre tordu au milieu
F A Dm G Bb C Bb C
F A Aux reflets de la douce lumière
Que son lopin de terre F
Asus4 A Dm G Du soir près du feu,
Que son vieil arbre tordu au milieu A
Bb C Qui réchauffait son père
Trouver mieux que la douce lumière Asus4 A Dm G
F Et la troupe entière de ses aïeux
Du soir près du feu Bb C
A Au soleil sur les murs de poussière
Qui réchauffait son père Dm
Asus4 A Dm G Il s'est brûlé les yeux
Et la troupe entière de ses aïeux Fin :
Bb C Rif d’intro : 2 fois (Dm)
Le soleil sur les murs de poussière Chant : Il s'est brûlé les yeux – 4 fois
Dm
Il voulait trouver mieux Fin sur Dm.

Page 23
Francis Cabrel – La cabane du pêcheur Je lui ai dit
Intro E E2sus4 x8 "Le monde est pourtant pas si loin
Couplet E E4 E E4 – C#m7 B A A2 On voit les lumières
E E4 E E4 – C#m7 B A A2 Et la terre peut faire
E E4 E E4 Tous les bruits qu'elle veux
Couplet Y'a sûrement quelqu'un qui écoute
Le soir tombait de tout son poids Là-haut dans l'univers
Au d'ssus d'la rivière Peut-être tu demandes
Je rangeais mes cannes Plus qu'il ne peut ?"
On n'voyait plus qu'du feu Oh...Elle m'a dit
J'l'ai vue s'approcher Refrain 1
La tête ailleurs dans ses prières Solo sur couplet
Il m'a semblé voir Refrain 2
Trop briller ses yeux Hum Elle m'a dit
Je lui ai dit Elle a dit "finalement je brûle de tout savoir"
"Si tu pleures pour un garçon Et j'ai dit "Viens t'asseoir dans la cabane du
Tu s'ras pas la dernière pêcheur
Souvent les poissons Y'a sûrement de la place pour deux !
Sont bien plus affectueux Cette route ne mène nulle part
Va faire un p'tit tour Alors, viens faire toi-même le mélange des couleurs
Respire le grand air Sur les murs de la cabane du pêcheur"
Après j'te parl'rai de l'amour Fin 1 : A A C#m7 C#m7 (6 fois)
Si j'me souviens un peu" On va comparer nos malheurs
Oh... Elle m'a dit -
Refrain F#m B2 A C#m – D A2 E E4 Là, dans la cabane du pêcheur
F#m B2 A A - C#m C#m A A -
E E4 E E4 Partager un peu de chaleur
R1 Elle a dit "justement c'est c'que j'voudrais -
savoir" Là, dans la cabane du pêcheur
Et j'ai dit "Viens t'asseoir dans la cabane du -
pêcheur Moi j'attends que le monde soit meilleur
C'est un mauvais rêve, oublies-le ! -
Les rêves sont toujours trop clairs ou trop noirs Là, dans la cabane du pêcheur
Alors, viens faire toi-même le mélange des couleurs -
Sur les murs de la cabane du pêcheur Fin 2: E E4 E E4 (2 fois)
Viens t'asseoir"
Page 24
Francis Cabrel – Marie Plus bleu que le ciel autour
Intro D A7 F#m7 Bm7 G A/G F#m7 Bm7 Petite Marie je t'attends transi
Couplet : Em A7 Bm Bm – Em Em F# Bm – Bm Sous une tuile de ton toit
Em A7 Le vent de la nuit froide
Petite Marie je parle de toi Me renvoie la ballade
Bm Que j'avais écrite pour toi
Parce qu'avec ta petite voix Petite furie tu dis que la vie
Em C'est une bague à chaque doigt
Tes petites manies Au soleil de Floride
F# Mais mes poches sont vides
T'as versé sur ma vie Et mes yeux pleurent de froid
Bm Bsus2 Bm Refrain Je viens du ciel
Des milliers de roses Et les étoiles entre elles
Petite furie je me bats pour toi Ne parlent que de toi
Pour que dans dix mille ans de ça D'un musicien
On se retrouve à l'abri Qui fait jouer ses mains
Sous un ciel aussi joli Sur un morceau de bois
Que des milliers de roses De leur amour
Refrain : G A Bm Bm - G A F#m F#m Plus bleu que le ciel autour
G A Bm F#7 - D Em Break Bm F# D Em - G D A A x 2 fois
G A Dans la pénombre de ta rue
Je viens du ciel Et les étoiles entre elles Petite Marie m'entends-tu ?
Bm Bsus2 Bm Bsus2 Je n'attends plus que toi pour partir
Ne parlent que de toi Refrain Je viens du ciel
G Et les étoiles entre elles
D'un musicien Ne parlent que de toi
A D'un musicien
Qui fait jouer ses mains Qui fait jouer ses mains
F#m Sur un morceau de bois
Sur un morceau de bois De leur amour
G Plus bleu que le ciel autour
De leur amour Fin sur accords couplet : Em A7 Bm Bm
A Bm F#7 D Em
Page 25
Calogero – En apesanteur Em A Bm
Intro 2 fois : Ah ah ah ah ah, en apesanteur,
Bm – A – Em – Em (arpège son clair) Em A G
Ah ah ah ah ah, pourvu que les secondes soient des heures.
Bm A Em Em A Bm
J’arrive à me glisser juste avant que les portes ne se Ah ah ah ah ah, en apesanteur,
referment. Em A G Bm
Bm A G Ah ah ah ah ah, pourvu qu’on soit les seuls dans cet
Elle me dit « quel étage ? » et sa voix me fait quitter la terre ascenseur.
ferme (Bm) A Em
(entrée 2ème guitare disto) Dans cet ascenseur.
e -------------------7- Lent
b -----10------------8- Bm A Em
g 9--11---11---------9- J’arrive à me glisser juste avant que les portes ne se
d -----------9--7----9- referment.
Bm A G Em A Bm
Alors, les chiffres dansent, Ah ah ah ah ah........ aaaahhhhhhh
Bm A G Em A G (accélération)
Tout se mélange, je suis en tête-à-tête avec un ange. Ah ah ah ah ah...................
Em A Bm Em A Bm
Ah ah ah ah ah, en apesanteur, Ah ah ah ah ah, en apesanteur,
Em A G Em A G
Ah ah ah ah ah, pourvu que les secondes soient des heures. Ah ah ah ah ah, pourvu que les secondes soient des heures.
Em A Bm Em A Bm
Ah ah ah ah ah, en apesanteur, Ah ah ah ah ah, en apesanteur,
Em A G Bm Em A G Bm
Ah ah ah ah ah, pourvu qu’on soit les seuls dans cet Ah ah ah ah ah, pourvu qu’on soit les seuls dans cet
Bm ascenseur.
ascenseur. Bm A Bm
(Bm) A Em En apesanteur,
Elle arrange ses cheveux, j’ai le coeur juste au bord des yeux Em A G
Bm A G Ah ah ah ah ah, pourvu que les secondes soient des heures.
Et sans la regarder je sens la chaleur d’un autre langage Em A Bm
(entrée 2ème guitare disto) En apesanteur,
Bm A Em Em A G
Alors, les yeux rivés Pourvu qu’on soit les seuls dans cet
Bm A G ascenseur.
Sur les étages, pourvu que rien n’arrête le voyage. Em A Bm
Ah ah ah ah ah........ aaaahhhhhhh
Page 26
David Charvet – Au bout du monde Viens lire dans mon cœur comme je
Am-F-C-E (2x) peux t'aimer
J'ai, j'ai bien vu Écoute un peu ce que tu sens
Ce que tu veux cacher J'ai toute ma vie je suis confiant
Il est revenu, tu as pleuré Am-F-C-G Gm-Eb-Bb-D
Je suis celui sur qui compter Il suffira peut être
Aurai-je besoins de le prouver ? D'un coup du sort
Am-F-C-G Gm-Eb-Bb-D Dit moi ce que tu souhaite
Il suffira peut être Plus et encore
D'un coup du sort Je sais tous les chemins par où aller
Dit moi ce que tu souhaite Laisse-moi seulement te montrer
Plus et encore {au refrain}
Je sais tous les chemins par où aller Am-F-C-G Gm-Eb-Bb-D
Laisse-moi seulement te montrer Même si les distances nous séparent
{Refrain:} Je saurai continuer notre histoire
Am-F-C-G Gm-Eb-Bb-D Je t'attendrai malgré tout
Et s'il faut attendre que le temps Je t'attends plus que tout
passe {au refrain}
Que la lune montre une autre face
Je saurai tenir le coup
Je t'attendrai jusqu'au bout
J'ai trouvé un sens à ma vie
Et s'il faut j'en paierai le prix
Je t'attendrai jusqu'au bout {x2}
Am-F-C-E (2x)
Viens n'aie pas peur de te rapprocher

Page 27
Hervé Christiani - Il est libre max 3 - Il r'garde autour de lui avec les yeux de
1 - Il [Em]met de la magie mine de rien l'amour
[C]dans tout ce qu'il fait
Avant qu' t'aies rien pu dire il t'aime déjà au
Il [D]a l'sourire facile même pour les départ
[Em]imbéciles
Il fait pas d' bruit, il joue pas du tambour
Il [Em]s'amuse bien il tombe ja[C]mais dans
les pièges Mais la statue de marbre lui sourit dans la
Il s' [D]laisse étourdir par les né[Em]ons du cour
manège Refrain
Il [Em]vit sa vie sans s'occu[C]per des
4 - Et bien sûr toutes les filles lui font leurs
grimaces
yeux de velours
Que [D]font autour de lui les pois[Em]sons
dans la nasse Lui pour leur faire plaisir il leur raconte des
histoires
Refrain:
Il est li[Em]bre Max, il est l[C]ibre Max ll les emmène par-delà les labours
Y' en [D]a même qui disent qu'ils l'ont Chevaucher les licornes à la tombée du soir
[Em]vu voler
Refrain
2 - Il travaille un p'tit peu quand son corps
est. d'accord 5 - Comme il a pas d'argent pour faire le
grand voyage
pour lui faut pas s'en faire il sait doser son
effort Il va parler souvent aux habitants de son
Dans I' panier d' crabes il joue pas les cœur
homards Qu'est-ce qu'y s' racontent, c'est ça qu'il
Il cherche pas à tout prix à faire des bulles faudrait savoir
dans la mare
Pour avoir comme lui autant d'amour dans 1'
Refrain regard
Refrain
Page 28
Joe Dassin - Les Champs Elysées,
Tu m'as dit J'ai rendez-vous
G B7 Dans un sous-sol avec des fous
Je m'baladais sur l'avenue Qui vivent la guitare à la main
Em G7 Du soir au matin
Le coeur ouvert à l'inconnu Alors je t'ai accompagnée
C G On a chanté,on a dansé
J'avais envie de dire bonjour Et l'on a même pas pensé
A7 D7 A s'embrasser
A n'importe qui {Refrain}
G B7 Hier soir, deux inconnus
N'importe qui, et ce fut toi Et ce matin sur l'avenue
Em G7 Deux amoureux tout étourdis
Je t'ai dit n'importe quoi Par la longue nuit
C G Et de l'etoiIe à la concorde
Il suffisait de te parler Un orchestre à mille cordes
A7 D7 G Tous les oiseaux du point du jour
Pour t'apprivoiser Chantent l'amour
{Refrain} {Refrain}
G B7 Em G7 C G A7 D
Couplet
Aux Champs Elysées, aux Champs Elysées G – B7 - Em – G7 – C – G – A7 – D7
G B7 Em G7 Refrain
Au soleil. Sous la pluie, à midi ou à minuit G - B7 - Em - G7 - C - G - A7 - D
C G A7 D7 G
G - B7 - Em - G7 - C - G - A7 - D7/G
Il y a tout ce que vous voulez aux Champs
Elysées

Page 29
Jacques Dutronc – J’aime les filles 5- J'aime les filles de la Rochelle,
J'aime les filles de Camaret
(chant en mi) J'aime les filles intellectuelles
1- [A] J'aime les [D]filles de chez Cas[E7]tel J'aime les filles qui m'font marrer
J'aime les [A6]filles de chez Rég[F#m]ine
J'aime les [Bm7]filles qu'on voit dans 6- J'aime les filles qui font vieille France
[E7]Elle J'aime les filles de Cinéma
J'aime les fil[A]les des ma[E7]gazines [A] J'aime les filles de l'Assistance
2- J'aime les filles de chez Renault J'aime les filles dans l'embarras
J'aime les filles de chez Citroën
J'aime les filles des hauts fourneaux Si vous êt's comme ça
J'aime les filles qui travaillent à la chaîne Téléphonez-moi,
Si vous êt's comm'ci
Refrain: Téléphonez-me
[Bm7] Si vous êt's comm'[E7]ça Si vous êt's comme ça
Téléphonez-[A]moi, Téléphonez-moi,
[A6] Si vous êtes comm'[Bm]ci Si vous êt's comm'ci
[E] Téléphonez [A]me Téléphonez me

3- J'aime les filles à dot


J'aime les filles à papa, Couplet
J'aime les filles de Loth, A - D - D - E7
J'aime les filles sans papa, E7 - A6 - A6 - F#m
F#m - Bm7 - Bm7 - E7
4- J'aime les filles de Megève E7 - A - E7 - A
J'aime les filles de Saint-Tropez,
J'aime les filles qui font la grève,
J'aime les filles qui vont camper

Refrain

Page 30
Jacques Dutronc – On nous cache tout… La vérité sur l'Obélisque
Refrain : | Em | D | G | A | A t-il été déclaré au fisc ?

Couplet : | Em | A | Em | D |
Refrain : | Em | D | G | A |
Refrain | Em | D | G | A | On nous cache tout, on nous dit rien
On nous cache tout, on nous dit rien Plus on apprend plus on ne sait rien
Plus on apprend plus on ne sait rien On nous informe vraiment sur rien
On nous informe vraiment sur rien

Couplet 1 : Couplet 3 : | Em | A | Em | D |
Adam avait-il un nombril ? Savoir pourquoi Napoléon
On nous cache tout on nous dit rien Mettait la main dans son giron ?
Socrate a-t-il bu sa ciguë? On nous cache tout on nous dit rien
L'aventure est-elle au coin d'la rue ? L'affaire truc muche et l'affaire machin
On nous cache tout, on nous dit rien Dont on ne retrouve pas l'assassin
La vérité sur Dagobert On nous cach' tout on nous dit rien
Quel était son manager? On nous cach' cache et cach' tampon
Colin maillard et tartampion
Refrain : | Em | D | G | A | Ce sont les rois de l'information
On nous cache tout, on nous dit rien
Plus on apprend plus on ne sait rien Refrain : | Em | D | G | A |
On nous informe vraiment sur rien On nous cache tout, on nous dit rien
Plus on apprend plus on ne sait rien
Couplet 2 : | Em | A | Em | D | On nous informe vraiment sur rien
La vérité sur La Palisse
Quand c'est rugueux c'est pas lisse
On nous cache tout on nous dit rien
Et l'affaire du masque de fer ?
Est-ce que Louis Quatorze était son frère ?
On nous cache tout on nous dit rien
Page 31
Jacques Dutronc – L’Aventurier 2) J’ai été borné à Bornéo
J’ai été pompette à Papeete
Refrain J’ai bu de l’eau à Bordeaux
A – D – E7 - A J’ai dit tant pis à Tampica
Couplet J’ai fait l’soldat à Bogota
A – D – G – C – F – Bb - E7 - E7 Et des calculs à Calcutta
A moi faut pas m’en raconter, parce que
la ré mi7 la vraiment j’en ai bavé
Je suis un aventurier et j’ai beaucoup A moi faut pas m’en raconter, parce que
bourlingué vraiment j’en ai bavé
3) J’ai été errant à Téhéran
la ré Et au sana à Sana
1) J’ai fais la vie à Varsovie J’ai fait l’chasseur à Kinshasa
sol do Et la nounou à Cotonou
J’ai fais le mort à Baltimore J’ai fait de la tôle à Dôle
fa sib mi7 J’ai été lourdé à Lourdes
J’ai fait le rat à Cambera – a – a - a Je suis un aventurier, j’en ai vraiment beaucoup
La ré bavé
J’ai joué aux dés à Yaoundé Je suis un aventurier, j’en ai vraiment beaucoup
sol do bavé
J’ai joué aux dames à Amsterdam 4) J’ai été crétin à Créteil
fa sib mi7 J’ai eu la berlue à Berlin
J’ai fais des gammes à Birmingham – am – J’ai été gentil à Port-Gentil
am __ Et malpoli à Tripoli
J’ai fait la vie à Varsovie
Je suis un aventurier, avec lequel il faut Et le mort à Baltimore
compter Je suis un aventurier, maintenant c’est terminé
Je suis un aventurier, avec lequel il faut Je suis un aventurier, maintenant c’est terminé
compter

Page 32
Jacques Dutronc – Et moi et moi J'y pense et puis j'oublie
D–A–E C'est la vie, c'est la vie
Neuf cent millions de crève-la-faim
Sept cent millions de chinois Et moi, et moi, et moi
Et moi, et moi, et moi Avec mon régime végétarien
Avec ma vie, mon petit chez-moi Et tout le whisky que je m'envoie
Mon mal de tête, mon point au foie J'y pense et puis j'oublie
J'y pense et puis j'oublie C'est la vie, c'est la vie
C'est la vie, c'est la vie Cinq cent millions de sud-américains
Quatre-vingt millions d'indonésiens Et moi, et moi, et moi
Et moi, et moi, et moi Je suis tout nu dans mon bain
Avec ma voiture et mon chien Avec une fille qui me nettoie
Son Canigou quand il aboie J'y pense et puis j'oublie
J'y pense et puis j'oublie C'est la vie, c'est la vie
C'est la vie, c'est la vie Cinquante millions de vietnamiens
Trois ou quatre cent millions de noirs Et moi, et moi, et moi
Et moi, et moi, et moi Le dimanche à la chasse au lapin
Qui vais au brunissoir Avec mon fusil, je suis le roi
Au sauna pour perdre du poids J'y pense et puis j'oublie
J'y pense et puis j'oublie C'est la vie, c'est la vie
C'est la vie, c'est la vie Cinq cent milliards de petits martiens
Trois cent millions de soviétiques Et moi, et moi, et moi
Et moi, et moi, et moi Comme un con de Parisien
Avec mes manies et mes tics J'attends mon chèque de fin de mois
Dans mon p'tit lit en plume d'oie J'y pense et puis j'oublie
J'y pense et puis j'oublie C'est la vie, c'est la vie
C'est la vie, c'est la vie
Cinquante millions de gens imparfaits
Et moi, et moi, et moi
Qui regarde Catherine Langeais
A la télévision chez moi
Page 33
Jacques Dutronc – Paris s’éveille La tour Eiffel a froid aux pieds
F7M : (XX3210) L'Arc de Triomphe est ranimé
Am Dm L'obélisque est bien dressé
Je suis l'dauphin d'la place Dauphine Entre la nuit et la journée
C E7
Et la place Blanche a mauvaise mine Refrain
Am Dm Les journaux sont imprimés
Les camions sont pleins de lait Les ouvriers sont déprimés
C Les gens se lèvent, ils sont brimés
Les balayeurs sont pleins d'balais
E7 C E7
Il est cinq heures, C'est l'heure ou je vais me coucher.
A7 Bm A
Paris s'éveille Il est cinq heures
E7 Am Bm
Paris s'éveille. Paris se lève
Les travestis vont se raser A
Les stripteaseuses sont rhabillées Il est cinq heures
Les traversins sont écrasés Am F7M, Am
Les amoureux sont fatigués Et je n'ai pas sommeil.

Refrain

Le café est dans les tasses,


Les cafés nettoient leurs glaces
Et sur le boulevard Montparnasse
La gare n'est plus qu'une carcasse

Refrain

Les banlieusards sont dans les gares


A la Villette on tranche le lard
Paris by night, regagne les cars
Les boulangers font des bâtards

Refrain

Page 34
Eagles – Hotel California
Couplet So I called up the captain; "Please bring me my
Bm - F# - A – E – G – D – Em – F# wine."
Refrain "We haven't had that spirit here since nineteen
G – D – Em – Bm7 – G – D – Em – F# sixty-nine"
And still those voices are calling from far away
On a dark desert highway, cool wind in my hair
Wake you up in the middle of the night, just to
Warm smell of colitas rising up through the air
hear them say
Up ahead in the distance, I saw a shimmering
Refrain
light
My head grew heavy and my sight grew dim Refrain 2
I had to stop for the night Welcome to the Hotel California.
Such a lovely place, such a lovely face
There she stood in the doorway; I heard the
They livin' it up at the Hotel California
mission bell
What a nice surprise (what a nice surprise)
And I was thinking to myself this could be
bring your alibis
heaven or this could be hell
Then she lit up a candle, and she showed me
the way Mirrors on the ceiling, the pink champagne on
There were voices down the corridor, I thought ice
I heard them say And she said "We are all just prisoners here, of
our own device"
Refrain 1
And in the master's chambers, they gathered
Welcome to the Hotel California.
for the feast
Such a lovely place, such a lovely face
They stab it with their steely knives, but they
Plenty of room at the Hotel California
just can't kill the beast
Any time of year (any time of year) you can find
it here
Last thing I remember, I was running for the
door
Her mind is Tiffany twisted, she got the
I had to find the passage back to the place I
Mercedes bends
was before
She got a lot of pretty, pretty boys that she calls
"Relax" said the night man, "We are
friends
programmed to receive"
How they dance in the courtyard, sweet
"You can check out anytime you like, but you
summer sweat
can never leave"
Some dance to remember, some dance to forget
Page 35
Stéphane Eicher - Déjeuner en Paix .......FA........................... SOL................................LAm
.....LAm...........................................................FA Elle prend son café en riant,elle me regarde à
J’abandonne sur une chaise le journal du matin peine
..................SOL..................................................................... .......FA..................................................SOL
MI Plus rien ne la surprend sur la nature humaine
Les nouvelles sont mauvaises d’où qu’elles ....................MI
viennent C’est pourquoi elle voudrait enfin si je le
.....LAm........................................................FA permets
J’attends qu’elle se réveille et qu’elle se lève
enfin
Refrain
.....SOL...................................................................MI
Je souffle sur la braise pour qu’elle prenne
.....LAm..................................................FA
...............FA...........................SOL................................LAm
Je regarde sur la chaise le journal du matin
Cette fois je ne lui annoncerai pas la dernière
........SOL................................................MI
hécatombe
.......FA..................................................SOL Les nouvelles sont mauvaises d’où qu’elles
viennent
Je garderai pour moi ce que m’inspire le monde
.....LAm..................................................FA
....................MI
Crois-tu qu’il va neiger me demande-t-elle
Elle m’a dit qu’elle voulait si je le permettais
soudain ?
Refrain .....SOL....................................................MI
............................LAm.
Me feras-tu un bébé pour Noël ?
Déjeuner en paix....FA .......FA........................... SOL................................LAm
..SOL.....................MI
Elle prend son café en riant, elle me regarde à
Déjeuner en paix peine
.....LAm..................................................FA .......FA..................................................SOL
Je vais à la f’nêtre et le ciel ce matin Plus rien ne la surprend sur la nature humaine
........SOL................................................MI ....................MI
N’est ni rose ni honnête pour la peine C’est pourquoi elle voudrait enfin si je le
.....LAm..................................................FA permets
Est-ce que tout va si mal ? Est-ce que rien ne va
bien ? Refrain
.....SOL....................................................MI
L’homme est un animal me dit-elle
Page 36
Jean Ferrat – La femme est l’avenir de l’homme

Le poète a toujours raison Le poète a toujours raison


Qui voit plus haut que l'horizon Qui annonce la floraison
Et le futur est son royaume D'autres amours en son royaume
Face à notre génération Remet à l'endroit la chanson
Je déclare avec Aragon Et déclare avec Aragon
La femme est l'avenir de l'homme La femme est l'avenir de l'homme

Entre l'ancien et le nouveau Il faudra réapprendre à vivre


Votre lutte à tous les niveaux Ensemble écrire un nouveau livre
De la nôtre est indivisible Redécouvrir tous les possibles
Dans les hommes qui font les lois Chaque chose enfin partagée
Si les uns chantent par ma voix Tout dans le couple va changer
D'autres décrètent par la bible D'une manière irréversible

Le poète a toujours raison Le poète a toujours raison


Qui détruit l'ancienne oraison Qui voit plus haut que l'horizon
L'image d'Eve et de la pomme Et le futur est son royaume
Face aux vieilles malédictions Face aux autres générations
Je déclare avec Aragon Je déclare avec Aragon
La femme est l'avenir de l'homme La femme est l'avenir de l'homme

Pour accoucher sans la souffrance


Pour le contrôle des naissances
Il a fallu des millénaires
Si nous sortons du moyen âge
Vos siècles d'infini servage
Pèsent encore lourd sur la terre

Page 37
Nino Ferrer - Le sud Refrain

Un jour où l'autre, il faudra qu'il y ait la guerre


Couplet On le sait bien
C - Em/B - Am - Am/G - Am/F# - F - C On aime pas ça mais on ne sait pas quoi faire
On dit : "c'est le destin"
Couplet :
C Em/B Am Am/G Am/F#
C'est un endroit qui ressemble à la Louisiane Refrain :
F C Tant pis pour le sud
A l'Italie C'était pourtant bien
C Em/B Am Am/G Am/F# On aurait pu vivre
Il y a du linge étendu sur la terrasse Plus d'un million d'années
F Em Et toujours en été
Et c'est joli

Refrain :
F C G
On dirait le sud
F C G
Le temps dure longtemps
F C Em/B Am
Et la vie sûrement
Am/G D
Plus d'un million d'années
C
Et toujours en été

Y'a plein d'enfants qui se roulent sur la pelouse


Y'a plein de chiens
Y'a même un chat, une tortue, des poissons rouges
Il ne manque rien

Page 38
JJ Goldman - Elle a fait un bébé toute seule
Chant : Sol Si Ré R2) Et elle cou - ourt, toute la journée
G C D7 G Elle cou - ourt, de décembre en été
1) Elle a fait un bébé toute seule Le garage, la gym, et le blues alone
Em A7 D7 Et les copines qui pleurent des heures au
Elle a fait un bébé toute seule téléphone
G B Elle assume, sume , sume, sa nouvelle féminité
C’était dans ces années un peu folles
Em C Elle me téléphone quand elle est mal, quand
Où les papas n’étaient plus à la mode, hou,hou elle peut pas dormir
G C D7 G J’ l’emmène au cinéma, j’lui fais des câlins, j’ la
Elle a fait un bébé toute seule fais rire
Un peu comme un grand frère un peu
2) Elle a fait un bébé toute seule incestueux, quand elle veut
Elle a fait un bébé toute seule Puis son gamin c’est presque l’mien, sauf qu’il a
Elle a choisi l’père en scientifique les yeux bleus
Pour ses gênes, son signe astrologique,hou… Elle a fait un bébé toute seule
Elle a fait un bébé toute seule

R1) Et elle cou - ourt, toute la journée


Elle cou - ourt, de décembre en été 1)
De la nourrice à la baby-sitter G G C D7 – G G G G
Des paquets de couches au biberon de quatre Em Em A7 A7 - D7 D7 D7 D7
heures G G B7 B7 - Em Em C C
Et elle fume, fume, fume, même au petit G G C D7 – G G G G
déjeuner 2)
G G B7 B7 - Em Em C C
3) Elle défait son grand lit toute seule G G B7 B7 - Em Em C C
Elle défait son grand lit toute seule G G Am7 Am7 – G G C C
Elle vit comme dans tous ces magazines Am7 Am7 G G - D7 D7 G G
Où le fric et les hommes sont faciles, hou, hou
Elle défait son grand lit toute seule

Page 39
JJ Goldman – Je te donne Et l'humour et l'amour sont nos trésors
Intro : Em – C – D – G Refrain
Couplet :
Couplet : Instrumental 2 fois
C – G - D – G
Em7 – C – D7 - G Changement
G – C – D - Em C G Am7 Bm C D E
C – G – C - D4 Je te donne , donne , donne___ ce que je suis
I can give a voice, bred with rhythms and soul Am – F – G7 – C
The heart of a Welsh boy who's lost his home Am – F – G – C
Put it in harmony , let the words ring C – F - G - Am
Carry your thoughts in the song we sing F – C – F - G
Je te donne mes notes , je te donne mes mots I can give you my voice, bred with rhythm and
Quand ta voix les emporte à ton propre tempo soul,
Une épaule fragile et solide a la fois Je te donne mes notes , je te donne ma voix
Ce que j'imagine et ce que je crois . The songs that I love, and the stories I've told
Refrain Ce que j'imagine et ce que je crois
C – D – G - G I can make you feel good even when I'm down
C – D – Em - Em Les raisons qui me portent et ce stupide espoir
C – D – G - Am7 My force is a platform that you can climb on
Am7 - Am7 Une épaule fragile et forte à la fois
C – G - C - D4
Fin
Je te donne toutes mes différences,
C – F – C – Am
Tous ces défauts qui sont autant de chance
On sera jamais des standards des gens bien
F – C – G – Am
comme il faut F – C – G – Am
Je te donne ce que j'ai ce que je vaux F – C – F - G
Couplet : Je te donne, oui,
I can give you the force of my ancestral pride
The well to go on when I'm hurt deep inside Je te donne tout ce que je vaux , ce que je suis, mes
Whatever the feeling, whatever the way dons,
It helps me to go on from day to day Mes défauts, mes plus belles chances, mes
Je te donne nos doutes et notre indicible espoir différences (2fois)
Les questions que les routes ont laissées dans
l'histoire
Nos filles sont brunes et l'on parle un peu fort
Page 40
Jean Jacques Goldman – Encore un matin
Bm Bm
Encore un matin, un matin pour rien Un rêve plus loin.
G A Bm
Une argile au creux de mes mains. Encore un matin juge ou coupable,
Bm Ou bien victime ou bien capable,
Encore un matin sans raison ni fin, Encore un matin ami ennemie,
G A Entre la raison et l'envie,
Si rien ne trace son chemin. Matin pour agir ou attendre la chance,
Em F#m Bm Ou bousculer les évidences,
Matin pour donner ou bien matin pour prendre, Matin innocence, matin intelligence,
Em F#m Bm C'est toi qui décide du sens
Pour oublier ou pour apprendre,
Em F#m Bm
Matin pour aimer, maudire ou mépriser, Un matin, ça ne sert à rien
G A Un matin sans un coup de main,
Laissez tomber ou résister Ce matin, c'est le mien, c'est le tien,
Un matin de rien,
Bm Pour en faire
Encore un matin qui cherche et qui doute, Un rêve plus loin.
G A Bm
Matin perdu cherche une route,
Bm
Encore un matin du pire ou du mieux,
G F#m
A éteindre ou mettre le feu.
G A Bm
Un matin, ça ne sert à rien
G A Bm
Un matin sans un coup de main,
G A Bm
Ce matin, c'est le mien, c'est le tien,
Em F#m
Un matin de rien,
G A
Pour en faire
Page 41
Johnny Halliday - Quelque chose de Tennessee B E F#m7 E/G# A C#m G#m F#m
Arpegian style: For example for a E: B
Quelque chose de Tennessee
E:--------0-------------: B E
B:-----------0-----0----: Ainsi vivait Tennessee
G:--------------1-------: E E/G#
D:--2--2----------------: Le cœur en fièvre et le corps démoli
A:--2-------------------: A C#m
E:--0-------------------: Avec cette formidable envie de vie
G#m F#m
Spoken: Ce rive en nous c'était son cri a lui
B E F#m7 E/G# A C#m G#m F#m
E F#m7 Quelque chose de Tennessee
A vous autres hommes faibles et merveilleux
E/G# A Comme une étoile qui s'éteint dans la nuit
Qui mettez tant de grâce a vous retirer du jeu A l'heure ou d'autres s'aiment à la folie
C#m Sans un éclat de voix et sans un bruit
Il faut qu'une main posée sur votre épaule Sans un seul amour, sans un seul ami
G#m F#m B Ainsi disparu Tennessee
Vous pousse vers la vie, cette main tendre et légère
A certaines heures de la nuit
B E Quand le cœur de la ville s'est endormi
On a tous quelque chose en nous de Tennessee Il flotte un sentiment comme une envie
F#m7 E/G# Ce rêve en nous avec ses mots a lui
Cette volonté de prolonger la nuit Quelque chose de Tennessee
A C#m
Ce désir fou de vivre une autre vie Define: E : 022100
G#m F#m F#m7: 242222
Ce rêve en nous avec ses mots à lui E/G#: 422100
A : x02220
Quelque chose de Tennessee C#m : x46654
Cette force qui nous pousse vers l'infini G#m : 466444
Y'a peu d'amour avec tellement d'envie F#m : 244222
Si peu d'amour avec tellement de bruit B : x24442

Page 42
Johnny Halliday – Le Pénitencier Hit the Road Jack
Am G F E
lam do ré fa 1) Hit the road, Jack and don't you come back
Les portes du pénitencier No more, no'more, no more, no more
lam do mim I fit the road, Jack and don't you come back no more.
Bientôt vont se fermer
lam do ré fa 2) Woo ! Woman. Oh woman
Et c'est là que je finirai ma vie Don't treat me so
lam do mim Mean you're the meanest old
Comm' d'autres gars l'ont finie Woman, that I've ever seen
1 guess if you said so
I'd have to pack my things and go.
Pour moi ma mère a donné
Sa robe de mariée
3) Hit the road, Jack and don't you come back No more,
Peux-tu jamais me pardonner no more, no more, no more
Je t'ai trop fait pleurer Hit the road, Jack and don't you come back no more.

Le soleil n'est pas fait pour nous 4) Now, baby listen, baby don't atreat me this er For I'll
C'est la nuit qu'on peut tricher be back on my feet some day Don't care if you do cause
Toi qui ce soir a tout perdu iCs understood You ain't got no money, you just ain't no
Demain tu peux gagner. good Well I guess if you say so I'd have to pack my
things and go.
0 mères, écoutez-moi
Ne laissez jamais vos garçons 5) Hit the road, Jack and don't you come back
Seuls la nuit traîner dans les rues No more, no more, no more, no more
Ils iront tout droit en prison Hit the road, Jack and don't you come back no more,
Hit the road, Jack and don't you come back
No more, no more, no more, no more
Toi la fille qui m'a aimé
Hit the road, Jack and don't you come back no more
Je t'ai trop fait pleurer
Don't you come back no more, don't you come back no
Les larmes de honte que tu as versées more
Il faut les oublier

Les portes du pénitencier


Bientôt vont se fermer
Et c'est là que je finirai ma vie
Comm' d'autres gars l'ont finie

Page 43
Imago – Marius D–C–D–C–G-G
D–C–D–C–G-G Et même si le raisin a gelé
Te souviens-tu de ces temps là ? Il faut payer l’tracteur, les engrais
Nous suivions les chemins étroits L’assurance et le prêt
Jusqu’au fond des bois Un jour Milou a foutu le camp
La maison de Marius se cachait Le fils Braïsse en a fait autant
Entre les ronces et les genêts Le Cami bosse au ciment
Qui la protégeait La ferme du Marius est vendue
D–G–D–D–G–D–A Il y a trois ans peut-être plus - Un gars cossu
En hiver nous partions à l’école D–C–D–C–G-G
Bien emmitouflé dans nos caches cols La faucheuse dehors a rouillé
Entre les livres et les cahiers La luzerne n’a plus repoussé
Une pomme pour la récré Les pommiers sont crevés
D–C–D–C–G-G D–C–D–C–G-G
L’antiquaire de Privas est passé
L’école Marius l’avait oublié
Il a raflé l’ pétrin l’ vaisselier
Au labour à la taille et au blé
Les joues et les chenets
Il lui fallait aider
D–G–D–D–G–D–A
D–C–D–C–G-G
Nous on trouvait sa vie passionnante C’est dommage, on aurait bien aimé rester
Il disait qu’elle n’était pas marante Et pour vivre on aurait travaillé
Qu’il fallait s’accrocher Faudrait pas croire qu’la terre
On aurait pas su quoi en faire
D–C–D–C–G-G
Pour travailler il faut des machines D–C–D–C–G-G
Y en a marre de courber l’échine Mais la vie ne va pas s’arrêter
Pour trois fois rien Des gens sérieux vont s’en occuper
Des gens plein d’idées
D–C–D–C–G-G
Pour acheter il faut emprunter D–C–D–C–G-G
Et puis après tu dois rembourser - Et tu es piégé L’an prochain ils vont faire un camping
Et l’année d’après un parking -
D–G–D–D–G–D–A
Des tennis une piscine
En été, tu cueilles les fruits que la graine a laissés D–C–D–C–G-G
Tu moissonnes quelques balles de blé De partout les touristes vont venir
Tu fauches aussi les prés Voir les grottes, les avens, les dolmens
Si la pluie a bien voulu tomber La vallée va revivre. Deux mois dans l’année.A

Page 44
Imago – Le Commissariat Sinon j’te meule la tête Comment pouvais-je savoir
A – F#m – C - G Ou je t’arrache les doigts Qu’son cœur allait lâcher ?
Tiens signe avec moi D’abord j’suis sûr qu’il est mort
Pif paf la claque a résonné
J’en finirai tout de suite Rien que pour m’emmerder
Dans le commissariat
Mais le bon temps c’est fini Faut pas me mettre en cause
Les flics qui jouaient au poker
Les juges vont faire leur cirque C’est vraiment trop stupide
Ont levé leurs yeux las
Un avocat bavard parlera de tes Et puis de toute façon
Et le gosse de Clichy
parents C’est une manière de suicide
Qui venait de se faire pincer
Ton enfance malheureuse Pleure pas Roger, - Tu seras pas muté
De se lèvre fendue
T’en prendra qu’pour vingt ans. Pleure pas Roger,
Voyait le sang couler
Alors comme ça monsieur C – E7 – C – E7 – C – C – E7 – E7 Tout ça va s’arranger
On voulait voler du pain Pleure pas petit, Tous tes copains,
Pour faire du tort au blanc Ou ils vont t’arranger Sont prêts à jurer
Ou bien jouer les malins Crie pas petit, Qu’il t’avait agressé.
C’est une vraie chance pour toi Ou ils vont te cogner Les journaux le lendemain
Que l’on t’ait ramassé Tiens bon petit, Racontaient ça très bien
Sinon tous ces braves gens Serre donc les dents Un gosse de couleur
T’auraient déjà lynché C’est qu’un mauvais moment. Est mort au p’tit matin
C – E7 – C – E7 – C – C – E7 – E7 E–G–D–E–E–G–D-E Suite disaient les médecins
Dehors la neige tombe A une forte émotion
Pleure pas petit,
Mais ce n’est pas pour toi C’était un être faible
Ou ils vont t’arranger
Quand tu ressortiras Sujet à convulsions
Crie pas petit,
Ou ils vont te cogner Elle ne sera plus là Tu vois Roger - Le coup est arrangé
Tient bon petit, Dehors Noël s’agite Tu vois Roger - Tu seras pas muté
Serre donc les dents Les passants vont et viennent Tous tes copains,
C’est qu’un mauvais moment. Tout l’monde se fout bien Devant les jurés
D’une vie comme la tienne. Se sont bien comportés
Un jour on vole du pain
Le lendemain c’est de l’argent Ben oui quoi chef Dehors la neige tombe
Plus la pitance est bonne J’lai un peu bousculé Mais ce n’est plus pour toi
Plus l’appétit est grand Faut dire que toute la nuit Les passants vont et viennent
Ca gagne comme un virus, Il m’avait énervé Mais ne s’arrêtent pas
Une maladie, un tic Et puis pouf sans prévenir Les lumières de la ville
Moi j’m’occupe pas d’tout ça Il tombe comme une chiffe S’allument et puis s’éteignent.
Je n’fais pas d’politique molle Tout le monde se fout bien
Mais arrête de m’faire dire Moi pour le réveiller D’une mort comme la tienne
Un peu n’importe quoi J’y colle deux trois torgnoles
Page 45
Imago – La Mosquée Je ne dormais plus je ne mangeais plus
A D A J’arpentais les rues
J’étais parti pour Katmandou A la recherche de mon inconnue
A D Que j’avais perdue
Pour Katmandou A la recherche de mon Aïdé
Voir les mystiques et les sadous Joyau d’un été
Prier à genou Et qui m’avait ensorcelé
Et visiter les temples indous Allez Ramna, allez Kchrisna, allez Vichnou, Alléluia
Les temples fous J’ai pris un livre merci Mick Mech
Et me ramener un gourou Chou bidou bidou ouah
A G A Pour avoir l’air un peu moins bête
Allez Ramna, allez Kchrisna, Chou bidou bidou ouah
Allez Vichnou, allez Papou En m’ disant qu’avec ce poète
A C A La la la la la la la la
On m’avait dit que là bas Ben j’vais lui faire un brin d’ causette
C A Dans ma camionnette
Chou bidou bidou ouah Je l’ai retrouvé dans un snack bar
On faisait du cheval sur les lamas Fixée avec un Malabar
Chou bidou bidou ouah Elle voulait changer les dollars
A A A Au marché noir
Qu’on faisait l’amour à tour de bras C’est plus valable mais c’est risqué
A A Rapport au taux de l’intérêt
La la la la la la la la Les banques c’est sur veulent profiter
A G Mais moi j’ suis pas un dégonflé
Un peu comme dans l’Kama-Sutra j’ suis un routard un dur un vrai
A G A Moi j’en fous j’ vis hors du système
En couleur Chou bidou bidou ouah
J’suis arrivé à Istanbul Juste pour Vichnou et celle que j’aime
Tout de suite ils ont vu que j’étais cool Chou bidou bidou ouah
Ils mont fait fumer des loukoums On s’ brûle des vrais fagots d’encens
J’ai perdu la boule La la la la la la la la
J’ai fait un trip empoisonné En s’enlaçant sur les divans
Oh là là quel pied ! On n’est pas mystique à plein temps
Et j’ai rencontré Aïdé Je suis rev’nu rue d’ la Huchette
Dé why da why dé why da Rue d’ la Huchette
Le Bosphore s’estompait Et tous les soirs je fais la quête
Chou bidou bidou ouah Rue d’ la Huchette
Entre les minarets J’ai mon pipeau mes p’ tites clochettes
Chou bidou bidou ouah Ma gantura et mes basquettes
Un peu partout sur son cheval T’as pas cent balles un ticket d’ métro,
La la la la la la la la Une clé d’ douze ou un esquimau ?
Ataturk s’angoissait
J’étais mal dans ma peau
Page 46
Imago - Six heures et quart
E A Après l’bureau
Six heures et quart Dans le métro
Le réveil sonne Y a tous les fanas du boulot
Et dehors il fait noir Un grand costaud
Faut te lever Qui t’ serre de près
Et toi tu donnerais Colle un truc dur derrière ton dos
Tout pour rester coucher Tu le regardes
Les enfants dorment encore Et t’as envie de le gifler
Dans la salle à Manger Vois ses grosses joues saigner
Sur le vieux canapé Mais tu n’oses même pas l’engueuler
Tu fais réchauffer le café Il dirait qu’ tu l’as provoqué
Et tu prépares leurs déjeuners Et tout le monde l’approuverait
T’auras pas l’temps d’te maquiller
Une heure plus tard
Dans l’escalier Chez l’épicier
La radio swingue Tu fais les courses pour le dîner
Les infos de la matinée Si tu t’ sens bien
A sept heures dix A 22 heures
Tu abandonnes T’iras voir un film italien
Le plus petit chez la nourrice. Mais les enfants
Tu lâches le grand N’ont pas l’air décidés
Devant la porte du lycée A te laisser filer
Vit’ fait dans la foulée Le grand veux qu’ tu l’aides pour ses
Il t’dit « salut » mais toi tu n’entends d’voirs
rien Le petit pleure c’est déjà tard
Tu cours déjà après ton train Et tu lèves à 6 heures et quart
T’es en retard comme chaque matin

Page 47
Imago - Cocaïne
C – C - Am – Am - F – F – G - G C – C - Am – Am - F – F – G - G
J’crois bien qu’ j’ai tout essayé dans ma chienne de Avec les potes quand on fait une chouette
vie bringue
Pour m’envoyer au ciel flipper comme un maudit On remplace les fluttes à champagne par des
Des shoots au café calva, des sandwichs à l’opium seringues
J’ai même fumé des suppositoires dans un shilom Un jour le shit était tellement costaud
C –Am– F – G Qu’on a retrouvé Bébert qui bouffait les rideaux
Cocaïne, ça te défonce ton homme
Cocaïne, ça te défonce ton homme
Am – Am – F – F – G – G Am – Am – F – F – G – G
Si mon bras ressemble plutôt à un bifteck Mireille dans un trip complètement groggy
C’est qu’au lancer d’ la seringue j’ suis devenu un S’est enfilé une infusion de patchouli
athlète
Cocaïne, ça te défonce ton homme Cocaïne, ça te défonce ton homme
L’autre jour j’étais en manque à force de tourner en C – C - Am – Am - F – F – G - G
rond Dans l’ tas y en a un j’ crois bien qu’ c’est un
J’ai fini par fumer la moitié d’ mon paillasson indic
J’ai connu un para qu’avait beaucoup d’ problèmes Quand il est défoncé il se dénonce lui même aux
Il prenait des champignons hallucino gégènes flics
Cocaïne, ça te défonce ton homme Vous fiez pas à Raimond avec son air placide
Am – Am – F – F – G – G Sur la place de Paris c’est l’ plus gros trafiquant
J’ai même rencontré un curé défroqué d’acide
Qui refilait des hosties au LSD
Cocaïne, ça te défonce ton homme Ses dollars, il s’ les garde pour sa pomme
PONT – Am – Am – E – E – Am – Am – G – G Cocaïne
ça me rend fou Am – Am – F – F – G – G
Cocaïne je suis à vos genoux Il y a en fin Gontran qui a l’expérience des
Cocaïne ça me rend fou masses
Pour lui la défonce résout les conflits d’ classe4

Cocaïne, ça te défonce ton homme

Page 48
Indochine - Bob Morane Indochine - J'ai demandé à la lune
Am – F – C – D(4) Intro: C - Dm - Am
Egaré dans la vallée infernale C Dm Am
Le héros s'appelle Bob Morane J'ai demandé à la lune
A la recherche de l'Ombre Jaune C Dm Am
Le bandit s'appelle Mister Kali Jones Et le soleil ne le sait pas
Avec l'ami Bill Ballantine Dm Am
Sauvé de justesse des crocodiles Je lui ai montré mes brûlures
Stop au trafic des Caraïbes Em G
Escale dans l'Opération Nadawieb Et la lune s’est moquée de moi
Le cour tendre dans le lit de Miss Clark Et comme le ciel n’avait pas fière allure
Prisonnière du Sultan de Jarawak Et que je ne guérissais pas
En pleine terreur à Manicouagan Je me suis dit quelle infortune
Isolé dans la jungle birmane Et la lune s’est moquée de moi
Emprisonnant les flibustiers J'ai demandé à la lune
L'ennemi est démasqué Si tu voulais encore de moi
On a volé le collier de Civa Elle m'a dit j'ai pas l'habitude
Le Maradjah en répondra De m'occuper des cas comme ça
Refrain :Dm – Am – C - G -Petit Pont-
Et soudain surgit face au vent Et toi et moi on était tellement sûre
Le vrai héros de tous les temps Et on se disait quelques fois
Bob Morane contre tout chacal Que c’était juste une aventure
L'aventurier contre tout guerrier Et que ça ne durerait pas
Et soudain surgit face au vent Je n’ai pas grand chose à te dire
Le vrai héros de tous les temps Pas grand chose pour te faire rire
Bob Morane contre tout chacal Que j’imagine toujours le pire
L'aventurier contre tout guerrier Que le meilleur me fait souffrir
Dérivant à bord du Sampang J'ai demandé à la lune
L'aventure au parfum d'Ylalang Si tu voulais encore de moi
Son surnom, Samouraï du Soleil Elle m'a dit j'ai pas l'habitude
En démantelant le gang de l'Archipel De m'occuper des cas comme ça
L'orage des guerriers du Doc Xhatan Et toi et moi on était tellement sûr
Il s'en sortira toujours à temps Et on se disait quelques fois
Tel l'aventurier solitaire Que c’était juste une aventure
Bob Morane est le roi de la terre Et que ça ne durerait pas.

Page 49
Bernard Lavilliers - Les mains d'or On dirait - le soir - des navires de guerre
Intro: Em, B7 (4x)
Battus par les vagues - rongés par la mer
Em B7 Em
Un grand soleil noir tourne sur la vallée Tombés sur le flan - giflés des marées
B7 Em
Cheminées muettes portails verrouillés Vaincus par l'argent - les monstres d'acier
B7 Em
Wagons immobiles tours abandonnées Refrain
B7 Em
Plus de flamme orange dans le ciel mouillé J'peux plus exister, là - J'peux plus habiter, là
On dirait - la nuit - de vieux châteaux forts
Bouffés par les ronces - le gel et la mort Je sers plus à rien, moi - Y a plus rien à faire
Un grand vent glacial fait grincer les dents
Monstre de métal qui va dérivant Quand je fais plus rien, moi - Je coûte moins cher,
moi
Refrain:
Em Am7 Em Que quand je travaillais, moi - D'après les experts
J'voudrais travailler encore, travailler encore
B7 Em Refrain
Forger l'acier rouge, avec mes mains d'or
Am7 Em J'me tuais à produire - Pour gagner des clous
Travailler encore, travailler encore
B7 Em C'est moi qui délire - Ou qui devient fou
Acier rouge et mains d'or
J'peux plus exister, là - J'peux plus habiter, là
J'ai passé ma vie là - dans ce laminoir
Mes poumons - mon sang et mes colères noires Je sers plus à rien, moi - Y a plus rien à faire
Horizons barrés là - les soleils très rares
Comme une tranchée rouge saignée sur l'espoir Refrain (3x)

Page 50
Bernard Lavilliers – French Valley Ici pour trouver l’eldorado
Em Il faut une shooteuse où un marteau
Viens petite sœur au blanc manteau La vallée d’la french ma chérie
F#7 F7 C’est l’ colorado en plus petit
Viens c’est la ballade des copeaux Y’a moins de chevaux et de condors
Em Mais ça fait quand même autant de morts
Viens petite girl in ray blue jean Ma belle femelle de métal
F#7 F7 Je t’invite dans mon carnaval
Viens c’est la descente au fond d’la mine Ici la cadence c’est vraiment trop
Em Ici y’a pas d’place pour les manchots
Viens donc grand shooté du désespoir Refrain
F#7 F7 Tu ne connais pas mais t’imagine
Viens donc visiter mes laminoirs C’est vraiment magnifique une usine
Em C’est plein de couleurs et pleins de cris
Viens donc chevaucher les grands rouleaux C’est plein d’étincelles surtout la nuit
F#7 F7 Em C’est vraiment dommage que les artistes
Et t’coinçer la tête dans un étau Qui font le spectacle soit si triste
Viens petite femme de St Tropez Autrefois y’avait des rigolos
Nous on fume la came par les cheminées Ils ont tous finis dans un lingot
Et si le bonheur n’est pas en rtard Le ciel a souvent des teintes étranges
Il arrive avec son gros cigare Le nom des patelins s’termine par ange
Refrain C’est un vieux pays pas très connu
Am7 B7 Y’a pas de touristes dans les rues
Viens, dans mon pays Refrain
Am7 B7
Viens petite sœur au blanc manteau
Viens voir, où j’ai grandi
Viens c’est la ballade des copeaux
Am7
Viens petite girl in ray blue jean
Tu comprendras pourquoi la violence et la mort
Viens c’est la descente au fond d’la mine
Am7 B7
Viens c’est la descente au fond d’la mine
Sont tatoués sur mes bras comme tout ce décor
G7 Am7
Pour tout leur pardonner et me tenir tranquille
B7
Il faudrait renier les couteaux de la ville
Viens petite bourgeoise demoiselle
Visiter la place aux devindelles
Page 51
Bernard Lavilliers – La Samba Dont la sonorité, met vite dans l’ambiance
Etaient habitués, lala lalla
Em9 F#7 B7 A suivre les cadences
La musique a roulé, Et toute la cité, à dansé la samba
Em(9) Bis
des tempos exotiques
F#7 B7 Une musique morte, impuissante et statique
La dame du 1er, Suintait par le plafond, très aristocratique
Em(9) Mais la joie authentique, lala lalla
a pigé la rythmique Remontait des bas fonds
Am7 (9) Monsieur le directeur, pris ses dispositions
Et s’est mise à danser, lala lalla Bis
Em7 (9) (9b)
sur des airs des tropiques Alors les CRS, d’la répression rythmique
Em7 C7 Qui ne balance pas (youppa !) autrement qu’à la
Et tout le grand standing, trique
B7 Les oreilles bouchées, lala lalla
a dansé la samba Par d’énormes hublots
Am9 Em(9) Trouvèrent un responsable, et firent leur boulot
F#7 B7 Em(9) Bis
Et tout le grand standing, a dansé la samba
Z’ont tué l’guitariste, lui ont brisé les doigts
L’immeuble d’à coté, qui a le sens critique Interdit sa musique, surveillé quelques mois
Etant standardisé, sur le cadre moyen Mais au fond des mémoires, lala lalla
Bientôt contaminé, lala lalla Sur les marteaux pillons
par le rythme excentrique Les compagnons d’usines, ont gravés la chanson
A coupé la télé, et dansé la samba .
Bis

Les prolos qui logeaient, dans la cité


d’urgence
Page 52
Bernard Lavilliers – On the Road Again Elle nous a pris les beaux et les drôles
On the road again again
On the road again again
Em2 G2 Bm7 D Em2 G2 Bm7 D
|---------------------------|-----------------------2--|
|-----------------------7---|-----------0-----3----3---| Em F#m
|---0-----4-----7------7----|-----0----2-----2----2----| Ami sais-tu que les mots d'amour
|--4-----7-----7------7-----|----4----0-----4----0-----|
|-2-----5-----9------5------|---2----------2-----------|
Em A
|0-----3-----7--------------|--0-----3-----------------| Voyagent mal de nos jours
Em A2
Em2 G2 Bm7 D Tu partiras encore plus lourd
Nous étions jeunes et larges d'épaules Em2 G2 Bm7
Em2 G2 Bm7 D On the road again again
Bandits joyeux insolents et drôles D Em2 G2 Bm7
Em2 G2 Bm7 On the road again again
On attendait que la mort nous frôle D Em2 G2 Bm7
D Em2 G2 Bm7 On the road again again
On the road again again D Em2 G2 Bm7
D Em2 G2 Bm7 D Em2 G2 Bm7 On the road again again
On the road again again
A2 = 002200
Au petit jour on quittait l'Irlande
Et derrière nous s'éclairait la lande
Il fallait bien un jour qu'on nous pende
On the road again again
On the road again again
On the road again again
On the road again again

La mer revient toujours au rivage


Dans les blés murs y'a des fleurs sauvages
N'y pense plus tu es de passage
On the road again again
On the road again again

Nous étions jeunes et larges d'épaules


On attendait que la mort nous frôle
Page 53
Bernard Lavilliers – Capoera J'ai tellement besoin de sommeil
Dm E7 BbM7 Bm7
C'est dans cet endroit qu'elle ira Je glisse doucement sur ta peau de femme libre
EbM7 Dm C A7
Une panthère noire comme chat Et tu m'enroules dans tes mots,je suis ta cible
E7 Dm7 G7
Rapide et,dangereuse comme moi On se battra tant qu'on vivra
EbM7 Dm Dm7 G7
Elle danse capoera Moitié rock et moitié samba
E7 BbM7 Bm7
Elle fume de la maconia On ira au delà des sons,sans équilibre
EbM7 Dm C A7
Elle a les yeux verts comme toi Vers la folie et la passion,jusqu'à l'air libre
E7 EbM7
Elle porte une arme sous le bras,elle danse Dm7 E7 A7 Dm
Capoera,capoera capoera,capoera
Dm7 E7 A7 Dm E7 A7
Capoera,capoera capoera,capoera Capoera,capoera,capoera
E7 A7
Capoera,capoera,capoera Terrible sangsue j'te laisserai ma peau
Ma cervelle mon coeur et mon sable chaud
Elle passe mais ne reste pas J'te laisserai mes plumes et mon grand couteau
Elle danse mais ne rêve pas J'suis dans mon hamac camé à zéro
Elle rêve mais elle ne dors pas Laisse toi aller sur ce tempo là,
Elle pense,capoera la vie et la mort c'est capoera
Bouche dorée et lèvres chaudes C'est un chant du nord un sport de combat
Elle a la démarche d'un fauve Qui se danse encore capoera
Jambe coupées dans ton alcôve Une main ouverte et un poing fermé
Elle t'appelle et tu te sauves L'une pour connaître,l'autre pour cogner
C'est avec ta peau qu'on s'en sortira
Capoera,capoera,capoera,capoera Laisse toi aller capoera
Capoera,capoera,capoera
Capoera,capoera,capoera,capoera
Dm7 G7 Capoera,capoera,capoera
J' ai tellement besoin de soleil
DM7 G7
Page 54
Bernard Lavilliers – La Salsa
B AB A G A B
Intro :
Em F Em F Em F C7M Bb7M C7M Bb7M C7M Bb7M Qui te soulève c'est la salsa
B
Tout le gang était là Em
A B A C'est une frangine portoricaine
Ceux de Porto Rico ceux de Cuba B
B Qui vit dans le spanish Harlem
Les maquereaux de Harlem Em
A B A Les reins cambrés au bon endroit
Les revendeurs de coke ou de coca B Em
E Elle est superbe c'est la salsa
Ceux qui vivent au soleil
D E
Avec des femmes blanches dans les villas Un sauce mélo
D E De te quiero mucho et de cafard
Et ceux qui ne mangent pas Une sauce mais là
D E C'est le Christ qui te saigne pour vingt dollars
Sapés comme des nababs à l'Opéra
Une sauce mêlée
D B AB De beauté de souplesse et de congas
Là voilà Une sauce lamée
Comme la peau de la fille qui danse pour moi
B A B A G A La salsa

C'est une latine de Manhattan Tout seul dans la nuit chaude


Je la garde serrée contre mon cœur
B AB A G A Malgré la mort qui rôde
Chuchotant quelque chose à son chauffeur
De la résine de Macadam
T'en as marre des palaces
B A B A G A Elle s'en va faire des passes pour le panard
Je la suis à la trace
Un coup de fouet de haut en bas Ramassant ses paillettes sur le trottoir

Page 55
Maxime Le Forestier - San Francisco D'un qui reviendra dans un an ou deux
[Em]C'est une maison [G]bleue Puisqu'il est heureux on s'endormira
[Bm]Adossée à la col[C]line
On y vient à pied Refrain :
[G]On ne frappe pas Quand San Francisco se lève...
Ceux qui [D]vivent là
Ont jeté la [C]clé [Em]
[Em]On se retrouve ensem[G]ble C'est une maison bleue
[Bm]Après des années de [C]route Accrochée à ma mémoire
Et on vient s'asseoir On y vient à pied
[G]Autour du repas On ne frappe pas
Tout le [D]monde est là Ceux qui vivent là
A cinq heures du [A]soir [Em] Ont jeté la clé
Peuplée de cheveux longs
Refrain : De grands lits et de musique
[Em]Quand San Franci[G]sco Peuplée de lumière
s'embrum[A]e Et peuplée de fous
[A]Quand San Francis[C]co s'[C]al- [D]lu- Elle sera dernière
[Em]me A rester debout.
San Fran[Bm]cisco
Où êtes-[Em]vous Refrain :
Liz[G]zard et [A]Luc Si San Francisco s'effondre...
[C]Psylvia
Atten[D]dez-moi [Em]

Nageant dans le brouillard


Enlacés roulant dans l'herbe
On écoutera Tom à la guitare
Phil à la kena jusqu'à la nuit noire
Un autre arrivera
Pour nous dire des nouvelles
Page 56
Maxime Le Forestier – Le frère 3- Toi le frère que je n'aurai jamais
1- [Am]Toi le frère que je n'ai jamais Je suis moins seul de t'avoir fait
[Dm]eu Pour un instant pour une fille
Sais-tu si tu avais [G]vécu Je t'ai dérangé, tu me pardonnes
Ce que nous aurions fait [G7]ensem[C]ble Ici quand tout vous abandonne
[E]Un an après moi tu serais [Am]né On se fabrique une famille
Alors on ne se serait plus q[Dm]uitté Maxime Le Forestier – Education Sentimentale
Comme deux a[Am]mis qui se ressem[E]blent [Am]Ce soir à la brune, nous irons ma brune
[Am]On aurait appris l'argot p[Dm]ar Coeur [Dm]Cueillir des serm[G]ents
J'aurais été ton prof[G]esseur [G7]Cette fleur sauvage [Am]qui fait des ravages
A mon école buissonni[G7]è[C]re [Dm]Dans les cours d'en[C]fants
[E]Sûr qu'un jour on se serait b[Am]attu [F]Pour toi ma princesse, [G]j'en ferai des tresses
Pour peu qu'alors on ait co[Dm]nnu Et dans tes che[C]veux
Ensemble la même p[Am]remi[E]ère [E]Ces serments, ma belle, [Am]te rendront cruelle
Refrain: [Dm]Pour tes [G7]amoureux
Mais tu n'es pas là [C] [E] [Am] [G] [F] [G] [C]
A qui la faute 2 -Demain à l'aurore, nous irons encore
Pas à mon père Glaner dans les champs
Pas à ma mère Cueillir des promesses, des fleurs de tendresse Et de
Tu aurais pu chanter cela sentiment
2- Toi le frère que je n'ai jamais eu Et sur la colline, dans les sauvagines
Si tu savais ce que j'ai bu Tu te coucheras
De mes chagrins en solitaire Dans mes bras, ma brune, éclairée de lune
Si tu ne m'avais pas fait faux-bond Tu te donneras
Tu aurais fini mes chansons 3 - C'est au crépuscule, quand la libellule
Je t'aurais appris à en faire S'endort au marais
Si la vie s'était comportée mieux Qu'il faudra voisine, quitter la colline
Elle aurait divisé en deux Et vite rentrer
Les paires de gants Ne dis rien ma brune, pas même à la lune
Les paires de claques Et moi, dans mon coin,
Elle aurait sûrement partagé J'irai solitaire, je saurai me taire
Les mots d'amour et les pavés Je ne dirai rien
Les filles et les coups de matraque
Page 57
Maxime Le Forestier – La Fugue
(accord du premier couplet)
La Rém Souviens-toi qu'un violon
C'était toujours la même Fut jeté sur le sol
Sol Do Car c'était toujours le sol
Mais on l'aimait quand même Qui jamais me colla
Fa Sib Quand il était bémol
La fugue d'autrefois Quand les voisins commençaient
Lam* Mi* Lam A manifester
Qu'on jouait tous les trois C'était l'heure de goûter
On était malhabiles Salut Jean Sébastien et
Elle était difficile A jeudi prochain
La fugue d'autrefois
(accord du deuxième couplet)
Qu'on jouait tous les trois
Eléonore un jour
La A quitté la maison emportant
Eléonore attaquait Le diapason depuis ce jour
Rém Sol Nous n'accordons plus nos violons
Le thème au piano L'un après l'autre nous nous sommes
Do Fa Dispersés la fugue toute seule est restée
On trouvait ça si beau Mais chaque fois que je l'entends
Sib Lam C'est le printemps
Qu'on oubliait de jouer
Lam* Mi* Lam (bis en fin de
couplet)
Pour l'é cou ter
Elle s'arrêtait brusquement
Nous regardait
Du haut d'son tabouret
Elle disait reprenez
A Fa Mi Ré
Fa Mi Ré
Page 58
Maxime Le Forestier – Fontenay aux Roses

1 - [G]Vous êtes si jol[C]ies 3 - Dimanche sera gris


Quand vous passez le [D]soir Je ne vous verrai pas
A l'angle de ma [G]rue [B7] Pas avant lundi soir
Parfumées et fleu[C]ries Où serez-vous parties
Avec un ruban [D]noir Qui vous tiendra le bras
Toutes de bleu vêt[Em]ues Que vous fera-t-on croire
Quand je vous vois pa[B7]sser Je crois que je vous dois
J'imagine parfois De vous faire un aveu
Des choses insen[Em]sées Petites écoutez-moi
Les rendez-vous sec[C]rets C'est la première fois
Au fond d'un jardin fr[D]oid Que je suis amoureux
Des serments murmu[G]rés De tout un pensionnat
2 - Le soir dans votre lit
Je vous devine nues
Un roman à la main
Monsieur Audiberti
Vous parle d'inconnu
Vous êtes déjà loin
Vos rêves cette nuit
De quoi parleront-ils
Le soleil fut si lourd
Demain c'est samedi
Je guetterai fébrile
Votre sortie du cours

Page 59
Georges Moustaki – Le métèque
Avec ma gueule de métèque, Avec ma gueule de métèque,
De juif errant, de pâtre grec De juif errant, de pâtre grec
Et mes cheveux aux quatre vents, Et mes cheveux aux quatre vents,
Avec mes yeux tout délavés Je viendrai ma douce captive,
Qui me donnent l'air de rêver, Mon âme sœur, ma source vive,
Moi qui ne rêve plus souvent, Je viendrai boire tes vingt ans
Avec mes mains de maraudeur, Et je serai prince de sang,
De musicien et de rôdeur Rêveur ou bien adolescent
Qui ont pillé tant de jardins, Comme il te plaira de choisir
Avec ma bouche qui a bu, Et nous ferons de chaque jour,
Qui a embrassé et mordu Toute une éternité d'amour
Sans jamais assouvir sa faim, Que nous vivrons à en mourir.
Avec ma gueule de métèque, Et nous ferons de chaque jour,
De juif errant, de pâtre grec, Toute une éternité d'amour
De voleur et de vagabond, Que nous vivrons à en mourir.
Avec ma peau qui s'est frottée
Au soleil de tous les étés
Et tout ce qui portait jupon,
Avec mon cœur qui a su faire
Souffrir autant qu'il a souffert,
Sans pour cela faire d'histoire,
Avec mon âme qui n'a plus
La moindre chance de salut
Pour éviter le purgatoire,

Page 60
Georges Moustaki – Sarah Em Am
Si vous la rencontrez bizarrement parée, Les seins si lourds de trop d'amour,
traînant dans le ruisseau un talon déchaussé G C
Et la tête et l’œil bas comme un pigeon blessé,
ne portent pas le nom d'appâts,
Messieurs, ne crachez pas de jurons ni d'ordures
Au visage fardé de cette pauvre impure
D Bm
Que déesse famine, par un soir d'hiver le corps lassé trop caressé,
a contraint à relever ses jupons en plein air. Em F
Cette bohème là c'est mon bien ma richesse, trop souvent, mais trop mal aimé,
Ma perle, mon bijou, ma reine, ma duchesse... E Am
Capo 3ème case
le dos voûté, semble porter
Am G Am B7 E
La femme qui est dans mon lit des souvenirs qu'elle a dû fuir.
G Am La femme qui est dans mon lit
n'a plus 20 ans depuis longtemps. n'a plus 20 ans depuis longtemps.
Em Am Em Am
Les yeux cernés par les années, Ne riez pas n'y touchez pas,
G C
G C
gardez vos larmes et vos sarcasmes,
par les amours, au jour le jour,
D Bm
D Bm lorsque la nuit, nous réunit,
la bouche usée par les baisers, Em F
Em F son corps, ses mains s'offrent aux miens
trop souvent, mais, trop mal donnés, E Am
E Am et c'est son cœur, couvert de pleurs,
le teint blafard, malgré le fard, B7 E
B7 E et de blessures, qui me rassure.
plus pâle qu'une, tâche de lune La femme qui est dans mon lit
La femme qui est dans mon lit n'a plus 20 ans depuis longtemps.
n'a plus 20 ans depuis longtemps.
Page 61
Eddy Mitchel – Bye bye Johnny B Goode Le film ne s'est pas fait et n'est jamais
Blues en Mi sorti
Et se sont écroulés les projets de Johnny
Mon ami Chuck Berry chantait depuis
Il a repris la route, décroché sa guitare
toujours
Il chante n'importe où et il dort dans les
De drôles d'aventures dans des histoires
gares
d'amour
Je l'ai perdu de vue mais, un jour, j'ai
C'est la même chanson et le même refrain
appris
La biographie complète d'un ami musicien
Qu'il était standardiste à Memphis
Un petit guitariste nommée Johnny B.
Tennessee
Goode
Refrain
Parti chercher fortune, un jour, à
Hollywood
Refrain
(Bye-bye, bye-bye)
(Bye-bye-bye, bye-bye)
Bye-bye Johnny
(Good-bye Johnny B. Goode)
Il dit qu'il va tourner, aux dernières
nouvelles
Un grand film sur la vie sexuelle de
Beethoven
Que d'ici quelques mois, le grand Johnny
B. Goode
Sera la super star des stars de Hollywood
Il a trouvé son job et la bonne combine
Il va enfin pouvoir épouser Maybeline
Refrain
Page 62
Eddy Mitchel – Pas de Boogie Woogie Refrain
Couplet A – A – A – A – A – A – E7 – E7
A – A7 – D – A - A - F#m – B7 – E7 A – A7 – D – D7x - A - E7 - A - A
A – A7 – D – D7x - A - F#m – B7/E7 - A E7 E7
Mes biens chers frères, mes bien chères sœurs
A D E7 E7
Le pape a dit que l’acte d’amour Reprenez avec moi tous en cœur
A
A E
Pas de Boogie-Woogie avant de faire vos prières
sans être marié est un péché du soir
A D Ne faites pas de Boogie-woogie avant de faire vos
Cette nouvelle il me faut l’annoncer prières du soir E
F#m B7 E A A7
à ma paroisse je suis curé Maintenant l’amour est devenu péché mortel
D D7x
A A7
Ne provoquez pas votre père éternel
J’ai pris une dose de whisky A E A
D A Pas de Boogie-Woogie avant vos prières du soir
Afin de préparer mon sermon Puis j’ai réclamé le silence afin d’observer les
A F#m réactions
Je n’ai pas fermé l’oeil de la nuit Sur certains visages de l’assistance
Se reflétait surtout l’indignation
B7 E7
Quant aux autres visiblement obtus
Je me posais bien trop de questions Sachant qu’ils n’avaient rien compris
A A7 Ils me demandèrent de faire à nouveau
Au petit matin, Dieu m’est apparu Le sermon du Boogie-Woogie
D D7 Refrain
et il m’a donné la solution Maintenant tout est fait, tout est dit
A F#m Mais mes fidèles sont partis
Aussitôt vers l’église j’ai couru Dieu je reste seul dans ta maison
J’en ai l’air mais le dire à quoi bon
B7 E7 A Si ton pape m’a fait perdre l’affaire
parler à mes fidèles sur ce ton J’irai tout droit, tout droit en enfer
Mais j’essaierai encore à la messe de minuit
Intro refrain notes : mi mi mi mi la la la la
Le sermon du Boogie-Woogie
E7 – E7 – E7 – E7
Refrain
Page 63
Eddy Mitchel – Le Rocker Si l'on ne vit pas comme eux, les bourgeois
Mi deviennent hargneux.
Tu sais parfois la vie me réserve des choses
drôles Si je traverse la rue en négligeant le bras du flic
Les gens oublient, puis redécouvrent le Rock près du feu
and Roll Les gens disent de moi
Blues en Mi à partir d’ici C'est un rocker, c'est un roller
Et si je chante l'amour ou bien n'importe quoi Il n'a aucun respect pour les gardiens de la Paix
Qu'importe le sujet, les gens disent de moi
C'est un rocker, c'est un roller Si je mange en gourmet dans un dîner de choix
Pourtant dans rocker, il y a aussi le mot cœur Qu'importe ma tenue les gens diront de moi
C'est un rocker, c'est un roller
Et la mode rétro avec ses houap_dou_houap L'estomac d'un roller se limite aux cheeseburger
Vient twister dans ma tête et chanter près de
moi
Les faux intellectuels, journalistes étroits
Tu es rocker, tu es roller
S'emparent de ma musique pour écrire sur moi
L'avenir, le passé ne peuvent pas me changer
C'est un rocker, c'est un roller
Dans le contexte actuel de l'évolution sexuelle
Les chanteurs décadents au tsé_tsé hésitant
Me regardant chanter disent d'un air horrifié
Tous les faiseurs de fric, les escrocs promoteurs
C'est un rocker, c'est un roller
Me font de grands sourires, je reste franc-tireur
Quelle brutalité dans ses pantalons serrés
Je suis un rocker, je suis un roller
Je chante ce que je veux à l'instant ou je le veux
Si je bois dans un bar 3 petits verres de trop
Qu'éclate une bagarre les gens crient aussitôt
Rock_rock_rock and roller: chœurs.
C'est un rocker, c'est un roller
Page 64
Rita Mitsuko - Marcia Baila
Intro : A - D - B7 - E7 (4 fois) Avec la tête elle danse aussi très bien
Couplet 1 : A - D - B7 - E7 (1/2 temps/accord) Et son visage danse avec tout le reste
Marcia, elle danse sur du satin, de la rayonne Elle a cherché une nouvelle façon
Du polystyrène expansé à ses pieds Et l'a inventée.
Marcia danse avec des jambes C'est elle, la sauterelle
Aiguisées comme des couperets La sirène en mal d'amour
Deux flèches qui donnent des idées Le danseur dans la flanelle
Des sensations Ou le carton.
Marcia, elle est maigre Refrain (instrumental et léger solo)
Belle en scène, belle comme à la ville
La voir danser me transforme en excitée Couplet 3
oh hou oh hou (4 fois A - D - B7 - E7)
Refrain : A - F# - Bm - E (2 temps/accord)
Moretto Refrain : A - F# - Bm - E (2 temps/accord)
Comme ta bouche est immense Tous – A capella
Quand tu souris et quand tu ris Moretto
Je ris aussi, tu aimes tellement la vie Comme ta bouche est immense
Quel est donc ce froid que l'on sent en toi? Quand tu souris et quand tu ris
Je ris aussi, tu aimes tellement la vie
Couplet 2 : A - D - B7 - E7 (1/2 temps/accord) Quel est donc ce froid que l'on sent en toi?
Mais c'est la mort qui t'a assassinée, Marcia
C'est la mort qui t'a consumée, Marcia Couplet 4 : A - D - B7 - E7 (1/2 temps/accord)
C’est le cancer que tu as pris sous ton bras Mais c'est la mort qui t'a assassinée, Marcia
Maintenant, tu es en cendres, cendres C'est la mort qui t'a consumée, Marcia
La mort, c'est comme une chose impossible C’est le cancer que tu as pris sous ton bras
Et même à toi qui est forte comme une fusée Maintenant, tu es en cendres, cendres
Et même pour toi qui est la vie même Marcia La mort, c'est comme une chose impossible
C'est la mort qui t'a emmenée Et même pour toi qui est la vie même Marcia
Marcia danse un peu chinois Et même à toi qui est forte comme une fusée
La chaleur dans les mouvements d'épaules C'est la mort qui t'a emmenée
A plat comme un hiéroglyphe inca Fin
De l'opéra Marcia (5 fois)

Page 65
Rita Mitsuko – C’est comme cà
Intro : F# D#m F# D#m

C'est comme [E] ça


Ah, [F#] la la la la
Ouais le secret ca coupe et ça donne
[D#m] Oh, oh, faut que j'moove
[F#] Sans fin du venin qui me fait mal au [D#m]
coeur
[F#] Quand le serpent
Chaloupe et console
[D#m] Oh, oh, faut que j'moove
[F#] L'ami Sadi s'enlise et là ça fait [D#m]
peur
Si c'est [E] ça
Ah, [F#] la la la la

Ça le susurre à mes entournures


Ah, ah, faut que j'moove
Ça le grince juste pendant la nuit
Ah, c'est comme ça ça plonge et ça vire
Ah, ah, faut que j'moove
Et ça gêne quoi, quand y'a pas de plaisir

C'est comme ça
Ah la la la la
La lala lala lala lalala...
J'veux pas t'abandonner, mon bébé
J'veux pas nous achever, tu sais
C'est pas que je veuille tenir ni que je veuille
m'enfuir
Il me faut prendre le frais, c'est vrai
Hé, hé, hé hé, viens près de moi que je te le
dise
Faut que j'moove ce secret qui me tord le coeur
Ah, la la la...

Page 66
Moby - Natural Blues Oui j'ai beau voir le ciel l'oiseau
Am E Am Dm
A# (intro : Fa, Fa, Ré#, Mi#, Fa Rien rien rien ne luit là-haut
oh lordy, trouble so hard Am Dm
G# Les anges zéro
oh lordy, trouble so hard, Am E Am
C# Je suis blanc de peau
don't nobody know my troubles but God
D# Armstrong tu te fends la poire
don't nobody know my troubles but God On voit toutes tes dents
Moi je broie plutôt du noir
A#
Du noir en dedans
went down the hill, the other day Chante pour moi Louis oh oui
A# Chante chante chante ça tient chaud
my soul got happy and stayed all day J'ai froid oh moi
F# Qui suis blanc de peau
went down the hill, the other day
G# Armstrong la vie quelle histoire
my soul got happy and stayed all day C'est pas très marrant
Qu'on l'écrive blanc sur noir
A# Ou bien noir sur blanc
On voit surtout du rouge du rouge
went in the room, didn't stay long,
Sans sans sans trêve ni repos
A# Qu'on soit ma foi
looked on the bed and brother was dead Noir ou blanc de peau
F#
went in the room, didn't stay long, Armstrong un jour tôt ou tard
G# On n'est que des os
looked on the bed and brother was dead Est-ce que les tiens seront noirs
Ce s'rait rigolo
Claude Nougaro – Armstrong Allez Louis alléluia
Au-delà de nos oripeaux
Noir et blanc
Am E Am Dm Sont ressemblants
Armstrong je ne suis pas noir Comme deux gouttes d'eau
Am E Am E
Je suis blanc de peau
Am E Am Dm
Quand on veut chanter l'espoir
Am E Am
Quel manque de pot
Am Dm

Page 67
Edith Piaf – La Foule Epanouis, enivrés et heureux
Lam(2) Mim(2) Si7(2) Mim(2)
Mim Do Lam(2) Entraînés par la foule
Je revois la ville en fête et en délire Qui s'élance et qui danse
Ré7(2) Sol(2) Une folle farandole
Suffoquant sous le soleil et sous la joie Nos deux mains restent soudées
Si7(2) Mim(2) Et parfois soulevés
Et j'entends dans la musique les cris, les rires Nos deux corps enlacés s'envolent
Do Lam Si(2) Et retombent tous deux
Qui éclatent et rebondissent autour de moi Epanouis, enivrés et heureux.
Mim Do Lam(2) Et la joie éclaboussée par son sourire
Et, perdue parmi les gens qui me bousculent Me transperce et rejaillit au fond de moi
Ré7(2) Sol(2) Mais soudain je pousse un cri parmi les rires
Etourdie, désemparée, je reste là Quand la foule vient l'arracher d'entre mes
Si7(2) Mim(2) bras...
Quand soudain je me retourne, il se recule
Do Si7 Mim Emportés par la foule
Et la foule vient me jeter entre ses bras... Qui nous traîne, et nous entraîne
Ré7(2) Nous éloigne l'un de l'autre
Emportés par la foule Je lutte et je me débats
Sol(2) Mais le son de sa voix
Qui nous traîne, nous entraîne S'étouffe dans les rires des autres
Ré7(2) Et je crie de douleur
Ecrasés l'un contre l'autre De fureur et de rage et je pleure
Sol(2)
Nous ne formons qu'un seul corps Et traînée par la foule
Si7(2) Qui s'élance et qui danse
Et le flot sans effort Une folle farandole
Mim(2) Je suis emportée au loin
Nous pousse enchaînés l'un et l'autre Et je crispe mes poings
Do7(2) Maudissant la foule qui me vole
Et nous laisse tous deux L'homme qu'elle m'avait donné
Fa#7 Si Et que je n'ai jamais retrouvé..
Page 68
Pink Floyd – Wish you were here
Em / G / Em / G / Em / A7 / Em / A7 / G / G Am G
We're just two lost souls swimming in a fishbowl,
C D Am year after year
G
So, so you think you can tell, heaven from hell? D C Am
Blue skies from pain? Running over the same old ground, what have we
found - the same old fears?
D C
Am G
Can you tell a green field, from a cold steel rail? A Wish you were here
smile from a veil?

G C
D
Do you think you can tell? Did they get you to
trade, your heroes for ghosts?

Am G
D
Hot ashes for trees? Hot air for a cool breeze?
Cold comfort for change

C Am
G
And did you exchange, a walk-on part in the war,
for a lead role in a cage...

(guitar solo - repeat intro)

CD
How I wish, how I wish you were here
Page 69
Michel Polnareff – Je suis un homme Quoi de plus naturel en somme
Au lit mon style correspond bien à mon état civil
Je suis un homme, je suis un homme
[G][C][A][Am][G] Pas besoin de référendum
La société ayant renoncé à me Ni d'un expert pour constater qu'elles sont en
[C]transformer, nombre pair
[G]A me déguiser, pour lui
ressembler[A][D]
En soixante-dix il n'est pas question, ce serait
[G]Les gens qui me v[G7]oient passer dans
du vice
le rue me traitent de pé[C]dé
De marcher tout nu dans les avenues.
[G]Mais les [C]femmes qui le croit n'ont
Mais c'est pour demain et un de ce jours
qu'à m'essayer[D]
Quand je chanterai aussi nu qu'un tambour,
vous verrez bien que
[G]Je suis un homme, je suis un homme
[C]Quoi de plus naturel en somme
Je suis un homme, je suis un homme
Au lit mon style correspond bien à mon état
Et de là haut sur mon podium
civil
J'éblouirai le tout Paris de mon anatomie.
Je suis un homme, je suis un homme
Je suis un homme, je suis un homme
Comme on en voit dans les muséums
Quoi de plus naturel en somme
Un jules, un vrai, un boute-en-train
Au lit mon style correspond bien à mon état
toujours prêt, toujours gai
civil
A mon procès moi j'ai fait citer une foule de
Je suis un homme, je suis un homme
témoins
Et de là haut sur mon podium
Toutes les filles du coin, qui me
J'éblouirai le tout Paris de mon anatomie.
connaissaient bien
Je suis un homme, je suis un homme
Quand le président m'a interrogé, j'ai prêté
Quoi de plus naturel en somme
serment,
Au lit mon style correspond bien à mon état civil
J'ai pris ma plus belle voix et j'ai déclaré

Je suis un homme, je suis un homme


Page 70
Michel Polnareff – Dans la maison vide ..........................SI7 .................................MI
.LAm........................................................................... MI Et j'entends l'automne je n'attends personne
Je me souviens de ce musicien c'était l'automne à la
maison Je me souviens de ce musicien un soir d'adieu à la
............................................................................................. maison
....... LAm Je me souviens moi de ce musicien et de l'adieu sur
Je me souviens moi de ce musicien c'était l'automne son violon
sur son violon Et chaque année lorsque l'année finit j'entends le
............................................................................................. violon de septembre
..............MI7 Et le passé comme une symphonie fait son entrée dans
Le temps n'est plus où passaient les violons quand tu cette chambre
étais à la maison
............................................................................................. Moi dans la maison vide dans la chambre vide je passe
.....LAm SOL..FA ..MI la nuit à écouter
Il a tant plu depuis tant de saisons le temps n'est plus Cette symphonie aujourd'hui finie et qui me rappelle
aux violons. que tu étais belle
Moi dans la maison vide dans la chambre vide je passe
..MI .........................SI7 ............................MI ma vie à regarder
.................DO .........MI Les oiseaux qui passent comme des menaces
Moi dans la maison vide dans la chambre vide je passe Et j'entends l'automne je n'attends personne
l'été à écouter
.......................SI7 ................MI.........................SI7
..................MI
Cette symphonie qui était si belle et qui me rappelle
un amour fini
..MI .........................SI7 ............................MI .................
DO ...........MI
Moi dans la maison vide dans la chambre vide je passe
ma vie à regarder
..........................SI7 ...............................MI
Les oiseaux qui passent comme des menaces
Page 71
Polnareff – Le château de Laze Que l’on faisait tranquille, loin du
château
Am Am7 C(BG)
Je serai pendu demain matin Dans le château de Laze, pour les vingt
F ans de Jane
Ma vie n’était pas faite Lord et Lady de Laze, avaient reçu la
E7 Reine
Pour les châteaux Moi le fou que l’on toise, moi je crevais
Am Am7 C(BG) de haine
Tout est arrivé ce soir de juin Caché dans le jardin, moi je serrais les
F poings
On donnait une fête Je regardais danser, Jane et son fiancé.
E7
Dans le château Je serai pendu demain matin, ça fera
quatre lignes
Dans le château de Laze, le plus grand Dans les journaux, je ne suis qu’un
bal de Londres vulgaire assassin
Lord et Lady de Laze, recevaient le Un vagabond indigne, de ce château
grand monde
Diamants, rubis, topazes, et blanches
robes longues Dans le château de Laze, peut-être bien
Caché dans le jardin, moi je serrais les que Jane
poings A l’heure où l’on m’écrase, aura un peu
Je regardais danser, Jane et son fiancé. de peine
Mais ma dernière phrase, sera pour
Je serai pendu demain au jour, qu’on me plaigne
dommage pour la fille, de ce château, Puisqu’on va lui donner, un autre fiancé
Car je crois qu’elle aimait bien l’amour Et que je ne pourrai pas, supprimer
celui-là
Page 72
Michel Polnaref – Love me Please me De mes larmes d’amour?

G B7 Fin: G-Em
Love me, please love me G-D
Em C Em G-Em-C-D
Je suis fou de vous Michel Polnareff – L’amour avec toi
G Em [D]Il est des [G]mots [A]qu'on peut pen[D]ser [G][A]
Pourquoi vous moquez-vous chaque jour [D]Mais à pas [G]dire en [A]socié[D]té[G][A] [D]
C D G Em G G7 [F#m]Moi je me [G]fous de [A7]la socié[D]té
De mon pauvr’amour? [F#m]Et de [G]sa préten[A7]due moralit[D]é

C [D]J'aimerais sim[G]plement faire l'a[A]mour avec


Si j’en crois votre silence [D]toi
Bm7 [D]J'aimerais sim[G]plement faire l'a[A]mour avec
Vos yeux pleins d’ennui [D]toi
C D G [D]Ooooh [G]oh oo[A7]ooh oh [D]
Nul espoir n’est permis Ooooh [G]oh ooooh oh [D]
C Bm7
Pourtant, je veux jouer ma chance Bien sûr moi je pourrais te dire
C Que je ne vis que par ton sourire
Même si, même si Que tes yeux sont de tous les yeux les plus bleus
D D5+ la la la la la la ...
Je devais y brûler ma vie Moi je veux faire l'amour avec toi
Moi je veux faire l'amour avec toi
Love me, please love me Ooooh oh ooooh oh
Je suis fou de vous Ooooh oh ooooh oh
Mais vous, vous moquerez-vous toujours
De mon pauvr’ amour? D'aucuns diront on ne peut pas
Parler à une jeune fille comme ça
Devant tant d’indifférence Ceux là le font mais ne le disent pas
Parfois j’ai envie Moi c'est un rêve et ce soir c'est pour ça
De me fondre dans la nuit
Au matin je reprends confiance Que moi je veux faire l'amour avec toi
Je me dis, je me dis Que moi je veux faire l'amour avec toi
Tout pourrait changer aujourd’hui Ooooh oh ooooh oh
Ooooh oh ooooh oh
Love me, please love me
Je suis fou de vous
Mais vous, vous moquerez-vous toujours

Page 73
Elvis Presley – Suspicious Mind 2ème refrain
Couplet 1 C G Bm C D
G C We can't go on together, with Suspicious
We're caught in a trap; I can't walk out Minds;
D C G Em Bm C B7sus4 B7
because I love you too much, baby. and we can't build our dreams, on Suspicious
G C Minds...
Why can't you see, what you're doing to me, Break - lent
D C D C Bm D7 Em Bm C
when you don't believe a word I say? Oh, let our love survive,
D
1er refrain I'll dry the tears from your eyes.
C G Bm C D Em Bm C
We can't go on together, with Suspicious Let's don't let a good thing die, when honey,
Minds; D G C G D7
Em Bm C D D7 you know I've never, lied to you; Mmm, yeah, yeah!
and we can't build our dreams, on Couplet 1 à nouveau :
Suspicious Minds. G C
We're caught in a trap; I can't walk out
Couplet 2 D C G
G C because I love you too much, baby.
So, if an old friend I know, drops by to say G C
hello, Why can't you see, what you're doing to me,
D C G D C D C Bm D7
would I still see suspicion in your eyes? when you don't believe a word I say?
G C
Here we go again, asking where I've been. Puis 2 fois début du couplet 1
D C D C Bm D7 G C
You can see these tears are real I'm crying. We're caught in a trap; I can't walk out
D C G
because I love you too much, baby.

Page 74
Renaud & Axelle Red – Manhattan Kaboul

Intro Mim Mim/D Mim/C Mim/B Thème 2


Intro accords : Lam - Fa - Rém - Mi (x2) Un 747,
Thème 1 s’est explosé dans mes fenêtres,
Do Fa Sol Fa Mon ciel si bleu est devenu orage,
Petit Portoricain, Lorsque les bombes ont rasé mon village
Do Fa Sol Fa
bien intégré quasiment New-yorkais Break
Do Fa Sol Lam Do Sol Fa Do
Dans mon building tout de verre et d’acier, So long, adieu mon rêve américain,
Fa Rém Mi Mi7 Lam Sol Fa Sol
Je prends mon job, un rail de coke, un café, Moi, plus jamais esclave des chiens
Do Sol Fa Do
Thème 2 Ils t'imposaient l’islam des tyrans
Do Fa Sol Fa Mim Mim/D Mim/C Mim/B
Petite fille Afghane Ceux là ont-ils jamais lu le coran ?
Do Fa Sol Fa
de l’autre côté de la terre, Thème 1
Do Fa Sol Lam Suis redev’nu poussière,
Jamais entendu parler de Manhattan, Je s’rai pas maître de l’univers,
Mim Mim/D Mim/C Mim/B Ce pays que j’aimais tell'ment serait-il
Mon quotidien c’est la misère et la guerre Finalement colosse aux pieds d’argile ?

Refrain : Thème 2
Lam Fa Rém Mi Les dieux, les religions,
Deux étrangers au bout du monde, si différents Les guerres de civilisation,
Lam Fa Rém Mi Les armes, les drapeaux, les patries, les nations,
Deux inconnus, deux anonymes, mais pourtant, Font toujours de nous de la chair à canon
Lam Fa Rém Mi Mi7 Mi Mi7
Pulvérisés, sur l’autel, de la violence éternelle

Page 75
Rolling Stones – Brown Sugar
Brown Sugar, how come you dance so
Gold Coast slave ship bound for cotton good
fields Brown Sugar, just like a black girl should
Sold in the market down in New Orleans
Scarred old slaver knows he's doin' all I bet your mama was a tent show queen
right And all her girlfriends were sweet sixteen
Hear him whip the women just around I'm no school boy but I know what I like
midnight You should have heard them just around
midnight
Brown Sugar, how come you taste so good
Brown Sugar, just like a young girl shouldBrown Sugar, how come you taste so good
Brown Sugar, just like a black girl
Drums beatin' cold, English blood runs hotshould
Lady of the house wonderin' when it's
gonna stop I said, yeah, yeah, yeah, wooo!!
House boy knows that he's doin' all right How come you, how come you dance
You should have heard him just around so good
midnight Yeah, yeah, yeah, wooo!!
Just like a, just like a black girl should
Brown Sugar, how come you taste so good Yeah, yeah, yeah, wooo!!
Brown Sugar, just like a young girl should

--- Saxophone ---

Page 76
Rolling Stones - Lady Jane - Aftermath, 1966
The sands have run out for your lady
D C G and me
My sweet Lady Jane, when I see you Wedlock is nigh my love
again Her station's right my love
C G Live is secure with Lady Jane
Your servant am I and will humbly
remain
E7 Am
Just hear this plea my love
D7 G
On bended knees my love
C D7 Am
I pledge myself to Lady Jane

My dear Lady Anne I've done what I


can
I must take my leave for promised I
am
This play is run my love
Your time has come my love
I've pledged my troth to Lady Jane

Oh my sweet Marie I wait at your


ease
Page 77
Rolling Stones – Love in Vain

Intro
| G | Em C | G G7 | D | SOLO

Suite (sorte de blues en G) When the train left the station, it had two lights on
| G | G | G7 | G7 | behind
| C | D7 | G D7 | Gsus4 G | Yea, when the train had left the station, it had two
| D7 D/F# | Em C | G G7 | D | lights on behind
Whoa, the blue light was my baby, and the red
light was my mind
D Em C G G7 G D

G G7
Well I followed her to the station
G G7 C D G D7 G G/C G
G G
All my love's in vain
with a suitcase in my hand
D7 D/F# Em C G G7 G D G
C D
All my love's in vain
Yea, I followed her to the station with
G D7 G G/C G
a suitcase in my hand
D7 D/F#
Whoa, it's hard to tell it's hard to tell
Em C G G7 G D
But all your love's in vain

When the train come in the station I looked her in


the eye
Well the train come into the station and I looked
her in the eye
Whoa, I felt so sad, so lonesome that I could not
help but cry

Page 78
Rolling Stones - Sympathy For the Devil

CHORDS: E D A E E D A E I watched with glee while your kings and queens,


fought for ten decades for
E D A the gods they made
E I shouted out "Who killed the Kennedys?", when after
Please allow me to introduce myself, I'm a man of wealth all it was you and me
and taste So let me please introduce myself, I am a man of
wealth and taste
E D A And I lay traps for troubadours, who get killed
E before they reach Bombay
I've been around for long, long years I've stolen many a Pleased to meet you, hope you guess my name, but
man's soul and faith what's puzzling you, is the
nature of my game
E D A
E
I was around when Jesus Christ had His moments of doubt Pleased to meet you, hope you guess my name, but
and pain what's confusing you, is
just the nature of my game
E D A
E Just as every cop is criminal, and all the sinners,
I made damn sure that Pilate washed his hands and sealed Saints
his fate As heads is tails, just call me Lucifer, 'cause I'm
in need of some restraint
B B E
So if you meet me, have some courtesy, have some
D
Pleased to meet you, hope you guess my name, but what's sympathy and some taste
puzzling you, is Use all your well-learned politesse, or I'll lay
your soul to waste
A E Pleased to meet you, hope you guess my name, but
the nature of my game what's puzzling you, is the
nature of my game
I stuck around St. Petersburg when I saw it was time
for a change
I killed the Tsar and his ministers, Anastasia
screamed in vain
I rode a tank, held a gen'ral's rank, when the
blitzkrieg raged and the
bodies stank
Pleased to meet you, hope you guess my name, but
what's puzzling you, is the
nature of my game

Page 79
Sansévérino – Frida
Gm6 3x233x - A7 57565 - Cm7 x35343
D7(#9) x5456x - D7 x5453x

Couplet : Gm6 – Gm6 - A7 – A7


Cm7 - D7(#9)– Gm6 – Gm6
Est-ce que tu crois que les toreros font juste ça
Gm6 x 2 comme un boulot
Est-ce que tu crois que dans les bureaux que les Sous prétexte que c'est en plein air comme ils
politiciens désertent habitent pas loin de la mer
A7 x 2 Et que sur leur costume à la con c'est leur mère qui
Leurs secrétaires en attendant chantent des chansons recoud les boutons.
de Bruant Je t'en trouverais moi des jobs d'été, transport de
Cm7 - D7(#9) fond, c'est mal payé
Ont elles peur de se faire disputer si des fois ils Quand y s’passe rien tout va très bien mais c'est un
venaient travailler ? boulot qui tue bien
En connais-tu toi des pays où t'emmerder te sauve la
Gm6 x 2 vie
Gm6 x 2
Est-ce que tu crois qu'il est facile de s'occuper de Connais-tu la différence entre un légume et un
sa famille ? agrume
A7 x 2 La tomate est-elle un fruit, le singulier de
Trouver à fifils un logement, un emploi au spaghetti
gouvernement Le vert du poireau est-il en bas, est-il en haut
Cm7 - D7(#9) Une question et c'est fini, Daniel Auteuil et
On n'a pas le temps de s'occuper de ça quand on Piccoli
s'endort sur les bancs du Sénat. Quand en trois mois ils ont gagné des biftons pour
dix années
Refrain 1: Gm6 – D7 - Gm6 – D7 Vont-ils tout donner aux impôts comme tous les
Gm6 D7 perdants du Loto.
Heureusement qu'il y a Frida, la fille du Nord des
chansons de Brel
Gm6 D7
Est-ce qu'elle a existé vraiment ou ça aussi c'est
du boniment
Gm6 Ab7 D7 Gm6
Il y a des questions que je me pose, des questions
que je me pose
Gm6 Ab7 D7 Gm6 F#m6 Gm6 F#m6 Gm6 F#m6
La, la la la la la la la

Page 80
Compay Secundo – Buena Vista Social Club Limpia el camino de paja
Rém Fa Solm La7 Que yo me quiero sentar
En aquel tronco que veo
Rém Fa } Y asi no puedo llegar
De Alto Cedro voy para Marcané }
} De Alto Cedro voy para Marcané
Solm La7 } (x3)
Luego a Cueto voy para Mayari } Luego a Cueto voy para Mayari
}
Rém Fa Solm La7 }

Rém Fa
El Carino que te tengo
Solm La7
Yo no lo puedo negar
Rém Fa
Se me sale la babita
Solm La7
Yo no lo puedo evitar

Rém Fa Solm La7 (x2)

Cuando Juanica y Chan Chan


En el mar cernian arena
Como sacudia el 'jibe'
A Chan Chan le daba pena

Page 81
Gilles Servat – La blanche hermine Mamie dit que c’est folie d’aller faire la guerre aux
Francs
Em – D – C – D/Em Moi je dis que c’est folie d’être enchaîné plus
longtemps
J’ai rencontré ce matin, devant la haie de mon
champ Elle aura bien de la peine pour élever les enfants
Une troupe de marins, d’ouvriers de paysans Elle aura bien de la peine car je m’en vais pour
Où allez-vous camarades avec vos fusils chargés ? longtemps
Nous tendrons des embuscades, viens rejoindre
nos armées La voilà la blanche hermine, vive la mouette et
l’ajonc
La voilà la blanche hermine, vive la mouette et La voilà la blanche hermine, vive Fougères et
l’ajonc Clissons
La voilà la blanche hermine, vive Fougères et
Clissons Je viendrai à la nuit noire tant que la guerre durera
Et comme les femmes en noir, triste et seule, elle
m’attendra

Mais peut-être pense-t-elle que je suis en déraison


De la voir mon cœur se serre, là-bas devant la
maison

La voilà la blanche hermine, vive la mouette et l’ajonc


La voilà la blanche hermine, vive Fougères et Clissons

Et si je meurs à la guerre, pourra-t-elle me pardonner


D’avoir préféré ma terre à l’amour qu’elle me donnait

J’ai rencontré ce matin, devant la haie de mon champ


Une troupe de marins, d’ouvriers de paysans

La voilà la blanche hermine, vive la mouette et l’ajonc


La voilà la blanche hermine, vive Fougères et Clissons

Page 82
The Servant – Orchestra You can roll me in your hand,
Couplet : Dm Bb C Am Throw me up high into the air
Bb Gm A A I wandered on , Ripped and torn
Couplet 1 A samurai in the storm
Dm Bb C Over the sand into the glare
Here I am, A young man, C5 Because there's an orchestra in me,
Am Bb Playing endlessly, I even hear it now
Come and get me if you can, They play in the devil's key,
Gm A An endless symphony, I even hear it now
Up in my room covered in flames, Refrain
C2 Dm Bb C A G Bm G
Meet me at the cinema, And i listen to the music, Beautiful music
Am Bb Bm G Bm Dm
You can take me in your car, Yes I listen to the music, Beautiful music
Gm A Bm G# G F
I'll lie in the back and stare at the planes. C6 Here I am, a young man,
A crashing computer program,
C3 There's an orchestra in me, Here is a pen, write out my name.
Playing endlessly, I even hear it now C7 There's an orchestra in me,
They play in the devil's key, Playing endlessly, I even hear it now
An endless symphony, I even hear it now They play in the devil's key,
An endless symphony, I even hear it now
Refrain Refrain
A G Bm G A G Bm G
And i listen to the music, Beautiful music And i listen to the music, Beautiful music
Bm G Bm Dm
Bm G Bm Dm Yes I listen to the music, Beautiful music
Yes I listen to the music, Beautiful music Bm G# G F
Bm G# G F Refrain à nouveau et fin

C4 Here I am, A young man,


Page 83
Alain Souchon – La vie ne vaut rien
Suite d’accords en boucle :
D - Bm - F# - A7 ou C - Am - E - G7 D Bm F#
Là je dis: rien rien rien...
D Bm A D
Il a tourné sa vie dans tous les sens pour Rien ne vaut la vie
savoir
F# A D Bm F# A Il a vu l'espace qui passe entre la jet-set
Si ca avait un sens, l'existence Les farces les palaces et puis les
D Bm techniciens de surface
Il a demandé leur avis à des tas de gens D'autres espèrent dans les cloches et les
F# A D Bm F# A monastères
Ravis ravis de donner leur avis sur la vie Voir le vieux sergent pépère
D Bm Mais ce n'est que Richard Geere ("Gère")
Il a traversé les vapeurs des Derviches Il est entré comme un insecte
F# A D Bm F# A Sur site internet voir les gens des sectes
Tourneurs des Haschich fumeurs, Et il a dit Et il a dit

Refrain: Refrain
D Bm
La vie ne vaut rien rien Il a vu manque d'amour, manque d'argent
F# A Comme la vie c'est détergent, et comme ça
La vie ne vaut rien nettoie les gens
D Bm Il a joué jeux interdits pour des amis
Mais moi quand je tiens tiens endormis la nostalgie
F# A Et il a dit
Mais moi quand je tiens
D Bm Refrain
Là dans mes deux mains éblouies
F# A
Rien rien rien...rien ne vaut la vie
Les deux jolis petits seins de mon amie

Page 84
Alain Souchon – Allo Maman Bobo

1- [G]J'marche tout seul le long d'la ligne 3- Moi je voulais les sorties de port à la voile
de chemin d'fer La nuit barrer les étoiles
[C]Dans ma tête y'a pas d'affaire Moi les chevaux, le revolver et le chapeau de
[G]J'donne des coups d'pied dans une clown
petite boîte en fer La belle Peggy saloon
[C]Dans ma tête y'a rien à faire Je suis mal en homme dur
J'suis [Am]mal en campagne et [B7]mal en Et mal en p'tit cour
ville Peut-être un petit peu trop rêveur
Peut-[Em]être un p'tit peu [D]trop fragile

Refrain: Refrain
[G]Allo Ma[E]man bo[Am]bo
[B7]Maman comment tu m'as fait [Em]Je 4- Je marche tout seul le long de la ligne de
suis pas beau chemin de fer
[E7]Allo Maman bo[Am]bo Dans ma tête y'a pas d'affaire
[B7]Allô Maman bo[Em]bo Je donne des coups de pied dans une petite
boîte en fer
2- Je traîne fume, je me retrouve avec mal Dans ma tête y'a rien à faire
au cour Je suis mal en campagne et mal en ville
J'ai vomi tout mon quatre heure Peut-être un petit peu trop fragile
Fête, nuits folles, avec les gens qu'ont du
bol Refrain
Maintenant que je fais du music hall
J'suis mal à la scène et mal en ville
Peut-être un petit peu trop fragile

Refrain

Page 85
Alain Souchon – Foule sentimentale
Em Am D ...B7 Em Am D ...B7
Oh la la la vie en rose Il se dégage
Em C Am ...B7 Em C Am ...B7
Le rose qu'on nous propose De ces cartons d'emballage
Em Am D ...B7 Em Am D ...B7
D'avoir des quantités d'choses Des gens lavés, hors d'usage
Em C D ...B7 Em Am D ...B7
Qui donnent envie d'autre chose Et tristes et sans aucun avantage
Em Am D ...B7 Em C D ...B7
Aïe on nous fait croire On nous inflige
Em C D ...B7 Em C D ...B7
Que le bonheur c'est d'avoir Des désirs qui nous affligent
Em Am D ...B7 Em Am D ...B7
De l'avoir plein nos armoires On nous prend faut pas déconner dès qu'on est né
Em C D ...B7 Em C D ...B7
Dérisions de nous dérisoires Pour des cons alors qu'on est
Car... Des...
Refrain Refrain
Em C ...Am, B7 On nous Claudia Schieffer
Foule sentimentale On nous Paul-Loup Sulitzer
Em Am D ...B7 Oh le mal qu'on peut nous faire
On a soif d'idéal Et qui ravagea la moukère
Em C Am B7 Du ciel dévale
Attirée par les étoiles, les voiles Un désir qui nous emballe
Em Am D ...B7 Pour demain nos enfants pâles
Que des choses pas commerciales Un mieux, un rêve, un cheval...
Em C ...Am, B7 Refrain
Foule sentimentale
Em Am D ...B7
Il faut voir comme on nous parle
Em C ...Am, B7
Comme on nous parle.
Page 86
Téléphone – Un autre monde G
Capo 2ème case Ma réalité
Intro: C2 – Am -Em – Em
- 4 fois, lent avec arpège
- 2 fois, rapide – puis le chant commence
C2 Am Em Solo 16 mesures
Je rêvais d'un autre monde C2 Am Em (quatre fois)
C2 Am Em
Où la Terre serait ronde
C2 Am Em C2 Am Em
Où la lune serait blonde Oui je rêvais de notre monde
C2 Am G G G C2 Am Em
Et la vie serait féconde Et la Terre est bien ronde
F G F C2 Am Em
Je dormais à poings fermés Et la Lune est si blonde
G F C2 Am G G G
Je ne voyais plus mes pieds Que ce soir dansent les ombres du monde
G F G
Je rêvais réalité
C2 | Am | Em F G F
Ma réalité A rêver immobile
C2 Am Em (deux fois) G F
C2 Am Em Elle m'a trouvé bien futile
Je rêvais d'une autre Terre G F
C2 Am Em Mais quand bouger l'a faite tourner
Qui resterait un mystère G (retour C – Am – Em)
C2 Am Em Ma réalité m'a pardonné
Une Terre moins terre à terre
C2 Am G G G
Oui je voulais tout foutre en l'air Fin sur
F G F C2 Am Em (deux fois)
Je marchais les yeux fermés
G F Et dansent les ombres du monde…
Je ne voyais plus mes pieds
G F
Je rêvais réalité
Page 87
Téléphone – New york Riff intro : 2 fois
e-------------------------------- Riff intro
B-------------------------------- 2 fois
G-------------------------------- puis chant
D------------2--4--2------------- Solo 16 mesures
A--0--3--4----------------------- Accord du refrains : 2 fois A – B – D - D
E---------------------2--2--2--2- Riff intro : deux fois
A F#m
1 Un jour j'irai a New York avec toi
A B 3 Un jour j'aurai New York au bout des doigts
Toutes les nuits déconner On y jouera, tu verras
A F#m Dans les clubs il fait noir, mais il ne fait pas froid
Et voir aucun film en entier, ça va d'soi il ne fait pas froid si t'y crois
A B D Et j'y crois!
Avoir la vie partagée, tailladée
A F#m
2 Berces par le ronron de l'air conditionne 4 Les flaques de peinture sur les murs ont parfois
A B La couleur des sons que tu bois
Dormir dans un hôtel délatté Et puis c'est tellement grand que vite on oubliera
A F#m Que nulle part c'est chez moi, chez toi
Traîner du côté gay et voir leurs corps se serrer Chez nous quoi!
A B
Voir leurs cœurs se vider et saigner Refrain
D Un jour j'irai là-bas
Oui, saigner Un jour Chat, un autre Rat
Refrain Voir si le cœur de la ville bat en toi
A B D Et tu m'emmèneras
Un jour j'irai là-bas
A B D Refrain (tout de suite)
Un jour Chat, un autre Rat Emmène moi, Emmène moi( bis )
A B D Toucher à ci, toucher à ça
Voir si le cœur de la ville bat en toi Voir si le cœur de la ville bat en moi
ABD Et tu m'emmèneras!
Et tu m'emmèneras Emmène moi!
ABD
Emmène moi! Fin 2 fois riff intro
Page 88
Téléphone – Cendrillon Couplet 2:
Intro : Cendrillon, pour ses trente ans,
A E F#m D est la plus triste des mamans
Le prince charmant a foutu l'camp,
|--5---5-|--4---4-|--2---2-|--2---2-- avec la belle au bois dormant
|---5---5|---4---4|---2---2|---3---3- Elle a vu 100 chevaux blancs,
|-6---6--|-4---4--|-2---2--|-2---2--- loin d'elle emmener ses enfants
|7---7---|6---6---|4---4---|0---0---- Elle commence à boire
|--------|--------|--------|--------- A traîner dans les bars
Emmitouflée dans son cafard
|--------|--------|--------|--------- Maintenant elle fait le trottoir
Couplet 1 : (Arpèges: idem intro)
A E Elle part ... Jolie petite histoire
Cendrillon, pour ses vingt ans, Elle part ... Jolie petite histoire
F#m D Couplet 3:
est la plus jolie des enfants Dix ans de cette vie ont suffit,
A E a la changer en 'junkie'
Son bel amant, le prince charmant, Et dans un sommeil infini,
F#m D Cendrillon voit finir sa vie
la prend sur son cheval blanc Les lumières dansent
Dans l'ambulance
E A
Elle oublie le temps
Mais elle tue sa dernière chance
E F#m Tout ça n'a plus d'importance
Dans ce palais d'argent
Bm Elle part ... Fin de l'histoire
Pour ne pas voir qu'un nouveau jour se lève Elle part ... Fin de l'histoire
D
Elle ferme les yeux, et dans ses rêves
Solo - Intrumental
A E F#m Final :
Elle part A E
D Notre père, qui êtes si vieux
Jolie petite histoire F#m D
A E F#m D As-tu vraiment fait de ton mieux
A E F#m A E
Elle part Car sur la Terre, et dans les cieux
D F#m (strum) D (strum) A (strum)
Jolie petite histoire Tes anges n'aiment pas devenir vieux
Page 89
Téléphone – Jean Louis Aubert - Temps à nouveau SOLO:
PRE-REFRAIN-3:
INTRO - léger
COUPLET 3: D - A - Bm - G
D – A#/D
Puisque je suis mon aquarium
PRE COUPLET 1: D – A#/D
Moi le poison, moi le poisson, Changé en homme
Puisque les dauphins sont les rois
Que seul le silence s’impose
REFRAIN-2 A - Bm - G - D
rapide
Puisqu’il revient à qui de droit Il est temps à nouveau
De tenter les métamorphoses Oh temps à nouveau
De prendre le souffle à nouveau
COUPLET 1: D - A - Bm - G
Il est temps à nouveau
Puisque les révolutions
Oh temps à nouveau
Se font maintenant à la maison
De nous jeter à l’eau
Et que lorsque le monde implose
Ce n’est qu’une nouvelle émission, émission
Oh temps à nouveau
Une mesure de G
Oh temps à nouveau
REFRAIN 1: A - Bm - G - D De prendre le souffle à nouveau
Il est temps à nouveau Il est temps à nouveau
Oh temps à nouveau Oh temps à nouveau
De prendre le souffle à nouveau De nous jeter à l’eau
Il est temps à nouveau
Oh temps à nouveau G - D - A - D
De nous jeter à l’eau
PRE COUPLET 2: D – A#/D D - A - Bm - G (x5)
Puisque ce n’est plus qu’un système Chœurs : Oh temps pour se jeter à l’eau
Et sa police américaine Oh temps pour se jeter à l’eau
COUPLET 2: D - A - Bm - G Oh temps pour se jeter à l’eau
De monde meilleur on ne parle plus Oh temps pour se jeter à l’eau
Tout juste sauver celui-là, Celui-là, Yeah Voix : Oh temps à nouveau
REFRAIN-2 A - Bm - G - D Chœurs : Oh temps pour se jeter à l’eau
Il est temps à nouveau Voix : Oh temps à nouveau
Oh temps à nouveau Chœurs : Oh temps pour se jeter à l’eau
De prendre le souffle à nouveau Voix : Oh temps à nouveau
Il est temps à nouveau Chœurs : Oh temps pour se jeter à l’eau
Oh temps à nouveau Voix : Oh temps à nouveau
De nous jeter à l’eau

G - A - D
De nous jeter à l’eau

INTERLUDE:

Page 90
Téléphone – Juste une illusion
Intro: 2 fois seul puis avec 2 premiers ver Couplet 2
e|------------------------------------------- Où puis-je aller (maintenant)
B|------------------------------------------- Sans te donner l'idée
G|-9-7-------7---9-7------------------------- Qu'on est rev'nus de tout
D|-----9---9---9-----9---9-7-------7---9-7--- Que c'est pareil partout
A|---------------------------9---9---9-----9-
E|------------------------------------------- Notre secret autant au dehors
Qu'au dedans
Couplet : Em - Bm - Em - Bm Tout ce que tu vois dépend tellement
Am/Bm - Am/Bm - Am/Bm - Am/Bm De ce que tu sens !
Refrain
Refrain : Em - Bm - C - Am - D - B
Pont : Am Em Am Em Am Em C D B
Intro chant Qu'est-ce qui te fait Am Em
Courir après Le nez collé, à la vitre glacée, Contre ta télé
Am
Un autre toi même
Tu plonges la main dans le bocal,
Pour que tu t'aimes Em
Couplet Mais tu n'en sort que dalle
Hey ! Am Em
Qu'est-ce qui te fait nager Ne sens-tu pas que ce que tu veux, n'est pas à toi
Contre le sens du temps C D
Pour au fond patauger Ce que tu vois et ce que tu tiens
Dans le contre courant B Em
Qu'est-ce qui te fait vouloir posséder, enfermer C'est juste une illusion
Toutes ces images volages dans ta propre cage B Am Bm
Refrain Rien qu'une simulation, Ta stimulation
C'est juste une illusion
A peine une sensation
Chorus (sur couplet)
Qui dirige tes pas
Et te montre du doigt
Où tu vas, où tu vas
Juste une illusion, Refrain 2 fois
Comme une bulle de savon
Qui s'approche de toi
Que tu touches du doigt
Puis qui s'en va
Qui n'est plus là

Page 91
Trust – Antisocial
Couplet Ecraser les gens est devenu ton passe-temps.
En les éclaboussant, tu deviens gênant.
D Dans ton désespoir, il reste un peu d'espoir
Tu bosses toute ta vie pour payer ta pierre Celui de voir les gens sans fard et moins
tombale, bâtards.
Bb Mais cesse de faire le point, serre plutôt les
Tu masques ton visage en lisant ton journal, poings,
C Bouge de ta retraite, ta conduite est trop
Tu marches tel un robot dans les couloirs du parfaite
métro, Relève la gueule, je suis la, t'es pas seul
A Ceux qui t'enviaient, aujourd'hui te jugeraient.
Les gens ne te touchent pas, il faut faire le
premier pas,
D
Tu voudrais dialoguer sans renvoyer la balle, Tu bosses toute ta vie pour payer ta pierre
Bb tombale,
Impossible d'avancer sans ton gilet pare-balle. Tu masques ton visage en lisant ton journal,
C Tu marches tel un robot dans les couloirs du
Tu voudrais donner des yeux à la justice métro,
A Les gens ne te touchent pas, il faut faire le
Impossible de violer cette femme pleine de premier pas,
vices. Tu voudrais dialoguer sans renvoyer la balle,
Impossible d'avancer sans ton gilet pare-balle.
Tu voudrais donner des yeux a la justice
Impossible de violer cette femme pleine de
Refrain vices.
D – C – G – F/F - D
Antisocial, tu perds ton sang froid. Antisocial, antisocial, antisocial, antisocial.
Repense à toutes ces années de service.
Antisocial, bientôt les années de sévices,
Enfin le temps perdu qu'on ne rattrape plus.

Page 92
Boris Vian – Le déserteur Quand j'étais prisonnier
1- Mon[C]sieur le Président, on m'a volé ma femme
je [A7]vous fais une [Dm]lettre, on m'a volé mon âme
[G7]que vous lirez [C]peut-être et tout mon cher passé
[F6]si vous avez le [G]temps, demain de bon matin
[C]je viens de recevoir je fermerai ma porte
mes[A7] papiers [Dm]militaires au nez des années mortes
[G7]pour partir à la [C]guerre j'irai sur les chemins.
[F6]avant [G7]mercredi [C]soir. 3- Je mendierai ma vie
[F]Monsieur le Président sur les routes de France
je [B]ne veux pas la [Em]faire de Bretagne et Provence
[A]je ne su[Dm]is pas sur terre et je crierai aux gens,
pour tuer des [D]pauvres [G]gens. refusez d'obéir
C’est [C]pas pour vous fâcher refusez de la faire
[A7]il faut, que je [Dm]vous dise n'allez pas a la guerre
ma [G7]décision est [C]prise refusez de partir.
[F6]je m'en [G]vais déser[C]ter. S'il faut donner son sang
2- Depuis que je suis né allez donner le vôtre
j'ai vu mourir mon père vous êtes bon apôtre
j'ai vu partir mes frères Monsieur le Président.
et pleurer mes enfants, Si vous me poursuivez
ma mère a tant souffert prévenez vos gendarmes
qu'elle est dedans sa tombe que je n'aurais pas d'arme
et se moque des bombes et qu'ils pourront tirer.
et se moque des vers.

Page 93
Laurent Voulzy – Rock Collection Dm7 E7
J'lui dis si ça t'plaît pas, t'as qu'à te plaindre au dirlo
Am F
On a tous dans l'cœur une petite fille oubliée Et j'me suis fait virer (Bis)
Dm7 Am
Une jupe plissée, queue d'cheval à la sortie du lycée Et les Beach Boys chantaient (Bis)
Am F E7
On a tous dans l'cœur un morceau d'ferraille usé Un truc qui m'colle encore au cœur et au corps.
Dm7 E7 C Am
Un vieux scooter de rêve pour faire le cirque dans l'quartier Round, round, get around, I get around
F Dm G E7
Et la p'tite fille chantait (Bis) Yeah, get around, round, round, I get around
Am C G Am
Et la p'tite fille chantait (Bis) Get around, get around, get around.
F E7
Am
Un truc qui m'colle encore au cœur et au corps.
On a tous dans l'cœur des vacances à Saint-Malo
A F#m Dm7
Everybody's doing a brand new dance now Et des parents en maillot qui dansent chez Luis Mariano
A F#m Am
Come on baby do the Locomotion Au camping des flots bleus, j'me traîne des tonnes de cafard
A F#m Dm7 E7
I know you gonna like it if you give it a chance now Si j'avais bossé un peu, j'me s'rais payé une guitare
Dm F E7 Am F
Come on baby do the Locomotion. Et Saint-Malo dormait (Bis)
Am Am
On a tous dans l'cœur le ticket pour Liverpool Et les radios chantaient (Bis)
Dm7 F E7
Sortie d'scène, hélicoptère pour échapper à la foule Un truc qui m'colle encore au cœur et au corps.
Am Am F7M
Excuse me sir, mais j'entends plus Big-Ben qui sonne Gloria, gloria, gloria, gloria.
Dm7 E7
Am
Des scarabées bourdonnent, c'est la folie à London
Au café d'ma banlieue t'as vu la bande à Jimmy
F
Dm7
Et les Beatles chantaient (Bis)
Ça frime pas mal, ça roule autour du baby
Am
Am
Et les Beatles chantaient (Bis)
Le pauvre Jimmy s'est fait piquer chez l'disquaire, c'est dingue
F E7
Dm7 E7
Un truc qui m'colle encore au cœur et au corps.
Avec un single des Stones planqué sous ses fringues
A D A F
It's been a hard day's night
Et les loulous roulaient (Bis)
G A
Am
And I've been working like a dog
Et les cailloux chantaient (Bis)
A D A
F E7
It's been a hard day's night
Un truc qui m'colle encore au cœur et au corps.
G D E7 Am
Yeah ! Yeah ! Yeah ! Yeah ! G D | A G D | A
I can't get no, I can't get no Satisfaction
Am
D A
A quoi ça va m'servir d'aller m'faire couper les tifs
Dm7
Est-ce que ma vie s'ra mieux une fois qu'j'aurais mon certif
Am
Betty a rigolé devant ma boule à zéro
Page 94
The Who – Behind Blue Eyes CHORUS
BREAK
Couplet 1 Intro
Em – G – D – D – C – C7M – A7 – A9 x2 E - E - Bm - A – E - E - Bm - A
Puis Em Chant (x2)
E - E - Bm - A – E - Bm – G – D
Em G D D – G - A – Bm - D – G – A – E
No one knows what it's like, to be the bad man E–E
C/D A9 E Bm A E
To be the sad man, behind blue eyes When my fist clenches crack it open
Em G D Dsus E Bm G D
No one knows what it's like to be hated Before I use it and lose my cool
C/D A9 D G A Bm
To be fated, to telling only lies When I smile tell me some bad news
D G A E
CHORUS: Before I laugh and act like a fool
C – D – G – G7 – C - D – E – E4/E E–E
Bm – Bm – C – C – D – D - A7 – A9 E Bm A E
And if I swallow anything evil
C D G C/G G E Bm G D
But my dreams, they aren't as empty Stick your finger down my throat
C D E Esus E D G A Bm
As my conscience seems to be And if I shiver please give me a blanket
Bm C D G A E
I have hours, only lonely Keep me warm let me wear your coat
D A9 E–E
My love is vengeance that's never free
Fin BREAK
E - E - Bm – A - B - B - G - D
Couplet 2 B-B-G -D-B-B-G-D
No one knows what it's like to feel these feelings B–B
Like I do, and I blame you
No one bites back as hard on their anger FIN (= couplet 1)
None of my pain and woe, can show through No one knows what it's like, to be the bad man
To be the sad man, behind blue eyes

Page 95
Neil Young – Harvest

Did I see you walking with the boys


D A D A D A D though it was not hand in hand?
And was some black face in a lonely place
A D A G D when you could understand?
Did I see you down in a young girl's town Did she wake you up to tell you that
it was only a change of plan?
A Dream up, dream up, let me fill your cup
with your mother in so much pain? with the promise of a man.

G A Bm E
I was almost there at the top of the stairs Will I see you give more than I can take?
Will I only harvest some?
D As the days fly past will we lose our grasp
with her screaming in the rain or fuse it in the sun?
Did she wake you up to tell you that
A G D it was only a change of plan?
Did she wake you up to tell you that Dream up, dream up, let me fill your cup
with the promise of a man.
A
it was only a change of plan?

G A Bm E
Dream up, dream up, let me fill your cup

D
with the promise of a man.

Page 96
Neil Young – Heart of Gold Em7 G
That keeps me searching for a heart
Em C D G )*4 of gold
Em D G C
And I'm getting old
Em7 G
Em C D G Keeps me searching for a heart of
I want to live, I want to give gold
Em C D G C
I've been a miner for a heart of gold And I'm getting old
Em C D G
It's these expressions, I never give
Em7 G Em C D G
That keep me searching for a heart of Keep me searching for a heart of gold
gold Em C D G
C You keep searching and I'm grooving
And i'm getting old old
Em C D G
Keep me searching for a heart of gold
Em C D G Em C D G
I’ve been to Hollywood I've been to I've been a miner for a heart of gold
Redwood ah um
Em C D G
I crossed the ocean for a heart of gold
Em C D D
I’ve been in my mind it's such a fine
line
Page 97

Vous aimerez peut-être aussi