Vous êtes sur la page 1sur 9

Notes de Cours Réseaux Électriques

L3 ELT

Ahmed Amine Ladjici, Ahmed Tiguercha


Chapter 1

Notions de base

1.1 Circuits Alternatifs Monophasés


1.1.1 Représentation Phaseur
Une tension et courant sinusoı̈dale [1, 2] sont représentés sous forme continue
comme suit:

v(t) = Vm cos(ωt + θv ) (1.1)


i(t) = Im cos(ωt + θi ) (1.2)

Avec ω = 2πf et f = 50 Hz
La valeur du courant à un instant t n’est pas intéressante, il est plus intéressant
de voir l’effet du courant sur une période, pour cela nous définissons la √ valeur
efficace de√ la tension |V | et du courant |I| comme suit: |V | = V m / 2 et
|I| = Im / 2
La représentation phaseur (vectorielle) de la tension et du courant sont
définie comme suit:

V = |V |6 θv (1.3)
I = |I|6 θI (1.4)

De même manière, la puissance instantanée est définie

p(t) = v(t)i(t) = Vm Im cos(ωt + θv )cos(ωt + θi ), (1.5)


La puissance moyenne sur une période est définie comme l’intégrale de la
puissance instantanée sur une période:
Z T
1
Pmoy = p(t)dt (1.6)
T 0
La puissance moyenne peut être décomposée en puissance active et réactive:

1
P = |V ||I|cos(φ) (1.7)
Q = |V ||I|sin(φ) (1.8)

avec φ = θI − θv et le facteur de puissance P F = cos(φ).


Definition 1. La puissance apparente en V A est : S = V I ∗ = P + jQ
Loi d’Ohm sous sa forme complexe

VV∗ |V 2 |
V = ZI, S = V I ∗ => S= = (1.9)
Z∗ Z∗
2
|V |
=> Z= ∗ (1.10)
S

1.1.2 Bilan de puissance


La conservation de l’énergie se traduit par une conservation de puissance électrique:
la somme des puissances consommées est égale à la somme des puissances pro-
duites. Le bilan de puissance électrique est toujours null

Figure 1.1:

La puissance fournie par la source :

S = V I∗ = V (I1 + I2 + I3 )∗ (1.11)
= V I1∗ + V I2∗ + V I3∗ (1.12)
= S1 + S2 + S3 (1.13)

1.1.3 Correction de facteur de puissance et compensation


d’énergie d’énergie réactive
Exemple
Soit le circuit électrique de la figure 1.2, quelle est la capacité du condensateur
C qui permet d’avoir un facteur de puissance P f = 1.0.

2
Figure 1.2:

Le bilan de puissance nous donne : S = S1 + Sc = P1 + jQ1 + jQc , pour


avoir un facteur de puissance pf = 1.0 => Q1 + Qc = 0 => Qc = −Q1 .

S1 = V I1∗ = |V |2 /Z1∗ = 2302 /(10 + j20) = (1058 + j2116)V A


2
|V |2 2302
Nous avons Qc = |VZ ∗| => Zc = Q∗ = j2116 = −j25Ω,
c c
c = 1/(25 ∗ 2 ∗ π() ∗ f ) =127 µF

1.1.4 Transite de puissance


Soit le schéma suivant: deux sources de tensions connectées à travers une
impédance Z = R + jX = |Z|6 γ Ω

Figure 1.3:

|V1 |6 θ1 −|V2 |6 θ2
Le courant I12 = |Z|6 γ

∗ |V1 | |V2 |
S12 = V1 I12 = |V1 |6 θ1 ( 6 (γ − θ1 ) − 6 (γ − θ2 )) (1.14)
Z |Z|
|V1 |2 [V1 ||V2 |
= 6 γ− 6 (γ + θ1 − θ2 ) (1.15)
|Z| |Z|
La puissance active et réactive sont:
|V1 |2 |V1 ||V2 |
P12 = cos(γ) − cos(γ + θ1 − θ2 ) (1.16)
|Z| |Z|

3
|V1 |2 |V1 ||V2 |
Q12 = sin(γ) − sin(γ + θ1 − θ2 ) (1.17)
|Z| |Z|

Pour les réseaux de transport la résistance est généralement très inférieure


à la réactance R << X => γ ' π/2 => Z = jX. Dans ce cas les puissances
actives et réactives peuvent s’écrire:

|V1 ||V2 |
P12 = sin(θ1 − θ2 ) (1.18)
X
|V1 |2 |V1 ||V2 |
Q12 = − cos(θ1 − θ2 ) (1.19)
X X
Une autre approximation qui est généralement vrai dans les réseaux de trans-
port θ1 ' θ2 => sin(θ1 − θ2 ) = (θ1 − θ2 ) et cos(θ1 − θ2 ) ' 1, donc nous pouvons
écrire :

|V1 ||V2 |
P12 = (θ1 − θ2 ) (1.20)
X
|V1 |
Q12 = (|V1 | − |V2 |) (1.21)
X
• Le transite de la puissance active dépend de la différence entre les angles
de tension θ1 − θ2
• Le transite de la puissance réactive dépend de la différence entre les mod-
ules des tension |V1 | − |V2 |

1.1.5 Exemple
Soit le circuit électrique de la figure 1.4, avec Zl (= 0.1 + j0.4)Ω, ZCh1 = (20 +
j30)Ω et ZCh2 = (10 − j10)Ω, alimenté avec une source de tension monophasé
V1 = 106 π/6kV :

Figure 1.4: Exemple

Calculer le courant I12 et la tension V2 , ainsi que les puissances apparente,


actives et réactive consommées par les deux charges Ch1 et Ch2.
En utilisant les équations du transite de puissance, calculer la puissance S12 ,
P12 et Q12. Que remarquez vous?

4
Solution
• L’impédance équivalant ZCh = ZCh1 //ZCh2 = (13.08 + j5.38)Ω,
• Le courant I12 = V1 /ZCh = (431 + j560)Ω

• La tension V2 = V1 − Zl ∗ I12 = (8.84 + j4.77)kV



• La puissance apparente consommée par la charge SC h = V2 ∗I12 = (6.49−
j2.89)M V A => P = 6.49M W etQ = −2.89M V Ar

• La puissance transité entre les nœuds 1 et 2 S12 = V1 ∗ I12 = (6.54 −
j2.69)M V A => P12 = 5.54M W, Q12 = −2.69M V Ar
• Nous pouvons remarquer que S12 > SCh , la différence est due aux pertes
dans la ligne Zl .
• Confirmation: La puissance consommée par la ligne Sl = Z ∗ I ∗ I ∗ =
(0.05 + j0.02)M V Ar, nous pouvons vérifier que S12 = SCh + Sl .

1.2 Circuits Triphasés Équilibrés


Un système triphasé est équilibré si les modules des tensions sont égaux avec
un déphasage de 2π/3 :

Van = |V |6 θv (1.22)
Vbn = |V |6 θv − 2π/3 (1.23)
Vcn = |V |6 θv + 2π/3 (1.24)

Les tensions composés (entre phases) sont définie comme suit:


Vab = Va − Vb = 3|V |6 (θv + π/6) (1.25)

Vbc = Vb − Vc = 3|V |6 (θv − π/2) (1.26)

Vca = Vc − Va = 3|V |6 (θv + 5π/6) (1.27)

1.2.1 Charge en Y
La charge est dite équilibrée si Za = Zb = Zc = Z, nous pouvons donc écrire:

Ia = |I|6 θI (1.28)
Ib = |I|6 θI − 2π/3 (1.29)
Ic = |I|6 θI + 2π/3 (1.30)

Z = |Z|6 γ donc |I| = |V |/|Z| et θI = θv − γ

5
1.2.2 Charge en ∆ et transformation Y ∆

Vab
Iab = = |I|6 (θI ) (1.31)
Z∆
Vbc
Ibc = = |I|6 (θI − 2π/3) (1.32)
Z∆
Vca
Ica = = |I|6 (θI + 2π/3) (1.33)
Z∆
les courant de lignes sont :


Ia = Iab − Ica = 3|I|6 (θI − π/3) (1.34)

Ib = Ibc − Iab = 3|I|6 (θI − 5π/3) (1.35)

Ic = Ica − Ibc = 3|I|6 (θI + π/2) (1.36)

Une charge triphasée équilibrée couplée en ∆ peut être convertie en charge


équilibrée couplée en Y
Vab Vac 1 Van
Ia = + = (Va − Vb + Va − Vc ) = 3
Z∆ Z∆ Z∆ Z∆

1.2.3 Bilan de puissance


La puissance apparente dans la phase a est Sa = Va Ia∗ , dans un système équilibré
la puissance apparente triphasée S est définie comme :

S = Va Ia∗ + Vb Ib∗ + Vc ∗ Ic∗ (1.37)


= 3Va Ia∗ (1.38)

Dans ce cas les puissances actives et réactives sont définie comme:

P3φ = 3|Va ||Ia |cos(φ) (1.39)


Q3φ = 3|Va ||Ia |sin(φ) (1.40)

avec φ = θI − θv .

1.2.4 Exemple
Soit le circuit électrique de la figure 1.5, alimenté par une source triphasé
équilibré dans la tension simple V sa = 2306 0V. avec Zl = (0.1 + j0.4)Ω,
Zy = (20 + j40)Ω et Z∆ = −j180Ω
Calculer V Ia et V ca , la puissance apparente, active et réactive fournie par
la source ainsi que le facteur de puissance.

6
Figure 1.5: Exemple d’un circuit triphasé équilibré

Solution
Z∆
• Transformer la charge en ∆ en charge Y donc: Zy1 = 3 = −j60

• L’impédance équivalente de la charge Zch = Zy1 //Zy = (90 + j30)Ω


• Le courant Ia = Va /(Zch + Zl ) = (2.92 − j0.77)A etV ca = V sa − Zl ∗ I =
(2.29 − j0.83)V
• La puissance fournie par la source Ss = 3V sa I ∗ = (1583 − j533)V A
doncP s = 1583W , Qs = −533 et F p = 0.95 capacitif.

7
Bibliography

[1] H. Saadat, Power system analysis. McGraw-Hill, 1999.

[2] M. Boudour and A. Hellal, Réseaux Electriques: Fondalentaux et Conceptes


de Base. edition les Pages Bleues, 2010.