Vous êtes sur la page 1sur 3

Corrigé de l’exercice 4 : Torsion

Exercice 4 : Zone CD :
Un arbre étagé, encastré en A, est soumis à trois M
moments en B, C et D. L’angle de torsion total de M Mt
MEA A B
l’arbre ne doit pas dépasser 0.3 et la contrainte de
C
torsion maximale ne doit pas dépasser 100 MPa. x
On donne : L=1m, d=15mm, M=15N.m, G=80 GPa.
M
M 2M
MEA A B
C D L’équilibre du tronçon gauche isolé 
4d
 d 2d Mt = MEA + M – M = 2M

1- Diagramme du moment de torsion Mt (x) le


long de l’arbre
L L L Mt
3M
1- Tracer le diagramme du moment de torsion Mt(x)
le long de l’arbre. 2M 2M
2- Calculer l’angle de torsion total de l’arbre.
3- Calculer la contrainte de cisaillement maximale à x
la section dangereuse. A B C D
4- Vérifier la résistance de l’arbre à la torsion, sinon
calculer son nouveau diamètre. 2- Angle de torsion total de l’arbre D/A
Solution : D/A = D/C + C/B + B/A
Formules à connaitre

Calcul du moment d’encastrement MEA :


2M + M –M –MEA = 0  MEA = 2M B/A = = 9.21 . 10-6 rd : angle de torsion initaire

Choisissons un sens conventionnel du moment de =


torsion Mt , en considérant qu’il est positif s’il est C/B = = 2.21 . 10 rd -4
: angle de torsion
suivant l’axe x orienté de gauche à droite. Ce sens n’a  ≤ adm
pas de signification physique, puisque une torsion
dans un sens ou dans l’autre a les mêmes D/C = = 50.3 . 10-4 rd
conséquences du point de vue RDM.
Expression du moment de torsion Mt dans les d’où : D/A = 52.6021. 10-4 rd = 0.301° < adm = 0,3°
différentes zones : La condition de rigidité est donc satisfaite.
Zone AB : L’équilibre du tronçon 3- contrainte de cisaillement maximale à la
MEA A Mt Gauche isolé  section dangereuse
x Mt = MEA = 2M Deux zones risquent d’être dangereuses : BC ou CD.
Formules à connaitre

τBC = = 8,49 Mpa τ


M
Zone BC : Mt τmax
MEA A B
τCD = = 6,04 Mpa
x
La zone BC est la plus sollicitée (zone dangereuse).

4- Vérification de la résistance de l’arbre.


L’équilibre du tronçon gauche isolé  τBC << Rpg = 100 Mpa.
Formule à connaitre

τmax ≤ Rpg
Mt = MEA + M = 3M  L’arbre résiste en toute sécurité à la torsion.
Corrigé de l’exercice 3 : Flexion simple
Y
EXERCICE 3 : (EMD 2 ; 04/05) M =qa2
F= q a q
La poutre AB s’appuyant doublement en A et
B x
simplement en B, est chargée dans le plan vertical AA B
XY, comme le montre la figure suivante : C D
RA C RB
2
M =qa a 2a a
. F=qa q
TY(x)
A B x
A B 2q a
C D
C   qa
a 2a a 
D B x
A C E
 Calculer les réactions des appuis A et B , en
fonction de q et de a -q a
 Tracer graphiquement en fonction de q et de a , les
diagrammes de l’effort tranchant TY (x) et du moment A C E D B x
fléchissant MfZ (x) le long de la poutre, sans chercher

leurs expressions (Méthode graphique). 
 Donner en fonction de a , l’abscisse x , de la qa2 -
 
section dangereuse . 2
2qa -
 La section droite de la poutre en I est représentée 2
2,5 qa -
ci-dessous : Y
30 Mfz (x)

 L’abscisse x de la section dangereuse :


10
E est la section dangereuse d’abscisse x = 2 a , dans
laquelle le moment fléchissant est maximal :
Z G Z 30
Mfz max = qa2
YG= 23
10
 Vérification des valeurs de YG et de I GZ :
40
La section droite de la poutre peut être décomposée
On donne : YG = 23 mm ; I GZ = 24,67 10 mm ; 4 4
en trois surfaces rectangulaires ❶ , ❷ et ❸
a = 1 m ; q = 103 N/m ; Y
RP = 250 Mpa ( résistance pratique à la traction )
RPC = 300 Mpa (résistance pratique à la compression) ❶ G1 ZG1
 Vérifier que : YG = 23 mm et I GZ = 24,67 104 mm4

 Vérifier la résistance de la poutre.
G2 ZG2
Solution : G ZG

 Calcul des réactions d’appuis A et B :


❸ G3 ZG3
RAX = 0
Z
 Fext / Y = 0  RA + RB – F – q (2a) = 0 O

F = qa  RA + RB = 3qa L’axe Y est un axe de symétrie de la section droite.


Mext/A,Z = 0  - F . a – q .(2a).(2a) + M + RB.(4a) = 0 par rapport au repère OZY  Z(G1) = Z(G2) = Z(G3) = 0
et Y(G1) = 45 , Y(G2) = 25 , Y(G3) = 5
M = qa2  RB = qa et RA = 2qa
S1 = 30 x 10 , S2 = 30 x 10 , S3 = 40 x 10
 Diagrammes des efforts internes : Par l’application de la formule du barycentre :
La poutre présente 3 Zones : AC , CD et DB.
YG =
Nous utilisons la méthode de l’intégration graphique:
et YG = = 23mm
IZG1 (❶) = Profil de σf :
Y Y
IZG2 (❷) = σf min
❶ G1 ZG1
IZG3 (❸) =

IZG (❶) = + S1 * (Y(G1) - YG) 2 G2 ZG2 Tronçon gauche


X
G
2 ZG
IZG (❶) = + (30*10) * (45 - 23)
❸ G3 ZG3
IZG (❷) = + S2 * (Y(G2) - YG) 2 Z
O σf max
IZG (❷) = + (30*10) * (25 - 23) 2

IZG (❸) = + S3 * (Y(G3) - YG) 2 Comment traiter un problème de flexion:


1/ Calculer les réactions d’appuis,
IZG (❸) = + (40*10) * (5 - 23) 2
2/ Diviser la poutre en zones de chargements,
IZG (❶+❷)+❸) = IZG (❶) + IZG (❷) + IZG (❸) 3/ Etablir les expressions de l’effort tranchant dans
chaque zone,
IZG (❶+❷)+❸) = IZG = 24,67 104 mm4
4/ Etablir les expressions du moment fléchissant dans
chaque zone,
 Vérification de résistance de la poutre : 5/ Tracer le diagramme de l’effort tranchant,
En prenant l’axe Y vers le haut et en considérant 6/ Tracer le diagramme du moment fléchissant,
qu’un moment fléchissant positif provoque une 7/ Identifier la section dangereuse,
concavité de la poutre et qu’un moment 8/ Déterminer le moment fléchissant optimal,
fléchissant négatif provoque une convexité de la 9/ Déterminer la position du centre de gravité G de la
poutre , L’expression de la contrainte section droite,
normale de flexion se met sous la forme suivante : 10/ Identifier le plan neutre et sa trace (axe neutre),
11/Calculer le moment d’inertie de la section droite
σf = - par rapport à l’axe neutre GZ,
12/ Déterminer les cotes Ymax et Ymin ,
La contrainte σf (Y) est une fonction dépendante de la 13/ Calculer les contraintes dangereuses σfmax et σfmin
cote Y et elle est une fonction linéaire. 14/ Poser les conditions de résistance.
La cote Y est repérée par rapport au plan neutre
(l’origine de Y est le centre de gravité G)
à la section dangereuse E : MfZ = MfZ max = 2,5 qa2

σf max = - et σf min = -

Ymin = - 23 mm et Ymax = 50 – 23 = 27 mm

σf max = 233,08 Mpa et σf min = - 273,61 Mpa


Deux conditions de résistance sont indispensables :

σf max ≤ RP = 250 Mpa et σf min ≤ RPC = 300 Mpa

Les deux conditions de résistance sont donc


satisfaites  La poutre résiste en toute sécurité.

Vous aimerez peut-être aussi