Vous êtes sur la page 1sur 1

HYPOTHEQUES MARITIMES

Hypothèque = garantie contractuelle sur un bien immobilier (étendue en 1874 au maritime)


Faire la distinction « bien meuble » = mobile et « bien immeuble », décrite par le code civil
Navire = identification précise (nom, domicile, immatriculation, propriétaire) et prix important donc
assimilable à un immeuble.
H. maritimes régies par loi 67-5 du 3 janvier 1967 et décret de 27 octobre 1967

SUR QUOI PORTE L’HYPOTHEQUE MARITIME ?

- Relève de la compétence de l’état du pavillon et concerne tout engins, navires francisables ( fait
par l’administration des douanes).
- Corps, accessoires, machines, apparaux. Pas de limites mini ou maxi en taille
- Si copropriété, les parts indivises sont hypothécables
L’indivision est une modalité communautaire de la propriété individuelle. Elle met le bien en commun et réclame une entente
entre les propriétaires indivis, chacun étant propriétaire et pleinement propriétaire. Nul ne peut être contraint à demeurer dans
l’indivision.
- Navires en construction. Francisation provisoire si déclaration au Conservateur des hypothèques maritimes
(douanes)

Pas d’hypothèques possibles :


- Navires de l’état
- Navires non francisés
- Navires étrangers
- Cargaison, fret et soutes

PROCEDURE :

- Condition de fond : seul le propriétaire, ¾ des copropriétaire, ou un mandant du propriétaire


- Condition de forme et publicité :
Par écrit (mais pas devant notaire = plus simple à l’étranger)
Publicité sur le registre spécial et la fiche matricule (administration des douanes)

Permet au créancier de se garantir sur la valeur


À l’acquéreur de s’informer (les dettes suivent le navire)
Au propriétaire de développer la confiance et de faciliter les crédits

EFFETS :

Trois droits pour le créancier :


- droit de saisir => vente possible par le propriétaire mais obligation de conserver la francisation
- droit de suite = saisie dans les mains de l’acquéreur
- droit de préférence = payé en 1er par rapport aux créanciers non hypothécaires, par ordre
chronologique. Ce droit peut entrer en concurrence avec les dettes privilégiées.

DUREE :

Garantie limitée à 10 ans. Renouvellement possible. Dettes conservées au delà mais non garanties.
Fin de l’hypothèque = radiation en douanes

Vous aimerez peut-être aussi