Vous êtes sur la page 1sur 1
19 è m e ATELIER DE PHILOSOPHIE «««« LaLaLaLa TasonnerieTasonnerieTasonnerieTasonnerie estestestest lelelele

19 ème ATELIER DE PHILOSOPHIE

«««« LaLaLaLa TasonnerieTasonnerieTasonnerieTasonnerie estestestest lelelele commencementcommencementcommencementcommencement dededede lalalala sagessesagessesagessesagesse »»»» [Aristote]

lalalala sagessesagessesagessesagesse »»»» [Aristote] Le Tason et la philosophie, c'est une longue histoire

Le Tason et la philosophie, c'est une longue histoire d'amour. Dès qu’il s’agit d’érudition, tout de suite on pense PPESE. Encore une fois on ne s’est pas trompé. Dans son 43ème bulletin du 17 janvier 2011 (http://tason.over- blog.com/) le Professeur Patrigeon Et Son Equipe pédagogique s’adresse en ces termes au Tason :

ne saurait se satisfaire que chacun se soit exprimé : ce qui importe c'est de

questionner sa pensée, justifier, argumenter. Et on s'amuse aussi, beaucoup. C'est pour ça que tu continues, parce que ça t'amuse, que ça les amuse (presque tous), parce que l'être humain, et même le petit être humain*, aime penser, réfléchir, débattre, pour peu qu'on lui fasse confiance et qu'on prenne sa parole en

«

on

considération

»

*On reconnaît là le grand cœur du PPESE qui a toujours une pensée émue pour son sujet d'étude favori

Mais le PPESE n'est pas seul, la Tasonnerie berce en son sein un nombre considérable de philosophes éminents. Qui plus est, la philosophie Tasonne n'est pas monolithique, elle compte plusieurs écoles réputées.

La première, c’est bien sûr celle qui a vu le jour en des temps reculés à Tasonland, berceau de la Tasonnerie. Parmi les concepts fameux dont a accouché l’école Tasonlandaise on peut citer la métaphysique du pâté de tête et la gnoséologie de la galette au fromage. Pour la première, son spécialiste incontesté, l’Epicure du Goutillat, n’a pas son pareil pour tirer le meilleur des plus dures têtes de cochons. Pour toucher du doigt toutes les finesses de la gnoséologie de la galette au fromage, il faut se transporter en terre limougeaude où Suprême Tasonne 2010, l’Hypatie du Ténigre, tient une chaire très en vue. Et comme la lumière jaillit de la confrontation des points de vues, par un hasard heureux, c’est en ces mêmes contrées que le Socrate de la rue de la gare dispense son enseignement d’épistémologie de la prune de derrière les fagots.

La diaspora Tasonne a essaimé au pays de l’homme, ainsi devenu terreau d’un autre courant qui compte : l’école Périgourdine. Tandis que le Platon de la Roque- Gageac excelle dans la rhétorique du foie gras mi-cuit, le Kant du littoral développe avec brio l’éthique du magret au piment d’Espelette comme en témoigne son célébrissime ouvrage « La critique de la salaison pure ».

Il serait fastidieux de prolonger plus avant la longue liste des philosophies Tasonnes qui, toutes, rivalisent de force et de subtilité. Une mise en garde nous semble toutefois s’imposer. Il est une école, dite école Cluisienne, qui relève bien davantage de la mythologie que de la philosophie. La prétendue maïeutique de l’apéro cacahuète dont se réclame le Luc Ferry de Gif sur Yvette*, personne n’en a jamais vu la couleur.

*Je sais, il n’habite plus là, mais n’y a-t-il pas belle lurette que Jésus n’habite plus Nazareth ?

Bref, les Tasons sont de grands philosophes, ça se passe le samedi 26 février 2011, l’apéro chez Monique (là, c’est du solide), la suite à la Forêt du Temple avec Bernadette et sa Dream Team aux fourneaux et ça coûtera entre 35 et 40par tête.

LeLeLeLe PrésidentPrésidentPrésidentPrésident