Vous êtes sur la page 1sur 43

LA NORMALISATION COMPTABLE DANS L’ESPACE OHADA

THEME : LA REFORME DU SYSTEME COMPTABLE OHADA


(SYSCOHADA REVISE)
Copyright MABUDU
©

Joël MABUDU Expert-Comptable Diplômé


L’ animateur

Joël MABUDU, Expert-comptable diplômé, Commissaire aux comptes,

Co-rédacteur du SYSCOHADA REVISE


Copyright MABUDU

Normes comptables internationales IFRS


 Certifié en :  Gestion comptable et budgétaire de l’Etat
©

Transmission d’entreprise
Finance de marché

Joël MABUDU Expert-Comptable Diplômé


Déroulement de la journée

8 h 30 11h -11h15 13h - 14h 16h30


Copyright MABUDU

Début Pause café Déjeuner fin


©

Joël MABUDU
Bien vouloir mettre vos téléphones sous
vibreur ou les éteindre.
Copyright MABUDU
©

Joël MABUDU
Pays membres de l'OHADA Superficie Population Langue officielle Monnaie
Pays membres de l'UEMOA (Union Economique et Monétaire Ouest- Africaine)
Bénin 112 622 km² 10 448 647 Français Franc C.F.A.

Burkina Faso 274 200 km² 18 931 686 Français Franc C.F.A.
Côte-d'Ivoire 322 462 km² 23 295 302 Français Franc C.F.A.
Guinée Bissau 36 120 km² 1 726 170 Portugais Franc C.F.A.

Mali 1 240 192 km² 16 955 536 Français Franc C.F.A.


Niger 1 267 000 km² 18 045 729 Français Franc C.F.A.
Copyright MABUDU

Sénégal 196 722 km² 13 975 834 Français Franc C.F.A.


Togo 56 785 km² 7 552 318 Français Franc C.F.A.
Pays membres de la CEMAC (Communauté Economique et Monétaire de l'Afrique Centrale)
Cameroun 475 442 km² 23 739 218 Français -Anglais Franc C.F.A.
©

Congo 342 000 km² 4 755 097 Français Franc C.F.A.

Gabon 267 667 km² 1 705 336 Français Franc C.F.A.


Guinée Equatoriale 28 051 km² 740 743 Espagnol-Français Franc C.F.A.
Centrafrique 622 984 km² 5 391 539 Français-Sango Franc C.F.A
Tchad 1 284 000 km² 11 631 456 Français-Arabe Franc C.F.A.
Autres pays membres de l'OHADA
Français-Arabe-
Comores 2 236 km² 780 971 Franc Comorien
shikomor
Guinée 245 857 km² 11 780 162 Français Franc Guinéen
RD Congo 2 345 409 km² 79 375 136 Français Franc Congolais
Total 9 119 749 km² 250 830 880
Joël MABUDU
OBJECTIFS PEDAGOGIQUES
Copyright MABUDU

 Au terme de ce
séminaire, les
©

participants doivent
maîtriser les
principales innovations
apportées au référentiel
comptable OHADA

Joël MABUDU
Traduction
comptable des
opérations et
problèmes
spécifiques
Copyright MABUDU

Dispositif
Traduction comptable
comptable des Opérations d’inventaire relatif aux
opérations et présentation des états comptes
©

courantes financiers annuels consolidés et


comptes
combinés (D4C)
Droit comptable et
cadre conceptuel

Joël MABUDU
«Un bilan est inéluctablement faux. Car, ou bien

l'on y porte les choses pour ce qu'elles ont coûté, et


ce qu'elles ont coûté n'est généralement plus ce
qu'elles valent, ou on prétend les porter pour ce
qu'elles valent: et comment voulez-vous savoir ce
que vaut une chose qu'on vendra on ne sait quand,
ni comment, et que peut-être on ne vendra jamais ?»
Auguste Detoeuf,
Propos d‟O.L. B. Barenton, confiseur, 1982 (p 92).

Joël MABUDU
Un peu de vocabulaire …définition de la comptabilité

Système d’organisation de l’information financière

La comptabilité est un système d’organisation de l’information


financière qui permet :
V de saisir, classer, enregistrer des données de base chiffrées ; de
o fournir, après traitement approprié, un ensemble d’informations
c conforme aux besoins des divers utilisateurs intéressés.
a Pour garantir la qualité et la compréhension de l’information,
b toute comptabilité implique :
u  le respect de principes ;
 une organisation répondant aux exigences de contrôle et de
l
vérification ;
a  la mise en œuvre de méthodes et de procédures ;
i  l’utilisation d’une terminologie commune.
r
e Instrument de description et de modélisation de l'entité ainsi
qu’une pratique sociale et organisationnelle
La comptabilité est aussi un instrument de description et de
modélisation de l'entité ainsi qu’une pratique sociale et
organisationnelle mettant en relation divers acteurs (dirigeants,
Joël
préparateurs de MABUDU
comptes, auditeurs et utilisateurs multiples).
SYSTEME COMPTABLE OHADA REVISE

MODULE 1 :
Copyright MABUDU

Droit comptable et cadre


conceptuel
©

Joël MABUDU
FICHE 1 : Composantes du nouveau dispositif et Acte
uniforme relatif au droit comptable et à
l’information financière
FICHE 2 : Fondements théoriques et structure du
cadre conceptuel
Copyright MABUDU

FICHE 3 : Hypothèse de base et principes


comptables fondamentaux
©

FICHE 4: Caractéristiques qualitatives de


l’information financière et définitions

FICHE 5: Règles d’évaluation, de comptabilisation et


de décomptabilisation

FICHE 6 : Rapport entre coût et avantage et concept


Joël du
de maintien MABUDU
capital
Composantes du nouveau dispositif et Acte uniforme
relatif au droit comptable et à l’information
financière

FICHE 1
Copyright MABUDU
©

Joël MABUDU
Composantes DU
COMPOSANTES du NOUVEAU
nouveau DISPOSITIF
dispositif

ACTE
UNIFORME
(123 articles
de 1à113)
59 pages
Copyright MABUDU

GUIDE
SYSCOHADA
REVISE OHADA D’APPLICATION
du SYSCOHADA
©

(1145 pages) (142 cas, 439 pages)


1855 pages

GUIDE
D’APPLICATION
IFRS (212 pages)

Joël MABUDU
NOUVEAU REFERENTIEL
COMPTABLE OHADA

Acte uniforme
relatif au droit SYSCOHADA (deux parties) :
comptable et à
l’information
Copyright MABUDU

financière
(AUDCIF) Partie 2:
Dispositif
comptable
relatif aux
©

Partie 1 : Plan comptes


comptable consolidés
général OHADA & comptes
(PCGO) combinés (D4C)

4 titres : de I à IV 7 titres : de V à XI 2 titres : XII et XIII

Joël MABUDU
Champ d’application du nouveau référentiel comptable

SYSCOHADA révisé

Toutes les entités (sauf


banques , assurances, organismes de
prévoyance sociale, associations) :
Copyright MABUDU

Application du SYSCOHADA révisé

Champ 2 Banques, assurances


d’application organismes de prévoyance
©

sociale, associations :
plan comptable spécifique
1 au secteur

Droit comptable
Pour les sociétés cotées :
Application du
Toutes les entités à l'exception
SYSCOHADA révisé +
de celles soumises aux règles de
Joël MABUDU états financiers IFRS
la comptabilité publique.
ACTE UNIFORME RELATIF AU DROIT COMPTABLE ET
A L’INFORMATION FINANCIERE (AUDCIF)

TITRE I : DES COMPTES PERSONNELS DES ENTITES


(PERSONNES PHYSIQUES ET PERSONNES MORALES)
Copyright MABUDU

S
T TITRE II : DES COMPTES CONSOLIDES ET DES
R COMPTES COMBINES
U
©

C
T TITRE III : DISPOSITIONS PENALES
U
R
E
TITRE IV : DISPOSITIONS TRANSITOIRES ET FINALES

Joël MABUDU
PLAN COMPTABLE GENERAL OHADA (PCGO)

TITRE V : CADRE CONCEPTUEL

TITRE VI : DEFINITIONS DES TERMES


Copyright MABUDU

S
TITRE VII : STRUCTURE, CONTENU ET
T
FONCTIONNEMENT DES COMPTES
R
U
©

C TITRE VIII : OPERATIONS ET PROBLEMES SPECIFIQUES


T
U TITRE IX : PRESENTATION DES ETATS FINANCIERS
R ANNUELS DU SYSTEME NORMAL
E
TITRE X : PRESENTATION DES ETATS FINANCIERS
ANNUELS DU SYSTEME MINIMAL DE TRESORERIE (SMT)

TITRE XI : NOMENCLATURES

Joël MABUDU
Dispositif comptable relatif aux Comptes
Consolidés et Combinés (D4C)

TITRE XII : COMPTES CONSOLIDES


Copyright MABUDU

S
T
R
U
©

C
T TITRE XIII : COMPTES COMBINES
U
R
E

Joël MABUDU
Copyright MABUDU Dates de mise en vigueur du nouveau référentiel

Pour les comptes


personnels ou
sociaux des
Pour les comptes consolidés (groupe
©

entités : 1er
d’entités) : 1er janvier 2019
janvier 2018

Pour les comptes en normes


IFRS des sociétés cotées et
celles qui sollicitent un
financement dans le cadre
d’un appel public à
l’épargne : 1er janvier 2019
Structure du cadre conceptuel et champ d’application
Copyright MABUDU
du SYSCOHADA

FICHE 2
©

Joël MABUDU
Approche méthodologique
Posture épistémologique
Déductif (W.A. Paton ,1940): définir à priori les
objectifs de la comptabilité pour en déduire les
principes, les concepts et les règles
Inconvénient: production de normes en déphasage
Copyright MABUDU

L’élaboration avec la pratique


d’un cadre
conceptuel est OU/ET
un processus :
Inductif (A. C. Littleton): partir de l’observation des
©

pratiques et en inférer les objectifs et les principes de


la comptabilité
Inconvénient: générateur de normes incohérentes

Le Système comptable OHADA retient une


approche mixte

D’abord Déductive Et ensuite Inductive


Pour garantir la cohérence des + Pour tenir compte de la
Joël MABUDU
dispositions normatives pratique sur le terrain
Approche méthodologique

Cadre Les trois piliers du cadre conceptuel


1
2
Information financière
3
Image fidèle
Copyright MABUDU

Réaffirmation de notre destinée aux diverses


dans le cadre de
appartenance à l’école parties prenantes dans le
continentale avec une l’application du
cadre d’une
©

ouverture à l’international de la convention « PERTINENCE PARTAGEE »


(normes IFRS) prudence

Joël MABUDU
Destinataires des états financiers du SYSCOHADA

ENTITE
Copyright MABUDU

Parties
Clients , prenantes à
Fournisseurs et
©

l’information
salariés
financière :
pertinence
Public partagée
Investisseurs

Joël MABUDU
Cadre STRUCTURE DU CADRE CONCEPTUEL
conceptuel

Au premier niveau : définitions et principaux


utilisateurs des états financiers

Au deuxième niveau : structure et champ


d ’application du cadre conceptuel
S
Copyright MABUDU

T Au troisième niveau :
 Hypothèse sous-jacente à la préparation des états
R financiers,
U  Postulats et conventions comptables,
©

C  Caractéristiques qualitatives de l'information financière.


T Au quatrième niveau : définitions des éléments et
U contenu des états financiers ;
R
E Au cinquième niveau :
 Règles d’évaluation,
 Règles de comptabilisation et de décomptabilisation
 Concepts de capital et de maintien du capital
Hypothèse de base et principes comptables
fondamentaux

FICHE 3
Copyright MABUDU
©

Joël MABUDU
Cadre
conceptuel
hypothèse de base

Les états financiers sont préparés sur la base


d’une hypothèse
Copyright MABUDU

La continuité
d’exploitation
©

Joël MABUDU
Principes comptables fondamentaux

Postulats Conventions
comptables
Copyright MABUDU

Entité

Comptabilité des engagements Coût historique


Spécialisation des exercices Prudence
©

Permanence des méthodes


Transparence et
Prééminence de la réalité économique
régularité
sur l’apparence juridique (contrat de
crédit-bail et de location vente, clause
Intangibilité du bilan

de réserve de propriété, personnel Importance significative


intérimaire, effets escomptés non échus)

Joël MABUDU
Changement de méthodes comptables

Si l’impact, apprécié de façon objective est


Si l'effet à l'ouverture
significatif : l'effet, après impôt (pas d’impôt
différé dans les comptes personnels), de la
ne peut être faite de
nouvelle méthode est imputé en « report à façon objective,
nouveau » dès l'ouverture de l'exercice en particulier lorsque
(application rétrospective) sauf : la nouvelle méthode
Copyright MABUDU

 s’il existe des dispositions transitoires dans est caractérisée par la


le cas d’une nouvelle règlementation prise en compte
comptable compte (compte 475 compte d'hypothèses, le calcul
transitoire, ajustement spécial lié a la révision du
SYSCOHADA ) ; de l'effet du
©

 si, en raison de l'application de règles changement sera fait


fiscales, l'entité est amenée à comptabiliser de manière
l'impact du changement dans le compte de prospective.
résultat en valeur brute
Information comparative : des informations
pro-forma des exercices antérieurs présentés
sont établies suivant la nouvelle méthode afin
d’assurer la comparabilité.

Dans tous les cas : information


Joël dans les Notes annexes
MABUDU
Copyright MABUDU Changements d’estimations comptables

Changements Application prospective par


ajustement du résultat de
©

d’estimations
comptables l’exercice et des exercices
ultérieurs

Joël MABUDU
Correction d’erreurs

Corrections d’erreurs

Erreurs commises et découvertes Erreurs d’un exercice


Copyright MABUDU

sur l’exercice en cours, antérieur

 Erreur significative :
©

Toute correction d’erreur ajustement des capitaux


s’effectuera exclusivement propres d’ouverture (report à
par inscription en négatif des nouveau)
éléments erronés ;  Erreur non significative :
l’enregistrement exact sera imputation aux comptes de
ensuite opéré (article 20 du bilan ou de gestion de
droit comptable).
l’exercice en cours.

Joël MABUDU
Caractéristiques qualitatives de l’information financière et
définitions des éléments des états financiers

FICHE 4
Copyright MABUDU
©

Joël MABUDU
Cadre Caractéristiques qualitatives des états
conceptuel
financiers

Caractéristiques qualitatives
des états financiers
Copyright MABUDU

2 Caractéristiques 4 Caractéristiques
qualitatives essentielles qualitatives auxiliaires
©

 Pertinence (valeur prédictive  Comparabilité


et/ou valeur de confirmation)  Rapidité
 Image fidèle (information  Vérifiabilité
complète et exempte d’erreurs  Compréhensibilité ou
significatives) intelligibilité

Joël MABUDU
Cadre Définition des éléments des états
conceptuel financiers

BILAN
Actifs Capitaux propres (passif interne)

Un actif est un élément identifiable Les capitaux propres désignent les


du patrimoine représentant une ressources mises ou laissées par ses
propriétaires à sa disposition et qu'elle
Copyright MABUDU

ressource économique actuelle


contrôlée par l’entité du fait gère comme si elles étaient siennes.
d’événements passés. Ils sont déterminés par la différence
Une ressource économique est entre, d'une part, l'ensemble des
un droit ou toute autre source de éléments actifs de l'entité et, d'autre part,
©

valeur qui est capable de produire l'ensemble des éléments du passif


des avantages économiques. externe.

Dettes (passif externe)


Une dette est une obligation
actuelle de l’entité de transférer une
ressource économique à la suite
d’événements passés.
Dettes
Joël MABUDU
Cadre Définition des éléments des états
conceptuel financiers

Charges Produits
Compte de résultat
Ce sont des emplois définitifs ou Ce sont les sommes ou
consommations de valeurs valeurs reçues ou à recevoir :
décaissés ou à décaisser par
Copyright MABUDU

Charges Produits
l’entité :  soit en contrepartie de la
fourniture par l'entité de
 soit en contrepartie de biens, travaux, services,
©

marchandises, ainsi que des avantages


approvisionnements, travaux et qu'elle a consentis ;
services consommés par  soit en vertu d'une
l'entité, ainsi que des avantages obligation légale existant à
qui leur ont été consentis ; la charge d'un tiers ;
 soit en vertu d'une obligation  soit exceptionnellement
légale que l'entité doit remplir ; sans contrepartie.
 soit exceptionnellement, sans
contrepartie directe.
Joël MABUDU
Règles d’évaluation, de comptabilisation et de
décomptabilisation

FICHE 5
Copyright MABUDU
©

Joël MABUDU
Règles d’évaluation

Le système comptable OHADA distingue :


Copyright MABUDU

Valeur à une date quelconque,


A l’arrêté des
d’entrée ou date de la clôture de
comptes
l’exercice
©


« La valeur actuelle d’un
bien est une valeur valeur nette
Coût
d’estimation du moment comptable = plus
historique
qui s’apprécie en fonction faible valeur entre
du marché et de l’utilité valeur d’entrée et
du bien pour l’entité » valeur actuelle
(article 42). (convention de
prudence)

Joël MABUDU
Règles de comptabilisation et de
décomptabilisation
Comptabilisation : Un
élément doit être
comptabilisé si les deux
critères de
comptabilisation
Copyright MABUDU

suivants sont
simultanément satisfaits
: : : CCom
©

il est probable que tout avantage économique futur qui est lié
à l'élément ira à l'entité ou en proviendra;

l'élément a un coût ou une valeur qui peut être évalué(e) de


façon fiable.

Joël MABUDU
Règles spécifiques de comptabilisation des
produits

Règles spécifiques de prises en compte des produits

Ventes de biens Prestations de services


Ventes de biens
sous conditions
Copyright MABUDU

Principe général
 Suspensives
Principe général
(vente suspendue jusqu’à la
Rattachement à l'exercice :
date à la laquelle la condition date d'achèvement de la
©

Rattachement à se trouve réalisée) prestation


l'exercice :  Résolutoires
 contrôle du (La vente n'est pas suspendue Cas particuliers: degré
bien par
par la condition et le produit d’avancement
l’acheteur
est pris en compte
 Contrôle du  Prestations continues
bien = immédiatement )
(loyers, contrat de maintenance)
livraison  Avec clause de
 Prestations discontinues à
réserve de propriété
échéances successives (contrat
(vente rattachée à l'exercice de
Joël MABUDU
livraison du bien)
d’abonnement…)
Focus sur les honoraires des missions d’audit

Précisions

Comptabilité du cabinet :
Les honoraires des missions d’audit légal (CAC) et
d’audit contractuel sont comptabilisés en fonction du
Copyright MABUDU

degré d’avancement.
Focus sur les
honoraires
des missions
©

d’audit Comptabilité du client :


 honoraires des missions d’audit contractuel
=degré d’avancement
 honoraires des missions d’audit légal (CAC)
= maintien de la pratique actuelle

Joël MABUDU
Règles de comptabilisation et de
décomptabilisation

Actif : Passif :
Les droits Lorsque le passif
Copyright MABUDU

contractuels est éteint, ou


sur lorsque
les flux de l’obligation
trésorerie de Actif Passif précisée au
Décomptabilisation
l'actif
©

contrat est
arrivent à exécutée, qu'elle
expiration ou est annulée ou
encore lorsque Le terme « décomptabilisation » qu'elle expire.
l'entité transfère est réservé aux postes du bilan et
non du compte de résultat
cet actif.

Joël MABUDU
Contrainte à prendre en considération :
équilibre avantages-coûts
Copyright MABUDU

Les informations contenues dans les


Equilibre états financiers doivent procurer un
avantages intérêt supérieur au coût de leur
-coûts
©

production.

Joël MABUDU
Concepts de capital et de maintien du capital

Pas de règles
imposées en
évaluation
Résultat =
capital financier variation de
l’actif net à
Capital de (Capital = actif net ou
exclusion de
capitaux propres) toute
l'entité
Copyright MABUDU

distribution
et
contribution
capital physique ou des
propriétaires
opérationnel
©

 Règles d’évaluation = coût actuel


 Résultat = variation de la
capacité de production physique
de l’entité

Choix opéré par le SYSCOHADA= capital financier.

Joël MABUDU
FIN DE LA PRESENTATION DU
MODULE 1

&
Copyright MABUDU

MERCI DE VOTRE AIMABLE


©

ATTENTION

Joël MABUDU