Vous êtes sur la page 1sur 8

‫الــجــمــھـــوریة الــجـــزائریــة الدیمقراطیة الشعبیة‬

République Algérienne Démocratique et Populaire

Ministère de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche

Scientifique

Centre Universitaire Nour Bachir,

El-Bayadh

Institut des Sciences

2ème année Licence Génie civil

Exposé écrit pour évaluation semestrielle

Module : Géologie

Intitulé : L'eau autant qu'agent actif de la géodynamiue exterme

Réalisé par :

- Lakel Zahira Melek

- Louazani Abdeljalil

Enseignant responsable :
Mammeri Cheikh
I. Introduction

II. L’altération
1) Les processus physiques ou mécaniques

2) Les processus chimiques

III. L'eau, agent d'altération des roches


1. L'eau participe à une désagrégation mécanique des roches

2. L'eau, un agent chimique d'altération

3. Les facteurs contrôlant l'altération

4. La formation des sols

IV. Conclusion

Bibliographie.
I. Introduction :
La topographie externe de la surface de la terre change constamment en
raison de son exposition à diverses conditions et facteurs continus connus
sous le nom de phénomènes géologiques externes. Le terrain est
constamment à sa surface. La terre est exposée à des facteurs géologiques
externes tels que l'érosion et à des conditions climatiques telles que la
chaleur, la pluie et le vent, et cela a affecté la façon dont le terrain de surface
est formé, comment cela peut-il être fait ??

II. L’altération :
Au cours de l'altération, deux types de mécanismes entrent en jeu,
dont le plus souvent les effets s'additionnent :

1) Les processus physiques ou mécaniques :

avec désagrégation des roches et enlèvement des débris par un


fluide, d'où la distinction entre les érosions éoliennes, fluviatiles,
glaciaires, marines...

Les actions purement mécaniques produisent des fragments qui

sont à l'origine des roches détritiques.

2) Les processus chimiques :

Où l'eau joue un rôle prépondérant. Il s'agit d'altération et de

dissolution par les eaux plus ou moins chargées en dioxyde de

carbone . Cela donne des solutions de lessivage qui sont les


sources de minéraux néoformés des roches d'origine chimique.
III. L'eau, agent d'altération des roches :
On peut résumer le rôle de l’eau en :

a. L'eau participe à une désagrégation mécanique des roches

b. L'eau, un agent chimique d'altération

c. Les facteurs contrôlant l'altération

d. La formation des sols

a.L'eau participe à une désagrégation mécanique des roches :

Les variations de température entraînent la dilatation ou la contraction


des roches soumises à des variations de volumes incessants, une roche
fissure puis éclate. L'eau qui pénètre dans les fissures puis gèle avec
augmentation de volume ajoute son effet : les cristaux de glace
s'accroissent perpendiculairement à la surface de la fente et augmente son
ouverture. L'eau qui gèle dans une fissure exerce une pression . La
roche finit par éclater sous l'action du gel : c'est la cryofracturation
b.L'eau, un agent chimique d'altération :

De par ses propriétés et son abondance relative, l'eau se trouve à la base


de toutes les altérations exogènes des roches. Les molécules d'eau sont
chargées électriquement et se comportent comme des dipôles. Les
propriétés de l'eau vis-à-vis des minéraux s'expliquent essentiellement
par cette propriété. Pure, elle se comporte comme un acide faible par les
ions H+ libres qu'elle renferme.

Les réactions mettant en jeu la molécule d'eau sont de différents types et


ont lieu essentiellement en climat humide. Les éléments solubles qui en
résultent sont lessivés et les parties insolubles restent sur place, se
recombinant pour former de nouveaux minéraux, principalement des
argiles. Ces réactions sont :

b-1/ La dissolution :

L'altération chimique au cours de laquelle les minéraux se dissolvent


dans l'eau s'appelle la dissolution. La dissolution affecte principalement
les sels et les minéraux carbonatés

- Dissolution dans du gypse –


b-2/ L'hydrolyse :

Au cours de l'hydrolyse, l'eau réagit chimiquement avec les minéraux et les


décompose pour former d'autres minéraux. Par exemple, les réactions
d'hydrolyse dans le feldspath produisent de l'argile

b-3/ L'hydratation :

L'hydratation, l'absorption d'eau dans la structure cristalline des minéraux,


provoque l'expansion de certains minéraux, tels que certains types d'argile.
Une telle expansion affaiblit la roche.

b-4/ Oxydation :

Les réactions d'oxydation dans les roches transforment des minéraux


porteurs de fer en un mélange rouillé de divers minéraux d'oxyde de fer et
d'hydroxyde de fer. En effet, les roches contenant du fer peuvent «rouiller».

-Les eaux de précipitations arrivent au sol et se répartissent en trois parties :

- Une partie s’évapore (eaux d’évaporation)

- Une partie s’écoule à la surface du sol (les eaux de ruissellement)

- Une partie s’infiltre et alimentera les eaux souterraines (eaux


d’infiltration)

La nature de la roche : perméable, imperméable

- Le relief : plaine, pente…

- Le type de précipitations : orage, pluie fine…

- les différents types d’écoulement et leurs conséquences :


1) Les eaux de ruissellement :

On les appelle les eaux sauvages à cause de leur écoulement anarchique,


en petits filets à la surface du sol. Le résultat est fonction de la nature du
terrain

2) Les écoulements en nappe :

Après un orage, l’eau s’écoule à la surface du sol qui est saturé, sous
forme d’une nappe . Ces écoulements se rencontrent généralement dans
les zones désertiques ou subdésertiques. Ce sont des eaux circulant dans
un chenal ou lit

3) La neige et les glaciers .

c.Les facteurs contrôlant l'altération :

La résistance des minéraux à l'altération

Les facteurs externes contrôlant l'hydrolyse

Altération et climat

d.La formation des sols


IV. Conclusion :
L’eau est omniprésente dans tous les processus géodynamiques internes et
externes. Il est bien rare que l’explication d’un phénomène géologique ne
fasse pas intervenir l’eau, à quelque échelle que ce soit.

- L’eau C’est le facteur d’érosion le plus important

Bibliographie :

https://sites.google.com/site/coursdegeologielmd/telechargements-downl
oads

https://fac.umc.edu.dz/snv/faculte/tc/2019/cours/%C3%A9rosion.pdf

https://hal-brgm.archives-ouvertes.fr/hal-00662460/document

Vous aimerez peut-être aussi