Vous êtes sur la page 1sur 2

MPSI 1

STRUCTURE DE LA MATIERE A L'ETAT SOLIDE


CORRECTION
ETUDE DU DIAMANT

II-étude du diamant
1-Représentation de la maille

Dans ce cristal, les liaisons sont de nature covalente.


Chaque atome de carbone a quatre plus proches voisins, donc la coordinence est 4.

La projection cotée sur le plan xy du diamant est la suivante :

2-Paramètre de la maille

CRISTAL donne la valeur a = 357 pm.

3-Calcul de la distance d entre deux atomes de carbone voisins

Les sphères sont tangentes suivant une demi diagonale d'un huitième de cube (donc d'un cube de côté a/2)
a 3 a 3
représenté ci-dessus , donc 2d= d= , soit d = 154 pm
2 4
CRISTAL donne d = 154,6 pm.

Le rayon covalent du carbone est RC = 77 pm, soit la moitié de cette valeur. Dans ce modèles, les deux sphères
de carbone voisines sont bien tangentes : d=2Rc

4-Compacité du diamant

La multiplicité de la maille est 8 donc

4 4 d 3
8∗  R 3 8∗  
volumes des atomes 3 3 2 3
C= = = =
volume de la maille a³ d 16
4 ³
 3

A.N. : C = 34%
On remarque que cette valeur est très inférieure à 74% : bien que très dur, le diamant n’est pas très compact. La
présence d’impuretés dans le réseau peut lui donner une coloration (rose, bleu, vert…).
La présence d’atomes de carbone dans la moitié des sites tétraédriques de la structure cfc de base n’est possible
que parce que cette structure n’est pas compacte : en effet, le rayon d’un site tétraédrique est de 0,225 R, ce qui
ne permet pas de placer une sphère de rayon R. On voit donc qu’il faut beaucoup écarter les atomes de la
structure de base cfc pour permettre aux atomes de carbone supplémentaire d’occuper la moitié des sites
tétraédriques prévus.

III -Etude de l'oxyde de potassium

– Le réseau formé par les ions O2- est de type cfc


– La multiplicité de la maille est 4.
– Il y a 8 sites tétraédriques par maille (aux centres des huit petits cubes de côté a/2) et 4 sites
octaédriques (1 au centre du cube et un au milieu de chaque arête) par maille.
– Pour respecter la stoechiométrie de l'oxyde, le plus simple est que les ions K + occupent tous les
sites tétraédriques.
– On vérifie sur le logiciel qu'un ion potassium a bien 4 plus proches voisins.
– La coordinence des cations est donc 4 et celle des anions 8.
– Les liaisons mises en jeu dans ce cristal sont de type électrostatiques.
– Dans les sites tétraédriques, le cation et l'anion sont tangents suivant une demi-diagonale d'un
a  3 2  2 Ran  3
cube de côté a/2 donc Ran Rca=
4
=
4
=R an
3
2
. L'habitabilité des sites

tétraédriques est donc 


3
2 
−1 Ran .
Dans les sites octaédriques, le cation et l'anion sont tangents suivant une hauteur d'un cube de
a 2  2 Ran . L'habitabilité des sites tétraédriques est donc  2−1 R
côté a donc Ran Rca= =  an
2 2

– Le rayon l'ion O2- est 140 pm et celui de de l'ion potassium est 133 pm, qui est supérieur à
l'habitabilité des sites tétraédriques. La maille des ions O 2- est donc déformée. Seuls les contacts
cation-anion sont assurés.
– La projection cotée de la maille sur le plan (xy) est la suivante :

IV - Etude du magnésium

– Le réseau formé par les atomes de magnésium- est de type h.c.


– La coordinence du magnésium dans cette structure est 12.
– La densité du magnésium par rapport à l’eau est d = 1,74 donc sa masse volumique est 1,74 .10³
M  Mg 
2∗
-3
kg.m . NA La valeur de a correspondante est 319 pm, en accord avec le logiciel.
= 3
a 2

Vous aimerez peut-être aussi