Vous êtes sur la page 1sur 20

Le labyrinthe membraneux

antérieur ou canal cochléaire est


l’organe de l’audition.
LABYRINTHE MEMBRANEUX ANTÉRIEUR
OU CANAL COCHLÉAIRE

On lui distingue deux portions:

Une portion horizontale très courte:


- située sur le plancher du vestibule
- reçoit le ductus reuniens tendu entre le canal cochléaire et la cavité
sacculaire.

Une portion enroulée, beaucoup plus longue, reproduit le trajet


du limaçon dont elle n'occupe qu'une partie de la cavité.
Lame spirale

Membrane
basilaire
LABYRINTHE MEMBRANEUX ANTÉRIEUR OU
CANAL COCHLÉAIRE

Cloisonné par une formation ostéo-membraneuse constituée par:


- La lame spirale, osseuse, centrale.
- La membrane basilaire, périphérique.

Cette cloison ostéo-membraneuse longue d'environ 33 mm sépare la


rampe tympanique, en arrière et la rampe vestibulaire, en avant.
Strie vasculaire
LABYRINTHE MEMBRANEUX ANTÉRIEUR OU
CANAL COCHLÉAIRE

Elle est tapissée par l'endoste ou périoste


endolabyrinthique.
= Mince feuillet conjonctif qui s'épaissit en deux zones:
– A la périphérie,où il forme le ligament spiral.
– Sur la partie périphérique de la face vestibulaire de la
lame spirale, où il forme la bandelette sillonnée en
forme de triangle à la coupe avec:
.
Strie vasculaire
LABYRINTHE MEMBRANEUX ANTÉRIEUR
OU CANAL COCHLÉAIRE

La membrane vestibulaire de Reissner ou paroi


vestibulaire est tendue entre ces deux formations
périostées. Mince lame de tissu conjonctif allant du bord
interne de la bandelette sillonnée à la partie antérieure du
ligament spiral.
- Tapissée sur ses deux faces de cellules épithéliales.
- Elle sépare le canal cochléaire et la rampe vestibulaire.

Ainsi se trouvent délimités trois canaux:


– - antérieur ou rampe vestibulaire,
– - postérieur ou rampe tympanique,
– - intermédiaire: c'est le canal cochléaire.
LABYRINTHE MEMBRANEUX ANTÉRIEUR
OU CANAL COCHLÉAIRE

Parois du canal cochléaire

- Paroi antérieure ou vestibulaire = membrane vestibulaire de


Reissner.

- Paroi externe: portion du ligament spiral située entre les deux


cornes qui correspondent à l'insertion des membranes basilaire et de Reissner.
- Cette surface présente une légère saillie intermédiaire, le bourrelet spiral,
qui correspond à la proémil1ence d'un vaisseau.
- Entre bourrelet spiral et membrane de Reissner, la région est très
vascularisé. C'est la région de la strie vasculaire.

- Paroi postérieure ou tympanique: Formée par la partie périphérique de


la lame spirale et la lame basilaire.
Supporte l'organe de Corti.
LABYRINTHE MEMBRANEUX ANTÉRIEUR
OU CANAL COCHLÉAIRE

L’Organe de Corti

a) Les cellules de soutien:


Fixées sur la membrane basilaire, elles supportent les cellules sensorielles.

- Les piliers:
Cellules de soutien particulières. Situées à la partie moyenne de
l'organe, elles délimitent le tunnel de Corti.

- Les cellules de Deiters:


Cellules de soutien des cellules ciliées externes. Situées en dehors des
piliers.

- Les cellules de Hensen:


placées en dehors des cellules de Deiters

- Les cellules de soutien des cellules ciliées internes.


Organe de Corti
LABYRINTHE MEMBRANEUX ANTÉRIEUR OU
CANAL COCHLÉAIRE

L’Organe de Corti

b) Les cellules sensorielles:


Cellules ciliées disposées en deux groupes, de part et d'autre des piliers:
- les cellules internes (3 500) disposées sur une seule rangée
- les cellules externes (20 000) forment trois rangées ou plus.
- Leur extrémité inférieure, arrondie, repose dans les cupules créées par les
cellules de soutien.
- Leur extrémité supérieure, encastrée dans la membrane réticulaire, présente
des cils (50 à 100 cils par cellule).
LABYRINTHE MEMBRANEUX ANTÉRIEUR OU
CANAL COCHLÉAIRE

L’Organe de Corti

c) Les membranes
• La membrane réticulaire:
Véritable substance cimentante homogène. Réunit les pôles apicaux des
cellules de Deiters et les cellules ciliées externes.
• La membrane tectoriale
Épaisse membrane gélatineuse
- Faite de substance parcourue de minces fibrilles.
- De même poids spécifique que l'endolymphe.
- Solidement fixée en dedans sur la bandelette sillonnée.
- Recouvre, en dehors, l'organe de Corti.
- Jouerait un très grand rôle dans la physiologie de l'audition.
- Les cils des cellules sensorielles semblent pénétrer cette membrane
tectoriale.

Vous aimerez peut-être aussi