Vous êtes sur la page 1sur 9

Centre des Métiers d'Education et de Formation

Settat

Cycle Préparatoire d’Agrégation


Sciences Industrielles de l’Ingénieur

Mécanique des Solides Déformables

TD d'élasticité linéaire

M'hammed EL ALLAMI
m.elallami@gmail.com
Année universitaire 2020 – 2021
Contraintes
EX 01 : Barrage

Etant donné un barrage d'eau. La surface S0


reçoit la pression de l'eau et la surface S1 est
libre en contraintes.

1. Pour la surface S0 du barrage : Exprimer le vecteur contrainte en un point M puis déduire


σ 12 ,σ 22 et σ 32
2. Pour la surface S1 du barrage : Exprimer le vecteur contrainte en un point M puis déduire la
relation qui lie (σ 11 ,σ 12 ,σ 22 ) et la relation qui lie (σ 13 ,σ 22 ).

EX 02 : Cylindre

Etant donné un cylindre : rayon R, hauteur h,


surfaces de bases 𝑆0 et 𝑆ℎ , surface latérale 𝑆𝐿 .
En tout point P du cylindre on a :
0 𝜎12 −𝑘𝑥2
𝜎̿(𝑃) = ( 𝜎12 0 𝑘𝑥1 )
−𝑘𝑥2 𝑘𝑥1 0

1. Unité de k.
2. Déterminer 𝜎12 si les forces de volume sont négligées et la surface latérale 𝑆𝐿 est libre en
contraintes.
3. Vérifier la relation d'équilibre.
4. Déterminer le torseur des forces surfaciques sur la surface de base 𝑆ℎ réduit au centre O’
5. Déduire auquel type de sollicitation est soumis le cylindre.

Contraintes et directions principales

EX 03 : Soit l’état de contrainte suivant : 7 0 −3√3


𝜎̿(𝑃) = ( 0 25 0 )
Trouver les contraintes et les directions principales.
−3√3 0 13 (𝑥,𝑦,𝑧)

1
0.7 3.6 0
EX 04 : Soit l’état de contrainte suivant . 𝜎̿(𝑃) = (3.6 2.8 0 )
0 0 7.6 (𝑥,𝑦,𝑧)
1. Trouver les contraintes et les directions principales analytiquement,
2. Refaire la question graphiquement par le tri cercle de Mohr,
σxx τxy 0
EX 05 : Soit l’état plan de contrainte suivant . ̿(P) = (τyx σyy
σ 0)
0 0 0 (x,y,z)
1. Trouver les contraintes et les directions principales analytiquement,
2. Refaire la question graphiquement par le tri cercle de Mohr,
EX 06 : Vecteur contrainte sur une facette :
Soit l’état de contrainte suivant et soit le vecteur 100 −40 20
σ(P) = (−40
̿ −60 50)
unitaire ⃗n =1/3.(1,2,2).
20 50 40 (x,y,z)
Sur la facette ⃗n :
⃗⃗(𝑀, 𝑛⃗⃗).
1. Calculer les composantes du vecteur contrainte 𝑇
2. Calculer la contrainte normale σn.
3. Calculer les composantes et le module du vecteur cisaillement 𝜏⃗𝑛 .
EX 07 : Etat plan de contraintes :
Soit l’état de contrainte suivant et soit le vecteur 100 −40 0
σ(P) = (−40
̿ 80 0)
unitaire ⃗n =1/√5.(1,2,0). 0 0 0 (x,y,z)
Sur la facette ⃗n :
⃗⃗(𝑀, 𝑛⃗⃗).
1. Calculer les composantes du vecteur contrainte 𝑇
2. Calculer la contrainte normale σn.
3. Calculer les composantes et le module du vecteur cisaillement 𝜏⃗𝑛 .
4. Calculer les contraintes et les directions principales (analytiquement et graphiquement).
4. Calculer les composantes et le module du vecteur cisaillement 𝜏⃗𝑛 .
EX 08 : Etat de contrainte tangentielle :
Soit l’état de contrainte suivant 0 τ τ
σ(P) = ( τ
̿ 0 τ)
Trouver les contraintes et les directions principales τ τ 0 (x,y,z)
analytiquement,

2
Lois de comportement
EX 01 : Etat de contraintes planes

Un solide est en état de contraintes planes par rapport au


𝜎𝑥𝑥 𝜎𝑥𝑦 0
plan (x, y), si en tout point M du solide, le tenseur des 𝜎̿(𝑀) = (𝜎𝑦𝑥 𝜎𝑦𝑦 0)
contraintes est de la forme : 0 0 0 (x,y,z)
1. Ecrire le tenseur de déformations ε̿(M)en fonction des contraintes.
2. Ecrire le tenseur de contraintes en fonction des déformations.
3. Vérifier les équations d’équilibre et déduire que le chargement est dans le plan (x, y).

EX 02 : Etat de déformation planes

Un solide est en état de déformations planes par rapport


𝑢 = 𝑢(𝑥, 𝑦)
au plan {O; x, y} si en tout point M du solide, le champ de {𝑣 = 𝑣(𝑥, 𝑦)
déplacement est de la forme : 𝑤=0
4. Ecrire le tenseur de déformations 𝜀̿(𝑀)en fonction des déplacements.
5. Ecrire le tenseur de contraintes en fonction des déformations.

EX 03 : Etat axisymétrique ou de révolution cylindrique

Le solide étudié, le chargement et les conditions aux


limites sont de révolution cylindrique.
Un point du solide est repéré par ses coordonnées
cylindriques (r, θ, z). Si z est l’axe de révolution, chaque
point du solide se déplace dans son plan méridien (r, z).
De plus le champ de déplacement est indépendant de θ.
1. Pour tout point M du solide, écrire la forme du champ de déplacement.
2. Ecrire le tenseur de déformations 𝜀̿(𝑀)en fonction des déplacements.
3. Ecrire le tenseur de contraintes en fonction des déformations.

3
Méthodes de résolution
EX 01 : Tube sous pressions

Soit un cylindre creux d’axe 𝑧⃗, de rayon intérieur a et


extérieur b et soumis à des pressions pi sur la surface
intérieure et pe sur la surface extérieure.
La symétrie du cylindre et la forme des sollicitations
extérieures nous amène à utiliser le repère cylindrique
(r,,z) comme repère principal de contraintes et de
déformations.
Hypothèses : forces de volume négligées.

̿(p), ε̿(p) et u
1. Trouver : σ ⃗⃗(p) pour tout point P du tube.
2. Déduire les contraintes sur les cylindres en pression pour les cas particuliers suivant :
a. pi = 0, pe = p
b. pi = p, pe = 0
c. tube mince de rayon R et d’épaisseur e,
d. Arbre plein.

EX 02 : Poutre en flexion simple

Soit la poutre (E, I, L) soumise à


un moment de flexion 𝑀𝑧⃗.
Forces de volume négligées.

̿(p) qui vérifie les équations d’équilibre.


1. Choisir σ
̿(p) est statiquement admissible ?).
2. Vérifier les CL en efforts (σ
3. Vérifier les équations de Beltrami puis déduire la forme des contraintes.
4. Calculer εij
5. Trouver ui qui vérifier les CL en déplacements,

EX 03 : Etude d’un assemblage fretté

Principe du frettage

4
N.B :

 On suppose que le taux de frettage  soit négligeable devant le rayon commun après frettage
b,
 Lors des calculs de déplacement, prendre R1R2 b
Objectif de l'étude:
Déterminer l’état de contrainte de l’assemblage fretté ainsi que les déplacements radiaux !!
Partie 1
On étudie une frette seule.

5
1. Rappeler les expressions de 𝜎𝑟𝑟 (𝑟), 𝜎𝜃𝜃 (𝑟) et de 𝑢𝑟 (𝑟).
Prendre 𝜎𝑧𝑧 = 0.

Partie 2
On étudie les deux frettes montées.
2. Écrire l’expression de δ1 : la diminution du rayon de la frette 1,
Écrire l’expression de 𝛿2 : l’augmentation du rayon de la frette 2,
Écrire l’expression de 𝛿 en fonction de 𝛿1 et 𝛿2

3. Écrire l’expression de 𝜎𝑟𝑟 (𝑟) dans les deux frettes puis déduire leurs expression dans la
zone de contact,
Écrire l’expression de 𝜎𝜃𝜃 (𝑟) dans les deux frettes puis déduire leurs expression dans la
zone de contact,

4. Calculer 𝛿1 et 𝛿2

5. Calculer 𝛿 puis déduire p,

6. Calculer 𝜎𝜃𝜃 dans les deux frettes dans la zone de contact,

7. Calculer Fp : la poussée minimale nécessaire à la presse pour réaliser le frettage,

8. Calculer Cf : le couple de frottement maximal transmissible par l’assemblage fretté.

6
Critères de limite élastique
EX 01 : Etat de traction

Une poutre de section droite constante est soumise à une


contrainte de traction σ.
𝝈E et τE sont respectivement les limites élastiques à
l’extension et au cisaillement du matériau.
1. Donner l’expression des tenseurs de contraintes et de déformations dans le repère
R(x, y, z)
Considérons la facette 𝑛⃗⃗ en M :
2. Calculer les composantes du vecteur contrainte sur cette facette.
3. Calculer la valeur du cisaillement maximal.
4. Trouver n
⃗⃗ en calculant la valeur de θ pour laquelle l’allongement unitaire est nul.
Application numérique : ν = 0.3.
5. Calculer la variation relative de volume de la barre dV/V en fonction de E, ν et σ.
6. Trouver la condition de plasticité en utilisant le critère de Tresca,
7. Même chose pour le critère de Von Mises
8. Comparer les résultats

EX 02 : Corps cylindrique

Le corps cylindrique de section rectangulaire 2a x a et d’axe ⃗⃗⃗⃗⃗.


𝑥3
𝑢1 = 2𝐾𝑥1 𝑥2
⃗⃗(𝑃) = {𝑢2 = 𝐾(7𝑥12 − 3𝑥22 )
𝑢
𝑢3 = 0
K petit est un paramètre de charge.
Les forces de volume sont négligées.
𝜎E et τE sont respectivement les limites élastique à l’extension et au cisaillement

1. Tenseurs de : déformation 𝜀̿, rotation 𝜔


̿, contraintes 𝜎̿,
2. Exprimer l’équilibre en tout point du corps. Trouver les relations qui lient , , E puis
trouver la valeur de .
3. Réécrire tenseur de contraintes 𝜎̿

7
4. Déterminer selon le critère de Tresca, les premiers points du cylindre à la limite élastique.
Déduire ensuite la valeur limite Klim en fonction de a et τE
5. Même chose pour le critère de Von Misès : les premiers points du cylindre à la limite
élastique. Déduire ensuite la valeur limite Klim en fonction de a et 𝜎E
6. Comparer les résultats

EX 03 : Sollicitations composées Traction- Cisaillement

Considérons une poutre droite de section rectangulaire sollicitée en traction combinée avec le
cisaillement. On désigne par 𝑥⃗ l’axe de la poutre et par 𝑦⃗ l’axe de l’effort tranchant. Dans le cadre
des hypothèses de la théorie des poutres :
1. Écrire les tenseurs contraintes associés à chacune des sollicitations dans la base (x⃗⃗, y
⃗⃗,z⃗).
2. Déduire le tenseur de contraintes résultant en appliquant le principe de superposition.
3. Représenter le tri-cercle de Mohr puis déduire les contraintes principales.
4. Trouver la condition de plasticité en utilisant le critère de Tresca,
5. Trouver la condition de plasticité en utilisant le critère de Von Misès
6. Comparer les résultats

EX 04 : Sollicitations composées flexion pure- Torsion

Considérons une poutre droite de section circulaire sollicitée en flexion pure combinée avec de la
torsion. On désigne par 𝐸⃗⃗𝑥 l’axe de la poutre et par 𝐸⃗⃗𝑧 l’axe du moment de flexion.
Dans le cadre des hypothèses de la théorie des poutres :

1. Écrire les tenseurs contraintes associés à chacune des sollicitations dans la base cylindrique
(𝐸⃗⃗𝑥 , 𝐸⃗⃗𝑟 ,𝐸⃗⃗𝜃 ).
2. Déduire le tenseur de contraintes résultant en appliquant le principe de superposition.
3. Représenter le tri-cercle de Mohr puis déduire les contraintes principales.
4. Trouver la condition de plasticité en utilisant le critère de Tresca,