Vous êtes sur la page 1sur 10

THEOREMES DE GEOMETRIE

Sommaire

Comment démontrer qu’ un triangle est rectangle ? ............................................. 2


Comment démontrer que deux droites sont parallèles ?........................................ 4
Comment calculer une longueur ? ......................................................................... 6
Comment démontrer que deux angles ont la même mesure ?................................ 9
Comment démontrer qu’un triangle est isocèle ? ................................................ 10

Page 1
Comment démontrer qu’un triangle est rectangle ?
• La somme des angles d’un triangle

Théorème : la somme des mesures des angles d’un triangle est égale à 180°.

Exemple :
Soit un triangle ABC tel que BC = 8 B = 60° C = 30°.
Démontrer que le triangle ABC est un triangle rectangle.

Solution :
Calculons l’angle A :
A = 180 – (B + C) = 180° – (60° + 30°) = 180° - 90° = 90°.
A = 90° ce qui prouve que le triangle ABC est un triangle rectangle en A.

• Réciproque du théorème de Pythagore

Dans un triangle :
Si le carré du plus long côté est égal à la somme des carrés des deux autres côtés,
alors le triangle est rectangle et le plus long côté est l’hypoténuse.

SI ALORS

ABC est un triangle


BC² est égal à AB² + AC² rectangle en A

Exemple :

Soit un triangle ABC tel que AB = 12 AC = 13 BC = 5.


Démontrer que le triangle ABC est un triangle rectangle.

Démonstration : Le côté le plus long est [AC].


(Attention : ne pas parler d’hypoténuse tant que la démonstration n’est pas terminée)

Calculons séparément AC² et AB² + BC²

AC² = 13² = 169

AB² + BC² = 12² + 5² = 144 + 25 = 169

On sait que : AC² est égal à AB² + BC²

On utilise : la réciproque du théorème de Pythagore

On conclut : le triangle ABC est un triangle rectangle en B.

Page 2
• Théorème

Si un triangle est inscrit dans un cercle et si un côté du triangle est un diamètre du


cercle, alors ce triangle est rectangle.

Note : Dire qu’un triangle est inscrit dans un cercle signifie que ses trois sommets
appartiennent au cercle

SI ALORS

- Le triangle ABC est inscrit dans le cercle


(A, B et C appartiennent au cercle) ABC est un triangle rectangle en A

- [BC] est un diamètre du cercle

• Théorème

Si le milieu d’un côté d’un triangle est à égale distance des trois sommets du triangle,
alors ce triangle est un triangle rectangle.

SI ALORS

ABC est un triangle


I milieu de [BC] ABC est un triangle rectangle en A
IA = IB = IC

Note : C’est le théorème précédent énoncé différemment. En effet, si I est le milieu de [BC]
et AI = BC/2 alors A appartient au cercle de diamètre [BC] et donc, d’après le théorème
précédent, le triangle ABC est rectangle en A.

Page 3
Comment démontrer que deux droites sont parallèles ?

• Si deux droites sont perpendiculaires à une même droite,


alors ces deux droites sont parallèles entre elles.

• Si deux droites sont parallèles à une même droite,


alors ces deux droites sont parallèles entre elles.

• Les angles

– Si deux droites coupées par une sécante déterminent deux angles alternes-internes égaux,
alors ces deux droites sont parallèles.

Si les angles a et b sont égaux ,


alors (d) // (d’).

– Si deux droites coupées par une sécante déterminent deux angles correspondants égaux,
alors ces deux droites sont parallèles.

Si les angles a et c sont égaux ,


alors (d) // (d’).

Note : ces théorèmes généralisent le premier théorème du paragraphe.

• Le théorème des milieux

Dans un triangle :
Si une droite passe par les milieux de deux côtés, alors elle est parallèle au troisième côté.

SI ALORS

I milieu de [AB] (IJ) // (BC)


J milieu de [AC]

Note : c’est un cas particulier de la réciproque du théorème de Thalès.


Page 4
• La réciproque du théorème de Thalès

Dans les deux configurations ci-dessus :

Si les points O, A’, A ainsi que les points O, B’, B sont alignés
OA’ OB’
et si est égal à
OA OB
alors, les droites (A’B’) et (AB) sont parallèles.

Exemple :

Les points E et F appartiennent aux


côtés [AB] et [AC] du triangle ABC.
Démontrer que (EF) // (BC)

Solution

AE AF
Calculons séparément et
AB AC
AE 3 3
= = = 0,4
AB 3+4,5 7,5

AF 2 2
= = = 0,4
AC 2+3 5

AE AF
On sait que : E ∈ [AB] F ∈ [AC] et est égal à
AB AC

On utilise : la réciproque du théorème de Thalès

On conclut : les droites (EF) et (BC) sont parallèles.

Page 5
Comment calculer une longueur ?

• Le théorème de Pythagore.

Si un triangle est rectangle,


alors le carré de l’hypoténuse est égal à la somme des carrés des deux autres côtés.

Formulation dans un triangle ABC :

Si ABC est un triangle rectangle en A, alors BC² = AB² + AC²

Exemple 1 : Exemple 2 :

Calculer BC Calculer FE

On sait que : On sait que :


Le triangle ABC est rectangle en A Le triangle EFG est rectangle en F

On utilise : le théorème de Pythagore On utilise : le théorème de Pythagore

On conclut : On conclut :

BC² = AB² + AC² EG² = FG² + FE²


BC² = 4² + 3² 8² = 5² + FE²
BC² = 16 + 9 64 = 25 + FE²
BC² = 25 FE² = 64 – 25 = 39
BC = 25 FE = 39 valeur exacte
BC = 5 FE ≈ 6,2 valeur arrondie au dixième

Page 6
• Théorème

Si un triangle est rectangle,


alors le milieu de l’hypoténuse est à égale distance des trois sommets du triangle.

SI ALORS

ABC rectangle en A IA = IB = IC
I milieu de [BC]

Note : c’est une autre formulation du théorème :


« Le cercle circonscrit à un triangle rectangle a pour centre le milieu de l’hypoténuse. »

• Le théorème des milieux

Dans un triangle, le segment qui a pour extrémités les milieux de deux côtés a pour
longueur la moitié de celle du troisième côté.

Formulation dans un triangle ABC :

BC
Si I milieu de [AB] et J milieu de [AC], alors IJ est égal à
2

Note : c’est un cas particulier du théorème de Thalès.

Page 7
• Le théorème de Thalès

Si les points O, A’, A ainsi que les points O, B’, B sont alignés et si (A’B’) // (AB)
OA’ OB’ A’B’
alors = =
OA OB AB

Exemple :

L’unité de longueur est le cm.


E ∈ [AB] et F ∈ [AC]
Les droites (EF) et (BC) sont parallèles
Calculer AB et EF.

Solution

On sait que : E ∈ (AB) et F ∈ (AC) et (EF) // (BC)

On utilise : Le théorème de Thalès

AE AF EF 3 2 EF
On conclut : = = C’est à dire : = =
AB AC BC AB 5 10

3 2
Calcul de AB : = donc 3×5 = 2×AB 15 = 2AB AB = 15/2 = 7,5
AB 5

2 EF 2×10
Calcul de EF : = donc EF = = 4.
5 10 5

AB = 7,5 cm et EF = 4 cm

Page 8
Comment démontrer que deux angles ont la même mesure ?
• Angles alternes-internes, angles correspondants

– Si deux angles alternes-internes sont déterminés par deux droites parallèles,


alors ces deux angles ont la même mesure.

Si (d) // (d’) ,
alors les angles alternes-internes a et b ont la même mesure.

– Si deux angles correspondants sont déterminés par deux droites parallèles,


alors ces deux angles ont la même mesure.

Si (d) // (d’) ,
alors les angles correspondants a et c ont la même mesure.

• Angles opposés par le sommet

Les angles a et b déterminés par les deux droites


sécantes (d) et (d’) sont dits opposés par le sommet.

Deux angles opposés par le sommet ont la même mesure.

• Angles de base d’un triangle isocèle

Si un triangle est isocèle, alors ses angles de base ont la même mesure.

SI ALORS

Le triangle AMB d
est isocèle en M A =d
B

Page 9
Comment démontrer qu’un triangle est isocèle ?

• En utilisant les angles

Si un triangle a deux angles de même mesure, alors ce triangle est isocèle

SI ALORS

Le triangle AMB
d
A =d
B est isocèle en M

• En utilisant une médiatrice

Si un point appartient à la médiatrice d’un segment,


alors ce point est à égale distance des extrémités du segment.

SI ALORS

M appartient à la MA = MB
médiatrice de [AB]

Page 10