Vous êtes sur la page 1sur 54

Cours Techniques d’ordonnancement

5EM 3 & 5EM 4

Salah Bousbia
Novembre 2014
Email: salah.bousbia@gmail.com
salah.bousbia@esprit.tn

1
Qu’est ce que l’ordonnancement ?

• L’ordonnancement vise l’affectation et l’utilisation


optimale des ressources humaines et matérielles
nécessaires à la production des services ou biens requis
pour qu’ils puissent être disponibles en quantité désirée,
au moment opportun et au moindre coût.

• La personne responsable de l’ordonnancement suppose


que les commandes qui lui sont soumises sont valables
et fait du mieux possible pour respecter les objectifs qui
lui sont attribués.
Salah Bousbia- Cours P&TO-5ème-EM-ESPRIT
2
Qu’est ce que l’ordonnancement ?

• C’est la planification de l’exécution de la production à


très court terme.

• C’est la détermination de l’ordre de traitement des


commandes en indiquant pour chaque tâche à exécuter
où (par qui) et à quel moment elle sera effectuée.

Salah Bousbia- Cours P&TO-5ème-EM-ESPRIT


3
Principales étapes de l’ordonnancement

• Affectation:
répartition des commandes aux divers postes de travail :
qui fait quoi?
• Détermination d’un ordre de passage:
détermination de la séquence de traitement des
commandes à chaque poste de travail: jalonnement
• Calendrier de fabrication:
date et heure de lancement des opérations à chaque
poste de travail
• Lancement:
démarrage des opérations selon le calendrier.
Salah Bousbia- Cours P&TO-5ème-EM-ESPRIT
4
Principales étapes de l’ordonnancement

• Suivi:
supervision de l’exécution et vérification de l’adéquation
avec la planification
• Relance:
ajustements en fonction des imprévus.

Salah Bousbia- Cours P&TO-5ème-EM-ESPRIT


5
Le jalonnement

• Pour faire le jalonnement (ou la séquence de traitement),


il faut:
Des objectifs (critères de performance)
Des règles de décision (règles de priorité)
Des algorithmes (Johnson, Jackson, etc.)

Salah Bousbia- Cours P&TO-5ème-EM-ESPRIT


6
Critères de performance les plus utilisés

• Le coût total de mise en route


• La quantité de produits en cours
• Le taux d’utilisation des équipements
• Le retard moyen des commandes
• Le % de commandes en retard
• Le temps total de production
• …
Les critères de performance servent à établir dans quelle
mesure le jalonnement est efficace.

Salah Bousbia- Cours P&TO-5ème-EM-ESPRIT


7
Contraintes rencontrées en
ordonnancement
• Différentes contraintes
technologiques : une tâche ne peut débuter que lorsque
d’autres sont achevées
commerciales : certaines dates doivent être achevées
pour une date fixée
matérielles : une machine ne peut traiter qu’une machine à
la fois
de main d’œuvre :effectif limité
financières : budget limité

Salah Bousbia- Cours P&TO-5ème-EM-ESPRIT


8
Place de l’ordonnancement dans la GP

Plan global

Prévisions

Plan Intégré
Commandes

Gammes Évaluation sommaire


Plan Directeur des capacités (CRP)

Nomenclatures

Planification des besoins


MRP (PBM) en capacité (RCCP)
Postes de charge

Stocks

Ordres de
fabrication Ordres d’achat

Ordonnancement Achats

9
Outil pour visualiser l’ordonnancement: Le
Gantt
• Le Gantt
Gantt (ingénieur américain) a proposé un outil visuel pour
représenter les tâches au cours du temps

Tâches

T4

T2

T1 T3

Temps
Salah Bousbia- Cours P&TO-5ème-EM-ESPRIT
10
Les règles de priorité

11
Ordonnancement : les règles de priorité

• Les règles de priorité sont des critères sur la base


desquels s’appuie la décision de lancer un ordre ou une
commande parmi plusieurs qui sont en cours.
Que se soit dans un atelier de fabrication ou dans le cadre
d’un projet, un nombre réduit de ressources est utilisé pour
réaliser un ensemble d’opérations parfois non rattachées à
une même gamme.
• Lorsqu’une opération est terminée à un poste de travail,
l’opérateur utilise une règle de priorité pour déterminer
laquelle sera la suivantes parmi celles qui sont en
attente.
Il s’agit en d’autres termes de définir la séquence des
opérations auSalah
niveau d’un
Bousbia- Cours atelier ou poste de travail en
P&TO-5ème-EM-ESPRIT
12
s’appuyant sur une seule règle.
Ordonnancement : les règles de priorité

• Voici en somme les règles standards de priorité utilisées


dans l’ordonnancement de la fabrication :
FCFS (First Come, First Served, ou FIFO) en français
PEPS (Premier Entrée, Premier Sortie/Servi): la priorité
est donnée aux opérations/commandes selon leur ordre
d’arrivée.

SPT (Shortest Processing Time) en français, DFC (Délai


de Fabrication le plus Court) : la priorité est donnée aux
opérations/commandes qui ont un délai de fabrication le
plus court. On parle aussi de (Traitement par ordre
croissant du temps opératoire);
Salah Bousbia- Cours P&TO-5ème-EM-ESPRIT
13
Ordonnancement : les règles de priorité

• Voici en somme les règles standards de priorité utilisées


dans l’ordonnancement de la fabrication :
LPT (Longest Processing Time) en français, TFL (Temps
de Fabrication le plus long) : la priorité est donnée aux
opérations/commandes qui ont un temps de fabrication le
plus long. On parle aussi de (Traitement par ordre
décroissant du temps opératoire);

EDD (Earliest Due Date) en français, (Délais de livraison


le plus proche) : la priorité est donnée aux
opérations/commandes dont la date de fin promise est la
plus proche (Traitement par ordre croissant du délai de
livraison)
Salah Bousbia- Cours P&TO-5ème-EM-ESPRIT
14
Ordonnancement : les règles de priorité

• Voici en somme les règles standards de priorité utilisées


dans l’ordonnancement de la fabrication :
CR (Critical Ratio) en français, Ratio Critique : la priorité
est donnée au commande dont le ratio critique est le
moins élevé (Traitement par ordre croissant du CR).
CR = temps restant avant exigibilité / temps opératoire.
CR =(date promise – date actuelle) / temps opératoire

Salah Bousbia- Cours P&TO-5ème-EM-ESPRIT


15
Ordonnancement : les règles de priorité

• Exemple

Document Début Durée Fin Date Retard


promise
A 0 2 7
B 8 16
C 4 4
D 10 17
E 5 15
F 12 18
Total

Salah Bousbia- Cours P&TO-5ème-EM-ESPRIT


16
Ordonnancement : les règles de priorité

• Les indicateurs d’évaluation


Temps moyen dans le système (TMS)= total de
fin/Nombre de commandes
Nombre moyen dans le système (NMS)= total de fin/durée
totale de travail
Retard cumulé (RC)= somme des retards
Retard moyen (RM)= Retard cumulé/Nombre de
commandes

Salah Bousbia- Cours P&TO-5ème-EM-ESPRIT


17
Les algorithmes

18
Ordonnancement de N tâches sur M
machines
• Exemple
Vous êtes dans un bureau de poste
Il y 6 personnes
3 guichets (Steg, Sonede, TT)
G1 G2 G3

P1 2 6 2

P2 2 6 6

P3 8 2 6

P4 6 2 8

P5 6 6 2

P6 6 3 0
Salah Bousbia- Cours P&TO-5ème-EM-ESPRIT
19
Ordonnancement de N tâches sur M
machines
• Exemple
Tous les produits passent dans le même ordre
M1 M2 M3
M1 M2 M3

P1 2 6 2

P2 2 6 6

P3 8 2 6

P4 6 2 8

P5 6 6 2

P6 6 3 0

Salah Bousbia- Cours P&TO-5ème-EM-ESPRIT


20
L'Algorithme de Johnson généralisé

• (N Produits passant sur M machines, même ordre de


passage)
Calculer pour chaque produit x = somme des M-1 premiers
temps opératoires (dernière tâche exclue)
Calculer pour chaque produit y = somme des M-1 derniers
temps opératoires (première tâche exclue)
Calculer pour chaque produit k = x / y
Le séquencement sera celui des produits triés selon
l’ordre croissant de leur coefficient k.
Deux hypothèses:
♣ Temps de transfert entre machines nul.
♣ Temps de réglage nul
Salah Bousbia- Cours P&TO-5ème-EM-ESPRIT
21
L'Algorithme de Johnson généralisé

Salah Bousbia- Cours P&TO-5ème-EM-ESPRIT


22
Ordre différent (2 machines, M1 et M2)

• Exemple

M1 puis M2 M2 puis M1
Job 1 Job 2 Job 3 Job 4 Job 5
M1 3 4 1 3 1
M2 1 5 1 2

Salah Bousbia- Cours P&TO-5ème-EM-ESPRIT


23
Algorithme de Jackson

• Partition en 4 de l’ensemble initial


{A}: toutes les tâches ne nécessitant que l’intervention de
A
{B} toutes les tâches ne nécessitant que l’intervention de B
{AB} toutes les tâches passant par A puis B
{BA} toutes les tâches passant par B puis A
• Ordonnancement optimal
algorithme de Johnson sur {AB} ⇒ séquence 1
algorithme de Johnson sur {BA} ⇒ séquence 2
ordre quelconque sur {A} ⇒ séquence 3
ordre quelconque sur {B} ⇒ séquence 4
Sur le centreSalah
ABousbia-
séquences 1 puis 3 puis 2
Cours P&TO-5ème-EM-ESPRIT
24
Sur le centre B séquences 2 puis 4 puis 1
N Produits passant sur N machines (avec
restriction)
• Exemple

Salah Bousbia- Cours P&TO-5ème-EM-ESPRIT


25
Méthode Hongroise

• C'est une méthode d'affectation.


• C'est une méthode de recherche opérationnelle.
• La méthode hongroise est la modélisation d'un
algorithme.
• Il s'agit d'affecter :
des famille de produits à des zones de stock,
des commerciaux à des secteurs,
des ouvriers sur des machines,
...

Salah Bousbia- Cours P&TO-5ème-EM-ESPRIT


26
Méthode Hongroise

• Le but est en raisonnant sur une matrice carrée (nombre


de lignes = nombre de colonnes) de déterminer
l'affectation optimale
• Limites :
au delà de 15 entrées, la méthode n'est plus maîtrisable,
plus les nombres sont proches, plus le nombre de
matrices sera important (nombre d'itérations).

Salah Bousbia- Cours P&TO-5ème-EM-ESPRIT


27
Méthode Hongroise

• Exemple

Salah Bousbia- Cours P&TO-5ème-EM-ESPRIT


28
Méthode Hongroise

• Étape 1:
Réduction des lignes : créer une nouvelle matrice des
coûts en choisissant le coût minimal sur chaque ligne et en
le soustrayant de chaque coût sur la ligne.
Ex. La première ligne devient: 24-10=14, 10-10=0, 21-
10=11, 11-10=1

Salah Bousbia- Cours P&TO-5ème-EM-ESPRIT


29
Méthode Hongroise

• Étape 2:
Réduction des colonnes : créer une nouvelle matrice des
coûts en choisissant le coût minimal dans chaque colonne
et en le soustrayant de chaque coût dans la colonne.

Salah Bousbia- Cours P&TO-5ème-EM-ESPRIT


30
Méthode Hongroise

• Étape 3:
Déterminer le nombre minimal de lignes nécessaires sur
les lignes et les colonnes pour couvrir tous les zéros.
Si ce nombre est égal au nombre de lignes (ou colonnes), la
matrice est réduite; aller à l'étape 5.

Si ce nombre est inférieur au nombre de lignes (ou


colonnes), aller à l'étape 4.

Salah Bousbia- Cours P&TO-5ème-EM-ESPRIT


31
Méthode Hongroise

• Dans ce cas, le nombre minimal de lignes est de 3.


Donc, on va à l'étape 4.

Salah Bousbia- Cours P&TO-5ème-EM-ESPRIT


32
Méthode Hongroise

• Étape 4:
Trouver la cellule de valeur minimum non-couverte par
une ligne.
Soustraire cette valeur de toutes les cellules non
couvertes.

Ajouter cette valeur aux cellules situées à l'intersection de


deux lignes.

Retourner à l'étape 3.

Salah Bousbia- Cours P&TO-5ème-EM-ESPRIT


33
Méthode Hongroise

Salah Bousbia- Cours P&TO-5ème-EM-ESPRIT


34
Méthode Hongroise

• Maintenant, le nombre minimal de lignes est de 4. Donc,


on passe à l'étape 5.

Salah Bousbia- Cours P&TO-5ème-EM-ESPRIT


35
Méthode Hongroise

• Étape 5:
Déterminer la solution optimale.
Note: P1 ne pourrait pas être choisi car l'affectation de
«O» ne serait pas de coût minimal.

Salah Bousbia- Cours P&TO-5ème-EM-ESPRIT


36
Méthode Hongroise

• Résultat:

Salah Bousbia- Cours P&TO-5ème-EM-ESPRIT


37
Méthode Hongroise

• Exemple

Salah Bousbia- Cours P&TO-5ème-EM-ESPRIT


38
Minimisation conjointe des temps
opératoires et des temps de transfert entre
machines
• Exemple
Soit 6 machines dont les temps de transferts sont donnés
comme suit:

Salah Bousbia- Cours P&TO-5ème-EM-ESPRIT


39
Algorithme de Little

• Réduction de la matrice (/ligne et /colonne cf Méthode


hongroise)
• Choisir la case nulle dont le coût d’éviction est le plus
élevé.
Le coût d’éviction est le surcoût minimal engendré par le
fait de ne pas choisir la case, c’est à dire choisir une autre
case sur la même ligne et une sur la même colonne…
• Enlever la ligne de la ville de départ et la colonne de la
ville d’arrivée correspondantes.
• Rendre infini le coût de retour
• Recommencer avec le tableau partiel….
Salah Bousbia- Cours P&TO-5ème-EM-ESPRIT
40
Algorithme de Little

• 1ère étape
On soustrait de chaque ligne le plus petit élément et on fait
de même pour les colonnes.

Salah Bousbia- Cours P&TO-5ème-EM-ESPRIT


41
Algorithme de Little

• 1ère étape
On soustrait de chaque ligne le plus petit élément et on fait
de même pour les colonnes.

4
Salah Bousbia- Cours P&TO-5ème-EM-ESPRIT
42
13
Algorithme de Little

• 1ère étape
On fait de même pour les colonnes

Salah Bousbia- Cours P&TO-5ème-EM-ESPRIT


43
Algorithme de Little

• 1ère étape
On fait de même pour les colonnes

3
Salah Bousbia- Cours P&TO-5ème-EM-ESPRIT
44
Algorithme de Little

• 1ère étape
D’ou une première évaluation minimale de la longueur du
chemin : 16 = 13 + 3.
1

3 13
Salah Bousbia- Cours P&TO-5ème-EM-ESPRIT
45
Algorithme de Little

• 2ème étape
Choisir la case nulle dont le coût d’éviction est le plus
élevé.
Le coût d’éviction est le surcoût minimal engendré par le fait
de ne pas choisir la case, c’est à dire choisir une autre case
sur la même ligne et une sur la même colonne…
Enlever la ligne de la machine de départ et la colonne de
la machine d’arrivée correspondantes.
Rendre infini le coût de retour

Salah Bousbia- Cours P&TO-5ème-EM-ESPRIT


46
Algorithme de Little

• On essaye de choisir au mieux si un couple de deux


machines est ou n’est pas dans le chemin optimal.
Ex : Si un chemin contient AB le cout augmente de 0.
Si un chemin ne contient pas AB (noté AB) le cout est de 1
+ 1 = 2.

Salah Bousbia- Cours P&TO-5ème-EM-ESPRIT


47
Algorithme de Little

• On essaye de choisir au mieux si un couple de deux


machines est ou n’est pas dans le chemin optimal.
Ex : Si un chemin contient AB le cout augmente de 0.
Si un chemin ne contient pas AB (noté AB) le cout est de 1
+ 1 = 2.
On obtient le choix de BE de cout 6.

Salah Bousbia- Cours P&TO-5ème-EM-ESPRIT


48
Algorithme de Little

• 2ème étape

Salah Bousbia- Cours P&TO-5ème-EM-ESPRIT


49
Algorithme de Little

• 2ème étape
Il faudra rajouter 16 au coût
Les coûts d’éviction sont indiqués entre ( )

Salah Bousbia- Cours P&TO-5ème-EM-ESPRIT


50
Algorithme de Little

• 2ème étape
Il faudra rajouter 16 au coût
Les coûts d’éviction sont indiqués entre ( )
On retiendra (B,E) dont le coût d’éviction est de 6, le coût
minimal des tournées sans (B,E) est donc de 22.

Salah Bousbia- Cours P&TO-5ème-EM-ESPRIT


51
Algorithme de Little

• 2ème étape
On supprime la ligne B et la colonne E et on rend (E,B)
infini :
Ce tableau est réduit (un zéro par ligne et par colonne), on
sait donc que les tournées avec (B,E) auront un coût minimal
ne dépassant pas 16.

Salah Bousbia- Cours P&TO-5ème-EM-ESPRIT


52
Algorithme de Little

• 3ème étape
Recommencer avec le tableau partiel….
On recommence sur le tableau partiel : entre (D,A) et (D,C)
on choisit arbitrairement le premier (D,A).
♣ Ce tableau n’est pas réduit, pour le réduire, il faut enlever 3
dans la colonne C.

Salah Bousbia- Cours P&TO-5ème-EM-ESPRIT


53
L’algorithme de Little

• Tournée optimale au départ de A:


AC-CF-FB-BE-ED-DA (coût: 20)

Salah Bousbia- Cours P&TO-5ème-EM-ESPRIT


54

Vous aimerez peut-être aussi