Vous êtes sur la page 1sur 152

Aide-mémoire

de Français

Dictée, démarches, relire,


DICTÉE - RÉDACTION genre, nombre, 1

Conseils
Écouter  attentivement
 attentivement
Se concentrer sur le sens des phrases : qui est qui, qui fait quoi, quelles sont les relations entre les
éléments des phrases dictées
Pour chaque verbe repérer, retrouver son infinitif  (en  (en contrôlant sa pertinence par rapport au sens !)
et déterminer à quel temps il est conjugué, à quelle personne (quel est son sujet ?)
Pour chaque nom  vérifier son !"terminant et contrôler que les adjectifs qui lui sont liés aient le
même genre (masculinféminin) et le même nomre (singulierpluriel)
#aire r"sonner les sons de chaque phrase dans votre tête " repérer ceu# qui sont source de fautes
fréquentes (homo$hones ) :
le son s
s qui peut s’écrire ss, t, c, ç, s
le son é$% pas toujours facile à cerner et qui peut s&écrire e, é, è, ê, ai, ais, ait, es, et, est, er…
le son la qui peut s&écrire la, l’a, l’as, là ainsi
là  ainsi que ta, t’a, t’as, mon, m’ont, …
Re$"rer tous les $artici$es $ass"s et l&au#iliaire qui leur est lié et faire les accords nécessaires
'elire en regardant attentivement la $onctuation, les ma%uscules, les cou$ures !es mots en fin de
ligne (voir fiches 9, 10, 1, 1!"
'elire en contrôlant les accents
'elire en s&arrêtant sur chaque mot et en réfléchissant à la famille de ce mot
Page 1 sur 416
&il est autorisé, évidemment, le !ictionnaire est tr%s utile *our la rédaction, son usage intensif est
vivement conseillé ainsi que la recherche de s&non&mes

#ettres, vo$elles, consonnes,


al%habet, forme orale, forme
'(A'P)A*ET écrite, min&sc&le, ma'&sc&le,
fré&ence
2

+es mots franais ont deu# formes : une forme orale celle qu&on entend et une forme "crite celle qu&on
peut lire
Pour "crire l(ensemble !es mots +, lettres se trouvent  notre !is$osition.

 Elles sont soit minuscules

 soit ma%uscules / LES MAJUSCUL


MAJUSCULES 
ES 
'es , vo&elles sont / a e i o u & $arfois munies !0un accent 1" 2  etc.3.
'es +4 consonnes sont / b c ! f 5 h % 6 l m n $ q r s t v
v 7 8 9.

#r"quences / -ans la langue franaise, certaines lettres apparaissent plus fréquemment que d&autres
Classement de lettres selon leur fréquence d’apparition )

ESAINTR':ODPC;É<=#*>)?@ BFGHJKL
lettres : . -. +. ./ '. /0 1/ .' 0. .+ 2/ . .0 +2 23 30 4. 15 .4
*lassement des gro&%es de  lettres :
*lassement des gro&%es de ! lettres : ./0 +. .-. -. 65. 230 ++. 31/ .4. '. '. 4./
 2/0 031 *2'

'ES S''A*ES +ots, s$llabes, cés&re, co&%er  3


+es lettres entre elles forment des s7llaes Chaque s&llabe contient au moins M vo&elle  certaines
s7llaes ne sont composées que d8une lettre
>u0est-ce qu0une s&llabe  :ne s&llabe est un 5rou$e !e sons que l0on $rononce $ar une seule
"mission !e souffle. Elle est com$os"e soit !0une vo&elle seule soit !0une vo&elle et !0une ou
$lusieurs consonnes.
Pour !"com$oser un mot en s&llabe on commence $ar la fin !u mot en s(arrtant 
chaque consonne $lac"e !evant une vo&elle

:QneQ fQteQ aQ "Qt"Q orQ5aQniQs"e

éparer correctement les mots en s7llaes est nécessaire pour placer correctement ses accents ou séparer
les mots en fin de ligne
6uelques petits trucs :

 -eu# consonnes semlales : on les partage : effet, arrêt---

 -eu# consonnes différentes : on les partage, sauf à la fin d8un mot : as%ect, absence---

Page 2 sur 416


 0rois consonnes différentes : on les partage ap r%s la deu#i%me consonne : conscience, obsti
né, com%ter, sauf quan! on a $h ch th 5n ) marcher,
marcher, as%h$.ie, échanger, élé
 %hant, athée, montagne…

On ne sépare jamais :
> le h le l  ou
 ou le r  !e
 !e la consonne qui les $r"c2!e / vivre, acheter, re%rendre, regret, stable, incl&s…
> Deux ou trois voyelles : thé/tre, oasis, région, es%ion, bo&t, asseoir, bea&té-

ro&%e, nat&re, es%èce, nom,


'ES =RO:PES DE ;OTS  'ES P)RASES ad'ectif, adverbe, %ré%osition,
déterminants, infinitif, …
4
1n utilise toutes sortes de mots pour faire des phrases 9hacun de ces mots appartient à une catégorie qui
détermine sa valeur s7nta#ique ( son sens) +a place des mots dans la phrase et leur catégorie ont une
influence sur le sens
 2insi : avec les mots le, l’homme, lit, livre, on peut écrire )
écrire ) a" #’homme lit le livre
b" #’homme livre le lit 
9es deu# phrases ont un sens compl%tement différent +a valeur grammaticale des mots est différente dans
les deu# phrases : +es mots 
mots  lit 2 et  livre 2 peuvent appartenir à plusieurs catégories
o #e lit , le livre sont des noms
o lit (il", livre (il" sont des formes des verbes lire et livrer a& %résent- #ors&’on lit o& &’on
écrit, il est im%ortant de bien tenir com%te de la vale&r grammaticale des mots-
0rouve plusieurs catégories et sens au# mots suivants : 3o&che, ferme, sort, fils, %lanche, %rise, l&i…

4o&r 'o&er &n r5le dans la %hrase (678*8*4",


(678*8*4", les mots sont rarement se&ls  ils s’associent à d’a&tres
mots- #e mot %rinci%al est le mot noyau (centre d& gro&%e, il l&i donne son nom- #es %rinci%a&. gro&%es de
mots sont )
 'e 5rou$e nominal :ellini vo&lait to&rner &n très grand film- #e dernier est inachevé
 'e 5rou$e !e l(a!%ectif  *e film est triste à %le&rer-
 'e 5rou$e $r"$ositionnel ;n raison d& s&ccès rencontré, ce film resta longtem%s à l’affiche
 'e 5rou$e !e l(infinitif  8ivre de %etits %laisirs semble sage
 'e 5rou$e !e l(a!verbe *e film 4<77= très %robablement en 8->-
 'a $hrase subor!onn"e
subor!onn"e 4&is&e c’est &n bon film, '’irai le voir-

:amille, nom, %ronom, ad'ectif,


'ES ;OTS 1I3 verbe, %ré%osition, déterminants,
catégorie, fonction, radical …
5…

5n mot est un ensemle de lettres qui ont un sens 3l correspond généralement à une unité de sens
ien précise " mais cela n8est pas toujours vrai car parfois il contient plusieurs éléments porteurs de
sens
 man!erons contient trois éléments porteurs de sens :
o man!e $ (radical du vere man!er ), ),
o  $ r  (marque
 (marque du futur) et
o  $ ons (marque le no&s)
no&s)

-8un autre côté, certains groupes de mots ne sont porteurs que d8un seul sens : machine " laver la
vaisselle

Chaque mot appartient
mot appartient à une (ou plusieurs) catégorie et joue un rôle dans la phrase

Page 3 sur 416


;amille
;amille de
de mots
mots : 5ne famil
famille est r"5uli2re quand
le de mots est r"5uli2re quand son radical ne change pas et est
irréguli%re
irréguli%re si le radical présente des variations orthographiques
orthographiques
 8ivre, vie, vivement, vivace, vivifiant, vif, s&rvivant, vivable, vivari&m, …
 4lanter, %lantation, %lante, %lante&r, %lantoir, %lanton, %lant, im%lanter, trans%lanter-
;ais / %as
/ %as %lant&re&., %lant&re&sement-
%lant&re&sement-

8oir ) la règle d& radical (fiche ?"

:amille, nat&re, es%èce, nom,


'ES ;OTS 1II3  %ronom, ad'ectif, genre,
nombre
6…

'es mots se ran5ent !ans  cat"5ories $rinci$ales :


1- 'e nom :
nom : 3l désigne des choses, des ojets, des métiers, des actions, des lieu#, des gens< 3l
est accompagné d&un déterminant qui nous indique son genre (masculinféminin)
(masculinféminin) et son nomre
(singulierpluriel)
 #a ta#le, le #oulan!er , la pensée, le cheval , $ierre, %ausanne, &n inconnu , &ne foire,
des #ijoux , les !ens…

- 'e !"terminant :
!"terminant : 9&est un petit mot qui accompagne le nom pour nous donner quelques
renseignements
renseignements : genre (l&, la, le, un,<), nomre (les, des, cinq, <), démonstratif (ce, cette,
ces<), possessif (son, sa, leur, notre<), défini (le, la<) , indéfini (une, un<)
 %e cheval, ces 'e&nes, ses affaires, son %ortable, cet  endroit,
 endroit, l’ al%habet,
al%habet, un ami, …
!- '(a!%ectif  : : 4ot qui décrit un nom, qui le précise
 @n cheval #lanc , &ne femme maquillée, &n lie& enchanteur , le !rand  homme,
 homme, la maison
déla#rée-

A- 'e $ronom :
$ronom : 3l remplace un nom : ils, elle, l&i, e&., &e… (voir la fiche = %ronominalisation >, no @)
= %ronominalisation >,
 >n a%%elle a&ssi %ronoms des mots comme ) Be, t&, on, no&s, vo&s,
o Be %arle a&. él&ves   'e
 'e leur  %arle
 %arle
o Paul mange
Paul mange &n !'teau    Il le mange-
o #’ homme
homme est là  c’est lui qui  inter%rète
 inter%rète le r5le %rinci%al 

:amille, nat&re, es%èce, nom,


'ES ;OTS 1III3 ad'ectif, verbe, %ré%osition,
déterminants, invariable…
7…

'es mots se ran5ent !ans  cat"5ories $rinci$ales (suite) :

C- 'e verbe con%u5u" :


con%u5u" : avec son sujet, il est le corps de la phrase et lui donne son sens " sans lui,
il n&7 a pas de phrase " il indique ce qui se *2A entre les autres composants de la phrase
 #a cho&ette hululait  les trois garçons manquaient    &n %assant arrivait  t& joues…

- '(a!verbe :
'(a!verbe : 3l compl%te et précise le vere, l&adjectif
l&adjectif ou un autre advere
 El neigeait souvent    cette ro&e to&rnait rapidement  le %oisson nageait tranquillement  il
resta de#out …

F- 'es mots !e liaison (conjonctions, prépositions, connecteurs, suordonnants, locutions<) / si, car,
&and, %ar, de, comme, &i, et ---
Page 4 sur 416
 El a re'oint sa maison  par  la
 la ro&te  elle est sortie en co&rant  'e vais " la montagne  'e
 %ense, donc 'e s&is
s&is  …

contiennent des mots variables (vere,


*armi ces B classes, C contiennent variables (vere, nom, pronom, adjectif, déterminant)
déterminant)
tandis que les mots des deu# autres classes sont invariables (advere,
invariables (advere, mot de liaison)
-e temps en temps certains mots quittent leur classe : #e chat gris dort %aisiblement- #e gris est
%aisible-  Dris, ad'ectif , est devenu un nom dans
&ne co&le&r %aisible- Dris, nom dans la seconde phrase

8oir fiche  #es mots, les %hrases (no A"

6om, radical, famille,


#amille  Ra!ical - Racine racine, substantif  8

Dans les mots !0une famille !onn"e le ra!ical 1"l"ment !e base


!onnant le sens !(un mot3 se $r"sente sous la mme forme $arl"e et
"crite.
Il s0ensuit que $our trouver le ra!ical !0un mot !ont on ne connait
que la forme $arl"e il suffit !e se re$orter  un seul mot !e sa
famille !ont on connait la forme $arl"e et la forme "crite.

E8em$les /
 sEi, sEier, sEieur,
sEieur, sEieuse, sEi$lift, télésEi, 
 gros, grossesse, grossier, grosseur, grossir, dégrossir,
grossissement, grossiste
 

 

*o&%er, cés&re, co&%&re des


'a cou$ure !es mots 1U la c"sure3 mots, s$llabe 9

+a plupart des logiciels de traitement de te#te


t e#te coupent automatiquement
automatiquement les mots en fin de ligne "
vous vous occupeF donc de moins en moins de ce prol%me
0outefois, il vous arrive encore de devoir le faire< et vous ne saveF plus comment !

 1n coupe le mot en deu# en insérant à la fin de la ligne le plus possile de s7llaes (voir fiche !"
 1n coupe toujours un mot entre deu# s7llaes :ne s&llabe ne !oit %amais tre scin!"e en
!eu8 (voir fiche !"
 +a premi%re ou la derni%re lettre d8un mot ne peut jamais se retrouver seule en fin ou déut de
ligne 9e qui signifie que les mots de moins de quatre lettres ne seront donc jamais coupés
On ne $eut $as cou$er un mot apr%s
mot apr%s sa premi%re s7llae si elle est composée !0une seule
lettre :
lettre : éGtat
o 1n ne peut pas couper un mot entre deu# vo7elles, sauf apr%s un préfi#e :
.#emples :  Ve&r (fa&."
monsi  %rée.istant (a&torisé"
Page 5 sur 416
 1n peut couper entre des consonnes doules : chas$seur 
 1n peut couper quand il 7 a un trait d8union: tire$ouchon
 1n peut couper apr%s un # ou un 7 suivis d8une consonne : Hpa7sanH
 1n peut tr%s souvent couper entre deu# consonnes sonores différentes, sauf si la seconde est
h, l ou r
E8em$les !e bonnes cou$ures !e mots / co&%&res, %o&rtant, to&'o&rs, a&ssit5t---
Remarque : 6uelqu
6uelquefoi
efois,
s, pour
pour des
des raisons
raisons phonét
phonétiqu
iques,
es, ilil faut
faut éviter
éviter une
une césur
césure,
e, même
même si elle
elle est
correcte au niveau de la s7nta#e : Be s&is content- El est conf&s…

ma'&sc&le, nom %ro%re,


'A ;AB:SC:'E oe&vre artisti&e, 'o&rnal,
 %olitesse,
10

.n principe, on met une majuscule :

M. Au $remier
$remier mot !0une
!0une $hrase
$hrase a$r2s un
un $oint
$oint un $oint
$oint !(e8clamati
!(e8clamation
on ou !(interro
!(interro5ation
5ation /
= +8orage approchait 5n vent violent se mit à souffler 0ais$toi ! +8averse crépita
crépit a >

+.- Au8 noms


noms $ro$res
$ro$res !e lieu8
lieu8 !e
!e $ersonnes
$ersonnes /
Ieve7, +ausanne, *aris" -upont, 4aillard, Jacques, onia, la place Klanche, le 4ont$Klanc

W.- Au8 titres


titres et termes !e $olitesse
$olitesse /
Je vous prie, ;adame, de ien vouloir
;onsieur le Président, ;onsieur le Directeur, 

X.- Au titre !0un


!0un livre !0une
!0une oeuvre
oeuvre artistique
artistique !0un
!0un %ournal
%ournal /
H'e tour du monde en LM joursH 3l ach%te le H Bournal du /ord$IaudoisH
3l lisait H'
 2 Paris, j8ai vu la Boconde

Attention : 'es a!%ectifs faisant r"f"rence  !es noms $ro$res ne $rennent $as !e
Attention :
ma%uscule :
ma%uscule : un Romain, mais : omain " un Parisien, mais ) &ne bag&ette
mais : &n soldat r omain "
arisienne  " un 'ausannois, mais :
 parisienne " mais : &n mon&ment l a&sannois
a&sannois  &n  talien,
talien, mais ) &n
 'o&e&r i talien
talien

a%ostro%he, élision, h m&et,


'0APOSTROP)E vo$elle 11

+8apostrophe marque une élision, c8est$à$dire la suppression de la vo7elle finale a e,


e, ou i dans
certains mots 9ette suppression a lieu quand le mot qui suit commence par une vo7elle (a, e, i, o,
u, 7) ou un h muet

Page 6 sur 416


s0 au
s0 au lieu de si   s8il nous aidait l0 au
l0 au lieu de le  l8arre
 %0 au
 %0 au lieu de  je   j8oulie l0 au
l0 au lieu de la  l8omre
m0 au lieu de me   je m8amuse !0 au
!0 au lieu de de  un soir d8hiver 
t0 au
t0 au lieu de te  tu t8amuses c0 au
c0 au lieu de ce (cela"  c8est la nuit
s0 au
s0 au lieu de se  il s8amuse

Page 7 sur 416


E8em$
E8e m$le
less :
o #Ga&tomobile,
#Ga&tomobile, lGhomme, lGh$ène, sGil (si il", çGa (ça a", '&s&Gà, '&s&Gici---
mais : la honte (h
honte (h as%iré", le oui,
oui, 'e crois &e oui,
oui, le onFi%me,
onFi%me , le hululement,
hululement , le 7aourt,
7aourt , le
7acht,
7acht, la 7ole,
7ole, le 7oga,
7oga, le 7ou7ou---
7ou7ou ---
Cas $articuliers
o +e = e Y de
Y de lorsque (et
lorsque (et de $uisque)
$uisque) ne s8élide que devant ilil,, elle
elle,, on,
on, un,
un, une,
une, en
en
 #ors&’il,
#ors&’il, lors&’on,
lors&’on, … +ais ) lors&e 'e %ars  lors&e mon %ère rentre…
o +e = e Y de
Y de parce que ne s8élide que devant ilil,, elle
elle,, on,
on, un,
un, une,
une, 
 4arce &’il, %arce &’elle, … +ais ) %arce &e t& manges  %arce &e le co
chante…
o ZZZ  quelqu&un  &el&es&ns HH quelqu&une  &el&es&nes ZZZ

 %onct&ation, %oint, virg&le,


/otes 'A PONCT:ATION 1 I3  %arenthèses, g&illemets,
s&s%ension, etc,
12
1. Le point .
Il in!ique la fin !0une $hrase et une forte $ause.
Iier, mon %ère a mangé son chef ) *e matin, il était barbo&illé)
2. La virgule ,
On l0utilise $our une "num"ration et $our s"$arer 1!"tacher3 certains "l"ments !e la $hrase.
7el, %oivre, tabasco, sa&ce tomate--- <%rès avoir assaisonné son chef , mon %ère lGa mangé-
3. Le point-virgule ;
Il marque une $ause $lus forte que la vir5ule entre !eu8 $ro$ositions reli"es $ar une mme
i!"e.
+on %ère est grand, bea&, intelligent  * il est &n %e& coléri&e, a&ssi-
4. Le deu-point! "
3l annonce une citation / #a sorcière dit )  'e vais te 'eter &n sort 2-
une "num"ration / Jo&ge de colère, elle sortit d& tiroir ) trois co&tea&., trois fo&rchettes, &ne
c&illère, &ne r/%e et &n entonnoir-
ou une e8$lication / +on %ère était en colère : son chef avait criti&é sa cravate-
#. Le! point! de !u!pen!ion $
Ils su552rent une suite  l0"num"ration / El e.igea d& sel, d& %oivre, de la sa&ce tomate---
Ils m"na5ent un tem$s !e sur$rise / +on %ère, f&rie&., %rit &n grand co&tea& et--- tailla son cra$on-
/ote : i on utilise la locution adveriale = etc>, il ne faut jamais 7 ajouter de points de suspension
 %onct&ation, %oint, virg&le, tiret,
'A PONCT:ATION 1 II3 e.clamation, interrogation,
 %arenthèses, g&illemets,
13
s&s%ension, etc,

%. Le point d&interrogation '


>K est %assé le %atron L2 sGinterroge la secrétaire- #a secrétaire se demande oK est le %atron-
Il marque une question. On ne l0utilise $as !ans une interro5ation in!irecte.

(. Le! guille)et! * +
Be vais te réd&ire en bo&illie M2 dit Jambo a& rand 7chtro&m%f-
Ils enca!rent une citation. Ils marquent un !iscours ra$$ort" !irect.

Jambo dit a& rand 7chtro&m%f &Gil allait le réd&ire2- Jambo a&rait été malmené2 %ar la
comm&na&té 7chtro&m%f-
Ils marquent une e8$ression "tran52re, famili%re ou que l8émetteur refuse d8assumer

,. Le point d&ela)ation  'e $oint !0e8clamation se $lace a$r2s une inter%ection ou  la fin
!0une $hrase e8clamative. >h M le bel oisea&- 4rendsle en %hoto M 
$ 2lors, tu viens ?
/. Le tiret 0 $ /on, je n&en ai pas envie
+es tirets marquent, dans un dialogue, un changement d8interlocuteur $ Kon j&7 vais seul alors ?
*as de réponse 'aoul partit
alors en disant : = 0ant pis
pour toi ><
1. Le! parent!e!  5
+es parenth%ses isolent une phrase ou un élément de phrase et donne une moindre importance :
#ors de cette 'o&rnée (&n mardi" la chale&r était très agréable

/otes
Nrait d’&nion, noms com%osés,
'E TRAIT D(:NION dess&s, &asi, anti, im%ératif,
 %ronom
14

En !essous $ar-!essus[
M. Le! no)! o)po!6!
7$m%athi&e, le gendarme dessina &n arc+en+ciel s&r le proc&s+ver#al .
Ils sont unis $ar un trait !0union.
+. 7e!!u!, de!!ou! et on!ort!
Pr"c"!"s de =au> ou =par>, dessus, dessous, devant, derri%re, dedans, dehors, deà et delà
s0"crivent avec un tiret. Avec \enY ils n0en $rennent $as.
BGhabite to&t %rès de cheO 3rad 4itt- El s&ffit de 4<77=r  par+dessus lGocéan, en dessous de &el&es
montagnes, encore &n %e& au+del" et, ho%, on $ est-

W. 8ua!i et anti
Ils $rennent un trait !0union !evant un nom mais $as !evant un a!%ectif.
#a quasi+totalité  des ogres sont quasi vé!étariens-
=2nti> est soudé à ce qui suit, sauf devant =i>, =on>, =7> et devant un nom propre
#es militants anti+chtroumpfs sont antipathiques- @n anticyclone se dé%lace vers l’;st-
4ais ) antiinflammatoire, …
X. L&i)p6rati9 / entre le verbe et un $ronom / ;ette9-le Z Sauve9-vous Z Parle-lui Z Prte-le moi Z
8oir a&ssi la fiche A

/otes
#RÉ>:ENCE DES ;OTS +ots, fré&ence 15

9ette fiche présente @MM mots parmi les plus utilisés dans la langue franaise 3l est important de
savoir les écrire facilement
M le dét !ans prép $lus adv en pron
+ !e prép en prép !ire vere bien adv
W un dét !u dét me pron o` pron
 X tre vere elle pron on pron sans prép
] et conj +4 au dét W] mon dét ]4 tu pron
,  prép !e dét lui pron ou conj
 il pron ce pron nous pron leur  dét
 ^ avoir   vere le pron comme conj homme sust
_ ne adv $our  prép mais conj si adv
M4 %e pron +] $as adv X4 $ouvoir   vere ]] !eu8 numér
son dét que pron avec prép mari sust
que conj vous pron tout adj moi pron
se pron $ar  prép & pron vouloir  vere
qui pron sur  prép aller  vere te pron
M] ce dét W4 faire vere X] voir   vere ,4 femme sust
 p

'ES ACCENTS 1I3


accent, grave, circonfle.e,
aig&, tréma 50
p
 p

Il ei!te 4 !orte! d<aent! "


 +8accent aigu : l8"t", la dict"e, r "p"t", <7$mbole %honéti&e ) HeH 
 +8accent grave : la m2re, la r 2gle, aupr 2s,
 +8accent circonfle#e : la f te, le cr ne, le r ti, <
 +e tréma : égo g sme, cano, na g f, <

1. Le! )ot! !uivant! ne prennent pa! d<aent li!te non eau!tive 5 " p
 p

 On ne met $as !(accent !evant une !ouble consonne (blesser, bell e, coeff icient,
co&ett e, dessécher, eff roi, terr e", devant un =9>, un =8>, ou une consonne qui finit un mot
(sec, %ied, e.amen, m&ret, bref---"-
E8ce$tions / ch'sse, ch'ssis …
 appas ( attraits), ateau, Kenelu#, oiter, oiteu#, a (de cela), chalet, chapeau, chapitre,
cime, cote (de coter), coteau, credo, cru (vin), cru (de croire), c7clone, dessalement,
dessaisir, desservir, diesel, diffamer, drainer, drolatique, e#press, faine, fantomatique,
firome, futaie, futaille, gaiement, gaine, genet (cheval), gnome, goitre, gracier, gracieu#,
gracile, hache, haler (tirer), havre, indu, infamant, infamie, jeun (à), jeune (de jeunesse),
manne (nourriture), mat (terne, échecs), moelle, moelleu#, moellon, /igeria, paturon, p

ps7chiatre, racler, ratisser, receler, reclus, repartie (réponse), retale, revolver, roder
 p

(user), ru, ruche, sur (aigre), surir, s7mptomatique, s7ndrome, tache (souillure), tatillon,
IeneFuela, Iietnam, vilenie, Fone

/otes

p
 p

p
 p

p
 p

'ES ACCENTS 1II3 accent, aig&, céleri  51

2. L&aent aigu * = +


 '(accent ai5u ne se met que sur la vo&elle e 3l indique un son fermé
7mole phonétique : [é]
p
 p

o  2gréer, aléa, allégresse, café, crépi, distinguée, e#trémité, féerie, goéland,


irrécouvrale, irrémédiale, mémento, pécher (faillir), pléiade, poésie, réfréner,
réglementer, sécréter, séquoia, spécimen, ténacité, vénéFuélien (mais IeneFuela)





Cas $articuliers / p
 p

 Il se $rononce mais ne s0"crit $as !ans / c&ill erée, (voir a&ssi fiche C"

/otes p
 p

p
 p

p
 p

accent, grave, circonfle.e,


'ES ACCENTS 1III3 aig&, tréma, à, çà, là, deçà,
delà, holà, voilà, dé'à, oK
52

3. L&aent grave * > +


+8accent grave ne peut se mettre que sur le a et le u pour éviter la confusion entre deu# mots, et p

sur le e 7$mbole %honéti&e ) [è]/ (voir a&ssi fiche CC"


 p

 Sur le a et le u /


3l ne change pas la prononciation
o   préposition, à distinguer de a  forme du vere avoir (il a)
o   advere ( 9" et là  ici), à distinguer de a  pronom (cela)
o l  advere (je ne suis pas là), à distinguer de la  déterminant ou pronom
o !e !el hol voil
o !"%
o o6 < pronom re"a(i# ou ad.er/e!  dis(inguer de ou < onon(ion de oordina(ion p
 p

 Sur le \eY il in!ique un son ouvert. On le trouve souvent /


o Avant une s&llabe avec un \eY muet / #e % &lerin aust&re ach&ve  le th&me de son
fr&re
o Avant le \sY final !0un mot / <bc &s, a%r &s, d &s, %r &s, e.%r &s, a&%r &s, %roc &s, e.c &s,
congr &s, %rogr &s, s&cc &s, tr &s---

p
 p

/otes

p
 p

p
 p

'ES ACCENTS 1 I?3 accent, circonfle.e, all5,


dég/t, ar5me, forêt  53

4. L&aent iron9lee * @ + p
 p

 3l marque un allongement du son, en voie de disparition ( r5le, %/le, frêle---", ou le souvenir 


d8un =s> ancestral (forêt--- forestier, h5%ital--- hos%italier, etc-"-
 +8accent circonfle#e peut se placer sur les vo7elles a, o, e (/1 : il dispara[t du i et u)
o noir/tre, tem%ête, d5me,---
 3l indique souvent la disparition d8un e ou, plus souvent, d8un s :
o 5e s8écrivait autrefois eage " tte s8écrivait autrefois teste "
o fort, forestier  " vtement, vestimentaire "
o h$ital, hos%italier  " fentre, défenestrer- p

 3l coiffe les vo7elles de certains mots afin d8éviter une confusion :


 p

o la tche (travail) à distinguer de la tache (salissure) "


o cr (participe passé de croitre) à distinguer de cr& (vere croire et adjectif) "
o mr   (adjectif) à distinguer de m&r  (nom) "
o sr (adjectif  certain) à distinguer de s&r  (préposition ou adjectif signifiant aigre) "
o la cte (d&une mer, ou l&os) à distinguer de la cote (dimension sur un plan)

#autes !(accent fr"quentes


 vec accent 2 all4, l5ar4me, le b6illon, le d!g6t, fl6ner, la gr6ce, le p4le...
p
 3ans accent 2 l5aromate, l5atome, le chapitre, d!7euner, l5!gout, gracier, polaire
 p

/otes

p
 p

p
 p

'ES ACCENTS 1?3


accent, grave, circonfle.e,
aig&, tréma 54
p
 p

#. Le tr6)a *  +
3l sépare la prononciation de deu# vo7elles qui formeraient, sinon, un seul son 1n le place sur la
seconde vo7elle (nouvelle r%gle !!! )
+e tréma est un signe que l8on place au$dessus de la vo7elle u pour indiquer que la vo7elle qui
les suit imm"!iatement doit être prononcée séparément " au dessus de la vo7elle e et i  pour 
indiquer que la vo7elle qui les $r"c2!e imm"!iatement soit être prononcée séparément :
o  <ige, l’ambigité, égoSste, haSr, l’héroSne, naSf, l’o&Se, la %aranoSa---

Sur le e !e /
p

 p

o  cano, Esral, 6ol---


mais : goéland, goélette, goémon, moelle, poêle, po%me, poésie, israélien
Jemar&e ) #e  nGest %as %rononcé dans ) + me de 7tal, 7aint7ans-

 Sur le i !e /
o  l’aSe&l, la faSence, égoSste, haSr, le maSs,l’ o&Se, ino&S, coSncider, ---
mais : coincer, aigon, séquoia, Ranoi, oui, un ouistiti, élouir
p
 Sur le u !e / 7al, ;sa, ca%harnam-
 p

/otes

p
 p

p
 p

? l0int"rieur !0un mot le \$Y est rarement !oubl" ) occ&%er, attra%er-


E8ce$tions / envelo%%e, écha%%er, ha%%er, fra%%er, gra%%e
'e \rY est asse9 rarement !oubl" en !"but !e mot sauf dans ceu# qui commencent par 
 < 
=ir $> : irriter, irrig&er, irréversible--- 4ais ) iris, iraPien… et dans arracher, arrêter, arranger,
arrière, arriver, arrondir, arroser… et le&rs dérivés
'es mots de la famille de  \charY !oublent le \rY / charrier, charrette, charriot (chariot anc 
orth"-
En !"but !e mot le \tY est 5"n"ralement !oubl" !ans les mots commenant $ar 
= p

\ at Y / attention, attendrir, attrister--- 4ais ) atelier, atome, ato&t, atoll, atroce…


 p

? l0int"rieur !es mots on !ouble souvent le \tY $our obtenir un son \2Y sauf si le \eY
est !"% accentu".
;.em%le ) *e soir, le charret ier est com%lètement charrett e-

/otes
p
 p

p
 p

p
 p

6 o& +, %, b, bonbon,
;* Q ;; Q ;P bonhomme, --- 61

Ortho!raphe d’usa!e :

Devant les lettres #, m, p on em$loie m et non n


p
 p

 #e tambo&r, la %om %e, emmener, tomber, ram %er, em %lo$er,

 

 

  p
 p

 

E8ce$tions : bonbon, bonhomme, bonbonnière, néanmoins, embon %oint 

 

p
 p

/otes

p
 p

p
 p

CERTAINS ;OTS PRENNENT TO:BO:RS S terminaison, 7, to&'o&rs 62

Tou%our s a tou%our s S
 p

 2insi que :

/oms et adjectifs : Kreis, concours, corps, cours (d8eau ou leon), déc%s, discours,
fois, frais, jus, lilas, mois, parcours, pardessus, pa7s, plusieurs,
poids, pois, printemps, progr%s, puits, repas, secours, souris,
succ%s, talus, temps, univers, velours
p
 p

 2dveres : 2illeurs, alors, d8ailleurs, apr%s, dedans, dehors, dessous, dessus,


longtemps, moins, néanmoins, parfois, puis, quelquefois,
toujours, volontiers, vers
 2utres : .nvers, vers, d%s que, tandis que

Jemar&e ) il ne fa&t %as a%%rendre cette liste %ar coe&r, mais sim%lement la lire en entier
cha&e fois &e lG&n de ces mots est mal orthogra%hié- p
 p

/otes

p
 p

p
 p

7$non$mes, h$%eron$mes,
'es SNON;ES h$%on$mes, même sens 63
p

+e mot H s&non&me H vient du grec s&n (ensemle) et onoma (nom ou mot)


 p

'es s non mes sont !es mots ui ont le mme sens ou  eu r2s le mme sens
'e sens 5"n"ral !e la $hrase reste le mme lorsqu0on rem$lace un mot $ar son s&non&me et ce mot
a$$artient  la mme cat"5orie 5rammaticale que le mot qu(il rem$lace.
1n trouve les s7non7mes dans le dictionnaire ou dans des dictionnaires spécialisés
E8em$le : ;scroc, filo&, vole&r, aigrefin, bandit, g redin, arna&e&r, …
+ettre, %oser, installer, %lacer, dresser, ranger, fi.er, enfoncer, …

'orsqu(on utilise !es s&non&mes la $hrase ne chan5e $as !e sens.


 p

 'es h&$eron&mes sont des s7non7mes de sens plus général que le mot en vedette
 *ar e#emple, le mot =train> a comme s7non7mes précis =convoi >, =rame>, etc, mais a
comme h7peron7me véhicule, moyen de transport 

 'es h&$on&mes sont des s7non7mes de sens plus spécifique, plus précis que le mot en vedette
 *ar e#emple, =voit&re> a comme h7pon7mes automotrice, automo#ile, jeep,
limousine, coupé  @errari , etc
p
 p

/otes

p
 p

p
 p

'es ANTON;ES  <nton$mes, contraire 64

+e mot H anton&me H vient du grec anti  (en face de, contre) et onoma (nom ou mot)
+es anton&mes sont des mots qui ont des sens contraires et qui généralement appartiennent à la p

même classe (/om pour nom, adjectif pour adjectif, vere pour vere<)
 p

p
 p

E8em$les : dur  tendre perdant  gagnant tôt  tard


affamé  repu fort  faile riche  pauvre triste  gai
eau  laid  jeune  vieu# rire  pleurer  ville  campagne
donner  prendre liquide  solide tolérant  intolérant vivant  mort

p
 p

'es suffi8es et les $r"fi8es permettent de construire des mots anton7mes :


 franco$hile Q franco$hobe  (&i aime la :rance, les :rançais H &i est hostile à la
:rance, a&. :rançais-"-
 co&vrir H déco&vrir  chanter H déchanter  chance H malchance  h$%ocalori&e H
h$%ercalori&e

+es principau# préfi#es qui servent dans la construction des anton7mes sont : a H an H dé H p

des H dis H il H im H in H ir H mal H mé H més H h$%o H h$%er H micro H macro H so&s H s&r---
 p

/otes

p
 p

p
 p

Iomon$mes, homo%hones,
'es )O;ON;ES homogra%hes 65
p

+e mot H homon&me H vient du grec homos (semlale) et onoma (nom ou mot)


 p

+es homon7mes sont des mots qui se prononcent de la même faon mais qui n8ont pas le même
sens
3ls se différencient par leur genre (une moule, un moule " un cap, une cape), leur ét7mologie, la
construction de la proposition et le conte#te 3 ls peuvent appartenir à des catégories
grammaticales différentes (un ver vert en verre W nom, adjectif<)
>uelques homon&mes /

p
 p

Kalade W allade ;ort $ fore *oint W poing


Kuter W utter  Dlaciaire W glaci%re 6uand W 6uant
9haos $ cahot $ ^$1 +a W là W las $ l&a i W ci $ s&7
9ent $ sang W sans W s&en +es $ laid W lait ot W seau W sceau
9haine W chêne +ieu W lieue ort $ sors
9hair $ chaire, cher W ch%re 4er $ m%re W maire 0ante W tente
9ol W colle 4ord W mors $ mort Iair $ ver $ vers $ verre W vert
9onte $ compte W comte *end $ pan Iingt $ vint W vin W vain
9ou $ coup W cout *ause W pose < p

9ours $ cour W court *%re W perd W paire $ pers


 p

Pour les !iff"rencier il faut PASSÉr $ar !es transformations !e la $hrase et $ar l(usa5e !e
s&non&mes. Ioir les fiches spécifiques intitulées = Romophones </ o \\ à LC >

/otes

p
 p

p
 p

)omo$hones // la
)omo$hones / Q l Q l(a Q l(as #a, là, l’a, l’as 76

'a / !"terminant f"minin "


f"minin " on le trouve devant un nom B’ai v& la voit&re de ton frère L El a
acheté la no&velle bande dessinée de Nite&f- 'emarque : la
la est
 est aussi une note de musique
p
 p

'a / $ronom $ersonnel f"minin. 'emplace


f"minin. 'emplace un nom féminin " se rencontre généralement
devant ou derri%re un vere à un temps simple : N& ve&. cette %oire L 4rends la- *ette voit&re, il
la désirait de%&is longtem%s- *ette chanson, '’ai d la chanter devant to&t le monde M 

l / a!verbe !"si5nant un lieu un


lieu un endroit 1n peut le remplacer par ici :
ici : #a femme de
chambre est l"- eorges, tes %arents sont l"- 4&is'e %oser mes affaires
aff aires l" L U&and t& n’es %as
l", &i s&rveille le chien L

l(a / vere avoir, présent, il 2vec un vere à un temps composé 1n peut remplacer par l(avait :
l(avait :
*ette chanson, elle l-a (lGavait" écrite to&te se&le  El l-a (lGavait" éco&tée sans dire &n mot- #a
 %omme, il l’a (l’avait" mangée ra%idement- *et e.%loit, Bean l’a réalisé a%rès &n long p

entrainement-
 p

'(as / vere avoir, présent, tu 1n peut remplacer par l(avais :


l(avais : *ette chanson, t& l-as (lGavais"
écrite to&t se&l L N& l-as (lGavais" éco&tée sans dire &n mot- #a %omme, t& l’as (l’avais" mangée
tro% ra%idement- *et e.%loit, t& l’as réalisé a%rès &n long entrainement-

Petit entrainement / rem$lace les [ [ $ar la l l(a l(as.


 3l << reconnu grNce à <<< couleur de ses 7eu# 9&est <<<que tu <<< rencontré ? 3l
est <<<, tapis contre <<< haie, regardant <<< souris " il va <<< manger, c&est sZr !
i tu <<< ien apprise, tu <<< réciteras parfaitement <<< poésie
p
 p

/otes

p
 p

p
 p

4e&, %e&t, %e&.,


)omo$hones // PE:
)omo$hones / Q PE:T Q PE:@ homo%hone, %o&voir,
bea&co&%
77

B0"cris PE: quan! il si5nifie $as beaucou$. p


 p

 BGai peu  de
 de tem%s-
 *ela a peu  dGim%ortance-
 dGim%ortance-
 El dit bea&co&% de choses en  peu  de
 de mots-
 El est &n peu  fatig&é-
 fatig&é-

B("cris PE:@ ou PE:T quan! il s(a5it !u verbe PO:<OIR /


p

 BGécris  peux 3 &and 'e %e&. le rem%lacer %ar  pouvais)


 p

 BGécris  peut 3 &and 'e %e&. le rem%lacer


r em%lacer %ar pouvait)

 Be peux  tGaider
 tGaider L
 El peut  le
 le faire-
 N& peux  venir
 venir cheO moi &and t& ve&.-
 +on frère ne  peut  %as
 %as venir avec moi à la %iscine-

p
 p

/otes

p
 p

p
 p

)omo$hones / s(&
)omo$hones / si ci scie s’$, si, ci, scie 78
p

S0& / $ronom SE suivi !u $ronom  1n peut le remplacer par m’y  ou par t’y  en changeant le sujet
 p

p
 p

p
 p

ma, mGa, mGas  mon,


)omo$hones / ma
)omo$hones / m0a m0as Q mon m0ont mGont H ta, tGa  ton, tGont  81

;a / déterminant possessif (remplacer par ta, sa) " ma se trouve toujours associé à un nom.
o 6a maison est 'olie-

;(a / vere avoir , il$elle$on (remplacer par m’avait ) " m(a est toujours emplo7é avec un vere p
à un temps composé
 p

o +on frère m’a aidé à faire mes devoirs-

;(as / vere avoir, tu (remplacer par  m’avais) " m(as est toujours emplo7é avec un vere à un
temps composé
o De%&is &e t& m’as fait %e&r, 'e dors mal-

;on / déterminant possessif (remplacer par son, ton) " mon se trouve toujours associé à un
nom.
o *’est mon choi.  mon vélo a crevé-
p
 p

;(ont / vere avoir , ils$elles (remplacer par m’avaient ) " m(ont est toujours emplo7é avec un
vere à un temps composé
o +es %arents m’ont  interdit de sortir tard-

'emarques : _ attention au# HécransH : Els ne mGont rien dit  mon #eau  scooter…


Z ta, tGa, t’as  ton, tGont  fonctionnent de la même mani%re que ma, m’a…

/otes
 p

p
 p

 +e \ en Y peut indiquer le lie& d8oX l8on vient : il s0en va ( il part de l&endroit oX il est)


 +e \ en Y peut indiquer &ne chose, &n ob'et  : ces livres dont il ne veu# plus, il s(en
déarrasse 0r%s fNché et peu lucide, il s(en est pris à un innocent
Petit truc : 1n peut le reconnaitre en conjuguant :
 Je m0en vais, tu t0en vas, il s0en va  je m0en déarrasse, tu t0en déarrasses, il s0en
déarrasse

sens ou sent / vere sentir au présent (je, tu, il) 1n peut le conjuguer à d&autres temps
sans / *réposition qui signifie = pas de > : il vient à l’école sans ses affaires- El est sans le p

so&- El ne sort %as sans son %ara%l&ie-


 p

san5 / 9&est un nom qui désigne le liquide vital rouge qui coule dans nos veines : il a gardé
to&t son san! froid- #e garrot a %ermis d’éviter de tro% grandes %ertes de san! <
cent / /omre valant @MM, @M # @M, OM # C, CM # O : '’ai e& &n rabais de !0 pourcents- 4o&r
mon anniversaire, '’ai reç& cent  francs- El $ avait de&. cents s%ectate&rs à ce match
de '&niors-
sens / 9&est un nom <à plusieurs sens  : sensation (odorat, vue<), sagesse (le on
sens), signification (tout a n&a pas de sens !), direction (sens interdit)
Jemar&e ) le s final d& nom 7;67 se %rononce to&'o&rs-
p
 p

/otes

p
 p

Nends, tend,
)omo$hones / ten!s ten! t(en tant tem$s t’en, tant, tem%s 84
p
 p

t0en /
 +e \ en Y peut indiquer le lie& d8oX l8on vient : tu t0en vas ( tu pars de l&endroit oX tu es)
 +e \ en Y peut indiquer &ne chose, &n ob'et  : ces livres dont tu ne veu# plus, tu t(en
déarrasses 0rop fNché et peu lucide, tu t(en es pris à un innocent !
Petit truc : 1n peut le reconnaitre en conjuguant :
 Je m0en vais, tu t0en vas, il s0en va  je m0en déarrasse, tu t0en déarrasses, il s0en
déarrasse

ten!s ou ten! / vere ten!re au présent (je, tu, il) 1n peut le conjuguer à d&autres temps p
 p

tant / signifie : autant $areillement tellement / tant  va la cr&che à l’ea& &’à la fin elle
se casse-
le tem$s / c&est un nom indiquant la !ur"e ou la m"t"o : Je vais *2Ar du tem$s à réviser
mes maths +e eau tem$s m&a permis de sortir pour faire du sport

 J&ai <<< souffert de cette séparation et je <<<< veu# pour cela

 +orsque la corde se <<<, il doit <<< tirer que ses muscles ne répondent parfois plus
p
 p

@ >uelque est invariable 1a!verbe3 " on peut le remplacer par Hsi environH : >uelque hailes
H si o& environH >uelque hailes
que soient ces artisans, il 7 a des défauts dans leur travail " il 7 a quelque trois
quelque trois cents
personnes dans ce stade<
O >uelques s&accorde
>uelques s&accorde s&il est l8équivalent de H %l&sie&rs
H %l&sie&rsHH (déterminant) : quelques minutes
quelques minutes de
plus " il 7 a quelques taches
quelques taches sur sa roe " il reste quelques fautes
quelques fautes dans ta dictée<

/otes
p
 p

'e !"terminant Chaque intro!uit tou%ours un nom au sin5ulier $ris isol"ment.

 cha&e animal cha&e soir  


 cha&e voit&re cha&e élève
 cha&e enfant cha&e fois
p
 p








p
 p

/otes

p
 p

p
 p

même, &el&e, to&t, to&s,


TO:T ;;E
TO:T ; ;E >:E'>:E adverbe--- 87
p
 p

M3 'ors
'orsqu
quee ces
ces mots
mots ac
acco
com$
m$a5
a5ne
nent
nt un nom
nom il
ilss s0a
s0acc
ccor
or!e
!ent
nt..

 toute créat&re H tous les hommes H toute la vie H toutes les fa&tes (to&t est déterminant"
 les m4mes %l&mes H la m4me tête H les m4mes co&le&rs
 quelques cham%ignons H quelques go&ttes de %l&ie H quelques %ièces-

+3 'orsq
'orsqu0
u0ils
ils acco
accom$
m$a5
a5ne
nent
nt un
un verbe
verbe un a!%
a!%ect
ectif
if ou
ou un a!ver
a!verbe
be ils reste
restent
nt inv
invari
ariab
able
less
(ce sont alors des adveres) p
 p

 El a tout  %ris
 %ris H il est tout  %/le
 %/le H tout  tendrement
 tendrement (to&t est adverbe"
 #ors&e tout  signifie
 signifie  n’im%orte &el 2, il reste a& sing&lier (%o&r
sing&lier (%o&r to&t renseignement"
 6o&s devons aimer m4me nos ennemis- 8o$eO vo&sm4me(s
 uelque cin cents mètres (R environ C00 m-"-

9e sont les cas les plus simples


Il & a !es e8ce$tions / elle est toute %/le, elle est toute honte&se, …toute a&tre
sol&tion- p


 p

/otes

p
 p

p
 p

p
 p

p
 p

p
 p

 %hrase 4, gro&%e verbal, %hrase


minimale, gro&%e %erm&table,
'A P)RASE \ P
\ P Y
Y 1la $hrase minimale3
minimale3 gro&%e nominal, s&'et, com%lément 
d& verbe, 67, 8,  %erm-
90

'es com$osants !(une $hrase P


:ne $hrase P ( phrase minimale) est constitu"e !u su%et (le D/) et !u 5rou$e verbal (le
DI).
 =S : 5rou$e 1nominal3 su%et  c(est le mot ou 5rou$e !e mots qui comman!e
l(accor! !u verbe. p
 p

< S<
*aul prom%ne son chien (D9-) à midi (D90)
+es passants sont rares (Datt) dans ce quartier (D9+)

/otes
p
 p

p
 p

p
 p

 %hrase 4,
4, s&ite d& verbe,
'A S:*ORDONNÉE \ RE'ATI<E
\ RE'ATI<E
RE'ATI<E Y gro&%e nominal, s&'et, relative,
&e, &i, dont, oK, le&el…
91

-ans une phrase comple#e, la subor!onn"e


subor!onn"e relative sert à compléter un groupe nominal (D/) de la
phrase de ase 'a subor!onn"e relative est tou%ours intro!uite $ar un $ronom relatif 1 qui que
quoi !ont o` lequel !uquel auquel  laquelle au8quels !esquels etc.3.
 #a ré%onse &e t& mGas donnée ne mGa %as satisfait- BGai rencontré cette %ersonne dont on mGavait
tant %arlé- Be nGai %as l& le livre dont vo&s me %arleO- p

E8em$le / El vo&l&t entrer dans la forêt oK vivait &n géant légendaire-


 p

 *hrase de ase (proposition principale) : il voulut entrer !ans la fort.


 'elative (proposition suordonnée relative) : o` vivait un 5"ant l"5en!aire.
+e pronom relatif o` relie les O propositions et remplace = la forêt  >
 >
E8em$le / @n animal étrange &Gil nGavait 'amais v& s&rgit devant l&i-
 *hrase simple @ : :n animal "tran5e sur5it !evant lui.
 *hrase simple O : Il n0avait %amais vu cet animal.
+e pronom qu( relie les O phrases et remplace = l’animal  >
 >

 2 l&aide
l&aide des pronoms relatifs de la liste ci$dessus, enchNsse la phrase K dans la phrase 2 : p
 p

 2 : 2ntoine
2ntoine déteste cette tapisserie K : 3l avait cueilli ce ouquet pour elle
K : a m%re a recouvert les murs de cette tapisserie  2 : +&entrée au concert coutait QM fr
fr
 2 : 2ntoine
2ntoine déposa le ouquet sur le lit de sa m%re K : Jérôme souhaitait vivement écouter le
concert

p
 p

/otes

p
 p

p
 p

p
 p

'E S:BET  'E =S 1 I3 7&'et, gro&%e s&'et, 7 92


'e su%et 15rou$e su%et U =S3  occupe une position fondamentale dans la phrase. Il est celui !e qui ou !e
quoi on $arle.
3l donne les marques de personnes, de nomre, parfois de genre Il !"termine la forme !u verbe. 'e
su%et occu$e la $remi2re $lace !ans une $hrase P /
Bean (s&'et" mange de la so&%e- HH %e cavalier qui porte une #elle casaque rou!e
est &n ancien bo.e&r HH @aire la course en t4te n’ass&re %as de la gagner 
p
 p

Il $eut tre enca!r" $ar \ c(est [ qui Y ou \ ce sont [ qui Y :


#Gélève ét&die sa leçon R c(est l’élève qui ét&die sa leçon L R lGélève-
0r%s souvent le sujet se place devant le vere
.#ceptions principales : les phrases interrogatives : ;ntendst& L
+e su%et peut être :
$ un nom (D/) : 'e bateau bleu entre dans la rade
$ un D/ comple#e : 'e %eune homme au cha$eau vert qui man5eait une 5lace était en réalité
un agent secret
$ un pronom : Il part à neuf heures
p
$ un infinitif : ;entir  ne sert à rien
 p# >

p# >
 p# >

A*RÉ<IATIONS 1I3  <bréviations, monsie&r,


madame, mètres, … 100
*our signaler visuellement une forme arégée, on utiliser un point d&aréviation apr%s la coupure, toujours
derri%re une consonne ou un groupe de consonnes
Abr"viations usuelles les $lus fr"quentes

p# >
 p# >

adj adjectif   dép département id idem (le même)


adv advere -r docteur   ill illustration
apr J$9 apr%s Jésus$9hrist éd édition(s) introd introduction
av J$9 avant Jésus$9hrist édit éditeur(s) ital italique
iliogr iliographie env environ 4, 44 monsieur,
oul ou d oulevard etc et caetera (et cetera) messieurs
ull ulletin ét7m ét7mologie math mathématique
c$à$d c8est$à$dire e# e#emple ou 4e, 4es maitre, maitres
cap capitale e#ercice 4gr monseigneur  
cf confer (comparer avec) fig figure 4grs messeigneurs
chap chapitre 4lle mademoiselle
p# >
9ie compagnie ha haitant 4lles mesdemoiselles
 p# >

4me madame p e# par e#emple suppl supplément


4mes mesdames p, pp page, pages I* s8il vous plait
/r nomre paragr paragraphe t tome
/K nota ene (preneF *$ post$scriptum (écrit trad traduction
onne note) apr%s) vo verso (envers)
/$- /otre$-ame 6D quartier général var variante
/-+' note de la rédaction r o recto (endroit) vol volume
no numéro 2 société anon7me ou vs versus (opposé à)
os oservation on 2ltesse Fool oologie
*99 pour copie suiv suivant
conforme sup supérieur  
p# >
 p# >

/otes

p# >
 p# >

6ombres, %rimo, di.ième,


NO;*RES PARTIC:'IERS centième, &art, tiers, &int&%le,
&in&agénaire, millénaire…
102
p# >
 p# >

Nbre A!v. 'atin A!v. ement #raction ;ulti$le


@*rimo premi%rement
Oecundodeu#i%mementdemidoule
P0ertiotroisi%mementtierstriple
6uartoquatri%mementquartquadruple
C6uintocinqui%mementcinqui%mequintuple
\e#tosi#i%mementsi#i%mese#tuple
Beptimosepti%mementsepti%me
p# >
L1ctavohuiti%meoctuple
 p# >

Q/ononeuvi%me
@M-écimodi#i%mementdi#i%medécuple
@MM9enti (hecto)centi%mementcenti%mecentuple

Ensembles ou nombres a$$ro8imatifs

p# >

4réfi.es, s&ffi.es, affi.es,


É'É;ENTS =RECS ET 'ATINS 1I3 ét$mologie, latin, grec  103

Él"ment Si5nification E8em$les

ami$ (lat) tous les deu# amide#tre, amivalent


i, is (lat) deu#, deu# fois icolore, ip%de, isannuel, inaire, inocle
dec$ (lat) di# décim%tre, décimal, décupler, décennie
du(o) (lat) deu# duo, dualité, duel, doule, duplicité
he#a$ (gr) si# he#agone, he#a%dre
Eilo$ (gr) mille Eilom%tre, Eilogramme, Eiloatt
mono$ (gr) seul, unique monosEi, monoculture

multi$ (lat) nomreu#, eaucoup multicolore, multiple, multitude


oct$ (gr) huit octore, octa%dre, octave, octogénaire
pol7$ (gr) multiplicité pol7copie, pol7gone
prim$, pr
prém (l(lat)$ premier, to
tout pr
premier primaire, pr
primitif, pr
primeur, pr
prémices
tétra$ (gr) quatre tétraplégie, tétra%dre
tri$ (alt) trois triple, triangle
uni$ (lat) un uniforme, unité, unisson
<

/otes

4réfi.es, s&ffi.es, affi.es,


É'É;ENTS =RECS ET 'ATINS 1II3 ét$mologie, latin, grec  104

Él"ment Si5nification E8em$les

$aie (lat) lieu planté de roseraie, chNtaigneraie


il$ (gr) livre, écrit ilioth%que, iliographie
io$ (gr) vie iographie, iologie
ucc(o)$ (lat) ouche uccal, ucco$dentaire
chron(o)$ (gr) temps chronom%tre, chronologie
esthét$ (lat) eauté esthétique, esthéticienne
ethn(o)$ (gr) peuple, groupe ethnie, ethnologue
graph$ (gr) dessin orthographe, t7pographe, géographie

géo$ (gr) terre géographie, géométrie


h7dr(o)$ (gr) eau h7draulique, h7drater, h7dravion
h7per$ (gr) au$dessus, e#cessif h7peron7me, h7permarché, h7pertrophie
h7po$ (gr) sous, en dessous h7pon7me, h7pogl7cémie, h7potension
$lit(t)er$ (gr) lettre littéraire, allitération, olitérer  
ortho$ (gr) droit, correct orthographe, orthogonal, orthopédie
rhin(o)$ (gr) neF rhinophar7ngite, rhinocéros
$th%qu$ (gr) rangement iliothécaire, discoth%que

/otes


Disco&rs ra%%orté,
comm&nication, direct,
DISCO:RS RAPPORTÉS 1I3 indirect, %onct&ation,
émette&r, réce%te&r,
105
s&bordonnant, g&illemets, …

 Bacques dit " Bosiane que $ierre lui a raconté une #la!ue désopilante)

ÉmetteurM Situation en cours R"ce$teurM


(Bac&es" (Bosiane"

>metteur? <écepteur
/ierre ?