Vous êtes sur la page 1sur 3

Cours de Structures en béton

Prof. André Oribasi

Chapitre 2
LES MATERIAUX EN PRESENCE

Section 2.1
L’introduction

2.1.1 Les matériaux en présence


2.1.2 les critères du dimensionnement

Version 1.1 Prof. André Oribasi

2.1.1 Les matériaux en présense 2.1 Introduction


Prof. André Oribasi
MATERIAUX EN PRESENCE
La conception et le dimensionnement des structures en béton
font appel à trois types de matériaux:
• Le béton
• L’acier d’armature
• L’acier de précontrainte
¾ Le béton est un matériaux visco-élastique caractérisé par
• une faible résistance à la traction
• une bonne résistance à la compression
• une bonne résistance aux sollicitations alternées (fatigue)
• une bonne résistance au feu (effet de protection)
• le béton est fissuré sous l’action
¾ des effets différés (retrait, fluage, relaxation)
¾ des déformations empêchées
(noyaux, bétonnage par étapes,…)
¾ des actions extérieurs (tassements d’appuis,…)

1
2.1.1 Les matériaux en présense 2.1 Introduction
Prof. André Oribasi
¾ L’acier d’armature est caractérisé par
• une résistance à la traction et à la compression identique
• une bonne ductilité (distinguer les classes A, B et C)
• une bonne adhérence (barres profilées)
• la possibilité d’être soudable
• une sensibilité face aux sollicitations alternées (fatigue)
• une faible résistance au feu (perte du module d’élasticité)
• une tendance à la relaxation (perte de tension dans le temps)
¾ L’acier de précontrainte caractérisé par
• une très haute résistance à la traction
• une bonne protection à la corrosion (selon les systèmes…)
• il ne doit pas être soudé ou endommagé
• une sensibilité face aux sollicitations alternées (fatigue)
• une faible résistance au feu (perte du module d’élasticité)
• la présence de pertes (blocage, frottement, courbure,
relaxation…)

2.1.2 Les critères du dimensionnement 2.1 Introduction


Prof. André Oribasi
2.1.2.1 LE CRITERE DE SECURITE STRUCTURALE

au niveau de la résistance des matériaux (Etat limite ultime)


• Pour les situations de projet
- durables et transitoires
- accidentelles, de chocs ou d’incendie
¾ Vérification de la stabilité
¾ Vérification de la résistance ultime de la structure
- résistance en section (flexion, effort normal, effort
tranchant, torsion)
- effets locaux (appuis, introduction de forces,
poinçonnement)
¾ Vérification ultime du sol de fondation
¾ Vérification de la résistance à la fatigue

2
2.1.2 Les critères du dimensionnement 2.1 Introduction
Prof. André Oribasi
2.1.2.2 LE CRITERE D’APTITUDE AU SERVICE

au niveau du fonctionnement de la structure (Etat limite


d’utilisation)
• Pour les situations de projet
- rares, fréquents ou quasi-permanents
- séisme
¾ Limitation de la fissuration
¾ Limitation des déformations
¾ Limitation des vibrations
¾ Aptitude au fonctionnement (étanchéité, enrobage,
traitement de surface, performance des bétons et des
aciers)

Vous aimerez peut-être aussi