Vous êtes sur la page 1sur 6

Cours de structure en béton Prof.

André Oribasi
Plasticité
Application 9.1.4.1

Chapitre 9
Le dimensionnement des structures béton

Section 9.1
La théorie de la plasticité

9.1.4.1 Le cas de la poutre continue

On demande un dimensionnement à la rupture On demande une vérification de la capacité de


selon la méthode statique : charge selon la méthode cinématique :

Pour la section dimensionnée précédemment :


• Calculer le polygone funiculaire des charges • Choisir la répartition des rotules plastiques
de dimensionnement à la flexion • Calculer dans la travée centrale les travaux
• Choisir une ligne de fermeture de façon à virtuels des forces extérieures
égaler les sollicitations sur appui et en • Procéder de même pour les travaux
travée virtuels des forces intérieures
• Dimensionner les armatures de flexion et • Déterminer la charge ultime du système
d’effort tranchant • Interpréter les résultats obtenus
• Esquisser le schéma des armatures

Dernière mise à jour le 18/10/2004 1/6


Cours de structure en béton Prof. André Oribasi
Plasticité
Application 9.1.4.1

Méthode statique

1. Polygone funiculaire et ligne de fermeture

( g+q ) d = 1.35 × (1.5⋅ 0.6 ⋅ 25 + 5 ) + 1.5 ⋅ 15 = 59.6 kN/m


pl2 59.6 ⋅ 30 2
Md max = = = 6708 kN.m
8 8

Md max
MEd = = 3354 kN.m
2

2. Armatures de flexion et d’effort tranchant


Caractéristiques :
C 20/25
B 500 B

Armature de flexion
f sd = 435 N/mm2
f cd = 13.3 N/mm2
d = 1500 - 50 = 1450 mm
MEd = 3354 kN.m
donc
MEd 3354 ⋅ 106
As = = = 5730 mm2 → 2 nappes 8Ø22 (6080 mm2 )
χ d × fsd × d 0.928 × 435 × 1450

Armature transversale
59.6 × 30
Vdmax = = 894 kN
2
a= 45 °
a1 = z1 ⋅ cotgα
z1 = 0.9 ⋅ (1500 - 50) = 1305 mm
a1 = 1305 mm
13695 × 894
Vd
1 = = 816 kN
15000

Dernière mise à jour le 18/10/2004 2/6


Cours de structure en béton Prof. André Oribasi
Plasticité
Application 9.1.4.1

Vérification de la compression des bielles


VRd,c = bw ⋅ z ⋅ kc ⋅ fcd ⋅ sinα ⋅ cosα
VRd,c = 400 ⋅ 0.9 ⋅ 1500 ⋅ 0.6 ⋅ 13.3 ⋅ sin45 ⋅ cos45 = 2083 kN > v1d → OK
Dimensionnement des étriers
Asw
VRd,s = ⋅ z ⋅ f sd ⋅ cotgα ≥ v 1d = 816 kN
s
2 ⋅ Ø2 ⋅ π
Asw =
4
Asw v1d 816 ⋅ 103
= = = 1.438
s z ⋅ fsd ⋅ cotgα 0.9 ⋅ 1450 ⋅ 435
1.438
Asw = × 1000 = 719 mm2 /m
2
Donc l’armature choisie est : Ø12 / 150 = 754 mm2/m
Armature minimale
 Asw 
 s  min = 0.2% ⋅ bw = 0.2% ⋅ 400 = 0.8 mm /m
2

 
1
As min = 0.8 ⋅ 1000 ⋅ = 400 mm2 /m → OK
2

Dernière mise à jour le 18/10/2004 3/6


Cours de structure en béton Prof. André Oribasi
Plasticité
Application 9.1.4.1

3. Schéma des armatures

Dernière mise à jour le 18/10/2004 4/6


Cours de structure en béton Prof. André Oribasi
Plasticité
Application 9.1.4.1

Méthode cinématique
1. Répartition des rotules plastiques

2. Travaux virtuels des forces extérieures

l l P ⋅ l2
∑ ext 2 4
W = P ⋅ ⋅ θ ⋅ 2 =
4
⋅θ

3. Travaux virtuels des forces intérieures


∑ Wint = Mpl ⋅θ ⋅ ξ = Mpl ⋅ θ ⋅ 3 avec ξ = 0.5
4. Charge ultime de ruine (lur )
ql2 ql2
∑ int ∑ ext
W = W → Mpl =
12

11.66

11.66 ⋅ Mpl
qult = avec
l2
Mpl = 0.9 ⋅ d ⋅ As ⋅ f sd = 0.9 ⋅ 1450 ⋅ 6080 ⋅ 435 ⋅ 10-6 = 3452 kN.m
11.66 ⋅ 3452
qult = = 44.7 kN/m
302

Dernière mise à jour le 18/10/2004 5/6


Cours de structure en béton Prof. André Oribasi
Plasticité
Application 9.1.4.1

5. Interprétation des résultats


Comme indiqué dans la théorie, la charge ultime obtenue par la méthode
cinématique est inférieure à celle obtenue à l’aide de la méthode statique.

En effet, la section d’armature calculée avec la méthode statique est inférieure à


celle calculée avec la méthode cinématique. Donc la charge limite ultime
déterminée par cette dernière méthode est inférieure à la valeur de calcul de la
charge.

Néanmoins, la section d’armature de la méthode exacte est supérieure à celle


calculée ci-dessus.

Dernière mise à jour le 18/10/2004 6/6

Vous aimerez peut-être aussi