Vous êtes sur la page 1sur 5

Cours de Structures en béton

Prof. André Oribasi

Chapitre 3
LES SECTIONS SOUMISES A L’EFFORT NORMAL

Section 3.3
L’effort de traction centrée
3.3.1 Le calcul de la résistance
3.3.1.1 Le comportement d’un tirant en traction pure
3.3.1.2 Le comportement en section homogène
3.3.1.3 Le comportement en section fissurée
3.3.1.4 Le calcul de la charge ultime
3.3.2 Le concept de l’armature minimale
3.3.3 Les facteurs influents
3.3.4 Un exemple de calcul
Version 1.0 Prof. André Oribasi

3.3.1 Le calcul de la résistance 3.3 Traction Centrée


Comportement d’un tirant en traction pure 1/2 Prof. André Oribasi

Ondistingue:

• Stade I
Section homogène
Section non fissurée

• Stade II-nu
Etat limite de service
(ELS)

• Stade III
Etat limite ultime
(ELU)
Résistance ultime

Réf: cours Prof. Bruegger

1
3.3.1 Le calcul de la résistance 3.3 Traction Centrée
Comportement d’un tirant en traction pure 2/2 Prof. André Oribasi

Ondistingue:

• Stade I
Section homogène
Section non fissurée

• Stade II-nu
Etat limite de service
(ELS)

• Stade III
Etat limite ultime
(ELU)
Résistance ultime

3.3.1 Le calcul de la résistance 3.3 Traction Centrée


En section homogène Prof. André Oribasi

La force de traction est suffisamment petite pour que les contraintes


engendrées dans le béton soient inférieures à la résistance ultime du
béton en traction f ct
Le béton et l’acier se comportent élastiquement
NB Pas très rationnel pour reprendre des efforts de traction

2
3.3.1 Le calcul de la résistance 3.3 Traction Centrée
En section fissurée Prof. André Oribasi

Lorsque N > N fissuration Fissure traversante


Report intégral de la charge sur le béton Stade II nu
Saut de contrainte au droit de la fissure

Distance entre 2 fissures = longueur d’ancrage


Transmission de l’effort de l’acier au béton =
Contraintes de cisaillement (déplacements empêchés)
Effort total constant

Part reprise par la section homogène Ai

Solde repris par l’armature

Contraintes de cisaillement

Fig: TGC 7 Prof. R. Walther

3.3.1 Le calcul de la résistance 3.3 Traction Centrée


Le calcul de la charge ultime Prof. André Oribasi

Lorsque N > N écoulement Effort n’augmente plus


Stade III
Grandes déformations

Charge ultime atteinte

Dans le béton: σc = 0 -> Ncd = 0


Dans l’acier: σs = fsd -> Nsd = As • fsd

NEd <= NRd


NEd = γF • N
NRd = As • fy = As • fsd
As = γF • N / fsd

Avec εsd = εy = fsd/Es

3
3.3.2 Le concept de l’armature minimale 3.3 Traction Centrée
Prof. André Oribasi
Critères d’aptitude au service

Limitation de l’ouverture des fissures


Armature minimale
Estimation de l’armature minimale de fissuration
Au moment de la fissuration, la charge est
transférée à l’armature

Exercice
Dans les normes SIA 262 (2003) la notion d’armature minimale
se traduit par une limitation des contraintes dans les aciers d’armature
1) Soit un tirant soumis à une charge de traction de 150 KN, situé dans le sol.
- Estimer les dimensions de la section de béton et des armatures pour satisfaire
aux critères de la sécurité structurale et de l’aptitude au service (fissuration
contrôlée).
- comparer les exigences avec la limitation des contraintes de la SIA 262 (2003)
2) Déterminer pour la section trouvée les valeurs de Nc , Ns , σc , σs , εc ,
εs pour une déformation de retrait de 3 pour miles

3.3.3 Les facteurs influents 3.3 Traction Centrée


Prof. André Oribasi

Influence de la répartition des armatures Influence du pourcentage d’armature

4
3.3.4 Un exemple de calcul 3.3 Traction Centrée ¬
On reprend la même section que pour l’exercice du chapitre 3.2.1.4 Prof. André Oribasi

Matériaux:
Béton C 30/37
Eco = 35’000 N/mm2
Détails constructifs à expliquer:
Acier B 500 B
• enrobage (durabilité, selon le milieu considéré)
• diamètre des étriers (8..14 mm)

- Calculer l’effort normal de fissuration du tirant Nf (stade I)


- Calculer la capacité ultime du tirant à la traction centrée Nr (stade III)
- Calculer la déformation spécifique dans le béton et dans l’acier pour
chacun des stades précités

-> Compléter le diagramme ( ε-N ) dans le domaine de la traction

3.3.4 Un exemple de calcul 3.3 Traction Centrée


Prof. André Oribasi

Corrigé de l’exercice