Vous êtes sur la page 1sur 174

A.

El Mossadeq
Les Lois Usuelles
1. La Loi de Bernouilli
Soient ( ; T ;P ) un espace probabilisé et X une variable
aléatoire dé…nie sur cet espace.

Lois Usuelles A. El Mossadeq


X est une variable aléatoire de Bernouilli de
paramètre p, 0 p 1 si elle prend les valeurs 0 et 1
avec les probabilités 1 p et p respectivement:
8
>
< P [X = 0] = 1 p

>
: P [X = 1] = p

On la note B (p) :

Lois Usuelles A. El Mossadeq


L’espérance mathématique et la variance de X sont don-
nées par: 8
>
< E [X] = p
>
: V [X] = p (1 p)

Lois Usuelles A. El Mossadeq


Les fonctions caractéristique et génératrice sont dé…nies
par: 8
>
< (t) = p + (1 p) exp it ; t 2 R

>
: G (z) = p + (1 p) z ; z2C

Lois Usuelles A. El Mossadeq


2. La Loi Binomiale
Soit ( ; T ;P ) un espace probabilisé.
Supposons qu’on s’intéresse au nombre de réalisations
d’un événement A de T lorsqu’on fait n épreuves in-
dépendantes de l’expérience aléatoire décrite par ( ; T ;P ).

Lois Usuelles A. El Mossadeq


Notons Zn la variable aléatoire égale au nombre de réal-
isations de A en n épreuves indépendantes.

Zn est la somme de n variables indépendantes de Bernouilli

de même paramètre p, où:

p = P [A]

Lois Usuelles A. El Mossadeq


Pour tout k, 0 k n, on a:

P [Zn = k] = C(n; k)pk (1 p)n k

La loi de Zn, que l’on note B (n; p), est appelée la loi
binomiale d’ordre n et de paramètre p.

Lois Usuelles A. El Mossadeq


L’espérance mathématique et la variance de Zn sont don-
nées par: 8
>
< E [Zn] = np
>
: V [Z ] = np(1
n p)

Lois Usuelles A. El Mossadeq


Les fonctions caractéristique et génératrice de cette vari-
able sont dé…nies par:
8
>
< n (t) = [p + (1 p) exp it]n ; t 2 R

>
: G (z) = [p + (1
n p) z]n ; z2C

Lois Usuelles A. El Mossadeq


3. La Loi Géométrique
Soit A un événement d’un espace probabilisé ( ; T ;P ) :
Soit Y la variable aléatoire égale au nombre d’épreuves
nécessaires pour la réalisation de l’événement A,
les épreuves étant indépendantes.

Lois Usuelles A. El Mossadeq


Pour tout k, k 2 N , on a:

P [Y = k] = p (1 p)k 1

où:
p = P [A]

C’est la loi géométrique de paramètre p notée G (p) :

Lois Usuelles A. El Mossadeq


L’espérance mathématique et la variance de Y sont don-
nées par: 8
>
> 1
>
> E [Y ] =
< p
>
> 1 p
>
>
: V [Y ] = 2
p

Lois Usuelles A. El Mossadeq


Les fonctions caractéristique et génératrice sont dé…nies
par: 8
>
> p exp it
>
> (t) = ; t2R
< Y 1 (1 p) exp it
>
> pz
>
>
: GY (z) = ; z2C
1 (1 p) z

Lois Usuelles A. El Mossadeq


4. La Loi Binomiale Négative
Soit A un événement d’un espace probabilisé ( ; T ;P ).
Soit Yr une variable aléatoire dé…nie sur cet espace telle
que [Yr = r + k] , k 2 N, désigne l’événement:

"A se réalise pour la reme fois à la (r + k)eme épreuve"

les épreuves étant indépendantes.

Lois Usuelles A. El Mossadeq


Pour tout k, k 2 N, on a:

P [Yr = r + k] = C(r + k 1; k)pr (1 p)k

La loi de Yr , que l’on note B (r; p),est appelée la loi


binomiale négative d’ordre r et de paramètre
p.

Lois Usuelles A. El Mossadeq


L’espérance mathématique et la variance de Yr sont don-
nées par:
8
> r
>
> E [Yr ] =
>
< p
>
> r (1 p)
>
>
: V [Yr ] =
p2

Lois Usuelles A. El Mossadeq


Les fonctions caractéristique et génératrice sont dé…nies
par: 8
> r
> p exp it
>
> Yr (t) = ; t2R
>
< 1 (1 p) exp it
>
> r
>
> pz
>
: GYr (z) = 1 ; z2C
(1 p) z

Lois Usuelles A. El Mossadeq


5. La Loi Multinomiale
On fait n épreuves indépendantes chacune pouvant don-
ner les résultats A1; :::; Ar avec les probabilités p1; :::; pr ,
p1 + ::: + pr = 1.

Lois Usuelles A. El Mossadeq


Notons Zni , 1 i r, la variable aléatoire égale au nom-
bre de réalisations de Ai en n épreuves indépendantes.
Zni est une variable binomiale d’ordre n et de paramètre
pi .

Lois Usuelles A. El Mossadeq


La distribution, dite multinomiale ou polynomi-
ale de degré n, de Zn1 ; :::; Znr est donnée pour tous
k1; :::; kr dans f0; :::; ng telles que k1 + ::: + kr = n, par :

n!
P [Zn1 = k1; ::; :Znr = kr ] = p1k1 ::: pkr r
k1! ::: kr !
On la note M (n; p1; :::; pr ).

Lois Usuelles A. El Mossadeq


On a: 8
>
> E Z i = np
>
> n i
>
>
>
<
V Zni = npi(1 pi)
>
>
>
> h i
>
>
>
: Cov Zni ; Znj = npipj

Lois Usuelles A. El Mossadeq


6. La Loi Hypergéométrique
D’une urne contenant M boules rouges et N M boules
blanches, on tire au hasard n boules sans remise, n N.

Notons Xn la variable aléatoire égale au nombre de boules


rouges parmi les n boules tirées.

Lois Usuelles A. El Mossadeq


Pour tout k, 0 k inf (M; n), on a:
C(M; k)C(N M; n k)
P [Xn = k] =
C(N; n)
On la note H (N; M; n)

Lois Usuelles A. El Mossadeq


On a:
nM
E [Xn] =
N

nM (N M )(N n)
V [Xn] =
(N 1)N 2

Lois Usuelles A. El Mossadeq


7. La Loi Polyhypergéométrique
On suppose que l’urne contient N1 boules de la couleur
1, ... , Nr boules de la couleur r, N1 + :::+ Nr = N .
On tire de l’urne n boules sans remise.
Notons Xni , 1 i r, la variable aléatoire égale au
nombre de boules de la couleur i parmi les n boules tirées.

Lois Usuelles A. El Mossadeq


Pour tout k1, ..., kr tels que k1 + :::+ kr = n, 0 ki

inf (Ni; n), on a:


h i C(N ; k ):::C(N ; k )
1 1 r r
P Xn1 = k1; :::; Xnr = kr =
C(N; n)
On la note H (N1; ::; Nr ; n)

Lois Usuelles A. El Mossadeq


8. La Loi de Poisson
Une variable aléatoire X suit une loi de Poisson de
paramètre , > 0, si elle prend des valeurs entières
positives ou nulle avec les probabilités:
k
P [X = k] = exp ; k2N
k!
On la note: P ( ).

Lois Usuelles A. El Mossadeq


L’espérance mathématique et la variance de X sont don-
nées par: 8
>
< E [X] =
>
: V [X] =

Lois Usuelles A. El Mossadeq


Les fonctions caractéristique et génératrice sont dé…nies
par: 8
>
< (t) = exp [ (exp it 1)] ; t 2 R

>
: G (z) = exp [ (z 1)] ; z2C

Lois Usuelles A. El Mossadeq


9. La Loi Uniforme
On dit qu’une variable aléatoire X suit la loi uniforme
sur l’intervalle [a; b] si elle admet comme densité la fonc-
tion dé…nie par:
1
f (x) = ; x 2 [a; b]
b a
On la note: U (a; b)

Lois Usuelles A. El Mossadeq


Sa fonction de répartition
8
est donnée par:
>
> 0 si x a
>
>
>
>
>
<x a
F (x) = si a x b
>
> b a
>
>
>
>
>
:1 si x b

Lois Usuelles A. El Mossadeq


L’espérance mathématique et la variance de X sont don-
nées par: 8
> a+b
< E [X] =
2
(a b) 2
>
: V [X] =
12

Lois Usuelles A. El Mossadeq


Sa fonction caractéristique est dé…nie pour tout t 2 R
par:
exp (ibt) exp (iat)
(t) =
i (b a) t

Lois Usuelles A. El Mossadeq


10. La Loi Exponentielle
On dit qu’une variable aléatoire X suit la loi expo-
nentielle de paramètre , > 0, si elle admet comme
densité la fonction:8
>
< exp x si x>0
f (x) =
>
: 0 six 0
On la note: E ( )

Lois Usuelles A. El Mossadeq


sa fonction de répartition est dé…nie par:
8
>
< 0 si x 0
F (x) =
>
:1 exp x si x 0

Lois Usuelles A. El Mossadeq


0.5
y

0.4

0.3

0.2

0.1

0.0
0 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10
x

1
E
2

Lois Usuelles A. El Mossadeq


L’espérance mathématique et la variance de X sont don-
nées par: 8
> 1
>
> E [X] =
<
>
> 1
>
: V [X] =
2

Lois Usuelles A. El Mossadeq


Sa fonction caractéristique est dé…nie pour tout t 2 R
par:
(t) =
it

Lois Usuelles A. El Mossadeq


11. La Loi Normale
On dit qu’une variable aléatoire X suit une loi normale,
ou de Gauss, ou de Laplace-Gauss, de paramètre
2R et 2 > 0, qu’on note N ; 2 , si elle possède une
densité dé…nie sur R par:
2
1 1 x
f (x) = p exp ; x2R
2 2

Lois Usuelles A. El Mossadeq


N (0; 1) est appelée la loi normale centrée réduite.
0.4
y

0.3

0.2

0.1

-3 -2 -1 0 1 2 3
x

N (0; 1)

Lois Usuelles A. El Mossadeq


L’espérance mathématique et la variance de la loi N ; 2

sont données par:


8
>
< E [X] =
>
: V [X] = 2

Lois Usuelles A. El Mossadeq


Sa fonction caractérestique est dé…nie pour tout t 2 R
par:
1 22
(t) = exp it t
2

Lois Usuelles A. El Mossadeq


12. La Loi du Khi-Deux
On pose:
Z +1
(p) = xp 1e xdx ; p > 0
0

Lois Usuelles A. El Mossadeq


Soient X1; :::; Xn n variables aléatoires indépendantes qui
suivent une même loi normale centrée réduite, et consid-
érons la variable aléatoire:
n
X
Zn = Xi2
i=1

Lois Usuelles A. El Mossadeq


Zn suit la loi de densité:
n
1 z 2 1 1
fn (z) = n exp z ; z > 0
2 2 2 2
dite la loi du khi-deux à n degrés de liberté.
On la note: 2
n

Lois Usuelles A. El Mossadeq


L’espérance mathématique et la variance de la loi du
Khi-deux à n degrés de liberté sont données par:
8
>
< E [Zn] = n
>
: V [Z ] = 2n
n

Lois Usuelles A. El Mossadeq


Sa fonction caractérestique est dé…nie pour tout t 2 R
par:
n
1 2
(t) = ; t2R
1 2it

Lois Usuelles A. El Mossadeq


y 0.12
0.10

0.08

0.06

0.04

0.02

0.00
0 2 4 6 8 10 12 14 16 18 20 22 24
x

2
7

Lois Usuelles A. El Mossadeq


13. La Loi de Student
On pose:
Z 1
B (p; q) = xp 1 (1 x)q 1 dx
0

Lois Usuelles A. El Mossadeq


Soient X et Y deux variables aléatoire indépendantes
telles que X suive une loi normale centrée réduite et Y
une loi du khi-deux à n degrés de liberté.

Lois Usuelles A. El Mossadeq


La variable aléatoire:
p
nX
Tn = p
Y
suit la loi de densité:
! n+1
1 t2 2
fn (t) = p 1+ ; t2R
nB 21 ; n2 n

dite la loi de Student à n degrés de liberté, notée


Tn.

Lois Usuelles A. El Mossadeq


0.4
y

0.3

0.2

0.1

-4 -3 -2 -1 0 1 2 3 4
x

T12

Lois Usuelles A. El Mossadeq


L’espérance mathématique et la variance de la loi de
Student à n degrés 8
de liberté sont données par:
>
< E [Tn] = 0
>

>
> n
: V [Tn] =
n+2

Lois Usuelles A. El Mossadeq


Notons que:
1 t2
lim fn (t) = p exp
n!1 2 2
Donc Tn converge vers la loi normale centrée réduite.

Lois Usuelles A. El Mossadeq


14. La Loi de Fisher-Snedecor
Soient X et Y deux variables aléatoires indépendantes
telles que X suive une loi du khi-deux à n degrés de
liberté et Y une loi du khi-deux à m degrés de liberté.

Lois Usuelles A. El Mossadeq


La variable aléatoire:
mX
F =
nY
suit la loi de densité:
n n+m
1 n 2 n
1 1+ nx 2
f (x) = x 2 ; x2R
B n2 ; m
2 m m
dite la loi de Fisher à n et m degrés de liberté.

Lois Usuelles A. El Mossadeq


0.8
y
0.6

0.4

0.2

0.0
0 1 2 3 4
x

F13;10

Lois Usuelles A. El Mossadeq


15. Les Lois de M et S2
Soient X1; :::; Xn un n-échantillon issu d’une variable aléa-
toire normale de moyenne et de variance 2.

Lois Usuelles A. El Mossadeq


Posons: 8
Xn
>
> 1
>
<M = n
> Xi
i=1
Xn
>
> 1
>
>
: S 2 = (Xi M )2
n 1
i=1
M et S 2 représentent la moyenne empirique et la variance
empirique du n-échantillon.

Lois Usuelles A. El Mossadeq


On a alors:
I Les variables aléatoires M et S 2 sont indépendantes.

Lois Usuelles A. El Mossadeq


I La variable aléatoire:
(M )
p
n
suit une loi normale centrée réduite.

Lois Usuelles A. El Mossadeq


I La variable aléatoire:
(n 1) S 2
2

suit une loi du 2 à (n 1) degrés de liberté.

Lois Usuelles A. El Mossadeq


I La variable aléatoire:
(M )
S
p
n
suit une loi de Student à (n 1) degrés de liberté.

Lois Usuelles A. El Mossadeq


16. Exercices

Lois Usuelles A. El Mossadeq


Exercice 1

Soient X et Y deux variables aléatoires binomiales in-


dépendantes de paramètres (n; p) et (m; p) respective-
ment.

Lois Usuelles A. El Mossadeq


1. Quelle est la loi de probabilité de:

Z =X +Y

2. Quelle est la loi conditionnelle de X sous l’hypothèse


[Z = a]?

Lois Usuelles A. El Mossadeq


3. Soit T une variable aléatoire telle que la loi condition-
nelle de T sachant [X = x] est binomiale de paramètres
(x; ).

Montrer que T suit une loi binomiale de paramètres


(n; p) :

Lois Usuelles A. El Mossadeq


Solution 1

Les lois de probabilité de X et Y sont dé…nies respec-


tivement par:

P [X = k] = C (n; k) pk (1 p)n k ; 0 k n

et:

P [Y = k] = C (m; k) pk (1 p)m k ; 0 k m

De plus X et Y sont indépendantes.


Lois Usuelles A. El Mossadeq
1. Pour tout k, 0 k n + m, on a:
Mk
[Z = k] = [X = r; Y = k r]
r=0
où:

[X = r; Y = k r] = ; si r > n ou k r>m

Lois Usuelles A. El Mossadeq


d’où:
k
X
P [Z = k] = P [X = r; Y = k r]
r=0

k
X
= P [X = r] P [Y = k r]
r=0
puisque X et Y sont indépendantes.

Lois Usuelles A. El Mossadeq


En remplaçant, on obtient:
2 3
Xk
P [Z = k] = 4 C (n; r) C (m; k r)5 pk (1 p)n+m k
r=0

= C (n + m; k) pk (1 p)n+m k

Z suit donc une loi binomiale d’ordre n + m et de


paramètre p.

Lois Usuelles A. El Mossadeq


2. Pour tout a, 0 a n + m, et pour tout k, 0 k

inf (a; n), on a:

Lois Usuelles A. El Mossadeq


P [X = k; Z = a]
P [X = k j Z = a] =
P [Z = a]

P [X = k; Y = a k]
=
P [Z = a]

Lois Usuelles A. El Mossadeq


P [X = k] P [Y = a k]
P [X = k j Z = a] =
P [Z = a]

C (n; k) C (m; a k)
=
C (n + m; a)
C’est une loi hypergéométrique.

Lois Usuelles A. El Mossadeq


3. Pour tout x, 0 x n, et pour tout k, 0 k x, on a:

P [T = k j X = x] = C (x; k) k (1 )x k

Déterminons d’abord la loi du couple (X; T ).

Lois Usuelles A. El Mossadeq


Pour tout x, 0 x n, et pour tout k, 0 k x, on a:
P [X = x; T = k] = P [X = x] P [T = k j X = x]

= C (n; x) C (x; k) px (1 p)n x k (1 )x k

Lois Usuelles A. El Mossadeq


D’où:
n
X
P [T = k] = P [X = x; T = k]
x=k

n
X
= C (n; x) C (x; k) px (1 p)n x k (1 )x k
x=k

Lois Usuelles A. El Mossadeq


nXk
= C (n; r + k) C (r + k; k) pr+k (1 p)n r k k (1 )r
r=0

nXk
= C (n; k) (p )k C (n k; r) [p (1 )]r (1 p)n r k
r=0
= C (n; k) (p )k (1 p )n k

d’où le résultat.

Lois Usuelles A. El Mossadeq


Exercice 2

Soient X et Y deux variables aléatoires indépendantes


qui suivent des lois de Poisson de paramètres et
respectivement.

Lois Usuelles A. El Mossadeq


1. Quelle est la loi de probabilité de:

Z =X +Y

2. Quelle est la loi conditionnelle de X sous l’hypothèse


[Z = n]?

Lois Usuelles A. El Mossadeq


Solution 2

Les lois de probabilité de X et Y sont dé…nies respec-


tivement par:
k
P [X = k] = exp ; k2N
k!
et:
k
P [Y = k] = exp ; k2N
k!
de plus, X et Y sont indépendantes.
Lois Usuelles A. El Mossadeq
1. Pour tout k 2 N on a:
k
M
[Z = k] = [X = r; Y = k r]
r=0

Lois Usuelles A. El Mossadeq


d’où:
k
X
P [Z = k] = P [X = r; Y = k r]
r=0

k
X
= P [X = r] P [Y = k r]
r=0

Lois Usuelles A. El Mossadeq


2 3
Xk
14 k! r k r 5 exp
P [Z = k] = ( + )
k! r! (k r)!
r=0

( + )k
= exp ( + )
k!
Z suit donc une loi de Poisson de paramètre + .

Lois Usuelles A. El Mossadeq


2. Pour tout n 2 N et pour tout k, 0 k n, on a:
P [X = k; Z = n]
P [X = k j Z = n] =
P [Z = n]

P [X = k; Y = n k]
=
P [Z = n]

P [X = k] P [Y = n k]
=
P [Z = n]

Lois Usuelles A. El Mossadeq


puisque X et Y sont indépendantes.
En remplaçant, on obtient:
k n k
P [X = k j Z = n] = C (n; k)
+ +
Donc, la loi conditionnelle de X sous l’hypothèse [Z = n]
est une loi binomiale d’ordre n et de paramètre .
+

Lois Usuelles A. El Mossadeq


Exercice 3

Deux personnes jouent à ”pile”ou ”face”n fois chacune.

1. Quelle est la probabilité que chacune des deux person-


nes obtienne k fois le côté ”pile”?
2. Quelle est la probabilité que les deux personnes obti-
ennent le même nombre de fois ”pile”?

Lois Usuelles A. El Mossadeq


Solution 3

Le nombre de ”pile”obtenu par l’une ou l’autre des deux


personnes en jetant la pièce n fois est une variable bino-
1
miale d’ordre n et de paramètre :
2

Lois Usuelles A. El Mossadeq


1. Pour tout k, 0 k n, la probabilité pik que la ieme
personne obtienne k fois ”pile” est:
1 k 1 n k
pik = C (n; k)
2 2

1 n
= C (n; k)
2

Lois Usuelles A. El Mossadeq


d’où, pour tout k, 0 k n, la probabilité pk que les
deux personnes obtiennent chacune k fois ”pile” est:
1 n 2
pk = p1k p2k = C (n; k)
2

Lois Usuelles A. El Mossadeq


2. Ainsi, la probabilité p que les deux personnes obtien-
nent le même nombre de fois ”pile” est:

Lois Usuelles A. El Mossadeq


n
X
p = pk
k=0

n
X n 2
1
= C (n; k)
2
k=0

1 2n
= C (2n; n)
2

Lois Usuelles A. El Mossadeq


Exercice 4

On estime que la probabilité pour un nouveau-né d’être


primapare est p, et celle d’être multipare est q = 1 p.

On étudie cette parité dans une maternité.

Lois Usuelles A. El Mossadeq


1. Quelle est la probabilité pour que les k premiers nouveaux-
nés soient tous des miltipares?
2. Quelle est la probabilité pour que le premier primapare
soit précédé de k multipares?
3. Quelle est la probabilité pour que le reme primapare soit
le keme nouveau-né?

Lois Usuelles A. El Mossadeq


Solution 4

Notons d’abord que les naissances sont indépendantes.

Lois Usuelles A. El Mossadeq


1. La probabilité p1 que les k premiers nouveaux-nés soient
tous des multipares est:

p1 = q k

Lois Usuelles A. El Mossadeq


2. La probabilité p2 que le premier primapare soit précédé
de k multipares est:

p2 = pq k

Lois Usuelles A. El Mossadeq


3. Le reme primapare est le keme nouveau-né, donc il y a
r 1 primapares parmi les k 1 premières naissances,
puis un primapare à la keme naissance.

Lois Usuelles A. El Mossadeq


D’où la probabilité p3 de cet événement est:
h i
p3 = C (k 1; r 1) pr 1q (k 1) (r 1) p

= C (k 1; r 1) pr q k r

C’est la loi binomiale négative.

Lois Usuelles A. El Mossadeq


Exercice 5

Un groupe de 2n …lles et 2n garçons est séparé en deux


sous groupes de même e¤ectif.
Quelle est la probabilité que dans chaque sous groupe il
y a autant de …lles que de garçons?

Lois Usuelles A. El Mossadeq


Solution 5

Le nombre de groupes d’e¤ectif 2n d’un ensemble à 4n


éléments est:
(4n)!
C (4n; 2n) =
(2n)! (2n)!

Lois Usuelles A. El Mossadeq


Le nombre de groupes à n …lles parmi les 2n …lles et n
garçons parmi les 2n garçons est:
(2n)! 2
C (2n; n) C (2n; n) =
n!n!

Lois Usuelles A. El Mossadeq


D’où, la probabilité p que dans chaque sous groupe il y
a autant de …lles que de garçons est:
[C (2n; n)]2
p =
C (4n; 2n)

[(2n)!]4
=
(n!)4 (4n)!
C’est une distribution hypergéométrique.

Lois Usuelles A. El Mossadeq


Exercice 6

dans une loterie, il y a 400 billets et 4 prix.


Une personne détient dix billets.
Quelle est la probabilité qu’elle gagne au moins un lot?

Lois Usuelles A. El Mossadeq


Solution 6

Désignons par pk la probabilité pour que la personne


gagne exactement k lots.
Pour tout k, 0 k 4, on a:
C (4; k) C (396; 10 k)
pk =
C (400; 10)

Lois Usuelles A. El Mossadeq


La probabilité p pour que la personne gagne au moins
un lot est:
4
X
p = pk
k=1
= 1 p0

= 0:096662

Lois Usuelles A. El Mossadeq


Exercice 7

On considère deux urnes contenant chacune dix boules:


la première deux noires et huit blanches, la deuxième
cinq noires et cinq blanches.

Lois Usuelles A. El Mossadeq


1. On tire de la première urne trois boules simultanément
et on désigne par X la variable aléatoire représentant
le nombre de boules blanches obtenues lors du tirage.
Déterminer la loi de probabilité de X et son espérance
mathématique.

Lois Usuelles A. El Mossadeq


2. On tire trois boules simultanément de l’une des deux
urnes. Elles sont toutes blanches.
Quelle est la probabilité de les avoir tirées de la pre-
mière urne?

Lois Usuelles A. El Mossadeq


Solution 7

1. Déterminons la loi de probabilité de X:

Lois Usuelles A. El Mossadeq


Puisque l’urne ne contient que deux boules noires,
donc au moins l’une des trois boules tirées serait
blanche.

Lois Usuelles A. El Mossadeq


Comme X suit une loi hypergéométrique, alors pour
tout k, 1 k 3, on a:
C (8; k) C (2; 3 k)
P [X = k] =
C (10; 3)

Lois Usuelles A. El Mossadeq


D’où:
1
P [X = 1] =
15

7
P [X = 2] =
15

7
P [X = 3] =
15

Lois Usuelles A. El Mossadeq


Calculons l’espérance mathématique de X:
On a:
3
X
E [X] = kP [X = k]
k=1
= 2:4

Lois Usuelles A. El Mossadeq


2. Considérons les événements:
B : ”les trois boules sont blanches”

U1: ”les tirages sont e¤ectués de la première urne”

U2: ”les tirages sont e¤ectués de la deuxième urne”

Lois Usuelles A. El Mossadeq


On a: 8
> 1
>
> P [U1] = P [U2] =
>
> 2
>
>
>
>
< 7
P [B j U1] = P [X = 3] =
>
> 15
>
>
>
>
>
> C (5; 3) C (5; 0) 1
>
: P [B j U2] = =
C (10; 3) 12

Lois Usuelles A. El Mossadeq


d’où:
P [U1] P [B j U1]
P [U1 j B] =
P [U1] P [B j U1] + P [U2] P [B j U2]

28
=
33

Lois Usuelles A. El Mossadeq


Exercice 8

Une agence de renseignements A comprend plusieurs ser-


vices spécialisés. Soit S l’un d’entre eux.
Le nombre de clients qui s’adresse à l’agence A au cours
d’une journée est une variable aléatoire X qui suit une
loi de Poisson de paramètre :

Lois Usuelles A. El Mossadeq


Désignons par Y la variable aléatoire représentant le
nombre de clients s’adressant au service S .

1. Quelle est la probabilité, qu’un jour donné, n clients


s’adresse à l’agence?

Lois Usuelles A. El Mossadeq


2. Chaque client a la probabilité p de consulter le service
S.

Quelle est la probabilité qu’au cours d’une journée où


n clients sont venus, k d’entre eux ont aient consulté
le service S ?

Lois Usuelles A. El Mossadeq


3. Déterminet la loi conjointe de (X; Y ).
4. En déduire la loi de probabilité de la variable aléatoire
Y.

Lois Usuelles A. El Mossadeq


Solution 8

1. Pour tout n, n 2 N, on a:
n
P [X = n] = e
n!

Lois Usuelles A. El Mossadeq


2. Si chaque client a la probabilité p de consulter le service
S, la loi conditionnelle de Y , sous l’hypothèse [X = n],
est une loi binomiale d’ordre n et de paramètre p:

P [Y = k j X = n] = C (n; k) pk (1 p)n k

pour tout k, 0 k n:

Lois Usuelles A. El Mossadeq


3. Pour tout n 2 N et tout k, 0 k n, on a:

P [X = n; Y = k] = P [X = n] P [Y = k j X = n]
n
= pk (1 p)n k e
k! (n k)!

Lois Usuelles A. El Mossadeq


4. Il en résulte que la loi marginale de Y est donnée pour
tout k 2 N par:
X
P [Y = k] = P [X = n; Y = k]
n2N

Lois Usuelles A. El Mossadeq


Or:
n k

Lois Usuelles A. El Mossadeq


donc:
1
X
P [Y = k] = P [X = n; Y = k]
n=k

1
X
= P [X = n + k; Y = k]
n=0

1
X
= P [X = n + k] P [Y = k j X = n + k]
n=0

Lois Usuelles A. El Mossadeq


1
X 1 n+k k
P [Y = k] = p (1 p)n e
k!n!
n=0

1
X 1
= ( p)k [ (1 p)]n e
k!n!
n=0

1
X
( p)k [ (1 p)]n
= e
k! n!
n=0

Lois Usuelles A. El Mossadeq


( p)k
P [Y = k] = e e (1 p)
k!

( p)k p
= e
k!
donc Y suit une loi de Poisson de paramètre p:

Lois Usuelles A. El Mossadeq


Exercice 9

Soient X et Y deux variables aléatoires indépendantes


qui suivent des lois normales N (0; 1) et N ; 2 respec-
tivement.

Lois Usuelles A. El Mossadeq


1. Calculer:

(a) P [X < 2:41]


(b) P [X < 1:09]

Lois Usuelles A. El Mossadeq


2. Déterminer x tel que:

(a) P [X < x] = :975


(b) P [X < x] = :883

Lois Usuelles A. El Mossadeq


3. Trouver une relation entre P [X < x] et P [X < x]

Lois Usuelles A. El Mossadeq


4. Montrer que:

P [a < X < b] = P [X < b] P [X < a]

Lois Usuelles A. El Mossadeq


5. En déduire P [ a < X < a] en fonction de P [X < a] :

Lois Usuelles A. El Mossadeq


6. Montrer que:
y
P [Y < y] = P X <

Lois Usuelles A. El Mossadeq


Calculer alors:
P [3 < Y < 4]

lorsque =4 et = 2:

Lois Usuelles A. El Mossadeq


7. On suppose que:
8
>
< P [Y > 1] = :8413
>
: P [Y > 9] = :0228

Déterminer alors et :

Lois Usuelles A. El Mossadeq


Solution 9

1. D’après la table de la loi normale centrée réduite on a:


P [X < 2; 41] = :92

P [X < 1; 09] = :8621

Lois Usuelles A. El Mossadeq


2. D’après la table de la loi normale centrée réduite on a:
P [X < x] = 0; 975 =) x = 1:96

P [X < x] = 0; 883 =) x = 1:19

Lois Usuelles A. El Mossadeq


3. Puisque la densité de la loi normale centrée réduite est
une fonction paire, alors on a:

P [X < x] = P [X x]

= 1 P [X < x]

Lois Usuelles A. El Mossadeq


4. On a:
]a; b[ = ] 1; b[ ] 1; a]

=) P [a < X < b] = P [X < b] P [X a]

=) P [a < X < b] = P [X < b] P [X < a]


puisque X est absolument continue.

Lois Usuelles A. El Mossadeq


5. On a:

P [ a < X < a] = P [X < a] P [X < a]

= 2P [X < a] 1

Lois Usuelles A. El Mossadeq


6. Puisque X est la variable aléatoire centrée réduite as-
sociée à Y , alors:
y
P [Y < y] = P X <

Lois Usuelles A. El Mossadeq


Calculons:
P [3 < Y < 4]

lorsque =4 et = 2:

Lois Usuelles A. El Mossadeq


On a:

P [3 < Y < 4] = P [Y < 4] P [Y < 3]

= P [X < 0] P [X < 0:5]

= P [X < 0] (1 P [X < 0:5])

= :5 1 + :6915

= :1915

Lois Usuelles A. El Mossadeq


7. On a: 8
8 1
> >
>
< P [Y > 1] = :8413 <P X> = :8413
()
>
: P [Y > 9] = :0228 >
> 9
:P X> = :0228
8
>
> 1
<P X< = :8413
()
>
> 9
:P X< = :9772

Lois Usuelles A. El Mossadeq


8 8
>
< P [Y > 1] = :8413 >
< 1
=1
() 9
>
: P [Y > 9] = :0228 >
: =2
8
< 8
=
() 3
: = +1

Lois Usuelles A. El Mossadeq


Exercice 10

Tn désigne une variable aléatoire de Student à n degrés


de liberté.

Lois Usuelles A. El Mossadeq


1. Déterminer t tel que:

(a) P [T7 < t] = :95


(b) P [T24 < t] = :6

Lois Usuelles A. El Mossadeq


2. Calculer:

(a) P [T5 < :92]


(b) P [T7 < 3]

Lois Usuelles A. El Mossadeq


3. Déterminer n tel que:

(a) P [Tn < 2:6] = :99


(b) P [Tn < 1:94] = :95

Lois Usuelles A. El Mossadeq


4. Trouver une relation entre P [Tn < x] et P [Tn < x]

Lois Usuelles A. El Mossadeq


5. En déduire P [ a < Tn < a] en fonction de P [Tn < a]
Déterminer a tel que:

P [ a < T5 < a] = :95

Lois Usuelles A. El Mossadeq


Solution 10

1. D’après la table de la fonction de répartition de la loi


Student à n degrés de liberté, on a:
P [T7 < t] = :95 =) t = 1:9

P [T24 < t] = :6 =) t = :256

Lois Usuelles A. El Mossadeq


2. D’après la table de la fonction de répartition de la loi
Student à n degrés de liberté, on a:
P [T5 < 0; 92] = :8

P [T7 < 3] = :99

Lois Usuelles A. El Mossadeq


3. D’après la table de la fonction de répartition de la loi
Student à n degrés de liberté, on a:
P [Tn < 2; 6] = :99 =) n = 15

P [Tn < 1; 94] = :95 =) n = 6

Lois Usuelles A. El Mossadeq


4. Puisque la densité de probabilité de la variable aléatoire
de Student à n degrés de liberté est une fonction paire,
donc:

P [Tn < x] = P [Tn > x]

= 1 P [Tn < x]

Lois Usuelles A. El Mossadeq


5. On en déduit que:

P [ a < Tn < a] = P [Tn < a] P [Tn < a]

= 2P [Tn < a] 1

Lois Usuelles A. El Mossadeq


En particulier:
P [ a < T5 < a] = :95 =) 2P [T5 < a] 1 = :95
=) P [T5 < a] = :975
=) a = 2:57

Lois Usuelles A. El Mossadeq


Exercice 11

n désigne une variable aléatoire du Khi-deux à n degrés


de liberté.

Lois Usuelles A. El Mossadeq


1. Déterminer x tel que:

(a) P 2 < x = :75


26

(b) P 2 < x = :01


21

Lois Usuelles A. El Mossadeq


2. Calculer:

(a) P 2 < 1:21


3

(b) P 2 < 9:24


5

Lois Usuelles A. El Mossadeq


3. Déterminer n tel que:

(a) P 2 < 3:36 = :5


n

(b) P 2 < 2:20 = :1


n

Lois Usuelles A. El Mossadeq


Solution 11

1. D’après la table de la fonction de répartition de la loi


du Khi-deux à n degrés de liberté , on a:
P 2 < x = :75 =) x = 30:4
26

P 2 < x = :01 =) x = 8:9


21

Lois Usuelles A. El Mossadeq


2. D’après la table de la fonction de répartition de la loi
du Khi-deux à n degrés de liberté , on a:
P 2 < 1; 21 = 0:25
3

P 2 < 9; 24 = 0:9
5

Lois Usuelles A. El Mossadeq


3. D’après la table de la fonction de répartition de la loi
du Khi-deux à n degrés de liberté , on a:
P 2 < 3:36 = :5 =) n = 4
n

P 2 < 2:2 = :1 =) n = 6
n

Lois Usuelles A. El Mossadeq


Exercice 12

Fn;m désigne une variable aléatoire de Fisher à (n; m)


degrés de liberté.

Lois Usuelles A. El Mossadeq


1. Déterminer f tel que:

(a) P F2;5 < f = :95


(b) P F12;8 < f = :95

Lois Usuelles A. El Mossadeq


2. Déterminer f tel que:

(a) P F20;11 < f = :99


(b) P F16;3 < f = :99

Lois Usuelles A. El Mossadeq


Solution 12

1. D’après la table de la fonction de répartition de la loi


de Fisher à (n; m) degrés de liberté , on a:
P F2;5 < f = :95 =) f = 5:79

P F12;8 < f = :95 =) f = 3:28

Lois Usuelles A. El Mossadeq


2. D’après la table de la fonction de répartition de la loi
de Fisher à (n; m) degrés de liberté , on a:
P F20;11 < f = :99 =) f = 4:1

P F16;3 < f = :99 =) f = 5:29

Lois Usuelles A. El Mossadeq

Vous aimerez peut-être aussi