Vous êtes sur la page 1sur 16

Chapitre II : Pré dimensionnement des éléments

II.1 Introduction :

Le pré dimensionnement a pour le but de pré calcul des sections des différents éléments
résistants de la structure (poteaux, poutre, voiles….etc.), il sera fait selon les
règlesBAEL91/99 et le RPA99/2003, pour arriva à déterminer une épaisseur économique.

Les dimensions obtenues ne sont pas définitifs, ils peuvent être augmentés après vérification
dans la phase du dimensionnement

Fig.II.1. Vue en 3D de la structure

14
Chapitre II : Pré dimensionnement des éléments

II.2 Pré dimensionnement des éléments secondaires :

II.2.1 Les plancher : Les planchers sont des ouvrages horizontaux, quel que soient leurs
nature ils servent à déterminer les étages d’un bâtiment, ils transmettent au élément
porteurs (voiles, poteaux, poutres) les charges permanentes et les charge d’exploitation. Ils
savent aussi à transmission des efforts horizontaux.

Il est des plaques minces dut l’épaisseur est faible par rapport à la dimension en plans
elles reposent sur deux, trois ou quatre appuis.

Dans notre structure les planchers sont en corps creux qui sont composés de trois éléments
principaux :

1) Poutrelle en béton armé ou en béton précontraint constituant le système porteur.


2) Corps creux ou hourdis (en terre, béton polystyrène...etc.).
3) Une dalle de compression en béton armé de 4 où 5 cm d'épaisseur.

h
t

Fig.II.2 Coupe transversale d’un plancher à corps creux


L’épaisseur du plancher est déterminée à partir de la condition de la flèche :

Min( Lx , max ; Ly , max)


e>
22.5

Tel que :

e: Représente l'épaisseur du plancher.

Lx : distance maximale entre nœud d’appui selon ox.

Ly : distance maximale entre nœud d’appui selon oy.

Dans notre cas : Lx, max= 4,05 m Ly, max =4,10 m

Alors : e ¿ 405/22.5 = 18cm

On prend e = 20 cm (16 cm de corps creux + 4 cm de dalle de compression).

15
Chapitre II : Pré dimensionnement des éléments

II.2.2 Les balcons:

Les balcons sont constitués d'une dalle pleine, ils sont encastrés dans les planchers et
sont calculés comme étant des consoles.

L'épaisseur de la dalle est conditionnée par : e ≥ L/10

L : largeur du balcon.

e ≥ 120/10 =12cm

On prend comme épaisseur e=15 cm

II.2.3 Les escaliers:

Un escalier est une suite de degrés (marches) permettant d’accéder aux différents
étages. Il ne faut pas oublier qu'un escalier est avant tout un élément de jonction entre
plusieurs niveaux, qu'il encaisse des chocs et que le risque de chute n'est pas à négliger.
L'aspect sécurité et stabilité est prioritaire sur l'aspect esthétique.

Fig.II.2 Les escaliers

 Un escalier est caractérisé par :


- g : largeur de marche (giron).
- h : hauteur de contre marche.
- n : nombre de marche.
- L : largeur de volée.

16
Chapitre II : Pré dimensionnement des éléments

- l : la projection verticale de la largeur de volée.


- H : la projection horizontale de la longueur de volée.
 Hauteur d’une contre marche :
Donnée par 16.5 ≤ h ≤ 17.5
On prend : h = 17 cm.:
 Le giron :

Donnée par la formule de BLONDAL :

 59 ≤ 2h + g ≤ 66 cm
 59 – 2h ≤ g ≤ 66 – 2h cm
 25 ≤ g ≤ 32

On prend g = 30 cm (la largeur de marche).

Nombre de marche :
Comme on à la hauteur de RDC égale la hauteur de l’étage courant
n = h(E C, RDC) / h …. tel que → h(E C, RDC) = 306 cm
n = 306 / 17 = 18
Donc n = 18 marche (9 à chaque volée).
 L’épaisseur de palier et de paillasse :
- 1er condition : Lp/30 ≤ e ≤ Lp/20
 Hauteur de la paillasse : H’ = 0.17 × 9 = 1.53 m → H’ = 1.53 m
 Détermination de longueur de la paillasse : l = g (n-1) = 30 (9-1) → l= 2.40 m
 Détermination de l’inclinaison de la paillasse : tg α = H' / L = 1.53/ 2.40
→ α = 32.52°
 Détermination de la longueur de la paillasse : Lp = H’/sinα = 1.53/sin (32.52)
→ Lp = 2.85 m
 Détermination d’épaisseur de la paillasse : 285/30 ≤ e ≤ 285/20
9.5 ≤ e ≤ 14.25 cm → e = 14 cm

- 2eme condition : e ≥ Max { Portéé


30
; 10 cm }

e ≥ Max { 9.5 ; 10 cm }

17
Chapitre II : Pré dimensionnement des éléments

Conclusion :
On prend l’épaisseur de la paillasse et de palier : e = 15 cm
 L’arguer de palier :
Donné par : L ≥1.2m
On prend L = 1.2 m
 L’emmarchement :
C’est la longueur de la marche.
Dans notre cas on prend : l =1.30m

II.3 Pré dimensionnement des éléments principaux :

II.3.1 Les poutres :

Une poutre est un élément porteur à section rectangulaire, en T ou en I, dont


la portée est prise entre axe d'appuis. Leur rôle est de transmettre les charges
aux poteaux. Dans notre structure les poutres sont en béton armé de section
rectangulaire. Fig.II.5 Poutre

Le pré dimensionnement se fera selon leBAEL91 et les vérifications selon le RPA99/V2003.

L :Travée de la poutre .
Selon le BAEL91
L/15 ≤ h ≤ L /10
{
0.3 h ≤ b ≤ 0.7 h {
Avec : : Hauteur de la poutre .
h
b : Largeur de la poutre .

a) Poutres principales :

410/ 15 ≤ h ≤ 410 /10 27.33≤ h ≤ 41 On prend h = 40 cm

0.3 h ≤ b ≤ 0.7 h 12 ≤ h ≤ 28 On prend b = 30 cm

Donc (b x h)= (30 x 40) cm2

b) Poutres secondaires :

405/ 15 ≤ h ≤ 405 /10 27 ≤ h ≤ 40.5 On prend h = 35 cm

0.3 h ≤ b ≤ 0.7 h 10.5 ≤ h ≤ 24.5 On prend b = 30 cm

Donc (b x h) = (30 x 35) cm2

18
Chapitre II : Pré dimensionnement des éléments

 Vérification des conditions de résistance selon RPA99/2003 :

Poutre principale Poutre secondaire vérification

b ≥ 20 cm 30 30 Condition vérifie
h ≥ 30 cm 40 35 Condition vérifie
h/ b ≤ 4 1.33 1.16 Condition vérifie
Tab.II.1.Prédimensionnement des poutres

II.3.2 Les poteaux :

a) principe :

Le pré-dimensionnement de la section du béton se fait en compression simple à l’ELU,


Choisissant le poteau le plus sollicité (de rive, de centre et d’angle). b
On utilise un calcul basé sur la décente des charges, tout appliquant la loi de dégression des
charges. Pour cela on site les étapes suivantes :

 On détermine le poteau le plus sollicité.


 On calcule la surface reprise par le poteau.
 On détermine les charges et les surcharge appliquée sur le poteau.
 On amènera le calcul à l’ELU (BAEL99) et la vérification à (RPA99/2003).
 les dimensions de la section transversale des poteaux en zone IIA doivent respecter les
conditions suivantes :
a) min (h, b) ≥ 25 cm
b) min (h, b) ≥ hétage /20 b
c) 1/4 < h/ b < 4
a
Fig.II.6 poteau

b) La formule générale :

Br ≥(k . β . Nu)/[(ϴ . f bu/0,9)+(0,85 /100) . f ed ]

Nu≤ α [( Br . f c 28/0,9 γ b)+( A S . fe/γ s)]

Tel que:

19
Chapitre II : Pré dimensionnement des éléments

α : 0,85/ β

Br: la section réduite du Poteau.

Br=( a−2)(b−2)cm 2

Dans notre cas on considère que tous les sections des poteaux sont carrées.

Donc: Br=(a−2)2 →a 2 ¿ √ Br +2

Nu : l’effort normal ultime.

Nu =1.35G + 1.5Q

k=1.10 si plus de la moitié des charges est appliquée avant 90 jours

k=1.20 et si plus de la majeure partie des charges

fc28 est remplacer par ftj est appliquée avant 28 jours

K=1 pour les autres cas

Pour notre cas on a K=1

f c 28
f bu=0,85. ; f ed =f e / s
ϴ. γb

fc28 : résistance à la compression de béton f c 28=25 Mpa ;

fe : limite d’élasticité de l’acier utilisé f e=400 Mpa ;

Avec :

b : coefficient de sécurité du béton tel que :

b=1.5 situation durable ou transitoire.

b=1.15situation accidentelle.

s : coefficient de sécurité de l’acier tel que

s=1.15 situation durable ou transitoire

s=1situation accidentelle

20
Chapitre II : Pré dimensionnement des éléments

ϴ : est en fonction de la durée T d’application des combinaisons d’actions :

ϴ=1 : T ˃ 24 h → c’est notre cas

ϴ=0.9 : 1 h ≤T ≤ 24 h

ϴ=0.85 : T < 1h

Dans notre cas on a : 

b=1 ,5

s=1, 15

f bu=0 , 85.25/1.1 ,5=14.2 Mpa ; f ed =400/1,15=348 Mpa .

β  : Coefficient dépendant de l’élancement mécanique « λ » des poteaux qui est défini comme
suit :

Si : λ ≤ 50 ; β=1+ 0,2( λ /35)2

50< λ <70 ; β =0,60(50/ λ) 2

Avec :

λ=l f 2 √ 3/a

a : le petit côté ;

lf : la longueur de flambement ;

Comme le calcul se fait en compression centrée, on fixe l’élancement mécanique


forfaitairement à λ = 35

Avec :

α =0.85 /¿ 2] pour λ ≤ 50

α =0,60 .(50 / λ) 2 pour 50 ≤ λ ≤70

On choisit un élancement mécanique λ=35 pour faire par

α =0,85 /(1+0,2.1)=0,708

21
Chapitre II : Pré dimensionnement des éléments

D’où : β=1+0,2.1=1.2

Br ≥(k . β . Nu)/[(ϴ . f bu/0,9)+(0,85 /100) . f ed ]

Br ≥(1.1,2 . Nu .10−3)/¿ ¿ .10 4=0,64 Nu cm2

Donc :

Br=0,64 Nu cm2

II.4. Evaluation des charges et sur charges :

L’évaluation des charges et surcharges consiste à calculer successivement pour chaque


élément porteur de la structure qui lui revient au niveau de chaque plancher jusqu’à la
fondation, les différentes charges et surcharges existantes sont :

 Les charges permanentes (G).


 Les surcharges d’exploitations (Q).

II. 4.1. Les surcharges d’exploitation :

La surcharge d’exploitation est en fonction de l’usage de la construction 

Locaux Surcharges Q (KN/m2)


Toiture en tuile 1
Planches étage courant 1.5
Balcon 3.5
Escaliers 2.5
Acrotère 0.6
Tab.II.2. Estimation des charges d’exploitation

II. 4.2. Les charges permanentes :

 Terrasse inaccessible :

Le plancher terrasse est sommité de plusieurs couches de prote dis en forme de plante pour
facilitant d’évacuation des eaux pluviales.

22
Chapitre II : Pré dimensionnement des éléments

Epaisseu Poids Poids


Description r volumique (KN/m2)
(m) (KN/m3)
1) papier krafts 2feuilles - 0.5

2) étanchéité 0.02 12 0.24

3) forme en pente en béton 0.8 22 1.75

4) par vapeur 0.01 1 0.01

5) isolation thermique 0.04 4 0.16

6) plancher en corps creux 16+4(cm) - 2.8


7) enduit en plâtre 0.02 10 0.2
GT-inaccessible = 6.67 KN/m2

Tab.II.3. Estimation des charges de la terrasse inaccessible

 Etage courant :

Epaisseur Poids Poids


Description (m) volumique (KN/m2)
(KN/m3)
1) carrelage 0.02 20 0.4
2) chape en mortier de ciment 0.02 20 0.4
3) lit de sable 0.02 18 0.36
4) Plancher en corps creux 16+4cm 2.8
5) enduit en plâtre 0.02 10 0.2
6) cloison de séparation 0.1 9 0.9
Getg courant = 5.06 KN/m2

Tab.II.4. Estimation des charges de l’étage courant

23
Chapitre II : Pré dimensionnement des éléments

 Les murs extérieurs :

Epaisseur Poids Poids


Description (m) volumique (KN/m2)
(KN/m3)
1) revêtement en ciment 0.02 20 0.4
2) brique creuse extérieures 15cm - 1.35
3) brique creuse intérieure 10cm - 0.9
4) enduit en plâtre 0.02 10 0.2
5) âme d’aire 5cm 0 0
G mur ext = 2.85KN/m2

Tab.II.5. Estimation des charges de mur extérieur 

 Les murs intérieurs :

Epaisseur Poids Pois


Descriptions (m) volumique (KN/m²)
(KN/m3)
1) revêtement en plâtre 0.04 10 0.4
2) brique creuse intérieure 1 brique 0.9
G mur int= 1.3 KN/m²

Tab.II.6. Estimation des charges de mur intérieur 

 Les balcons :

Epaisseur Poids Poids


Description (m) volumique (KN/m2)
(KN/m3)
1) Carrelage 0.02 22 0.44
2) Chape en mortier de ciment 0.02 20 0.4
3) Lit de sable 0.05 18 0.9
4) dalle en béton armé 0.18 25 4.5
5) enduit en ciment 0.02 18 0.36
Gbalcon =6.6 KN/m²

Tab.II.7. Estimation des charges de balcons


 les escaliers :
 palier :

24
Chapitre II : Pré dimensionnement des éléments

Epaisseur Poids Poids


Description (m) volumique (KN/m2)
(KN/m3)
1) Carrelage 0.02 22 0.44
2) Chape en mortier de ciment 0.02 20 0.4
3) Lit de sable 0.05 18 0.9
4) dalle en béton armé 0.18 25 4.5
5) enduit en ciment 0.02 18 0.36
Gpalier = 6.6 KN/m2

Tab.II.8. Estimation des charges de palier


 paillasse :

Epaisseur Poids Poids


Description (m) volumique (KN/m2)
(KN/m3)
1) Carrelage 0.02 20 0.44
2) Chape en mortier de ciment 0.02 20 0.4
3) La marche 17/2 25 2.13
4) dalle en béton armé 0.18 25 4.5
5) enduit en plâtre 0.02 18 0.36
Gpaillaisse = 7.83 KN/m2

Tab.II.9. Estimation des charges de paillasse

25
Chapitre II : Pré dimensionnement des éléments

II.5.a. Calcul de la surface revenant au poteau :

Remarque: on majore la surface reprise par le poteau par un coefficient de majoration égal à

1.15.

La surface crée par le niveau 1, 2 et la terrasse inaccessible:

S= (2.025+1.42) x (1.42+2.05) =11.95 m²

Smajoré= 15.2x1.15 = 13.14 m²


2.025 1.42 m
m

1.42m

2.05
m

Fig.II.7 Surface d’influence du poteau

II.5.b. Pré dimensionnement des poteaux selon BAEL91:


Remarque :
Pour tenir compte le poids propre des poteaux et des poutres. on doit majorer la charge
permanant G de 10%. Tel que Gmaj = (1.1) G ; qu= 1.35Gmaj + 1.5Q ; Nu= qu.s

G Q Gmaj qu Nu Nu cum Br a (a, b)


(KN/m² (KN/m² (KN/m² (KN/m² (KN) (KN) (cm²) (cm) Adopté
) ) ) ) (cm)
Terrasse 6.67 1 7.34 11.41 200.50 / / / /
inaccessibl
e
N02 5.06 1.5 5.57 9.77 170.78 371.2 237.62 17.41 (30x30)
8
N01 5.06 1.5 5.57 9.77 170.78 542.0 346.92 20.63 (30x30)
6
N00 (RDC) / / / / / 712.8 456.22 23.36 (35x35)
4

26
Chapitre II : Pré dimensionnement des éléments

Tab.II.10. Calcul des sections des poteaux

27
Chapitre II : Pré dimensionnement des éléments

II.6. Vérification :

II.6.1. Vérification vis-à-vis le RPA2003 :

Poteaux Conditions exigées Valeurs calculées Observation


par RPA99/V2003
Min (b, h) ≥ 25 Min (30x30) = 30 Condition vérifié
Min (b, h) ≥ (he/20) (3.06/20) =15.3 Condition vérifié
30x30
1/4<b/h< 4 b/h= 30/30 =1 Condition vérifié
Min (b, h) ≥ 25 Min (35x35) = 35 Condition vérifié
Min (b, h) ≥ (he/20) (3.06/20) =15.3 Condition vérifié
35x35
1/4<b/h< 4 b/h= 35/35 =1 Condition vérifié
Tab.II.11. Vérification vis-à-vis le RPA2003

II.6.2. Vérification au flambement :

Les niveaux Les sections Lf λ λ≤50


RDC (35x35) 2.14 21.18 Condition vérifié
1er, 2eme (30x30) 2.14 24.71 Condition vérifié
Tab.II.12. Vérification au flambement
 Conclusion :

Tous les poteaux ont un élancement inférieur à 35, donc pas de risque de flambement.

Niveau RDC 1er, 2eme


Poteau (35x35) cm² (30x30) cm²
Tab.II.13. Les sections des poteaux adoptées

28
Chapitre II : Pré dimensionnement des éléments

29

Vous aimerez peut-être aussi