Vous êtes sur la page 1sur 3

Les pronoms possessifs

Dans cette partie de travail, on propose une analyse des pronoms possessifs. Tout dʼabbord on se
commence par la définition. Comme on peut apercevoir dans le livre Grammaire français, selon
René Radouant (1922, 93) les pronoms possessifs sont des mots, qui remplacent les nom en
indiquant le possesseur de lʼobjet représenté par le nom. Lʼautheur donne une explication claire,
que ces pronoms sont des locutions pronominales, formées par lʼarticle défini et lʼadjectif
possesif. En ce qui conserne la construction des pronoms possessifs, on peut observer dans le
tableau suivant:
Un seul objet possédé Plusieurs objets possédés
Masculin Féminin Masculin Féminin
Un seul Le mien Le mienne Les miens Les miennes
possesseur Le tien La tienne Les tiens Les tiennes
Le sien La sienne Les siens Les siennes
Plusieurs Le nôtre La nôtre Les nôtres
possesseur Le vôtre La vôtre Les vôtres
Le leur La leur Les leurs
(Le tableau est empruntè à E.K.Nikolskaïa, dans le livre Grammaire française 1965,96 )
De ces exemples on retrace les pronoms possesifs et leurs formes variés qui indiquent les genres
et le nombre du substantif qui est représenté par les pronoms possesifs. Reposer sur ce tableau,
on peut faire de conclusion, que le genre et le nombre de celui qui possède lʼobjet figuré sont
lieés directement par les pronoms personnels. De plus, on peut invoquer les explications des
pronoms possessifs dʼautres autheurs. Dʼaprès N.M.Vasiljeva et L.P.Pickova (1991,35), les
pronoms possessifs, comme les pronoms personnels ont différentes personnes, cʼest-à-dire
prennent différentes formes. Pour se persuader nn peut suivre les exemples suivantes:
Ce posseseur et la personne qui parle -Ce livre est le mien - que. (les exemples emprunté á
N.M.Vasiljeva et L.P.Pickova (1991,35)
Celle à qui lʼon parle – Ce livre est le tien. (les exemples emprunté á N.M.Vasiljeva et
L.P.Pickova (1991,35)
Celle de qui lʼon parle –ce livre est le sien. (les exemples emprunté á N.M.Vasiljeva et
L.P.Pickova (1991,35)
Nous tenons souligner , que dans ce cas, le radical change dʼune personne à lʼautre, dépend
différents personnes. Par contre, il convient d‘ajouter quʼil existe dʼautres formes variées de
radical de pronoms personnels. Lʼautheur R.Radouant (1922, 93) nous donnes aussi
dʼexplication, selon lequelles on peut regrouper les formes de pronoms possessifs qui varient
enfin suivant:
 qu'il y a un seul possesseur : Ce livre est le mien, le tien, le sien, ou qu'il y en a plusieurs :
ce livre est le nôtre, le vôtre, le leur.
 qu'on parle d'un seul objet possédé et que cet objet est du masculin ou du féminin : Ce
livre est le mien, le tien, le sien... etc.; cette chambrée est la mienne, la tienne, la sienne,
etc. ;
 qu'il y a plusieurs objets possédés : ces livres sont les miens, les tiens, etc. ; ces chambres
sont les miennes, les tiennes, etc.
 La forme est la même aux trois personnes du pluriel, pour le masculin et le féminin : Ces
livres, ces chambres, sont les nôtres, les vôtres.
Pour résumé, nous avons fait remarquer que les pronoms possessifs, comme les pronoms
personnels ont différentes personnes, prennent différents formes de radical et dans ces derniers
cas, ce n'est plus le radical, c'est la terminaison qui varie.