Vous êtes sur la page 1sur 1

47e Congrès SFNR 2020 / Journal of Neuroradiology 47 (2020) 107–133 113

100-150-C2860 100-150-C2903
Apport de l’IRM cérébrale dans la Apport de l’échographie
nécrose laminaire étendue : à propos transfontanellaire dans la prise en
de 20 observations charge des souffrances cérébrales
Soumaya Nasri a,∗ , Hajar Abdelouahab a , néonatales
Christine Kora Gannigui a , Soumia Elarabi a , Mounia Ettayeb b , Anhum Konan 1,∗ , Bhérat Kouadio 2 , Yao Taki 1 , Kouamé Ngoran 1
Yassine Mebrouk b , Imane Kamaoui a 1 Service de radiologie, CHU de Yopougon, 21, BP 632, Abidjan, Côte
a Service de radiologie, centre hospitalier universitaire Mohammed
d’Ivoire
VI, Oujda, Maroc 2 Service de pédiatrie, CHU de Yopougon, 21, BP 632, Abidjan, Côte
b Service de neurologie, centre hospitalier universitaire Mohammed
d’Ivoire
VI, Oujda, Maroc ∗ Auteur correspondant.
∗ Auteur correspondant.
Adresse e-mail : anhum konan@yahoo.fr (A. Konan)
Adresse e-mail : soumayanasri10@gmail.com (S. Nasri)
Objectifs Les souffrances cérébrales néonatales (SCNN) consti-
Objectifs Préciser l’intérêt réel de l’IRM cérébrale dans le dia- tuent une pathologie grave. L’échographie transfontanellaire (ETF),
gnostic positif de la nécrose laminaire étendue. examen de première intention pour leur exploration, est particuliè-
Illustrer les principales formes. rement adaptée à notre contexte. Nous voulons évaluer son intérêt
Matériels et méthodes Il s’agit d’une étude rétrospective de dans le diagnostic de cette entité nosologique.
20 dossiers IRM encéphaliques colligés au service de radiologies Matériels et méthodes Nous avons relu les dossiers médicaux de
du CHU Mohammed VI d’Oujda durant une période de 4 ans allant tous les nouveaux nés hospitalisés dans le service de néonatalogie
de janvier 2016 à juin 2019. du CHU de Yopougon pour SCNN et à qui une ETF a été faite dans
L’âge moyen de nos patients est de 32 ans. le service de radiologie du même hôpital, durant la période d’une

if
Tous les patients ont bénéficié d’une TDM initiale sans et avec injec- année, allant de juillet 2018 à juin 2019. Les données épidémiolo-
tion de PDC à la phase aiguë et d’une ou deux IRM. giques, cliniques et les résultats des ETF ont été analysés.

t
L’examen IRM comportait des coupes sagittales en séquence T1 et Résultats Les SCNN ont été fréquentes avec un taux de 9,5 % des

ac
axiales en séquence T2, FLAIR, diffusion et T2* à l’aide d’un appareil hospitalisations. Elles ont concerné les nouveau-nés de sexe mascu-
1,5 Tesla. lin, de mères jeunes, paucigestes (p = 0,001) et paucipares (p = 0,01)
L’injection du Gadolinium a été réalisée chez tous les patients. et dont les circonstances d’accouchement étaient marquées par une
Résultats L’IRM cérébrale avait montré :
–anomalie de signal du cortex cérébral (hyposignal T1, hypersignal
T2 et Flair) n = 4 ;
m
dystocie dynamique avec une VPP de 60,7 % et une sensibilité de
89,7 %. Des lésions ont été observées à l’ETF dans 39,7 % des cas.
Elles étaient dominées par les ischémies (45 %) suivies des dilata-
ru
–anomalie de signal de la substance blanche sous corticale associée tions ventriculaires (28,3 %) et des hémorragies cérébrales (25 %).
n=4 ; Un cas de ventriculite a été observé. L’état clinique (p = 0,32), le
–anomalie de signal des noyaux gris centraux n = 4 ;
Fo

poids de naissance (p = 0,41), la prématurité (p = 0,10) et les présen-


–hypersignal T1 du cortex n = 5 ; tations dystociques (p = 0,47) n’étaient corrélées ni à la présence ni
–anomalies de signal des corps mamillaires n = 3. à la gravité des lésions cérébrales à l’ETF.
Les étiologies retrouvées chez nos malades étaient : Conclusion Les SCNN étaient fréquentes dans notre contexte.
–état de mal épileptique n = 4 ; L’ETF était d’une faible sensibilité (39,7 %) pour le diagnostic des
Z

–hypoglycémie n = 4 ; lésions causales. Le recours à l’IRM cérébrale devient plus que


–encéphalopathie de Gayet-Wernicke n = 2 ; d’actualité.
D

–retard de réveil postopératoire n = 1 ; Déclaration de liens d’intérêts Les auteurs déclarent ne pas avoir
–origine toxique n = 2 ; de liens d’intérêts.
–encéphalopathie hypoxique n = 2 ;
https://doi.org/10.1016/j.neurad.2020.01.040
oc

–encéphalopathie herpétique n = 3 ;
–AVC ischémique n = 2.
Conclusion La nécrose corticale laminaire est une zone de des- 100-150-C2904
truction neuronale suivie d’une transformation gliale. Intérêt de l’Échodoppler transcrânien
D

D’étiologies diverses (hypoxie cérébrale ; endocrinienne, toxique ; dans la prise en charge de l’enfant
vasculaire, immunologique ; infectieuse ; autres. . .), l’IRM joue un
rôle important dans le diagnostic précoce de la nécrose laminaire
drépanocytaire au CHU de Yopougon
Anhum Konan 1,∗ , N’goran Kouamé 1 , Ndogomo Méité 2 ,
étendue en particulier dans certains cas ou la TDM peut se révéler
Assoumou Tanoh 1 , Anne-Marie N’goan-Domoua 3
normale. Elle permet de comprendre le mécanisme physiopatho- 1 CHU de Yopougon, service de radiologie, 21, BP 632, Abidjan, Côte
logique et surtout de suivre l’évolution des lésions ischémiques.
La Source : www.doc-dz.forumactif.com

d’Ivoire
Déclaration de liens d’intérêts Les auteurs déclarent ne pas avoir 2 CHU de Yopougon, service d’hématologie clinique, 21, BP 632,
de liens d’intérêts.
Abidjan, Côte d’Ivoire
https://doi.org/10.1016/j.neurad.2020.01.039 3 Hôpital mère-enfant de Bingerville, service de radiologie, Côte

d’Ivoire
∗ Auteur correspondant.

Adresse e-mail : anhum konan@yahoo.fr (A. Konan)


Objectifs La drépanocytose est la vasculopathie sténosante pro-
gressive la plus répandue. Elle est grave, responsable chez
l’enfant, d’accidents ischémiques cérébraux. Une détection précoce
des facteurs pré-disposants est indispensable pour les prévenir.
L’échographie doppler transcrânien (DTC) constitue un moyen
simple, rapide, accessible et sans risque. Nous voulons évaluer son
intérêt dans cette indication, dans notre contexte.
Matériels et méthodes Étude prospective, d’une durée de six (6)
mois, menée dans les services de radiologie et d’hématologie cli-