Vous êtes sur la page 1sur 5

Page 1

L'Université de Sydney
MOOC Introduction au calcul
Notes pour ' Expressions algébriques, surds et approximations '
Idées importantes et faits utiles:
(i) Différences de la formule à deux carrés: Dans toute arithmétique bien conduite, nous avons
l'identité
a  2 - b  2 = ( a + b ) ( a - b ) .
connu comme la formule de la différence de deux carrés . Il est exploité, par exemple, dans le
prochain
idée importante (rationaliser le dénominateur).
(ii) Rationaliser le dénominateur: Si a ∈ Z, b ∈ N et a 소
/
b ̸ = 0 alors
1
un 소
/
b
=
(
1
un 소
/
b
)(
un 干
/
b
un 干
/
b
)
=
un 干
/
b
a  2 - b
.
Par exemple,
1
1+
/
5
=
(
1
1+
/
5
)(
1 -
/
5
1 -
/
5
)
=
1 -
/
5
1 - 5
=
/
5 - 1
4
,
et
1
3 -
/
7
=
(
1
3 -
/
7
)(
3+
/
7
3+
/
7
)
=
3+
/
7
9 - 7
=
3+
/
7
2
.
C'est un fait, discuté ci-dessous, que si a ∈ Z et b ∈ N, tels que b n'est pas un parfait
carré, puis un 소
/
b est irrationnel. La terminologie rationalisant le dénominateur vient
environ, comme dans les exemples ci-dessus, où la fraction d'origine a un nombre irrationnel
dans le dénominateur. La fraction est ensuite transformée par cette technique, de sorte que le
le dénominateur devient rationnel (un entier, en fait, dans chacun de ces exemples).
(iii) Fractions continues: une expression obtenue en prenant un nombre et en ajoutant un récipro-
cal, où le dénominateur lui-même est une autre expression impliquant un nombre ajouté à un
réciproque, et permettant à ce processus de se répéter, s'appelle une fraction continue .
Si l'expression entière est juste une réciproque, mais que le dénominateur peut être exprimé sym-
boliquement en termes de l'expression entière, alors l'expression peut être introduite en elle-même
indéfiniment, pour obtenir une fraction continue infinie . Par exemple, l'expression
X =
1
1 + X
conduit à la fraction continue infinie
X =
1
1+
1
1+
1
1+
1
1 + ...
En tronquant une telle expression à un endroit, on obtient une fraction continue finie ,
qui s'évalue alors à une fraction ordinaire.
1

Page 2
Exemples et preuves:
1. Considérez la fraction continue infinie mentionnée ci-dessus:
X =
1
1+
1
1+
1
1+
1
1 + ...
Si nous remplaçons les trois points de l'expression ci-dessus par zéro, nous obtenons le fini fini
suivant
fraction continue Y , qui est une approximation approximative de X :
X ≈ Y =
1
1+
1
1+
1
1+
1
1+0
Nous pouvons évaluer Y en évaluant l'expression «inside-out» comme suit:
Y =
1
1+
1
1+
1
1+
1
1+0
=
1
1+
1
1+
1
1+1
=
1
1+
1
1+
1
2
=
1
1+
1
3 / 2
=
1
1+
2
3
=
1
5 / 3
=
3
5
.
C'est en effet un fait, pas évident, que X représente un nombre réel (la réciproque de
le nombre d' or , exploré dans une future vidéo). Pour voir que cette expression peut être évaluée
implique de manière sensible la théorie des limites , introduite dans le module 3 . La preuve que
il y a convergence vers l'inverse du nombre d'or, voire de n'importe quel nombre réel,
est un argument avancé impliquant la théorie des séquences convergentes , qui est au-delà
la portée de ce cours.
2. Nous expliquons pourquoi α = a +
/
b est irrationnel si a est un entier et b est un nombre naturel qui
n'est pas un carré parfait. Nous avons mentionné dans les notes précédentes que
/
b est irrationnel.
Supposons, par contradiction, que α soit rationnel, disons α = m
n
où m et n sont
entiers. Puis
un +
/
b =
m
n
,
pour que
/
b =
m
n
- a =
m - un
n
.
Mais cette expression de droite est un rapport de deux entiers, m - an et n , exprimant
/
b
comme une fraction, ce qui est impossible. Par conséquent, α est irrationnel.
Un argument presque identique montre qu'un -
/
b est également irrationnel.
2

Vous aimerez peut-être aussi