Vous êtes sur la page 1sur 6

UNIVERSITE ABDELMALEK ESSAADI

ECOLE NATIONALE DES SCIENCES APPLIQUEES


D’AL HOCEIMA

Département : Génie Civil, Energétique et Environnement

Année académique : 2019-2020

Devoir Libre

Réalisé par :
Ahmed Hamza El azhari
Oussama El kamouni
Yahya Frid

Encadré par :
Mr. Diman
EXERCICE 1
On a l’équation de Bernoulli entre deux points A et B :
PA VA ² PB VB²
ZA+ ρg + 2 g = ZB + ρg + 2 g + ΣΔ hAB

On propose : pA = pB = patm ; v²A ≈0 ;


D’où l’équation devient :

VB ²
ZA= ZB + 2 g + ΣΔ hAB = H
Commençant par définir les différentes pertes de charge entre A et B :
Soient C1 et C2 les sections, longueurs, diamètres, coefficients de frottement et vitesses
dans les conduites 1 et 2 respectivement.

*Pertes à la sortie du réservoir :


Q 2
Δhs= 0.5* VC 1
2

=0.5 ×
( )
SC 1
=
0.5
×Q2
2
2g 2g 2 g SC 1
* pertes dans la conduite 1 :

Δh1=

*Pertes entre les conduites 1 et 2 :

Δhrétr=
*Pertes dans la conduite 2 :

Δh2=
D’où on aura :

ΣΔAB= Δh + Δh s 1 + Δhrétr + Δh2

Donc :
Cette équation nous permet de déterminer directement du débit en fonction du différentiel
des hauteurs. D’où :

Enfin, si le réservoir est fermé et que l’eau qui s’y trouve est soumise à une pression
supplémentaire de 8.83bars, l’équation devient :
P VB²
H+ ρg = 2 g + ΣΔ hAB
Les pertes le long du circuit gardent la même formulation indépendamment de la pression
dans le réservoir.
Au final, le débit évacué dans le deuxième cas de figure vaut :

Valeurs numériques
Les différentes pertes, en fonction du débit, et considérant les données de l’exercice, valent
respectivement (les pertes étant exprimées en [m] et les débits en [m³/s]) :
• pertes locales à la sortie du réservoir : Δhs = 0,66Q²
• pertes en long dans la conduite 1 : Δh1 = 11,90Q²
• pertes au rétrécissement brusque : Δhrét = 21,69Q²
• pertes en long dans la conduite 2 : Δh2 = 645,52Q²
Ce qui nous donne les débits recherchés dans les deux cas :
Qcas1 =117l / s
Qcas2 = 370l / s
Enfin, les vitesses respectives à la sortie du jet s’obtiennent directement :
Vcas2 = 3,7m/ s
Vcas2 =11,8m/ s

EXERCICE 2:
1. Calcul de vitesse d’écoulement V de l’eau dans la conduite  : V= Q/S
Sachant que  :
Le débit volumique a pour valeur Q= 2,8 l/s
Et la surface de conduite est  :
π d2
S=
4
Donc  ; V= 0,1956m/s

2. Calcul du nombre de Reynolds Re  :


VD V Dρ
ℜ= =
ϑ μ
Alors  ; Re= 26406
Puisque la valeur est supérieure à 5000, donc l’écoulement est turbulent.

3. Détermination du coefficient de pertes de charge linéaire λ  :


1 k + 2,51
=−2 log( ¿ )¿
√λ 3,71 D ℜ √ λ
k
Or, ε = ⟺ k=ε . D
D

k=1 ,35 . 10−5

Par suite, on déduit par itération  : λ=0,02445

En déduire les pertes de charges Δh tout au long de la conduite :

L.V2
Δh=λ
D .2 g
Donc Δh=0,0229m

4. Calcul de la puissance utile Pu de la pompe en Watt  :


La puissance utile de la pompe :
Pu=ρgQH
En appliquant le théorème de Bernoulli entre 1 et 2 :
P 1 V 12 P 2 V 22
+ + Z 1+ H = + + Z 2+ Δh
ρg 2 g ρg 2 g
H= Δh+ ( Z 1−Z 2 )
H= 35,0229m
Alors, Pu=962,009 Watt
5. calculer la puissance absorbée par la pompe  :

On sait que  : le rendement = Pfournie/Pasorbee

Donc Pabsorbee= Pu/0,8=1202,51 Watt

EXERCICE 3 :

1. Calcul de la vitesse d’écoulement dans la conduite :


4∗Qv
V= =0. 15 m/s
π∗d ²

2. Calcul de nombre de Reynolds :


V ∗d
ℜ= =1950
μ
( )
ρ

3. La nature d’écoulement :
Puisque: Re≤2100 alors l’écoulement est laminaire

4. Calcul de coefficient de perte de charge linéaire :


 D’après la formule de poiseuille :
64
λ= =0.0328

5. Calcul de perte de charge linéaire :


λ∗L∗V 2
ΔHl= =0.0087 m
2∗d∗g

6. Calcule Des pertes de charges singulières :


k∗V 2
ΔHs= =0.0074 m
2g

7. Calcul de la puissance utile Pu de la pompe en :


D’après le théorème de Bernoulli :
V 22−V 1² P 2−P1
+ + g ( Z 2−Z 1 )
2 ρ
Pu
¿ ΔHl + ΔHs+
ρ∗Qv
Avec :
Z1 = 0; Z2 = 10 m; p1 = p2 = Patm; V1=0; V2=0.15m/s
Alors:
V 22 (
Pu= ( 2 )
+ g Z 2−Z 1 )−ΔHl −ΔHs ∗ρ∗Qv=196.19W

8. Calcul de la puissance absorbée par la pompe :


Pu
Pa= =280.27 W
η

Vous aimerez peut-être aussi