Vous êtes sur la page 1sur 9

Chapitre IV Calcul des charges et surcharges

I. EVALUATION DES CHARGES

L’ouvrage doit être résisté ou effort appliqué qui sont les suivantes

 La charge permanente (CP).


 La charge complémentaire permanente (CCP).
 Les surcharges routières.

I.1. La charge permanente (CP)


Elle contient seulement le poids propre des poutres et la dalle (tablier).

I.1.1 Le poids propre de la poutre

2 1

3 2 1

11,20 2 0,40 1,40 1

Fig.1. Coupe longitudinale

35
10 10 35

27
8

70 130 130

7,5 7,5
10 4
15 15
17,5 15 17,5 25 25
50 50

Fig.2. Coupe 2-2 Fig.3. Coupe 1-1

ENTP 2006/2007 27
Chapitre IV Calcul des charges et surcharges

Pt = P1 + P2 + P3
P2 = 11, 20. (50 x15 + 10x17, 5 + 8x10 + 35 x 27 + 88 x 15) 10 - 4 x 2, 5
= 9, 156 t
P1 = 1, 40. (50 x15 + 4x7, 5 + 115x35)10 - 4 x 2,5
= 1, 68 t
P2 = 0, 4 x 2, 5 x (0, 327+0, 480)/2
= 0, 403 t
Pt = 2 x (1, 68 + 9, 156 + 0, 403)
P poutre = 22, 478 t

P (t/ml) = 22, 478 / 26


P poutre = 0, 864 t/ml

I.1.2. le poids propre de la dalle

a. La charge de la dalle qui revient a la poutre intermédiaire


P i = 1 x 0, 2 x 2, 5 x 1
P i = 0, 500 t/ml.

b. La charge de la dalle qui revient a la poutre de rive


P r = 1 x 0, 2 x 2,5 x 1, 13
P r = 0, 565 t/ml.

I.2. La charge complémentaire permanente (CCP)

Elle contient le poids de la superstructure tel que se dernier contient les éléments
suivants
 Revêtement.
 La chape.
 La corniche.
 Trottoirs.
 Le garde-corps.
 La glissière de sécurité.

22

20 130

75 20
53

6 6

Fig.3. Détail trottoir


I.2.1. Revêtement
On a couche de revêtement de 8 cm donc
P e = 0, 08 x 2, 2 x 13, 5
P e = 2, 376 t/ ml.

ENTP 2006/2007 28
Chapitre IV Calcul des charges et surcharges

I.2.2. La chape
On a couche de chape de 2 cm donc
P e = 0, 02 x 2, 2 x 13, 5 P e = 0, 594 t/ml.

I.2.3. La corniche
P c =2, 5 x 1 x [(6+12) x 53/2 + (20+21) x 10/2 + (21+22) x 12/2]10 -4
P c = 0, 235 t/ml.

I.2.4. Le trottoir
P t =2, 5 x 1 x 0,20 x 1,30
P t =0, 65 t/ml.

I.2.5. Le garde- corps


Le poids de garde-corps est 0.1 t/m.

I.2.6. La glissière de sécurité


Le poids de la glissière de sécurité est 0.06t/ml.

I.2.7. Poids total de la superstructure


Ps = 2, 376 + 0, 594 + 2 (0, 235 + 0,65 + 0, 1 + 0,06)
Ps = 5,06 t/ml.

a. La charge de la superstructure qui revient a la poutre intermédiaire


P i =5,06/16
P i =0, 316 t/ml.

b. La charge de la superstructure qui revient a la poutre de rive


P r = 5, 06/16
P r =0, 316 t/ml.

I.2.8. La charge reprise par chaque poutre

a. La charge total qui revient a la poutre intermédiaire


P i = (0, 864 +0, 5 + 0, 316) x 26
P i = 43, 680 t/ml.

b. La charge total qui revient a la poutre de rive


P r = (0, 864 +0,565 + 0, 316) x 26
P r = 45, 370 t/ml.

La charge Poutre intermédiaire (t/ml) Poutre de rive (t/ml)


Poutre seule 0, 864 0, 864
La dalle 0, 5 0,565
superstructure 0,316 0, 316
total 1,680 1, 745

Tableau 1. Charge reprise par poutre.


G = Pi x 14 + P r x 2
= 1, 860 x 14 + 1, 745 x 2 =29, 53 t/ml
G =29, 53 x 26 = 767, 78 t G = 767, 78 t

ENTP 2006/2007 29
Chapitre IV Calcul des charges et surcharges

I.3. Calcul des surcharges routières

On distingue

 La surcharge de type A (L).


 Système B.
 La surcharge militaire M c 120.
 La surcharge exceptionnelle convois D 240 t.
 Les surcharges sur trottoirs.

a. La largeur roulable (L r)

La largeur roulable est définie comme la largeur comprise entre dispositifs de retenue
ou bordures.

b. La largeur chargeable (L c)

Se déduit de la largeur roulable, en enlevant une bande de 0,50m le long de chaque


dispositif de retenue (glissière ou barrière) lorsqu’il existe.

c. Dans notre projet on a

L r = 13,50 m.
L c = 13,50 m.

d. Le nombre de voie

Les chaussées comportent un nombre de voie de circulation égal à la partie entière du


quotient par 3 de leur largeur chargeable.
Lc
N= —
3
13,50
Donc : N = ——— = 4,5 d’où N=4
3

e. Classe de ponts routes

On distingue trois classe de ponts, on fonction de leur largeur roulable les suivantes

La classe La largeur roulable


1 L r≥ 7 m
2 5,50 m< L r< 7 m
3 L r <5,50 m

Tableau 2. Classe de pont

On a L r > 7 m donc notre pont est classé dans la 1ere classe.

ENTP 2006/2007 30
Chapitre IV Calcul des charges et surcharges

I.3.1 Système de charges A (L)

Le système A se compose d’une charge uniformément répartie dont la l’intensité


dépend de la langueur L chargée est donne par la formule suivante

A (L) = a1 x a2 x A (L) avec :

36000
A (L) = 230 + ———
L +12
L : portée du pont.

36000
A (L) = 230 + ———=1202,97 kg/m2
25 +12

A (L) = 1,2 t/m2

a1 : coefficient de dégressivité transversale de la charge, est donné par le tableau


suivant

Nombre de voies chargées


Classe du pont 1 2 3 4 5
1 1 1 0,9 0,75 0,75
2 1 0,9 - - -
3 0 ,9 0,8 - - -

Tableau 3. Coefficient de dégressivité transversale de la charge

v0
a2 =
v
Avec
v 0 = 3,5 m (pont de1ère classe)
v : largueur d’une voie
v = 13, 5/4
v =3,375 m

Dans notre projet on a

Nombre de a1 a2 A(L) ×a1 ×a2 Largeur de voie A2 (L) (t/ml)


voies
1 1 1, 037 1,24 3,357 4,185
2 1 1, 037 1,24 6, 75 8,370
3 0,9 1, 037 1,11 10,125 11,230
4 0,75 1, 037 0,93 13,5 12,55

Tableau 4. Charge A (L) par voie

ENTP 2006/2007 31
Chapitre IV Calcul des charges et surcharges

I.3.2 Système de charges B

Le système de charge B comprend trois sous systèmes les suivantes :


 Sous système B c : ce compose de camions types (30T).
 Sous système B t : ce compose d’une roue isolée.
 Sous système B r : ce compose de groupes de deux essieux dénommés
essieux tandems (8T).

a. Sous système B c

On dispose sur la chaussée au plus autant de files ou convois de camions que la


chaussée comporte de voies de circulation (cf.Art.2.2) et l’on place toujours ces files
dans la situation la plus défavorable pour l’élément considéré.
Disposition dans le sens transversal : nombre maximale de files que l’on peut
disposer égale au nombre de voies de circulation, il ne faut pas en mettre plus, même
si cela est géométriquement possible, les files peuvent être accolées ou non.
Disposition dans le sens longitudinal : nombre de camions est limité à deux, la
distance des deux camions d’une même file est déterminée pour produire l’effet le
plus défavorable.
Le sens de circulation peu être dans un sens ou dans l’autre à condition que les
deux camions circulent dans le même sens.
En fonction de la classe du pont et du nombre de files considérées, la valeur des
charges du système B c prise en compte est multipliée par le coefficient bc, donner
dans le tableau suivant.

Nombre de fils considéré


Classe du pont 1 2 3 4 >5
1 1,20 1,10 0,95 0,80 0,70
2 1,00 1,00 // // //
3 1 ,00 0,80 // // //

Tableau 5. Coefficient b c

4,5 1,5

12t 12t 12t 12t


6 6 2
4,5 1,5 4,5 4,5 1,5
0,5

Fig.4. Longitudinalement
Fig.5. En plan
2,5 2,5
m m

0,25 2 0,5 2

Fig.6. Transversalement

ENTP 2006/2007 32
Chapitre IV Calcul des charges et surcharges

Chaque camion port trois essieux a roues simple ayant une masse totale de 30t
donc Un essieu avant de 6t
Deux essieux arriérés de 12t chacune
La disposition longitudinale et tranversale ce sont selon CPC.
La charge Maxe de système B c est :
S1= 2x 30x4
S1= 240t
Détermination de bc :
On a un pont de 1ere classe et 4 voies chargées donc le bc= 0.80
D’où :
S = S 1 x bc
S = 240x0.80. D’ou S= 192t

Cœfficient de majoration dynamique

0.4 0.6
δ = 1+ + .Tel que :
1 + 0.2 L G
1+ 4
S
L : la longueur de l’élément, L=26m.
S : la surcharge maximale, S = 192t.
G : la charge permanente, G = 767, 78 t.
0,4 0,6
δ bc = 1 + + δ= 1.099
1 + 0,2 x 26 767,78
1 + 4x
192

N bre de voies chargée bc Charge par essieu (t)


1 1.2 E.AV 1 x 6 x 1, 2 0 x 1, 099 7, 89
E.AR 2 x 6 x 1, 2 0 x 1, 099 15, 79
2 1.1 E.AV 2 x 6 x 1,10 x 1, 099 14, 48
E.AR 4 x 6 x 1,1 0 x 1, 099 28, 96
3 0.95 E.AV 3 x 6 x 0, 95 x 1, 099 18, 75
E.AR 6 x 6 x 0 ,95 x 1, 099 37, 51
4 0.88 E.AV 4 x 6 x 0 ,80 x 1, 099 21, 06
E.AR 8 x 6 x 0, 80 x 1, 099 42, 12

Tableau 6. Charge (b c ) par voie

b. Sous système B t

Un tandem du système B t comporte deux essieux, tous deux à roues simples


répond aux caractéristiques suivantes :
• Masse portée par chaque essieu 16 t
• Distance entre les deux essieux 1,35 .m
• Distance d’axe en axe des deux roues d’un essieu 2 m
Le système est applicable seulement pour les ponts de 1ère et 2ème classe.
Le système B t doit être multiplié par un coefficient b t qui en fonction de la classe du
pont.
Les valeurs de cœfficient b t sont données par le tableau suivant

ENTP 2006/2007 33
Chapitre IV Calcul des charges et surcharges

Classe du pont 1 2
Cœfficient b t 1 0,9

Tableau 7. Coefficient (b t )

0,6

2,0
0,6
3,0 3,0

1,0
1,35

0,6

2,0
16t 16t
0,5 2,0 2,0

0,6
1,0

Fig.7. Longitudinalement Fig.8. Transversalement Fig.9. En plan

Masse total 32t.


S = s1 x b t
Pont 1ere classe b t = 1.
S=32 x 4 x 1 =128 t.
G = 767, 78 t.
0,4 0,6
δ bc = 1 + +
1 + 0,2 x 26 767,78
1 + 4x
128
δ bt= 1.088t

Nombre de tandem bt δ bt Charge par essieu (t)


1 1 1, 087 16 x 1 x 1 x 1, 088 17, 37
2 1 1, 087 16 x 2 x 1 x1, 088 34, 75

Tableau 8. Charge (b t ) par essieu

I.3.3. Système militaire M c 120

Les véhicules types militaires sont souvent plus défavorable que le système A et B
pour les éléments de couverture ou d’ossature des tablier.
1,0

55t
2,3
1,0

55t
6,1 6,1
m

Fig.10. Transversalement Fig.11. Longitudinalement Fig. 12. En plan

ENTP 2006/2007 34
Chapitre IV Calcul des charges et surcharges

Masse totale de chenille 110 t/ml.


0,4 0,6
δ bc = 1 + +
1 + 0,2 x 26 767,78
1 + 0,4
110
δ M c = 1, 085 t/ml.
P = 110 x 1, 085 = 119, 31 t.
Soit par ml de chenille = 119, 31/6,10

M c = 19, 55 t/ml

I.3.4. Charge exceptionnelle D240

Les charges exceptionnelles ne sont pas frappées par le cœfficient de majoration


dynamique. Le convoi type D comporte une remarque de trois éléments de 4 lignes à
2 essieux de 240 t de poids total.

240 t
3,2

18,60

Fig.13. En plan

p 240
P = 240 t soit P = = = 12,90t / ml
l 18,6
Largeur de 18, 6 m

D240 = 12, 90 t/ml

I.3.5. Surcharge de trottoir

On applique sur le trottoir une charge uniforme de 150 Kg/m2


Largeur du trottoir est 1,50 m

 Pour 1 trottoir chargés

P = 0, 15 x 1, 5 = 0, 225 t/ml

P = 0, 225 t/ml

 Pour 2 trottoirs chargés

P= 2 x 0, 225 = 0, 45 t/ml.

P = 0, 45 t/ml

ENTP 2006/2007 35

Vous aimerez peut-être aussi