Vous êtes sur la page 1sur 23

REPUBLIQUE ALGERIENNE DEMOCRATIQUE ET POPULAIRE

Ministère de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique


Université Abou bekr belkaid Tlemcen
Faculté des Langues Etrangères
Département de Français

Avant-projet du mémoire :
Présenté en vue de l’obtention du diplôme de magister

Intitulé : l’enseignement précoce des langues étrangères en crèches


algériens

Option : Linguistique et didactique du FLE

Présenté par : Mahmoudi Fatima Zahra


Masbeh Sihem
Sous la direction de : benghabrit, professeur université de Tlemcen

Année Universitaire : 2019-2020


Sommaire :

Introduction générale
Problématique

Méthodologie

Hypothèses

-cadre théorique :
1-La précocité des langues étrangères

2-qu’est ce qu’une éducatrice du crèche.

3--le rôle de la crèche dans le développement de l’enfant

4- les activités proposées et les pratiques pédagogique pour l’enseignement dès


le plus jeune .

5-le but de l’enseignement précoce des langues étrangères.

-Cadre pratique :
1- Méthodologie de recherche
2- Présentation de l’enquête de terrain
3- Outil de recherche
4- Analyse du corpus
5- Analyse des résultats

Conclusion

Questionnaires

Bibliographie
Sujet :
L’enseignement précoce des langues étrangères dans les crèches
algériennes.

Motivation :

Le choix de notre thème est basé surtout sur une compréhension de la réalité
issue de notre expérience professionnelle dans le domaine, Notre intérêt pour
l’étude des représentations sociolinguistiques du français et de l’anglais chez les
mitrasses du crèche vient d’un besoin se rapportant à notre volonté dans le but
de sensibiliser les acteurs à faire tout leur possible pour initier les enfants aux
langues étrangères dès leur plus jeune âge parce que une crèche plurilingue
est le seul endroit où on se livre à une meilleure éducation qui concerne
l’intelligence, le comportement et le langage …etc. Elle est constitue pour les
enfants un milieu propre et convenable, il est évident que le plurilinguisme
constitue un atout considérable pour la réussite sociale, professionnelle et
personnelle de chaque individu.
Introduction :

«Être, c’est parler plusieurs langues, ne pas être, c’est parler une seule langue».

Jean-Paul Sartre

Les langues ont le premier outil pour échanger, marqueur social par excellence,
est considéré comme étant l’un des facteurs déterminants dans la construction
de l’identité. Il est important pour les individus de maîtriser le plus tôt possible,
une ou des langues étrangères, pour qu’ils puissent avoir l’opportunité de
s’intégrer à un monde en perpétuel changement.

L’Algérie est reconnue généralement comme le second pays francophone pour


le nombre de ses locuteurs, et pourtant elle ne fait pas partie de l’Organisation
Internationale de la Francophonie, La réalité linguistique actuelle permet de
constater que les langues étrangères développer la compétence plurilingue et
pluriculturelle. Les chercheurs et les pédagogues ont conformé qu’un enfant
atteint imparfaitement la moitié de son niveau d’intelligence à l’âge de trois
ans. Cette intelligence lui permet d’apprendre, répéter, communiquer et jouer
…etc. Chaque enfant passe des étapes bien distinctes certainement à l’âge de
trois ans, il est conscient et curieux, l’enfant pose beaucoup de questions pour
comprendre des situations d’imagination, imitation et l’apprentissage des
langues …etc. Donc, Commencer l’apprentissage d’une langue le plus tôt
possible peut permettre aux enfants de maitriser facilement d’autres langues.

Mots- clés : les langues étrangères - précoce - bilinguisme – enfant –


enseignant – monolingue.
Problématique :

L’Algérie œuvre son champs d’enseignement à diverses langues étrangères à


savoir(le français, l’anglais, l’allemand, l’espagnol). l’enseignement précoce des
langues étrangères joue un rôle fondamentale dans l’apprentissage d’une
seconde langue surtout à savoir que la majorité des apprenants ne parviennent
pas à une maitrise suffisante de la langue, donc il est nécessaire d’être
confronté dés le plus jeune âge car le jeune enfant possède à la naissance des
puissants mécanismes d’acquisition qui se fait de manière naturelle comme un
enfant qui apprend sa langue maternelle, et ça est preuve par les chercheurs
qui se sont intéressés au bilinguisme, qu’ont reconnue que le cerveaux
mécanisme de l’adulte ne possède plus au même degré que l’enfant ou va
acquérir une ouverture intellectuelle et sociale .

Pour GUBRINA Petar la précocité : « c’est la période précédant l’école primaire


que l’enfant développe les plus grandes facilités pour l’apprentissage d’une
langue étrangère car l’acquisition se fait encore de manière naturelle avant se
plier aux situations institutionnelles d’apprentissage ». Donc Assimiler une
langue étrangère à un âge précoce, est une stratégie éducative qui permet aux
enfants de se fondre dans un monde de motivation et de développement.

A l’âge de trois ans, l’enfant dispose d’une intelligence qui facilite son
adaptation à l’apprentissage de plusieurs langues, La crèche et la maternelle,
facilitent cet apprentissage à l’aide d’un mode ludique (jeux, comptines,
images…) parce que l’enfant passe la plupart de son temps à la crèche. Donc,
l’enfant dispose d’une aptitude naturelle pour apprendre des langues
collectivement parce qu’elle est la premières approches au niveau des sens et
de commencer à prendre conscience des règles dans la vie groupe, comme
apprendre à respecter les autres. Elle est la deuxième famille de l’enfant, c’est
le monde extérieur de la socialisation pour l’enfant. Son rôle n’est pas
d’impliquer les connaissances proprement scolaires aux enfants, mais de les
aider à grandir, les encourager à faire un pas en avant quel que soit son stade
de développement. Elle est l’un des moyens d’assurer aux jeunes enfants un
milieu complémentaire au milieu familial pour soutenir ses actions éducatives
dans le but de l’intégrer précocement dans les milieux qui lui sont offerts, et
d’assurer pour la suite de sa réussite.

À la lumière de notre réflexion nous avons constaté ce questionnement afin


de réaliser notre objective « Ya t-il des crèches qui favorisent l’enseignement
des langues étrangères chez les enfants ? À quel âge précis l’apprentissage
précoce sera-t-il le plus efficace ? Quelles sont les représentations que font les
maitresses pour aider les enfants à une maitrise suffisante des langues
étrangères ? »

Alors nous proposons les hypothèses suivantes, Si nous confirmons cette


hypothèse-là, alors il devient légitime d’encourager le processus
d’enseignement des langues étrangères dès la maternelle.

 Les enfants bilingues ont plus de facilités à s’impliquer dans l’acquisition


d’une autre langue étrangère, ils ont une aptitude pour apprendre les
langues plus rapidement que les adultes.

 les outils et les supports d’apprentissage pourraient être une source de


plaisir dans l’apprentissage des langues étrangères.

 L’intégration du français en plus de l’arabe dans les crèches est un moyen


pour sensibiliser l’enfant à l’éducation aux langues.

 L’enfant en plus de son rôle d’enfant, apprend sans oublier qu’il est aussi
locuteur et interlocuteur et potentiellement attentif.

Intention de recherche :

L’enseignement précoce des langues étrangères (français, anglais..) chez les


crèches algériennes.
L’objectif :

Le travail de notre recherche s’inscrit dans le cadre didactique qui s’intitulé de


l’enseignement précoce des langues étrangères en Algérie pour l’objectif de
mieux connaître ces avantages : valoriser les langues étrangères et de montrer
l’intérêt de l’enfant d’avoir des compétences linguistiques et sociolinguistiques
dans la langue cible car l’enfant mis en situation de bilinguisme peut avoir
certains avantages par rapport aux enfants monolingues ainsi l’ouverture
d’esprit ,la curiosité , la tolérance envers l’autre, la réussite sociale,
professionnelle et personnelle de chaque individu. Aussi savoir la possibilité
d’avancer l’enseignement des langues étrangères afin d’obtenir des meilleurs
résultats à l’avenir portant n’est pas facile dans le cadre de notre système
éducatif actuel.

Plan de notre travail :

Notre étude est articulée en deux parties. Dans un premier temps, nous
tentons de mieux circonscrire le sujet dans le domaine de recherche qu’est la
sociolinguistique des Langues Etrangères, de présenter les différentes activités
et les différents objectifs de la précocité de l’enseignement des langues.

Dans un premier temps, en va essayer de voir la situation linguistique de


l’Algérie et les compétences des enfants après on va définir la crèche, le statut
de l’éducatrice, ces caractéristiques et son rôle dans le développement et la
socialisation des enfants.

Dans le second temps, on va essayer aussi de voir les activités proposées pour
l’enseignement et l’apprentissage des langues dès le jeune âge dans les
crèches, le but de l’enseignement d’une langue étrangère et les avantages de
l’enseignement précoce d’une langue.

Dans notre partie pratique, on va présenter tout le déroulement de notre


enquête qui a été effectuée au crèches privés et bien sûr les réponses à toutes
nos questions et nous confirmons ou informons nos hypothèses que, nous nous
sommes supposées auparavant.

Méthodologie
1- Echantillonnage :

Le choix de la population à étudier (les maitresses des crèches) comme


échantillon d’analyse nécessaire à un bon déroulement de notre étude, donc
nous avons distribué dix questionnaires pour les enseignants. Le but de notre
enquête est d’établir les avantages de l’apprentissage précoce des langues
étrangères, et porter une vision sur le rôle des parents dans l’apprentissage de
ces langues.

2-Présentation du terrain d’enquête :

Nous avons mené notre enquête auprès des crèche privée à Maghnia, elle
nécessite du déplacement vers plusieurs crèches pour être en contact avec les
professeurs des langues étrangères et leurs donné les questionnaires pour y
répondre mais à cause de la crise sanitaire nous avons les contactent seulement
aux facebook.
Deux raisons au moins nous ont conduites à choisir ce terrain d’enquête :
*L’intérêt de mener une enquête au niveau d’une crèche.
* Le rôle primordial que jouent les maitresses pour motiver les enfants à
apprendre les langues dès le plus jeune âge.

Les crèches sont plurilingues et elles ont constitué pour les enfants un milieu
propre et convenable, à partir des projets éducatifs ludiques appliqués en
classe ou en dehors de la classe. Elle reçoit les enfants de 3 à 5ans. Elle est
composée de petites classes chaleureuses et sécurisantes. Une équipe
d’enseignement, attentive veillent à leurs besoins. Plusieurs aires de jeux
permettent aux enfants de se détendre dehors. Des ordinateurs présents dans
chaque classe enrichissent une documentation mise au service de
l’enseignement

Pour les enfants, les parents des élèves ont le choix entre un programme
francophone, anglophone pour étudier en français ou en anglais.
Les jeunes enfants apprennent à parler le français ou l’anglais sans effort parce
qu’ils comprennent écoutent, parlent en situation, en se livrant à toutes sortes
d’activités au sein de leur classe. L’enfant par le désir de participer, intégrer
naturellement et rapidement une nouvelle langue. Elle n’est pas une garderie,
mais un lieu de travail véritable ou les compétences que l’enfant acquiert sont
essentielles pour son parcours scolaire ultérieurs.

3-Analyse du corpus:

Cette recherche nous permet d’analyser le rôle déclencheur que jouent les et
les maitresses dans l’enseignant précoce des langues étr%angères, au cours
d’une situation conflictuelle que vit l’Algérie d’aujourd’hui.

1- représentation de la langue enseignée par chacun des enseignants.

langues Nombre de pourcentage%


réponses
français 6 60
anglais 3 30
autre 1 10

langues enseigné:

francais
anglais
autre

-D’après le résultat obtenu, on marque que 60̃% de maitresses enseignent le


français, 30 %enseignent l’anglais, et le reste enseignent d’autres langues, ce
qui explique que la langue française a une place supérieure chez la majorité des
maitresses.

2- représentation de L’expérience dans le domaine d’enseignement :

Années Nombre de réponses Pourcentages%


2 ans 1 10
3 ans 4 40
5 ans 6 60

l'experience dans le domaine d'enseignement

2 ans
3 ans
5ans

-A partir du tableau ci-dessus ; nous remarquons que, sur 10 maitresses, 5


maitresses ont moins de 5ans d’expérience dans le domaine d’enseignement
d’une langue étrangère, ainsi que 6 maitresses n’ont que 5ans d’expérience
dans ce domaine.

Nous remarquons une certaine différence entre les éléments qui composent
notre échantillon, voire que la majorité ont une absence d’expérience et de
pratique dans le domaine.
3- représentation de la méthode de travailler avec les enfants :

Nombre de réponses Pourcentage%


En groupe 10 100
individuel 0 0

la méthode de travaille avec les enfants

groupe
individ
uel

-D’après le résultat obtenu, toutes les maitresses préfèrent travailler en groupe


avec les apprenants, tant qu’elle est la meilleure méthode pour voir toutes
leurs difficultés lors de l’apprentissage d’une langue étrangère.

4- représentation de la valeur d’enseigner les langues étrangères.

Nombre de réponses Pourcentage %

Décourageant 2 20
Valorisant 8 80
le valeur d'enseigner les langues
étrangères
découragement
valorisant

- D’après ce qui précède, on trouve que la majorité des maitresses avec


pourcentage de 80 % confirment que le fait d’apprendre et d’enseigner
les langues étrangères est un facteur valorisant par excellence.

5-représentation de l’objectif faire recours à la langue maternelle :

Nombre de réponses pourcentage%


Traduire un mot 6 60
Traduire une phrase 3 30
Traduire structure 2 10
grammatical

objectif de la recours de la langue maternelle

traduire un mot
traduire une phrase
traduire d'une stucture
grammatical
-Les résultats de cette question portent sur les moments de l’utilisation de la
langue maternelle dans l’explication des leçons lors de l’apprentissage des
langues étrangères, où la majorité de ces maitresses avec pourcentage de 60 %
ont le recours pour traduire certains mots qui sont difficiles.

6- représentation des difficultés rencontrées Lors de l’enseignement des


langues étrangères.

Les problèmes Nombre de réponses Pourcentages%


prononciation et de 6 60
compréhension de l'écrit

Compréhension et 4 40
communication oral

les difficultés rencontrés

prononciation et
compréhension de l'écrit
compréhension et
communication oral

-D’après le résultat obtenu, 40% trouvent les difficultés en compréhension et


communication orale, ainsi que 60% trouvent des problèmes de prononciation
et de compréhension de l’écrit, ce qui pousse toujours les maitresses à faire
recours à la langue maternelle.
7- représentation du suivi d’un programme spécifique pour renforcer
l’apprentissage des langues étrangères :

Nombre de réponses pourcentage%


Oui 9 90
non 1 10

la suivre d'une programme spécifique

oui
non

-A travers le tableau ci-dessus, nous remarquons que la majorité des maitresses


avec pourcentage de 90 %suivent un programme spécifique à savoir les images,
les dessins et les gestes c’est juste pour débloquer certaines situations
problèmes.

8- représentation d’action si un enfant présente un retard du langage :

Nombre de réponses Pourcentage%


Vous le signalez à un 3 30
spécialiste

Vous faites des efforts 6 60


pour l'aider
Vous n'avez pas les 1 10
moyens
vos actions si vous remarquezun retard du langage

Vous le signalez à un spécialiste


Vous faites des efforts pour
l'aider
vous n'avez pas les moyens

-D’après le résultat ci-dessus, 60 % de maitresses s’inquiètent quand un enfant


présente un retard de langage, ce qui les pousse à trouver des solutions, 30 %
elles ont le signaler à un spécialiste alors que 10̃ % de cette totalité ne savent
pas régler le problème de ces enfants.

9-représentation de langue que l’enfant s’exprime en classe :

Nombre de réponses Pourcentage%


Langue maternelle 6 60
Langue étrangère 4 40

par quelle langue l'enfant s'exprime en classe

langue maternelle
langue étrangères
- Comme il l’indique le tableau ci-dessus, 60̃ % des enfants utilisent la langue
maternelle pour s’exprimer en classe ou bien encore, pour répondre aux
questions posées ; en revanche seulement 40̃% des enfants qui répondaient en
langue étrangère, mais ce résultat marque un bon pourcentage ce qui explique
que les enfants pensent en langue étrangère.

10-représentation de l’utilisation de la langue maternelle et étrangère pour


expliquer un mot non-compris par un enfant :

Nombre de réponses pourcentage%


Langue maternelle 6 60
Langue étrangère 4 40

Ventes

Langue maternelle
Langue étrangère

-Le recours à la langue maternelle est mentionné en premier lieu avec 60̃ %
lorsqu’il s’agit de communiquer avec des enfants qui ne maitrisent pas bien
cette langue étrangère pour bien préciser la signification d’un mot ou un objet,
on fait la traduction pour bien comprendre
11-représentation des méthodes pour l’enseignement des langues :

Nombre de réponse pourcentage%


Les jeux éducatifs 4 40
Le dessin 6 60

les moyens qui facilient l'enseignement des langues

les jeux éducatifs


le dessin

-Cette enseignement des langues nécessite de trouver une ou des moyens pour
faciliter cette tâche , 40% des maitresses ont choisit les jeux éducatifs
parce qu’il est le bienfait pour l’enfant ; ce dernier occupe une grande place
dans l’apprentissage des langue et le plus grand pourcentage ont choisit le
dessin car l’enfant aime les images coloré qu’aident à imaginer les situations

12-les moyens les plus compétents pour l’apprentissage des langues arabe et
français :

Nombre de réponses Pourcentage


L’image 7 70
Les jeux 3 30
les moyens les plus compétents

l'image
les jeux

-Parmi les moyens abordés dans le tableau, on a remarqué que l’image est
l’une des activités et les moyens qui facilitent l’apprentissage des langues
Arabe et Français ,ils sont faites pour nous émouvoir, mettent les enfants en tat
de tension émotionnelle et facilitent l’apprentissage des langues mais aussi le
jeux est une activité très importante pour l’enfant qui veut apprendre une
nouvelle langue parce que pour l’enfant c’est un plaisir, un loisir c’est-à-dire un
élément préféré qui l’aide à acquérir des compétences.

Conclusion

D’après les questionnaires que nous avons proposés, il ressort que les langues
étrangères sont des langues aimées et jugées utiles dans les quotidiens des
Algériens en général et dans le contexte de nos enquêtés en particulier. Elles
sont nécessaires et doivent être apprises puisque ce sont des langues de savoir
et de communication, Elles représentent la réussite sociale.

Les enseignants ont révélé et ont jugés que l’apprentissage des langues
étrangères est devenu une nécessité pour entrer dans un monde en perpétuel
changement et notamment pour les jeunes enfants, nous avons pu constater
que la précocité est un élément fondamental pour un apprentissage de qualité
des langues étrangères. Les capacités que les jeunes enfants possèdent
permettent de mieux apprendre une langue. Enseigner une langue étrangère
dès le plus jeune âge permet de sensibiliser les enfants à une culture différente
tout en développement leurs capacités d’assimilation.

De nos jours, les crèches prennent de plus en plus place dans le monde et aussi
dans notre société.

Notre recherche sur l’enseignement précoce des langues étrangères, a bien


confirmé nos hypothèses à savoir que les classes maternelles mettent en place
des moyens et des méthodes favorisant cet enseignement / apprentissage des
langues pour de jeune enfants âgé de 5 ans à travers des supports ludiques qui
sont un plaisir pour l’enfant puisque ces derniers sont en rapport avec leur
désirs.

L’enfant apprend les langues en jouant , en chantant, en réalisant des objets ,


sans aucun effort et aucune obligation de tenue ; se mettre sur une chaise
devant une table en regardant un tableau, il peut le faire en s’asseyant par
terre ou en s’allongeant , pour l’enfant c’est un moment de plaisir et de
distraction et en même temps c’est un moment d’exception où il emmagasine
de nombreuses connaissances qui sont des apprentissage pour lui .

Donc, cette acquisition un grand avantage pour l’enfant sur le plan cognitif, il
n’aurait pas de blocage qui nuirait à l’apprentissage, sans oublier que l’enfant
étant confronté dés le jeune âge au bilinguisme et aura un développement
social meilleur par rapport aux enfants monolingues.

L’intégration du français en plus de l’arabe dans les crèches est un moyen de


sensibiliser l’enfant à l’éducation aux langues et il est important d’être
confronté dés le plus jeune âge à la langue étrangère.
Les références :

1- Achouche, M:«La situation sociolinguistique en Algérie. Langue et


migrations. Centre de didactique des langues, université des langues et
lettres de Grenoble
2- Bilinguisme et structure d’accueil de la petite enfance, dorsièr n° 135-1
Occitans.
3- Caroline Frigot. Le sens de l’apprentissage précoce d’une langue
étrangère à l’école. Education. 2017. Dumas-01643310
4- Dr. Abderrezak Amara Université de Mostaganem, Langues maternelles
et langues étrangères en Algérie : conflit ou cohabitation ? Synergies
Algérie n° 11 - 2010 pp. 121-125
5- Focus L'enseignement/apprentissage précoce des langues juillet 2015
6- Kateb, Y. (1997) : la situation sociolinguistique en Algérie.
7- Malika Bensekat Université de Mostaganem, Algérie Pour une promotion
du plurilinguisme en classe de langue ? Synergies Pays Riverains du
Mékong n°4 - 2012 pp. 107-126
8- Marion latour, l’enseignement précoce des langues vivantes, ciep, avril
2009
9- Melek Alpar Université Gazi, La nécessité et l’importance de
l’enseignement/ apprentissage précoce du français langue étrangère en
Turquie, Synergies Turquie n° 3 - 2010 pp. 173-179.
10- Dictionnaire le robert
Questionnaire :

Le questionnaire comprend des questions fermées, l’enquêté n’a qu’à


répondre par oui ou non, ou de choisir une réponse parmi une liste proposée
par l’enquêteur, avec quelques question ouvertes, où l’enquêté est libre de
répondre comme il veut, et selon sa guise.

1-Quelle langue enseignez-vous:

Français Anglais Arabe

2- Depuis quand enseignez-vous?

……………….ans

3-Comment travaillez-vous avec les enfants:

En groupe Individuellement

4-Selon vous, enseigner les langues étrangères est:

Décourageant Valorisant

5-Utilisez-vous la langue maternelle, pour:

Traduire certains mots

Traduire des phrases

Expliquer certaines structures grammaticales

6-Quelles sont les difficultés rencontrées par les enfants en langues


étrangères?

Problème de prononciation et de compréhension de l'écrit

Compréhension et Communication orale


7-Est-ce que vous suivez un programme spécifique pour renforcer
l'apprentissage des langues étrangères'?

Oui Non

8-Que faites-vous si vous remarquez qu'un enfant présente un retard du


langage?

Vous le signalez à un spécialiste

Vous faites des efforts pour l'aider

Vous n'avez pas les moyens

9-les enfants s'expriment en classe en:

Langue maternelle

Langue étrangère

10- Si l'enfant ne comprend pas un mot en langue étrangère vous lui


réexpliquez avec:

Des mots de la même langue

Sa langue maternelle

11-Appliquez-vous des méthodes pour l’enseignement des langues ? Lequel

12- D’après vous, quels sont les moyens les plus compétents pour
l’apprentissage des langues Arabe et Français ?