Vous êtes sur la page 1sur 5

Semaine 4 - Session 21

Efficacité énergétique et produits


bio-sourcés
Jean-Luc MONSAVOIR

MOOC TRANSITION ÉNERGÉTIQUE


IFP SCHOOL
Introduction
Bienvenue à tous, je m'appelle Jean-Luc Monsavoir et je dirige le centre " Procédés
pour l'Energie et la Chimie " de l'IFP School, où de jeunes ingénieurs diplômés sont
formés pour acquérir des compétences en conception, exploitation et optimisation
d'installations de procédés dans l'Industrie. Ceci est une introduction à la semaine 4
de notre MOOC sur la transition énergétique.

Nous examinerons ensemble comment les ingénieurs peuvent utiliser la technologie


pour aider à réduire les émissions nettes de CO2.

Pourquoi l'efficacité énergétique et les produits bio-


sourcés ?
Plus tôt dans ce MOOC, vous avez vu le
scénario de base montrant les moyens
d'atteindre la réduction nécessaire des
émissions de CO2. Sur ce graphique,
nous pouvons voir ce qui doit être fait
pour atteindre un scénario de
développement durable. Et les moyens
mis en avant par l'AIE : CCS, efficacité
énergétique, changement de
combustible, nucléaire, énergies
renouvelables et autres.

Comme vous l'avez vu,


l'efficacité énergétique et les
énergies renouvelables ont en
effet le potentiel le plus élevé
pour la réduction ciblée des
émissions de CO2.
C'est pourquoi, au cours de
cette semaine, nous allons nous
pencher sur ces deux facteurs,
dans le domaine de la
fabrication des carburants et des
produits synthétiques

Premièrement : "comment améliorer l'efficacité énergétique des usines”, puis


"Comment les énergies renouvelables peuvent être utilisées comme matières
premières pour fabriquer des produits".

En cette ère de numérisation accrue, nous mettrons également l'accent sur


l'utilisation de la technologie moderne qui peut être utile dans ces domaines.

Nous étudierons des exemples liés à l'industrie et au secteur du logement, qui


connaissent une amélioration similaire.

Efficacité énergétique et produits bio-sourcés Page 1 sur 4


Qu'est-ce qu'une unité de traitement ?
Il s'agit d'un ensemble d'équipements qui transformera une matière première ou une
énergie telle que le pétrole brut, le gaz, le charbon et la biomasse en un autre
vecteur énergétique ou en un matériau plus adapté à son utilisation finale, qu'il
s'agisse d'un carburant pour le transport, de matériaux de construction, de
vêtements etc.

Dans tous les cas, un apport d'énergie sera nécessaire et sera consommé, entraînant
généralement des émissions de CO2.

Notons que les coûts énergétiques représentent généralement plus de 50 % des


coûts d'exploitation d'une unité de traitement ; enfin, la consommation d'énergie
entraîne généralement des émissions de CO2 dans l'atmosphère.

De plus, on subit souvent diverses pertes, y compris le fait de ne pas fabriquer les
produits désirés.

Ainsi, en examinant ce schéma simple, nous pouvons identifier ensemble quelques


moyens de réduire les émissions globales de CO2.

Efficacité énergétique et produits bio-sourcés Page 2 sur 4


Des moyens de réduire les consommations d'énergie
En examinant chaque aspect d'un processus dans le schéma ci-dessus, on peut
considérer chaque domaine :

 Réduire l'utilisation non utile de cette énergie, comme celle qui génère des
déchets, des pertes, des fuites, des produits non désirés.
 Réduire les besoins en énergie du procédé en tant que tel ; et si, par exemple,
nous pouvions faire fonctionner le procédé à une température ou à une
pression inférieure... ?
 En fait, recupérer l'énergie gaspillée qui est autrement dissipée et perdue
dans l'environnement, que ce soit sous forme de fumées ou dans l'eau et l'air
de refroidissement.
 Utilisation de matériaux non gazeux ou d'énergie primaire, les sources dites
renouvelables.
 En examinant le procédé lui-même, envisager des équipements tels que des
pompes et des compresseurs qui consommeraient moins d'énergie.
 Et en remplaçant les produits, par d'autres nécessitant moins d'énergie.

L'examen d'exemples précis


Mes collègues ont préparé les exemples suivante pour illustrer les moyens ci-dessus :

Olivier explique le principe d'une


technique visant à minimiser la
consommation et les pertes d'énergie
dans un procédé en ciblant la
meilleure configuration d'échange
thermique entre les flux chauds et les
flux froids : la méthode 'Pinch'.

Denis montre des innovations matérielles qui


peuvent aider à réduire davantage les
pertes de chaleur au-delà de ce qui est
habituellement pratiqué.

Il démontre également comment les


capteurs connectés peuvent aider, dans le
domaine de l'économie d'énergie

Efficacité énergétique et produits bio-sourcés Page 3 sur 4


En ce qui concerne l'utilisation de
matières premières renouvelables,
Nathalie examinera avec vous que
l'utilisation de la biomasse comme
matière première contribuera à la
réduction nette des émissions de
CO2, en prenant l'exemple de la
fabrication des carburants de
transport.

Et Perrine examinera finalement la même


utilisation pour la fabrication de matériaux
synthétiques.

Dans l'ensemble, nous espérons que vous comprendrez clairement comment la


technologie peut contribuer à réduire les émissions de CO 2 et, par conséquent, ce
que les "ingénieurs procédés" peuvent faire à cet égard.
L'innovation est donc un facteur clé d'habilitation ; d'ailleurs, on constate
actuellement une forte augmentation des investissements dans ce secteur ;

Conclusions
Rappelez-vous que la réduction de la consommation d'énergie des procédés est le
principal moyen d'atteindre notre objectif de réduction des émissions de CO 2.
L'efficacité énergétique est parfois considérée comme "le principal combustible de
la transition énergétique".

Des progrès ont été réalisés dans le développement de technologies et de procédés


permettant de produire des produits de première nécessité pour la vie quotidienne,
tels que les carburants de transport et les matières synthétiques à partir de biomasse
renouvelable.

Et : nous sommes aujourd'hui en pleine révolution numérique, ce qui nous permet


d'exploiter d'autres moyens d'améliorer l'efficacité énergétique et les procédés.

Efficacité énergétique et produits bio-sourcés Page 4 sur 4

Vous aimerez peut-être aussi