Vous êtes sur la page 1sur 11

La prière (Salât), en tant que deuxième pilier de l'Islam, est d'une très

grande importance. Elle permet au croyant d'exprimer son adoration envers


Dieu, l'Unique Créateur. Elle se fait de façon directe et sans intermédiaire
entre l'homme et Dieu.

Sourate 2, Verset 186


"Lorsque mes serviteurs t'interrogeront à mon sujet, dis-leur que je suis
près d'eux, que j'exauce le voeu de celui qui m'invoque. Qu'ils répondent
donc à mon appel par leur soumission et croient en moi pour être bien
dirigés."

Sourate 98, Verset 5


"Pourtant, il ne leur fut ordonné que d'adorer Dieu, de lui vouer un culte
pur, en monothéistes sincères, d'accomplir la prière, de s'acquitter de
l'aumône, car telle est la religion de la parfaite orthodoxie."

Depuis toujours, Dieu ordonna aux croyants de le prier en lui rendant des
louanges. Dans le Coran, il est souvent fait référence à la prière et plus
particulièrement à celles des prophètes (Que la paix et le salut soient sur
eux).
Sourate 10, Verset 87
"Nous révélâmes à Moïse : "Invitez, ton frère et toi, votre peuple à prendre
en Égypte des demeures. Faites de vos demeures des lieux de
recueillement. Accomplissez la prière et annoncez une bonne nouvelle aux
croyants."."

Sourate 14, Verset 40


"Fais que j'accomplisse la prière et qu'une partie de mes descendants
l'accomplissent également! Seigneur, agréé mon invocation!"

L'accomplissement de la prière doit se faire de manière rigoureuse, tant au


niveau de sa préparation qu'à celui de son accomplissement. Elle marque
ainsi la vie du croyant car elle doit être accomplie de manière régulière tout
au long de la journée. Ce fait révèle son rythme véritablement cosmique,
d'une part parce qu'elle suit le mouvement naturel du soleil et d'autre part,
parce que les intervalles entre chaque prière subissent une certaine
accélération.

En effet, au fur et à mesure que la journée avance, ces intervalles se


réduisent. L'intervalle le plus long est entre la prière du matin (Al-Fajr) et
celle du midi (Al-Dhouhr), et l'intervalle le plus court est entre celle
s'effectuant après le coucher du soleil (Al-Maghrib) et celle de la nuit (Al-
1
^Icha'). Ce rythme est également présent dans le Coran lui-même. En effet,
nous trouvons au début de cet ouvrage les Sourates les plus longues et à la
fin les plus courtes. C'est de cette façon que le croyant, en plus d'accomplir
un acte d'adoration, se met en harmonie avec le rythme universel qui régit
toutes choses créées par le Tout Puissant.

La prière se compose de rak^ah, unités indissociables qui contient elles-


mêmes des piliers gestuels et oraux. Leur nombre dépend de la prière que le
croyant doit effectuer. Parmi ces piliers gestuels, il y a quatre postures
principales : station debout, inclination, prosternation et station assise sur les
talons. Chaque position est douée d'une véritable signification symbolique et
spirituelle. D'après les commentaires traditionnels les plus courants, la prière
synthétise les formes de soumission et d'adoration de tous les êtres créés : les
arbres et les montagnes se tiennent debout, les astres se lèvent et se couchent,
les animaux sont inclinés et tout ce qui vit tire sa nourriture de la terre. De
cette manière, le croyant, au travers de la prière, retrouve la position centrale
que Dieu lui a destiné. Nous verrons par la suite et plus en détail comment
s'effectue une rak^ah.

Qui doit faire la prière?


Tout musulman pubère, saint d'esprit et pur doit effectuer la prière rituelle.
Bien entendu, à l'occasion de son apprentissage, le musulman pourra
commencer à apprendre plus tôt. Il est recommandé, selon la tradition
prophétique, que l'enfant fasse la prière dès l'âge de 7 ans. Par pureté, il faut
comprendre que le croyant doit avoir fait ses ablutions (la grande : al-ghousl
- la petite : al-woudhou') si son état de pureté a été levé. Nous verrons les
ablutions plus en détail par la suite.

Les conditions de validité de la prière sont les suivantes :

 Être musulman.
 Avoir atteint l'âge de distinction.
 Que le Musulman ressente dans son cœur la crainte dde Dieu.
 Respecter les horaires de la prière.
 Si la personne est en état de grande impureté, il faut effectuer la
grande ablution ou l'ablution sèche.
 Avoir effectué la petite ablution à moins qu'elle n'ait pas été annulée.
 Le corps, les vêtements, le lieu de la prière doivent être exempts
d'impuretés.
 Orienter son corps dans la Qibla.
 Pour la femme, couvrir tout le corps sauf le visage et les mains avec
quelque chose qui cache la couleur de la peau. Pour l'homme, cacher
au minimum la zone entre le nombril et les genoux.

Quand?
Les prières doivent être accomplies à des moments bien précis. Les
effectuer à l'heure est une obligation (les avancer est interdit, les retarder
pour une raison valable est autorisé). Étant au nombre de cinq, voici les
2
temps pendant lesquels elles doivent être accomplies :

 Al-dhouhr (prière de la mi-journée de 4 rak^ah) : son temps


commence lorsque le soleil s'écarte du milieu du ciel (a passé le
zénith) et dure jusqu'à ce que toute chose ait une ombre égale à sa
propre longueur en plus de l'ombre qu'elle avait quand le soleil était à
son zénith.
 Al-'asr (prière de la après-midi de 4 rak^ah) : son temps commence à
la fin du temps de al-dhouhr et dure jusqu'au coucher du soleil.
 Al-maghrib (prière du coucher du soleil de 3 rak^ah) : son temps
commence après le coucher du soleil et dure jusqu'à la disparition de
la lueur rougeâtre.
 Al-^icha' (prière de la nuit de 4 rak^ah) : son temps commence à la
fin du temps de al-maghrib et dure jusqu'à l'apparition de l'aube
véritable (al-fajrou s-sadiq).
 Al-fajr (prière de l'aube de 2 rak^a) : son temps commence à la fin
du temps de Al-^icha' et dure jusqu'au lever du soleil (ach-chourouq).

Voici une illustration des temps établis pour la prière :

Comment ?
Nous avons vu précédemment que pour pouvoir accomplir la prière et donc
s'adresser à Dieu, il fallait être pur. La pureté passe par deux niveaux. Ce qui
rompt le premier niveau, c'est :

 Tout de qui sort par les orifices inférieurs (matière fécale, urine et
gaz),
 Le sommeil profond,
 La perte de conscience,
 Toucher directement le sexe d'un humain,
 Toucher peau contre peau un personne du sexe opposé et qu'il est
possible d'épouser avec désire.

Si ce premier niveau est rompu, le croyant doit alors effectuer la petite


ablution (al-woudou'). Ce qui rompt le second niveau, c'est :

 L'émission de liquide sexuel (maniyy)


 Le rapport sexuel (dès qu'il y a pénétration)
 La fin des règles
 La fin des lochies
 L'accouchement

Si ce second niveau est rompu, le croyant doit alors effectuer la grande


ablution (al-ghousl).

3
Pour une explication détaillée des deux types d'ablutions et de la prière,
nous vous proposons de suivre en ligne ou hors connexion (i.e. à télécharger)
ces petits diaporamas (version arabe, française et clip sonore) en cliquant sur
l'un des liens ci-dessous. En plus de cela, nous avons ajouter un document
vous aidant à apprendre des sourates pour effectuer la prière.

Nous allons voir dans cette première partie comment effectuer les petites
ablutions.

Les ablutions doivent être effectuées avec de l'eau pure. Elles ne servent pas
qu'à se laver, mais aussi et surtout à se purifier. Nous retrouvons cette
importance de la purification dans le fait que, s'il ne nous est pas possible de
trouver de l'eau, nous avons recours à de la terre pure. Il est aussi possible

d'utiliser du sable ou une pierre. En effet, le prophète Mouhammad


disait :

"Quand le croyant fait ses ablutions et se lave le visage, tous les péchés
qu'il a commis avec ses yeux partent avec l'eau, et quand il se lave les
mains, tous les péchés qu'il a commis avec ses mains partent avec l'eau. Et
quand il lave ses pieds, tous les péchés vers lesquels il s'est dirigé partent
avec l'eau."
(Sounnah Abou Daoud)

L'intention de se purifier est très importante. Il convient de toujours


commencer par le côté droit (main, pied...). Dieu nous indique dans le Coran
les parties obligatoires à purifier, avec de l'eau ou de la terre pure.

Sourate 5, Verset 6
Ô les croyants! Lorsque vous vous levez pour la Salat, lavez vos
visages et vos mains jusqu'aux coudes; passez les mains mouillées
sur vos têtes; et lavez-vous les pieds jusqu'aux chevilles. Et si vous
êtes pollués "junub" , alors purifiez-vous (par un bain); mais si vous
êtes malades, ou en voyage, ou si l'un de vous revient du lieu ou' il
a fait ses besoins ou si vous avez touché aux femmes et que vous
ne trouviez pas d'eau, alors recourez à la terre pure , passez-en sur
vos visages et vos mains. Allah ne veut pas vous imposer quelque
gêne, mais Il veut vous purifier et parfaire sur vous Son bienfait.
Peut-être serez-vous reconnaissants.

4
Nous trouvons ainsi dans les parties obligatoires à purifier le visage, les
mains jusqu'au coudes et les pieds jusqu'aux chevilles. Le prophète

Mouhammad avait pour habitude de laver une ou plusieurs fois ces


parties (deux ou trois). Le lavage de son visage et de sa tête comprenaient la
bouche et le nez. Voici donc la manière avec laquelle le prophète faisait ses
ablutions.
Tout comme la prière, la petite ablution commence par l'intention.
Le croyant doit dire : "Bismillah, Ar-Rahman, Ar-Rahim. Allahou
Manoui Loudhou", ce qui signifie : "Au nom d'Allah, Le Clément,
Le Miséricordieux. J'ai l'intention de faire mes ablutions".
Laver les deux mains en
commençant par la droite, en
s'assurant que de l'eau passe
bien partout, notamment entre
les doigts.
Bien rincer la bouche comme
indiqué sur le dessin, en faisant
passer l'eau un partout à
l'intérieur.
Rincer le nez en s'assurant que
l'eau pénètre bien à l'intérieur et

en ressorte. Le prophète
avait l'habitude d'aspirer l'eau de
sa main droite et de la rejeter
vers sa main gauche. Il est bien
sûr possible de s'aider avec ses
doigts.
Laver le visage en prenant de
l'eau dans les deux mains
comme indiqué. Le visage
(wajh) est détermité par tout ce
qui se trouve entre le bas des
cheveux et le menton et d'une
oreille à l'autre (non comprises).
Laver les avant-bras en
commençant par le droit, du
haut des mains jusqu'aux
coudes compris, comme
indiqué. Une bonne méthode
consiste à verser de l'eau dans
le creux de la main et de la faire
couler le long du bras (deuxième
figure).

5
Laver la tête (cheveux) du haut
du front jusqu'en haut de la
nuque. Utilisez les deux mains
pour plus de facilité.

Laver les deux oreilles, en


utilisant, par exemple, l'index
pour l'intérieur et le pouce pour
l'extérieur.
Laver les deux pieds ainsi que
les chevilles, en s'assurant que
l'eau passe bien entre les doigts.
À la fin, réciter la chaada : "'Ach-
hadou 'al-la 'ilaha 'illallah, wa
'ach-hadou 'anna
Mouhammada-Raçouloullah" ce
qui signifie : "Je témoigne qu'il
n'y a d'autre dieu que Dieu, et je
témoigne que Mouhammad est
le prophète de Dieu".

Ce document vous informe sur la manière de faire la prière. Elle peut être décomposée en
rak^ra, unité indissociable de la prière. Ainsi, une prière se compose d'une à plusieurs rak^a.
Suivant la prière qu'il effectue (il y en a cinq obligatoire), on touvera dans certaines rak^att la
récitation de la première sourate du Coran seule, ou suivie d'une autre sourate au choix. Le
tableau ci-dessous indique le nombre de rak^att à effectuer selon la prière ainsi que d'autres
éléments. Au niveau du volume de la voix, seules les deux premières rak^att de chaque prière
sont concernées.

Prière Fajr Dhouhr 'Asr Maghrib ^Icha'


Rak^a 2 4 4 3 4
À réciter - Fatiha + 1 - Fatiha + 1 - Fatiha + 1 - Fatiha + 1 sourate - Fatiha + 1 sourate
sourate (2X) sourate (2X) sourate (2X) (2X) (2X)
- Tachahoud - Tachahoud - Tachahoud - Tachahoud partiel - Tachahoud partiel
complet partiel partiel - Fatiha (1X) - Fatiha (2X)
- Fatiha (2X) - Fatiha (2X) - Tachahoud complet - Tachahoud complet
- Tachahoud - Tachahoud
complet complet

Volume Voix haute (pour les Voix haute (pour les


Voix haute Voix basse Voix basse
sonore deux 1ère rak^at) deux 1ère rak^at)

Le croyant se tient debout et


fait l'intention de prier (exemple

6
ici pour la prière de l'après-midi)
: "J'ai l'intention de faire la
prière al-^asr" - Allahoumanwi
Sallat al-^asr -.

Fichier : Taille : 4 Ko

Le croyan lève ses mains à la


hauteur de son visage et dit :
"Allah est le plus grand" -
Allahou akbar -. La prière a
alors commencé.

Fichier : Taille : 3 Ko

Positionner les deux mains


juste au dessus du nombril, la
droite au dessus de la gauche
et réciter la première sourate du
Coran, Al-Fatiha. À la fin, dites
"Amin".

Fichier : Taille : 77.4 Ko


Réciter ensuite une autre
Sourate de votre choix, par
exemple, la 112ème (Al-Ikhlâs,
la pureté).

Fichier : Taille : 31.6 Ko

Tout en disant "Allahou Akbar"


(Dieu est Le plus grand), se
courber en posant les deux
mains sur les genoux.

Fichier : Taille : 3 Ko

7
Rester dans cette position et
dire trois fois : "Soubhana
Rabbi al-^Adhim".

Fichier : Taille : 4 Ko
Tout en se levant, dire
"Sami^allahou liman hamidaH".

Fichier : Taille : 5 Ko

Dans cette position, dire :


"Rabbana wa laKa l-hamd".

Dans ce document, vous trouverez des sourates extraites du Coran. Elles sont toutes
relativement courtes, et ce, afin d'en faciliter l'apprentissage et la récitation lors de la prière.
Trois textes sont présents : la version arabe, la phonétique et le français. À cela s'ajoute un
fichier son au format RealAudio vous permettant d'écouter la sourate en question et de la
réciter comme il se doit.

Sourate 1 : l'Ouverture Sourat Al-Fatiha

(1). Bismi-l-lâhi-r-rahmâni-r-rahîm (2). Al-hamdu li-llâhi rabbi-l-câlamîn (3). Ar-râhmâni-r-


rahîm (4). Maliki yawmi-d-dîn (5). 'iyâka nacbudu wa iyâka nastacîn (6). 'Ihdina-s-sirâta-l-
mustaqîm (7). Sirâta-l-ladîna ancamta calayhim, gayri-l-magdubi calayhim, wa la-d-dâllîn.

(1). Au nom de Dieu, Le Tout Clément, Le Tout Miséricordieux. (2). Louange à Dieu,
Seigneur des Mondes (3). Le Clément, Le Miséricordieux. (4). Maître du jour du Jugement.
(5). C'est toi que nous adorons, de Toi seul implorons le secours. (6). Guide-nous dans le droit
chemin. (7). Chemin de ceux que Tu as comblé de bienfaits, non de ceux que Tu réprouves, ni
des égarés.

Fichier son RealAudio :

8
Sourate 114 : les hommes Sourat al-nâs

Bismi-l-lâhi-r-rahmâni-r-rahîm
(1). Qoul a'oûdou bi rabbi-n-nâs (2). Maliki-n-nâs (3). Ilahi-n-nâs (4). Min charri-l-waswâsi-l-
khannâs (5). Alladî youwaswisou fî soudoûri-n-nâs (6). Minal jinnati wa-n-nâs.

Au nom de Dieu, Le Tout Clément, Le Tout Miséricordieux


(1). Dis, je cherche refuge auprès du Maître des hommes (2). Du roi des hommes (3). Du Dieu
des homme (4). Contre la méchanceté de celui qui suggère les mauvaises pensées et qui se
dérobe (5). Qui souffle le mal dans le cœur des hommes (6). Qu'il soit lui-même génie ou
homme

Fichier son RealAudio :

Sourate 113 : L'aube naissante Sourat al falaq

Bismi-l-lâhi-r-rahmâni-r-rahîm
(1). Qoul a'oûdou bi rabbi-l-falaq (2). Min charri mâ khalaq (3). Wa min charri ghâsiqin idâ
waqab (4). Wa min charri-n-naffâthâti fi-l-'ouqad (5). Wa min charri hâsidin idâ hasad.

Au nom de Dieu, Le Tout Clément, Le Tout Miséricordieux


(1). Dis, je cherche protection auprès du Seigneur de l'aube naissante (2). Contre la
méchanceté des êtres qu'il a créés (3). Contre les dangers de la nuit qui s'épaissit (4). Contre
les artifices de celles qui soufflent sur les nœuds (5). Et contre les attaques de l'envieux quand
il envie.

Fichier son RealAudio :

Sourate 112 : La pureté Sourat-l-ikhlâs

9
Bismi-l-lâhi-r-rahmâni-r-rahîm
(1). Qoul houwa-l-lâhou ahad (2). Allâhou-s-samad (3). Lam yalid wa lam yoûlad (4). Wa
lam yakoun lahou koufouwan ahah.

Au nom de Dieu, Le Tout Clément, Le Tout Miséricordieux


(1). Dis, c'est un Dieu Unique (2). Dieu l'Absolu (3). Il n'a point engendré et n'a pas été
engendré (4). Et Il n'a point d'égal.

Fichier son RealAudio :

Sourate 111 : La corde Sourat-l-massad

Bismi-l-lâhi-r-rahmâni-r-rahîm
(1). Tabbat yadâ abî lahabin wa tab (2). Mâ aghnâ 'anhou mâlouhou wa mâ kasab (3). Sa yaslâ
nâran dâta lahab (4). Wa mra-atouhou hammâlata-l-hatab (5). Fî jîdiha habloun min masad.

Au nom de Dieu, Le Tout Clément, Le Tout Miséricordieux


(1). Que périssent les deux mains d'Abou Lahab et qu'il périsse lui même (2). Sa fortune et ses
biens seront vains (3). Il subira l'impact d'un feu ardent (4). Ainsi que sa femme, porteuse de
bois (5). Dont le cou est attaché par une corde rugueuse.

Fichier son RealAudio :

Sourate 110 : Le secours Sourat-n-nasr

Bismi-l-lâhi-r-rahmâni-r-rahîm
(1). Idâ jâ-a nasrou-l-lâhi wal fat'h (2). Wa ra ayta-n-nâsa yadkhouloûna fi dîni-l-lâhi afwâja
(3). Fa sabbih bi hamdi rabbika wa staghfirhou innahou kâna tawwâba.

Au nom de Dieu, Le Tout Clément, Le Tout Miséricordieux


(1). Quand viendront le secours divin et la victoire (2). Et que tu verras les gens embrasser en
masse la religion de Dieu (3). Exalte alors ton Seigneur, et implore Son pardon. Il est toute
mansuétude.

Fichier son RealAudio :

10
Sourate 109 : Les mécréants Sourat-l-kâfiroûn

Bismi-l-lâhi-r-rahmâni-r-rahîm
(1). Qoul yâ ayyouhâ-l-kâfiroûn (2). Lâ a'boudou mâ ta'boudoûn (3). Wa lântoum 'abidoûna
mâ a'boud (4). Wa lâ ana 'abidoun mâ 'abadtoum (5). Wa lântoum 'abidoûna mâ a'boud (6).
Lakoum dînoukoum wa liya dîni.

Au nom de Dieu, Le Tout Clément, Le Tout Miséricordieux


(1). Dis, ô mécréants (2). Je n'adore point ce que vous adorez (3). Pas plus que vous n'adorez
ce que j'adore (4). Je n'ai jamais adoré ce que vous adorez (5). Et vous n'avez jamais adoré ce
que j'adore (6). Vous avez votre religion et moi j'ai la mienne.

11

Vous aimerez peut-être aussi