Vous êtes sur la page 1sur 2

UNIVERSITÉ SIDI MOHAMED BEN ABDELLAH – FÈS

FSJES – Département Sc. Économiques et Gestion


Première année de Licence – S2 –

A.U. 2018–2019 Pr. S. BENHMIDA Sections E&F

Corrigé de l’épreuve de Probabilités


Session ordinaire (Durée 2 heures)

Exercice 1 : (4 points)
on considère les événements suivants :
D = ”le produit est défectueux” et Ui = ”le produit provient de l’usine Ui ” pour i = 1; 2.

1. D’après les données on a : P (U1 ) = 0, 75; P (U2 ) = 0, 25; P (D/U1 ) = 0, 02; P (D/U2 ) = 0, 04;
P (D̄/U1 ) = 1 − P (D/U1 ) = 1 − 0, 02 = 0, 98 et P (D̄/U2 ) = 1 − P (D/U2 ) = 1 − 0, 04 = 0, 96.

2. Par la formule de Bayes on a :

P (U1 )P (D/U1 ) 0, 75 × 0, 02
P (U1 /D) = = = 0, 6.
P (U1 )P (D/U1 ) + P (U2 )P (D/U2 ) 0, 75 × 0, 02 + 0, 25 × 0, 04
Puisque, P (U1 /D) + P (U2 /D) = 1, on déduit, P (U2 /D) = 1 − P (U1 /D) = 1 − 0, 6 = 0, 4.

3. P (D̄) = P (U1 )P (D̄/U1 ) + P (U2 )P (D̄/U2 ) = 0, 75 × 0, 98 + 0, 25 × 0, 96 = 0, 975.

Exercice 2 : (5 points)
On considère la variable aléatoire : X = ”le nombre de salariés sans diplôme parmi les 100 choisis”.
On a, N = 3000 ; n = 100 et p = 0, 02, donc, N1 = pN = 0, 02 × 3000 = 60 et N2 = N − N1 = 2940.
1. D’après les données et puisque le choix des salariés est sans remise, la variable aléatoire X suit une
loi hypergéométrique de paramètres, N = 3000 ; n = 100 et p = 0, 02.
DX = {k ∈ N : sup(0; n − N2 ) ≤ k ≤ inf (n; N1 )} = {k ∈ N : sup(0; −2840) ≤ k ≤ inf (100; 60)}
= {k ∈ N : 0 ≤ k ≤ 60}
k C 100−k
C60 2940
et P (X = k) = 100 ; ∀ k ∈ DX . On note: X ∼ H(3000; 100; 0, 02).
C3000
2. E(X) = np = 100 × 0, 02 = 2.
N −n 2900
V (Y ) = np(1 − p) × = 100 × 0, 02 × 0, 98 × = 1, 895.
N −1 2999
n 100
3. D’une part, le taux de sondage = = 0, 033 < 0, 1, donc, on peut approximer la loi
N 3000
hypergéométrique H(3000; 100; 0, 02) de X par la loi binomiale de paramètres, n = 100 et p = 0, 02.
On note: X ≈ B(100; 0, 02).
k (0, 02)k (0, 98)100−k ; ∀ k ∈ D .
D’où, P (X = k) ' C100 X

D’autre part, on a , n = 100 > 50 et p = 0, 02 < 0, 1, donc on peut approximer la loi binomiale
B(n; p) par la loi de Poisson de paramètre λ = np = 100 × 0, 02 = 2. On note: X ≈ P(2).
2k
D’où, P (X = k) ' e−2 × ; ∀ k ∈ DX .
k!
4. On calcule la probabilité P (X = 1), par les deux lois approximatives.
1 (0, 02)1 (0, 98)99 ' 0, 271.
Par la loi binomiale : P (X = 1) ' C100
21
Par la loi de Poisson : P (X = 1) ' e−2 × ' 0, 271.
1!
Epreuve de Probabilités S2 Corrigé session ordinaire 2019 S. BENHMIDA
Exercice 3 : (5 points)
Soit l’événement, D = ”avoir une ampoule défectueuse”. On a P (D) = 0, 1 = p.

1. On considère la variable aléatoire X définie par :


X = ”le nombre de tirages nécessaires pour avoir la première ampoule défectueuse”
D’après les données, X suit une loi gémometrique de paramètre p = 0, 1.
DX = {k ∈ N : 1 ≤ k} = N∗ et P (X = k) = (0, 1)(0, 9)k−1 ; ∀ k ∈ DX . On note: X ∼ G(0, 1).


r r
1 1 p (1 − p) 0, 9
2. E(X) = = = 10 et σX = V (X) = 2
= 2
= 90 ' 9, 487..
p 0, 1 p (0, 1)

3. P (X ≤ 3) = P (X = 1) + P (X = 2) + P (X = 3) = (0, 1)(0, 9)0 + (0, 1)(0, 9)1 + (0, 1)(0, 9)2


= 0, 1 + 0, 09 + 0, 081 = 0, 271.

V (X)
4. D’après l’inégalité de Bienaymé-Tchébychev on a : P (|X − E(X)| < ε) ≥ 1 − ; ∀ ε > 0.
ε2
90 90
Or, E(X) = 10 ; V (X) = 90 et avec ε = 12, on a : P (|X − 10| < 12) ≥ 1 − 2 = 1 − = 0, 375.
12 144
Exercice 4 : (6 points)

X suit une loi normale générale de paramètres m = 80 h et σ = 25 = 5 h.
X − 80
On note: X ∼ N (80; 5); U = ∼ N (0; 1) et P (U < u) = π(u).
5
1. P (X < 85) = P ( X−80
5 < 85−80
5 ) = P (U < 1) = π(1) ' 0, 841.

2. P (78 ≤ X ≤ 82) = P ( 78−80


5 ≤ X−80
5 ≤ 82−80
5 ) = P (−0, 4 ≤ U ≤ 0, 4) = 2π(0, 4) − 1
= 2 × 0, 655 − 1 = 0, 31.

3. Y = ” poids d’un paquet de 9 savonnettes en g”; si on considère les neuf variables aléatoires Xi
pour i = 1; 2; 3; ...; 9 : Xi = ”le poids de la ième savonnette en g”.
Pour tout i; Xi ∼ N (80; 5) et les Xi sont mutuellement indépendantes, alors;
9
X
Y = Xi et Y suit une loi normale générale de paramètres :
i=1
√ √
m0 = 9m = 9 × 80 = 720g et σ 0 = 9σ 2 = 9 × 25 = 15g.
Y − 720
On note : Y ∼ N (720; 15); U = ∼ N (0; 1) et P (U < u) = π(u).
15
E(Y ) = m0 = 720g et σY = σ 0 = 15g.

4. P (Y ≥ 702) = 1 − P (Y < 702) = 1 − P ( Y −720


15 ≤ 702−720
15 ) = 1 − P (U ≤ −1, 2) = 1 − π(−1, 2)
= 1 − (1 − π(1, 2)) = π(1, 2) ' 0, 885.

5. On cherche le poids maximal ym tel que P (Y ≥ ym ) = 0, 96.


Or, P (Y < ym ) = 1 − P (Y ≥ ym ) = 1 − 0, 96 = 0, 04; et
ym −720 ym −720 −720
P (Y < ym ) = P ( Y −720
15 < 15 ) = P (U < 15 ) = π( ym15 ) = 0, 04 < 0, 5.
ym −720 720−ym −720
Donc, 15 < 0 et 15 > 0, d’où, π( 720−y
15
m
) = 1 − π( ym15 ) = 0, 96 = π(1, 75).
720−ym
Donc, 15 = 1, 75, car la fonction π est bijective, d’où, ym = 720 − 15 × 1, 75 = 693, 75g.