Vous êtes sur la page 1sur 7

Université polytechnique de Bobo-Dioulasso BTS d’ETAT session de 2005

-----------------------
Présidence
-----------------------
OPTION : IG
Coordination des examens du BTS d’Etat

Epreuve de MATHEMATIQUES APPLIQUEES


Durée : 03 heures
Coefficient : 03

PROBLEME

Partie 1 : (Optimisation de fabrication) (5 points : 2+0,5+1+0,5+0,5+0,5)


La société Mini_Confort (M_C) fabrique sur une machine donnée, travaillant 45 heures
par semaine, trois produits différents A, B et C.
− L’article A laisse un profit de 4 F ; l’article B laisse un profit de 12 F et C laisse un
profit de 3 F.
− Les rendements de la machine sont respectivement pour les trois produits et dans
le même ordre 50 ; 25 et 75 articles par heures.
− On sait d’autre part, grâce à une étude du service commercial de M_C, que les
possibilités de vente ne dépassent pas : 1 000 objets A ; 500 objets B et 1 500
objets C par semaine.
− On se pose le problème de répartir la capacité de production entre les trois produits
de manière à maximiser le profit.
− On note a, b et c les quantités d’articles A, B et C à produire respectivement. On
note x, y, z et t les variables d’écart associées aux différentes contraintes de
marché et de temps respectivement.

1) Ecrire le programme linéaire canonique (P) permettant de résoudre ce problème.


2) En utilisant le tableau du simplexe donné en annexe répondre aux questions
suivantes :
a) Le tableau est-il optimal ? Justifier votre réponse !
b) Donner les valeurs de a, b et c.
c) Quelle est la valeur du profit maximal global ?
d) Le marché est – il saturé pour les trois produits ?
e) La machine fonctionne t-elle exactement 45 heures par semaine ?
Sinon quel est le temps non utilisé sur la machine en fin de semaine ?

1/3
Annexe : Extrait des tableaux successifs du simplexe.
Hors base a b c x y z t Solutions
En base
a Inutile 250
b 0 1 0 0 1 0 0 500
x Inutile 750
c 0 0 1 0 0 1 0 1500
Profit : P 0 0 0 0 -4 -1/3 -4/3 11500

Partie 2 (Ordonnancement) (6points : 3+0,5+0,5+1+1)


Le service commercial de M_C commercialise, au près des particuliers le produit A. Les
services de fabrication de M_C ont étudié l’ordonnancement des opérations à partir de la
commande d’un client dans un magasin jusqu’à la livraison. Le tableau ci-dessous donne
l’ordonnancement des tâches et leurs durées respectives en jours.
1) Déterminer le chemin critique et sa durée à partir du graphe MPM associé à cet
ordonnancement. Que représente cette durée ?
2) Calculer le retard maximum que l’on peut admettre au démarrage de la tâche A
sans remettre en cause la date de livraison prévue dans 60 jours.
3) Calculer le retard maximum que l’on peut admettre au démarrage de la tâche C
sans remettre en cause le début des opérations suivantes.
4) La durée de la tâche D considérée jusqu’à présent comme certaine est en
réalité aléatoire et peut-être considérée comme suivant une loi normale de
moyenne 40 jours. L’étude de l’exécution d’un certains nombre de commandes
montre que la probabilité que la durée de la tâche D soit comprise entre 36 et
44 jours est de 0,6826.
Déterminer l’écart type de la durée de la tâche D.
5) A la suite d’un changement d’équipe dans les services de fabrication la durée
de la tâche D est devenue plus fluctuante encore et suit maintenant une loi
normale d’espérance mathématique 40 jours et d’écart type 5.
Calculer la probabilité que la durée de la tâche D soit telle que l’on ne puisse
livrer dans le délai prévu, si on suppose que D démarre à sa date de début au
plus tôt.
Tâches A B C D E F G H I J
Tâches D,E,F E E, F J G G H, I J J -
suivantes
Durée (en 10 20 5 40 10 4 12 5 15 3
jours)

2/3
Partie 3 (4points : 1,5 +1+1,5)
Pour toute commande du produit A, le service commercial propose de livrer ses clients à
domicile dans un rayon de 20 km pour un prix forfaitaire. La livraison lui coûte 100 F au km.
Soit X la variable aléatoire qui mesure la distance en km du magasin au domicile du client.
On suppose que X suit une loi normale de moyenne 10 et de variance 25.
1) Calculer le coût moyen d’une livraison.
2) Quelle est la probabilité pour un client de ne pas pouvoir être livré ?
3) Déterminer le pourcentage des clients livrés au-delà de 15 km.

Exercice : (5 points : 1+1+1+2(1+1))


On considère une variable aléatoire X de Poisson de paramètre 1.
1°) Montrer que pour tout naturel n on a :
pn p0
a) p n +1 = , où p n = P( X = n) . b) p n = .
n +1 n!
2°) Compléter le tableau suivant :
n 0 1 2 3 4 5 6 et +
pn 0,368

3°) Déterminer le plus petit entier naturel n tel que P (X < n) = 0,999.
4°) Application
Une banque organise sa trésorerie de façon à satisfaire 99,9% des demandes de retrait en
espèces probables à ses guichets automatiques. Elle a 1000 abonnés (à ce type de retrait)
qui ont 1000 F sur leur compte et qui ont chacun 0,1% de chance de venir faire un retrait. On
suppose que le seul retrait possible est de 1000 F.
On note X la variable aléatoire égale au nombre de retraits.
a) Quelle est la loi suivie par X ? Préciser ses paramètres et sa moyenne.
b) Combien faut-il avoir d’argent à ce guichet automatique à l’ouverture de
la banque ?

Données :
Si F désigne la fonction de répartition de la loi normale centrée réduite on donne :
F ( 0 ) = 0,5 ; F( 1 ) = 0,8413 ; F( 1,5 ) = 0,9332 ; F( 2 ) = 0,9772 ; F( 2,5 ) = 0,9938 ;
F( 3 ) 0,9986 ; F(1,6) = 0,945 ; F(1,96) = 0,975 ; F( 1,4 ) = 0,919.

3/3
Université polytechnique de Bobo-Dioulasso BTS d’ETAT session de 2005
-----------------------
Présidence
----------------------- OPTION : BANQUE ET ASSURANCE
Coordination des examens du BTS d’Etat
Epreuve de MATHEMATIQUES
Durée : 03 heures
Coefficient : 03

NB : - Aucun document n’est autorisé !


- Les quatre exercices sont indépendants.

Exercice n° 1 : (6 points : 1+1+1,5+0,5+1+1)


⎛ 2 2 0⎞ ⎛1 0 0⎞ ⎛1⎞ ⎛1⎞ ⎛1⎞
⎜ ⎟ ⎜ ⎟ ⎜ ⎟ ⎜ ⎟ ⎜ ⎟
On considère les matrices A = ⎜ 1 2 1 ⎟ , I = ⎜0 1 0⎟ , U = ⎜ − 1⎟ , V= ⎜ 0 ⎟ et W= ⎜1⎟ .
⎜0 2 2⎟ ⎜0 0 1⎟ ⎜1⎟ ⎜ −1⎟ ⎜1⎟
⎝ ⎠ ⎝ ⎠ ⎝ ⎠ ⎝ ⎠ ⎝ ⎠
1) Calculer le déterminant de A. A est–elle inversible ?
2) En déduire que 0 est une valeur propre de A.
3) Calculer les vecteurs AU ; AV et AW. En déduire que U ; V et W sont des vecteurs propres
de A.
4) En déduire l’ensemble des valeurs propres de A.
5) Montrer que (U ; V ; W) est une base de IR3.
6) Ecrire la matrice D semblable à A relativement à la (U ; V ; W).

Exercice n°2 : (5 points : 1,5+1+1+1+0,5)


x² − 1
1°) On considère la fonction ƒ définie sur D =] -∞ ; 0 [ ∪ ] 0 ; +∞ [par f ( x) = .
x(1 + x ²)
ax + b c
a) Déterminer trois réels a, b, c tels que : f ( x) = + .
x² + 1 x
b) En déduire les primitives F de ƒ sur D.

2°) Soit l’équation différentielle (E) : x(1 + x ²) y '−( x ² − 1) y = −2 x


a) Déterminer les solutions de l’équation sans second membre associée à ( E ).
1
b) Vérifier que la fonction ϕ définie sur D par ϕ ( x) = est une solution particulière de ( E ).
x
c) Ecrire alors la solution générale de (E) sur D.
d) Déterminer la solution de (E) définie sur IR.

1/2
Exercice n°3 : (5 points : 1,5+1+1+1,5)
On considère une variable aléatoire X de Poisson de paramètre 1.
1°) Montrer que pour tout naturel n on a :
pn p0
a) p n +1 = , où p n = P( X = n) . b) p n = .
n +1 n!
2°) Compléter le tableau suivant :
n 0 1 2 3 4 5 6 et +
pn 0,368

3°) Déterminer le plus grand entier n tel que P (X < n) = 0,999.


4°) Application
Une banque organise sa trésorerie de façon à satisfaire 99,9% des demandes de retrait en
espèces probables à ses guichets automatiques. Elle a 1000 abonnés (à ce type de retrait)
qui ont 1000 F sur leur compte et qui ont chacun 0,1% de chance de venir faire un retrait. On
suppose que le seul retrait possible est de 1000 F.
On note X la variable aléatoire égale au nombre de retraits.
a) Quelle est la loi suivie par X ? Préciser ses paramètres et sa moyenne.
b) Combien faut-il avoir d’argent à ce guichet automatique à l’ouverture de la banque ?

Exercice n°4 : (4points : 1,5 +1+1,5).


Un commerçant propose de livrer ses clients à domicile dans un rayon de 20 km pour un prix
forfaitaire. La livraison lui coûte 100 F au km. Soit X la variable aléatoire qui mesure la
distance en km du magasin au domicile du client. On suppose que X suit une loi normale de
moyenne 10 et de variance 25.
1°) Calculer le coût moyen d’une livraison.
2°) Quelle est la probabilité pour un client de ne pas pouvoir être livré ?
3°) Déterminer le pourcentage des clients livrés au-delà de 15 km.

Données :
Si F est la fonction de répartition de la loi normale centrée réduite on donne :
F( 0 ) = 0,5 ; F( 1 ) = 0,8413 ; F( 1,5 ) = 0,9332 ; F( 2 ) = 0,9772 ; F( 2,5 ) = 0,9938 ;
F (3) 0,9986.

2/2
Université polytechnique de Bobo-Dioulasso BTS d’ETAT session de 2005
-----------------------
Présidence
----------------------- OPTION : FC – GC - CI
Coordination des examens du BTS d’Etat
Epreuve de MATHEMATIQUES
Durée : 03 heures
Coefficient : 03
NB : - Aucun document n’est autorisé !
- Les quatre exercices sont indépendants.

Exercice n° 1 : (6 points : 1+1+1,5+0,5+1+1)


⎛ 2 2 0⎞ ⎛1 0 0⎞ ⎛1⎞ ⎛1⎞ ⎛1⎞
⎜ ⎟ ⎜ ⎟ ⎜ ⎟ ⎜ ⎟ ⎜ ⎟
On considère les matrices A = ⎜ 1 2 1 ⎟ , I = ⎜ 0 1 0 ⎟ , U = ⎜ − 1⎟ , V= ⎜ 0 ⎟ et W= ⎜1⎟ .
⎜0 2 2⎟ ⎜0 0 1⎟ ⎜1⎟ ⎜ −1⎟ ⎜1⎟
⎝ ⎠ ⎝ ⎠ ⎝ ⎠ ⎝ ⎠ ⎝ ⎠
1) Calculer le déterminant de A. A est–elle inversible ?
2) En déduire que 0 est une valeur propre de A.
3) Calculer les vecteurs AU ; AV et AW. En déduire que U ; V et W sont des vecteurs propres
de A.
4) En déduire l’ensemble des valeurs propres de A.
5) Montrer que (U ; V ; W) est une base de IR3.
6) Ecrire la matrice D semblable à A relativement à la base (U ; V ; W).

Exercice n°2 : (5 points : 1+1+1+1+1)

1
xn
On considère la suite d’intégrales I n = ∫ dx , ( n ∈ IN ).
0
1 + x

1°) Calculer I 0 ; I 0 + I 1 et en déduire I 1 .

2°) Calculer I n + I n +1 en fonction de n .

3°) Montrer que la suite ( I n ) est décroissante et positive.

1
4°) Montrer que I n ≤ .
n +1

5°) En déduire que la suite ( I n ) est convergente et calculer sa limite.

1/2
Exercice n°3 : (6 points : 1,5+1+1,5+1+1+1)
x² − 1
1°) On considère la fonction ƒ définie sur D =] -∞ ; 0 [ ∪ ] 0 ; +∞ [par f ( x) = .
x(1 + x ²)
ax + b c
a) Déterminer trois réels a, b, c tels que : f ( x) = + .
x² + 1 x
b) En déduire les primitives F de ƒ sur D.

2°) Soit l’équation différentielle ( E ) : x(1 + x ²) y '−( x ² − 1) y = −2 x


a) Déterminer les solutions de l’équation sans second membre associée à (E).
1
b) Vérifier que la fonction ϕ définie sur D par ϕ ( x) = est une solution particulière de (E).
x
c) Ecrire alors la solution générale de (E) sur D.
d) Déterminer la solution de (E) définie sur IR.

Exercice n° 4 (3points : 2+1)


Sur un marché où trois biens X, Y et Z de prix respectifs x, y et z sont en concurrence
parfaite, les demandes DX ; DY et DZ et les offres OX ; OY et OZ sont définies par les
égalités :
DX = 10 -2x+y+z ; DY = 20 + x – 2y et DZ = 15 +3x + y – 2z.
OX = 8x – 1 ; OY = 6y – 2 et OZ = 3z – 6.

1°) Calculer les prix d’équilibre du marché.


2°) Déterminer les quantités échangées à l’équilibre du marché.

2/2